Test Ecowatt 700

( dans

» Articles

)
Chercher:    

Test Ecowatt 700

Test du Chacon Ecowatt 700


Pour ne rien vous cacher, j’ai reçu un Ecowatt 700 parmi mes cadeaux d’anniversaire. Ayant une maison entièrement électrique, une facture à l’avenant, et un goût pour les gadgets technologiques, l’Ecowatt est l’appareil tout désigné pour en « savoir plus » sur notre consommation électrique.



L’Ecowatt est techniquement parlant la combinaison d’une pince ampère métrique (un appareil qui mesure le courant qui traverse un fil par une mesure sans contact, via le champ magnétique induit dans une bobine ou un bloc de ferrite), et d’un récépteur radio qui affiche les mesures de la sonde. Il calcule également des moyennes horaires, quotidiennes et hebdomadaires.

Chacon produit plusieurs modèles d’Ecowatt, le 700 étant un milieu de gamme, le 850 ayant les mêmes fonctions de bases mais permettant de rapatrier les mesures sur ordinateur.


La mésaventure du déballage

Même si j’ai déjà ouvert un sujet de forum pour mettre les lecteurs en garde, sachez que l’Ecowatt est fourni uniquement avec une sonde pour courant monophasé. En Belgique, la triphasé est très courant, voir majoritaire ! C’est un choix commercial absolument regrettable. Une bonne partie des clients ne pourront donc rien faire avec leur Ecowatt, si ce n’est investir une vingtaine d’euros supplémentaire pour avoir une chance de l’utiliser. (Ce que j’ai dû faire.)



Ceci mène à des dérives : j’ai moi-même reçu un Ecowatt 700 dans lequel quelqu’un avait volé la sonde ! Sans doute un client triphasé « grugé » qui n’a pas hésité à dérober les sondes de deux autres boites, dont la mienne… Prière de placer les nouveau Ecowatt sous emballage cellophane !


Installation

L’installation des sondes ampère métrique est un cauchemar. Avant tout, la notice est cryptique et semble avoir été écrite par quelqu’un n’ayant aucune notion d’électricité, ou n’ayant jamais vu un tableau électrique. Plus probablement les deux. On y présente les sorties d’un tableau comme si plusieurs fils VOB séparés les uns des autres étaient librement accessibles, et on résume les cas de figure en disant qu’il sort parfois 2 et parfois 4 fils du compteur ( ?), et qu’en triphasé il faut deux sondes supplémentaires. Débrouillez-vous avec cela ou faites appel à un électricien, comme le rappelle la notice. Je n’ose imaginer l’embarras chez le client lambda.

Les sondes sont très grosses, une taille qui en rend l’insertion dans un tableau électrique quasiment impossible. Hors je ne vois pas d’autre endroit où les phases sont séparées de leur isolant. Peut-être qu’après les essais je réaliserai un boitier « intermédiaire » entre tableau électrique et compteur, pour pouvoir y insérer proprement l’ecowatt, mais dans le cas de figure le plus classique les gens vont essayer de « fourrer » les sondes dans le tableau, au-dessus du différentiel général ou sur le chemin des câbles y menant. La taille de ces sondes doit être réduite !
Il me semble rigoureusement impossible de placer trois sondes au dessus d'un différentiel, comme suggéré dans certaines photos d'explication. Il n'y a pas la place, c'est de la science fiction. De plus je m’interroge quant à la conformité RGIE d’avoir ces sondes intégrées dans le tableau, ou même dans un boitier intermédiaire. Mystère sur tous ces points, la technologie étant nouvelle. A suivre !

Utilisation

Une fois les sondes connectées, dans mon cas sur les trois phases, il suffit d’appuyer sur un bouton et la sonde transmet au récepteur. Oublions donc cette galère du début pour nous concentrer sur le boitier récepteur.
Quelques questions de configuration sont à régler : l’heure, la tension, le tarif horaire et l’éventuelle configuration bi horaire. A noter que l'Ecowatt est livré d'usine avec le KWh de jour facturé à 11 cents, une valeur plus qu'optimiste. N'hesitez pas a y aller "franco" avec l'estimation de votre cout d'electricité, 20c/jour et 12c/nuit me paraissent plus réalistes si on veut que les chiffes riment à quelque chose.

Une fois que vous aurez réglé l’heure, dites adieu au rétro éclairage. L’idée ayant en effet germé dans je ne sais quel cerveau malade d’interdire d’utiliser le rétro éclairage de l’ecowatt avant 18h00. Il ne sera donc possible de lire avec confort les chiffres affichés que le soir. Cette décision est tellement incompréhensible et surprenante que j’ai cru avoir cassé mon ecowatt jusqu’à ce que je lise la FAQ !

La sonde envoie ces données maximum toutes les 6 secondes : il y a donc un délai d’au moins 6 secondes entre l’allumage d’une charge et sa prise en compte. C’est acceptable, mais j’aurais apprécié un poil plus rapide. Voici une vidéo ou l’Ecowatt est relié à mon tableau général, et où j’ai pris le récepteur avec moi dans la cuisine pour allumer une taque induction.


L’Ecowatt semble avoir une précision de 5 %, avec une tendance à légèrement sous-estimer les consommations. Ceci étant, je trouve sa précision tout à fait bonne pour l’usage.

Une moyenne horaire et hebdomadaire s’affiche. Suivant les données de tarification, vous pouvez voir combien vous coute la journée d’electricité, et combien vous coute l’utilisation actuelle. On peut « naviguer » dans l’historique (remonter dans le temps des mesures quotidiennes).

Une représentation "graphique" comparant consommation d'hier et consommation actuelle se trouve en bas de l'écran. Celle-ci est incompréhensible au premier abord, et surtout est limitée a 21kwh de moyenne ( Chacon n'a pas l'air de savoir que certains se chauffent a l'electrique ) donc en ce qui me concerne, les graphiques restent à fond tout le temps. Regrettable, vu que le public des "chauffés à l'éléctrique" est un public cible pour les compteurs d'energie.

L’ecowatt permet aussi d’afficher à combien d’équivalent CO2 votre consommation correspond, là sincèrement je trouve qu’ils vont trop loin, que personne n’est à même de configurer la valeur permettant le calcul, et qu’ils feraient tout aussi bien d’enlever cette fonction anecdotique.


Et concrètement

Concrètement l’Ecowatt permet de conscientiser les consommateurs, et de rendre concrète la consommation d’une maison. Egalement, dans une moindre mesure, il permet d’observer de quelle façon les appareils consomment de l’énergie. On apprend par exemple que la Senseo de ma cuisine ne consomme du courant que quand on l’allume, et pas quand elle fait le café. J’aurais pensé le contraire. Bien que je le sache pour avoir lu la notice, j’ai pu vérifier que ma taque induction fait 3200W par zone, qu’un petit radiateur soufflant qui avait perdu son étiquette faisait 2000 Watts (on ne l’aurait jamais cru), et parfois même je me rends compte que j’ai oublié d’éteindre certaines choses en voyant que l’Ecowatt est élevé. Je n’ai pas vraiment l’usage de l’historique, si ce n’est pour évaluer une journée par rapport à d’autres. Mais cela viendra peut-être à l’avenir.


Conclusion

L’ecowatt devrait être intégré dans les tableaux électriques ! Enfin du concret et non pas un disque qui tourne plus ou moins vite dans le garage et un chiffre auquel personne ne comprend rien qui s’incrémente sans fin depuis des années.

Mènera-t-il le consommateur à consommer moins, pas sûr, mais au moins il sera enfin informé.

D'autres appareils équilavents existent, à différents prix, citons par exemple le Owl CM119 sensiblement moins cher que l'Ecowatt, ou le Wattson.

Note BricoZone : 6.5/10

Positif
  1. Très utile. On aurait dû inventer çà il y a 10 ans !
  2. Données précises et relativement réactif.
  3. Appareil de bonne facture, solide, prix élevé mais acceptable
Négatif
  1. Installation pénible, notice minimaliste, quid du RGIE ?
  2. Le retro éclairage « après 18h00 » est une hérésie
  3. Consommation moyenne quotidienne "cappée" à 21KWh
  4. Configuration subtile, valeur tarifaires par défaut très optimistes, certaines fonctions (CO2) devraient être abandonnées.

Un sujet général sur les compteurs d'énergie globale sur BricoZone
http://www.bricozone.be/fr/electrici...urs-26643.html
Partager
Réponse



Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société