U/Utp F/utp U/fTP S/ftp ?? suis perdu Cat 5e 6 ou 7

( dans

» Electricité » Cables UTP, TV, SAT

)
Chercher:    

U/Utp F/utp U/fTP S/ftp ?? suis perdu Cat 5e 6 ou 7

- Page 6
Page 6 sur 9 Première page - Résultats 1 à 20 sur 172 Page precedente 45 6 78 Page suivante Dernière page - Résultats 161 à 172 sur 172


09/01/2012 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
je ne le dis plus on me prend pour un fou
09/01/2012 Vieux  
 
  35 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Mais pourquoi des patchs panels dans une habitation ?
vous comptez déménager fréquement TV, Servers ou Bbox ?
un patch panel c'est un endroit justement où l'on va centraliser modem server switch etc

donc de nos jours si on cable sa maison en réseau le patch panel est a mon sens indispensable Oo
09/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Je suis du même avis que Fish.

Dans mon cas , j'envisage d'utiliser le système abitana afin de faire transité tout par des câbles réseaux et donc le patch panel me permettre facilement de changer l'affectation d'une prise (tel, réseaux, vidéo, audio). Ok ces changements ne seront pas quotidien mais cela facilitera grandement les changements.
09/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par giurla Voir le message
Bonjour,

Petite question du double cat 6 dans une seule gaine cela existe ?

Merci d'avance

oui j'en ai mais j'aurais mis du 5E si j'avais sû
09/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Fish Voir le message
un patch panel c'est un endroit justement où l'on va centraliser modem server switch etc

donc de nos jours si on cable sa maison en réseau le patch panel est a mon sens indispensable Oo

une sortie de câble en RJ45 donnera le même résultat, pour moins cher, en aussi efficace.

Le patch n'a du sens que quand on fait réellement du brassage (ex : en entreprise). En domestique, on va changer quoi.. 3 fois l'année une prise d'affectation ?
09/01/2012 Vieux  
 
  35 ans, Brabant Wallon
 
dans la plupart des entreprises on patch le switch et on y touche plus pendant 10 ans Oo
09/01/2012 Vieux  
  32 ans, Brabant Wallon
 
Bonsoir,

Pour une habitation classique du 5e (de bonne qualité) qui vous permet d'avoir un réseaux 1Gb qui suffit largement pour une habitation .
Pensez également à isoler vos câbles réseaux des câbles électriques et autres. (deux chemins de câble différents)
09/01/2012 Vieux  
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
j'ai vu ça chez un client du côté de Mouscron.
la fibre optique est reliée à un NAS, installé de l'autre côté de l'immeuble.
Ce NAS sert de stockage à des backups quasi instantanés de grosses DB, reçoit des copies d'images des serveurs de production toutes le heures, etc... Bref, une usine à gaz.
A l'époque où l'on parle de plus en plus de virtualisation, je me demande quel est l'intêret d'avoir une telle config. J'en vois un seul: en cas d'incendie, la production peut repartir en moins d'une heure. Mais si les machines de production ont cramé, ça sert à rien d'avoir des serveurs prêts à travailler à l'autre bout de l'immeuble...
Bonsoir,
Sans rentrer dans les détails, il est important pour une entreprise même si les machines de production brûlent d'avoir une trace de la comptabilité et/ou ERP avec les données des clients (DB) car si la société reprend son activitée elle aura besoins de toutes ces informations .D'ou l'intêret d'avoir des données sur un site distant.
10/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
homecocoon,
merci, je connais bien les tenants et les aboutissants de ce genre de config. La dernière que j'ai configuré réplique un serveur de production situé à Diegem, en temps réel, vers un autre site situé à Anvers, le tout relié par une ligne dédiée. J'ai utilisé une application appellée Double Take.
Mais comme me l'a dit le client, en cas de gros incendie, retrouver ses fiches client sera le dernier de ses soucis...

Qu'utilise-tu de ton côté pour ce genre de scénario catastrophe ? Double take est chouette mais c'est un peu buggy.
10/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message

Qu'utilise-tu de ton côté pour ce genre de scénario catastrophe ? Double take est chouette mais c'est un peu buggy.
Une réplication DFS de mon coté.
Ce qui me permet aussi comme il y a plusieurs sites que les personnes travaillent et sauvent sur le stockage de leur site. Ensuite les données sont répliquées sur le site principal.

Si le site distant crash, le site principal prend le relai
Si le site principal crash, chaque site distant peut travailler indépendamment et les données du site principal sont répliquées dans deux data center.
10/01/2012 Vieux  
 
  35 ans, Brabant Wallon
 
ou encore Gfarm, FhGFS,, Gluster, etc y a plein de solution du genre ^^
10/01/2012 Vieux  
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
homecocoon,
merci, je connais bien les tenants et les aboutissants de ce genre de config. La dernière que j'ai configuré réplique un serveur de production situé à Diegem, en temps réel, vers un autre site situé à Anvers, le tout relié par une ligne dédiée. J'ai utilisé une application appellée Double Take.
Mais comme me l'a dit le client, en cas de gros incendie, retrouver ses fiches client sera le dernier de ses soucis...

Qu'utilise-tu de ton côté pour ce genre de scénario catastrophe ? Double take est chouette mais c'est un peu buggy.
Hello,
Etant ingénieur système et admin réseaux. Pour ma part dans la boîte ou je suis actuellement (600users) j'ai mis en place une solution full netapp avec snapmirror (des différents volumes) et déduplication des données sur un site distants même les serveurs virtuels (120 serveurs). Avec la déduplication plus besoin d'avoir une bande passante faramineuse voilà en gros sans rentrer dans les détails techniques
10/01/2012 Vieux  
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
homecocoon,
merci, je connais bien les tenants et les aboutissants de ce genre de config. La dernière que j'ai configuré réplique un serveur de production situé à Diegem, en temps réel, vers un autre site situé à Anvers, le tout relié par une ligne dédiée. J'ai utilisé une application appellée Double Take.
Mais comme me l'a dit le client, en cas de gros incendie, retrouver ses fiches client sera le dernier de ses soucis...

Qu'utilise-tu de ton côté pour ce genre de scénario catastrophe ? Double take est chouette mais c'est un peu buggy.
Peut être pas ton client mais lorsque certaines boîtes utilise les données clients pour faire des pub, marketing etc je peut t'assurer que c'est hyper important ... pour une petite PME peut être pas et encore que ça dépend le domaine. Par contre la compta si tu connais une société qui ne sera pas affectée par la perte de ses données comptable dit moi
10/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
je ne gère pas des serveurs de compta. Je suis aussi ingénieur système.
Je gère des serveurs d'applications 3 tiers, avec des bases de données Oracle énormes (on parle de plusieurs DB de plusieurs gigas interconnectées).

Les applications de production tournent sur une base Python, .NET et XML. Elles présentent des interfaces client-serveur qui tournent sur Java.
Ces applications sont propres au monde de l'impression numérique. Outre le côté administration serveur et réseau (je sers de canif suisse, de la gestion des RAIDs, à l'integration dans le reseau du client), je fais du custom developement: je crée des scripts d'integration qui permettent d'automatiser des tâches précises dans le flux de production de chaque client, en intégrant les autres machines environantes.

En gros, et à titre d'exemple...
Vous avez une carte Cora.. vous faites vos courses et vous payez vos achats avec celle-ci. Vous avez acheté deux bouteilles de vin, une pizza congelée, et un paquet de Danette. Très banal.

Votre profil de consommateur est desormais créé et mis à jour.
Cora fournira ces informations à ses imprimeurs, grâce à un portail web qui partage des bases de données entre chaque partie.
Les serveurs calculeront le nombre de pages à vous envoyer, mettront en page votre folder, et permettront grâce à un système d'approbation de demander le feu vert à Cora pour vous l'envoyer.
Une sorte de contrôle qualité à distance, sur écran calibré, permettra à Cora d'afficher votre folder à l'écran comme s'ils l'avaient sous les yeux. Les algoritmes de conversion colorimétrique font de la "simulation papier", puisque le rendu final des couleurs dépend du papier utilisé. C'est con, mais le mauve Milka n'est pas pareil sur un papier légèrement jaune.

Une fois le folder imprimé, il faut le plier, l'agrafer et l'envoyer à la mise sous pli. Les rogneuses feront le travail automatiquement, en fonction de l'information envoyée par les serveurs. Puis, le tout est posté. Presque tout est automatisé.
Ensuite, cora sera facturé en fonction du nombre d'impressions et d'envois.

Au final, les pubs que vous recevrez dans la boîte aux lettres seront très personnalisées.
Les 3 pages de bouffe pour bébés et de langes que tout le monde reçoit indistinctement seront remplacées par des desserts, de la bouffe micro-ondes et la selection vins du mois. On s'écarte donc de l'impression classique, où l'imprimeur imprime 1 million de fois le même folder publicitaire que chacun reçoit.

Ca a l'air simple comme ça, mais vous n'imaginez pas le travail de calcul derrière.
Après, c'est clair que le côté "protection de la vie privée" est pas super, mais c'est un autre débat.

Dans mon cas, le contenu des bases de données côté imprimeur importe peu. Les données ne sont exploitées qu'une seule fois. Si la presse crame, ce sont par contre des millions d'euros qui partent en fumée. Rares sont les imprimeurs qui peuvent se permettre d'investir dans un second site avec les mêmes machines.

Peu de PME peuvent se permettre d'investir dans ce genre de matériel.

Dernière modification par Damdidam 10/01/2012 à 23h08.
10/01/2012 Vieux  
 
  35 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Dans mon cas, le contenu des bases de données côté imprimeur importe peu. Les données ne sont exploitées qu'une seule fois. Si la presse crame, ce sont par contre des millions d'euros qui partent en fumée. Rares sont les imprimeurs qui peuvent se permettre d'investir dans un second site avec les mêmes machines.

Peu de PME peuvent se permettre d'investir dans ce genre de matériel.
et légalement une perte de leur données comptables leur coutera presque aussi cher que leur chère machine donc oui ces données ont une énoooorme valeur.
11/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
je ne gère pas des serveurs de compta. Je suis aussi ingénieur système.
Je gère des serveurs d'applications 3 tiers, avec des bases de données Oracle énormes (on parle de plusieurs DB de plusieurs gigas interconnectées).

Les applications de production tournent sur une base Python, .NET et XML. Elles présentent des interfaces client-serveur qui tournent sur Java.
Ces applications sont propres au monde de l'impression numérique. Outre le côté administration serveur et réseau (je sers de canif suisse, de la gestion des RAIDs, à l'integration dans le reseau du client), je fais du custom developement: je crée des scripts d'integration qui permettent d'automatiser des tâches précises dans le flux de production de chaque client, en intégrant les autres machines environantes.

En gros, et à titre d'exemple...
Vous avez une carte Cora.. vous faites vos courses et vous payez vos achats avec celle-ci. Vous avez acheté deux bouteilles de vin, une pizza congelée, et un paquet de Danette. Très banal.

Votre profil de consommateur est desormais créé et mis à jour.
Cora fournira ces informations à ses imprimeurs, grâce à un portail web qui partage des bases de données entre chaque partie.
Les serveurs calculeront le nombre de pages à vous envoyer, mettront en page votre folder, et permettront grâce à un système d'approbation de demander le feu vert à Cora pour vous l'envoyer.
Une sorte de contrôle qualité à distance, sur écran calibré, permettra à Cora d'afficher votre folder à l'écran comme s'ils l'avaient sous les yeux. Les algoritmes de conversion colorimétrique font de la "simulation papier", puisque le rendu final des couleurs dépend du papier utilisé. C'est con, mais le mauve Milka n'est pas pareil sur un papier légèrement jaune.

Une fois le folder imprimé, il faut le plier, l'agrafer et l'envoyer à la mise sous pli. Les rogneuses feront le travail automatiquement, en fonction de l'information envoyée par les serveurs. Puis, le tout est posté. Presque tout est automatisé.
Ensuite, cora sera facturé en fonction du nombre d'impressions et d'envois.

Au final, les pubs que vous recevrez dans la boîte aux lettres seront très personnalisées.
Les 3 pages de bouffe pour bébés et de langes que tout le monde reçoit indistinctement seront remplacées par des desserts, de la bouffe micro-ondes et la selection vins du mois. On s'écarte donc de l'impression classique, où l'imprimeur imprime 1 million de fois le même folder publicitaire que chacun reçoit.

Ca a l'air simple comme ça, mais vous n'imaginez pas le travail de calcul derrière.
Après, c'est clair que le côté "protection de la vie privée" est pas super, mais c'est un autre débat.

Dans mon cas, le contenu des bases de données côté imprimeur importe peu. Les données ne sont exploitées qu'une seule fois. Si la presse crame, ce sont par contre des millions d'euros qui partent en fumée. Rares sont les imprimeurs qui peuvent se permettre d'investir dans un second site avec les mêmes machines.

Peu de PME peuvent se permettre d'investir dans ce genre de matériel.

c'est parce que les données ne font pas partie de votre core business...

Imagine une banque par exemple...
11/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Disons que le coût au "click" reste connu du client final (le click représente un nombre de mètres carrés imprimés). Il est négocié par des commerciaux et est établi dans des contrats avec des SLA strictes.
Exemple: l'imprimeur imprime des factures pour Belgacom et les envoie aux clients finaux (avec le joli virement préimprimé qui va avec). Ces factures doivent être envoyées dans la dernière semaine du mois, c'est un impératif pour Belgacom.

C'est clair que si le service comptabilité est à l'arrêt, c'est la merde. Mais si on réimprime le boulot brûlé, la facturation suit automatiquement.
Par contre, si les machines qui représentent le core business de l'imprimeur sont foutues, ne fut-ce qu'une semaine, c'est la catastrophe. Il y'a un gros travail pénible de calibration sur ce genre de presses. La config et les backups des scripts tiennent sur un disque USB. Le contenu des DB n'est pas si important, C'est la structure des tables et les relations entre elles qui le sont.

Même si les assurances interviennent dans l'après-incendie, dans ce domaine, un arrêt de travail est fatal pour l'imprimeur qui verra ses clients partir chez les concurrents (car ses clients doivent absolument imprimer, c'est un impératif).

Quand la zone de production est à l'arrêt, c'est toute la boîte qui s'arrête. Vous pourrez outsourcer une compta. Il est difficile d'outsourcer sa propre production. Quand un concurrent vous prend un client pour le dépanner, il vous le rend rarement
11/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par keeper Voir le message
c'est parce que les données ne font pas partie de votre core business...

Imagine une banque par exemple...
Ma femme travaille justement dans ce domaine, dans une célèbre boîte franco-belge qui délivre les cartes de paiement électroniques à toutes les banques, valide les terminaux electroniques, développe de nouvelles applications de paiement virtuels, etc...
C'est clair que dans son cas, le contenu des DB est plus que crucial.

Ce que je disais, à la base, c'est que je ne comprends pas pourquoi certains de mes clients s'entêtent à vouloir dupliquer le contenu des tables, alors que sans la machine qui va imprimer, ce contenu est complètement inutile....
11/01/2012 Vieux  
 
  35 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Ma femme travaille justement dans ce domaine, dans une célèbre boîte franco-belge qui délivre les cartes de paiement électroniques à toutes les banques, valide les terminaux electroniques, développe de nouvelles applications de paiement virtuels, etc...
C'est clair que dans son cas, le contenu des DB est plus que crucial.

Ce que je disais, à la base, c'est que je ne comprends pas pourquoi certains de mes clients s'entêtent à vouloir dupliquer le contenu des tables, alors que sans la machine qui va imprimer, ce contenu est complètement inutile....
imagine accident dans la salle serveur, une alim prend feu les cables electriques suivent au final tout le contenu de l'armoire prend feu (une armoire serveur protège très bien les flammes des sprinkler et les extracteur de chaleur au sommet des armoires attisent bien les flammes.

En 24 heures on peut faire livrer des nouveaux serveurs, des nouveaux switch et recabler tout le bazard.

Tu fais comment sans tes données qui on brûlé avec tout ton matos et sans tes backup ?


Autre possibilité moins dramatique tu as un controleur raid qui commence a merder probleme de mémoire il te fout ton array en l'air tu fais quoi ?
11/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
mais quel est l'intêret ?

On reghoste un serveur en 15 minutes sur un Dell R710.
Je n'ai pas besoin du contenu des tables, "Cora" ou "Belgacom" peut le renvoyer dans la minute, et l'impression repart.

Par contre, quand un encodeur ou une carte sur une presse est foutue, et que pour une raison quelconque il y'en a plus en stock, c'est la panique. On peut garder des serveurs de reserve chez un client, ça ne coûte rien.

J'ai déjà eu le cas, par contre, où ma boîte faisait livrer des pièces electroniques de toute urgence d'allemagne via un taxipost en pleine nuit (ça coûte un pont), afin de permettre à la production de repartir.
Autre cas de figure: certains composants des presses sont fabriqués par Panasonic au Japon. Après la catastrophe que le pays a connu dernièrement, nous étions en rupture de stock de certaines cartes electroniques. Je peux vous dire que c'était la panique à bord.
Page 6 sur 9 Première page - Résultats 1 à 20 sur 172 Page precedente 45 6 78 Page suivante Dernière page - Résultats 161 à 172 sur 172


A lire également sur BricoZone...
Cable UTP Cat 5 Par asobi-jin dans Electricité, +5 16/01/2011
Utp Ou Ftp Par boubanstik dans Cables UTP, TV, SAT, +8 11/01/2011
UTP cat5 ou cat 6 Par Joel dans Cables UTP, TV, SAT, +5 16/07/2008
UTP cat 5 Par gandalflenoir dans Electricité, +1 23/01/2008
UTP cat 5 et pince Par bZone dans Cables UTP, TV, SAT, +1 17/08/2006


Forum Cables UTP, TV, SAT : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société