De combien de centimètres le chassis doit-il reposer sur un seuil ?

( dans

» Gros Oeuvre » Chassis, fenêtres, velux

)
Chercher:    

De combien de centimètres le chassis doit-il reposer sur un seuil ?

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


24/11/2009 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Pas de quoi, Levure.

Il est accessible à tous (je pense) mais c'est avant tout un outil professionnel et donc payant, pour que le service puisse continuer à subsister.

Qu'existe-t-il de très utile et de gratuit de nos jours ? Hum ... à part ce site ...
L'air, oui, mais peut-être plus pour longtemps. C'est étonnant qu'il n'y ait pas encore de taxe levée proportionnellement au volume des poumons.

Pour éviter aussi les abus dus à une compréhension et/ou interprétation erronée de la part de certains candides. Déjà dans la profession il y a des cowboys, alors...

Seul l'infirmier peut faire des piqûres, le boucher vendre de la viande (aucun rapport avec le précédent), etc.
24/11/2009 Vieux  
fax
  35 ans, Hainaut
 
Levure,

Je pense qu'il y a moyen de créer un compte d'essai qui permet de télécharger max 3 documents du CSTC.
A l'époque, j'avais pu avoir la NIT traitant des escaliers en bois et celle du carrelage.
24/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
La pose du dormant de châssis sur le rejinguot de l'appuis de fenêtre est la technique la plus élémentaire pour assurer l'étanchéité à l'eau et à l'air de cette partie de façade. Cette technique fait partie de ABC des Architectes. Il me parrait difficile de nier cette évidence.

De combien de centimètres le chassis doit-il reposer sur un seuil ?
Vous pouvez voir des images sur Google en tapant '' appuis de fenêtre en pierre ''
Vous constaterez que les appuis de fenêtres ont un rejingot qui sert d'appuis au châssis et qui assure l'étanchéité.

Ceci dit, pour vous donner un peu de courrage d'aboutir à une conclusion favorable, voici une méthode que je pense devrait être radicale :
  • Informez votre Architecte que compte tenu sa mauvaise volonté à reconnaitre ses erreurs, il vous met dans l'obigation de monter un dossier, avec constat d'Huissier des malfaçons + reportage photos, et que vous envoyez le tout à l'ordre des Architectes afin de statuer sur la conformité ou non de cette méthode d'exécution et de dire si celle-ci correspond aux régles de l'art en la matière.
Cela m'étonnerait fort que cette mise en garde reste sans réaction.

@ Alpha Delta, merci pour votre sympathique reconnaissance.
Il se fait que, dans une autre vie, j'ai fait partie de comités de rédactions de NIT du CSTC, mais c'était dans un autre domaine. Quoi que.........

Cordialement.
24/11/2009 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
L'Ordre s'en f... (lire moque) complètement. Ils vont vous répondre, de mémoire : "Nous n'avons pas à nous immiscer dans les litiges techniques qui opposent les architectes et leurs clients". Copier-coller ça va vite. Ben tiens, ils ne feraient que ça, les pauvres et puis les mauvaises langues disent qu'au niveau technique, ils ... , mais ce sont de mauvaises langues.

Pas un huissier, de grâce, ils n'y connaissent rien (qui a dit "non plus" ? ) et ça va vous coûter la peau des f... (lire joues).

Une annotation au cahier de chantier ou un simple reportage photo daté et adressé par recommandé aux intervenants devrait suffire à leur faire prendre conscience du méfait. Les prévenir que vous venez de faire appel à un conseil technique externe pourra aider aussi. C'est garanti ça. On n'aime pas trop les fouille-machin (lire machin) dans ces cas-là.

Le gros problème, à mon sens, est que la NIT188 est un peu faible à ce sujet et qu'en cas de procédure judiciaire (de grâce à éviter aussi pour ne pas payer deux fois les travaux de réparation à votre avocat) c'est elle qui fera foi. Si l'étanchéité est garantie, pas beaucoup de poids pour forcer à tout démonter. Ça deviendrait un procès d'intention... perdu d'avance.

Je conclurais par : diplomatie, ferme mais ouverte ...

Au plaisir
24/11/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
La solution serait de faire venir un expert (mais à tes frais) et si ce n'est pas conforme aller en justice. Mais cela en vaut-il la peine ????
24/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Alpha-Delta,

On ne demande pas à l'Huissier de donner un avis, mais de faire un constat et certifier les photos et la date à laquelle elles ont été prises. Cette méthode m'a permis d'éviter souvent des litiges à une certaine époque. Lorsque vous êtes en droit, c'est imparrable.
Certes cela coute de l'argent mais n'importe quelle méthode, pour arriver à ses fins, coutera de l'argent et des soucis.

Intègre, l'avis d'un expert j'y avais également pensé, mais alors il faut prendre un Ingénieur en construction civile ou un Géomètre expert, pas un Archirecte.
Ne dit-on pas que '' les loups ne se mangent pas entre eux''.
24/11/2009 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Pas d'accord ! (amical)

Entre environ 200€ et 2*6,37€ de recommandé, je n'hésite pas. Un recommandé, avec ou sans accusé de réception, fait foi. Ne pas oublier de répertorier les photos, numéroter les pages, dater et signer.

Lorsqu'il y a atteinte au crédit de la profession, il faut réagir. À contre cœur sans doute mais en toute objectivité.
Celui ou celle qui n'est pas capable d'assumer sa fonction doit l'assumer et peut toujours se recycler.
Qui a dit qu'il y avait des places vacantes à l'Ordre... (boutade bien sûr... )
24/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Dans les # précédents, si j'ai bien compris, Levure a déjà tenté de convaincre son Architecte qu'il y a un ''quoiq'' dans sa conception. Apparemment son Archi. feint de non recevoir.

Je ne pense pas que Levure est suffisament expérimenté pour dire à son Archi. qu'il a fait une erreur et qu'il ne veut pas la reconnaitre. Il faut donc trouver un autre moyen pour parler d'égal à égal avec son Archi.

Je pense que l'envois de lettres recommandées ne serviront qu'a renforcer les positions respectives de chacun des protagonistes, sans faire avancer quoique ce soit.

Dernière modification par fradeco 24/11/2009 à 18h58.
24/11/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Il faut passer à la vitesse supérieure quand on se heurte à un mur d'incompréhension.
J'avoue quand même que j'ai rarement vu une profession libérale reconnaître son erreur.
Je suis le premier à défendre la profession d'architecte, bien que je ne le sois pas, mais devant une réaction butée, je sors rapidement l'artillerie lourde, car je n'ai pas de temps à perdre non plus.
24/11/2009 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Charger les canons!!
24/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Laissez passer Rabot est pret, il a déjà mis le casque et les protèges oreilles.
24/11/2009 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Nous sommes bien d'accord:
1) levure n'ose pas en parler à son archi (avec insistance) et il a tort.
2) il faut passer à la vitesse supérieure, l'envoi d'un constat (même par recommandé) n'est pas une mise en demeure avec menace, c'est sa seule garantie, le jour où il y a des dégradations suite à une infiltration, que l'on puisse imputer avec précision les responsabilités. Ou alors le PV dressé par son archi est daté et signé par tous les intervenants et il en garde soigneusement une copie.
3) j'éviterais le huissier pour ne pas envenimer les rapports déjà tendus, j'imagine.

Là où le bât blesse c'est que dans l'état actuel des travaux, non finis, il n'y a pas de malfaçon avérée (voir NIT188).

Maintenant il faudrait aussi voir les plans pour savoir ce qui avait été prévu... et ça risque d'être une autre paire de manches, c'est le genre de détail qu'on évite de dessiner quand on ne maîtrise pas.

levure peut très bien stipuler dans son envoi que ce n'est là que la constatation d'un homme qui n'est pas de l'art et qui est inquiet. Adviendra ce qui doit.

En tout cas je pense que maintenant il a pas mal de cartes en mains.
24/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
''Là où le bât blesse c'est que dans l'état actuel des travaux, non finis, il n'y a pas de malfaçon avérée (voir NIT188)''.

Sauf si une des parties conteste et qu'il fait la preuve du contraire !

Bonne remarque '' le détail sur les plans''. Existe-t-il ce détail ? Levure doit s'en assurer, car c'est peut-être une échappatoire.
24/11/2009 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Toute ces personnes,(architecte,entrepreneur) ont de la chance d'avoir comme client des personnes bien calme,moi,il y a longtemps que tout ce petit monde serai valser dehors avec des coups de pieds au c....
24/11/2009 Vieux  
 
  55 ans, Brabant Wallon
 
A cette adresse, j'ai trouvé un document (présentation) du CSTC intitulé "choix et placement de menuiseries dans le cas d'une rénovation" et dans lequel il y a des détails de pose.

http://www.google.com/url?sa=t&sourc...E7mpLWtO6ZOBUw


D'autre part, la Région Wallonne édite un fascicule intitulé "Fenètres" (tout est dit). Il peut être commandé ou téléchargé (sur le site énergie.wallonie.be). Etant donné qu'un "détail" de pose erroné peut jouer sur la performance énergétique, il y a peut être moyen d'aller dans une "boutique énergie" et demander un avis. si ça tombe, ils auront le Nit188
27/11/2009 Vieux  
 
  38 ans, Namur
 
Bonsoir !

Il semblerait que ce chapitre va avoir une heureuse issue.

Nous avons eu une réunion de chantier ce jeudi, avec les différents intervenants du chantier concernés (du macon, au fabricant/poseur des châssis en passant par le constructeur, sans oublier notre architecte).

La météo venteuse et pluvieuse de ces derniers jours nous a été très utile...

Si vous vous rappellez de mon dernier message, mon architecte soutenait mordicus qu'il ne pouvait théoriquement pas avoir d'eau entre le capot alu et le châssis bois, et que les drains dans le capot alu étaient là pour ca.

Et bien nous avons eu de magnifiques flaques devant une des fenêtres concernées.

En partant du principe que ca couterait moins cher de solutionner ce problème maintenant que plus tard, il a donc décidé (enfin!) qu'il fallait remplacer les seuils de ces 4 châssis.

Notre constructeur a bien insisté que la pose des nouveaux seuils devra être prise en charge par le ou les fautifs, mais que dans tous les cas, ce ne serait pas à notre charge.

En ce qui concerne la baie vitrée, elle va être totalement démontée, et remontée en la positionnant 2 cm plus à l'avant, ce qui aura pour résultat que 1/3 du dormant bois du châssis reposera sur le seuil (contrairement au millimètre actuel).

Voilà pour les nouvelles à ce sujet !

3 jours vont être nécessaires pour le démontage, remplacement des seuils, et remontage des châssis et de la baie vitrée.

J'espère que cela règlera définitivement le problème, je ne manquerai pas de vous tenir au courant de manière très rapprochée !

Je tiens à tous vous remercier pour les avis, conseils et aide que vous nous avez apporté. En faisant cela, vous nous avez soutenu, là où nous commencions à douter !

Vous êtes fantastiques !
27/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Il y a des fois que les mauvaises conditions atmosphériques sont les biens venues.

Bravo.
28/11/2009 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Vous êtes de sacrés veinards d'avoir fait construire en Belgique !

Vous imaginez au Sahel ? Vous auriez dû vivre avec...
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Poser un nouveau seuil sur pierre bleue? Par fred1976 dans Rénover, +10 13/06/2014
treillis doit il reposer directement sur le chauffage ? Par speeddelph dans Gros Oeuvre, +1 21/05/2009
finition chape chassis dibat seuil Par LED3 dans Gros Oeuvre, +3 08/03/2009
Quelques centimètres de VOB apparents ? Par thibouille dans Electricité, +5 15/11/2008


Forum Chassis, fenêtres, velux : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société