Avis pro sur tuyau remontant vers vase d'expansion?

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Avis pro sur tuyau remontant vers vase d'expansion?



12/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

Je voudrais l'avis d'un pro sur la solution suivante.

Le retour de mon installation de chauffage arrive très bas (au niveau du sol) à la chaudière. Pour y placer un ballon d'expansion, c'est assez compliqué (pas de place).

Je pense donc à partir d'un té sur le retour (en multiskin 26) au niveau du sol, faire remonter un tuyau (multiskin 20mm) d'environ 1m50 à 2m au bout duquel je place le vase d'expansion. Sur la fixation du vase, il y a un manomètre et un purgeur). Le remplissage se ferait également par ce tuyau.

Est-ce que c'est faisable point de vue pression, remplissage, etc.? Ou totalement farfelu? Que font les pros dans un cas pareil?

D'avance merci pour votre réponse...

Geoffroy

PS: photos ici

Dernière modification par geof77 12/10/2012 à 13h47. Motif: link vers photos
12/10/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Comme cela.

12/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, France
 
euh la theorie n'empeche pas la mise en place d'un vase sur l'aller non plus

on parle de pression donc peu importe le point ou sera mis le vase il aura la meme pression( bon ok non si c'est au sol sol vs le grenier )
mais rien ne s'y oppose sinon une habitude de mettre certains equipements au frais plutot qu'au chaud pour leur eviter un coup de chaud
attention avec un vase qui serait pris via le bas l'air contenu contre la membrane coté eau j'entend ne s'evacuera jamais , il restera donc une bulle d'air au dessus de l'eau contre la membrane
perso je m'aime pas ca autant que le mettre sur l'aller juste pour preserver la membrane, qui prefere pour durer etre au frais mais aussi avec de l'eau plutot que de l'air des deux cotés
13/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Merci pour les réponses.

Côté bulle d'air dans le ballon, je n'aurai pas ce problème car il sera pendu "la tête en bas".

Dans un autre sujet, on dit qu'il faut placer le vase avant le circulateur si on le met sur le départ. Or chez moi, c'est plus de chipotage car je dois démonter le circulateur (voir photos) et placer un té en acier.

L'ancien vase (mort) était après le circulateur et c'était sûrement fait par un pro (d'il y a 50 ans... probablement le même qui a fait toute la plomberie sanitaire avec des tubes de 14mm et des raccords français, mais c'est une autre histoire).

Donc je me tâte:

1) Refaire pareil. Coût: placer un té sur le multiskin après le circulateur.
2) Mettre sur le départ, avant le circulateur. Coût: Démonter le circulateur, placer un té en acier avec les raccords qui vont bien, pâte et chanvre, etc., remonter le circulateur.
3) Le mettre sur le retour. Coût: placer un té sur le multiskin 26 de retour (qui doit être changé de toute façon) avec un tuyau de 2m en multiskin 20.

1 et 3, côté travail c'est kifkif. Je préfère le 3 mais seulement si ce tuyau de 2m n'engendre pas de problème... ce que LED3 semble penser si je comprend bien.
13/10/2012 Vieux  
 
  38 ans, Bruxelles
 
Il ne faut pas mettre de vase d'expansion après le circulateur, la membrane du vase est non seulement soumise aux sollicitations dynamiques du circulateur mais également à de hautes températures sans compter les risques de dépressions dans le circuit.

L'idéal est comme la première idée de Geof77, c'est de placer le vase sur le retour mais le plus près de la chaudière là où les t° seront plus faibles. A 2m de hauteur ne fait pas de différence tant que le vase est positionner par une installation en col de cigne avec purgeur ou à l'aide d'un support flexconsole de flamco.
13/10/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par ricky Voir le message
Il ne faut pas mettre de vase d'expansion après le circulateur, la membrane du vase est non seulement soumise aux sollicitations dynamiques du circulateur ...
Un truc me turlupine, après un circulateur y a des sollicitations dynamiques mais pas avant ?
Le bon sens dirait alors de mettre le vase à mi-parcours, là où les sollicitations sont sencé être nul non ?

Puis après 1m de tuyau, j'aime que l'on me démontrer les hautes t° dans un cul de sac.

Faut toucher l'installation avec les mains aussi.

A+
13/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Ricky, j'ai prévu ce type de console (flexconsole +). Merci pour cette réponse qui met fin à mon dilemme!

LED3 vous n'avez pas l'air convaincu. Il me faudra bien trancher. C'est pour demain... enfin tout à l'heure :-/
13/10/2012 Vieux  
 
  38 ans, Bruxelles
 
Les sollicitations dynamiques sont plus présentes en refoulement de pompe car c'est là où la pression dynamique sera la plus forte (idée de la pompe qui métaphoriquement délivre sa puissance afin d'alimenter l'installation) par contre en aspiration de pompe, de par les pertes de charge de l'installation, la pression dynamique sera beaucoup plus faible.

En ce qui concerne les hautes t° la membrane des vases les supporte beaucoup moins que l'eau plus "froide"

Et pour les hauteurs c'est une question de masse volumique, l'eau la plus chaude se trouvera toujours au point le plus haut (c'est le principe du thermo syphon )

Dernière modification par ricky 13/10/2012 à 01h50.
13/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Ricky: Voilà qui me semble clair. Je ferai donc comme j'avais imaginé au début à savoir le mettre sur le retour. Merci!
13/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, France
 
bon courage
13/10/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par ricky Voir le message
Les sollicitations dynamiques sont plus présentes en refoulement de pompe car c'est là où la pression dynamique sera la plus forte (idée de la pompe qui métaphoriquement délivre sa puissance afin d'alimenter l'installation) par contre en aspiration de pompe, de par les pertes de charge de l'installation, la pression dynamique sera beaucoup plus faible.
Je tatillonne mais les pertes de charges en amont ou en aval sont équivalente (il s'agit d'un circuit fermé). Même si elle varie en fonction de la vitesse du fluide. La vitesse de se dernier est le même avant qu'après le circulateur (puisqu'on est toujours en circuit fermé). Et avant le circulateur, on parlera plutôt de dépression dynamique. Ce qui au final engendre un mouvement inverse sur le membrane.

Pour terminer, on se gratte le cul pour un faible rapport débit/pression.

Bref, retpluka.
13/10/2012 Vieux  
 
  38 ans, Bruxelles
 
Je ne parlais pas de mouvement sur la membrane, car celle ci protège l'installation lors de la dillatation du fluide caloporteur.
je parlais de la dépression engendrée dans l'installation.

comme un schéma vaut mieux qu'un long discours...

Avis pro sur tuyau remontant vers vase d'expansion?

Avis pro sur tuyau remontant vers vase d'expansion?

1) perte de charge du circuit
2) perte de charge de la chaudière
hm) hauteur manométrique du circulateur

et comme "mon prof" disait toujours, placez un manomètre en début d'un tube et un autre au bout du même tube, vous verrez que la pression ne sera pas la même...

Dernière modification par ricky 13/10/2012 à 18h28.
13/10/2012 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par ricky Voir le message
et comme "mon prof" disait toujours, placez un manomètre en début d'un tube et un autre au bout du même tube, vous verrez que la pression ne sera pas la même...
Exactement...
Merci pour le petit dessin qui illustre parfaitement ce que j'avais dit ici
Comme quoi, même pour placer un "bête" vase d'expansion, faut bien savoir ce qu'on fait, à quoi ça sert, comment ça fonctionne
14/10/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Slt,

Juste encore pour ergoter. Quel est la valeur de h (en m) pour un circuit ménager (h étant valable pour une perte de charge donnée) ?

Que donne le schéma avec la position actuel des circulateurs ?

Pour avoir eu une grande leçon entre la pression statique et dynamique sur chantier, perso j'ai fait le test suivant : mettre l'installation à l'arrêt, regarder la pression au mano, mettre l'installation en fonctionnement, regarder la pression au mano. Résultat visible ?
(!Autre dialogue, pour une installation conséquente! Et chaudière à haute perte de charge).

Et dans un circuit fermé, le bout du tube est à l'entrée de ce même tube.

A+
14/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par ricky Voir le message

et comme "mon prof" disait toujours, placez un manomètre en début d'un tube et un autre au bout du même tube, vous verrez que la pression ne sera pas la même...
D'où ma question: est-ce que le manomètre placé sur la console du vase indiquera toujours une valeur significative s'il est placé au bout d'une tube vertical de deux mètres (Ø20)? Est-ce que le ballon tiendra toujours son rôle?

J'ai pas eu le temps de finir l'installation ce weekend... Je crois que je me suis lancé dans un chantier dont je n'imaginais pas toutes les subtilités...

En tous cas, merci pour toutes ces réponses.
15/10/2012 Vieux  
 
  38 ans, Bruxelles
 
Quel est la valeur de h (en m) pour un circuit ménager (h étant valable pour une perte de charge donnée) ?
Bon sans vouloir faire tout un cours sur l'hydraulique de base, la hauteur manométrique (hm) est une notion de pression qui s'exprimera donc en N/m² ou Pa ou mètre de colonne d'eau.

Que donne le schéma avec la position actuel des circulateurs?
euh dsl mais je ne comprends pas la question, quelle position actuelle? sur quel schéma?

La pression statique est une relation entre hauteur de l'installation, gravité et la masse volumique du fluide à une certaine t° (Δt), et la pression dynamique est marquée par les pertes de charge causée par le coefficient de rugosité des matériaux (linéaire) les raccords, vannes, courbes, brides... (singulière) et de tout autre organe présent sur cette même installation.
Même s'il est vrai que nous sommes en présence d'un circuit fermé, le point de repère est justement le vase d'expansion (pression de gonflage = pression statique du circuit). Ensuite il suffit de suivre sur le petit dessin ajouté plus haut jusqu'à l'aspiration du circulateur qui indiquera une forte dépression ou pas...
La pompe permet simplement de vaincre toutes les résistances du circuit et donc de véhiculer un certain débit de fluide caloporteur. Il est donc vrai que le débit ne changera guère mais en ce qui concerne les pressions c'est une toute autre vérité.

Je ne sais pas si c'est suffisamment clair mais bon je ne suis pas professeur

Et pour répondre à la question de Geof77 oui aucun soucis à ce niveau là.

Dernière modification par ricky 15/10/2012 à 05h49.
15/10/2012 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
J'aurai en tous cas appris énormément. Merci à ricky pour ses réponses précises.
A lire également sur BricoZone...
Raccord diélectrique sur vase d'expansion sanitaire Par xtoph dans Plomberie, +4 15/03/2011
vase d'expansion sur le départ Par jack333 dans Chauffage, +2 10/09/2010
Vase d'expansion sur circuit ECS Par chrichnou dans Plomberie, +4 09/01/2010
vase d'expansion Par danybigood dans Plomberie, +7 15/11/2008
vase d'expansion Par wwibe dans Plomberie, +2 26/02/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société