Besoin de cours de chauffage en mode rapide

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Besoin de cours de chauffage en mode rapide

- Page 3
Page 3 sur 4 Page precedente 12 3 4 Page suivante


19/10/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Oui il y a des ballons tampons qui fonctionne en direct donc l'eau qui est dans la chaudière est la même qui est dans le tampon et qui va dans les radiateurs. C la même eau primaire. Dans d'autres ballon, tu as l'eau primaire et l'eau secondaire car il y a un serpentin dans le ballon tampon qui fait que tu chauffes de l'eau qui chauffe encore une autre.
19/10/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Nik1665,

Il y a juste un truc que je n'ai pas dite. C'est le fait que les futurs panneaux solaires chaufferont principalement le ballon ECS. Et je me disais que, comme les chaleurs se transfèrent toujours du chaud vers le froid ou du moins de la température la plus haute vers la plus basse en fonction de la quantité, par la conduite et donc par un circulateur je peux aussi l'utilité pour mettre lénergie dans le ballon tampon. Oui il y aurait de la perte. Mais cela pourrait se faire aussi.

Tu vois le truc comment ?

Voici les photos : http://www.bricozone.be/fr/showpost....0&postcount=12
19/10/2010 Vieux  
  37 ans, Luxembourg
 
Ok, j'ai compris pour le ballon.

Mon avis sur les panneaux solaire thermique pour le chauffage: Trop couteux.

En effet, tu as besoin de chauffage en hiver, quand tes panneaux donnent le moins. C'est d'ailleur pour cela qu'il faut un appoint pour l'ECS en hiver.

Je ne connais plus les chiffres exacts (il faudrait que je replonge dans mes cours de formation...), mais en gros si en juillet environ 1,5m² de panneaux solaire suffissent pour l'ECS pour une personne, en janvier il en faut plus de 10m²...

Donc deux solutions:
- Tu places environ 2m² par personne et cela t'assure l'ECS d'avril à octobre sans trop de soucis et en hiver tu fais l'appoint grâce à ton ballon chauffé avec ton DDG ou, au pire, avec la chaudière (ou encore l'électricité). Bonne rentabilité
- Tu places environt 10m² par personne. Tu seras complètement indépedant pour ton ECS, mais d'avril à octobre, 8m² que tu as payé ne serviront à rien. Et avec cela tu n'as pas encore de chauffage en hiver. Rentabilité nulle

En fait, pour l'ECS, le système idéal combine les panneaux solaire et un truc type DDG.
- En été, les panneaux solaires chauffe le tout
- En hiver, le DDG chauffe tout
- Entre ces saisons, si il y a du soleil, pas besoin de bois, sinon chauffage par DDG, ou mazout ou électricité si tu es fatigué.

Donc, dans ton cas:
- Panneaux solaires sur ECS comme prévu
- Appoint avec le ballon tampon et, quand il est trop froid, avec la chaudière.

Si tu comptes installer une piscine, le raisonnement est complètement différent.
19/10/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
OK.. Tu confirmes bien mon raisonnement de départ.....

Si ce p... ain de DDG avait pu donner assez.... Ti djuuu.... Mais bon c ainsi.

Non non pas de piscine;... en espagne ou dans le sud de France... mais pas ici... pas assez rentable.

je retiens ton idée de mettre la chaudière à mazout entre le tampon et le collecteur.

Ah oui.. le ballon ECS est à double serpentins (un pour le solaire et un pour le DDG (ou chaudière) et possède une résistance électrique.

J'ai pas été si mal que ça dans ma conception quand même....

Merci.

Et tant qu'on y est.... Quelle puissance pour la chaudière à mazout ? je suis à un K30, 6 radiateurs de l'ordre de 2.000 kw, un chauffage au sol de +/- 650 m et il faut chauffer un ballon ecs de 300l.
19/10/2010 Vieux  
  37 ans, Luxembourg
 
Pour le calcul de la puissance de chauffage, on ne part pas de ce qui est installé comme radiateur, mais bien à partir des déperditions

Voici la formule simplifié pour te donner une idée:

P=30 X (Um X At + 0.34 X V)

P est la puissance en W
Um le coefficient de conductibilité thermique moyen du bâtiment (visible dans la feuille de calcul du K)
At la surface de déperdition totale (visible également dans la feuille de calcul du K)
V le volume chauffé du bâtiment

Normalement, si tu as le calcul du K, tu as Um (ou Ks dans l'ancienne feuille de calcul) et At.

Attention cette formule a ses limites, car les pertes par les fuites d'air peuvent être importante et, dans la formule, elle sont calculée uniquement en fonction du volume de la maison. Dans une maison récente ou bien rénovée, cela ne pose pas de soucis. A ne pas utiliser dans une vieille ferme pleine de courant d'air.

D'expérience, au dessus de 5-10KW de puissance, pas de soucis pour l'ECS.

Pour le boiler ECS, je connecterais le serpentin que tu as prévu pour le DDG (sans doute celui du dessus) après la cascade "Ballon tampon - chaudière" de ton système de chauffage. Comme ca:
- pas de soucis si ton DDG donne alors que ton boiler ECS est chaud grâce au panneau: le DDG chauffe le Ballon tampon en réserve.
- quand tes panneaux donnent pas assez, le système en cascade prend le relais.
19/10/2010 Vieux  
  41 ans, Liège
 
Cool, ça avance dans le bon sens...

Y'a plus qu'à...
22/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Je reviens sur le brol... le sujet.

Bon j'apporte de l'eau au moulin.... Et je continue mon histoire car il y a des nouvelles.

J'ai rencontré différents corps de métier. Ils me disent tous qu'il y a des inepties. Et une à une j'en discute et je "prouve" que mon brol n'est pas si mauvais que cela.

Je reprends l'idée initialement expérimée dans ce sujet à savoir qu'il serait bon de placer la chaudière après le ballon tampon. Le ballon tampon ne sert que pour stocker de l'énergie gratuitement fournie par un DDG, un bouilleur et des panneaux solaires thermiques.

Pour le moment j'ai acheté une chaudière à mazout que j'ai installé moi-même. Elle est en // avec le DDG pour l'instant. j'ai paré au plus pressé. Et au vu du temps qu'il fera fin de semaine, ouf... Pas mal de lecture, pas mal chercher, regarder, d'imaginer... M'enfin la bête est intallée et tourne, enfin marche, non fonctionne. J'ai règlé le thermostat de la chaudière à 60 degrés et elle me donne de la chaleur via mes radiateurs, me fait de l'ECS et même donne de la chaleur pour le sol... donc mon système fonctionne...

Quand j'aurai un peu plus le temps, un peu plus de moyens, je ferai le nécessaire pour aller directement de la chaudière vers le GH en dessous du collecteur, Ainsi je pourrai remettre en route le ballon tampon qui pourra aussi être relié aux panneaux solaires futures.

Je sais que cela n'est pas optimisé. Il me faut donc une bonne régulation.

J'ai beau aller voir chez Tempolec, je ne suis pas plus avancé.

Quelqu'un pour m'aider plus en détails ?

Et revoir les photos au début du sujet.
22/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Pour rappel et en étant à la mode rapide, voici une méthodologie :

Pour la régulation, je dirais que perso, je la trouve assez "simple".

1/ Le circulateur primaire (celui du DDG et de la chaudière) fonctionne quand le DDG et/ou la chaudière tourne.
2/ Par évidence même, quand le circulateur primaire tourne, il serait bon que le GH vanne mélangeuse tourne également. Mais on ne peut pas les mettre en // car le jour où le ballon tampon est remis en route (de par les panneaux solaires par exemple ou quand le DDG recevra une augmentation du circuit de chauffe), ce GH avec vanne mélangeuse devra fonctionner quand le ballon tampon aura reçu une certaine températeure.... mais en attendant il peut fonctionner en //.
3/ Surtout quand un des GH (radiateurs-ECS-chauff sol) est en demande, le circulateur primaire, le GH vanne mélangeuse doivent se mettre en route.
4/ Sans savoir comment tourne une chaudière, je pense que les circulateurs doivent tourner en fonction des demandes, de la production d'eau chaude... mais que le bruleur doit fonctionner en fonction des demandes de chaleurs d'eau chaude...qui tourne dans le brol.
5/ Le GH pour ECS doit encore être régulé
6/ Les deux GH pour le chauffage au sol sont en // dans le branchement par rapport au thermostat du rez. Perso... je pense qu'on peut améliorer un peu cela... mais comment ? Je ne sais pas. Perso, mais assez vulgairement, le GH avec échangeur à plaque doit tourner tant que la température au rez n'ait pas atteint les 20 degrés. Le GH avec vanne thermostatique devrait tourner quand ? la moi pas savoir... Je dirais quand l'eau doit chauffer... comment savoir ? je ne sais pas.... j'ai besoin de "lumière". En tout cas, il y a une circulation qui doit se faire dans le sol et un apport quand l'eau doit être chauffée. Ou alors c bien en // mais il faut me dire.
7/ Je pense aussi que quand le GH ECS est en demande, on peut faire tourner la chaudière à 65 degrés. et quand les deux autres sont en demande, on peut lui dire de fonctionner à 45.

C un peu brouillon mais bon....Celui qui suit reçoit une médaille.
22/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Nik 1665,

Je reviens vers toi.

J'ai relu et relu les explications et je pense bien que je vais faire partir de sortie ballon vers chaudière et aller ensuite vers les GH. Je ferai cela quand j'aurai un W-E de trop et que je pourrai à nouveau jouer à "Mr le fileteur" pour changer la tuyauterie.

Je fais appel à qqn pour le solaire afin que d'une part il puisse me donner une évaluation pour l'ECS (comme prévu) mais que quand il y a un surplus, les panneaux thermiques puissent me donner de l'énergie vers le ballon tampon et ainsi ressuivre le schéma... Et donc quand j'aurai les deux infos, un W-E de libre, je ferai le bazar.

Et encore merci pour ton intervention.

Ceci dit je me permets de revenir à la charge pour la régulation même. Tu parles de régulation simple... ou pas trop complexe. Qu'entends-tu par cela ?

Tu peux m'aiguiller un peu svp ?

Aujourd'hui et pour l'instant avec l'install qui est faite pour le moment, j'ai de la régulation pour la radiateur via un thermostat. Pour le Chauff sol, c la même chose mis à part que le thermostat est prévu à température identique 24h/24. Quand la température intérieure dans la pièce la plus froide du rez est en demande, le thermostat s'enclenche (le thermostat est donc dans cette pièce) et inversément.

Il me faut encore une thermostat à plonge pour l'ECS. Et donc par rapport au post 12 (cfr photos) les réguls du dessus du collecteur peuvent se faire.

J'ai juste une question : Comment réguler convenablement la partie chauffage au sol ? En // comme maintenant ? Mettre le circulateur pur tuyauterie sol en fonction avec le thermostat... Et donc comment réguler le groupe hydraulique avec la vanne thermostatique (vanne trois voies) ?

Mais surtout comment réguler les deux autres circulateurs (circulateur primaire DDG et le groupe hydaulique avec vanne mélangeuse ) ? D'une part, quand le DDG fonctionne... quand la chaudière à mazout fonctionne... ( et quand la chaudière sera reliée directement au GH vanne mélangeuse), car quand le DDG tourne et la chaudière tourne, des circulateurs doivent tourner... Et quand il y a de la demande, ces deux mêmes circulateurs ainsi que celui où il y a une demande doivent tourner.

Que prendre ?

Aujoud'hui, le dessus est pratiquement régulé mais les deux autres fonctionnent 24h/24.

Car la chaudière à mazout fonctionne "automatiquement" à savoir qu'elle se met en route à 57 degré et s'éteint à 63 (façon de parler- est-ce 58 et 62, c l'ordre d'idée). Du coup elle tourne 2 à 3 minutes toutes les 5 à 6 minutes (donc 2 minutes de fonctionnement - 4 min de pause). j'ai pas pris le chrono.

Voila... et si qqn d'autres à de l'info... N"hésitez pas je suis preneur.

Et merci d'avance.
22/11/2010 Vieux  
  37 ans, Luxembourg
 
Hola! J'ai du mal à suivre. Ca devient compliqué ton truc...

Je comprends pas pouquoi tu as mis ta chaudière et ton DDG en parallèle? C'est pas tout à fait ce que je pense être le plus facile à réguler!

Tu pourrais faire un shéma de principe de ton installation?

Je vais essayer de refaire un explication globale de ce que je pense, mais demain, parce que ce soir ca va être plutôt court.
22/11/2010 Vieux  
  37 ans, Luxembourg
 
J'ai eu un peu de temps ce soir, alors j'ai fait l'explication. Bonne chance.

Je pars d’un cas simple et ensuite de plus en plus compliqué pour arriver à ce que tu veux.

Cas 1 : uniquement chaudière + radiateurs
Les radiateurs disposent de vannes thermostatiques.
La chaudière est régulée uniquement par la température de sortie : si la consigne est de 60°, elle se met en route quand l’eau est à 58° et s’éteint quand l’eau est à 62°. La régulation de cette température de consigne peut se faire manuellement, mais idéalement par une sonde extérieur (plus il fait froid dehors, plus le température de consigne est haute). La chaudière ne connaît pas la température d’entrée.
Le circulateur est régulé par la programmation : il s’arrête automatiquement la nuit.
Problème : quand la température est atteinte dans toutes les pièces, le ciculateur continue de tourner et l’eau vient « buter » contre les vannes thermostatiques et va finir pas les casser.
Solution : soit un circulateur électronique qui module en fonction de la demande, soit un « court-circuit » qui s’ouvre dès que toutes les vannes sont fermées

Cas 2 : cas 1 + chauffage par le sol
Problème : Le chauffage par le sol n’accepte que des basse température (20-25°) alors qu’il faut plus dans les radiateurs.
Solution : création d’un circuit parallèle au chauffage avec mélange de l’eau venant de la chaudière (chaude) avec le retour du chauffage sol (froid).
Le circulateur de ce circuit est régulé par le thermostat dans la zone du chauffage sol. Comme le système a beaucoup d’inertie, il fonctionne 24h/24 (donc pas de coupure la nuit).

Cas 3 : cas 2 + ECS avec panneau solaire
Installation d’un boiler solaire avec 2 serpentins : celui du bas pour les panneaux solaires, celui du haut pour la chaudière.
Besoin de 2 circulateurs :
- Celui du circuit qui relie les panneaux solaires au boiler : fonctionne quand la différence de température entre l’eau dans les panneaux et l’eau dans le bas du boiler est intéressante. Cette valeur est à trouver dans la description des panneaux et peut être très faible (parfois moins de 5°).
- Celui du circuit qui relie la chaudière au boiler : fonctionne quand la température dans le haut du boiler est inférieure à celle que tu veux (par exemple 50°)
Ce dernier circuit se met en parallèle aux deux circuits chauffage.

Cas 4 : cas 3 + DDG sans ballon de stockage
Ce système suppose que tu ne fasses fonctionner le DDG uniquement quand il y a une demande en chauffage.
Installation du DDG sur le retour radiateur / chauffage sol / ECS. L’eau froide est réchauffée par le DDG, passe dans la chaudière et c’est reparti pour un tour. Pas besoin de circulateur supplémentaire.
Si le DDG chauffe assez, la chaudière ne se mettra pas en marche vu que la température de sortie qu’elle a comme consigne sera atteinte (pour rappel, la chaudière ne connaît pas la température d’entrée)
Si le DDG ne chauffage pas assez, la chaudière se mettra en route pour l’appoint.
Si le DDG chauffe trop, ton installation va peter : BOUM (d’où la remarque à la première ligne).
Il est nécessaire que le circulateur des radiateurs (ou du chauffage sol ou de l’ECS) fonctionne quand le DDG est allumé. Donc il faut faire un by-pass la coupure automatique de nuit.

Cas 5 : cas 3 + DDG avec ballon de stockage.
Le DDG chauffe un ballon d’eau (à dimensionner). Les calories stockées sont reprises par le retour radiateur / chauffage sol / ECS, en amont de la chaudière.
Quand les calories récupérées suffissent, la chaudière ne se met pas en route. Quand il n’y en a pas assez, la chaudière fait l’appoint. Quand il y en a trop, elles restent dans le ballon.

Quand choisir entre le cas 4 et le cas 5 ?
Le cas 4 est plus simple. Donc il est à privilégier.
Si le DDG est beaucoup moins puissant que la demande de chauffage pour toute le maison, le cas 4 est idéal. Par exemple 25kW de besoin et un DDG de 5kW. Le DDG ne chauffera jamais trop et donc « pas BOUM »
Le cas 5 doit être installer quand le DDG est assez puissant pour chauffer tout le bâtiment. Par exemple un besoin de 8kW et un DDG de 10kW.

Résumé de la régulation :
La température des pièces avec radiateur est régulée par vanne thermostatique.
La température des pièces chauffage sol est régulée par un thermostat d’ambiance
Les circulateurs sont régulés comme suit :
- Circulateur circuit radiateur : coupure automatique la nuit, mais fonctionnement quand le DDG est allumé uniquement dans le cas 4
- Circulateur circuit chauffage sol : thermostat d’ambiance des pièces chauffage sol
- Circulateur circuit chaudière – ECS : Température de consigne pour l’ECS voulue par l’utilisateur, mesurée en haut du boiler ECS
- Circulateur circuit panneaux solaire – ECS : Différence de température entre les panneaux solaire et le bas du boiler ECS
- Dans le cas 5 : circulateur DDG – ballon de stockage : en cas de fonctionnement du DDG

Personnellement, je testerai le cas 4 avec une alarme si l’eau sortant de la chaudière est trop chaude (par exemple 80°). Si cette alarme ne se déclenche jamais, pas besoin d’un ballon de stockage. Si l’alarme se déclenche, éteindre le DDG rapidement et ouvrir toutes les vannes thermostatiques.

Dernière chose : ne jamais faire fonctionner le DDG en cas de coupure de courant. Sinon, quand le courant revient c’est dangereux (eau froide sur DDG bouillant).
23/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Nik,

Merci pour tes explications et le temps passé.

Merci.

Je vais lire cela à tête reposée et faire mes commentaires....

Apparemment j'ai oublié de donner de l'info....
24/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Nik1665, Voici réponse à ton premier post :

Hola! J'ai du mal à suivre. Ca devient compliqué ton truc... Euh… je suis un compliqué LOL.

Je comprends pas pouquoi tu as mis ta chaudière et ton DDG en parallèle? C'est pas tout à fait ce que je pense être le plus facile à réguler!
J’expliquais simplement ce qui a de fait aujourd’hui en temps N mais que je vais devoir revoir la tuyauterie et suivre ton raisonnement qui était DDG, Ballon tampon, Chaudière à mazout et Groupes hydrauliques (je résume)… Mais pour le moment, j’ai pas le temps et j’ai besoin de chauffage… Donc je fonctionne comme suit : Le DDG ne fonctionne pas. La chaudière se régule à 58 – 62… Les deux circulateurs primaires tournent non stop et en fonction des thermostats, les Groupes hydrauliques afférents se mettent en marche.

Tu pourrais faire un shéma de principe de ton installation?
Je vais essayer… de faire cela rapido. Mais je fais cela en mode… non technicien…. Donc désolé en avance si….

Je vais essayer de refaire un explication globale de ce que je pense, mais demain, parce que ce soir ca va être plutôt court.
24/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Pour ta longue explication.... Je pense que je dois rectifier plusieurs trucs et donc je vais recommencer car j'ai manqué, oublié de donner de l'info.

De par ce que tu as dis bien précédemment, il y a le DDG relié au ballon tampon. Pour cela il faut un circulateur.

Ensuite je relie le ballon tampon vers la chaudière à mazout. Ainsi que le DDG fonctionne ou pas, c la chaudière à mazout qui marque le tempo, qui est "primaire". Elle peut être aidée au DDG (si le ballon tampon est bypassé).et/ou au ballon tampon.. Si c DDG direct vers Chaudière, il y a un groupe sécurité Eau chaude et donc normalement pas boum mais psssccccchhhhhht.

En tout cas, le DDG peut "aider", apporter un "plus" vers la chaudière à mazout, ce qui lui permet de ne pas tourner ou du moins, de moins tourner.

Donc jusqu'ici, on a de l'eau chaude à 60°. Le tout est de réguler les deux circulateurs.... (le second circulateurs est équipé d'une vanne trois voies afin de sécuriser le système et de limiter à 6-50 ou 65 max. C surtout ceux-la qui me "tracassent". Car pour le moment, ils tournent 24h/24.

Ensuite, tu arrives à un collecteur. Le collecteur répartit en trois modes : radiateurs, ECS et Chauffage au sol.

A ces tois répartition, tu as, je dirais, trois groupes de modules hydrauliques.

1/ Un module avec contrôle de pression et un AR après le circulateurs pour les radiateurs du 1er. Pour le moment, ce module hydraulique est régulé par un thermostat d'ambiance. Et chaque radiateur est muni d'une vanne thermostatique. Le thermostat est dans la pièce la plus "froide".

Et cela fonctionne super bien...

2/ L'ECS. Le groupe hydraulique est simplement muni d'un circulateur et d'un AR après circulateur. Pour le moment ce GH fonctionne 24h/24 car par de régulation. Je suppose que je dois placer un thermstat à plonge dans le boiler ?

La tuyauterie est bien raccordée au serpentin du dessus.

Le serpentin du dessous est bien puor le solaire thermique (il arrivera plus tard).

3/ Le chauffage pour le sol : Comme je suis en mode "haute température", j'ai placé un Groupe hydraulique avec vanne thermostatique donc une trois voies. Ainsi je peux déjà un peu réguler et diminuer la température. Au dessus de ce GH, j'ai placé une autre groupe hydraulique avec échangeur à plaque afin de sécuriser et de me dissocier de la haute température.

Aujourd'hui ces deux groupes hydauliques fonctionnent en //, l'un en vitesse l (GH dessous) et l'autre en vitesse III (GH dessus). Et ces deux GH sont régulés par un thermostat d'ambiance qui fonctionne 24h/24... Donc je place ma température à 21 et full time.

A ce jour, tout fonctionne bien... Et ça marche.

Ce à quoi j'aimerais arriver, c'est que d'une part j'aimerais faire fonctionner la chaudière à deux régimes différents, l'un à 45° et le second à 60 °. Dans le premier cas, quand il y a une demande radiateur et/ou Chauffage par le sol, elle tourne à 45° et donc certains circulateurs fonctionnent. Quand l'ECS est en demande, la chaudière monte et donne du 60° pendant le temps nécessaire.

Donc j'aimerais faire tourner les GH (groupe ou module hydraulique) en fonction des demandes. Ex.: Quand l'ECS est en demande, et quand le DDG tourne, donc il faut faire fonctionner le circulateur entre le DDG et le ballon tampon, le GH avant collecteur et le GH ECS et... Dire à la chaudière " Joséphine tu montes à 60 °". Autre ex.: Il y a une demande radiateur... et c la nuit et le DDG est éteint. Donc le GH avant collecteur tourne, le GH pour le radiateur se met en route.... Et je dis à la chaudière "Joséphine, tu calmes tes ardeurs à 45°".

Voila à quoi j'aimerais arriver.

Par ce biais, je pense (donc à confirmer) que je peux faire quelques économies en mazout et en électricité. Puis peut-on laisser tourner deux circulateurs non stop ?

Je vais essayer de faire un schéma....
24/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Besoin de cours de chauffage en mode rapide

Voici le schéma... désolé pour les pro.... mais j'ai fait ce que je pouvais...
24/11/2010 Vieux  
  37 ans, Luxembourg
 
il est très bien ton shéma. Plus comphérensible que certains "pro" que j'ai vu...

Je ne vois pas à quoi sert le circulateur B. Les circulateurs C, D et E suffissent en fonction des demandes.

Tu peux faire réguler la température de la chaudière en fonction des circulateurs qui tournent, si la chaudière le permet. Dans ce cas, la vanne trois voies avant le collecteur chauffage / ECS / chauffage sol est inutile car cela ne serait pas dérangeant d'avoir, par intermitence, 60° dans les radiateurs dont les vannes thermostatiques sont ouvertes (donc en demande de chauffage). Si tu veux vraiment pas 60° dans tes radiateurs, tu fais couper le circulateur des radiateurs quand celui de l'ECS se met en route.

Si ta chaudière ne te permet pas de réguler ta température en fonction des circulateurs, alors il faut le vanne trois voies dessinée, qui régule en fonction du circulateur de l'ECS.

Il est indispensable de réguler le circulateur de l'ECS en fonction de la température du haut du boiler, sinon c'est du gaspillage.

Aucun circulateur ne devrait fonctionner 24h/24. Ca use le circulateur, mais c'est surtout du gaspillage en consommation électrique.

Ton installation me parait très bien.
24/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Nik,

Merci pour ton compliment.

pour répondre :

- Le circulateur B était et est initialement prévu dans le cas où c'est le ballon tampon qui donne l'énergie au collecteur. Et comme le ballon tampon (théoriquement étudié) pouvait monter à 80-90°, on a préféré mettre un GH avec vanne mélangeuse, par mesure de sécurité. Et, dans le cas de figure ici mentionné, dans le cas où c la chaudière à mazout qui tourne solo, ce GH fait office de circulateur entre la chaudière et le collecteur.

Si je suis ton hypothèse où la vanne 3 voies avant le collecteur est inutile, il suffit pour moi de la débrancher. Dans ce cas et dis moi si j'ai raison, est-ce que l'eau continue à passer ? Stupide peut-être mais par souci de sureté et afin de savoir....

Donc si je comprends bien, et mode "court", je devrais trouver qqpart sur cette chaudière Riello tregi 4, un endroit où je peux brancher en 230 la vanne chauffage radiateur et automatiquement elle va comprendre qu'elle peut fournir du 45 degré (par exemple). Et que si je branche le circulateur de l'ECS à une autre endroit, la dite chaudière va me donner du 60°. C bien cela ? Le circulateur qui se met en marche selon un termostat bien sur.

Pour la régul du circulateur ECS Etc.. la je suis d'accord... Mais je fais par quoi, quelle marque ? C surtout cela ma, enfin mes questions ?

Enfin, quelqu'un qui dit que mon instal est "très bien". MERCI. Je me suis fait allumé par 4 chauffagistes plus d'autres personnes...

MERCI, tu me rassures.

Donc il me faut une régul... tu peux me donner laquelle de quel fournisseur ?

Et si je dois mettre des sondes, tu peux me dire quoi, comment ?

Merci m'sieur....
24/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Et pour continuer dans le brol... pour le chauffage au sol, je met en // avec le cicuit radiateur ?

Merci.
24/11/2010 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Et aussi que ferais-tu pour le chauffage au sol..? Car il y a deux circulateurs... E et F. Le E qui donne... et le F qui répartit dans le circuit sol...

Je suis certain que le F doit être régulé par le thermostat d'ambiance au rez. Pour le E, je le laisse en // ?
24/11/2010 Vieux  
  37 ans, Luxembourg
 
Pour la température de la chaudière, il faut normalement trouver des bornes où brancher les fils. Normalement tout est noté dans les informations techniques de la chaudière (si la chaudière le fait, quelle borne pour la sonde, pour le circulateur,...)

Pour l'ECS, je suis étonné qu'on t'ai fourni un boiler sans sonde de température à l'intérieur. En plus un solaire en a même deux (une en haut et l'autre en bas). Regarde sur la fiche technique du boiler, il doit y avoir des bornes à raccorder (en général derrière un capot démontable). Sinon il doit y avoir un moyen facile d'en installer. Dans ce cas, téléphone au fournisseur pour qu'il te donne celui qui est adapté au boiler.

Pour les cirulateurs E et F, ils doivent fonctionner en même temps, régulé de la même manière, sur le thermostat d'ambiance des pièce "chauffage sol" (sans doute le rez vu tes messages).

Désolé de ne pas de donner de marque précise. Si tu as besoin d'une sonde supplémentaire, le mieux c'est de voir avec le fournisseur ou directement au fabricant quel matériel il conseille en fonction de celui que tu as. Mais je répète que ton boiler solaire devrait avoir au moins deux sondes intégrées.
Page 3 sur 4 Page precedente 12 3 4 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
cours ou base du chauffage central Par chris84 dans Chauffage, +3 17/10/2011
cherche cours de sanitaire chauffage Par jean032 dans Plomberie, +2 18/12/2009
Quel mode de chauffage choisir? Par LN79 dans Isolation, +1 25/11/2009
besoin d'aide,rapide,pas de prise de terre dans le salon !!!!!! Par les colverts dans Electricité, +1 26/05/2008
besoin d'une installation rapide et fiable Par baribal11 dans Electricité, +6 19/07/2007


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société