branchement thermostat d'ambiance

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

branchement thermostat d'ambiance

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


20/11/2008 Vieux  
  49 ans, Europe
 
Bonjour, j'aimerai savoir si il y a la possibilite de brancher un thermostat d'ambiance sur le circuit électrique commandant la chaudière, au lieu de brancher sur le circulateur. J'espère m'être bien exprimé. Par avance merci.
20/11/2008 Vieux  
  44 ans, Hainaut
  LED3 est connecté maintenant
Bonjour,

Vous vous exprimez bien.
Oui c'est possible. (sous certaines conditions, on pourra développer lorsque il y aura une réponse à la prochaine question)
Mais quel est votre but recherché ?

A+
Led
21/11/2008 Vieux  
  49 ans, Europe
 
Merci d'avoir répondu,
lorsque je branche sur mon circulateur cela ne marche pas. J'ai tester avec un branchement sur le circuit électrique et ça fonctionne, mais sur la notice on me le déconseille.
21/11/2008 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonjour,
votre thermostat a, s'il s'agit d'un modèle simple contact, une action d'ouverture de phase, il s'agit d'un contact sec. Il doit donc être la continuité du fil rouge ou marron de votre circulateur, comme un interrupteur. Maintenant, sur la chaudière, vous devriez avoir le bornage prévu au branchement de ce thermostat, mais je laisse la suite à LED3...car je n'ai pas connaisance des schémas récent et des possibilités des chaudières (action brûleur, circulateur) quoique je pense qu'il doit s'agir d'une chaudière au sol...
Amicalement
21/11/2008 Vieux  
  49 ans, Europe
 
Bonjour, sur mon thermostat j'ai 3 fils, Lin Lout et Nin. Sur ma chaudière on me dit de brancher sur les bornes 18 et 19 (chaudière Audax, acheté à Brico-dépot en Espagne) qui sont ponté. Logiquement si je supprime ce pont, le circulateur ne devrait pas se mettre en route, hors, c'est son cas. Je pense donc à un dysfonctionnement et pensais brancher donc sur le circuit électrique, mais comme je l'ai dit précédemment sur la notice du thermostat on me dit ceci: << Il est recommandé de ne pas brancher le recepteur directement entre l'arrivée secteur 230V et votre chaudière. Ceci couperait l'alimentation électrique de la chaudière au lieu de la commande du moteur ou de la pompe>> Pourquoi??
21/11/2008 Vieux  
  44 ans, Hainaut
  LED3 est connecté maintenant
Bonjour,

Effectivement, il faut contrôler le circulateur avec le thermostat.

Pq ? Différente raison,
votre chaudière n'est peut-être pas prévue pour condenser,
pour un confort, il est nécessaire d'avoir une eau à température rapidement,
...

(Avez-vous une priorité sanitaire ?)
On oublie les bornes 18 et 19, et on suit le câble du circulateur. Au bornier, on dirige la phase du circulateur vers le thermostat.

Comprenez-vous les branchements du thermostat 3 fils ?

A+
Led
21/11/2008 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
Est-ce bon pour un thermostat de continuellement s'arrêter et redémarrer ?
Ne vautil pas mieux le laisser tourner en permance en commandant le bruleur via le thermostat ?
21/11/2008 Vieux  
  49 ans, Europe
 
C'est la galère, j'ai débranché mon circulateur et le bruleur se met en route, est-ce normal? sinon, je ne vois pas a ce moment là l'interet de brancher mon thermostat sur le circulateur. Je fais appel à vous car j'habite un village où les plombiers ne se déplace que pour faire de gros chantier, donc dur dur...
21/11/2008 Vieux  
  49 ans, Europe
 
j'oubliais, je n'ai que le chauffage branché.
21/11/2008 Vieux  
  44 ans, Hainaut
  LED3 est connecté maintenant
Bonjour,

Hypothèse de travail, simple thermostat avec/sans programmation horaire, digital/analogique, sonde d'ambiance quoi.

Que se passe-t-il si on coupe le brûleur avec un circulateur qui fonctionne en permanence ?
A la demande de chaud (le thermostat s'enclenche), l'eau à l'intérieur de la chaudière est à température ambiante. Le brûleur s'enclenche et chauffe l'eau. Vos radiateurs ne commencent à avoir du rendement qu'à partir d'un certain delta entre ceux-ci et la t° de la pièce (environ 15°C en traditionnel). Donc il faut élever toute la t° de l'eau de mini 15°C pour commencer à chauffer (on a pas encore de sensation de chaleur dans la pièce) Pendant ce laps de tps la pièce continue à se refroidir, on "sous" chauffe . Pendant ce temps, le retour à la chaudière est bas, la combustion du fioul dégage de l'eau, ce qui engendre de la condensation dans le corps de chauffe de votre chaudière au contact des parois froides de celle-ci. (Si celle-ci n'est pas prévue pour, il est hors de question de condenser !)
La pièce est maintenant à t°, le thermostat se coupe, le circulateur continue à fonctionner et à disiper les calories accumulées dans les radiateurs, tuyauterie et chaudière (ne pas sous estimer sa capacité calorique, suffit de voir le temps nécessaire que votre chauffagiste met avant de mettre ses gants sur le corps de chauffe pour la nettoyer). On dépasse le point de consigne du thermostat. On surchauffe la pièce.
La pièce se refroidit et on recommence le cycle...

Conclusion, avec le matériel présentement ici, ce type de branchement a pour conséquence un corps de chauffe qui va rapidement percer, et un cycle de surchauffe et souschauffe de la pièce (Inconfort important).

Si le thermostat est couplé au circulateur, la chaudière fonctionne sur son aquastat (tjs même remarque attention à une t° min si la chaudière n'est pas basse t° ou à condensation)
A l'enclenchement du thermostat, le circulateur se met en route. La t° au sein de la chaudière diminue, consigne -5°k, le brûleur s'enclenche. On peut avoir des cycles marches/arrêt de la chaudière autour de la consigne de l'aquastat.
A t° dans la pièce, le circulateur s'arrêt. Les calories dans les radiateurs se dissipe (légère surchauffe). La chaudière est à t° et s'arrête jusqu'à la prochaine demande ou remise à t° dû au perte par la cheminée, jackette, thermosiphon, ...
(Remarque, pour les pertes à l'arrêt, n'ayont aucune crainte, les construteurs et installateurs consciensieux font un max pour les limités).

En conclusion,
Carbu, un thermostat/aquastat s'est fait pour s'enclencher/désenclencher/s'enclencher/désenclencher/s'enclencher/désenclencher/s'enclencher/désenclencher...
Cheztony, la chaudière peut se mettre en marche sans circulation d'eau dedans mais elle doit se couper à consigne de l'aquastat et sur l'aquastat de sécurité si le premier ne fonctionne pas.

Cheztony, j'ai l'impression que vous mettez en service pour la première fois votre chaudière ?


Conclusion de la conclusion suivre le conseil de Younnick.

Dans le cas de chauffage à condensation, la régul travail aussi bien sur le fonctionnement du circulateur et du brûleur indépendamment l'un de l'autre en fonction des paramètres tel :
type de chauffage, inertie du bâtiment, t° de retour, t° ext, t° ambiante... On est loin du thermostat 3 fils.

A+
Led
21/11/2008 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
merdum à la lecture de ta réponse, je parlais bien évidement du cirulateur et non du thermostat !!

Est-ce bon pour le circulateur de démarrer/s'arrêter sans cesse ???

Sorry pour l'erreur !!
21/11/2008 Vieux  
  44 ans, Hainaut
  LED3 est connecté maintenant
Bonjour,

Dans l'absolu, non, tout moteur à un nombre limité de cycle marche/arrêt.
Mais un thermostat ne s'enclenche/déclenche qu'avec un certain différentiel de x Kelvin. Les échanges thermiques se font en douceur (sauf sur-dimenssionnement de l'ensemble). Et on constat que la durée de vie du circulateur est en général sup à 10 ans.

A+
Led
21/11/2008 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonsoir,
et comme dab bien vu led3,
pour compléter ceci, il faut bien comprendre qu'il n'est pas question de faire jouer de l'accordéon à une chaudière. Celle-ci, et vous pouvez le chronométrer, a un cycle de fonctionnement établi par l'aquastat chaudière et sur-contrôlé au cas où par un aquastat de T° limite (92°c max) indéréglable, monté en série et à ne jamais shunter.
La chaudière refait ses calories selon ses cycles; puis on distribue ou non.
Si on veut le faire à circulation constante afin de récupérer ça et là des calories dues au soleil ou a la cuisine, un insert, poêle ou autre, la solution consiste à varier le débit et donc l'apport en calories grâce à une vanne de mélanges trois voies, et à ce moment le thermostat adapté agit sur le moteur de cette vanne par l'intermédiaire d'un mini-processeur. On peut alors tenir compte d'une 2ème valeur à rajouter, ce sera l'extérieur, puis il faudra savoir ce que l'on doit envoyer, ce sera la sonde départ chauffage. Si cette vanne est inexistante, on ne peut agir que sur le circulateur en tout-ou-rien, celui-ci étant réglé afin d'anticiper un train de chaleur résiduel (tout comme le coup de bélier sur le réseau d'eau); y'a toujours du rab...Pour qu'il n'y en ait pas, on adapte un robinet d'arrêt nommé le clapet anti-thermosyphon...
La première sophistication du thermostat d'ambiance a été de l'équiper d'une résistance anticipatrice trichant sur les besoins en cours afin d'arrêter avant ! La deuxième a été de concevoir la programmation, ensuite sont arrivées les valeurs électroniques au lieu du simple bilame à dilatation de métal, etc...Puis la régulation individuelle en + à l'aide de robinets thermostatique, etc...
En résumé, et je me marre en écrivant cela car c'est toujours un vrai roman avec moi... mais bon, quelquesoit la méthode, NE PAS TRAVAILLER SUR LE BRULEUR, la chaudière, c'est le producteur autonome que l'on ne modifie pas. Surtout sur une vieille chaudière, et surtout sur la fonte qui est moins souple...
Amicalement
24/11/2008 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
en ce qui me concerne, travailler sur le circulateur ne me convient pas du tout !!

Le branchement a été fait par l'ancien propriétaire sur le bruleur. Le circulateur tourne donc en permanence et en fonction de la demande via le thermostat le bruleur s'enclenche ou non!!! c'est uen chaudière mazout (21-27kw) d'environ 7-8 ans !!

Si c'était le contraire, le bruleur s'enclencherait de lui même pour maintenir la T° de l'eau de chauffage à la valeur de consigne (disons 65°C). A chaque diminution de la t° de l'eau, le bruleur va se réenclencher, de jour comme de nuit !! Et ça c'est totalement inacceptable car le conduit d'évacuation passe dans le mur de notre chambre, à la tête du lit !! Il y a donc un bruit infernal à chaque fois que le bruleur s'enclenche !!! Le matin pas besoin de réveil, la chaudière tient très bien ce rôle .

Tant que la chaudière tient le coup elle restera branchée comme cela... et ensuite on verra ce qui existe en version silencieuse !!!
C'est juste mon expérience, en rien une contestation de ce qu'il faut faire en théorie pour atteindre l'idéal !!
24/11/2008 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Pas de pb, Carbu,
je respecte bien sûr votre choix, et heureusement !
Pourriez-vous, peut-être, et juste par curiosité, nous donner la T° basse atteinte par la chaudière avant sa remise en route ? Merci. Et votre conduit est-il tubé ? Si oui, de quel type (simple ou double isolé). Votre chaudière, acier ou fonte ?, et la production sanitaire en ballon électrique je suppose, équipé d'une vanne thermostatique et vase d'expansion sanitaire ?
Amicalement.
24/11/2008 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
Ooops que voilà bcp de questions dont je n'ai pas la réponse... pour la bonne raison que l'installation existait quand j'ai acheté la maison il y a 2 ans !!

Citation:
Posté par Younnick Voir le message
Pourriez-vous, peut-être, et juste par curiosité, nous donner la T° basse atteinte par la chaudière avant sa remise en route ? Merci. .
Quand elle se remet en route, le matin, la chaudière est froide... aucune idée précise de la T° car elle rédémarre vers 5h45 et à ce moment moi je peux encore rester au lit jusque 6h40 !!

Citation:
Posté par Younnick Voir le message
Et votre conduit est-il tubé ? Si oui, de quel type (simple ou double isolé). .
aucune idée, mais cela m'étonnerait très fort qu'il soit tubé !!!

Citation:
Posté par Younnick Voir le message
Votre chaudière, acier ou fonte ?,.
De dietrich 21-27 kw d'il y a environ 7-8 ans. Je n'en sais pas plus !!

Citation:
Posté par Younnick Voir le message
et la production sanitaire en ballon électrique je suppose, équipé d'une vanne thermostatique et vase d'expansion sanitaire ?
Amicalement.
aaaaah enfin une question dont je connais la réponse car avant l'eau était chauffée au gaz... avec un superbe boiler dans la SDB et évacuation directe dans le grenier...

Maintenant, grosse révolution, production d'ECS via panneaux solaires et boiler de 300l avec résistance 2kw en complément
09/12/2008 Vieux  
  49 ans, Europe
 
Bon, ça y est, j'ai pu brancher mon thermostat. En fait 2 problèmes, un, ma connection pour le branchement de mon thermostat ne marchait pas (pas de courant). et 2, mon thermostat était defectueux. Je m'en suis aperçu en branchant une ampoule à la place de la chaudière, lol. J'ai donc branché en direct sur le circulateur et cela marche parfaitement. Maintenant, une autre question. Lorsque ma pièce arrive à température, le circulateur se coupe (bien évidemment). Mais lorsque l'eau dans la chaudière arrive à une certaine température, celle ci se met en marche alors que j'ai la bonne température dans ma pièce. J'ai réglé ma chaudière à 80º, pour pouvoir chauffé plus rapidement ma pièce. Et je n'arrive pas a comprendre pourquoi dans mes pièces d'en haut mes radiateurs sont chaud et ceux d'en bas sont froid, alors que mon circulateur ne tourne pas. J'en proffite pour vous remercier de m'avoir éclairer jusqu'à présent. Salutations.
10/12/2008 Vieux  
 
  42 ans, Namur
 
Bonsoir,

Je viens m'insére dans ce post, quelle est la t° optimale à donner comme consigne ? En cas de fonctionnement normal la chaudière redémarre par elle même avec un intervalle de temps de combien ? Moi je m'inquiète qu'elle démarre seule et régulièrement. Mais qu'est ce que régulièrement.

D'avance merci de vos réponses,

Thode
10/12/2008 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonsoir Cheztony et Thode,
80° me semble élevé, car si votre T° pièce (thermostat) perd doucement, vous risquez, par redémarrage du circulateur et chaudière à 80°, d'avoir des bruits de dilatation importants et un risque de brûlure pour des enfants au contact d'un radiateur.
Dans un contrôle par thermostat sur circulateur, chaque partie fait sa propre soupe. La chaudière a sa propre consigne (60° donnant 65° par train de chaleur et inertie thermique) et donc fera ses montées en T° de façon autonome, et le thermostat qui, s'il est situé dans la pièce la plus froide peut être réglé à 19° afin d'avoir 20 ailleurs. L'idéal est d'avoir un thermostat programmable afin d'éviter de monter la chaudière à 80° pour une chauffe rapide. Celle-ci perdra plus facilement ses calories à 80 qu'à 60 en raison de la T° de la chaufferie (écart entre les 2 T°).
La programmation se déclenchera avant le lever et abaissera sa consigne (16°) pour la nuit avant le coucher. Votre départ chauffage, cheztony, n'est sans doute pas équipé d'un clapet anti-thermosyphon, et avec 80° ce phénomène s'accentue d'autant plus et permet à l'eau chaude de circuler d'elle même. Votre thermostat d'ambiance sera donc toujours trompé. Je vous conseile donc d'équiper les 80% de votre installation de robinets thermostatiques (donc tout sauf sdb et couloir du bas si possible) afin de réguler sur thermostatiques et abaisser sur ambiance.
Cheztony, vous pourriez tourner à 75° chaudière si vous aviez un vanne de mélange 3 voies, celle-ci serait motorisable et vous pourriez alors controler la T° de vos radiateurs en ayant un tampon de calories prêt à la demande.
Regardez tous les 2 cette animation et jouez avec le curseur à droite afin d'imaginer ce qui se passe lorsque votre maison perd peu ou beaucoup de calories :
http://www.techno-froid.com/index.ph...25&Itemi d=32
La T° chaudière se maintient non plus cycliquement (votre cas Thode) mais vraiment en fonction de la demande. L'idéal pour une vanne motorisée est d'agir en fonction de la T° extérieure, la T° ambiante et le contrôle indispensable de ce qu'il faut envoyer à savoir la T° de départ.... Le processeur mélange ces 3 valeurs selon une courbe (pente) et prend l'habitude de l'installation et des capacités de la maison. Elle s'auto-adapte selon un process proportionnel intégral dérivé (c'est le nom ! désolé...) Ca marche super, c'est certes un investissement, mais le jeu en vaut la chandelle pour celui qui veut améliorer son confort et sa conso.
Thode, comme je l'ai déjà cité ici, amusez vous à chronométer l'intervalle entre 2 démarrages. Si la T° extérieure varie peu, vous verrez que cette valeur est identique. Maintenant, si la T° extérieure baisse, cette valeur va diminuer car l'extérieur va pomper plus vite les calories de la maison et l'écart entre 2 cycles va se réduire. En fait, sans thermostat d'ambiance, vous avez des vagues de chaleurs envoyées cycliquement car la chaudière est bête, elle a une consigne de T° et n'en sort pas...
En fait, c'est vous qui jouez au Thermostat d'ambiance: j'ai froid donc j'augmente la T° chaudière....Celle-ci fait ses cycles et au bout de 2 heures: j'ai chaud donc je baisse...Et la chaudière continue à faire ses cycles. Alors qu'avec un thermostat: si la maison perd 1000 unités/heure, le cycle va durer tant que la compensation de perte n'est pas effectuée et le circulateur coupera à T° atteinte. Alors le cycle est rompu, la chaudière monte une dernière fois à sa T° de consigne et ne redémarrera peut être que pour combler des pertes par son propre rayonnement ou par tirage naturel du conduit (chaudière gaz atmosphérique). Le prochain démarrage n'ayant lieu que peu après le pompage de calories dû à l'enclenchement du circulateur par le thermostat.
Voilà, c'est assez long mais j'espère surtout que mes explications ne sont pas trop compliquées ?...
Amicalement.
10/12/2008 Vieux  
  44 ans, Hainaut
  LED3 est connecté maintenant
Bonjour,

Sans contredire Younnick, la t° de consigne optimal de la chaudière dépend de plusieurs facteurs notamment :
- le type de chaudière (à condensation, basse t°, "normal"), il peut y avoir une t° de retour mini
- le type de corps de chauffe (les radiateurs quoi), certains ont besoin d'une t° mini de départ.
- la possibilité de réglage de la vitesse de circulateur

...

A+
Led
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
remplacement thermostat d'ambiance Par bricolobof dans Chauffage, +17 22/11/2008
changement de thermostat d'ambiance Par Alexetcricri dans Chauffage, +1 08/10/2008
Thermostat d'ambiance Par GabyOnlyLui dans Chauffage, +7 06/10/2008
Connexion Thermostat d'ambiance Par Caspo dans Chauffage, +3 17/09/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles

Ajoutez votre société