calorimètres><soleil

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

calorimètres><soleil

- Page 3
Page 3 sur 4 Page precedente 12 3 4 Page suivante


05/08/2013 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par calbe Voir le message
Et que doivent donc penser vos voisins ?

Une partie de l'énergie qu'ils consomment pour se chauffer "s'évacue" chez vous car vous n'allumez pas ses radiateurs, et s'ils veulent 21 ou 22 degrés chez eux ils sont obligés de surchauffer car les parois intérieures non isolées laissent passer la chaleur qui est transmise aux les pièces plus froides, les vôtres.

Vous pensez qu'il est normal qu'ils payent l'énergie qui vous est transmise ?
J'ai maintenant une maison 3 façades, dois-je aller demandé 150€ à mes voisins, parce cet hiver, j'ai chauffé plus fort qu'eux ?

Pour en revenir à l'appart en question, sur le même étage, le seul voisin avec mur commun vivait en espagne tout l'hiver, donc, il ne m'a pas filé beaucoup de chaleur.
Pour le voisin du dessous, il perd certainement moins avec un appart au dessus qu'avec un toit.

Si je n'avais pas besoin de chauffage, c'est plutôt du au fait qu'il s'agissait d'une nouvelle construction, très bien isolée, avec aussi une grande baie vitrée plein sud, à tel point que l'hiver ou il a fait jusque -30°C, avec un peu de soleil, j'était obligé d'ouvrir les grille d'aération. Le seul chauffage que j'utilisais était un radiateur soufflant électrique dans ma salle de bain. Pour le reste, le soleil et la chaleur dégagée par TV, cuisson, ...était largement suffisante.

Et pour en terminer, vu les nombreuses plaintes (pas de moi, mais des 3 autres appart 'plein sud', et des proprio sur le coût des calorimètres/relevé), ils sont passés à des calorimètres digitaux. Le prix de l'appareil+installation est récupéré sur quelques années, puisque le relevé prend quelques minutes pour l'immeuble au lieu d'une journée à deux personnes. De plus, les calorimètres à liquides doivent être remplacé chaque année, les digitaux sont installés pour longtemps.
05/08/2013 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Marcia Voir le message
Chers forumeurs,
je suis profondément et très sincèrement désolée d'avoir causé des tensions entre vous...
je cois qu'il est grand temps pour moi de quitter ce forum, si pas pour toujours, au moins pour quelque temps... mais rien ne m'empêche non plus de le visiter: il y a parmi vos autres sujets traités des perles de bons conseils et beaucoup de savoir faire précieux!!Je voudrais souhaiter à chacun d'entre vous beaucoup de bons moments, des belles réalisations et du courage dans tous vos travaux. A tous, un très grand MERCI pour toutes vos réflexions. Prenez bien soin de vous,
Y a vraiment pas de soucis, comme la dit Kenshin, on discute, c'est tout.

Pour revenir au problème initial, peut-être simplement faire en sorte que le calorimètre ne soit pas directement exposé au soleil aiderait déjà, une plante verte, pour lui faire de l'ombre, ou une feuille d'alu comme on en met derrière les radiateurs, entre le soleil et le calorimètre pourrait faire en sorte que l'évaporation naturelle (qui est prévue puisque le calorimètre démarre à -2 ou -3) ne dépasse pas celle supposée.
06/08/2013 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,
j'arrive sur le forum en pleine discution car je viens d'acheter un appartement avec calorimètres. Boum. Ce qui me déplaît dans ce type de consommation c'est son manque de contrôle par la personne qui paye (locataire ou propriétaire). Avec chaudière individuelle, c'est clair et net. Relevé du compteur et terminé.
Si vous aviez quelques bons conseils, c'est le bienvenu.
Belle semaine à tous
10/08/2013 Vieux  
  50 ans, Hainaut
 
Chez Ista, en général, 50% de la facture énergétique ( donc entretien et réparations éventuelles comprises) est divisée par le nombre de locataire, donc qu'il y ai consommation ou non ; on paye ( et c'est normal ) ! Les 50 autre % sont calculés d'apres les calorimetres. Ces 50% sont défini avec le proprio apres discution, en fait il fait ce qu'il veut , ca peut etre 40 ou 60....
Les tubes ne sont qu'un moyen légal ( via la société) d'envoyer une facture au locataire ( absolument aucune précision dans le comptage ).
Et quand aux électronique, ils ne sont pas plus précis : j'en ai placé une trentaine dans boite posée sur un radiateur cet hiver en guise de test , les indications vont du simple au triple !!! Hallucinant !

Le seul valable à mon sens est le calorimetre placé sur circuit individuel mais c'est rarement utilisable sans grosse modification du circuit hydraulique.

En résumé, si vous habitez un immeuble de 5 logements et que le propio ( ou sa fille) habite au rez, vous aurez certainement 25% de la facture au lieu de 20 à payer
10/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonsoir,
La répartition des frais de chauffage collectif figure dans l'acte de base de l'immeuble.
Ce n'est pas Ista ou Techem qui décide.
La répartition est de 20% /80% en général.
11/08/2013 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Bonjour et merci à tous pour vos bons conseils. Mais je constate que je ne suis pas plus avancé pour trouver un moyen de contrôle fiable. Ce n'est pas normal. Mais que faire?C'est un peu comme si j'allais avec mon véhicule faire le plein à la pompe mais aucune indication sur le nombre de litres et le prix à payer. Un ticket sortirai d'une boîte avec des montants aléatoires. Reste à payer sinon la barrière ne se lève pas. J'ai pas trop l'impression que ça durerait longtemps.
Les moyens informatiques, électroniques etc... dont on dispose actuellement devraient permettre de mettre ce système au placard. Non?? Merci pour vos réactions et vos conseils. Bon dimanche à toutes et tous
11/08/2013 Vieux  
 
  57 ans, Bruxelles
 
C'est normalisé
http://www.evve.com/23-2-normalisation-nationale.html
11/08/2013 Vieux  
  50 ans, Hainaut
 
Normalisé ??? Voila ce qu'ils disent ;" Etant donné qu’une publication des normes est interdite en raison du droit d’auteur, nous ne pouvons vous communiquer qu’une liste des normes essentielles."

J'ai eu 2 contrats avec eux ; nous avons décidé ensemble les répartitions ! Ils utilisent sans doute les normes pour les batiments géré par syndicat mais pour le batiment d'un particulier.....
11/08/2013 Vieux  
 
  57 ans, Bruxelles
 
Ce sont des normes européennes concernant les appareils de mesure et leur placement ...
29/07/2014 Vieux  
 
 
Bonjour,

Je suis propriétaire d'un petit appartement dans un immeuble des années 60, vous savez: le genre cauchemar énergétique. A ma grande déception lors de la dernière AG il a été refusé de changer les calorimètres à évaporation par des calorimètres électroniques (qui ne sont pas parfaits - je sais - mais quand même nettement plus représentatifs de la consommation réelle que ces horribles produits évaporables) Evidemment la quasi totalité de ceux qui s'y sont opposés habitent du côté nord de l'immeuble. Ah ah ah, quelle surprise ils veulent que ceux exposés du côté sud-ouest continuent à payer pour eux!
Moi je suis au dernier étage et je consomme plus en été qu'en hiver: à la fin de l'hiver je n'ai que 2 ou 3 unités qui se sont évaporées et après l'été je me retrouve à plus de 8 unités envolées (et pourtant les calorimètres sont à l'ombre, c'est l'ensemble de l'appartement qui chauffe). Je suis dégoutée de ce système pourri. Quelqu'un a-t-il un truc valable et sans risque pour figer ce satané produit pendant l'été? Comme je travaille il n'y a personne pour s'amuser toute la journée à mettre des glaçons sur les calorimètres (ce que font plusierus de mes voisins qui ne bossent pas). Quelqu'un a parlé de vaporiser de l'azote? N'est-ce pas dangereux ? Cela ne se remarquera-t-il pas? J'ai bien examiné ces calorimètres sous toutes les coutures mais je ne vois pas comment le démonter sans faire sauter les scellés. HELP HELP HELP
29/07/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
C'est moche pour vous, mais c'est le principe.
Et bien sûr, c'est fait pour être inviolable, et là vous risqueriez une sacrée tape sur les doigts.

Continuez à pousser auprès de l'AG, en expliquant honnêtement et patiemment, c'est votre meilleure chance.

Et mettez des pares-soleil pour l'été...
29/07/2014 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
J'ai des doutes que des bricozoneurs vont vous cautionnez votre quémande,
De un Ok vous êtes au sud donc en hiver vous chauffer moins que ceux qui se trouvent au nord,Il pourraient être jaloux de votre orientation.
De deux si vous savez prouver que tous ceux qui sont au nord ou autre orientation trichent dénoncez les au lieux de faire comme eux , en principe cela doit être équitable
Car l'évaporation est moins sensible a l'air ambiant qu'au passage de l'eau chaude (entre 40 et 60° )dans vos radiateurs.
Et comme dit kenshin des stores et de préférence a l'extérieur et la nuit ouvrir les fenêtres.
Et de 3 comment connaissez vous la consommation des autres , soit vous êtes proprio de tous l'immeuble soit tout le monde se dit les frais de consommations.
Si vous êtes pas la la journée et que le chauffage n'est pas allumé, et que les autres sont la et qu'il consomme la moitié de vous cela devrait être en votre faveur pour la plainte
Moi je fonctionne aussi a l'évaporation j'ai habiter au deuxième sous grenier non isole on était les petits consommateurs, maintenant nous sommes au rez de chausse et on est tjrs
Les plus petits consommateurs , la ça prouve que l'utilisation du chauffage a son impact
1 er et croyez moi ou non sans triche quelconque.......
29/07/2014 Vieux  
 
 
Grizou
1) malheureusement non, mon appartement ne chauffe pas en hiver car ce n'est pas plein sud et que les journées sont plus courtes aussi le soleil pénètre à peine l'appartement. Donc pas de consolation de ce côté là.
2) Quant à mes voisins que j'ai évoqués, ceux qui mettent des glaçons et autres sur leur calorimètres, il s'agit de personnes qui ont la même exposition que moi, qui ont donc le même problème et qui payent pour les autres, ces chers nordistes. Je ne trouve pas que c'est tricher , c'est vouloir ne pas payer les factures des autres.
3) Je connais la consommation des autres puisque toutes les consommations par appartement apparaissent dans les comptes annuels de copropriété

Et puis, surtout vous n'avez pas compris que je ne cherche pas à ne pas payer ma consommation réelle + éventuellement un peu d'évaporation. Ce que veux éviter c'est de payer ce que je ne consomme pas du tout car selon ces fichus calorimètres ma plus grande consommation a lieu en été: 63% de ma facture est de l'évaporation natruelle! Hé oui, 5 unités sur 8 cela fait bien 63% Vu les prix de l'énergie, comprenez que je ne saute pas de joie et que ma zénitude me lache.
P.S Il est évident que j'applique déja les stores en journée et l
'ouverture des fenêtres la nuit...
29/07/2014 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Citation:
Posté par aBgirl Voir le message
Bonjour,

Je suis propriétaire d'un petit appartement dans un immeuble des années 60, vous savez: le genre cauchemar énergétique. A ma grande déception lors de la dernière AG il a été refusé de changer les calorimètres à évaporation par des calorimètres électroniques (qui ne sont pas parfaits - je sais - mais quand même nettement plus représentatifs de la consommation réelle que ces horribles produits évaporables) Evidemment la quasi totalité de ceux qui s'y sont opposés habitent du côté nord de l'immeuble. Ah ah ah, quelle surprise ils veulent que ceux exposés du côté sud-ouest continuent à payer pour eux!
Moi je suis au dernier étage et je consomme plus en été qu'en hiver: à la fin de l'hiver je n'ai que 2 ou 3 unités qui se sont évaporées et après l'été je me retrouve à plus de 8 unités envolées (et pourtant les calorimètres sont à l'ombre, c'est l'ensemble de l'appartement qui chauffe). Je suis dégoutée de ce système pourri. Quelqu'un a-t-il un truc valable et sans risque pour figer ce satané produit pendant l'été? Comme je travaille il n'y a personne pour s'amuser toute la journée à mettre des glaçons sur les calorimètres (ce que font plusierus de mes voisins qui ne bossent pas). Quelqu'un a parlé de vaporiser de l'azote? N'est-ce pas dangereux ? Cela ne se remarquera-t-il pas? J'ai bien examiné ces calorimètres sous toutes les coutures mais je ne vois pas comment le démonter sans faire sauter les scellés. HELP HELP HELP
Pour information, de quel budget chauffage parlons-nous?

Et quelle est la température en été chez vos voisins du nord ? Je suppose que de leur coté aussi il se produit une évaporation ?

Pour consommer si peu en hiver, allumez-vous tout le même le chauffage ou bien chauffez-vous un minimum en profitant de la chaleur de vos voisins ?
29/07/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Ne dites pas non plus des contre-vérités. 63% de votre facture n'est PAS de l'évaporation naturelle.
Je suppose que vous connaissez bien le principe des calorimètres (dont la somme ne fait que donner le dénominateur du ratio appliqué à la facture d'ensemble !), donc vous savez que ce n'est pas le cas.

C'est donc 63% de votre relevé annuel. Et c'est le cas pour tout le monde, même les fameux nordistes.

Alors bien sûr, ils sont "mieux" orientés (ça reste à discuter, mais soit), mais vous avez acheter votre appartement en connaissant son orientation.
Ca fait partie des choses à supporter.
Vous croyez que le propriétaire / locataire du rez-de-chaussée est content, lui qui ne bénéficie pas des tous les autres qui chauffent en-dessous de lui ?
Mais pareil : on achète en connaissance de cause.

Poussez auprès de l'AG pour changer le système, au moyen d'une démonstration si possible, c'est la seule bonne voie à suivre.
29/07/2014 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
C'est ce que je dis si vous avez des preuves sur ceux qui trichent faites le savoir, car
Si il y a des grandes différences faudrait que ceux qui consomment peux ou trop peux,
Faut pas oublier dans le relève des calorimètres, il n' y'a pas que le combustible, mais aussi les entretiens , l'électricité (circulateur, brûleur, et etc...) , réparations,
Bon je peux comprendre votre cas mais que bcp trichent, ça laisse pantois, et si vos voisins qui trichent et font aller en max vous profitez également de leur chauffage,
De toute manière si vous voulez passer en électronique c'est +_70 € par calorimètres,
Pour gagner quoi.......
Ou alors vous mettez un chauffage individuel si votre appartement est a vous et personne ne peux un vous en empêcher , je connais un cas dans mon entourage et l'installation il en a déjà pour 7000€. Au début ce sera chouette jusqu'au 1 er panne,...... On est très vite a 200,€ pour des bricoles..... En+ des entretiens .
Sincèrement vous en avez combien pour le chauffage commun par mois? 40,50 gros maxi
60,00€....si plus il y a problème......
Et dernier recours déménager.......
29/07/2014 Vieux  
 
 
Calbe,

Pour les montanst exacts, je dois rechercher mes factures. Je consomme peu en hiver parce que je chauffe peu et ce pour plusieurs raisons:
- je travaille à temps plein et je suis des cours du soir, je ne suis donc pas souvent là
- j'ai fait mettre des vannes thermostatiques et je n'ouvre jamais au maximum
- je préfères mettre un pull en plus plutôt que de chauffer, par souci d'économie justement, un comble!
Je ne profite de la chaleur de mon voisin du dessous que dans la salle de douche (parce qu'elle est très petite et pas de fenêtre) pas dans les autres pièces car les appartements sont tout en longueur et il y a un couloir de séparation qui court sur toute la longueur de l'immeuble, donc pas de mitoyenneté avec ceux du nord qui sans doute chauffent plus, mais ceux qui ont acheté au nord l'ont fait en toute connaissance de cause comme dirait Kenshin...
Je n'ai aucune idée de la température qu'il peut faire dans les appartements situés au nord...

Kenshin,

J'habite un immeuble d'à peu près 120 appartements et les chaudières sont situés juste en dessous du rez de chaussée et les occupants du rez de chaussée en bénéficient, bref tout le contraire de votre affirmation (et il y en a même 1 qui a eu le culot de demander au syndic d'abaisser les températures minimum parce qu'il fait parfois trop chaud dans son appartement - elle s'est d'ailleurs presque faite lynchée par les autres après avoir dit cela) Hé oui, chez nous il fait chaud même dans les caves. Et pitié, ne me parlez pas des déperditions de chaleur car là tous les occupants sont logés à la même enseigne et on ne peut donc râler que collectivement

Pour rebondir sur votre argument d'acheter en connaissance de cause: c'est quand on achète au nord ou à l'ombre qu'il est logique de prévoir de chauffer plus et de consommer plus, pas au sud.

Je n'ai peut-être effectivement pas été assez précise en disant 63% de ma facture mais ce n'était pas une tentative d'exagération de ma part. Mes plaintes concernent effectivement ces 63% du relevé annuel et même vous devez reconnaitre que 63% c'est totalement excessif pour une évaporation "naturelle"
Et selon les employés de la firme qui relèvent les calorimètres l'évaporation est bien moindre de l'autre côté de l'immeuble, surtout ceux situés dans le bas de l'immeuble (de l'ordre de 2 unités, chez moi et mon voisin immédiat - et d'autres aussi sans doute on parle de 5 unités - vous voyez pourquoi je râle???)
Le reste de ma facture ne me pose pas de problème.

D'ailleurs petite précision à Grizou: je ne sais pas comment cela se passe dans votre immeuble mais dans le mien tous les frais sont différenciés: électricité, réparations, chaudières et autres sont dans des postes distincts du décompte établi par la société de calorimètres. Je vais tâcher de remettre la main sur le décompte pour les chiffres exacts parce que je pense que cela s'élève à bien plus des 60eur que vous évoquez (et mon appartement fait à peine 52m²)
Je suis étonnée par la somme que vous évoquez (70,00eur) pour les calorimètres électroniques parce que selon les 2 devis qui nous ont été proposés il n'y a même pas 3 mois les montants étaient respectivement de 30,09eur et de 27,56eur par calorimètre, frais de relevé, contrat et tva inclus)
29/07/2014 Vieux  
  33 ans, Liège
  philings est connecté maintenant
Justement votre locatrice d'en bas a aussi le souci !

Comme son appartement est chauffé par la salle des chaudière, son calorimètre prend aussi quelques points : En été, je ne chauffe pas et pourtant je vois les indices grimper !

J'avoue ne pas aimer ce genre de système (première fois que je tombe là dessus) mais on a choisi l'appartement et dans tous les cas on perds / gagne un peu, mais ça reste relativement marginal.

J'ai lu dans ce post le cas de l'air-co : il a peut être moins grimpé qu'un autre en hivers, mais il le paye aussi en électricité.
29/07/2014 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
C'est possible que c'est moins maintenant, vu la demande date de 5 a 6 ans et c'est ce prix la qui m'ont été fourni, chez nous on a une charge provisoire de 40€ dont compris combustible,électrique, entretient et réparation s'il y a lieu et en général cela suffit amplement.et puis le devis c'était pour les 120 appartements x '' x''radiateurs nous c'est un tout petit immeuble de 4 habitations allant de 65 a 120 m 2 . Donc les prix sont plus interressants probablement . Mais qui vous empêche a vos frais d'en installer des électroniques j'imagine que ce sera pas compatible avec les évaporables au niveaux calculs .
Si vous êtes plusieurs a vous en plaindre mettez vous d'accord avec le syndic pour discuter des si grandes différences , si ils ont les chiffres ils devront quand même comprendre faut pas être ingénieurs . Mais a mon avis pas grand monde triche même avec des glaçon a l'allure que ça fond faut rester a côté des radiateurs toute la journée,
On devient réellement parano , mais si dehors il fait 30 degré entre le nord et ouest ou l'est la différence de t° ne peux pas être de grande différence sauf si le soleil tape sur les carreaux, chez moi dans mes pièces N, S il y a peine de différence évidement elle se communiquent . En ce moment a l'est et dehors j'ai 23°.
Faut pas oublier dans des grands bâtiments ce sont des chaudières énormes.
Mais dans votre cas il y aura tjrs des nantis et malheureux au rez il paye des charges d'ascenseurs et escaliers alors qu'ils ne les utilisent jamais par rapport au 1er ou 10 e et
Évidement on sort du contexte
29/07/2014 Vieux  
 
  57 ans, Bruxelles
 
Pratiquement essayez de gagner à votre cause assez de coproprio pour passer à l'AG.

Je suppose qu'il y a beaucoup d'absent à ces AG, donc récoltez les procurations et distribuez les judicieusement.

Voyez aussi s'il y a beaucoup d'absent lors des relevés, avec les systèmes radio plus besoin d'être présent ... 1 jours de congé de gagné.

Dernière modification par twautele 29/07/2014 à 18h06.
Page 3 sur 4 Page precedente 12 3 4 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Décompte calorimètres Par Oli349 dans Chauffage, +2 18/03/2011
Relevé calorimètres Par cath1984 dans Chauffage, +9 17/02/2011
calorimètres et soleil Par dan100 dans Chauffage, +7 16/07/2010
calorimetres Par boobsye dans Chauffage, +3 18/02/2009
calorimètres Par mignonnette dans Chauffage, +2 29/12/2007


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société