Circuit d'eau chaude sanitaire froid + installation boiler

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Circuit d'eau chaude sanitaire froid + installation boiler



05/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
Bonjour
Je viens de découvrir ce forum et je tenais à dire pour commencer: bravo et merci

Bon revenons en à mon petit problème.
J'ai acheté une maison dans laquelle j'ai rénové le chauffage (et d'autres choses aussi) et j'ai installé un chauffe-eau mural de type Vaillant VUW282 (chauffage + sanitaire) au grenier.

Le chauffage fonctionne très bien, par contre lorsque je tire de l'eau chaude j'ai l'impression qu'elle n'est pas très chaude (elle doit cartonner au maximum à 45° alors que le circuit d'eau chaude sanitaire est sur 60°C

=> Est ce que quelqu'un peut me dire où regarder pour voir d'où cela vient...?
Est il possible que parce qu'il fait un peu froid dehors, l'eau de ville soit trop froide et donc la chaudière a du mal à la chauffer???

J'envoie des photos pour visualiser la scène...


Par ailleurs, j'ai récupéré sur l'ancienne installation un boiler de 150l.
J'aimerais l'installer à côté du chauffe eau. J'ai fait un petit schéma reprenant mon schéma d'installation.
Les diagrammes ne sont certainement pas conventionnels, mais bon si vous ne comprenez pas ce que je veux faire, je tenterai de mieux expliquer...

Dernière modification par Nono 05/04/2008 à 14h09.
05/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
Voici les images

broken link

Dernière modification par dhoorens 16/05/2011 à 17h22. Motif: lien cassé
05/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
Explication du schema:
On part du froid en bas à droite (eau de ville qui vient de la cave)
Toute l'installation est en multiskin (Diamètre 20)
On arrive dans un premier T (disons T1) (dont un embranchement part vers le remplissage circuit chauffage - cette partie est symbolisée par une flèche vers la droite)
On remonte, on arrive à un deuxième T (disons T2).
L'embranchement qui va en haut arrive dans une vanne à boule (carré avec un croix) puis un clapet anti-retour (triangle dans un cercle) puis encore une vanne puis arrive dans le chauffe-eau (CE)
L'embranchement qui part vers la droite arrive dans une vanne, puis clapet anti retour puis vanne puis arrive dans un T (disons T3)

La sortie du Chauffe -eau arrive dans un T (disons T4)
L'embranchement qui sort de T4 vers la droite passe dans une vanne, clapet anti-retour, vanne et arrive dans T3
L'embranchement qui sort de T4 vers le bas passe dans une vanne, clapet, vanne et arrive dans un T (encore un...) (disons T5)

La sortie de T3 arrive dans un réducteur de pression (carré avec flèche vers le bas) puis dans un groupe de sécurité avec siphon pour évacuation et est connectée au Boiler

La sortie du Boiler est raccordée à T5

La sortie de T5 est raccordée à mon collecteur principal distribuant vers les différents étages


Est ce que ce schéma tient la route?
Est ce qu'on peut le simplifier (enlever certains éléments)?

Voila voila , il y a déjà pas mal de matière non
Ciao et merci d'avance

Dernière modification par dhoorens 05/04/2008 à 16h00.
06/04/2008 Vieux  
  50 ans, Namur
 
Pour être franc, je ne vois pas trop l'utilité de ce montage série/parallèle... vise-t-il à compléter à l'électrique une eau pas assez chauffée au gaz, à utiliser l'un ou l'autre des appareil selon les saisons, à ... ?
06/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
JE me dis que comme on est bientot 4 à la maison, les besoins en eau chaude épuiseront peut etre vite la reserve du boiler et donc une foic cette reserve epuisée, j'aurai besoin d'un aprovisionnement via le chauffe-eau...

De plus ca me permet d'isoler le boiler en cas de problème (pcq c'est quand meme un boiler de récup...)


Sinon je ne suis pas fermé à une autre option qui serait de virer les branchements parralèles

Mais est ce qu'on peut faire ce genre de montage (contrindication sur la t° d'entrée du boiler??? par ex).
On m'avait parlé (un chauffagiste) qu'il y aurait peut etre un problème sur ce genre de montage, mais à l'époque j'en avais pas demandé plus...
15/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
petit up
15/04/2008 Vieux  
  50 ans, Namur
 
Je vois mal, dans cette explication, quel est le chauffage principal et quel est l'appoint. Peut-être n'y a-t-il pas de priorité ?
La grosse différence entre un boiler et un chauffe-bain est que le premier est à accumulation et l'autre instantané.
- On pourrait donc imaginer que le boiler chauffe pendant a nuit (connecté au bi-horaire) et que, lorsque la réserve est épuisée, vous permutiez les vannes pour mettre en service le chauffe-bain : au rythme de deux permutations par soirée (bien souvent au milieu de la vaisselle ou de la douche), cela ne me semble pas très praticable.
- L'inverse ne me semble pas possible : si le chauffe-bain est utilisé en priorité, le boiler ne pourra lui venir en support que quelques heures après sa mise en service.
- J'imagine aussi que l'on puisse, suivant les jours, mettre en service l'un ou l'autre. Cela a peut-être une pertinence (selon les saisons par exemple) mais cela ne résout pas votre soucis de réserve insuffisante. Evidemment, c'est une installation "duplex" qui risque moins de vous laisser sans eau chaude en cas de panne, mais bof.
- Si le chauffe-bain est de type modulant, on pourrait le monter en série après le boiler. C'est le cas chez moi, mais avec la grosse différence qu'il s'agit d'un boiler solaire. Si l'eau est suffisamment chauffée par le boiler, le chauffe-bain ne démarre pas ; si elle est tiède, il chauffera "un peu"; voire à plein régime si elle est froide. C'est l'utilisation que j'en ferais si je me retrouvais avec votre installation, si le coût du chauffage électrique est inférieur à celui du gaz (mais je n'en ai aucune idée).
A condition, je me répète, que le chauffe-bain soit modulant : sans cela vous finirez ébouillantés.

Cela dit, je me réjouis de lire d'autres commentaires.
15/04/2008 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Pour ton problème d'eau plus ou moins chaude via ton chauffe- eau, il s'agit "simplement" d'un problème de débit et de capacité de ton chauffe-eau.
Essaie d'ouvrir un peu moins ton robinet et tu verras... En toute logique, si le débit est moins important, l'eau sera chauffée plus. C'est en tout cas le cas chez moi avec un vaillant.
16/04/2008 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Globis, C'est aussi le cas pour moi avec mon "bulex".donc commun à toutes chaufières murales ??? (quid)

J'ai remarqué aussi que quand la pression est à niveau (des fois je dois ajuster), l'eau chaude est plus chaude que quand il manque de la pression.
16/04/2008 Vieux  
  50 ans, Namur
 
Citation:
Posté par bzetag Voir le message
C'est aussi le cas pour moi avec mon "bulex".donc commun à toutes chaufières murales ???
Non justement, c'est propre aux chaudières et chauffe-bain non-modulants ! Dans les années 70, on vendait comme un avantage que l'on puisse régler la température au robinet (inversement au débit !)

Les appareils modulants (plus récents et plus chers !) ont une régulation électronique du débit de gaz en fonction d'une température de consigne pour l'eau chaude. Il sont aussi sans veilleuse, ce qui évite le gaspillage de gaz.
16/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par Piku Voir le message
- Si le chauffe-bain est de type modulant, on pourrait le monter en série après le boiler. C'est le cas chez moi, mais avec la grosse différence qu'il s'agit d'un boiler solaire. Si l'eau est suffisamment chauffée par le boiler, le chauffe-bain ne démarre pas ; si elle est tiède, il chauffera "un peu"; voire à plein régime si elle est froide. C'est l'utilisation que j'en ferais si je me retrouvais avec votre installation, si le coût du chauffage électrique est inférieur à celui du gaz (mais je n'en ai aucune idée).
A condition, je me répète, que le chauffe-bain soit modulant : sans cela vous finirez ébouillantés.
Comment puis je m'en assurer?

C'est un vaillant thermomax VUW 282
voici des docs trouvés sur le net
http://www.vaillant.be/stepone2/data...42-282-362.pdf


http://www.vaillant.be/stepone2/data...us_12_2002.pdf

Sinon ce que j'aimerais faire, c'est
1/ pouvoir faire qqch du boiler que j'ai récupéré
2/ avoir plus de débit que le débit qui sort simplement de mon chauffe-eau (13litre/m) (Enfin je crois qu'un boiler a un débit plus important ?? est ce juste?)
3/ faire un montage du moins en série et si possible série-parralèle comme dans le schéma (s'il est juste). (Est ce que vous trouvez que c'est une bonne idée?)
16/04/2008 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
reprenons depuis le début. Votre chaudière est une chaudière mixte, cad eau chaude + chauffage. La production d'eau chaude est du type instantannée ( idem comme un chauffe bain. le débit nominal est de +/- 13l/min à 45°. Il est normal que le point de puisage étant éloignée vous avez une perte de chaleur dans les conduites et a chaque mise en route vous devez d'abord tirez l'eau froide qui se trouve dans cette conduite.
Votre boiler ne sait être raccordé sur ce type de chaudière, elle n'est pas prévue a cet effet. elle ne dispose pas de priorité d'eau chaude sanitaire et il n'est pas prévu de départ direct vers le boiler.
Vous ne pouvez a vec ce genre d'appareils faire une production instantanée et du stockage en même temps. Techniquement imcompatible avec cette chaudière.
17/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
Okay
et si (parfois je suis un peu enteté, et à la fois je veux comprendre )je veux connecter les deux appareils en parallèle? Est ce possible
Dans ce cas, les deux appareils vont fonctionner simultanement pour me fournir de l'eau chaude => pas besoin de priorité sanitaire? Est ce juste?

Merci à tous ceux qui prennent du temps pour répondre à des questionneurs comme moi
17/04/2008 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
mais non, puisque la production d'eau chaude ne peut être faite que par la chaudière. mais comme tu n'as pas les raccordements nécessaire ( il aurait fallu acheter une chaudière avec raccordement boiler prévu d'origine cela existe regarde bien la documentation que tu as mis toi même en ligne ) donc comment veut tu faire, produire de l'eau chaude que tu vas stocker dans ton boiler ( consommation énorme vu que c'est de l'instantanné) cette eau va se refroidir et lorsque tu puisera dans ton boiler tu auras encore de l'eau à 28°
a mon avis il fallait réfléchir avant un peu plus. C'est bizzare que pour acheter une chaudière c'est toujours trop cher, amsi quant il faut changer la "bagnole" on se choisis souvent des ptions pas nécessaire et qui coute un pont et 5 ans après plus de bagnole, par contre une chaudière qui doit au moins durer 10 ans on fait le calcul inverse. pourtant elle coute 25 fois moins qu'une voiture
17/04/2008 Vieux  
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par ordynas Voir le message
mais non, puisque la production d'eau chaude ne peut être faite que par la chaudière.
même si je les installe en parallèle??
17/04/2008 Vieux  
  50 ans, Namur
 
Citation:
Posté par dhoorens Voir le message
même si je les installe en parallèle??
Je ne vois pas comment faire fonctionner en parallèle un système à accumulation (boiler) qui chauffe lentement mais longtemps (la nuit par exemple) et un système instantané qui chauffe rapidement (comme son nom l'indique) mais seulement la quantité instantanée. C'est le truc idéal pour avoir toujours de l'eau tiède.

En outre, j'imagine mal équilibrer les pressions et les pertes de charges entre les deux appareil juste "pour les faire travailler en parallèle" : dès que tu puiseras de l'eau, le débit passera préférentiellement par l'appareil qui offre le moins de résistance... et je ne suis pas sûr que ces "résistances" soient les mêmes à toutes les températures.

Mais si tu y tiens vraiment, tu peux réaliser l'installation que tu proposes (après tout c'est chez toi) et faire quelques essais dans les semaines qui suivront.
Je suis prêt à parier qu'après peu de temps, un des appareils restera inutilisé !
14/11/2008 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Explication tardive car je découvre ce blog et vais tenter de répondre (clairement ?) à ce que beaucoup de personnes se posent en matière de quantité (ou débit) d'eau chaude sanitaire et de température de cette eau

Elle peut néanmoins être utile à de nombreuses autre personnes aussi je me lance.

Considérons une chaudière gaz a production d'ecs (eau chaude sanitaire) instantanée
Puissance 23.3kw soit environ 20000 Kcal/h ou 333 Kcal/mn
Cette chaudière est définie pour un débit de puisage de 11 litres/mn
En fait, cette puissance de 333Kcal/mn permet d'élever la température de l'eau de 30°c POUR UN DEBIT DE 11 l/mn
333/30= environ 11 l/mn
Dans ma région de Bretagne, en été, la T° Eau Froide du réseau est d'environ 23°c
Si vous prenez une douche à une T° de 53°c vous aurez ce débit (53-23=30)
En hiver,la T° Eau Froide du réseau est d'environ 13°c
donc, à puissance maximale de cette chaudière, vous aurez à 11 l/mn une eau à 43°c ou pour maintenir la T° de 53°c vous devrez réduire le débit de votre douche à:
53-13=40 d'où 333/40= environ 8 l/mn
Tout cela bien sûr fonction:
- du rendement de votre chaudière lié à l'entretien du corps de chauffe et donc mauvais échange éventuel
- de l'encrassement externe et SURTOUT INTERNE de votre rampe de gaz créant parfois une flamme molle pauvre en oxygène primaire amené par effet venturi lors de l'injection du gaz (l'oxygène secondaire étant l'air ambiant autour de la flamme)
- de la dureté de l'eau et de l'entartrage des canalisations dans l'échangeur sanitaire
- de la perte de calories liée une mauvaise étanchéité de la vanne d'inversion de priorité sanitaire, ces calories se dispersant alors dans le circuit chauffage (fonction du type de chaudière)
- de la distance chaudière/point de puisage et de la non isolation de la conduite d'eau chaude à votre douche
etc...

Ne pouvant visionner votre schéma, et malgré cela, comme d'autres intervenants, je ne vois pas l'intérêt économique à produire des calories GAZ dans un ballon ELECTRIQUE standard (sans échangeur)
Ne connaissant pas vos coût à l'énergie, il me semble qu'en France, le KW ELECTRIQUE est meilleur marché que le KW GAZ ou FUEL.
Sans rentrer dans les détails techniques et le domaine de la sécurité, vous avez, à mon avis intérêt à utiliser votre chaudière pour le chauffage et un ballon électrique pour le sanitaire.

Par contre, je vous engage vivement à installer 2 équipement qui à mon sens devraient être obligatoires (en plus du groupe de sécurité)

* Une vanne de mélange thermostatique réglée sur 52 °c assurant une constante de la T° puisée et un refroidissement moins rapide du ballon à chaque puisage (ECONOMIE D'ENERGIE, CONFORT ET SECURITE)
- en effet, si vous puisez 10 l d'eau chaude, il y a 10 l d'eau froide qui rentrent dans le ballon, hors, avec une vanne de mélange, pour 10 l puisés, 8 l proviennent du ballon et 2 l du réseau eau froide donc 8 l d'eau froide rentrent dans le ballon (CHIFFRES BIEN SUR ALEATOIRES MAIS POUR L'EXEMPLE)
Cet équipement évite également les brûlures (parfois jusqu'au 2ème degré !) liées au puisage direct sans vanne d'une eau chauffée à 60°c et dont la valeur résultante par train de chaleur interne peut atteindre 65°c.
* Un vase d'expansion sanitaire (8 l pour 200 l) afin de compenser la dilatation de l'eau et l'écoulement qui en résulte par le groupe de sécurité (ECONOMIE IMPORTANTE EN EAU ET ENERGIE)

Pour une famille de 4 personnes, un stockage de 150 l (soit 9750 Kcal) me semble faible effectivement, et surtout sans vanne de mélange.
Il eut été préférable de vous équiper d'un ballon de 200 l (coût moins élevé car très grandes séries) et donc un stockage de calories plus élevé (13000Kcal)
Il faut penser CALORIE !
10 l/mn à 50°c = 500Kcal !

Comme ma théorie est ancienne (20 ans) mais ma logique toujours saine (53 ans) dans ce domaine, j'ai peut-être commis quelques erreurs mais le sens de l'idée reste, je pense, convaincant.
02/01/2010 Vieux  
  70 ans, France
 
Bonjour,

je viens de découvrir ce forum et je suis toujours intéressé par les interventions Younnick. J'espère qu'il se connecte toujours car j'ai qq questions.

En quoi vanne de mélange thermostatique réglée sur 52 °c assure-t-elle un refroidissement moins rapide du ballon ?

Que ce soit avec un mélangeur classique, un mitigeur ou mieux un robinet thermostatique, le mélange se fait au robinet au lieu de la vanne et il me semble que la température de l'eau utilisée reste la même et le refroidissement du ballon identique.

Par contre, la vanne mélangeuse est un élément de sécurité, surtout pour les enfants.

Si pour de faibles consommations le kW électrique est très légèrement inférieur à celui du gaz, ce n'est pas le cas pour des consommations plus élevées (cas du chauffage).

Ex au 2/1/2010 :
électricité
HP 0,11536 € TTC /kWh
HC 0,07341 € TTC /kWh
gaz
moins de <1MWh/an 0,07583 € TTC /kWh
entre 1 et à 6MWh/an 0,06506 € TTC /kWh
plus de 6MWh/an 0,04449 € TTC /kWh

Pour le fuel, vu les variations, c'est plus difficile, mais c'est parfois plus cher que le gaz, parfois moins.

Il peut donc être intéressant de préchauffer l'eau du ballon avec le gaz, surtout en heure pleine.

Quand au vase d'expansion, je n'en ai jamais installé et je n'ai jamais en beaucoup de fuite. Dans un pavillon, la tuyauterie relativement longue fait légèrement office de vase d'expansion. Le cout d'un vase est assez élevé et la durée de vie assez courte. Si les fuites sont fréquentes et importantes, un vase d'expansion est indispensable.

Je pense qu'il faut essayer sans.

Dernière modification par doume77 03/01/2010 à 13h13.
10/03/2012 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
Bonjour,

Je fais remonter le sujet qui suscite mon intérêt.
Je dispose d'une chaudière GAZ qui sert pour le sanitaire et le chauffage (themaclassic F30E de Bulex).
J'ignore s'il s'agit d'une chaudière "modulante" comme l'a soulevé Piku. Je suppose que oui vu que les températures de consignes sont réglables au degré près.
Dans mon cas, et contrairement à ce qui a été annoncé, les mitigeurs thermostatiques fonctionnent sans problème avec la chaudière.
J'ai récupéré un boiler à accumulation de 150L (Atlantic) qui a 4 ans.
Ayant un compteur bi-horaire, le sujet a eu le mérite de soulever la réflexion de la rentabilité des calories produites.

Ma question aux spécialistes est donc la suivante :
Si je place le boiler en amont de la chaudière (sortie chaud du boiler vers entrée froide de la chaudière), y a-t-il une conte-indication technique et/ou un réel intérêt à l'usage?
La chaudière recevant une eau déjà chaude n'aurait pratiquement plus d'effort à fournir et permettrait même, peut-être, de prendre deux douches en même temps.
Une fois les 150L du boiler épuisés, la chaudière devrait alors tourner à plein rendement pour chauffer l'eau froide.

J'ignore s'il est plus coûteux de chauffer 1L d'eau froide via une chaudière au gaz ou via un boiler électrique à accumulation qui chauffe en heure creuse?

D'avance merci
11/03/2012 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
Je fais un up... personne n'a d'avis sur la question ??
A lire également sur BricoZone...
pas d'eau chaude Par therma dans Plomberie, +2 04/02/2008
Du tartre partout dans les circuits d'eau chaude ... Par Em_Biau dans Plomberie, +7 30/01/2008
production d'eau chaude Par walter dans Chauffage, +1 06/12/2007
Qn compteur d'eau chaude / froide : 1,5 ou 2,5 Par francois dans Plomberie, +3 18/09/2007
Retour colonne d'eau chaude Par khossil dans Plomberie, +5 08/06/2007


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...

Ajoutez votre société