Comment regler son thermostat d'ambiance et ses vannes thermostatiques?

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Comment regler son thermostat d'ambiance et ses vannes thermostatiques?

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


25/12/2010 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
Bonjour, je suis nouveau ici. J'ai acheté l'an dernier une maison assez grande et je l'ai renové. J'ai installé (enfin j'ai aidé a installé lol) une chaudiere au mazout sans production d'eau chaude. Je trouve que je consomme beaucoup meme si je concois que l'hiver est rude. Comme il s'agit du premier hiver je ne sais pas si j'agis correctement avec mon thermostat d'ambiance et mes vannes thermostatique.
J'ai regler mon thermostat d'ambiance sur 20 et mes vannes sont reglées sur 3 (le 3 etant indiqué en gras j'en ai deduis qu'il s'agissait de la bonne moyenne) mais ma chaudiere redemarre souvent et mon mazout fait la tronche.
L'eau de la chaudiere est reglée sur 90° a priori. (ce n'est pas moi qui l'ai reglée). N'est ce pas trop chaud?
Je ne suis pas du tout expert, si vous pouviez m'aider ca serait sympa, si vous avez besoin d'info supplementaire, j'essayerai d'y repondre.
Merci d'avance.
25/12/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Dans la pièce où se trouve le thermostat, toujours mettre les vannes sur 5.
C'est le thermostat qui doit réguler la chaudière et pas les vannes.

Pq? Si vous demandez à votre thermostat 20° et que les vannes mises sur 3 ne donnent que 19° (par exemple, à vérifier sur le mode d'emploi des vannes).....et bien comme c'est le thermostat qui dirige tout, il y aura constamment une demande de chauffage et donc des mises en route constantes....
25/12/2010 Vieux  
  77 ans, Liège
 
En ce qui concerne la température de l'eau faire des essais pratiques car tout dépend de l'installation (et de la température extérieure); 90° peut a priori être considéré comme élevé mais cette valeur est peut-être nécessaire.

Procéder comme suit:

1. Régler le thermostat d'ambiance sur la température souhaitée (20° par exemple);

2. Dans la pièce où se trouve ce thermostat ouvrir les vannes thermostatiques au maximum (position 5);

3. Dans les autres pièces, régler les vannes sur la position souhaitée;

4. A la chaudière, régler la température de l'eau à une valeur plus basse (par exemple 70°) ;

5. Observer ce qui se passe: si la température réglée au thermostat d'ambiance est atteinte (c-a-d si le thermostat coupe la chaudière) tout est OK. On peut laisser cette température de 70°.
Si ce n'est pas le cas et si donc par exemple on ne monte qu'à 19°,cela indique que la température de l'eau n'est pas suffisante et il est nécessaire de la remonter, à 80° par exemple.
Il va de soi que plus la température extérieure est basse plus la température de l'eau doit être élevée.

Il ne faudra pas hésiter à modifier cette température d'eau en fonction des variations climatiques.
26/12/2010 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
Merci a vous. J'essaye ca des demain.
26/12/2010 Vieux  
 
  56 ans, Hainaut
 
SLT
Merci de ma part aussi,j'en ferai autant .
BAV
26/12/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
j'suis pas tout à fait d'accord avec les réglages donnés.

le hic en se servant du Th amb c'est que dès que la température de la pièce est atteinte, le circulateur se coupe. donc plus de chauffage dans les autres pièces

moi je suis plutôt d'avis de mettre le Th amb à 25°, comme ça il y a une demande de t° permanente, mais de réguler aux vannes Th.
ainsi, il y a toujour de l'eau chaude qui peut aller dans les pièces autres que là où se trouve le Th amb .

pour avoir 20° par ex dans la pièce de vie, on met tous les chauffages sur 3-4
les autres pièces, pour avoir 17-18, on règle à 2-3
quand la température est atteinte dans toutes les pièces les vannes se referment, et on ne consomme plus.
mais dès qu'une t° baisse qq part, le circulateur est toujours en fonction, et l'eau peut alimenter le radiateur.

réguler au Th amb, c'est couper le circulateur quand la T° est atteinte dans la pièce de vie. c'est comme ça qu'on voit certains venir ici et dire que ça ne chauffe jamais dans les pièces annexes.

j'ai une cassette, c'est encore plus vrai, mon thermonstat ne démarre plus jamais puisque la t° est bonne => glagla partout ailleur.
donc dans ce cas, je régule aux vannes.

vanne therm et therm amb, ça fait un peu double emploi.
les 2 font la même chose: couper quand la t° est atteinte
26/12/2010 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par browning Voir le message

réguler au Th amb, c'est couper le circulateur quand la T° est atteinte dans la pièce de vie. c'est comme ça qu'on voit certains venir ici et dire que ça ne chauffe jamais dans les pièces annexes.

j'ai une cassette, c'est encore plus vrai, mon thermonstat ne démarre plus jamais puisque la t° est bonne => glagla partout ailleur.
donc dans ce cas, je régule aux vannes.

vanne therm et therm amb, ça fait un peu double emploi.
les 2 font la même chose: couper quand la t° est atteinte

+/- d'accord avec browning. La difficulté réside d'avoir une température voulue en fonction de la pièce où l'on se trouve. Placer un th d'amb dans une pièce qui peut être rapidement chaude, c'est à coup sûr couper la distribution de chauffage dans l'ensemble des pièces alors que certaines sont encore froides.

Au lieu d'une cassette comme browning, j'ai un DDG. Là le problème est encore plus spécial à résoudre. En effet, en allumant un feu j'ai absolument besoin de décharger les calories qque part.

Donc le système que j'utilise c'est :

- Pas de vannes th sur certains radiateurs (hall, sdb, cuisine, bureau). Ils me servent de décharges pour le DDG.
- Pas de th d'amb dans le salon. Avec les radiateurs + le DDG je pendrais le risque de couper rapidement toute la distribution de chaleur dans la maison.
- Vannes th dans les autres pièces (salon, s-à-m, chambres). Ici l'objectif est d'obtenir une température de confort mais pas d'avoir des saunas. Imaginez 24° C dans les chambres...
- Th d'amb dans une pièce réputée froide. En ce qui me concerne j'ai opté pour un th d'amb sans fil que je peux déplacer de pièce en pièce. Habituellement il se trouve dans le hall, mais à l'opposé du radiateur. Si le hall est chaud au th d'amb c'est que la maison est vraiment chaude et que cela fait déjà très longtemps que les radiateurs ayant des vannes th ne demandent plus de chaleur. Donc même le DDG peut s'arrêter (ce qui se fait automatiquement) car je suis quasi certain que le boiler est déjà lui aussi au max de sa température.

Maintenant je crois que le système "parfait" n'existe pas...
26/12/2010 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Même avis que browning.
Si ce n'est qu'il faut nuancer. Il y a une aberration à l'heure actuelle dans presque toutes les nouvelles installations.
Le thermostat d'ambiance et les vannes thermostatiques font double emploi
ALORS un peu d'histoire:

Quand le mazout était à 6 BEF (y'a longtemps hein ): on installait des chaudières haute température, un moyen rudimentaire de "couper" le chauffage et on avait chaud partout. On s'occupait alors juste de calculer au mieux la taille du radiateur à placer dans chaque pièce pour que même "allumé" en permanence celui ci ne transforme pas la pièce en un sonna.
Un peu après, nos superbes ingénieurs ont inventés les vannes thermostatiques qui permettent de donner la température souhaitée dans chaque pièces (vanne thermostatique = thermostat). C'est une très belle invention mais elle doit être utilisée convenablement.
La règle veut alors que dans la pièce où se situe le thermostat, il n'y a pas de vanne thermostatique (pour la raison invoquée plus haut).
Mais, presque tous les chauffagistes le font.
Dans ce cas, vous avez 2 possibilités:
- Soit vous placer les vannes thermostatique sur 5 et c'est le thermostat qui va réguler la température. Dans ce cas, il est très possible que la température soit plus vite atteinte dans la pièce de référence et que donc la chaudière se coupe ce qui va avoir comme incidence que vous aurez froid dans les autres pièces (ça c'est du à un mauvais calcul de la taille des radiateurs).
- Soit vous utilisez votre thermostat comme minuterie:
- En période chaude, vous réglez la température du thermostat sur le maximum et vous réguler avec vos vannes thermostatiques partout (y compris dans la pièce où se trouve le thermostat).
- En période froide, vous réglez la température sur le thermostat, ce qui aura pour incidence de garder une certaine température dans toute la maison sans pour au tant jamais atteindre son maximum.

- Concernant la température chaudière: il est plus difficile de répondre car elle dépend de bcp de paramètres:
- Le type de chaudière (haute température, basse température, à condensation, ...)
- Le type d'installation (type de régulation, type de radiateur, ...)
- Le bon ou mauvais calcul des radiateurs
- Le confort que l'on souhaite.

Je m'explique:
1° sur le confort que l'on souhaite: Il est inutile de vous dire que si vous souhaiter consommer moins et que en même temps vous souhaiter avoir très vite chaud dès que la chaudière se rallume il y a aberration.
2° Le chauffage, c'est un échange de calorie d'un système vers un autre. Pour que tout fonctionne bien, il faut que la taille de l'échangeur (le radiateur) soit bien dimensionné. Si vous n'arrivez jamais à atteindre la température souhaitée dans une pièce (et que le radiateur fct correctement) OU à l'inverse qu'il fait très rapidement trop chaud dans une pièce c'est un problème de dimension du radiateur.
3° Plus l'eau de chaudière est chaude, plus vous risquez des pertes calorifiques partout et donc de la consommation excédentaire.


Pour la température de chaudière, il faut d'abord savoir quel type de chaudière vous avez, si c'est une à condensation, à 90° vous ne condenserai jamais et donc vous consommerez beaucoup.
Il faudrait plus de détail sur votre type de chaudière et de régulation pour mieux vous aiguillez pour votre réglage.


PS: pour contre indication, j'ai une chaudière de 1981. J'ai passer il y a qq jour la température chaudière de 55 vers 60°. Et j'utilise mon thermostat comme une minuterie afin de donner une consigne FROIDE et pas une consigne chaude.

PS1: attention au différence de température, il faut savoir qu'il ne faut pas dépasser une différence de 5° entre la température froide (quand on est pas là) et la température chaude (quand on est là) CAR la quantité d'énergie (mazout, gaz, ...) nécessaire pour ramener la température idéal (de consigne froid à consigne chaud) sera plus importante que si on avait pas coupé la chaudière (sauf cas exceptionnel contraire).

PS2: la solution idéale pour bcp d'habitation serait non pas un thermostat (qu'on peut carrément bannir) mais bien une bonne régulation chaudière et un circulateur qui s'adapte à la demande. En effet:
- La température confort, c'est les vannes thermostatiques qui la règle mais quand elle est atteinte, le circulateur continue quand même à tourner, ce qui consomme de l'électricité, c'est pourquoi aujourd'hui il existe des circulateurs intelligents qui s'adapte à la demande.
- La température basse n'est qu'une consigne à respecté dans une plage horaire donnée.
- Il faut mieux une bonne régulation qu'un bon thermostat.

PS3: j'espère ne pas avoir été trop barbant
PS4: je vais me relire dans 5 minutes

Dernière modification par ^Cali^ 26/12/2010 à 11h11.
26/12/2010 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
C'est bien joli tout ca, mais vous oubliez une chose : l'utilisateur n'est pas un pro.
Regardez bien sur ce forum, dès qu'une installation de chauffage devient trop compliquée, c'est la catastrophe, l'utilisateur n'y comprend plus rien, croit avoir fait un investissement important pour rien et pour finir introduit des paramètres de réglage qui ne lui font rien économiser en énergie voir même le contraire. Et ce n'est pas qu'une impression du forum, ca se confirme en "vrai". Le chauffagiste ne va pas venir 10 fois sur l'année pour régler l'installation, d'où l'intérêt que l'utilisateur la comprenne pour faire ses réglages lui même (le moins souvent possible).
Un thermostat d'ambiance, c'est facile à comprendre. Une vanne thermostatique aussi.
Donc placez une thermostat, bien positionné (endroit dont la température correspond à la température du plus grand nombre de pièces) et des vannes thermostatiques dans les pièces ou la température doit être différente de la température thermostat ou alors là ou il y a des apports importants d'énergie (cuisine, pièce au soleil). Surdimentionnez les radiateurs de pièces qui doivent être très chaude (Salle de bain). Le thermostat permet en outre de regler une valeur jour et nuit.

Dernière modification par cradoc 26/12/2010 à 11h28.
26/12/2010 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par cradoc Voir le message
C'est bien joli tout ca, mais vous oubliez une chose : l'utilisateur n'est pas un pro.
Regardez bien sur ce forum, dès qu'une installation de chauffage devient trop compliquée, c'est la catastrophe, l'utilisateur n'y comprend plus rien, croit avoir fait un investissement important pour rien et pour finir introduit des paramètres de réglage qui ne lui font rien économiser en énergie voir même le contraire. Et ce n'est pas qu'une impression du forum, ca se confirme en "vrai". Le chauffagiste ne va pas venir 10 fois sur l'année pour régler l'installation, d'où l'intérêt que l'utilisateur la comprenne pour faire ses réglages lui même (le moins souvent possible).
Un thermostat d'ambiance, c'est facile à comprendre. Une vanne thermostatique aussi.
Donc placez une thermostat, bien positionné (endroit dont la température correspond à la température du plus grand nombre de pièces) et des vannes thermostatiques dans les pièces ou la température doit être différente de la température thermostat ou alors là ou il y a des apports importants d'énergie (cuisine, pièce au soleil). Surdimentionnez les radiateurs de pièces qui doivent être très chaude (Salle de bain). Le thermostat permet en outre de regler une valeur jour et nuit.
C'est, dit autrement, ce que j'ai écrit dans mon post
Il faut "jouer" entre les vannes th et le th d'ambiance. Pour moi il n'y a pas d'incompatibilité entre-eux, je trouve même qu'il y a une vraie complémentarité.
26/12/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
pour espérer chauffer correctement une pièce loin du Th amb, il faut foutre la vanne th à fond, et avoir un radiateur assez gros!
ainsi, quand le circulateur fonctionne(pour la pièce de vie) on espère que la pièce éloignée va avoir assez de temps pour se réchauffer.
j'suis désolé mais cette technique relève du canard boiteux!

quand le Th amb coupe le circulateur, une vanne ther ne sert plus à rien puisque plus aliméntée ! il a beau faire froid, il n'y a plus d'eau chaude

un th amb est dans la pièce principale de vie.
tu fais à manger, tu reçois, hop la t° monte.
=> le circulateur ne tourne plus beaucoup => il fait froid ailleurs.

l'idéal serait d'avoir un th amb pour toutes les pièces, et un circuit par pièce

ainsi, une pièce froide provoquerait le démarrage du circulateur pour envoyer l'eau chaude dans le bon circuit uniquement.
26/12/2010 Vieux  
  77 ans, Liège
 
Quelques remarques:

1. Depuis de nombreuses années, beaucoup de chaudières sont équipées d'un système d'arrêt différé du circulateur. Celui-ci continue à tourner jusqu'à 20 minutes après l'arrêt du brûleur commandé lui par le thermostat d'ambiance.

But de ce système: soutirer un maximum de la chaudière et donc économiser.
L'eau continue à circuler et cela peut donc aussi aider pour le cas du radiateur défavorisé.

2. Il ne faut pas espérer faire fonctionner de façon idéale une installation mal conçue (circuits déséquilibrés notamment).
26/12/2010 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Je ne vois pas en quoi mettre la vanne thermostatique "a fond" va changer quelque chose. Celle-ci permet de couper l'arrivée d'eau chaude dans le radiateur dès que la température voulue est atteinte, il faut donc la régler de manière a avoir sa température de confort. Ben oui, pour avoir plus de calories dans une pièce par rapport aux autres, il faut augmenter la taille du radiateur.
Le thermostat ne se place pas spécialement dans la pièce de vie. Il se place soit dans la pièce la plus froide (important : avec des vannes thermostatiques partout ailleurs car sinon les autres pièces vont surchauffer), soit dans un endroit qui représente bien la température voulue du plus grand nombre de pièces.
Il existe des conceptions de chauffage avec plusieurs circuits de chauffe, régulés séparément. C'est assez rare en maison familiale (quoique de plus en plus avec les différents systèmes de chauffe (sol/radiateurs, ...)
26/12/2010 Vieux  
  77 ans, Liège
 
+1 Cradoc !
26/12/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
d'accord avec cradoc, th amb placé dans la pièce la plus froide, et les autres pièces régulées avec des vannes th.

oui mais, j'suis sûr que 99.9999999% des maisons ont le th amb dans le salon/sale à manger(comme chez moi)
27/12/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Dans ma nouvelle construction, j'ai fait mettre un th d'ambiance dans la pièce de séjour et il ne régule que le r-d-ch (chauffage par le sol).

Aux 2 étages, pas de th, ce sont les vannes thermostatiques qui prennent le relais....le seul truc important : ne pas oublier de fermer la vanne quand on quitte la pièce....les enfants l'ont bien compris....
27/12/2010 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
+1 pour browning.
Pour répondre à crado: Oui tous les utilisateurs ne sont pas de pros (et heureusement). Pourtant très souvent les installations sont loin d'être optimal et souvent c'est le profit qui a guider l'installateur et non pas le meilleur choix technique... Il serait tellement plus simple d'expliquer aux utilisateurs comment utiliser au mieux leurs installations.
Oui le thermostat d'ambiance, la régulation et les vannes thermostatiques sont complémentaire mais tout dépend d'une installation à l'autre. Il s'avère pourtant que dans bien des cas le thermostat d'ambiance est mal placé et mal utilisé.

Je reste sur l'optique que dans bien des cas et surtout dans des installations plus anciennes avec vannes thermostatiques, il est préférable d'utiliser le thermostat d'ambiance comme minuterie et régulation de la période froide (et non pas de la période chaude).

Maintenant, pour aider au mieux heart_tifo, revenons à son problème.
90° c'est très certainement trop haut. Avec vous avancer dans vos recherches ?
28/12/2010 Vieux  
 
  70 ans, Brabant Wallon
 
Merci pour toutes ces infos, faut que je cogite avec un beau modèle expert
+ un tableur dans lequel je note, heure par heure , les comportements de chaque pièce, dans l'absolu et en fonction de la température extérieure (la vraie ou celle de l'IRM ?),
puis calculer des tendances ...
OK je vais entrer en hibernation sous ma couette ...

Plus sérieusement, quand j'ai conçu mes 2 installations précédentes (si-si!), en 1972 et en 2001 , chaque fois avec des vrais pros, ils ont insisté sur le réglage adéquat de la vanne de passage (VdP, terme exact ? ) sur chaque dérivation de radiateur, qui permet sur le circuit de circulation de balancer la quantité d'eau chaude qui va passer dans tel radiateur ou continuer sur la suite du circuit (en supposant un circuit en boucle avec retour permanent) NDLR : je viens de la Lune ou Mars, je ne me souviens plus .

Et toutes ces VdP devaient être soigneusement équilibrées... Si la VdP est trop ouverte en faveur du premier radiateur, celui-ci prend toutes les calories, chauffe la pièce puis la vanne thermostatique se ferme. Mais comme la VdP n'est pas très ouverte pour la suite du circuit, bravo les efforts du circulateur pour amener l'eau chaude dans les autres radiateurs...

Ai-je été clair ? Ai-je bien descendu l'escalier du Lido ? Ok HS ici ... Michel, tu sors ou je te sors ?
28/12/2010 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
Oui j'ai deja commencé par rechercher la bonne t° d'eau. A 60° le th d'amb demandait continuellement, j'en ai donc deduis que l'eau n'etait pas assez chaude, 70° semble un bon compromis, le th d'amb se coup assez rapidement et la piece est chaude.
J'ai ouvert au 4 (sur 5) la vanne du radiateur dans la piece ou se trouve le th d'amb et j'ai reglé les autres sur 3 ca donne une bonne t° dans toute la maison.
Helas la consommation n'a guere diminué mais je finis par me dire que la maison est quand meme grande (style maison de maitre mais avec les plafonds descendus a 2m60), il fait froid dehors je pense que je tiendrai 1 mois et demi a deux mois avec 1000 litres de mazout (sauf si les t° remontent un peu) en ayant 20° la journée, 18° la nuit et 16 en journée quand personne n'est la.
Comme c'est mon premier hiver cela vous semble t il correct ou excessif comme consommation?
En tout cas merci beaucoup pour vos aides et reponse.
28/12/2010 Vieux  
  77 ans, Liège
 
Heureux que tu aies trouvé une solution pour le réglage de la température.
90°C me semblait excessif.

Quand nous aurons 5 à 10°, essaye d'encore descendre un peu la température.

Quant à ta consommation, comment fais-tu pour mesurer de façon fiable ta consommation sur une si courte période (2 jours) ?

Ceci dit, impossible de donner une appréciation sans connaître les caractéristiques essentielles du bâtiment: volume chauffé, maison en rangée, 4 façades, présence d'une isolation, etc.

Peut-être essayer de descendre à 16/17 la nuit?
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc

Ajoutez votre société