Devenir chauffagiste

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Devenir chauffagiste

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


25/03/2009 Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
Bonjour tout le monde.

Après avoir parcouru ce forum depuis plusieurs semaines, voici mon premier sujet, dont j'ai brièvement discuté avec un membre par MP.
Je me suis dit que ce serait bien de rendre mes questions publiques car elle pourraient intéresser d'autres personnes comme moi.

Je suis quelqu'un qui n'hésite pas à se remettre en question dans sa carrière.
J'ai 36 ans, marié, un enfant.
Diplomé bac+2 en Génie Electrique complété par un bac+2 en formation technico-commerciale en France.

J'ai été technico-commercial 7 ans pour un constructeur de matériel électrique industriel.
Salaire correct, horaires de fou (parfois 70h/semaine), bons résultats professionnels mais très gros stress. Je décide que le commerce n'est plus pour moi...
Sur encouragements de ma femme, je deviens artiste-peintre, après 3 ans de formation auprès d'artistes du milieu, je décolle. A ce jour, j'ai fait le tour de ma peinture et j'ai quasiment tout vendu, pour majeure partie aux USA. Très content d'avoir mené ce projet à terme avec succès, mais travailler tout seul dans son coin toute la journée est devenu réellement déprimant. Le contact humain me manque.

Récemment je décide de reprendre ma carrière en main et devant l'immensité de tout ce qui est possible, je décide de me faire "tester" par un professionnel de l'orientation de carrière.
L'essentiel est de déterminer ce qui correspond le mieux à ma personnalité, à mon caractère, à mes envies.
Et parmis les possibilités, il y en a une qui m'a tout de suite sauté aux yeux: chauffagiste.
J'y pensais justement depuis un certain temps sans y prêter trop d'importance.
Le métier gagne de plus en plus en technicité avec les nouvelles énergies et celà me passionne.
Comme d'autres métiers de la construction, c'est un métier "concret".

Je me suis beaucoup renseigné de mon côté, mais j'aimerais avoir les avis des professionnels du forum, ou d'autres personnes informées.
Quelle est selon vous la meilleure formation pour se lancer dans ce métier?

J'ai déjà regardé du côté de l'IFAPME: http://www.ifapme.be
Qu'en pensez-vous?
Y-a-t'il d'autres voies?
Quelle serait la voie la plus appropriée pour un "vieux" motivé comme moi?

Merci à ceux qui ont eu le courage de me lire, et à ceux qui pourront m'aider

Salto
25/03/2009 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonjour,

j'ai également fait ce choix il y a quelques années de me mettre à mon compte...c'était mon 4ème métier...
J'avais donc décidé, à l'époque d'être dépanneur et j'ai suivi 9 mois de formation en France dans un centre A.F.P.A. (Agence professionnelle de formation des adultes) option OMETH (ouvrier de maintenance en équipements thermiques, et DRAG (dépanneur régleur appareils à gaz), l'ensemble de la formation concernant le domestique.
Cette formation était exactement adaptée à mes besoins car en rapport très réel avec les systèmes thermiques domestiques du moment.
J'avais également, de part mes métiers précédents, une plus grande facilité à assimiler les concepts, et mes interventions sur le terrain m'ont rarement causé de soucis.
Ceci est donc pour la technique des machines.
Restait à comprendre l'hydraulique, et si je n'avais eu la complicité d'un super chauffagiste, j'aurais eu des grattages de tête à longueur de jounées...
Je pense donc que se sont deux métiers associés et celui qui possède les deux a la capacité d'évoluer très vite dans le métier !!!
En 1 an de fonctionnement, j'avais plus de 800 clients plus ou moins fidélisés...
Il faut dire que je faisais h24 et 7/7...et j'étais le seul sur le secteur à faire celà...et avec une bonne pub...et j'avais 34 ans...donc, tout est possible, et c'est un métier formidable pour qui aime rendre service, mais au début, il ne faut pas économiser son temps et ses lectures...
Depuis, je suis retourné dans le monde aéronautique qui me passionne toujours autant, et je ne regrette rien.

Donc n'hésite pas, fait le bon choix, forme toi et surtout accroche toi !!!
Dans ces métiers, il n'y a pas de chômeurs pour ceux qui bossent, mais méfie toi de ce que tu trouveras chez les clients...c'est pas toujours très joli...et ça crée bien souvent des surprises pour qui sait regarder là où personne ne peut imaginer une erreur d'installation...
Un chauffagiste s'engage moralement pour au moins 15 ans lorsqu'il conseille et prépare son devis...

Amicalement.
26/03/2009 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonjour Balmajik,

"ce que je peux dire c’est qu’en ayant déjà fait de l’électromécanique, vous partez avec une longueur d’avance en régulation sur les novices"

Je me suis fait la même réflexion, idem pour le dépannage, puisqu'il consiste en la connaissance de la cinématique de fonctionnement...!

Donc beaucoup d'atouts intéressants...!

Amicalement.
26/03/2009 Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
Un grand merci à tous les deux pour vos réponses.

Citation:
Posté par Balmajik Voir le message
que veux tu faire à terme dans ce secteur d’activité ? Il y a plusieurs possibilités ?
Honnêtement, je n'avais pas d'idée précises de toutes ces possibilités.
J'ai forcément dans la tête le chauffagiste qui fait des installations ou de la maintenance chez les particuliers: recueillir les besoins, faire une étude de dimensionnement, installer et maintenir en bon état de fonctionnement.

Je ne connais pas suffisamment les pour et les contres de chaque possibilité pour établir un choix.
L'idéal pour moi étant de marier le côté intellectuel et le côté manuel de la profession.
J'aime ces deux aspects et j'ai toujours eu beaucoup de respect pour les métiers dit "manuels", souvent de manière péjorative...

Ma difficulté pour l'instant est le choix entre deux type de formations proposé par L'IFAPME.

1° L'APPRENTISSAGE:
1 ou 2 jours par semaine, vous suivez des cours dans l’un de nos centres de formation;
Ces cours théoriques sont dispensés par des formateurs professionnels en activité.
3 ou 4 jours par semaine, vous apprenez votre métier en vous formant sur le terrain au sein d’une entreprise;
Cette formation pratique est assurée par un tuteur au sein de l'entreprise qui accueille l'apprenti.

2° FORMATION CHEF D'ENTREPRISE:
La formation de chef d'entreprise prépare à l'exercice d'une fonction dirigeante dans une petite ou moyenne entreprise, à la formation de collaborateurs qualifiés des PME ou à l'exercice d'une profession indépendante
Elle se déroule selon les cas durant deux ou trois années et consiste en des cours théoriques dispensés à raison de 8 heures par semaine.
Dans certains cas, une année de cours préparatoires est nécessaire.
Les cours préparatoires permettent aux jeunes qui ont les aptitudes générales pour accéder à la formation de Chef d'entreprise de combler leur manque de connaissances théoriques et pratiques professionnelles de base.
Pendant une année, ils suivent exclusivement des cours de théories et de pratiques professionnelles à raison de 8 heures par semaine et tout en pouvant également acquérir une formation pratique à raison de 4 jours par semaine en entreprise s'ils concluent une convention de stage.

Source: http://www.ifapme.be

Mon sentiment est qu'il peut être intéressant à terme de me mettre à mon compte, mais surtout pas sans une solide expérience du métier. Je n'ai absolument pas l'intention de monter une affaire avec la fleur au fusil, quelquesoit la qualité du diplôme en poche. Je suis bien trop prudent et perfectioniste pour envisager celà.

Je pense donc me trouver un patron dans la région autour de Braine-l'Alleud (là où je réside actuellement) en tant qu'apprenti.
Mais ne connaissant pas le système éducatif belge, je me pose la question de savoir si il y a de meilleures voies pour moi.

Voilà, voilà...

Dernière modification par Salto 26/03/2009 à 15h34.
26/03/2009 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonjour,

prenons les cas d'un dépanneur cas par cas :
-le gaz, modèle basique - la murale type ecs + chauffage...
tu apprend le principe de la combustion (injection, venturi, mélange air primaire et secondaire, chimie, masse molaire etc...), ce qui amène à l'échange thermique vers un circuit hydraulique.
Vient après la cinématique de fonctionnement...
la plus compréhensive est la SD223C de chez saunier, qui définira l'ordre de marche de toutes les autres, avec un seul et unique petit circuit intégré à comprendre...rien de plus simple...
Le plus lourd est l'hydraulique, avec le delta T°, les pertes de charge, les systèmes de contrôle basiques (thermostat tout ou rien, robinets thermostatiques, etc...)
Le plus complexe est la régulation, les pentes, vannes de mélange, etc)
Si tu as le schéma technique et la logique, tu dépanne.
- le fuel...
pouvoir calorifique, concept des chaudières, avantages et inconvénients des matériaux, les schémas types d'une chaufferie (cuve, chaudière...) le cablage d'une chaudière (là, c'est un jeu pour toi...) la cinématique de fonctionnement d'un brûleur....et le plus important et donc le plus lourd, la combustion (calculs de puissance, choix P°fuel, du gicleur, des mélanges air (P et S).

Ensuite, dans tout celà, il y a les normes...le dossier doit être le plus complet possible...Sans cette connaissance, tu n'est qu'un bricolo...
Il faut savoir où tu mets les pieds chez le client...c'est le dernier passé qui est responsable...sauf s'il n'a rien fait, à part un rapport de non conformité signé le dégageant de toute responsablité...
L'investissement est léger mis à part l'analyseur de combustion (pour le fuel ou brûleur à gaz à air soufflé)

Pour le chauffage, la formation nécessite beaucoup de main d'oeuvre et de "coup de patte" qui fait de ce professionnel un bon...De la logique également, la connaissance des principaux circuits (parapluie, chandelle, mono, bi-tube, etc...).
Etre aprenti c'est bien, mais la théorie est essentielle avant de commencer à pratiquer. Souder est relativement simple, braser est plus compliqué, utiliser les bons produits et les bons outils...être organisé, ne pas gaspiller...
Avec de la théorie, tu peux appliquer de la logique et de la manipulation...sinon c'est la galère...

Le choix 1 me semble intéressant en 1 à 2 jours par semaine, tu peux acquérir rapidement la théorie de base, avec, bien sûr, mise en application sur des machines. Si tu as un bon prof, cela doit aller vite, sachant que les nouvelles technologies te prendront beaucoup de temps par la suite, à potasser le soir à ton domicile...
Ensuite, la pratique en entreprise clôturera la formation de base.

Alors, après quelques temps en entreprise afin de vérifier si tu te sens capable de te lancer, tu te mets à ton compte, mais l'investissement "matériel" sera plus lourd en tant que chauffagiste que dépanneur.
De plus, une installation, c'est du neuf, donc un choix à proposer au client, donc tes conseils sont essentiels...mais si tu connais très peu de machines...comment être un bon conseiller...
1 client satisfait = 12 clients de gagné...
1 client mécontent = combien de clients perdus...?
Regarde sur ce site les critiques faites sur certains produits ou services, et bien souvent contredits dans les minutes suivantes par un autre intervenant...

Apprendre à gérer une entreprise, ça sert, bien sûr...mais il y en a déjà pas mal sur le marché non ??? Et beaucoup d'entre eux risquent peut-être, hélas, bientôt devoir faire comme toi non ?

Il existe aussi les métiers d'électricien, de dépanneur électroménager, de frigoriste (à rapprocher du chauffage au niveau des PAC !!!, très intéressant domaine...!!!)
PS, lorsque j'ai arrêté au bout d'un peu plus de 5 ans, j'étais sur le point d'enbaucher 2 techniciens que j'aurais très bien rémunéré et que j'aurais alors pu suivre et me libérer un peu, mais j'étais alors verrouillé...

Bon, je laisse un peu la place aux autres...

Amicalement.
26/03/2009 Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Younnick Voir le message
1 client satisfait = 12 clients de gagné...
1 client mécontent = combien de clients perdus...?
C'est tout à fait mon état d'esprit.
Je n'aime pas le travail mal fait.
Je ne supporte pas de décevoir les gens.
Je veux la meilleure formation possible adaptée à mon profil, après... l'évolution de carrière... c'est autre chose
26/03/2009 Vieux  
 
  Liège
 
ReBonjour,

Je ne s'avais pas que l'on pouvait encore faire des contrats d'apprentissage à 36 ans, je croyais qu'il y avait une limite d'age. Cela dit, vous allez vous retrouver une une bande de petits "jeunos" qui n'auront certainement pas le même état d'esprit que vous... il faut pouvoir assumer la chose !

Je vous conseillerais de trouvez un job peinard pendant deux trois ans, qui vous laisse le temps de vous formez en cours du soir, soit basé sur la pratique ou la théorie.

Perso je trouve chouette le travail de bureau et gestion de chantier dans une "grosse/moyenne" entreprise, mais il faut quand même les avoir bien accrochées !

Bonne recherche.
26/03/2009 Vieux  
 
  60 ans, France
 
"une bande de petits "jeunos"
c'est exactement ce qui m'est arrivé ...lol...
J'étais le "grand frère", et ça s'est très bien passé !!! mais c'était amusant car nous n'avions pas du tout le même objectif !!!

Bonne soirée.
28/03/2009 Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
Oui je suis bien conscient qu'en reprenant une formation, je vais me retrouver avec des tout-jeunes, mais ça ne me gêne pas plus que cela...
05/09/2009 Vieux  
  31 ans, Namur
 
Bonjour, je suis également interessé par ce metier.
Malheureusement pour l'instant je ne peux pas quitter mon boulot tout de suite.
C'est pourquoi j'aurais besoin de quelques renseignements: pouvez vous me dire si c'est possible de suivre des cours du soir de plomberie ou de chauffage dans les environs de Namur?

Et selon vous après combien d'années de pratiques en général peut on dire qu'un ouvrier maitrise suffisament le domaine pour pouvoir se lancer comme indépendant?

D'avance merci
06/09/2009 Vieux  
  31 ans, Namur
 
Personne ne peut m'aider?
09/09/2009 Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
Suivre uniquement des cours du soir sans être en stage?
Non désolé, je ne sais vraiment pas.

De mon côté j'ai franchi le pas, je suis en entreprise depuis un mois et je reprend les cours la semaine prochaine.
A suivre...
09/09/2009 Vieux  
 
  32 ans, Brabant Wallon
 
Pour Jean, vous avez l'université du travail de Charleroi

Sinon il faut chercher dans google avec les mots "cours de promotion sociale".

Par contre maintenant ça devient juste, les cours ont déjà commencés poru la plupart.
Je suis aussi à la recherche de cours de promotion sociale, plutot dans l'horticulture - jardinage, j'avais trouvé des cours à 5 minutes de chez moi, mais ce sont des cours uniquement pour les chomeurs, ce qui n'est pas mon cas.
09/09/2009 Vieux  
  31 ans, Namur
 
Je vous remercie pour vos conseilles.
En fait j'ai bien regarder sur le net et je n'avais rien trouvé.
Sur le site du forem j'en avait trouvé une mais les stages étaient obligatoire.
C'est vrai que pour l'instant c'est un peu trop tard pour s'inscrire quoi que lorsque j'ai fait mon graduat en electromécanique également en cours du soir en septembre nous étions bien 50 pour nous retrouvé 25 à la toussaint et 15 en fin d'année, mais bon une formation n'est pas l'autre.
En tout cas c'est domage qu'il n'y ai pas plus de formation de plombier,instalateur qui soit disponible pour les personnes qui ont déja un emplois.
C'est sur que les stages sont les plus important mais je trouve que la première année il ne devrait y avoir que des cours de théorie et de Tp.Pour pouvroir dire si réelement on continue ou pas.
Bonne soirée
09/09/2009 Vieux  
 
  41 ans, Brabant Wallon
 
! les cours de promotion social donné gratuitement par le chaumage , ne permet pas de se lancer comme indépendant ! en chauffage du moins.

puis cela ne s'apprend pas en 9 mois

IFAPME est pour moi un très bon moyen, 3 ans de formation chez un patron + cours du soir.

le seul HIC, c'est le salaire de stagiaire qui n'est pas bien Gras ! mais si vous êtes au chômage il y a moyen d'y avoir en plus un complément chômage .

il y a pas mal d'entreprise qui recherche des stagiaire .
attention de bien la sélectionner et ne pas être le sous-fifre qui va ranger les outils et ne rien apprendre !!

perso je recherche un stagiére , pas facile non plus de trouver qq'un de motivé, car effectivement le boullot n'est pas de tout repos , de meme que les heure , ne sont pas des heures de bureau.

Bav

Gregory
09/09/2009 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
après 18 ans, vous n'étes plus un apprenti mais un convention premier emploi, essayez toujours de devenir apprenti à 35ans avec 2 jours de classe par semaine et ce pendant deux ans pour une sixième professionnelle et ensuite faire chef d'entreprise au cours du soir... HUHUHUHU! allons messieurs soyez réalistes...
16/07/2013 Vieux  
  31 ans, Flandre
 
Bonjour,

D'abord merci à tous pour cet excellent forum, que je parcoure maintenant depuis plusieurs mois (mais premier post) et qui m'aide énormément !
Je fais un "petit" déterrage de topic parce que le sujet m'intéresse et que j'aimerais moi aussi me reconvertir dans le secteur de la plomberie/chauffage, ça fait un moment que j'y pense et la formation à l'infac/ifapme me tente beaucoup.
Alors Salto, quelles nouvelles de ta formation à l'ifapme (tu dois être diplômé maintenant) ? Certains d'entre vous ont ils eu des retour ou infos sur la qualité de la formation à l'infac, si celle-ci est bien reconnue par les entreprises, les points négatifs, etc, ...

Merci d'avance,

Max.
20/07/2013 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Bonjour,

Pour devenir chauffagiste: très simple. Il suffit de faire la convention de stage à l'IFAPME par exemple.

Pour devenir un bon chauffagiste: IFAPME + cours du soir en soudure + formation annexe en régulation, en hydraulique, en thermique du batiment (par exemple auditeur énergétique) et trouver un patron passionné . C'est déjà moins simple
Suivre également des formations chez les fabricants (il y a divers degré de complexité) ET si vous pensez à l'avenir; Faites en même temps que votre convention de stage chauffage, une convention de stage en frigoristerie
La vous serez complet !!! L'expérience fera le reste !!!

Je vous souhaite bonne réussite dans votre entreprise, et j'espere que vous accrocherez à ce métier d'avenir.
20/07/2013 Vieux  
  31 ans, Flandre
 
Bonjour alex,

Un très grand merci pour vos conseils précieux et motivants, j'apprécie beaucoup !
Pour ce qui est des cours du soir en soudure, on m'en avait déjà parlé (soudure autogène, MIG, TIG, ...) comme étant un gros plus dans la profession (les cours n'étant pas "suffisant"). Mais je n'ai pas (encore) trouvé de cours du soir en soudure à Bruxelles, seulement des formations/études en journée. Ces cours de soudure sont-ils toujours dispensés à l'heure actuelle ?
Je vais me renseigner d'avantage au Siep ou à l'infac directement.

Citation:
Je vous souhaite bonne réussite dans votre entreprise, et j'espere que vous accrocherez à ce métier d'avenir.
Merci

Max

Dernière modification par Maxzi 21/07/2013 à 05h04.
21/07/2013 Vieux  
  53 ans, Bruxelles
 
Bonjour Maxzi,

Il existe des cours du soir (à Bruxelles) de soudure (3 ans), technicien du froid (3 ans), monteur en sanitaire et chauffage (3 ans), etc:

http://www.brunette.brucity.be/admin/brochurePS.pdf
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
devenir parqueteur Par delgal dans Divers, +7 03/09/2008
devenir électricien? Par greg100 dans Divers, +37 28/08/2008
devenir plafonneur a 34ans? Par futurplafonneur dans Divers, +48 22/07/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société