échangeur eau dans un poele de masse

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

échangeur eau dans un poele de masse



22/12/2013 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Bonjour à tous,

Je désire placer un échangeur à eau dans mon poêle de masse. Sur le dessus, j'ai une température plus ou moins constante de 100°.
L'eau servira à alimenter une batterie de chauffe sur VMC.
Que faut-il prévoir comme type de tuyau pour ces températures, le cuivre suffit ?
Un vase d'expansion est-il suffisant ou faut-il plutôt prévoir un réservoir à l'air libre pour évacuer la surpression ?

Pour info, la batterie de chauffe serait au-dessus du poêle à plus d'un mètre de haut don un irculateur vrai être inutile non ?

Grand merci d'avance pour vos avis d'expert !
23/12/2013 Vieux  
 
  Namur
  jack333 est connecté maintenant
Un circuit en thermosiphon devrait fonctionner
Le Cu tient à ces températures ( serpentin d'un chauffe-eau)
Une mise à l'air libre et un remplissage par le haut pourrait supprimer le vase d'expansion et la soupape de sécurité.

Tu pourrais faire un schéma ?

A+

23/12/2013 Vieux  
  27 ans, Liège
 
Bonjour,

Pour l'échangeur, du cuivre ne me parait pas la meilleure des solutions, l'inox semble plus approprié, surtout si il est en contact avec la flamme (ce qui ne semble pas être le cas mais bon, si j'ai bien compris, tu veux le mettre hors du poêle ?).

Pour la sécurité, soit une soupape de sécurité avec mise à l'égout (tu dois prévoir une évacuation de la vapeur d'eau si ton eau monte à plus de 100°C => vapeur // soupape). Ca tu peux le faire en cuivre.

Attention à une chose : la régulation !

En effet, quand tu vas démarrer ton feu, si le circulateur se met en route directement, tu vas envoyer de l'eau très froide (trop froide) dans ta batterie AIR/EAU => tu vas refroidir ta maison au lieu de la chauffer.

L'idéal est de faire un circuit fermé (une boucle) depuis ton poêle avec une sonde de T° dans la boucle, une sonde dans ton circuit chauffage et une vanne 3 voies qui s'ouvre au fur et à mesure que la T° augmente pour s'ouvrir complètement quand la T° est plus élevée que celle de ton circuit.

C'est surtout le cas pour les ballons tampons qui peuvent par exemple être à 60°C parce que la chaudière est en route depuis un moment avant d'avoir fait du feu (ou qu'il y a eu du soleil la journée pour ceux qui combine ballon-tampon et capteurs solaires). Là la boucle est obligatoire pour ne pas faire chuter la T° de la cuve les premières dizaines de minutes lorsque le feu se met en route..

Voilà,

AG
23/12/2013 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Grand merci pour vos réponses....

Pour la sonde de température, il n'y a pas besoin. L'eau serait d'Office au minimum à la température de la pièce. De plus, comme c'est un poêle de masse, la température est presque constante entre chaque flambée dedans aux alentours des 100 degrés (c'est sur le dessus hors contact avec la chambre de combustion) et derrière le poêle dans les 50 degré (là j'hésite je me dis qu'il n'y aura pas assez de calorie pour chauffer l'eau pour la batterie de chauffe).

Quel est l'avantage de l'inox sur le cuivre ? Uniquement pour la flamme ou aussi tenue dans le temps et conductivité thermique ?

Quelle devrait être la section ? Je pensais fin dans le poêle pour augmenter l'échange et plus large pour aller vers la batterie de chauffe pour minimiser les pertes (ou vu les longueurs peu important (inférieur à 2m (en aller), c'est pas nécessaire avec un isolant).

Si je fais en lise à l'air libre plutôt qu'un groupe de sécurité, faut-il prévoir un "cube" ou juste un T avec un tuyau de même section ?

Je vais essayer de faire un schéma
23/12/2013 Vieux  
  27 ans, Liège
 
Oui un schéma serait plus simple pour pouvoir répondre aux questions..
23/12/2013 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Voici deux schémas pour les deux possibilités....échangeur eau dans un poele de masse
23/12/2013 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Le cuivre a une meilleur conductibilité que l'inox, mais moins solide en cas de surpression. (peux importe si travail en "air libre")

La solution de travail en "air libre" c'est a dire en vase ouvert est pour moi la meilleur, car aucun risque de surpression et pas besoins de vanne et autre de sécurité. (donc schéma de droite, mais avec une cuve sur le dessus, et un trop plein vers l’égout où autre).

Mais le système a son défaut, car il faut veiller a maintenir le niveau d'eau de l'instal, vu qu'elle s"évapore régulièrement.

Quant a la section des tubes, je dirais au contraire plus gros (18 ou 22 en cuivre), afin d'avoir une quantité d'eau suffisante si non elle risque de ne pas suivre a véhiculer les calories, et avec une section trop faible, le thermosiphon ne fonctionnera pas bien.

Il faudra aussi réussir a avoir une très bonne surface de contact avec le poêle, peut être même être dans un genre de "caisson" isoler avec le poêle pour augmenter la vitesse d'échange entre serpentin et masse du poêle.

Dernière modification par fgalette 23/12/2013 à 19h40.
23/12/2013 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
hello
ne pas oublier, en cas d'utilisation de vase ouvert, la constante génération de vapeur d'eau, il faudra penser à "canaliser" cette humidité qui va forcément retomber qqpart
et à remplir (automatiquement) le circuit en fonction de l'évaporation, pour garder le niveau ± constant
Michel

Dernière modification par omega.067 23/12/2013 à 20h16.
23/12/2013 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Merci pour vos précisions qui m'aident beaucoup...

Pour le caisson, j'y pensais si je mets mon "échangeur" derrière le poêle (où la température est dans les 40-70 degrés constante (ce qui est peu je trouve pour essayer d'avoir un bon échange vers la batterie de chauffe)).
Si c'est dans le dessus du poêle, j'ai déjà un "caisson" vu que c'est le poêle.

Si c'est un vase ouvert, un couvercle style "poêle téfal" en verre avec un clapet pour la vapeur, ne permettrait-il pas de condenser la plupart de la vapeur et donc de garder aussi un peu le niveau d'eau constant ?

Faut-il diminuer la section pour entrer dans le vase ouvert histoire de moins perturber le thermosyphon ?
Merci encore...
23/12/2013 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
Tu veux mettre ton échangeur dans le poêle ou sur la face du poêle
Dans le poêle je dirais inox obligatoire à cause de la corrosion du cuivre
Si c est juste sur la surface du poêle sans l intégrer au bâti alors du cuivre mais il faudrait alors le s'ouvre sur une plaque de conduction qui serait en contact avec le bati
Quand au vase ouvert, je préférerait une installation fermée avec un circulateur
Car un thermosiphon sur une baterie de soufflage j ai peur que pas assez de débit et donc des surchauffes possibles
Quand la section pour rappel en thermosiphon l aller doit être en gros 1,5 x plus gros que le retour mais les sections devront être au moins du 30mm
Et j ai peur que la section de la baterie soit si faible qu'elle stoppe tout
24/12/2013 Vieux  
  52 ans, Namur
 
Bonsoir,

dans un système comme celui-ci ,j installerais un vase d'expansion fermé ,ne fusse que pour éviter les pertes d eaux, un renouvellement constant d eau de chauffage dans le circuit n est pas a recommander pour l installation elle même .
24/12/2013 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par pivifr Voir le message
Bonsoir,

dans un système comme celui-ci ,j installerais un vase d'expansion fermé ,ne fusse que pour éviter les pertes d eaux, un renouvellement constant d eau de chauffage dans le circuit n est pas a recommander pour l installation elle même .
Ok, mais l'endroit où notre amis désire placer son échangeur, avoisine les 100 ° (voir plus haut) donc va être impossible a gérer, le circuit va passer sans cesse en déclenchement de surpression.

De plus il va être dangereux de s'absenter en laissant la marmite a pression en fonctionnement, car des sécurités qui ne fonctionnent pas ça arrive !
24/12/2013 Vieux  
  52 ans, Namur
 
Oui ,bien sur,difficile de se rendre compte du comportement de l installation en fonctionnement!
24/12/2013 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par flubber Voir le message
Merci pour vos précisions qui m'aident beaucoup...

Pour le caisson, j'y pensais si je mets mon "échangeur" derrière le poêle (où la température est dans les 40-70 degrés constante (ce qui est peu je trouve pour essayer d'avoir un bon échange vers la batterie de chauffe)).
Si c'est dans le dessus du poêle, j'ai déjà un "caisson" vu que c'est le poêle.

Si c'est un vase ouvert, un couvercle style "poêle téfal" en verre avec un clapet pour la vapeur, ne permettrait-il pas de condenser la plupart de la vapeur et donc de garder aussi un peu le niveau d'eau constant ?

Faut-il diminuer la section pour entrer dans le vase ouvert histoire de moins perturber le thermosyphon ?
Merci encore...
L'idée de ce couvercle n'est pas mauvaise, pour récolter les pertes, mais prévois quant même un trop plein au vase, et qu'il soit d'une contenance suffisante.

La section du tuyaux des vases ouvert que j'ai démonté était en 1/2".
24/12/2013 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
Attention sans pression l eau boue plus vite si l on est en pression l eau va bouillir au delà des 100 degrés
Et perso j ai jamais vu une soupape ne pas se déclencher mais on peut mettre 2
24/12/2013 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
Et si jamais tu fait comme les poêle hydro
Un remplissage auto si jamais la temp monte trop eau pour refroidir
25/12/2013 Vieux  
 
  Namur
  jack333 est connecté maintenant
Si le vase d'expansion n'est pas traversé par l'eau chaude mais en dérivation sur le circuit de retour il ne va pas bouillir.
Le remplissage automatique peut se faire par un flotteur de chasse de WC

Mais comment calculer les sections et la surface d'échange ?
25/12/2013 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Merci pour ces éléments...
Donc, devrais-je oublier le thermosiphon ?
Si sans pression l'eau bout plus vite, c'est pas un bon élément pour le thermosiphon ?
Si pas assez de débit, l'eau dans la batterie de chauffe au dessus refroidirait plus donc l'eau chaude du poêle aurait plus tendance à monter ?
Par contre les sections me dissuadent.

Donc je mets un circulateur, je garde des plus petites sections.
Puis-je conserver mon vase ouvert ?
25/12/2013 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
Tu peux tenter de calculer avec ça
http://www.econologie.com/forums/cal...it-vt7084.html
A lire également sur BricoZone...
Poele à Pellet avec échangeur eau Par dabompre dans Poele, insert, pellets, +9 06/11/2013
Poele semi-masse Par jbko dans Poele, insert, pellets, +22 27/10/2013
Poêle de masse et récupération d'eau chaude Par Libertyphile dans Construction, +6 29/12/2010
Poêle de masse Par marie_498 dans Construction, +45 08/12/2010
Poele de masse tulikivi Par jf99 dans Poele, insert, pellets, +6 06/11/2009


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société