Insert à bouilleur ou insert chaudiere

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Insert à bouilleur ou insert chaudiere



19/08/2009 Vieux  
  39 ans, France
 
Bonjour, j'habite en France à Amiens en Picardie. J'ai une maison de plus de 100 ans en briques (Épaisseur des murs d'environ 50 cm) que j'ai acheté il y a 5 ans!
Il y a beaucoup de rénovation à faire et j'ai commencé par l'étage ou j'ai tout abattu (toit à 4 pans donc pas de murs porteur) pour réagencer tout et j'ai donc refait tout le circuit de chauffage du haut en PER passant entre les solives du plancher. J'ai remis une isolation correcte (240mm de laine de verre sous le toit) et 80mm de laine de roche au mur, pour le bas, je mettrais seulement 40mm car je pense avoir vu grand.
J'ai changé les fenêtres pour de double vitrage faible émissivité.
La maison fait environ 150m² sur 2 étages avec un sous sol semi-aérien non chauffé où se trouve la chaudière au fioul. Généralement, j'ai consommé 3000 litres de fioul la première année en ayant froid, ensuite avec une thermostat d'ambiance tout ou rien, je suis passé à 2500 litres/an en ayant plus de confort.
Suite au prrgrès d'isolation de la maison, je suis tombé cette année à 1700 litres environ et il me reste mes 2 portes d'entrée à changer car ce sont des vrais passoires à vents(Prévu fin d'année).
Bon, j'ai tracé mon profil, maintenant, je vais venir à mon problème.
En bas, j'ai des plafonds de 2.90 métres de haut et même avec les 10 cm de laine de verre entre les solives du sol du premier étage(prévu initialement pour isoler phoniquement) la chaleur de mon insert a du mal a circuler dans la maison.
Je m'explique, j'ai un insert (de merde je l'avoue) dans mon salon, quand je l'allume, il fait chaud dans celui-ci mais la chaleur ne part pas de l'autre coté de la maison qui est traversée par un couloir de part et d'autre. Au début, mon thermostat était dans le salon, je l'ai vite déplacé dans le couloir mais si je fais une bonne flambée, il ne se déclenche plus d'où du froid de l'autre coté de la maison et à l'étage.
Mon insert est mort et je suis tombé sur une doc sur l'insert à bouilleur de chez Godin. Il pourrait sur le papier répondre à mes besoins et si on enlève le cout du raccordement au chauffage central, n'est pas beaucoup plus cher qu'un autre(1000€ environ).
Il donnerait 12 KW au bouilleur et 4 KW en rayonnement.
C'est le modéle insert chaudiere 695 CH en mécanique, il y a aussi l'insert 5152 plus connu qui fait 10 KW au bouilleur et 9KW en rayonnement.
Quelqu'un a-t-il déjà utilisé cet appareil?
Je n'ai pas trouvé beaucoup d'avis négatif sur ces systèmes donc je pense qu'ils sont fiables.
Quelqu'un a-t-il déjà mesuré la température d'eau de sortie de l'insert?
Je compte mettre une vanne thermostatique de recirculation pour avoir en permanence au minimun 60°C d'eau dans l'insert pour éviter les condensats acides, mettre un ballon tampon de 200 litres pour récuperer le surplus de calories et un système de vanne 3 voies pour coupler l'insert à mon chauffage central.
Bien sur, tout sera cette fois fait par un chauffagiste car c'est un petit peu trop dengereux!
Il y a une soupape de sécurité en cas de panne de courant sur l'insert pour éviter qu'il explose!
Mon principe sera simple, il y aura 2 circulateurs, le premier sur mon circuit de chauffage central sera piloté par mon thermostat d'ambiance, le deuxieme tournera en permanence a travers l'insert bouilleur!
Un autre thermostat sera placé sur le ballon tampon, il déclenchera la chaudière si la T°C de celui-ci est inférieure à 30°C et fermera la vanne 3 voie pour que la chaudiere ne chauffe pas le ballon tampon mais seulement les chauffages.
Le circulateur de l'insert tournera en boucle à travers l'insert car la vanne thermostatique de régulation sera placé en recirculation à cause du manque de t°C d'eau!
On m'a aussi parlé d'un vase d'expension ouvert mais un chauffagiste me l'a déconseillé car cela oxyde les chauffages et les chaudières, un vase normal assez grand serait suffisant.
Je compte surveiller de prés la première année et si cela chauffe un petit peu trop, je mettrais un 2ème ballon plus grand.
Attention, je ne compte pas chauffer uniquement au bois, c'est une relève de chaudiere, une 2ème energie si le baril s'envole à nouveau et cela tournera le WE et un petit peu le soir.
Merci de m'avoir lu entierement et j'attends vos remarques, vos critiques et vos retour d'expérience!
20/08/2009 Vieux  
 
  54 ans, Hainaut
 
JPCAROLE, votre approche me semble correcte.
renseignez-vous auprès du constructeur "Godin" qui pourra probablement dimentionner correctement le ballon Tampon de stockage.
Je vous conseillerais dans le cas ou vous installeriez des vannes d'isolement sur l'insert de placer entre celui-ci et les vannes un vase d'expansion correctement dimentionné ainsi qu'une sécurité d'adjonction d'eau (si le terme est exact) et soupape de sécurité. Il est également possible de placer une sonde de t° qui peut commander un accélérateur de circulation afin de forcer celle-ci en cas de surchauffe vers le ballon tamponet éventuellement prévoir un contact d'alarme en cas de disfonctionnement !
Salutations
HD

20/08/2009 Vieux  
  39 ans, France
 
Merci Herlo1960 de m'avoir répondu!
Mon post était long mais tu as eu du courage!
Je pensais en effet mettre un vase d'expansion sur le circuit de retour à l'insert. Godin est en vacances et j'attends avec impatience de le contacter car on m'a dit qu'il y a une régulation sur le godin, je vais faire un copié-coller de ce que l'on m'a dit!
Citation:
il y a d'origine un système thermostatique (avec manette de reglage en face avant) qui permet d'avoir de l'eau plus ou moins chaude en sortie du godin.
Le système comprend un bulbe de mesure de température d'eau sortie du godin relié à la manette de reglage. Le tout agit sur le volet d'arrivée d'air du foyer.
Bref en focntion du reglage :
si l'eau est plus chaude, le volet d'air se ferme
et le feu diminue
si l'eau est plus froide le volet d'air s'ouvre et le feu augmente.
Le reglage va de 1 à 8 et je suis entre 3 et 4 pour avoir 60 /70°C

-la soupape de sécurité d'origine en partie supérieur ne gère que la surpression. Donc si trop de pression la soupape s'ouvre et fait baisser la pression. Cela n'agit pas sur l'origine de la surpression (arret du circulateur d'eau, trop de feu, tous les radiateurs fermés et surchauffe).

il est donc conseillé de rajouter une soupape thermique. J'ai installé une soupape thermador 544
http://www.thermador.fr/www/product....4&objectkind=5.
Un bulbe mesure la T° d'eau et si trop chaud ça sort de l'eau chaude vers l'égout tout en amenant de l'eau froide dans le godin et ça refroidit donc le godin. A mon avis n'en faite pas l'économie, cette soupape est bien plus sécurisante que celle de surpression d'origine.
J'avais vu le fonctionnement de cette soupape et je pense qu'il vaut effectivement mieux la mettre sur mon système, comme cela la soupape de pression sera la dernière sécurité si tout va mal!
Pour la vanne de recirculation, je vais demander à godin si cela vaut le coup, je vais peut-être tenté sans en me disant que cela peu être rajouté.
Pour la ballon tampon, je ne sais pas si un ballon de 200 litres à 70°C est une bonne quantité d'énergie pour la matin mais cela coute cher et prévoir trop grand n'est pas une bonne chose non plus et je pourrais en rajouter un au cas où sur le retour de circuit vers l'insert si j'ai trop de chaleur à récupérer.
Merci de me faire parvenir vos expérience de ce genre de système.
Je mettrais un schéma de ce que je veux faire dans quelques temps, j'attends encore quelques réponses.
21/08/2009 Vieux  
  51 ans, France
 
bonjour,
je ne sais pas si c'est bien de critiquer les constructeurs mais je souhaite vous faire part de mon expérience sur un godin 5152.
J'ai installé cela en été 2007. Avant l'installation j'ai contacté Godin (l'usine est dans le 02 à Guise) mais je n'ai pas eu de réponse de leurs services techniques => voyez cela avec votre revendeur ou installateur. Ca a peut etre changé depuis.
si tu contactes Godin et que tu as des réponse merci de le faire savoir.

fgab
21/08/2009 Vieux  
  39 ans, France
 
Je vous dirais tout cela à la fin du mois après leurs vacances mais j'ai contacté la maison mère à béthune ( 03 21 61 70 50 ) qui m'a proposé après leur vacances de ma mettre en relation avec leurs services technique.
Je vous dirais si ce la a marché!
21/08/2009 Vieux  
 
  54 ans, Hainaut
 
En ce qui concerne le ballon de stockage, je considère qu'il approvisionne le circuit chauffage et chaudière de l'immeuble. Eventuellement il peut se concevoir de produire l'eau chaude sanitaire. Celà se fait en solaire, pq pas dans votre cas ?

Salutations

Dernière modification par Herlo1960 22/08/2009 à 14h55.
22/08/2009 Vieux  
pef
 
  40 ans, Hainaut
 
http://www.ddg-heating.com/fr/geschiedenis.html
24/08/2009 Vieux  
  39 ans, France
 
Herlo1960, effectivement, le ballon de stockage sera là pour récupérer le surplus de calories et les redistribuer à la place de la chaudière quand l'insert sera éteint ( Au milieu de la nuit ou le matin). Je pense que 200 litres limite un petit peu le cout et est déjà pas mal pour essayer. Pour l'eau chaude sanitaire, j'y ai pensé mais je n'en produirais que l'hiver. Pour le solaire, malheureusement, financièrement parlant, je ne peux pas tout faire mais un ballon solaire couplé à l'insert serait assez efficace je pense. Peut-être dans quelques années!
Merci PEF pour le site de ddg, j'avais été voir ce qu'ils faisaient mais je n'avais pas trouvé leur site, il est vraiment bien. En avez vous un? Est ce efficace?
Je contacte Godin dans une semaine, je vous tiendrais au courant!
24/08/2009 Vieux  
 
  54 ans, Hainaut
 
Ok bon courage dans votre entreprise

salutations
24/08/2009 Vieux  
pef
 
  40 ans, Hainaut
 
Je n'ai pas de DDG mais j'en ai vu fonctionner et j'en ai entendu beaucoup de bien.
Ils sont malgré tout très chers.
29/08/2009 Vieux  
  39 ans, France
 
Bonjour à tous, je vais vous raconter la suite de mes aventures!
J'ai réussi à contacter Godin par la maison mère de Béthune, quand j'ai posé ma question, ils m'ont envoyé vers le magasin qui est en fait un magasin Cheminées Philippe(Ils ont fusionné leurs maisons mère) qui eux m'ont dit qu'ils pouvaient me répondre sur un foyer Philippe mais pas sur un foyer Godin. Ils m'ont proposé de m'en vendre un mais ne veullent pas se déplacer pour le devis, bref, j'ai récupéré un catalogue gratuit et le numéro de téléphone de l'usine de Godin à Guise!
J'ai contacté l'usine qui m'a demandé si j'étais un professionnel et m'a pratiquement racroché au nez quand j'ai répondu non!
Mon concessionnaire Godin est revenu de vacances mais lui, je n'ai rien à lui reprocher, il est cool, a noté mes questions pour me répondre la semaine prochaine et m'a même prété la notice du foyer chaudière 695!
Entre temps, je suis en train de faire un devis pour un foyer chaudière Chazels, on verra bien!
Je vais changer mes plans d'installation pour laisser tomber le ballon tampon pour l'instant, je veux voir si j'ai un surplus de calories avant(De toutes façons, mon insert sera installé en Décembre avec 1 mois de séchage!) et apparemment, 200 litres n'est rien en autonomie, il vaudrait mieux passé sur 500 litres ou 1000 litres!
Bref, cela va moins entamé mon budget et c'est assez facile de la mettre plus tard soi même!
Voilà où j'en suis, suite de mes aventures un petit peu plus tard!
12/09/2009 Vieux  
 
  58 ans, France
 
Bonsoir,

et ce n'est que le début des aventures......
Le circuit doit être installé à P° atmosphérique ! Soir un vase d'expansion OUVERT, suivi d'une régulation par l'eau froide...
Finie la circulation du circuit sous pression...
Je ne cherche pas a être un oiseau de mauvaise augure, mais même sur certains schémas de constructeurs il existe des défauts graves de sécurité !
La sécurité est le maître mot en matière de combustion difficilement contrôlable.
La T° de l'eau nécessite absolument des systèmes de sécurité fiables, et surtout pas un circuit sous pression étanche !
Je cite :
"A mon avis n'en faite pas l'économie"

Rien que cette petite phrase devrait vous faire réfléchir...Le "A mon avis" vous montre bien que rares sont les spécialistes ou bons conseillers dans le domaine...
Jouer les apprentis sorciers avec une cocotte minute pour une longue durée n'est pas facile à conseiller par messages...
Le terme "A mon avis" est à remplacer par "VOUS DEVEZ IMPERATIVEMENT"...
C'est ainsi que j'ai, il y a peu, refusé de conseiller sur un sujet du même ordre car le client était également conseillé par un vendeur avec des schémas défectueux et incomplets...La panne électrique n'était même pas prévue...
Le système était une vraie bombe dans ce cas !!! Plus de motorisation des vannes, plus de circulateur...etc...

Avant d'entamer tout achat, compte tenu des frais d'équipement et d'utilisation, je vous suggère de bien tout calculer, y compris le volume du/des ballons de stockage.
L'air chaud est certes moins agréable, je le conçois, mais il est parfois plus simple d'avoir 2 systèmes différend qu'un système bâtard voire dangereux...
De plus, faites intervenir un spécialiste de la maintenance pour le réglage de votre brûleur fuel afin d'en obtenir le meilleur rendement.
Pensez aussi qu'un brûleur fuel récent avec préchauffage fuel permet d'obtenir des super rendements de combustion.

Vous vouliez des avis...Je suis désolé de mon intervention peu avenante pour votre projet, mais avec ce genre de système, on marche sur des oeufs...

A vous lire pour la suite, schémas et autres...

Amicalement.
22/09/2009 Vieux  
  51 ans, France
 
petite précision sur le message précédent : le "à mon avis" vient du fait que le temps m'a appris l'humilité. Dans mon language cela veut bien dire que c'est plus qu'indispensable, mais je ne prétend pas détenir la science infuse et tout savoir.

je vous rejoins tout à fait sur vos remarques :
- on trouve peut de gens qui savent ce qu'il faut faire. J'en ai fait l'expérience moi même quand j'ai installé le bouilleur => pas d'aide de l'usine Godin, les revendeurs à peine au courant que le bouilleur existe et totalement absent pour vous dire comment ça fonctionne et comment l'installer, les chauffagiste peu intéressé par la chose (c'est plus facile et certainement plus rentable d'installer une chaudière gaz ou fuel). Bref j'ai du concevoir mon installation seul, avec des infos de Chazelles (qui fait également des inserts et bouilleurs) et avec les infos du net.

- penser à la sécurité de l'installation (soupape de pression, soupape thermique, alimentation électrique)

-surtout bien comprendre comment ça marche. Le feu ne s'arrete pas instantanément, même si l'arrivée d'air du foyer se ferme quand l'eau est à la bonne température il y aura toujours des braises qui dégagent beaucoup de chaleur => avoir toujours une circulation d'eau et un minimum de radiateurs en service (si robinet thermostatique ouvert à fond)

Un conseil : une installation fiable est ce que j'appelle une installation "agricole" => pas ou très peu d'automatismes (vannes de recirculation, vannes mélangeuses, électrovannes, échangeurs,....) ça tombe en panne et en plus si ça dépend totalement de l'électricité c'est très pas bien.

Vous pouvez aller voir sur le site www.energie-libre.net regarder dans "autres expériences / installation de fgabfgab. Il y a les plans de ce que j'ai fait. Encore une fois il y a surement mieux mais j'ai essayé de faire comme je pensais le mieux en protégeant le matériel mais surtout le personnel (ma famille).

Questions à YOUNNICK :
pourquoi surtout pas de montage fermé sous pression? Qu'est ce qu'une régulation par l'eau froide?
merci d'avance pour les réponses.
energie-libre.net (autres expériences / installation fgabfgab)
22/09/2009 Vieux  
 
  54 ans, Hainaut
 
Dans le cas d'une installation fermée, vous devez installer une soupape d'adjonction d'eau pour protéger l'installation contre la surchauffe, et également placer un vase d'expansion à membrane.
Dans le cas d'une installation ouverte, avec vase d'expansion ouvert en cas de surchauffe, l'eau ayant fortement augmenté de volume s'évacue par le trop plein du vase ouvert, dans ce cas la pression n'augmente pas dans l'installation
Dans le cas d'une installation ouverte , le problème est l'oxydation des métaux....
Salutation, j'espère avoir apporté un peu d'eau à votre moulin...
23/09/2009 Vieux  
 
  58 ans, France
 
Merci à tous deux et bonsoir...

En fait, et pour compéter vos deux posts, je dirais que l'essentiel est...LA SECURITE...
Comme il n'est évidemment pas possible de contrôler les variations et excès de T° d'un foyer de ce type, il n'est pas question de laisser l'eau atteindre la T° d'ébullition, qui est également fonction de l'altitude (à ne pas oublier pour la montagne !!!)
Le seul moyen de réguler est donc le mélange d'eau froide, d'où cette forte consommation d'eau servant de régulation thermique.
Le 2ème excès est la dilatation, d'où la nécessité d'être en circuit ouvert. L'eau de régulation devant en effet se mélanger et faire varier le manière importante le volume, l'expansion restera ouverte et ce surplus d'eau dû au mélange s'échappera par le point haut qui est le vase ouvert (sert également de purge..) et s'échappant par le toit...
Attention Herlo de ne pas confondre avec une chaudière à Pellets et son ballon tampon...Les Pellets autorisent un meilleur contrôle de la T° qu'un insert standard, d'où la nécessité de rester en circuit ouvert.
Dans tous les cas, le système doit pouvoir impérativement fonctionner sans électricité, et la régulation par l'eau froide étant la 1ère sécurité totale, la 2ème étant le circuit ouvert.

Comme on dit...Ne nous mentons pas...L'installation d'un insert couplé à un circuit radiateur est une galère ...! Et totalement inintéressant par les pertes d'eau et de calories...Autant utiliser les calories sèches développées au travers de l'air ambiant par l'intermédiaire d'un récupérateur de chaleur couplé à l'insert...
L'ensemble pouvant alors être partiellement motorisé afin de déplacer ces calories vers une autre partie du domicile...
Attention quand même à un effet d'assèchement de l'air ambiant et donc des muqueuses, surtout sur les jeunes enfants...

Amicalement.
23/09/2009 Vieux  
  51 ans, France
 
Bonjour,

Je ne suis pas tout à fait d'accord sur l'affirmation :"L'installation couplé à une chaudière est une galère".
Il est certain qu'il y a des précautions à prendre :
- bien choisir la puissance du foyer par rapport à son installation. Si trop puissant on aura surchauffe et donc danger, si trop faible on aura froid et donc dans les 2 cas pas content.
- attention au remplissage d'eau du circuit surtout du foyer. Prévoir des purges (manuelles de préférences) si point haut sur circuit direct du foyer.
- penser à avoir des radiateurs ouverts en permanence (SDB, cuisine, couloir,...). Il faut environ 20 à 25% de la puissance du foyer en radiateurs ouverts en permanence. Cela pour assurer un minimum de dissipation des calories du foyer quand il se met en allure réduite (fermeture automatique du volet d'arrivée d'air de combustion). Godin 5152 est donné pour 15KW maxi sur l'eau, il faut donc avoir 3 à 4 KW de radiateurs en circulation permanente. Pour ma part, j'ai rajouté un gros radiateur fonte dans la cave que j'ouvre pendant les périodes demi saison (j'en entend déjà qui rient, mais on est encore dans le registre de la sécurité et de la compréhension du fonctionnement de l'installation).
- prévoir une installaion qui fonctionne avec une seule source de chaleur bois ou gaz/fuel. Coupler les 2 est faisable mais attention il y a d'autres précautions à prendre.
- toujours les sécurités..... La soupape thermique est INDISPENSABLE .Rappel : si eau sortie foyer sup à 95° environ elle met à l'égout eau chaude et injecte eau froide en entrée foyer. Si j'ai bien compris ce n'est pas du tout la régul eau froide dont parle Younnick.
- installer un onduleur électrique avec l'autonomie suffisante pour alimenter le circulateur même en cas de coupure électrique. On peut toujours penser que ça n'arrivera jamais, mais si ça arrive faut pas venir pleurer ensuite.
- si on a fait tout ça pour moi on peut choisir ensuite entre circuit ouvert ou fermé.

Dans mon cas circuit fermé avec vase d'expansion 18 litres.

La théorie étant une chose, la pratique en est une autre, lors de la mise en place de tout cela j'ai vérifé le comportement des systèmes installés :
- Soupape thermique fonctionne bien à 95/100°. Il suffit de faire du feu et de femer tous les radiateurs sauf 1 seul.
- Comportement en surchauffe (possible que si circuit fermé, si circuit ouvert ébulition de l'eau je ne conseille pas). Débrancher la sonde de la soupape thermique, laiser 1 seul radiateur en service et laisser monter en température. Pas indéfiniment, je me suis arreté à 130°
- Soupape de pression fonctionne. Installation à l'arret on ouvre l'eau de remplissage (avant cela on débranche le vase d'expansion). On attend la pression monte et la soupape s'ouvre. Chez moi j'ai 2 soupapes, une sur le godin et 1 sur chaudière fuel. Les 2 sont testées.
- Test d'autonomie de londuleur. On met en service et on coupe l'arrivée de courant sur l'onduleur. Si ca se passe mal on remet le courant et ça repart.
Ces tests ont été fait à un instant donné et tout peut tomber en panne. Il faut donc penser à tester cela au moins une fois par an.

On fait tout ça quand on est seul dans la maison. Le radiateur à 100 / 130° c'est bien chaud et ça brule. De plus s'il se passe quelque chose on ne blesse personne.

Tout cela fonctionne chez mois depuis 2 hiver. Mes parents ont également une chaudière à bois (à buches, pas à pelets) depuis ..... longtemps..... et pas de soucis.
Lors de la mise en service de mon installation j'ai tourné tout un hiver sans habillage sur le foyer de façon à pourvoir visualiser ce qui se passe et pouvoir modifier si nécessaire.

Pour conclure, je répète : ce système n'est pas un jouet et il faut bien le penser. Mais ce n'est pas non plus une centrale nucléaire.

fgabfgab
23/09/2009 Vieux  
 
  58 ans, France
 
Bonjour fgab,

merci de tes précieuses informations....

Tu en connais largement plus que moi sur le sujet à priori et je te remercie donc.
J'ai lu tant de choses débiles sur ce sujet depuis longtemps que je suis très heureux de lire enfin quelqu'un de "sain" sur ce domaine.
Tu sais bien que les écrits restent, et qu'il est dangereux de tenter d'expliquer à un bricoleur comment il doit fabriquer sa petite bombinette thermique pour cause de mauvaise explication ou compréhention...
A chaque fois que j'ai eu à intervenir chez des clients équipés de cette façon, c'était pour découvrir des installations débiles à la limite du risque majeur et sans sécurité, donc pardonne mes mises en garde initiales sur le sujet.

Pour avoir vécu, entre autres, une explosion de chaudière déclenchée par un plombier qui se voulait chauffagiste, je me méfie énormément...

Ma dernière expérience avant de quitter ce métier fut celle de cet homme qui venait d'acheter un brûleur fuel d'occasion et y avait créé plusieurs pannes.
N'arrivant pas à le démarrer, il fit appel à mes services, et je fis mon travail en ommettant de vérifier la connection électrique.
En faisant mes essais alors que nous étions un 23 décembre et que j'aurais déjà dû être sur la route pour fêter Noël dans le Sud, j'avais décider d'aider cette famille...
En fait, tout avait été bricolé par l'homme, et aurait pu tuer toute la famille...
Plus de sécu surchauffe qui avait ? déjà eu une panne ?, pièce de 20 cts dans la soupape parce que "ça fuyait", et surtout...branchement direct du brûleur au secteur...SVP...SANS PASSER PAR L'AQUASTAT...
Attendant que la T° monte dans la maison, je buvais un café à l'étage et ai senti cette odeur "du trop chaud"...
La machine était à + de 100°...et le brûleur tournait toujours...
ne leçon de plus pour moi...Ne faire confiance qu'à soi même et vérifier toutes les sécurités principales avant de quitter...
J'avais bien fait de vouloir tester l'installation...
J'ai pourri le mari devant sa femme !...De colère et afin qu'il arrête de bricoler ce qu'il ne connaissait pas...
...Et j'ai encore perdu du temps pour tout remettre en état...et me suis fait...pourrir par ma femme pour mon retard...! Lol...
En conclusion de ma petite histoire, cette famille a eu un Noël chaleureux et je suis arrivé à temps dans la famille...donc je n'ai pas regretté cette intervention du 23/12....

Amicalement.
14/02/2010 Vieux  
 
 
Bonjour,mon compagnon et moi même construisons une maison en paille dans les Landes en France et nous sommes accompagnés par un maître d'oeuvre professionnel en la matière.
Nous souhaitons connecter le ballon d'eau chaude sur des panneaux solaires couplés à un insert à bouilleur pour être le plus autonomes possible.Ce système doit nous alimenter en eau chaude sanitaire et fournir également un réseau de murs chauffants (nos cloisons seront en terre et nous y intégrons du PE multi couches en serpentins).
J'ai bien compris l'importance du vase d'expansion et du ballon tampon ainsi que de la soupape de sécurité et j'aimerai savoir si quelqu'un a déjà expérimenté le système que nous allons mettre en place et je me demandais si le ballon d'eau chaude faisait office de ballon tampon dans notre situation et s'il était indispensable de maintenir un pourcentage minimum de murs chauffants en service du fait de la double répartition avec l'eau chaude sanitaire.
J'espère avoir été assez claire dans mes explications/questions et rassurez vous étant néophytes en matière de plomberie nous n'avons pas l'intention de bricoler tous seuls, je voudrais surtout bien comprendre le fonctionnement pour ne pas avoir l'air idiote devant le vendeur qui se fera un plaisir de m'embrouiller dans ses explications pour tenter de me vendre le modèle de bouilleur qu'il veut.
merci
23/06/2011 Vieux  
  39 ans, France
 
Bonjour à tous et merci d'avoir fait vicre mon sujet.

Voilà maintenant 1 hiver et demi de passé avec mon inser chaudière de marque godin et j'en suis pleinement satisfait.
Coté sécurité, tout fonctionne, il y a bien la soupape de sécurité sur l'insert mais moi, j'ai installé en plus une soupape labomat à 95°C.
Elle marche à merveille et elle m'a déjà servi 2 fois alors n'en faite pas l'économie.
En effet, une fois, j'ai eu une coupure de courant et l'autre fois, mon thermostat s'est mis en mode économique et a arrêté d'alimenté les chauffages.
Résultat, vous entendez un couinement dans la cheminée, cela veu dire que vous avez atteint la température de 95°C, que la soupape s'ouvre et au final, de l'eau de ville est injecté à l'entrée de l'insert et que l'eau chaude est rejetée à l'égout.
On voit même mon regard fumait avec l'eau chaude!
Par contre, si vous voulez baisser plus rapidement la Température, il suffit d'ouvrir la porte de l'insert et les calories vont directement dans la pièce, cela fait une sacré bouffée de chaleur^^
Pour cet hiver, je n'ai brullé que 8 stères, consommation habituelle pour moi et j'ai économisé entre 800 et 1000 litres de fioul, je trouve cela pas mal car toute la maison est chauffée de façon uniforme.
Par contre, le ballon de 200 litres est insuffisant pour stocké réellement des calories pour le lendemain mais je n'ai pas encore prévu d'augmenter la quantité.

La vanne d'inversion qui automatise le passage de l'insert à la chaudière est une très bonne chose on ne s'occupe de rien.
Si je suis en vacances et que j'ai le courage d'allumer l'insert le matin, il suffit de réduire sa température de déclanchement du passage pour ne favoriser que l'insert et cela est nickel!
Merci à tous pour vos conseils et pour ma part, je vous conseille ce système qui apporte un réel confort à l'utilisation d'une cheminée!
A lire également sur BricoZone...
Remplacement insert bois par insert bois Par hyana dans Poele, insert, pellets, +3 20/10/2009
Un insert bois dans une cheminée ou passe la chaudière mazout ! Est ce possible? Par coolgreg dans Poele, insert, pellets, +18 09/10/2009
Insert chaudière --> FAMAR Par philipina dans Plomberie, +1 19/08/2009
insert chaudière Godin ref 5152 Par magalie dans Construction, +2 18/08/2009
insert Par doniata dans Cheminée, tubage, +4 01/11/2007


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Publicité
Visitez aussi : BZ France, les Petites Annonces, nos Blogs, et l'annuaire. On aime Astel, JardiZone, GamerZ et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Partenaires
Ixina, Sponsor 2014 de BricoZone! Gamma, Sponsor BricoZone

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Perfection Habitat

Entreprise générale de construction du groupe Etienne Piron


Green Construct

Constructeur de maisons passives et distributeur du bloc coffrant ISOBRIQ


Geomoulin

Topographie, expertise et levé GPS

Ajoutez votre société