Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage

- Page 4
Page 4 sur 6 Première page - Résultats 1 à 20 sur 120 Page precedente 23 4 56 Page suivante


09/04/2009 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonsoir,
"L'air pourrait-il entre par une fuite dans un circuit de chauffage au sol??"
Nons, pas du tout...

"Pourrait-on imaginer un defaut dans notre boiler, du style un passage ouvert (en interne) entre le vase stockant l'eau chaude sanitaire et l'enveloppe l'entourant contenant l'eau de chauffage??"
Cela arrive parfois, mais un simple trou de la taille d'un grain de sable suffirait à équilibrer la p° chauffage au niveau de celle du sanitaire...et ce n'est donc pas le cas chez vous...

Remarque: lors du complément en eau d'une installation, il est très important de regonfler doucement le circuit afin d'éviter de créer de l'émulsion et donc air, hors à 20L/mn, c'est pas ce que l'on appelle "doucement"...c'est même Versailles !!!

Il faut impérativement faire la chasse aux points hauts non purgés sur cette installation.
Le fait que ce "fameux" vase d'expansion soit alimenté par le bas peut engendrer la création d'une poche d'air sous membrane.
Est-il bien positionné ? (il devrait être sur le retour chauffage)
Est-il possible de peser celui-ci, et donc d'imaginer son volume d'eau estimé/constructeur ?

"Durant le chauffage, l'eau doit s'écouler par la conduite de déchare pour raison de sécurité - Ne pas fermer !"
Je dirais presque que c'est logique, sauf qu'il y a 1 vase d'expansion, et donc normalement, cela ne devrait pas couler, mais...bon...!
Mais est-ce bien là le vase d'expansion sanitaire ? (Flèche rouge)

Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Ce qui m'a remis à l'étude de l'ensemble, et je fais remarquer 2 éléments (à vérifier...) mais qui ont peut-être leur importance...
- 1 Si le vase d'expansion (blanc) est l'expansion pour le circuit chauffage solaire et que sa soupape est bien la verte (flèche jaune), alors il est mal installé car non purgé...(flèches rouges)

Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Le vase haut (bleu) est donc bien pour le chauffage...et il n'y a pas d'expansion sanitaire...

- 2 Toujours ce vase d'expansion bleu que parfois vous arrivez à soulever, parfois c'est impossible, parfois il se vide totalement, alors que depuis le début de cette panne, je n'arrête pas de signaler un défaut d'expansion...En observant mieux, je m'aperçois que son alimentation est ridicule (voir la photo...)
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage

Si il s'agit bien de l'expansion chauffage, au vu de la quantité d'eau imaginée de cette installation, son volume est sans doute hors cloche, mais son alimentation l'est également, car s'il doit subir les variations de P°, il doit également laisser le passage à un certain débit afin d'être efficace.

Comme ce circuit est complexe, vérifiez bien la séparation effective de chaque circuit, son expansion, les points hauts purgés, quels qu'il soient !!! 1 seul coude important peut créer une charge de pression en air qui fin ira par disparaitre et faire tomber la P° à zero.
Sur votre schéma, le positionnement exact par connections des équipements divers (soupape sanitaire, expansions diverses) seraient les bienvenues.

Encore à suivre donc...

Amicalement.
09/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
bonjour,

perso maintenant j'y pense
si le vase expansion n'a pas été purgé :il est léger or meme un vase d'expansion ne doit jamais etre léger car il fait aussi réserve d'eau contre les micro fuites donc il ne doit etre que plein d'air
or lors des cycles expansion- l'eau l'engouffre dedans chasse une partie de l'air qui ensuite est purgé par le purgeur automatique au dessus du ballon

tenté de faire ceci ou demander a votre chauffagiste
cela devrait permettre de mieux assuré la purge du vase
eteindre le chauffage
mettre l'installation a pression nulle
mesurer la pression coté "air " du vase d'expansion
la noter nous la tramsmettre avant de faire les autres étapes ainsi que la hauteur de votre maison disons la difference entre le vase et le plancher chauffant le plus haut
puis monter la pression vers la pression maximale que la membrane du vase admet (au moins 3bar)
la membrane va claquer et se coller vers le bas repoussant le maximum d'air qu'elle peut vers le ballon le vase sera alors le plus leger possible
devisser un peu l'arrivée d'eau au plus pres du vase ( vous avez un bouchon sur le T en bas du vase) pour que par gravité l'eau arrive du ballon vers le vase pas besoin de le faire longtemps comme cela on est sur d'avoir de l'eau presente au bord de la membrane
on revisse le tout pour rendre étanche
on attend un peu pour que l'air monte bien en haut du ballon
et la on va remmettre la pression sur la pression sur le circuit
normalement le purgeur va chasser l'air monter alors la pression a 2bar (faite tourner les circulateurs: optionnel) mais ne pas mettre en chauffe
la on fait retomber la pression du circuit a 0 soupape rouge avec le mano
et on revient au coté "air" du vase
on va remettre la pression d'origine notée au tout debut ou corrigée par nos soins(sans doute vers 1.5-2bar selon la hauteur de votre maison)
vous allez pouvoir remettre en pression maintenant le circuit chauffage
le purgeur ne devrai pas siffler
a ce stade votre vase devrait etre un poil plus lourd qu'au tout debut car il aura le bas rempli d'eau sur au moins 1 tiers et ceci a froid!!
a chaud il sera encore plus lourd
on remet en route le chauffage et on va peut etre faire un ou 2 petits complements d'eau mais moins normalement

voila,
09/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
ps: si c'est bien cela il se peu que les 80l d'air explusé soit en fait le vase qui c'est brutalement purgé
donc une attente peut, peut etre, permettre de ne pas faire tout ceci!!
09/04/2009 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Bonjour, boujour,

L'installation est bien carrossée mais quid une fois les tôles démontées notamment la pompe à chaleur ? Une fuite versant sur le condenseur, à part du calcaire, y a plus grand chose d'autre.
Idem pour le calorifuge, aux jonctions, il faut remonter avec le doigt (le petit) sous celui-ci afin de vérifier l'absence d'humidité (attention, ne pas confondre avec la condensation possible dans certaines parties).

A+
Led (papa J+2 et bientôt avec fifille à la maison, encore 3J...)
10/04/2009 Vieux  
  41 ans, Europe
 
Bonsoir,
Merci pour vos remarques.
Hier après-midi, le chauffagiste est passé re-alimenter le circuit de chauffage en eau (malheureusement je na'i pas pu être présent pour en discuter de vive voix avec lui et lui faire profiter de vos remarques, damned..., seul mon beau-frère était présent). A la question de savoir si une micro-fuite était possible entre le vase sanitaire et l'enveloppe entourante remplie d'eau de chauffage, mon chauffagiste a répondu à mon beau-frère que l'on aurait remarqué celà car l'eau de consommation aurait été *sale*.

Mon chauffagiste a remis la pression à 2.7 bars (espérant déclenché la fuite) mais rien n'a bougé pendant sa présence. Cependant à l'heure ou je vous écris la pression est retombée à 0 pression évoluant comme suit 2.7 bars à 17h00 hier soir, 1.7 bars à 9h00 ce matin, 1.4 bars à 18h00, 0.3 bars à 20h00 ... (vu le beau temps la pompe à chaleur ainsi que les pompes de circulation ne se sont que très peu déclenchés aujourd'hui - 1 à 2 fois grand maximum, l'eau du plancher est mesurée actuellement à 26 degrès). Ce fait élimine l'hypothèse d'une fuite au niveau de la PAC elle-même comme suggéré par LED3 (félicitation au passage)

Aurait-on finalement fait apparaître la fuite, c'est la première fois que l'on perd tout en un jour ... ?

Pour répondre à Younnick:
  • Oui le vase blanc est bel et bien celui d'expansion du complément solaire. Il s'agit d'un circuit séparé n'ayant pas de connexion avec le chauffage au sol. Nous n'avons jamais remarqué de problème à ce niveau. Par exemple la nuit, la pression indiquée par le manomètre est à 0, et elle monte facilement à 3 bars par beau temps comme aujourd'hui (température de 70° degrés relevés au niveau des panneaux solaires). Aujourd'hui, l'apport solaire a fait monté la cuve d'eau chaude de 46° à 57°.

    Si mal installé, comme aurait-il dû être installé?
  • Le vase bleu est bel et bien celui d'expansion de notre chauffage au sol. Lorsque la pression est d'environ 2 bars, je ne peux le soulever car rempli d'eau, lorsque la pression commence à chuter vers 1.7 bars je peux commencer à le soulever. Ce que j'ai pu noter avec toutes nos mauvaises expèriences passées est que la chute de pression de 2.x à 1.7 bars prend un certain temps, alors que de passer de 1.7 bars à 0.3 est l'affaire de 1-2 heures ... Comme signalé précedemment lors que la PAC est en action de l'eau chaude semble se diriger vers le vase d'expansion, alors que l'arrêt de l'eau froide semble en sortir. Par rapport à mon schéma publié précédemment le vase d'expansion est relié au point 9 du boiler. Ce point 9 est le point d'eau de départ vers les placnhers chauffants et radiateurs extérieures ...

    Quelle erreur y a-t-il au niveau de son branchment? Devrait-il raccorder sur le retour plutôt que le départ?
  • Quant au vase d'expansion sanitaire, nous n'en avons point. Comme expliqué dans mon courrier précédent, nous disposons de cette sortie sur égoutoire (voir image précédante) d'où s'égoutte de l'eau. J'ai pu relever ce fait cet après-mid lors que le soleil a commencencé à faire monter la température de la cuve d'eau sanitaire. Est-elle utilisée pour libérér la différence de pression du à la montée en tempérarture de la cuve sanitaire?
Pour Kenny, la diffèrence de hauteur entre notre salle technique ou la PAC est située et le plus haut radiateur (qui est chez mon beau-frère) est d'environ 6.50 mètres

Pour info, notre chauffagiste a aussi demandé à mon beau-frère ne pas fermer les radiateurs extérieurs (il possè un mixte entre plancher chauffant et radiateurs)

Ce qui m'étonne toujours, c'est que la mise sous pression à 2.7 bars à nécessiter plusieurs dizaines de litres d'eau, et si tout cet eau s'est échappé depuis hier soir je demande bien ou (aucune trace d'humidité n'est à relever)
10/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
euh tenter les traceurs de fuites

un liquide incolore ou leger couleur alimentaire au cas ou qui fluoresce aux uv comme les lampes de poches pour detecter les faux billets
ensuite place a la chasse aux oeufs de paques avec la lampe!!
10/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
ps : a 6-7m de haut cela ne sert a rien de mettre plus de bar 2 bar dans l'installation et dans le vase d'expansion juste au passage
10/04/2009 Vieux  
  41 ans, Europe
 
pour les traceurs de fuites, est-ce vraiment efficace si fuite dans un plancher au sol??? Et si fuite il y a, on aurait déjà dû les remarquer si elle était aux étages (plafonds tâchés, ce qui n'est pas le cas). Reste le rez de chaussé, correct?

N' y a-t-il plus que la fuite comme possible cause? Est-ce possible que l'on n'ait remarqué à la longue (aucune trace d'humidité our de décollement de parquet à ce jour)...

Quel est le but de votre approche précisée précédement?
11/04/2009 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonsoir,

j'ai n'ai donc plus de doutes sur certaines incompétences flagrantes de votre chauffagiste et vais donc vous recommander de bien vérifier TOUT point haut sur votre installation...

- en 1er...cette remarque "A la question de savoir si une micro-fuite était possible entre le vase sanitaire et l'enveloppe entourante remplie d'eau de chauffage, mon chauffagiste a répondu à mon beau-frère que l'on aurait remarqué celà car l'eau de consommation aurait été *sale*."
S'il ne sait pas que la 1ère info serait l'équilibrage des P° !!! et une eau sanitaire ne va pas se salir comme ça du jour au lendemain par le circuit chauffage !!! Par contre, la soupape chauffage, elle, va cracher !!!.

- et ce post 26..."Vase d'expansion: Mon installateur m'a demontre que ce dernier etait bel et bien en service par la demonstration suivante: Rajouter de l'eau dans notre circuit de chauffage via la valve d'entree situee situe au branchement du vase d'expansion. Dans le cas ou le vase d'expansion n'etait pas branche, la valve utilisee aurait ete fermee, et donc impossibilite de rajouter de l'eau par ce moyen. Ce qui ne fut pas le cas, je pus assiste a la demonstration"
La grosse explication qui ne veut rien dire...

- le vase du circuit solaire..."Si mal installé, comme aurait-il dû être installé?"
regardez sur ce dessin que j'ai pris le temps de créer en m'amusant afin de tenter de vous expliquer, mais surtout à votre "chauffagiste" ce qu'est un problème de point haut !!!
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
De ce fait, l'eau ne risque pas d'envahir le vase, puisque chargé d'air (en jaune)...

Le circuit MONTE et 2 mètres après il DESCEND dans le vase. Cette montée suivie d'une descente crée un MAGNIFIQUE bouchon d'air qui, s'il nest pas purgé, contribuera à empêcher toute dilatation de l'eau de chauffage...le vase ne sert à rien...
Et pourtant, il est d'une très grande utilité...
http://www.pneumatex.fr/PDF/Expansion_solaire.pdf

- "Oui le vase blanc est bel et bien celui d'expansion du complément solaire. Il s'agit d'un circuit séparé n'ayant pas de connexion avec le chauffage au sol. Nous n'avons jamais remarqué de problème à ce niveau. Par exemple la nuit, la pression indiquée par le manomètre est à 0, et elle monte facilement à 3 bars par beau temps comme aujourd'hui (température de 70° degrés relevés au niveau des panneaux solaires). "
Pensez que ce circuit est également un circuit de chauffage identique à celui qui chauffe votre maison....Ce circuit ne doit pas voir sa P° varier de 0 à 3 bars en permanence...vous allez tout casser !!! Ce bouchon d'air non purgé en est la cause !!!

UN POINT HAUT EST UN TUYAU EN PENTE MONTANTE, MEME MINIME, ET DONT LE POINT LE PLUS ELEVE N'EST PAS PURGE OU POURSUIVI DANS LA CONTINUITE PAR UNE TUBULURE MONTANTE VERTICALEMENT QUI A SON TOUR DEVRA ETRE PURGEE, A MOINS QUE CE TUYAU N'ALIMENTE UN RADIATEUR, CELUI-CI DEVANT ALORS ETRE POSITIONNE DE FACON QUE SON POINT HAUT PERMETTE LA PURGE GLOBALE DE L'ENSEMBLE...PAR LE ROBINET DE PURGE QUI EQUIPE GENERALEMENT UN RADIATEUR...

Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage

- Un dossier très intéressant sur l'air dans les circuits...
Transmettez le à votre chauffagiste...

http://www.pneumatex.fr/PDF/L%27AIR.pdf

- Un vase d'expansion se branche, d'une façon générale, sur le retour, afin de ne pas subir les variations importantes de T° .

- Un vase d'expansion sanitaire évite (entre-autre) ces fuites d'eau régulières par le groupe de sécurité sanitaire...
http://www.bricozone.be/fr/chauffage...tml#post117407

- Donnez à votre chauffagiste le nom du site Bzone !!! Et proposez-lui de venir discuter avec nous de son installation ...
Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d'erreurs...

En résumé de tout ceci, tout ce qui brille n'est pas de l'or !!!
C'est une belle installation qui ne fera pas long feu car trop de défauts toujours non réglés. Il est grand temps que votre chauffagiste s'intéresse de plus près aux pentes de ses circuits, aux positionnements de ses équipements, au diamètres de raccordements de ces mêmes équipements, et qu'il nous lise un peu !!!
Personnellement, je serais très heureux de discuter le coup avec lui sur cette installation !!!

Amicalement.

Dernière modification par Younnick 11/04/2009 à 05h18.
11/04/2009 Vieux  
 
  Liège
 
Bonjour à tous,

Pour ma part ce n'est pas le vase d'expansion chauffage qui est en cause (même s'il n'est peut-être pas bon, ça c'est un autre débat).
Il sagit d'une ""bête et simple"" fuite très difficile à détecter car à priori bien planquée. Si c'était un vase d'expansion ou de l'air dans les circuits, nous aurions une variation de pression et non une chute à 0 et puis plus rien.

A priori la dernière grosse chute de pression a eu lieu lorsque le chauffage était hors fonction car beau temps à l'extérieure, cela était-il le cas également avant ?
Si oui alors on est face à une fuite sur circuit à froid, avez-vous des raccords sur vos tuyauteries dans le sol ?

Maintenant que la météo le permet placez votre installation à l'arrêt et gonflez celle-ci à 3 bars (sous la limite pression de la soupape chauffage). Et comme le propose LED faites bien le tour de votre installation afin de vérifier tout ce qui est apparent.

Si vous n'avez aucune fuite visible vous pouvez également demandez de faire appel à une société pour contrôle avec caméra thermique afin de vérifier vos tuyauteries dans le sol.
11/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
bonjour,

probleme a part
votre vase solaire est mal positionné et la pression n'est pas bonne
elle devrait a froid etre au minimum plus haute que le chauffage car les panneau solaire si il sont sur le toit sont simplement plus haut!
la pression ne doit pas etre a 0 mais plutot a 1.5 et varié selon la surchauffe jusqu'a 5bar
bref

apres pour la "fuite"
hormis la fuite d'air du vase qui au final n'est que transitoire mais vu la taille du vase cela peu durer un peu
je rejoint balmajik sur une fuite mais il y a une chose qui me gene
il y a toujours de l'air qui est sorti par le purgeur apres votre remplissage
une fuite encastrée je la vois mal aspirer de l'air cela voudrais dire que le circuit est en pression negative par rapport a l'air ambiant et la non
deplus un telle fuite ne devrait meme a froid ne pas tenir une once de pression
je sais certaines fuites de raccord sont tenances selon la pression et la température
si il y a aspiration de l'air a chaque perte de pression c'est qu'il y a de l'air quelque part ou qu'un purgeur automatique n'est plus étanche une fois l'installation rempli et vidée de l'air vous devriez fermer les petits bouchons noirs au dessus des purgeurs automatique pour fermer leur mise a l'air libre

apres la camera thermique ou le traceur pour identofier des endroits qui fuit en temps reels ou apres coup via des trace visible seulement aux uv
cordialement,
12/04/2009 Vieux  
  41 ans, Europe
 
Bonjour,
En réponse à vos remarques et questions:
Suite à la perte de pression de vendredi, nous avons complété à nouveau notre circuit jusqu'à 2 bars (avec à nouveau le phénomène d'air expulsé par la soupape jaune (à noter que celle-ci dispose d'une petite visse noire qui peut être utilisée pour accélèrer la fuite la fuite d'air)). Lors du remplissage, nous avons pu noter le phénomène suivant:
Montée lente de la pression, jusqu'à ce que l'air soit entièrement sorti, puis montée rapide jusqu'à 1.8 bars une fois l'air tout sorti. A 1.8 bars le vase d'expansion semble vide car je le soulève. De 1.8 à 2 bars le remplissage est très lent, probablement dû au vase d'expansion qui se remplit (à 2 bars je ne peux plus le soulever).

En 8 heures, la circuit est retombée à 0.3 bars ....

Questions:
- Devrait-on fermer la petite visse noire sur la soupape jaune? Est-ce elle qui permet l'entrée d'air?? Je pense qu'on doit la laisser ouverte pour permettre l'échappement de l'air à tout moment non? Mon chauffagiste m'a dit que l'entrée d'air devait probablement venir d'un joint plus étanche, de quel joint peut-il s'agir
- Concernant les pertes de pression: Effectivement lorsque le chauffage était en marche (y compris les pompes de circulation), la pression était stable pendant des semaines avant de tomber. Alors que maintenant chauffage arreté, elle tombe en quelques heures ... Pourquoi? L'été passé nous n'avions pas relevé un tel phénomène ...
- Pour le vase d'expansion solaire, doit-on demander la modification de son positionnement ou simplement la purge de son circuit?
- Comme nous n'avons pas de vase d'expansion sanitaire, est-ce que l'évacuation au-dessus du petit égoutoire mentionnée dans mes précédents courriers fait *office* d'expansion sanitaire?

En ce qui concerne l'installation dans mon appartement des planchers chauffants, elle est assez simple. De la salle technique partent toutes les boucles du rez (elles n'ont pas de raccord, j'ai les photos lors de la pose). Depuis cette même salle part ensuite une conduite arrivant dans ma chambre à coucher d'où part toutes les boucles du premier. Cette conduite part ensuite de ma chambre à coucher longe un mur apparant (elle n'est pas cachée dans un mur) et ressort dans le hall du second étage d'ou elle dessert les chambres du second.

Excellente journéee
12/04/2009 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
je n'ai pas relu tous les posts, mais une question me turlupine,
pour faire entrer de l'air dans la canalisation, celle ci doit être en dépression, si c'est le cas, les parties hautes le seront les premières, donc si entrée d'air il y a, c'est forcément en partie haute, donc là ou sont souvent les purgeurs, qui ne sont pas un frein pour la dépression, par contre si la pression tombe réellement à 0, c'est que le niveau d'eau général dans cette conduite, est très bas, donc "l'écoulement" si il y a, est forcément dans un point bas
si le phénomène est lié ± à la température, peut-on incriminer la chaudière ou pas ?
voilà c'est simplement pour "relancer" la machine, et chercher dans toutes directions
joyeuses fêtes de Pâques
12/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
bonjour,
si d'accord avec omega
d'ou ma demande de fermer le "petit bouchon noir" une fois le circuit bien plein car quand il est fermer il empeche le purgeur de laisser echapper l'air
il serait le coupable ideal avec sa copine soupape de sécurité de chauffage (chaudiere , pac..)
vous remarquez que si on a de l'air dans le ballon, soit il s'ammasse la (mais sans circulation du chauffage il ne reste que de l'air circulant contenu dans le vase, dans la chaudiere ou la pac) soit l'entree d'air et la fuite doivent pas etre loin non?

la soupape defaillante aurait le mérite de ne pas faire de flaque via l'evacuation mais alors pourquoi ce soucis a froid

mais il est vrai aussi que pression a 0 veux dire que vous avez de l'air dans tout votre circuit ou du moins dans les conduites montantes qui vont se purger plus tard rendant encores plus difficiles le diagnostic

fermez tous les petits bouchons noirs des purgeurs, mettez un peu de papier sous toutes les soupapes pour voir si c'est humide

bonnes paques
12/04/2009 Vieux  
  41 ans, Europe
 
Quelques points supplémentaires pour alimenter la discussion et les recherches.

Comme expliqué précèdemment, l'installation est partagée entre mon beau-frère et moi. Mon appartement ne se compose que de planchers chauffants, rez, 1er et 2ème, alors que mon beau frère dispose d'un plancher chauffant au rez, plancher chauffant et radiateurs au 1er et radiateur uniquement au second (sa partie est plus complexe car bâtie sur des planchers en bois existants). Son second étage est plus élevé que le mien. Il y a environ 6.5 mètres en son radiateur du second et le boiler du local technique.

Le cheminement de l'alimentation de mes planchers chauffants est illustré par les photos ci-dessous.
- De mon bloc de compteur (là où il y a les pompes faisant circuler l'eau, cf bloc tout à gauche sur une précédente photo) part une conduite eau chaude et une conduite eau froide qui se divise pour 1 alimenter mon rez de chaussé et 2 monter à l'étage (dans note chambre à coucher) alimenter cet étage
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
A droite de la photo, conduites (en noire) en direction/provenance de mon bloc compteur. A gauche, division des conduites en haut en direction de mes départs pour le rez et au fond en direction de mon 1er étage (cf photo ci-dessous)
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Les conduites de gauche en haut de la photo ci-dessus débouchent dans ma chambre à coucher (pour info celles de droite sont ceux du chauffage solaire montant sur le toit)
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Mes départs au rez de chaussé (avec les deux conduites mentionnées précédemment dans la 1ère photo)
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Mes départs au 1er étage (les conduites mentionnées dans la second photo ci-dessus) arrivent directement ici. De cet endroit repartent dans le sol deux conduites qui vont longer le mur de ma chambre à coucher pour déboucher au second étage
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Les conduites longeant le mur de ma chambre à coucher (elles ont été volontairement cachées pour des raisons esthétiques avec une poutre en bois évidée)
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Les conduites débouchent dans ce bloc de départ du second étage - C'est tout.

Pour information également, lorsque la pression est à 0.3 bars et que les pompes de circulation se mettent en route, on entend-beaucoup d'air (comme un brassage d'eau) au niveau de ma pompe de circulation, mais rien du côté des deux pompes de circulation de mon beau-frère. Dois-je penser que l'entrée d'air est de mon côté, ou tout simplement l'air passe chez moi comme mon bloc compteur est le premier desservi par l'eau chaude selon le circuit mis en place (cf photos précédentes).

Au niveau des entrées d'air possible je ne vois que le bloc manomètre soupape jaune et rouge (photos précédentes) comme coupable possible. Y aurait-il une autre possibilité?

Merci, bonnes fêtes de pâques à tous
12/04/2009 Vieux  
  41 ans, Europe
 
Pour mon information, si la soupape du mileu est le purgeur, à quoi sert celle surmontée d'un bouchon rouge.
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage

Pour information je ne vois pas d'autres soupapes ou purgeur dans mon installation ...
12/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
c'est la soupape de securité chauffage
qui devrait etre raccordée a l'egout lol
en cas de trop forte pression dans le chauffage suite a un emballement de chaudiere elle empeche l'installation de se mettre en pression plus de 3 bars typiquement et crache pour eviter un gonflement des tuyaux et une rupture de soudure ou autre
associé a un remplissage automatique cela permet dans des installations complexes de types bois
d'avoir un refroidissement de la chaudiere aussi
12/04/2009 Vieux  
  41 ans, Europe
 
Donc la soupape surmontée d'un *chapeau* vert est quant-à-elle la soupape de sécurité du vase solaire (voir photos précédentes)?
Et pour le chauffage sanitaire, il n'y a pas de soupape de sécurité, c'est la conduite débouchant dans le petit égouttoir qui fait office de soupape de sécurité, correct?

Par rapport à mes dernières photos, est-celle normal qu'il n'y ait pas d'autres purgeurs que celui sur le boiler? Voyez-vous une autre entrée d'air possible?

N' y a-t-il pas un risque de fermer le pugeur automatique?
12/04/2009 Vieux  
 
  60 ans, France
 
Bonjour,

"(pour info celles de droite sont ceux du chauffage solaire montant sur le toit)"
C'est quoi ce circuit ? C'est celui du chauffage boiler ou un autre en attente pour futur apport de calories pour le chauffage ?
Ces conduites sont-elles purgées ? (avec purgeur manuel ou auto)

"lorsque la pression est à 0.3 bars et que les pompes de circulation se mettent en route, on entend-beaucoup d'air (comme un brassage d'eau) au niveau de ma pompe de circulation, mais rien du côté des deux pompes de circulation de mon beau-frère"

C'est bien ce que je dis...y'a plein d'air partout dans tous ces circuits !!!
Lors des divers remplissages, les nourices doivent être purgées...
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage
Perte soudaine et repetee de la pression de chauffage

avec circulateurs à l'arrêt bien sûr (comme lors du remplissage, je précise au cas où...car du coup, je me méfie de votre chauffagiste...)

Pour la conduite du vase d'expansion circuit solaire, kenny vous a signalé qu'il était mal positionné, et moi, je rajoute qu'actuellement il ne risque pas de remplir son rôle si non purgé !!!

Amicalement.

Dernière modification par Younnick 12/04/2009 à 14h37.
12/04/2009 Vieux  
  41 ans, Europe
 
Oups dernier message coupé Younnick ?
Le chauffage solaire est un complément pour l'eau sanitaire. Nos panneaux sont très très haut sur le toit (nous habitons dans une ferme renovée). Il sont à plus de 10 mètre de haut sur le toit. Je ne vois pas de purgeur manuel ou automatique pour ce circuit solaire, à la différence du circuit de chauffage dont le purgeur est sur l'ensemble manomètre - soupape de sécurité
Page 4 sur 6 Première page - Résultats 1 à 20 sur 120 Page precedente 23 4 56 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Importante perte de pression circuit de chauffage Par renaudh dans Chauffage, +54 21/03/2016
pression manomètre chauffage central Par Rabbi_jacob dans Chauffage, +12 03/10/2008
Chauffage - Perte énorme de pression Par lego dans Chauffage, +23 13/06/2008
problème pression circuit chauffage Par sladdpi dans Chauffage, +4 22/03/2008
Baisse régulière de la pression du circuit de chauffage Par Mustafa dans Chauffage, +9 04/02/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société