Pompe à chaleur VS Chaudière au gaz ???

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Pompe à chaleur VS Chaudière au gaz ???



07/09/2016 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Au secours, je suis paumé...

Je viens d'acheter une maison 4 façade (à Fernelmont), que je suis en train de raffraichir (sols et plafonds), et je dois absolument changer le système de chauffage. Car pour l'instant, c'est du 100% électrique : radiateurs à accumulation au rez-de-chaussée (sur compteur exclusif nuit) + chauffages d'appoint à l'étage + boiler électrique (via 4,3 KWc de panneaux photovoltaïques)... je vous laisse imaginer la note d'électricité annuelle si je conserve ce système-là.

Il s'agit d'une construction de 1995 (donc, isolation pas top du tout : K = 57), superficie de 130 m² (55 m² au rez-de-chaussée + garage + 59 m² à l'étage)... et équipée d'un poêle à bois.

J'ai récemment fait un audit énergétique, et ce dernier nous recommande l'installation d'un chauffage par le sol + pompe à chaleur (10 Kwh) avec ECS couplé/intégré + ventilo-convecteurs (pour l'étage).

Je suis allé chez Brainbox, où ils m'ont fait un devis en ce sens (montant total : 16 238,92 €). Je suis également allé chez Selfmatic, où ils m'ont formellement déconseillé d'installer une pompe à chaleur si je veux également chauffer l'étage -> car je vais me retrouver avec une pompe à chaleur "surdimensionnée" + ventilo-convecteurs qui coûtent un pont... juste pour chauffer l'étage par intermittence. Ils me conseillent plutôt d'opter pour une chaudière au gaz (l'ennui étant que je ne suis pas raccordable au gaz de ville + je n'ai évidemment pas de citerne).

Du coup... que dois-je faire ? Je suis perdu...
08/09/2016 Vieux  
 
  27 ans, Hainaut
 
Bonjour aperfectcircle7,

A votre place je remplacerais les accumulateurs par des climatisations réversibles et je remettrais des panneaux photovoltaïques.

La solution rapide pour cet hiver et de bien vérifier que les accus fonctionnent bien sur le courant de jour (Celui que les panneaux solaires font tourner dans l'autre sens).

Je sais pas si on peux prendre un contrat avec juste un tarif monohoraire (Qui serait la somme des 2 compteurs)... Ca éviterais la modification de votre tableau

Installer un chauffage central à la place de tout cela va impliquer des travaux très lourds... (Saignées, destruction de sol et plafonds ! ). A vous de juger de la nécessité de ces travaux.
08/09/2016 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Bonjour RobBZ,

Merci beaucoup pour votre réponse ! J'aurais peut-être dû le mentionner : nous avons déjà pratiquement fini de casser notre sol et détapissé nos murs (nous comptions de toute façon le faire afin de changer l'isolant au sol & refaire le carrelage)... l'idée d'un chauffage au sol arrive donc à point nommé.

Ma question centrale est donc plutôt : avec quoi alimenter ce chauffage au sol... et quid du 1er étage ?
08/09/2016 Vieux  
  77 ans, Liège
 
"La solution rapide pour cet hiver et de bien vérifier que les accus fonctionnent bien sur le courant de jour (Celui que les panneaux solaires font tourner dans l'autre sens)."

Cette idée ne tient absolument pas la route.

En effet:

1) les accumulateurs fonctionnent sur un compteur exclusif nuit; donc impossibilité de les alimenter en courant de jour sans changer l'installation électrique en les branchant sur le compteur bi-horaire (à supposer que celui-ci le permette)

2) quand bien même celà pourrait-il se faire, croire qu'en hiver des panneaux solaires seraient capables d'alimenter de façon significative des accumulateurs électriques est totalement irréaliste. Ne pas oublier que des accus électriques sont des appareils de grosse puissance (classiquement de 3 à 6 kw chacun, donc de l'ordre de 12 à 15 kw au total).
Le seul résultat prévisible est que les accus pomperaient au moins 90% de leur énergie au tarif de jour maximal, ce qui serait vraiment désastreux du point de vue coût.
08/09/2016 Vieux  
  40 ans, Brabant Wallon
 
pac air eau vu le sol déjà cassé

ou poele à pellet (à la place du bois) +chauffe eau thermodynamique
08/09/2016 Vieux  
  77 ans, Liège
 
Citation:
Posté par aperfectcircle7 Voir le message
Bonjour RobBZ,

Merci beaucoup pour votre réponse ! J'aurais peut-être dû le mentionner : nous avons déjà pratiquement fini de casser notre sol et détapissé nos murs (nous comptions de toute façon le faire afin de changer l'isolant au sol & refaire le carrelage)... l'idée d'un chauffage au sol arrive donc à point nommé.

Ma question centrale est donc plutôt : avec quoi alimenter ce chauffage au sol... et quid du 1er étage ?
Dans une maison très bien isolée, il est classique de constater que le chauffage de l'étage ne fonctionne vraiment pas beaucoup voire pas du tout, sauf pour une salle d'eau.

Ceci pour dire qu'une pompe à chaleur pourrait convenir dans ce cas puisque vous ne devriez pas la surdimensionner.

Encore faudrait-il savoir si dans votre cas l'isolation est suffisante pour pouvoir se passer de chauffage à l'étage.

Si ce n'est pas le cas, la solution chaudière propane à condensation serait sans doute la solution la plus adaptée et la plus économique.

Cette solution suppose évidemment l'installation d'une citerne de propane (coût moyen de l'ordre de 2500 à 3000 € pour une citerne enterrée).
Est-ce possible chez vous (distances à respecter) ?

Pour le reste,il faut savoir que le coût du propane était dans le passé nettement plus élevé que celui du mazout mais ce n'est plus le cas depuis plusieurs années. En outre, les fluctuations de prix du propane sont bien moindres que celles du mazout.

En conclusion et en supposant que l'isolation de votre maison ne vous permet pas de vous passer de chauffage à l'étage, il me semble que la solution propane est la plus adaptée.
08/09/2016 Vieux  
  38 ans, Hainaut
  Dehix est connecté maintenant
Dans un cas similaire au tiens , je n'ai pas fais de très long développements intellectuels pour en arriver là, mais j'ai pris une citerne aérienne gaz + chaudière condensation.

Mon installation avoisine les 6000€ ( je n'ai pas refait le calcul et je n'ai pas les six radiateur du haut) , soit 10.000€ en moins que toi ,sous la même forme , donc faite par moi même , fourniture au magasin car je ne suis pas convaincu de la valeur ajoutée des deux précités !

Je ne suis pas chauffagiste mais c'est ma troisième installation "à l'aide des manuels installateurs" , les bien nommés, et personne n'a trouvé à y redire jusque maintenant...

Ton cas est un peu différent dans le sens ou ta maison est moins bien isolée donc cela se discute peut-être plus.

Mais perso , avec une telle différence et peut-être 300 euros à gagner par an en énergie, un amortissement en 30ans d'une telle usine à gaz qui n'aura probablement pas cette durée de vie, et la quasi obligation de faire appel à des frigoristes dont le tarif horaire n'est pas comparable à un chauffagiste, j'ai laissé tomber.

A voir par rapport à ton conso projetée et le tableau d'amortissement en prenant TOUT en compte , ce qui par définition est difficile ( coût de l'énergie dans le future, ....)
09/09/2016 Vieux  
  35 ans, Namur
 
C'est une construction de 1995, il y a 4 cm d'isolant dans les murs... donc, pas top, mais pas complètement mauvais non plus.

Pour le moment, l'idée qui nous séduit le plus = pompe à chaleur (avec chauffeau-eau intégré) pour alimenter le chauffage au sol au rez-de-chaussée, et on conserverait les radiateurs électriques à l'étage. Cela ne devrait pas nous coûter + de 10 000 € d'installation (hors main d'oeuvre éventuelle).

À noter qu'on dispose également d'un poêle à bois... donc, en cas de grand froid, on aura toujours ça en supplément ! Et pour la salle de bain, apparemment, on pourrait aussi coupler un sèche-serviette avec le circuit d'eau chaude de la pompe à chaleur.

Cela vous paraît-il sensé ?

Dernière modification par aperfectcircle7 09/09/2016 à 12h06.
09/09/2016 Vieux  
  77 ans, Liège
 
Ou cela tient la route dans la mesure où l'usage des radiateurs électriques reste TRES limité. Donc pas de chambre d'enfant chauffée de longues heures durant en courant de jour parce qu’elle sert surtout de chambre d'étude/télévision/internet.

Pour la salle de bains vérifier que le sèche serviette va être assez puissant si on l'alimente avec le circuit d'eau chaude basse température du chauffage sol.
Il est possible sinon probable qu'il soit nécessaire d'utiliser de l'eau plus chaude que celle du circuit chauffage sol. Donc sans doute un coût supplémentaire.
A lire également sur BricoZone...
Pompe à chaleur ou le gaz de ville quid 2015 Par Nieto dans VMC, PAC, Clim, +116 30/03/2016
Pompe à chaleur VS chaudière à condensation - gaz de ville Par oursonnet dans Construction, +119 24/12/2015
Pompe à chaleur ou chauffage au gaz? Par Parcifal dans VMC, PAC, Clim, +109 27/06/2011
Pompe à chaleur avec une chaudière gaz Par vecchioludo dans Gros Oeuvre, +5 13/10/2010


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime GamerZ, Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société