pourquoi ne pas éteindre une chaudière?

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

pourquoi ne pas éteindre une chaudière?

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


13/01/2011 Vieux  
 
  34 ans, Flandre
 
Bonjour à tous,

Voilà, ce n'est pas la première fois que j'entends qu'il est préférable de ne mettre une température moins basse pour consommer moins lorsque l'on va dormir.

Pour l'instant notre chaudière est programmée sur 10°c la nuit. et on m'a conseillé plusieurs fois de mettre 14-15-16°c. Si on ne fait pas ça, la chaudière consommera beaucoup plus pour atteindre la température de 19° demandé en journée.

Je me pose la question car l'energie qu'on ne consomme pas n'est pas utilisée. Si nous mettons 14-15 ou 16°, la chaudière se mettra en route et donc consommera tel energie. Peut être 4 ou 5 fois sur la nuit et moi elle ne se mettra en route qu'une seule fois.

Pourriez vous me prouver que mettre la chaudière à une température plus élevée la nuit me fera économiser de l'energie car j'ai un peu de mal à croire
Ou si vous pouviez me dire comment je pourrais "calculer" la différence d'energie?

Merci.
13/01/2011 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Actuellement, j'éteins la chaudière la nuit dès 22h30 et elle ne fonctionne que pour le sanitaire. Bien sur, j'ai toujours minimum 14°-15° la nuit dans la maison.

Par rapport à des connaissances, je fais de grandes économie. Sur 1 et 1/2 mois, un ami a consommé la même quantité de Gaz que j'ai fait sur un peu moins de 3 mois

Il y a des litres / m³ à économiser la nuit mais voir la température constante sans chauffage dans la maison et surtout la température dehors.

A partir de -2 / -3 je laisse allumé.
13/01/2011 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Je fais pareil chez moi, au dessous de -3 je laisse la température sur 15 dés 22,00h et jusque 0530hs et c'est vrai que je consomme moins.
13/01/2011 Vieux  
 
  34 ans, Flandre
 
Est ce que cela ne dépend pas surtout de comment est isolé la maison?
13/01/2011 Vieux  
  36 ans, Flandre
 
Ben oui, si l'isolation de ta maison permet de maintenir une température de 16° par exemple, chaudière à l'arrêt... pas de problème. Mais tu parles de 10° la nuit chez toi. Ca veut dire que le matin, elle va devoir monter de 9° d'un coup. Elle va donc carburer à fond. Et il va lui falloir bcp de temps pour réchauffer l'air.

Si tu laisse ton thermostat sur 16° la nuit, le matin, elle aura plus facile à atteindre la t° demandée.

Maintenant, te prouver que c'est plus économique.... je laisse les experts te répondre. Mais basé sur les différents témoignages que j'ai pu lire et sur ma propre expérience, oui c'est plus économique.

Chez moi, c'est 19 le jour et 17 la nuit. Je me rends compte que je consomme moins que lorsque c'était 19 le jour et 14 ou 15 la nuit.
13/01/2011 Vieux  
jojo3
 
 
C'est une évidence.L'énergie que vous économisez la nuit en laissant refroidir votre maison,vous allez la consommer le lendemain matin pour la ramener à la température normale.Il n'y a pas de miracle.......C'est une illusion purement d'ordre psychologique..Il vaut mieux conserver une température constante moyenne que de jouer à l'élastique avec votre thermostat....
13/01/2011 Vieux  
 
  34 ans, Flandre
 
non, non, le thermostat est mis sur 10° la nuit. Ce matin, il faisait par exemple 16°c dnas la maison mais bon, dehors il fait bon. C'est rare que la température descend en dessous de 13-14°
13/01/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Comme l'a bien dit jojo3, il n'y a pas de miracle, c'est purement physique.

La consommation sera proportionnelle à la courbe des températures et aux pertes thermiques, en négligeant la perte propre au redémarrage du brûleur (non quantifiée à ma connaissance, vaste débat déjà entamé sur un autre fil).
13/01/2011 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
comme dit vaste debat
mais si vous ne descendez jamais sous les 15 la nuit
mettre la chaudiere sur 10 ou sur 14.5 ne changera rien elle ne tournera pas
sauf que si il fait plus froid dehors vous maintiendrez pas la meme temperature

ensuite tout est quantifiable, calculable en gros mais depend de chaque maison
mais il faut savoir tellement de choses
il n'y a pas que les deperditions a combattre il y a le fait que la maison refroidit et se decharge en calories
le volume, l'isolation int ou ext, la composition des murs pour connaitre leur chaleur specifique, les meubles leur materiaux, etc....
mais oui un tres grand abbaissement de nuit ne sert pas a grand chose,

mais j'aimerai distingué 2 cas
les vieilles chaudiere au sol avec b^cp de volume d'eau (et surtout des fioul)
et
les chaudieres murales a faible volume et modulantes avec des regulations climatiques

sur les premieres
bcp de redemarages de nuit court ou on chauffe tout un volume d'eau a haute temperature pour pas grand chose et la chaudiere dans un local peu ou pas chauffer
la eteindre peut etre interessant peut etre

sur les secondes, je ne vois pas l'interet d'un arret bien au contraire

pour les entres deux voir vers quel cas on se rapproche le plus
13/01/2011 Vieux  
 
  34 ans, Flandre
 
Moi j'ai une vieille chaudière sol au diesel
Concernant le volume d'eau, assez difficile à dire pour être exact.µ

C'est clair que pour l'instant au réveil, la maison est à 16° pour l'instant mais par grand froid, elle descend au alentour de min 13° voire 12°
=> est ce vraiment nécessaire de mettre la temperature sur 15 ou 16°?
13/01/2011 Vieux  
 
  59 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

Dans le cas d'une maison avec des murs épais comme dans mon cas le chauffage étant coupé la nuit, même par -5°c la température descent à peine de 22 à 20 .
J'ai constaté mesure à l'appuis qu'il était préférable de baisser la consigne de température d'eau de 10°c ( soit à 45°c à la place de 55°c ) en mode économique à partir de 22h pour limiter le temps de chauffe le matin, car tous les radiateurs étant froids il n'y a aucune économie de mazout , on perdait en confort .
13/01/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par pyromana Voir le message
=> est ce vraiment nécessaire de mettre la temperature sur 15 ou 16°?
Non, absolument pas, si cela ne vous dérange pas qu'il n'y ait que 10° ou moins si vous devez sortir de votre lit la nuit, pourquoi pas.
Les Inuits n'en meurent pas...

Je ne descendrai cependant pas sous les 10° car en-dessous des phénomènes de condensation peuvent commencer à apparaître (point de rosée).
14/01/2011 Vieux  
 
  34 ans, Flandre
 
d'office, je ne comptes pas mettre en dessous de 10°c, c'est la limite

Et concernant la température de l'eau comme parle bubu007, est ce qu'en mettant celle-ci plus basse (en y pensant, je dois la changer car on a tuber la cheminée => plus besoin d'autant de température) la chaudière ne risque pas de se mettre en route plus souvent?

Pour l'instantn la température est à 80° car nous avions de gros problèmes de condensation. Je peux mettre style 65°? ou bien c'est trop bas pour une vieille chaudière au maout?
14/01/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Les pertes thermiques (densité du flux) dans une paroi sont proportionnelles à la différence de température (gradient) de chaque côté de la paroi.

Ce qui veut dire que, par exemple avec un local à 20°C, les pertes thermiques d'une eau à 80°C (60°C+20°C) pendant une heure seront supérieures à celles d'une eau à 50°C (30°C+20°C) pendant deux heures.

Aucun isolant n'étant parfait, il y a inévitablement des pertes.

Pour faire des économies énergétiques il faut faire en sorte que l'eau soit juste à la température utile à son usage. Et pour ce faire, il faut soit faire confiance aux programmes de chauffe proposés par les professionnels, soit expérimenter.
14/01/2011 Vieux  
 
  34 ans, Flandre
 
faire confiance aux programmes de chauffe? heu pense pas que j'ai ça
D'après ce que tu dis, la chaudière se mettra moins en route si je diminue la température mais alors pour chauffer une pièce le circulateur tournera plus longtemps (ce qui ne pose pas de probleme pour moins :p)
Je vais diminuer la température ce soir alors.
14/01/2011 Vieux  
  36 ans, Flandre
 
Circulateur.... Ne pas négliger la consommation électrique non plus. L'air de rien (surtout que le tiens doit être un "classique"), ça consomme.

C'était juste une remarque.
14/01/2011 Vieux  
  36 ans, Flandre
 
Sinon, pour la température de l'eau, 80 c'est peut-être un peu trop pour l'instant, il fait doux. Essaie 65°. S'il fait plus froid augmente un peu, mais pas plus de 70 selon moi. Tu le mets sur 80 quand il fait sous 0, et encore.

Attention, si tu as un boiler relié, toujours régler la t° de la chauidère + haut que celle du boiler. Mais pour l'eau sanitaire, entre 55 et 60: c'est assez (chez moi 55). Il y en a qui vont te dire: "Attention, légionailose". Mais il y a un risque surtout lorsque ton eau stagne à la même tempréature pdt un certain temps.
14/01/2011 Vieux  
 
  59 ans, Brabant Wallon
 
@pyromania

Je suis avec une veille chaudière en fonte très très très basique et depuis des années ...années le température de l'eau varie entre 40 et 65 °c sauf pour la priorité sanitaire c'est 80°c et ce sans le moindre souci . Pour l'instant il me semble que 80°c c'est énorme, il fait très doux, avec de l'eau à 50°c ca devrait être bon à condition que le calcul des radiateurs aient été fait en conséquence et que l'isolation de la maison le permette car avec une eau à 45 °c et un petit radiateur autant essayer de chauffer sa maisson avec une bougie . Il s'agit d'une régulation automatique, en début de journée la température de l'eau est à 55°c et elle baisse , une fois al tempéraure de confort atteinte il ne s'agit plus que de compenser les pertes . Maintenir l'eau à une basse température demande évidemment moins d'énergie et les pertes dans l'installation sont plus faibles . la chaudière tourne en moyenne 3 minutes toutes les 15 min , ce type de système n'est applicable que pour les petites chaudière , petit installaton avec faible qiuantité d'eau . Pour les vieilles installations avec d'immenses radiateurs en fonde et une chaudière gigantesque il faut sans doute voir les choses autrement .
14/01/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Sans être pro du chauffage, 80°C ça me semble beaucoup (trop) aussi.

Sans compter les risques liés à de telles températures au niveau e.a. des raccords et de la corrosion.
14/01/2011 Vieux  
  36 ans, Flandre
 
je dis peut-être des bêtises car pas pro non plus mais y a -t- il un grand risque de corrosion ? Nous sommes dans un circuit fermé...

Sinon, 80°, c'est quand il y a -10 dehors et que la chaudière a un peu de mal à suivre.

Sur ma vieille chaudière de 25 ans, en dessous de 70°, c'était dur dur (par les t° actuelles). Avec la nouvelle, même pas 50
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
utilisation chaudière: allumer, éteindre? ou allumer, augmenter, diminuer? Merci bcp Par mongthuongb dans Chauffage, +4 26/11/2010
pourquoi installer une chaudiere à condensation??? Par jeam-michel dans Chauffage, +2 10/01/2010
pourquoi ne peut on pas...? Par nicolash dans Finitions, +2 03/12/2009
Eteindre sa chaudière pdt les vacances ??? Par makgregor dans Construction, +7 30/04/2009


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société