Problème Chaudière AVC Alfa : brûleur en veille

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Problème Chaudière AVC Alfa : brûleur en veille

Page 1 sur 7 1 23 Page suivante Dernière page - Résultats 121 à 125 sur 125


08/06/2009 Vieux  
  33 ans, Namur
 
Bonjour,

Je me permets de vous demander de l'aide car ma situation est un peu compliquée et je ne m'y connais pas vraiment - je vais essayer d'être claire sans être trop longue.

Avec mon compagnon, nous avons acheté une maison neuve, donc chaudière neuve, qui a été mise en route début février 2009. Dès le départ, au bout de quelques jours, la chaudière s'est mise en sécurité : elle chauffe correctement, puis à un moment complètement aléatoire (en journée, la nuit, ...), sans aucune raison apparente, elle se met en sécurité. Parfois elle fonctionne correctement pendant dix jours d'affilée, parfois elle se met en sécurité tous les jours, indépendamment des conditions climatiques. D'abord nous avons fait repartir le brûleur en appuyant sur le bouton, puis le problème s'est répété; nous avons alors appelé le chauffagiste. Il a réglé le brûleur et dit que ça devrait aller. Evidemment, le lendemain, même problème... En tout, sur trois mois, la firme de chauffagiste est venue 6 fois : brûleur réglé deux fois et nettoyé, gicleur vérifié, cellule photoélectrique aussi, fine pellicule d'eau résiduelle dans la cuve (datant de la construction) aspirée, extrémités du tuyau d'alimentation en mazout remplacées pour qu'elles ne laissent pas passer l'air... Bref, ils avouent eux-mêmes leur impuissance. Le dernier technicien à être venu a remarqué que la hauteur de la buse coudée qui sort de la chaudière lui semble fort basse et donc pas forcément aux normes... C'était il y a deux mois, depuis le problème persiste.

Pourquoi je ne les ai pas encore rappelés? C'est là que c'est complexe :

- c'est la société de construction qui a placé la chaudière, mais c'est la société de chauffage qui a fait la mise en route, validant par là même la possible non-conformité;
- nous n'avons jamais reçu le certificat de mise en route : la firme, que je crois volontiers, dit l'avoir envoyé à la société de construction vu que ce sont eux qui ont payé la facture; impossible de récupérer ce certificat, la société de construction dit ne pas l'avoir (pour les raisons que j'expliquerai plus bas) et la firme n'est pas chaude pour nous le refaire vu qu'ils auraient validé une installation possiblement non-conforme;
- la société de construction a d'abord refusé de payer les interventions de la firme de chauffagiste; or, le défaut étant d'origine, ce n'est en aucun cas à nous de payer la réparation d'une chaudière neuve qui n'a jamais fonctionné correctement, mais à eux d'assumer ces frais, surtout si cela vient d'une erreur de leur part lors de l'installation! Sauf que tant que nous n'avons pas ce certificat de mise en route, nous n'avons aucun papier qui montre que la chaudière est bien sous garantie et que c'est à la société de construction de prendre cela en charge, donc ils ne veulent pas nous renvoyer le papier (ils ne nous l'ont évidemment pas dit texto mais je ne vois pas d'autre raison possible)
- la société de construction a fait des difficultés pour payer les diverses interventions, et ce pour l'ensemble des maisons du lotissement, certaines factures datant d'il y a quelques mois restent à ce jour impayées alors que c'est clairement à la société de construction de les prendre en charge; mais dans ces conditions la firme de chauffagistes n'est bien évidemment pas motivée à résoudre mon problème, ils m'ont même parlé de ne plus intervenir chez nous éventuellement si la société ne paie pas ses arriérés auprès d'eux; je les comprends mais ne suis en rien responsable...

Bref, nous sommes dans notre bon droit mais sans document pour le prouver (mis à part un bon d'intervention griffonné à la main par le technicien qui a fait la mise en route en février).

Mes questions :

-quelqu'un de mieux éclairé que moi pourrait-il me conseiller pour sortir de cette impasse vis-à-vis des firmes?
-quelqu'un a-t-il une idée de l'origine possible de cette panne étrange? La buse trop basse pourrait-elle être en cause (retour du vent dans le tuyau qui éteindrait la flamme du brûleur)? Cela pourrait-il être un défaut de thermostat (chaudière qui chauffe trop et finit par se mettre en sécurité)?

Merci d'avoir pris la peine de lire ce (trop) long message, et si quelqu'un pense avoir un début de solution, je lui serai extrêment reconnaissante
09/06/2009 Vieux  
 
  49 ans, France
 
bonjour,

je ne peux malheureusement pas vous aider techniquement.
par contre je peux vous recommander de prendre contact avec votre assureur habitation qui en fonction de votre contrat peut vous aider par l'intermédiaire d'un avocat.

cordialement.
09/06/2009 Vieux  
  33 ans, Namur
 
Bonjour et merci pour votre réponse!

J'avoue que j'aimerais cependant n'employer les "grands moyens" qu'en dernier recours, si aucune autre solution n'est possible... Plus agréable pour tout le monde, sans parler des sommes que peut coûter un recours en justice!
09/06/2009 Vieux  
MDe
 
  56 ans, Liège
 
nous sommes dans notre bon droit mais sans document pour le prouver
Ce post sur bricozone, assez explicatif, c'est un document en soi.
Il ne faut pas hésiter non plus à rédiger un courrier à l'entrepreneur général pour lui réclamer une réparation sous garantie (décennale).

Votre seul interlocuteur contractuellement parlant, c'est l'entreprise générale à qui vous avez acheté le bien. Vous n'avez rien à voir avec ses sous-traitants et c'est à lui d'en changer s'il juge que celui qui a fait le travail n'est plus compétent. Quoique lui aussi il a la garantie décennale qui le lie.

C'est trop tôt pour parler d'avocat. Une procédure en justice risque d'être fort longue et couteuse, j'entrevois ici une expertise judiciaire qui risque de ne pas lever les zones d'ombres aussi longtemps qu'on ne comprend pas ce qui se passe point de vue technique.

En résumé, à ce stade, je recommande la lettre recommandée adressée à l'entrepreneur général le mettant en demeure d'intervenir dans les plus brefs délais.
Dans la forme, avant la "mise en demeure", peut-être faut-il passer par un courrier simple puis, sans réaction sous quinzaine, lancer la mise en demeure. Avec ça vous êtes dans le bon juridiquement. Reste à les faire bouger, réclamer la pose d'un nouveau bruleur, c'est peut-être lui qui a un défaut et c'est tout à fait légitime de le requérir vu le caractère intermittent et indécelable du vice.
09/06/2009 Vieux  
 
  49 ans, France
 
je ne vous conseille pas d'aller devant la justice, mais vérifiez votre contrat d'assurance car nous ne faisons pas toujours attention à nos contrats d'habitation et parfois certains contrats inclus le droit à un avocat(payé par l'assureur) que vous pouvez contacter à tout moment et gratuitement dès que vous rencontrez un problème quelconque dans votre habitation.

alors verifiez votre contrat et prenez rdv avec votre assureur, ça ne vouscoûte rien et vous serez mieux informé et moins de souci pour vous.
09/06/2009 Vieux  
MDe
 
  56 ans, Liège
 
jeam-michel,
Ceci n'a rien à voir avec les assurances. D'abord parce qu'il n'y a pas de sinistre (évènement imprévisible et soudain extérieur à l'objet couvert). Il n'y a pas de responsabilité civile non plus car il n'y a pas de faute. On est dans le simple cadre de la garantie légale.
09/06/2009 Vieux  
 
  49 ans, France
 
effectivement MDE,
il n'y a pas de sinistre,ni de responsabilité civile et ni faute.
Mais,certaines assurances ont une clause dans leur contrat.
moi par ex j'ai une clause défense juridique qui prend en compte les contentieux avec le fisc,un employé de maison ou de litiges liés à la consommation,l'habitation principale ou la vente de votre résidence.

clause dépannage :
assistance en cas de panne d'un appareil électroménager ou d'une TV de moins de 7 ans...

ça ne coûte rien à céline24 de se renseigner, au moins elle sera fixé.

c'est mon avis
10/06/2009 Vieux  
MDe
 
  56 ans, Liège
 
Oui effectivement, elle pourrait avoir une assurance défense juridique.
L'expérience montre malheureusement que si c'est difficile d'y aller soi-même, ça l'est encore plus avec une assurance, elle risque de ne dépenser de l'argent qu'en toute dernière extrémité et après de longs mois de chipotages.

De toute façon, je pense que céline24 n'en n'est pas là. Qu'elle écrive d'abord à l'entrepreneur pour lui signifier son mécontentement et voir ce que ça donne.
10/06/2009 Vieux  
  33 ans, Namur
 
Merci à vous deux d'avoir prêté attention à mon problème!

Votre réponse est plein de bon sens et me permet d'y voir plus clair. Dans un premier temps, je vais tout de même essayer de récupérer le certificat de mise en conformité chez le chauffagiste (quitte à ruser), histoire d'avoir les documents légaux nécessaire. Ensuite, je contacterai la société pour leur ré-exposer le problème, et s'ils n'en tiennent pas compte, je passerai alors par recommandé et on verra s'ils bougent (je ne suis pas très optimiste, mais on verra).

A côté de cela, personne n'a une idée de la cause possible de ce problème de brûleur? Bien entendu, cela peut être le brûleur qui est défectueux, mais d'autres causes (comme la buse trop basse ou un défaut de thermostat) seraient-elles plausibles pour expliquer cette panne? Après tout, ce que j'aimerais surtout, c'est que mon problème soit réglé, même si la société y met toute la mauvaise volonté du monde...
10/06/2009 Vieux  
MDe
 
  56 ans, Liège
 
Céline24,
Vous n'avez pas besoin de courir après le certificat de conformité. C'est contre productif puisque cette pièce tend à prouver que l'installation est bonne ! C'est plutôt une pièce contre vous.

N'hésitez pas à écrire, même par pli simple ou par e-mail. Ne pas perdre de vue que depuis peu le code civil a été modifié de manière telle que les e-mail font fois en justice. Si vous indiquez dessus "notification", ils ont la même valeur que les recommandés.

Mais à ce stade un échange d'email simple suffit. Si l'entrepreneur ne répond pas, il est fautif et ça fait déjà une pièce au dossier. N'oubliez pas il faut des papiers, papiers, papiers, papiers.. vous devez "monter votre dossier".

Quant à la cause technique, ce n'est pas facile à dire ainsi. Et vous devez faire attention que quelqu'un d'autre ne touche à l'appareil, cela pourrait annuler la garantie.

Dernière modification par MDe 10/06/2009 à 21h14.
11/06/2009 Vieux  
  33 ans, Namur
 
MDe,

Au temps pour moi, je me suis mal exprimée : je voulais parler du certificat de mise en route qui prouve bien que l'installation est neuve et donc sous garantie (car je n'ai à l'heure actuelle aucun papier, ni facture ni autre, qui prouve que cette chaudière est neuve et couverte par la garantie décennale).

Dès que j'aurai ce papier en main, je prendrai contact une dernière fois avec le chauffagiste : en effet, lorsqu'ils ont parlé de possible non-conformité de mon installation, ils m'ont dit qu'ils allaient en discuter entre eux et si cela se justifiait, envoyer un recommandé à la société de construction pour leur notifier le problème exact et leur demander d'agir (à savoir autoriser l'intervention du chauffagiste pour remettre l'installation en conformité, voire changer le brûleur).

Je vais donc essayer de savoir ce qui a été fait exactement pour avoir tous les éléments en main. Mais je suis sûre à 100% que la société est consciente du problème concernant ma chaudière : elle a reçu un certain nombre de factures du chauffagiste pour ses diverses interventions, et a eu à ce propos divers échanges téléphoniques avec le chauffagiste.

Dès que je sais quoi, je suis vos conseils : je monte un dossier, avec des pièces écrites. Et personne d'autre n'est jusqu'à présent venu inspecter la chaudière que le chauffagiste avec lequel la société de construction travaille.

Encore merci pour tous vos conseils, après des semaines à se battre contre des moulins, ça fait vraiment du bien d'être écouté et pris au sérieux :D
11/06/2009 Vieux  
MDe
 
  56 ans, Liège
 
Ok, n'hésitez pas à revenir ici au fur et à mesure que ça évolue pour en rediscuter s'il le faut.
13/06/2009 Vieux  
  75 ans, Hainaut
 
Bonjour,

comme on le dit plus haut, c'est bien la société de construction du bâtiment clé sur porte ou entrepreneur général qui est le seul interlocuteur avec qui vous devez traiter.

Il a été créé ,depuis peu d'années, une "commission de conciliation construction" afin de reglér les différents rapidement et désengorger les tribunaux.
Pour une somme de départ modique (375,-€) un expert est désigné pour prendre connaissance du litige et tenter de concilier les parties. Il faut fournir un dossier exprimant les défauts constatés et la revendication. Tous les détails se trouvent sur le site Internet de la commission de conciliation.

Pour revenir aux causes de votre panne récurrente, il faudrait d'abord nous donner les renseignements suivants:
- marque, modèle et puissance de la chaudière
- marque, modèle du brûleur pour le mazout
- configuration de la cheminée : matériaux, section, hauteur, souche
- alimentation mazout: réservoir aérien ou enterré, système monotube ou bitube, diamètre et nature des tuyaux
- le réseau électrique est-il soumis à des perturbations (chutes de tension ?...)

A bientôt
13/06/2009 Vieux  
MDe
 
  56 ans, Liège
 
375,-€ c'est déjà une bonne tranche du prix d'un bruleur si c'est lui qui est défectueux.
Savez-vous si les frais d'expertise peuvent être répercutés sur l'entrepreneur (général) sans passer par les tribunaux ?
13/06/2009 Vieux  
  75 ans, Hainaut
 
La somme de 375€ est partagée entre les parties.
Cette somme est modeste quand on pense que les litiges peuvent porter sur plusieurs dizaines de milliers d'euros.
En général le recours à l'expert a du poids et l'entreprise défaillante s'exécute !

Maintenant, il n'est du tout évident que le brûleur occasionne la panne.
En tant qu'ingénieur industriel comme moi, vous êtes tout à fait formé à la méthode analytique d'étude des phénomènes pour rechercher la ou les causes des dysfonctionnements !

Pour tout savoir sur la commission de conciliation construction voici leur adresse web:
http://www.constructionconciliation....=consument&st=
Bonne journée
15/06/2009 Vieux  
  33 ans, Namur
 
Merci pour cette information, j'espère ne pas devoir en arriver là même si c'est toujours moins radical que le recours aux tribunaux...

Art.bâtisseur, je suis bien incapable de répondre à vos questions : c'est trop technique que pour que je le sache par moi-même, et je ne dispose d'aucun papier reprenant ces informations. J'ai juste le mode d'emploi de la chaudière qui me dit que c'est une ACV ALFA, et je sais que la cuve est enterrée et que le réseau électrique se porte bien. Pour le reste, j'avoue mon ignorance.

J'ai reçu vendredi l'attestation de mise en route, dès la semaine prochaine j'appelle le chauffagiste pour savoir ce qu'il a communiqué à l'entrepreneur. Je prendrai ensuite contact avec l'entrepreneur, en espérant qu'il acceptera de régler le problème. Tout ce que je demande, c'est une chaudière qui fonctionne correctement...

Merci à vous de vous être penchés sur mon cas, dès que j'ai du neuf, je vous tiendrai au courant de l'évolution de mon affaire.
15/06/2009 Vieux  
  75 ans, Hainaut
 
Bonjour,
à la relecture des informations que vous avez communiquées sur ce site, j'ai une hypothèse qui concerne l'évacuation des produits de combustion ( fumées) et qui est en rapport avec un cas déjà vécu.
J'ai examiné les prescriptions de raccordement à la cheminées reprises dans le tarif ACV 2008 ( la chaudière n'est plus commercialisée à partir de 2009). Si l'installateur a suivi ces prescriptions, une possibilité de fonctionnement difficile a été créée.
Pour confirmer mon hypothèse, j'ai besoin de connaître la façon dont est placée la buse de fumées qui sort verticalement au-dessus de la chaudière.
Une photo serait le meilleur support d'information.
Merci de l'envoyer, à bientôt
15/06/2009 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Bonjour,

légal : je pense aussi que la société de construction est la seule responsable - mais à l'initiative de qui a-t-on fait appel au chauffagiste pour la mise en route et le premier dépannage ? est-ce le même chauffagiste qui a procédé à l'installation.
reprendre le contrat de la société de construction ou on spécifie qu'on vous vend une maison avec chaudière , immédiatement vous couvrir par un recommandé à l'attention de la société spécifiant le problème afin de rester dans les dates de validité et de garantie de la chaudière.

technique : si ce n'est pas un défaut inhérent à la chaudière en elle-même celà ressemble furieusement à un problème de cuve à mazout , d'étanchéité de ligne de mazout ou de crépine d'aspiration placée trop basse -ou pas- dans la cuve..

bàv,

Dernière modification par benoki 15/06/2009 à 11h20.
15/06/2009 Vieux  
  75 ans, Hainaut
 
Avis aux amateurs,
s'il vous plait, abstenez-vous d'émettre des conclusions hâtives sans avoir bien lu des constatations de la personne qui a un problème. C'est déjà bien difficile de comprendre et d'analyser quand on est à distance et que l'on peut faire des essais
systématiques.

Bien à vous
15/06/2009 Vieux  
  75 ans, Hainaut
 
Avis aux amateurs,
s'il vous plait, abstenez-vous d'émettre des conclusions hâtives sans avoir bien lu des constatations de la personne qui a un problème. C'est déjà bien difficile de comprendre et d'analyser quand on est à distance et que l'on ne peut faire des essais systématiques.

Bien à vous
Page 1 sur 7 1 23 Page suivante Dernière page - Résultats 121 à 125 sur 125


A lire également sur BricoZone...
chaudière acv alfa f Par gksonic dans Chauffage, +29 08/01/2010
Problème brûleur mazout Par Snamlac dans Chauffage, +8 15/11/2009
probleme de pompe au bruleur Par hulkhogan666 dans Chauffage, +7 05/04/2009
Quel brûleur pour ma chaudière? Par cacaille dans Chauffage, +22 03/01/2009
bruleur chaudiere Par sis dans Plomberie, +9 16/12/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société