Problème pour atteindre 20° dans le séjour

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Problème pour atteindre 20° dans le séjour

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


04/12/2010 Vieux  
  37 ans, Liège
 
On est obligé dans tout les cas de les mettre sous la fenêtre ? Enfin ils sont pas loin d'elles. Ils sont décalé de 20cm par rapport à la fenêtre.

Oui je suis même à 20,6 pour une demande de 21°. Fait chaud maintenant . J'ai aussi calfeutré le bas d'une porte ou ça chassait fort le froid.

Le seul témoin que j'ai c'est une flamme. Sur un Theben on sait le calculer ?
04/12/2010 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par eecko Voir le message
On est obligé dans tout les cas de les mettre sous la fenêtre ?
Non c'est pas obligé de mettre les radiateurs sous les fenêtres.
Mais si on le fait, il faut majorer la puissance des radiateurs pour compenser ce qu'on appelle l'effet paroi froide.
Dans ton cas, ça n'a pas été fait et au contraire, la puissance est diminuée de +/- 7%.
Avec la t° extérieure qu'il fait pour le moment, pas étonnant que ça "rame" pour atteindre 20° dans le living.

Donc, seules solutions:
  • augmenter la t° de la chaudière
  • remplacer à nouveau ces 2 radiateurs par des plus puissants
C'est comme, ça, rien d'autre à dire.
Encore une petite question, les fenêtres c'est du simple ou double vitrage ?
04/12/2010 Vieux  
  37 ans, Liège
 
Double vitrage.
04/12/2010 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par eecko Voir le message
Double vitrage.
Heureusement, sinon ce serait encore pire
04/12/2010 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Loriot Voir le message
On consomme moins de gaz quand on maintient un verre d'eau à une certaine température avec un briquet plutôt qu'avec un chalumeau pourtant le briquet va fonctionner plus longtemps...
C'est une idée préconçue et/ou colportée entière fausse.

La calorie (énergie) est la quantité de chaleur nécessaire pour élever de 1°C (°K) la température de 1g d'eau, que ce processus se fasse en 1sec ou 1h.

La différence fondamentale entre élever la t° de l'eau (ou de toute autre matière...) en 1sec ou 1h est que, pendant la durée de chauffe, il y a inévitablement des pertes calorifiques dans le système, si minimes soient-elles, puisque aucun matériau n'a une conductivité thermique nulle (aucun isolant n'est parfait).

Un transfert thermique s'effectue donc en continu entre l'eau (qui chauffe ou qui est maintenue à t°), sa canalisation et l'environnement (plus froid que l'eau), et la perte énergétique est proportionnelle (en gros...) à la durée du processus...
04/12/2010 Vieux  
  37 ans, Liège
 
Et la puissance de 7% perdue, le jour ou je change de chaudière pourra-t-elle être récupéré ?

Parce que au prix ou mon coûté les radiateurs je suis pas prêt de changer
04/12/2010 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par eecko Voir le message
Et la puissance de 7% perdue, le jour ou je change de chaudière pourra-t-elle être récupéré ?

Parce que au prix ou mon coûté les radiateurs je suis pas prêt de changer
Réponse à la question : NON

Si vous ne voulez pas changer les radiateurs, il ne vous reste qu'à augmenter la consigne de T° de la chaudière, qui peut aller jusqu'à 90°, si nécessaire.
J'anticipe votre question: oui, à 90°, ça consommera plus, puisque les pertes vont augmenter.
C'est comme ça, il faut ce qu'il faut pour arriver à 20° dans le living, sinon Madame n'y viendra pas souvent, dans le nouveau divan en L
Autre solution, par période de grand froid, amener un chauffage d'appoint (radiateur électrique, etc...)

Courage, dans 4 mois, c'est le printemps
04/12/2010 Vieux  
  37 ans, Liège
 
Ne vous tracassez pas pour madame maintenant il fait bon sur 75° donc je n'irai pas jusqu'à 90°.

Merci à tous pour vos réponses.
04/12/2010 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par eecko Voir le message
Ne vous tracassez pas pour madame maintenant il fait bon sur 75° donc je n'irai pas jusqu'à 90°.

Merci à tous pour vos réponses.
Il fait bon pour le moment.... mais quand le mercure descendra encore plus, vous saurez quoi faire pour que Madame reste contente.
04/12/2010 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par eecko Voir le message
80/60 et 60/40 corresponde à quoi. Excusez moi j'apprends sur le tas depuis quelques jours

Comme je l'ai expliqué plus haut, pour ma part j'ai changé les 2 anciens radiateurs 33 qui étaient plus long mais moins haut et fort abimés par 2 Henrard premium plus court 80 mais plus haut 90 en 33 toujours. Et maintenant ils ne sont plus sous les fenêtres mais décalés sur le mur pour faire place à un divan en L.

Les nouveaux ont été calculés ou je les ai achetés par rapport à ma pièce et à sa hauteur mais pas par rapport à la chaudière. Est-ce une erreur ?
80/60 et 60/40 correspondent aux t° de l'eau qui sort et l'eau qui revient dans la chaudière.

Le fabricant de radiateur fourni de tableau de puissances de radiateur en fonction de ces t°

un radiateur qui délivre 2000W en régime 80/60 en donnera peut être 1700W en régime 60/40.

Si l'aquastat de la chaudière est réglé sur 70, le radiateur ne fournira jamais les 2000W car la chaudière ne produira jamais de l'eau à plus de 70°c.

es installations de chauffages sont généralement calculée pour fournir 20°c de t° ambiante, lorsqu'il fait -10°C extérieur. On en est pas loin depuis qq jours.

Donc une installation prévue pour chauffé à 20°c lorsqu'il fait -10°c extérieur avec une chaudière à 80°c. Peut très bien se contenter d'une chaudière à 70° ou 60°c lorsque la t° extérieure est supérieure à 0°c.

Mais les 70°c ne sont plus suffisant avec les grands froids.

Par contre, il n'est pas intéressant de maintenir la chaudière à 80°c tout le tps car cela va engendre une surconsommation dans les périodes moins froides.

L'idéal est de fonctionner avec une régulation climatique qui ajuste automatiquement en permanence la t°et/la puissance de la chaudière en fonction de la t° extérieur.
04/12/2010 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par tenedrev Voir le message
j'ai dejà entendu des absurdités, mais celles la elles sont énormes
essaie un peu d'alimenter ta chaudière avec un briquet tu auras le prix nobel de l'invention
à quoi sert un thermostat d'ambiance alors si ta chaudiere consomme moins en continu
si je comprends bien ton profil loriot tu es spécialisé en énergie
j'aimerai savoir de quelle école ?
Faudrait un peu se calme, d'autant que ce qui est dit par loriot est tout à fait correct!

Le thermostat sert à arrêter la chaudière avant qui ne fasse trop chaud dans le local de référence. C'est tout!

C'est d'ailleurs pas le top du point de vue de la régulation.

alors inutile de le prendre sur ce ton d'autant que c'est vous qui racontez des c...

Lorsque vous aurez 2-3 heures disponible, passez me voir et on en discutera.
C'est un fait scientifique qu'il est plus économique de chauffer un verre d'eau avec un briquet plutôt qu'avec un chalumeau (simplement pcq le chalumeau va réchauffer plus l'air de la pièce que l'eau de verre, avec le briquet la proportion de l'échange d'énergie sera plus important).

Dernière modification par Nono 04/12/2010 à 16h41.
04/12/2010 Vieux  
  37 ans, Liège
 
Merci benlan2000 pour les éclaircissement par rapport au 80/60 et 60/40. Dés que ça se radoucit bien sur je baisserai la chaudière.

De toute façon mon chauffagiste passera quand même à la semaine voir si il n'y a pas quand même un problème quelques part. Je ferai suivre l'info au cas ou.

Merci.
04/12/2010 Vieux  
 
  69 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Faudrait un peu se calme, d'autant que ce qui est dit par loriot est tout à fait correct!

Le thermostat sert à arrêter la chaudière avant qui ne fasse trop chaud dans le local de référence. C'est tout!

C'est d'ailleurs pas le top du point de vue de la régulation.

alors inutile de le prendre sur ce ton d'autant que c'est vous qui racontez des c...

Lorsque vous aurez 2-3 heures disponible, passez me voir et on en discutera.
C'est un fait scientifique qu'il est plus économique de chauffer un verre d'eau avec un briquet plutôt qu'avec un chalumeau (simplement pcq le chalumeau va réchauffer plus l'air de la pièce que l'eau de verre, avec le briquet la proportion de l'échange d'énergie sera plus important).
Pour confirmer les dires de Belan.
C'est pour cette raisons que les chaudières et les brûleurs modulants ont étés crées, en effet du point de vue économies une chaudière qui fonctionne en continus en adaptant sa puissance en fonction des besoins calorifiques serait la plus économique.
05/12/2010 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
C'est un fait scientifique qu'il est plus économique de chauffer un verre d'eau avec un briquet plutôt qu'avec un chalumeau (simplement pcq le chalumeau va réchauffer plus l'air de la pièce que l'eau de verre, avec le briquet la proportion de l'échange d'énergie sera plus important).
Hum... Vous pouvez m'expliquer ?
05/12/2010 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Problème pour atteindre 20° dans le séjour il arrive
05/12/2010 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Vous n'imaginez pas tout ce que BricoZone peut faire pour vous !
05/12/2010 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Un grand merci à benlan!

Citation:
j'ai dejà entendu des absurdités, mais celles la elles sont énormes
essaie un peu d'alimenter ta chaudière avec un briquet tu auras le prix nobel de l'invention
à quoi sert un thermostat d'ambiance alors si ta chaudiere consomme moins en continu
si je comprends bien ton profil loriot tu es spécialisé en énergie
j'aimerai savoir de quelle école ?
Et oui je m'y connais en thermique du bâtiment et je serai ravi de te donner les coordonnées de l'école histoire que tu puisses faire une petite mise à jour de tes connaissances

Je crois surtout qu'il n'était pas nécessaire de poster ce genre de chose car si je me suis permis de dire que votre explication était inexacte, je l'ai fait poliment.

Voici un lien qui vous permettra de comprendre mon explication

http://www.energieplus-lesite.be/ene...page_10987.htm

Citation:
Citation:

Posté par benlan2000
C'est un fait scientifique qu'il est plus économique de chauffer un verre d'eau avec un briquet plutôt qu'avec un chalumeau (simplement pcq le chalumeau va réchauffer plus l'air de la pièce que l'eau de verre, avec le briquet la proportion de l'échange d'énergie sera plus important).


Hum... Vous pouvez m'expliquer ?
Pour reprendre cette image, nous avons un verre d'eau à une température de 60°C et un environnement à 20°C. Les déperditions de celui-ci qu'il faudra compenser avec notre briquet ou notre chalumeau sont donc proportionnelles à la différence de température (40°C) et au type de matériau qui compose les parois du verre.

Donc quelque soit le système choisi pour maintenir l'eau à température, les besoins seront indentiques, on parle de besoins nets.

Avec un briquet, on va fonctionner longtemps, le briquet sera donc à température, il fonctionnera à son régime optimal, la flamme léchera directement le verre et transfera presque toute son énergie au verre et à l'eau.

Le chalumeau, va devoir sans cesse s'allumer et se relancer donc il devra sans cesse utiliser de l'énergie pour se mettre lui-même à température car il ne fonctionnera pas à son régime optimal tout de suite, il chauffera le verre et donc l'eau mais aussi l'air situé autour du verre et viendra peut-être même lécher les doigts qui tiennent le verre.

Donc au final le chalumeau aura consommé plus dénergie que le briquet pour maintenir une même quantité d'eau à une même température.

Une puissance est une quantité d'énergie / un temps. Travailler avec une très grosse puissance pendant peu de temps ne veut pas dire qu'on consommera moins d'énergie que si on travaille avec une petite puissance pendant un temps plus long.

Dernière modification par Loriot 05/12/2010 à 16h18.
05/12/2010 Vieux  
  67 ans, Flandre
 
bien vu Nono

avec la formule

E= mc²

tout serait donc solutionné (en théorie seulement)
il suffirait donc de remonter le temps à la vitesse lumière pour passer du froid au chaud.

que de discutions sur ce poste entre pros et ingénieurs pour un petit 20°
05/12/2010 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Vous commencez votre explication par "nous avons un verre d'eau à une température de 60°C et un environnement à 20°C".
Que je sache, l'eau n'est pas distribuée à 60° !
On démarre déjà sur des conditions initiales ... non initiales.

Si la flamme du chalumeau échauffe le verre, l'air avoisinant et peut-être les doigts (sans aucun doute même), celle du briquet aussi, toutes proportions gardées, et il n'y a aucune différence en terme de bilan énergétique final.

Je n'ai vu sur le lien rien de très scientifique, ni même probant.
On y parle de pertes par l'ambiance, quantifiées, et d'un brûleur avec des pertes au démarrage et à l'arrêt difficiles à chiffrer...
Comment peut-on dès lors conclure que tel procédé est meilleur/moins bon que l'autre sur des hypothèses non quantifiées ?
Qui dit que les pertes par ambiance sont inférieures à celles dues aux démarrages/arrêts ?
Il faudrait étudier le phénomène avec une variété de durées et de séquences démarrage/arrêt pour pouvoir, peut-être, conclure, voire généraliser.

Nous ne parlons de toute façon pas du même phénomène.

Vous comparez un système de maintien d'un corps à une température donnée, soit continu (le briquet), soit périodique (le chalumeau). Et dans un contexte très restreint, celui de certains combustibles fossiles, qui ont des rendements et des comportements très particuliers.

Je parlais du phénomène d'élévation de la température d'un corps...
06/12/2010 Vieux  
  36 ans, Flandre
 
Bon... pour en revenir au problème de départ.

J'avais il y a quelques années une chaudière de 20 ans aussi. Par grand froid, il fallait en effet que je pousse l'aquastat à 75, voire 80... mais la t° dans ma pièce de référence arrivait difficilement à 19-20° (radiateurs suffisamment dimensionnés, vannes ouvertes, etc.)

Un jour mon circulateur a rendu l'âme... nouveau circulateur et par ce même grand froid, plus de problèmes.

Mon ancien circulateur était juste un peu vieux je pense et montrait des signes de fatigue. Ca fonctionnait mieux avec le nouveau réglé sur 2 qu'avec l'ancien réglé sur 3 (c'était la même marque, même modèle, même puissance).

C'est peut-être tout simplement le même problème.
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Dalle de sol pour un séjour Par simoesf dans Gros Oeuvre, +1 20/01/2010
conseils pour identifier un problème d'humidité dans cave Par mikaelk100c dans Gros Oeuvre, +2 08/07/2009
Quel carrelage pour un séjour? Par cordulie dans Sols, Carrelage, Parquet, +21 08/03/2009
toiture plate : quel R atteindre ? Par NBR dans Toiture, Charpente, +6 26/08/2008
renovation sol piece de sejour Par regisbo dans Sols, Carrelage, Parquet, +1 20/01/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...

Ajoutez votre société