Quel type de chauffage dans K26: PAC ou pas?

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Quel type de chauffage dans K26: PAC ou pas?

- Page 8
Page 8 sur 18 Première page - Résultats 1 à 20 sur 349 Page precedente 67 8 910 Page suivante Dernière page - Résultats 341 à 349 sur 349


29/01/2011 Vieux  
Musicseby
 
 
Citation:
Posté par carolus Voir le message
un vendeur de châssis propose le triple vitrage au prix du double jusqu'au 23 mars...
Attention aux fausses promos ou aux suppléments éventeuls cachés.

Dans mes devis chassis, certains comptaient pour un triple vitrage un profilé plus large moyennant un petit supplément...
29/01/2011 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
OK, je ferai très attention...MErci pour la mise en garde!
29/01/2011 Vieux  
 
  38 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Je ne comprend pas du tout votre calcul!!!

Si je considère une maison qui nécessite 20000 kWh/an pour fournir le confort souhaité par l'occupant.

Avec la pompe à chaleur avec un COP moyen de 3 sur la saison de chauffe va nécessiter 20000/3= 6666.66 kwh/an d'électricité.

Avec la chaudière mazout
En prenant un pci de 9.96kwh/l pour la mazout et un rendement de 94% pour la chaudière.

Il va falloir 20000/0.94= 21276 kwh/an. Ce qui représente 2136 litre de mazout.

1kWh électrique coûte en moyenne environ 0.2€ de jour et 0.15€ en mixte jour/nuit.

soit un coût annuel de
6666.66 x 0.2 = 1333.33€/an avec un compteur jour uniquement
6666.66 x 0.15 = 999.99€/an avec un compteur bi-horaire

1l de mazout coûte environ 0.728€ (prix officiel du jour)

soit un coût annuel de
2136 x 0.728 = 1555€.

Cela fait tout de même une différence de plus de 30% en faveur de la PAC. Et je n'ai fait que reprendre votre hypothèse d'un COP réel de 3.

Pour être valable, cette comparaison doit tenir compte d'installation de chauffage fonctionnant en basse t° pour assurer le COP voulu.

les installation doivent être identique en dehors de la chaudière et de la PAC.

Il ne serait pas logique de comparer en PAC avec chauffage sol en régulation climatique et une installation chaudière mazout avec radiateur et simple thermostat d'ambiance ON/OFF. En simplifiant tel que je l'ai fait.

Maintenant, plus on va isoler, plus la l'économie va être réduite.

Imaginons que l'on diminue le besoin de la chaleur par 2,
l'économie ne sera plus que de 277€/an.

Si l'installation d'une pompe à chaleur coûte 6000-7000€ de plus que l'installation du chauffage mazout, faite le compte en années...
On peut parier sur une hausse du coût du mazout, mais dans ce cas, il faut tenir compte également de la hausse du coût de l'électricité qui est liée à l'énergie fossile et nucléaire en cours d'épuisement.
je viens d'introduire tes données de consommation electrique dans un silmulateur de prix (qui lui tiens compte des taxes)
... et pour 6666 kwh en jour et jour/nuit idem tu montes à 1200 euros en jour/nuit et 1377 en tarif unique au MINIMUM....
et comme tu le dis il t'en faudra des années pour ammortir
29/01/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par lout007 Voir le message
je viens d'introduire tes données de consommation electrique dans un silmulateur de prix (qui lui tiens compte des taxes)
... et pour 6666 kwh en jour et jour/nuit idem tu montes à 1200 euros en jour/nuit et 1377 en tarif unique au MINIMUM....
et comme tu le dis il t'en faudra des années pour ammortir
La différence est donc nettement supérieur à 8€ sur un équivalent de 2000l de mazout.
Et nous sommes bien d'accord que l'amortissement d'une PAC n'est pas si évident que cela (à moins d'avoir un très bon prix sur l'installation de matériel performant).

Dans le calcul du prix, je suis d'avis qu'il ne faut pas prendre en compte la redevance du compteur que l'on doit tout de même payer si l'on se chauffe au mazout mais cela reste un détail.
30/01/2011 Vieux  
  72 ans, Hainaut
 
Globalement une PAC électrique avec un bon COP ne fait au mieux que récupérer dans l'environnement l'énergie perdue nécessaire à son fonctionnement, puisque la production d'électricité se fait avec un rendement très faible par rapport à l'énergie consommée par les centrales, que ce soit le nucléaire, les hydrocarbures ou le charbon. Une PAC dépend de ce type d'énergie. Sans une vraie source chaude et abondante à disposition gratuite, une PAC ne sera jamais une option.
La production d'une PAC a un cout et un impact, tous deux non négligeables, sur l'environnement.
Le gaz ne cessera d'augmenter, comme l'électricité.
Vous aurez compris que je me chauffe au bois, un petit PDM suffit.
La chaudière gaz à condensation me sert principalement pour l'ECS et comme chauffage antigel en cas d'absence hivernale.

En dehors de çà, il reste les Musucbags )

Dernière modification par djwinch 30/01/2011 à 09h30.
30/01/2011 Vieux  
  42 ans, Namur
 
J'ai un K28, chauffage sol sur 3 étages, chaudière à gaz à condensation, VMC DF.
La VMC redistribue la chaleur de la maison: mythe du vendeur: quand il y a -5 dehors, ça souffle à 15°...
Je suis très content de ma solution. J'ai coupé le chauffage dans certaines pièces, leur température dépend de l'ensoleillement: si pas de soleil, j'ai à peu près la température que la VMC souffle (qui dépend de la temp extérieure, mais aussi du reste de la maison), quand il y a du soleil, on monte facilement à 19° sans chauffage. Mais sans soleil, il fait trop froid pour y séjourner.
C'est la première année, j'ai encore des problèmes d'isolation et d'étanchéité, et je suis déjà content. Je prévois une consommation annuelle de 1200 m³ de gaz cette année pour chauffer 700m³ à 21°. J'espère passer sous les 1000m³ dès l'an prochain, quand j'aurai réglé les derniers problèmes. Ne pas négliger l'étanchéité quand on est bien isolé (je pense quand K<30) car une porte qui souffle fait consommer beaucoup plus. Si vous avez l'occasion, prenez une membrane d'étanchéité de type passif, surtout si vous êtes exposés au vent.
Ces derniers jours avec le soleil, je suis monté à 22° et ma consommation quotidienne a baissé.
Perso, je ne pense pas que la PAC soit un investissement intéressant quand on est bien isolé: c'est quand il fait très froid qu'on en a le plus besoin, et c'est là qu'elle a un mauvais COP. L'investissement est lourd et la durée de vie pas garantie plus de 10 ans.
30/01/2011 Vieux  
Musicseby
 
 
@lex peux-tu expliquer plus pour la VMC ? Je ne te comprends pas.

Quel est le prix d'investissement pour le tout en chauffage hors VMC ?
30/01/2011 Vieux  
  42 ans, Namur
 
La VMC prend l'air extérieur et le réchauffe grâce à l'air intérieur vicié que l'on extrait.
Sur le groupe VMC on peut lire les températures, je vais voir.
Température air pris à l'extérieur: 0.5
Température air neuf soufflé: 13
Température air vicié: 20
Température air soufflé hors maison: 7

Donc, la VMC réchauffe l'air extérieur de 0.5 à 13° en refroidissant l'air intérieur de 20 à 7°. On peut dire qu'il y a 13° "de transfert".

Donc, si tu n'as pas de chauffage dans les chambres, tu reçois de l'air neuf à 13°, la température de la pièce ne dépassera pas les 14 ou 15°....
30/01/2011 Vieux  
 
  38 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
La différence est donc nettement supérieur à 8€ sur un équivalent de 2000l de mazout.
Et nous sommes bien d'accord que l'amortissement d'une PAC n'est pas si évident que cela (à moins d'avoir un très bon prix sur l'installation de matériel performant).

Dans le calcul du prix, je suis d'avis qu'il ne faut pas prendre en compte la redevance du compteur que l'on doit tout de même payer si l'on se chauffe au mazout mais cela reste un détail.
En effet c'est supérieur à 8€ si le prix du mazout au litre est de 0,72€ (prix officiel à l'époque) ou supérieur.... Mais si vous diminuer le prix de 0,10 € au litre... la différence est quasi nulle (200€/2000 litres)
30/01/2011 Vieux  
Musicseby
 
 
Votre VMC est de quelle marque ?

http://www.bricozone.be/fr/vmc-pac-c...er--43273.html
25/02/2011 Vieux  
  37 ans, Liège
 
Allez je relance le débat car je continue à réfléchir toutes les nuits à cette histoire de chauffage car je ne peux pas concevoir de mettre 14000 € TTC pr un système de chauffage ds une maison k25 où je soigne mon étanchéité à l'air, avec une vmc, etc etc etc surtout qu'on mettra en plus un insert au bois avec des gaines permettant de distribuer la chaleur à l'étage ...

Vu la config étage : 4 chambres mais pr l'instant 1 seul enfant en bas âge (18 mois) un deuxième à concevoir prochainement, et la chambre n°4 serait plutôt une salle de jeu, je me dis qu'il faudra un baille avant que j'ai besoin du chauffage ds les chambres, ils joueront certainement longtemps près de nous avant de jouer en haut

la nuit 18° me semble la température idéale (lu ds Marcel Rufo, ...) et je pense arriver à celle-ci sans trop de difficulté ds les chambres

du coup je me dis : investir +- 2500 € htva ds 4 convecteurs Jaga strada fonctionnant en basse température (avec montage, et tout le toutim pr l'install) est peut-être un peu stupide. Je me dis pq ne pas prévoir de tirer un câble pour une future instalaltion de ventilo convecteur électrique que j'installerai quand nécessaire

le prix sera nettement plus bas et l'investissement sera fait qd nécessaire et pq pas au fur à mesure des besoins (1 enfants, puis 2, etc...), avec un k25 je devrais pas en avoir très souvent besoin et leur puissance serait très certainement limitée et d'ici qq années j'envisage de mettre des panneaux photovoltaïques et cerise sur le gâteau cela me permettrait peut-être de passer au modèle de chaudière inférieur et donc moins cher ?

qu'en pensez-vous ?
25/02/2011 Vieux  
 
  37 ans, Brabant Wallon
 
J'ai lu les 8 pages de ce topic avec beaucoup d'attention. Merci pour toutes les infos qui y ont été communiquées.
Il me semble néanmoins que, dans les nombreux comparatifs entre sources de chauffage (PAC, Mazout, Pellets), on accorde souvent beaucoup d'importance à l'investissement initial et peu aux économies de consommation.

Or, le coût d'une installation doit être évalué sur l'ensemble de sa durée de vie donc : installation + combustible sur 15 ou 20 ans.

Je vous met ci-dessous le témoignage d'un utilisateur du forum Futura-Sciences ayant opté pour une chaudière à pellets.

Bien qu'il ait opté pour une installation au coût très élevé, il démontre bien que son choix est en fait très rentable, même à court terme.

Evidemment il s'agit d'un cas français et les aides d'Etat ne sont pas les mêmes mais il me semble que le principe reste comparable !

Et je ne dis pas cela car j'ai opté pour le pellet (mon choix est avant tout écologique plus qu'économique même si je suis évidemment attentif au retour sur investissement.

Citation:
Ohlà, raisonnons !!!

1) Les chaudières à pellets sont chères. Certes. Les chauidères à plaquettes encore plus. Je parle de chaudières automatiques à hauts rendements / faibles émissions.

Une voiture est chère, voire très chère...

Un écran plat est cher...

On fait tous des choix par rapport à des objectifs, des convictions, des émotions, des contraintes et le budget qu'on a. C'est pour ça que j'essaye de respecter le choix de chacun.

En revanche, je corrige des idées qui me paraissent erronnées ou "tronquées" (c'est un peu la plaie des forums, je trouve).

2) Il faut compter une estimation du prix du combustible sur 15 ans (durée de vie escomptée) + chaudière + entretien.

J'avais une chaudière à fuel "basse température" ; je consommais 2 500 l par an (complément d'ECS compris ; j'avais déjà un CESI).
Sur 15 ans : prix chaudière 3 500 € + 15 x 2 500 l de fuel x 0,70 € (à l'époque) + 15 x 210 € (contrat de maintenance). Soit : 32 900 €


J'ai bazardé pour une chaudière à pellets à condensation.

Prix payé (installation, raccordement, tubage, etc) : 17 000 €
15 x 5 t x 200 € (à l'époque) = 15 000 €
15 x 290 € (contrat de maintenance = 4 350 €

Coût total (sans aides) = 36 350 €

Soit un surcoût théorique de 3 450 € sur 15 ans, ou 230 €/année pour un chauffage nettement plus respectueux de l'environnement...

En fait, j'ai eu 1 000 € d'aides du Conseil Régional et 6 900 € de crédit d'impôts (à l'époque - fin 2007, c'était 50 % du matériel). Avec aides, mon coût global montre une "économie" de 4 450 € sur les 15 ans.

3) Depuis, les prix du pellets ont très légèrement augmentés, ceux du fuel beaucoup. Même sans aides, au prix du fuel et des pellets aujourd'hui (respectivement 0,90 €/l et 225 €/t), les bilans respectifs seraient 40 400 € pour le fuel et 36 350 pour les pellets.

4) J'ai pris volontairement une hypothèse très défavorable au projet "pellets" (uniquement la chaudière pour le fuel ; toute l'installation, y compris circulateurs, tubage, vannes neuves, etc pour les pellets...). Cela "surgonfle" le prix des pellets de l'ordre de 1 500 €.

J'ai aussi choisi une chaudière à pellets à condensation. Une petite "folie" pour être plus royaliste que le roi. Encore un surcoût de 2 250 €.

Sans la condensation (mais avec une chaudière au top), en gardant la même "tête" d'installation (donc en ne faisant que raccorder la nouvelle chaudière + silo), je pouvais au pire ne rien gagner/ne rien perdre sans aucune aide, et au cours d'aujourd'hui, gagner près de 8 000 € sans aide toujours...

Si la divergence des prix entre fuel et pellets continue d'augmenter, ce dont je suis convaincu, ce bilan ne fera que s'améliorer...

5) Donc à chacun de réfléchir : chères, les chaudière à pellets ??? Certes. En apparence, oui. Calculette en main ????? Se méfier des apparences ???
25/02/2011 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Après visite d'une K32 de 300m² le w-end passé, j'ai constaté que :
un poele à pellets + vmc double flux chauffaient la maison à 20°C jusqu'à une t° ext de -5°C.
La chaudière (à pellets également) ne se mettant en route que sous cette t°.
Le prob maintenant réside dans le choix du poele puisque les constructeur nous embrouille encore le cerveau avec des puissances exprimée en volume de chauffe...pour un K de combien ??
26/02/2011 Vieux  
Musicseby
 
 
Ombrenoir,

Je suis entièrement d'accord avec toi pour des maisons consommatrices d'énergie ... le retour sur investissement est rapide.

Par contre dans des K30 et inférieur, j'ai des doutes que le retour sur investissement soit si rapide.
26/02/2011 Vieux  
  Liège
 
j'ai pas fait le calcul spécialement dans ce sens-là

on veut un système économe en consommation et confortable, réactif, et le moins dépendant possible d'énergies fossiles.. en regardant ce qu'on pouvait faire comme investissement, quelles primes étaient disponibles et si possible un mix d'énergie, car chaque système a ses avantages et inconvénients, donc le mix permet avec l'avantage de l'un de pallier à l'inconvénient de l'autre

donc premier temps : PAC (en tablant sur le fait que les déductions fiscales de la nouvelle maison seront pour la PAC), on peut au moins étaler sur 2 années fiscales.

on a desuite demandé un boiler ECS qui pourrait recevoir un apport solaire thermique, pour ne pas changer un boiler après 2-3 ans.

deuxième temps (c'est un cadeau de papa ... ) : un insert à pellets : pas du tout indispensable mais confort super : car lui réagit très vite, ce qui permet de monter en température rapidement, de couper la pac en entre saisons, ou d'éviter de faire tourner la pac à fond quand il fait très froid...

3e temps : installation de panneaux PV (on retrouve les déductions fiscales) et des solaires thermiques, qui permettront de ne quasi plus avoir de factures d'électricité... avec un prêt vert et les CV c'est un poste qui s'autofinance sans l'ombre d'un doute et qui nous rapporte même...

bref, au final, avec les déductions fiscales et primes RW, la PAc nous revient au même prix que une chaudière au mazout.

Avec les primes et déductions fiscales qui arrivent les années suivantes, plus de facture d'électricité, donc un système quasi indépendant et plus de factures d'électricité ou de gaz ou de mazout et des frais d'entretien très limités...

La seule chose, il faut pouvoir avancer l'argent sur 2 ans, le temps de recevoir les primes et les déductions fiscales...
mais je trouve que le dressing peut attendre un peu ou la 2e salle de bains aussi .. tant que les investissements très long terme sont bien choisis..
26/02/2011 Vieux  
Musicseby
 
 
Ouh là ...

Vous parlez de PAC avec déduction fiscale soit une PAC sol-eau soit investissement :

- PAC : 25 000 euros TVAC
- ECS solaire : 7000 euros TVAC
- panneaux photovoltaiques pour être autonome : 55000 euros TVAC
- insert à pellet : 4000 euros TVAC

Soit investissement de 81 000 euros TVAC pour se chauffer ....
26/02/2011 Vieux  
  Liège
 
Citation:
Posté par Musicseby Voir le message
Ouh là ...

Vous parlez de PAC avec déduction fiscale soit une PAC sol-eau soit investissement :

- PAC : 25 000 euros TVAC

moins que cela ... il reste hors déductions fiscales et primes pour
13 000 € TVA


- ECS solaire : 7000 euros TVAC

moins que cela : prime + déduction fiscales+ économie de consommaton : il reste 800 € TVAC - le boiler est déjà compris dans l'offre PAC


- panneaux photovoltaiques pour être autonome : 55000 euros TVAC,,

pas du tout, il nous faut 7000 kWh/an, investissement : 25000 TVAC, avec les CV , cela ne coute rien du tout... le bilan financier sur la première année est de +/- 100 euros...

- insert à pellet : 4000 euros TVAC

Soit investissement de 81 000 euros TVAC pour se chauffer ....
donc investissement total de moins de 20 000 € pour se chauffer... (j'ai même compté le pellet, qui est un luxe, comme quand on met une baignoire balnéo dans sa salle de bains... ),

je ne compte pas les pv, un petit détour par les longs posts sur le sous-forum montrent en long et en large que non seulement, cela ne coute rien mais qu'en plus cela rapporte. .. même en nouvelle construction.

et bon, c'est comme pour tout, je ne cherche pas à trouver le retour sur investissement, je cherche, comme signalé au début, quelque chose qui ne me coute pas cher à l'usage, et qui est écologique...



mais investissement étalé sur de nombreuses années, il ne faut pas vouloir faire tt en même temps.. cela permet de bénéficier plusieurs fois des déductions fiscales et avec l'argent récupéré de faire la suite de l'investissement, sans devoir financer cela par un prêt sur 25 ans...
27/02/2011 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Si ce n'est que...en septembre, plein de "bonus" vont sauter...quand à dire lesquels...??? Pour les pv et leurs cv, c'est quasi sûr !!!
27/02/2011 Vieux  
  36 ans, Liège
 
On me demandait le coût de mon installation, et bien il est de 30000 pour tout le chauffage + sanitaire.

Le mazout moins cher? Pas vraiment non, on l'a cru et on a demandé des devis full mazout et on allait de 28000à 40000€.


Bref, choix vite fait.
27/02/2011 Vieux  
  Liège
 
Citation:
Posté par carolus Voir le message
Si ce n'est que...en septembre, plein de "bonus" vont sauter...quand à dire lesquels...??? Pour les pv et leurs cv, c'est quasi sûr !!!

oui , comme il y a 2 -3 ans lors de la suppression des primes de la RW, tu vas voir diminuer les prix des panneaux photovoltaiques...
je reste persuadué que cela restera un investissement convenable...
Page 8 sur 18 Première page - Résultats 1 à 20 sur 349 Page precedente 67 8 910 Page suivante Dernière page - Résultats 341 à 349 sur 349


A lire également sur BricoZone...
Quel type de chauffage ECONOMIQUE choisir? Par PeterMacGonagan dans Chauffage, +9 31/01/2011
quel type de chauffage d'appoint? Par sladdpi dans Chauffage, +6 23/10/2010
quel type de chauffage pour ma maison Par sand0503 dans Chauffage, +1 16/09/2008
Quel type de chauffage choisir? Par Christine 66 dans Construction, +1 04/06/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société