Relevé calorimètres

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Relevé calorimètres



16/02/2011 Vieux  
  Bruxelles
 
Bonjour à tous!

Je suis confrontée à un problème. J'ai loué un studio du 01/10/2008 au 31/08/2010 dans un grand immeuble (environ une centaine d'appartements). Ma proprétaire était une connaissance. Elle ne m'a jamais envoyé aucun décompte de charges. Lorsque j'ai quitté le studio, je lui ai donné un papier à signer pour récupérer ma garantie bancaire. Elle demandait 10 euros de plus de charges par mois aux nouveaux occupants car, d'après elle, j'avais un PETIT supplément à payer. Soit. J'ai dû lui réclamer tous les papiers (garantie + décompte de charges) 6 mois et oh miracle, aujourd'hui j'avais un mail avec les décomptes 2008, 2009 et 2010. Et quelle surprise de voir que je dois lui repayer plus de 500 euros . Elle appelle ça un petit supplément elle, on a pas la même valeur de l'argent apparemment!

Enfin soit, là n'est pas le problème. Le problème est que ce surplus est dû principalement à la consommation de chauffage. Elle m'a annexé les factures de la firme qui vient faire le relevé (ISTA) mais je ne comprends pas certaines choses:

- Pour 2008, le relevé est daté du 14/10/2008 au 19/11/2008. Ils sont venus faire le relevé le 18/11/2008. 3 calorimètres car 3 radiateurs. Les mesures étaient: 14 pour le radiateur de la pièce principale, 5 pour le radiateur de la cuisine et 4 pour le radiateur de la salle de bain. Pas de frais compté pour le chauffage durant cette courte période (normal, je ne l'avais jamais mis) mais des frais pour l'eau chaude, l'eau froide, le relevé des compteurs etc. Bon là je ne discute pas, les montants, quote-part par rapport à l'immeuble étaient indiqués donc pas de problème pour calculer. Donc 48,12 € à repayer pour 2008.

- Du 20/11/2008 au 19/11/2009, là ça se gâte! Le relevé a eu lieu le 18/11/2009. Et il était le suivant: 14 pour la pièce principale, 8 pour la cuisine et 5 pour la salle de bain. Donc en toute logique, j'ai consommé 4 unité sur un an (je n'ai jamais allumé les radiateurs de la cuisine et de la salle de bain et j'ai peut-être allumé 3x1h celui de la pièce principale sur tout l'hiver). Et là, je vois que sur le récapitulatif 2009 d'ISTA, on dit que j'ai consommé respectivement 14, 8 et 5 unités alors que ça correspond au niveau total des calorimètres! On me demande 640,98 € de chauffage pour 3x1h d'utilisation! Bon ok, l'eau chaude est comprise dedans mais quand même! Ce qui est également bizarre c'est que, contrairement au relevé de 2008, je ne sais rien vérifier car aucun montant n'est indiqué. Juste ma quote-part et ce que j'ai consommé.

Pour 2010 n'en parlons pas, elle me réclame 219,95 €. Son calcul? Ce que je dois repayer pour 2009/12*8 en me précisant qu'elle ne reçoit le décompte officiel que fin avril. Donc je dois payer quelque chose qui n'est pas réel!

Bon, tout ça pour demander si quelqu'un a l'expérience de ce genre de décompte et s'il peut me dire si c'est correct ou pas? J'ai essayé d'appaler la firme ISTA mais ils ne travaillent que jusque 16h donc si je pouvais avoir un élément de réponse ça serait cool!

Je précise que j'ai une copie des relevés effectués par les employés d'ISTA qu'ils m'ont donné le jour même de leur passage (2008 et 2009).

Ce qui me fait peur c'est que j'ai lu ici et là que normalement des calorimètres se changent tous les ans lors du relevé mais sur les deux passages auxquels j'ai assisté, ils ne les ont jamais changé. De plus, sur le relevé de 2009, je vois que dans la colonne "ancien" il est indiqué 0 pour les 3 calorimètres alors qu'ils auraient dû indiquer les valeurs du relevé de 2008. Me suis-je faite arnaquer ou existe-t-il des calorimètres qui ne se changent pas tous les ans?


Désolée d'avoir été si longue et j'espère que quelqu'un qui a de l'expérience dans le domaine pourra m'éclairer!
16/02/2011 Vieux  
 
  57 ans, Bruxelles
 
SI ce sont des évaporateurs, seul le tube rempli de liquide est remplacé et scellé.

Chaque année le liquide est de couleur différente.

Il est normal que même si le radiateur n'est jamais ouvert il y ait une baisse du niveau. Comme tous les appartements sont soumis à la même évaporation cela ne change rien comme c'est une proportion (coût du chauffage immeuble / nombre d'unité de l'immeuble) * votre nombre d'unités + % de frais fixe.
16/02/2011 Vieux  
  Bruxelles
 
Donc si j'ai bien compris, le liquide doit s'évaporer et donc quand je dis remettre à zéro, ils auraient dû le remplir à nouveau à chaque fois alors? Je suis sûre qu'ils ne l'ont jamais fait car quand ils sont venus faire le relevé, j'ai chaque fois vérifié après leur départ si la mesure était juste et le niveau était toujours le même. J'ai pensé naïvement que c'était comme un compteur d'eau, qu'on reprenait à partir du dernier relevé. Donc en gros, je me suis faite arnaquer si ils n'ont pas re-rempli les tubes?
16/02/2011 Vieux  
  53 ans, Liège
 
''Donc en gros, je me suis faite arnaquer si ils n'ont pas re-rempli les tubes?''

pas du tout..
16/02/2011 Vieux  
  Bruxelles
 
Citation:
Posté par sultan63 Voir le message
''Donc en gros, je me suis faite arnaquer si ils n'ont pas re-rempli les tubes?''

pas du tout..
Donc le remplissage ou le changement du tube n'est pas obligatoire? Mais alors, si en 2008 le radiateur de la cuisine était à 4 et qu'au relevé 2009 il était à 5, n'est-il pas normal de me compter 1 unité au lieu de 5? Je suis désolée mais je n'y comprends vraiment rien.

Je remarque aussi sur les calorimètres du site d'ISTA que le 0 est au dessus alors que le 0 sur les calorimètres de mon studio était en dessous!

Dernière modification par cath1984 16/02/2011 à 20h56.
16/02/2011 Vieux  
  53 ans, Liège
 
le remplissage n est pas systematique...
16/02/2011 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
Bonsoir,

1/ le contrat de location stipulait bien provision pour charges ?
2/ je ne suis pas sur que pour les charges on puisse revenir 2 ans en arrière
3/ ce genre de frais de régularisation se réclame en général avec a) rapport d'assemblée générale avec décompte approuvé - voir avec le syndic si il veut vous envoyer copie b) le prorata du studio (en x/10.000 p.ex.) par rapport aux quotités de l'immeuble.

les frais *ISTA* de l'immeuble sont calculés en consomation de l'immeuble divisé par la somme de tous les relevés ISTA multipliés par la consomation ISTA du studio. normalement les frais imputés au studio sont repris dans les charges et subdivisés entre charges proprio et charge locataire (si le syndic est fute-fute).

ce qui me faisait perso râler avec le système ISTA c'est que même si vous ne chauffez pas , l'immeuble chauffe et donc ca évapore quand même et donc vous payez.

pour ce qui est des niveaux , c'est au passage d'ISTA qu'il fallait signaler !!

de toute façon même si -p. ex.- vous diminuiez de moitié les niveau ISTA signalés, ca ne diminuerai pas votre note de moitié, car certains frais sont fixes (entretiens chaudière, frais de contrôles etc.).
si l'eau chaude est produite par l'immeuble aussi , ces frais sont parfois repris ISTA de même.

Bàv,
16/02/2011 Vieux  
  Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Bonsoir,

1/ le contrat de location stipulait bien provision pour charges ?
2/ je ne suis pas sur que pour les charges on puisse revenir 2 ans en arrière
3/ ce genre de frais de régularisation se réclame en général avec a) rapport d'assemblée générale avec décompte approuvé - voir avec le syndic si il veut vous envoyer copie b) le prorata du studio (en x/10.000 p.ex.) par rapport aux quotités de l'immeuble.

les frais *ISTA* de l'immeuble sont calculés en consomation de l'immeuble divisé par la somme de tous les relevés ISTA multipliés par la consomation ISTA du studio. normalement les frais imputés au studio sont repris dans les charges et subdivisés entre charges proprio et charge locataire (si le syndic est fute-fute).

ce qui me faisait perso râler avec le système ISTA c'est que même si vous ne chauffez pas , l'immeuble chauffe et donc ca évapore quand même et donc vous payez.

pour ce qui est des niveaux , c'est au passage d'ISTA qu'il fallait signaler !!

de toute façon même si -p. ex.- vous diminuiez de moitié les niveau ISTA signalés, ca ne diminuerai pas votre note de moitié, car certains frais sont fixes (entretiens chaudière, frais de contrôles etc.).
si l'eau chaude est produite par l'immeuble aussi , ces frais sont parfois repris ISTA de même.

Bàv,
Je ne conteste pas leur relevé puisque les données indiquées étaient correctes! Mais pour moi, par exemple lors du relevé de novembre 2008 le calorimètre de la cuisine était à 4, au relevé de novembre 2009 il était à 5 et bien sur un an je n'ai consommé qu'une unité ce qui est normal puisque je ne l'ai jamais allumé. Donc je pensais qu'ils n'allaient me facturer qu'une unité et pas la totalité. Je maintiens qu'ils ont laissé le calorimètre tel quel en 2008, donc au niveau 4 et idem pour les deux autres. Donc en gros je paie les unités que la locataire avant moi à consommé (23 au total au relevé 2008) et les 4 pauvres unités au total que moi j'ai consommé durant l'année puisqu'ils reprennent la totalité du calorimètre. Je ne sais pas si j'ai été plus claire dans mon explication.

Si j'avais su qu'il fallait qu'ils les remettent à 0 en 2008, je leur aurais signalé mais je l'ignorais complètement. Moi j'ai vérifié, j'ai vu que leur mesure était la bonne je ne pouvais pas me douter qu'il fallait qu'ils changent le tube ou remettent le tout à 0. C'est quand même eux les professionnels! J'ai demandé à la nouvelle locataire qu'elle vérifie à combien en sont les calorimètres puisqu'elle m'a dit qu'ils étaient passé en novembre pour le relevé 2010. Si ils sont toujours au même niveau que ce qu'ils ont relevé l'année précédante, on est d'accord qu'il y a un problème?
16/02/2011 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
vous n'avez pas un état des lieux d'entrée qui spécifie l'état des calorimètres ?

je relis lentement votre réponse avant de répondre ;)
17/02/2011 Vieux  
  Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
vous n'avez pas un état des lieux d'entrée qui spécifie l'état des calorimètres ?

je relis lentement votre réponse avant de répondre ;)
Non il n'y a pas eu d'état des lieux. Et j'ai regardé sur le site d'ISTA et il n'y a rien qui explique le fonctionnement de ces calorimètres et ce que les techniciens doivent faire lors du relevé!
A lire également sur BricoZone...
Compteur de passage - relevé internet Par pyromana dans Electricité, +15 14/09/2010
Relevé calorimètre Ista Par loshiva dans Plomberie, +54 19/02/2010
calorimetres Par boobsye dans Chauffage, +3 18/02/2009
calorimètres Par mignonnette dans Chauffage, +2 29/12/2007


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société