rendement chaudière

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

rendement chaudière

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


14/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
je bricole un peu en électronique et j'ai greffé sur ma chaudière un débitmetre et des sondes de température sur les sorties d'eau.
Avec c'est info, je parviens à calculer en temps réel la puissance et l'énergie thermique générée.
Dans le même temps je mesure la quantité de mazout consommé.
Je vous passe le détail mais avec tout ça je parviens à calculer le rendement de ma chaudière soit 82...85% (partie droit du jpeg). C'est le rendement thermique, pas le rendement de combustion de la flamme mesuré par le chauffagiste lors d'un entretien et qui est toujours proche de 99%....
Je me demandais si un spécialiste du chauffage ne saurait pas commenter ce rendement de 82%, bon ... mauvais ?

rendement chaudière
16/11/2012 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Bonjour, Ceci m'interesse.
Cependant, dans mon calcul en fonction de votre D t° et le débit, j'obtiens 2710 w et non 2820 . Comment obtenez vous cela?
AUssi, je trouve effectuer un test sur une puissance si faible, n'est pas représentatif.
Pourriez vous parlez de votre installation ?

16/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
Ne t'en fait pas pour le calcul de la puissance. les valeurs sur la photo d'écran sont affichées à la suite l'une de l'autre toutes les 15sec et donc la puissance peut-être désynchronisée du débit et du delta T ce qui explique la différence.
Chaque valeur individuelle est exacte et notamment la puissance et le rendement dont j'estime l'erreur à +/-1 %.
mon installation c'est une buderus mazout/30 kW de 18 ans. J'ai installé un système avec un PIC qui fait les mesures de T° et de débit et qui calcule en permanence les paramètres qu'il y a sur la photo.
La puissance calculée varie bien jusqu'à 30 kW voir plus en pointe.
le rendement est intégré sur une journée entière, donc je pense que quelque soit la puissance de sortie, mon système est bien représentatif de ce qui se passe dans ma chaudière.
16/11/2012 Vieux  
  52 ans, Namur
 
Bonsoir a tous,
C est vrais que les calculs de rendement d une chaudière se calcul par rapport aux gaz de combustion,je pense qu au final,le plus important c est le rendement a l eau,ce qui serait intéressant c est de pouvoir faire des comparaisons avec d autres chaudières et de marques différentes
16/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
Ca me fait toujours rigoler ces chauffagistes qui viennent entretenir les chaudières, qui changent inutilement l'injecteur et qui ensuite annonce fièrement 99% de rendement sans avoir touché à aucun réglage.
Moi j'ai rarement vu des rendements de 99% en thermique, c'est pourquoi je me suis bricolé ce système pour me faire une idée personnelle.
Donc, oui je suis intéressé par des comparaisons avec d'autres chaudières.

Dernière modification par dynamitron 16/11/2012 à 21h53.
16/11/2012 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Ca me fait toujours rigoler ces chauffagistes qui viennent entretenir les chaudières, qui changent inutilement l'injecteur et qui ensuite annonce fièrement 99% de rendement sans avoir touché à aucun réglage.

... d'un coté, Quelque soit l'exactitude du chiffre annoncé, ceci permet d'une part de montrer au client qu'il y a eut analyse de combustion. Qu'une recherche d'amélioration a été effectuée, etç.

Et Aussi, Les calculs si précis soient ils, peuvent être érronés tout simplement plusieurs facteurs: Le pouvoir calorifique du mazout (et oui ça change), l'encrassement de l'échangeur, le tirage de cheminée (qui varie en fonction des vents, de la pression atmosphérique, etç) et tout simplement la synchronissation du système de calcul. Les sondes ne réagissent pas à la vitesse de la lumière... Une vanne thermostatique qui commence à se fermer, le débit diminue, le Delta change Etc...

Quoiqu'il en soit, une chose m'étonne. C'est les 99% de rendement avec une budérus de 18 ans. Je dirai que je n'ai jamais dépassé 95 % avec une chaudière classique. Et encore, c'est un réglage que j'ai diminué volontairement à 92-93 % (afin de maitriser la condensation des fumées qui n'est pas voulue dans le cas d'une chaudière classique et aussi l'encrassement trop rapide de la chaudière. )
16/11/2012 Vieux  
  32 ans, Luxembourg
 
Très intéressant ce système !

Quel type de sonde de température utilisez vous ? Thermocouple ? Sonde pt ? Sont-elles directement dans la conduite ou simplement sur la conduite ?

Je pense que vous gagneriez en précision avec un delta T plus important mais peut être est ce le cas quand la puissance délivrée est plus grande.

Sinon le rendement calculé par le chauffagiste est un rendement instantané à pleine puissance donc il est normal qu'il soit plus élevé qu'un rendement journalier. Il ne devrait cependant pas dépasser 94 % pour une chaudière de cette époque à mon avis. En tout cas la methode de mesure sur les fumees est aussi precise que celle sur l'eau mais bon tous les chauffagistes ne l'appliquant pas correctement non plus.

82 % sur une journée c'est pas énorme mais ça paraît plausible, ça dépend du taux de charge, du temps de fonctionnement/arrêt...
17/11/2012 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
tout depend de si vous calculez en PCS ou en PCI...
17/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
j'avoue, 99% c'est pour forcer le trait, la vraie valeur est sans doute plus basse.

j'utilise le PCI : 9.975 kWh/litre

Les sondes, ce sont des 18b20 de chez maxims. Elles sont collées avec une pâte thermo-conductrice directement sur les conduites de Cu à la sortie de la chaudière. Elles sont isolées des courants d'air par un tube polyuréthane qui coiffe à la fois le tube et la sonde.
Le débitmètre c'est compteur d'eau modifié avec une sonde hall et un petit aimant qui me donne une résolution de 0.125l
La lecture des températures se fait à chaque seconde et les calculs de rendements et puissance toute les 30sec, le temps de mesurer le débit.
17/11/2012 Vieux  
 
  39 ans, France
  kenny82 est connecté maintenant
sans chipoter apres un compteur d'eau a une plage ou il est plus ou moins juste, et surtout si il est eau froide il n'est pas calibré eau chaude
le tout put induire de petites erreurs
ensuite le pi change selon la temperature du fioul...
pas simple
c'est vrai que ensuite vous mesurez sur le cuivre, c'est certes un bon conducteur mais rien n'est parfait, il faudrait avoir une sonde dans le flux d'eau,
et puis il est vrai que une partie de la caleur du foyer part en chaleur dissipée autour de lui aussi
17/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
Pour le compteur, j'ai pris soin d'en prendre qui est fait pour les hautes températures :

http://www.befr.ebay.be/itm/Wasserza...e m27c5c8a6fa
17/11/2012 Vieux  
  32 ans, Luxembourg
 
Le 18b20 à une précision de plus ou moins 0,5 °C donc sur un delta T de 5°C calculé entre deux mesures l'erreur potentielle est de 1°C, soit 20 %. D'ou l'intérêt d'avoir le plus grand delta T possible. Surtout si la mesure est prise sur le tuyau. En isolant au maximum le tuyau autour de la sonde la temperature exterieure du tuyau s'approchera de la temperature de l'eau et vous augmenterez la précision de la mesure.

Si vous utilisez un vieux compteur d'eau la tolérance est de 10 % sur la mesure.

Cependant ce sont les marges d'erreur maximales, je suis d'avis qu'en réalité les mesures sont plus précises que ça. Ce serait intéressant d'enregistrer le rendement mensuel sur une année. Normalement il devrait augmenter pendant les mois les plus froids et diminuer en été.
17/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
la précision du 18b20 est en effet pas très bonne : j'ai fait des tests entre plusieurs sondes il avait une dispersion de 2°, donc pas terrible.
Par contre j'ai fait des test sur la reproductibilité des mesures en delta T et en variation. Là par contre c'est très bon, je suis à +/-0.1° sur un jour quand les sondes sont l'une à côté de l'autre.
La variation de la valeur absolue est très bonne aussi : +/-0.2 degré d'écart sur une plage de 20° par rapport à un thermomètre de référence.

C'est vrai que plus le delta T est grand, plus la précision du résultat est grande mais je n'ai que ce que ma chaudière me donne.

Toute les données sont enregistrées jour après jour mais comme mon système ne fonctionne que depuis 2 semaines de manière fiable, je n'ai pas encore assez de recul. Mais je ne manquerai pas d'analyser tout ça....
Ca risque d'être intéressant car j'enregistre aussi les température extérieures.

Dernière modification par dynamitron 17/11/2012 à 11h59.
17/11/2012 Vieux  
  52 ans, Namur
 
bonjour a tous,
Il est vrai que les chauffagistes travaillent sur le rendement de combustion,il est vrai aussi qu ils essayent d avoir un maximum de rendement mais pas à n importe quel prix.
Si un chauffagiste règle un bruleur et qu il parvient a avoir 95% de rendement avec un indice de suie de 2 ou 3 sur l échelle bachara forcement qu avec l encrassement de la chaudière partie combustion son rendement a l eau va diminuer
Le mieux est de diminuer le C02 et avoir un indice de suie de 0,un rendement de combustion moindre mais qui favorisera le rendement a l eau pour toute la période de chauffe.
Pour moi en théorie le système de dynamitron est très bien,très complémentaire pour contrôler le rendement a l eau d une chaudière (encrassement anormal,par ex),en pratique, cela représenterait un surcout a l installation pour le client ,d un autre coté cela permettrait de comparer les rendements a l eau des différentes marques de chaudières
17/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
Mon système, c'est clair que c'est du montage totalement fait sur mesure et qui au final m'est revenu à moins de 50 euros, il complète mon système domotique maison.
On trouve sur le marché des compteurs d'énergie thermique :

http://www.befr.ebay.be/itm/Zenner-W...e m2a1c15a735

C'est plus cher et ça ne fait pas de l'acquisition sur réseau comme le mien.

Dans 1 mois ou 2 je vais faire faire le réglage de ma chaudière par un chauffagiste, je verrai à ce moment si il aura une amélioration dans mes chiffres.

Tiens en réglant mes circulateurs à la vitesse la plus basse, il semblerait que je gagne 1..2% de rendement

Dernière modification par dynamitron 17/11/2012 à 19h11.
17/11/2012 Vieux  
  52 ans, Namur
 
C est possible,si tu diminue la vitesse de l eau ,tu augmente la transmission de chaleur par conduction
18/11/2012 Vieux  
  32 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par dynamitron Voir le message
Tiens en réglant mes circulateurs à la vitesse la plus basse, il semblerait que je gagne 1..2% de rendement
peut être parceque l'eau arrive à la chaudière avec une température plus basse ? Ou simplement le delta T augmente et que la précision est meilleure ?
18/11/2012 Vieux  
  52 ans, Namur
 
Je pense que si tu diminue la vitesse du circulateur,tu favorise la transmission de chaleur par conduction la transmission de chaleur via tes radiateurs est meilleur,ton delta T augmente et ton rendement a l eau aussi.

maintenant, je pense que si tu augmente ton delta T dans ce cas ci la température de tes retours d eau de chauffage ont une grande différence par rapport a tes températures d eau de départ,point de vue chocs thermique je me demande si un delta T trop grand ,ne pourrait pas nuire a ta chaudière.
Il y quelques années j ai du remplacer sur des chaudières fontes de plus de 100 kw tous les éléments arrières des chaudières,a l époque on nous a dit que c était a cause des chocs thermiques et on a même du monter des circulateurs de bouclages entre le départ et le retour sur les chaudière même

si quelqu’un a une autre idée !!!!
18/11/2012 Vieux  
 
  Autre pays
 
Citation:
Posté par julien1983 Voir le message
peut être parceque l'eau arrive à la chaudière avec une température plus basse ?
Avec une vitesse d'eau plus faible
-l'eau a plus le temps de donner sa chaleur quand elle passe dans le radiateur.
-les pertes dans les circuits de retour sont plus faibles car température plus basse.
-dans la chaudière, le transfert de chaleur entre le corps de chaudière (et donc la flamme) est meilleure car température plus basse aussi.
18/11/2012 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Attention à la condensation. car si le chauffagiste obtient un rendement de combustion de 95%. Le co2 est donc tres élevé, ceci implique une augmentation du point de rosée. Si le retour est froid, il pourrait y avoir un équilibre entre la t° retour et point de rosée fumée pendant le fonctionnement. et non seulement au démarrage de la chaudière.... Le combustible étant du mazout, l'agressivité des condensats sera importante. 18 ans..... la chaudière... Budérus ou ferroli, la condensation à cette époque, les fabricants n'aimaient pas trop
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
tubage inox et chaudière haut rendement Par kapistar dans Chauffage, +4 11/01/2011
Rendement chaudière Par basylv dans Chauffage, +17 20/01/2010
Consommation chaudière...perte de rendement possible ? Par salanate dans Chauffage, +12 28/03/2009
Rendement de l'ancienne chaudiere Par projetan dans Chauffage, +2 20/01/2009
chaudiere a condensation ou a haut rendement Par David C dans Plomberie, +8 05/11/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société