Rénovation chauffage GAZ – informations, questions et réflexions

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

Rénovation chauffage GAZ – informations, questions et réflexions

Votre société ici

29/02/2008 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Ce post pour vous faire partager les informations reçues, nos réflexions, nos questions et également bénéficier de vos expériences en la matière avant de nous décider définitivement

Comme déjà dit dans d'autres posts, mous rénovons notre maison 2 façades avec entrée unique en façade avant et étudions actuellement le poste chauffage.

Après contact avec une dizaine d'entrepreneurs, nous vous livrons les informations récoltées, nos réflexions ainsi que les différentes questions qui nous viennent à l'esprit.

1 – les informations reçues et glanées un peu partout (!!! je ne dis pas qu'elles sont vraies !)

Les chaudières

ACV, chaffoteaux & Maury (en cours de fusion avec Ariston France), Elco (suisse ?), Saint-Roch (Couvin, Belgique), Renova-Bulex, Ferroli (Van Marcke), Buderus, Junker Viesmann, Atlas, Vaillant, Weischaupt, Rapido Nestor Martin (mais il semble qu'il ait arrêté la production des chaudières donc pour les pièces de rechanges ?)

Les chaudières murales sont moins résistantes que les chaudières au sol. La durée de vie d'une chaudière murale serait de +/- 15 à 20 ans (peu importe la marque !) alors que les chaudières sol ont une espérance de vie de minimum 20 à 25 ans

Le rendement des anciennes chaudières se situait au environ de 70-75 %, les HR+ sont à +/- 94%, les condensations entre 104 % et 109% (dans les dépliants et dans des conditions optimales !)

SI les anciennes chaudières pouvaient sans problème se passer d'entretien régulier, il n'en est plus de même pour les nouvelles bourrées d'électronique. Les HR+ demandent un entretien plus régulier. Pour ce qui est des chaudières à condensation, l'entretien annuel est, de fait, obligatoire car selon l'un des chauffagistes, la condensation provoque le dépôt à l'intérieur de la chaudière d'une couche de saleté (salpêtre ?) qui si elle n'est pas régulièrement enlevée pourrait rapidement rendre la chaudière inutilisable au bout de 2 ou 3 ans.

les chaudières basse température et à condensation nécessitent d'office une liaison à l'égouttage pour les eaux de condensation ainsi qu'un tubage de cheminée si sortie en cheminée. Dans 5 à 10 % des cas, le tubage d'une cheminée peut également s'avérer nécessaire pour les chaudières HR+.

Si le tubage en inox est souvent évoqué, certains chauffagistes m'ont également parlé d'un tubage "PVC" (moins cher) pour les chaudières à condensation.

N'ayant que 5 à 6 ans de recul pour les chaudières à condensation, il semblerait que de nouvelles normes seraient à l'étude pour les sorties de fumée car on s'est rendu compte que les emplacements actuellement autorisés provoqueraient, dans certains cas, (proximité de fenêtre ou de mur), des auréoles voire de l'humidité dans les maçonneries (vent fouettant les fumées contre les murs)

L'allumage électronique (donc pas de veilleuse) permet d'économiser +/- 50€ par an.

A l'inverse des anciennes chaudières, les nouvelles sont tellement bien isolées que les déperditions de chaleur directement imputables à la chaudière sont quasi nulle (pas de cave chaude!)

Certaines chaudières, même murales, ont un fonctionnement tellement silencieux qu'on oublie leur présence même dans un local habité.

Une bonne partie des chaudières proposent une flamme modulante en fonction de la demande de puissance. Pour la plupart, cette modulation va de 25% (10% dans certains cas, selon dépliant technique) à 100 % de la puissance de la chaudière, réduisant ainsi la consommation.

Selon certains chauffagistes, si votre habitation nécessite une chaudière de 24 KW pour le chauffage et l'ECS, rien n'empêche de prendre une 30 ou une 35 kW (certes un rien plus cher).
Elle ne consommerait pas plus vu la flamme modulante mais du fait de sa puissance de chauffe supérieure, elle garantirait un plus grand confort sur le plan de l'ECS

Certaines chaudières (probablement pour proposer des prix très bas) auraient remplacés des éléments internes anciennement en cuivre ou autre alliage par des durites (comme dans les moteurs voiture !) è davantage de problème

La présence d'un adoucisseur d'eau est une très bonne (mais onéreuse, compter +/- 1000 €) solution pour éviter l'encrassement de la chaudière (tartre). Des systèmes moins onéreux (+/-400 €) nécessitant le remplacement tous les 6 mois de cartouche (coûtant+/- 7 €) réduiraient le problème de tartre de l'ordre de 50 %

Un bonne partie des boues que l'on retrouve dans les systèmes de chauffage serait due à la composition actuelle de l'alliage des radiateurs

Une garantie de 10 ans sur le corps de chauffe est octroyée pour certaines chaudières au sol mais rarement (si pas du tout) des murales (il doit y avoir une raison !)

D'après tous ces contacts, voici mon classement (et il n'engage que nous !)

A éviter : Vaillant, Chaffoteaux et Maury

Milieu de gamme : ACV, Saint-Roch, Renova-Bulex,

Haut de Gamme Buderus, Junker

Très haut de gamme : Viesmann, Weischaupt, Rapido

Sais pas : Elco, Nestor Martin, Atlas, Ferroli

Renova-Bulex m'a été conseillé par au moins 5 chauffagistes consultés qui mettent également en avant leur service après-vente ainsi que l'existence d'un contrat d'entretien omnium (+/- 150€/an déductibles des impôts, je pense). De plus, Renova bulex a également été reconnu comme maître achat par Test Achat.

La Thermomaster 32,50 dispose d'un boiler intégré en inox ou cuivre (de 45L, si j'ai bon souvenir) contrairement à beaucoup d'autres chaudières murales où le boiler est en acier émaillé.

Il semblerait (c'est à vérifier !) que la Thermomaster 32,50 (chaudière murale) disposerait de deux circulateurs séparés (1 pour chauffage et un pour ECS) et que cela serait intéressant par rapport aux habituelles configurations, 1 circulateur et vanne à trois voies mais je ne saurais plus dire pourquoi !

Les radiateurs

Radson, Acova, Stelrad, Henrad, Apollo (chauraci), Def, Van Marcke, Jaga

En cas de chaudière à condensation, prévoir un surdimensionnement des radiateurs de l'ordre de 15 à 20% pour permettre au chauffage de fonctionner à basse température.

Privilégier un raccordement mural plutôt que sol (plus design et nettoyage plus facile)

Si raccordement par le sol, ne jamais découper au raz des carrelages la protection rouge ou bleue des tuyaux (Alupex, Multiskin, Henco,…) arrivant au radiateur car lorsque madame nettoie, l'eau s'infiltrera et provoquera à terme des dégâts au circuit d'alimentation des radiateurs voire des problèmes d'infiltration dans la chape.

Mon épouse souhaite des radiateurs tout plat avec grille supérieure pour éviter les dépôt de poussière.

Radson : garanti 10 ans, régulièrement recommandé et aurait un super service après-vente

Stelrad : garanti 10 ans, serait +/- 30% moins cher que Radson

Van Marcke : moins cher que Radson et aurait un pouvoir chauffant supérieur à Radson

Appolo : décrié par l'un des chauffagistes consultés mais n'en dirai pas plus !

Jaga : radiateurs super design, certains intégrables en dessous de la baignoire, dans les murs ou dans le sol. Enfin, certains en….bois ! pour le prix, sais pas.

Les conduites

Pour tout ce qui est encastré dans les murs ou chape, tous me proposent de l'alupex, multiskin ou Henco

Veiller à ce que le devis mentionne que ces conduites soient gainées en cas d'encastrement dans la chape ou mur

Pour ce qui est apparent, la plupart m'ont proposé du cuivre et 2 m'ont également proposé du manessman car le cuivre est devenu hors de prix (pour 2 x 6 m de tuyaux pour alimenter 5 radiateurs à l'étage, je serais bien curieux de connaître la différence de prix sur l'ensemble du devis !)

La production d'eau chaude sanitaire (ECS)

Il faut faire attention au débit d'eau chaude par minute (un minimum de 14 L/min est recommandé par test achat) ainsi qu'au Delta de température (différence entre la T° de l'eau froide rentrante et l'eau chaude sortante.

Beaucoup de marques de chaudières mentionnent un delta de 20 à 25 C°. Quant on sait que l'eau froide arriverait à +/- 10 C° dans une maison, pour arriver à une ECS à 40 C°, un delta de 30 C° sera nécessaire. Qui dit delta plus important que celui repris dans les données techniques dit débit d'ECS/min moins fort.

Attention que la robinetterie a également son importance car si le débit est de, par exemple, 20 l/min pour la chaudière mais que le robinet ou le mitigeur n'en délivre que 14L/min ou inversément …….

Avec boiler

Intégré ou séparé, de petite ou grande capacité, préférer un boiler en inox ou cuivre plutôt qu'en acier émaillé ou autre pour éviter les problèmes dus au tartre.

La boucle sanitaire

Pas indispensable, si les points de consommation d'ECS sont très proches de la chaudière ou boiler (pertes très réduites).

Par contre, si les points de consommation de l'ECS sont éloignés de la chaudière, l'eau présente dans les conduites entre la chaudière et le point de consommation risque d'être perdue (douche ou lavabo), sans compter le temps d'attente avant d'avoir de l'eau chaude.

Une boucle sanitaire est intéressante pour un plus grand confort (ECS à disposition instantanément) mais consommera plus d'énergie puis que l'ECS est maintenue en permanence à température

Dernière modification par arthur9-9 29/02/2008 à 22h28.
29/02/2008 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Nos réflexions

Chaudières

Il vaut mieux privilégier une marque connue et que l'on sait pérenne pour pouvoir le cas échéant disposer de pièces de rechange.

Prévoir une chaudière pour +/-15 ans ou pour +/-25 ans ? Qu'en sera t'il de notre façon de nous chauffer dans 15 ans, se chauffera t'on encore au gaz ? le prix du gaz s'il existe encore sera t'il encore abordable ?

Emplacement de la chaudière

Une chaudière murale à condensation avec boiler intégré était initialement prévue dans l'annexe située à l'arrière (car nous souhaitons garder nos caves en façade avant fraîches pour le vin et les aliments)

Nos réflexions nous poussent pourtant de plus en plus vers l'installation d'une chaudière gaz SOL HR+ dans la cave en façade pour les raisons suivantes :

Gain de place dans la pièce de vie (cuisine)
Chaudière sol = durée de vie plus grande
HR+ mais pas condensation donc pas de tubage de cheminée
HR+ mais pas condensation donc frais d'entretien limité
Pas de cave chaude vu l'isolation actuelle des chaudières

Si plus tard, nous devons changer de chaudière car plus de gaz ou gaz trop cher, ce sera possible en changeant uniquement la chaudière (à alimenter au pellet, bois ou que sais-je…)
et le combustible pourra être versé en cave par le soupirail en façade alors que dans le cas d'une chaudière murale à condensation située dans l'annexe arrière (future cuisine !), nous la remplacerions par quoi dans le futur….une chaudière murale électrique ??? ou bien nous serions obligé de refaire entièrement nos conduites d'alimentation entre la nouvelle chaudière (en cave ??) et les radiateurs existants (ce qui impliquerait de faire sauter tout le carrelage du rez !!!)

Primes et déductions fiscales
Une prime de 600 € est octroyée par la RW pour les chaudières gaz à condensation et 300 € pour une HR+.

Vu l'obligation de fait d'entretenir annuellement une chaudière à condensation pour les raisons déjà évoquées ci-avant, soit min +/- 150€/an, vu l'obligation de tuber la cheminée pour éviter les problèmes de condensation (entre 500 et 1000 € si en PVC, de 2000 à 2500 € en inox), la différence de rendement (max 15% suivant marque et modèle de chaudière, sur banc d'essai !) et de prix par rapport à une HR+.

En bref, dans notre cas, le choix d'une chaudière à condensation me semble davantage devoir s'appuyer sur un choix personnel (et environnemental) que financier car je doute que l'économie réalisée sur le plan énergétique compense (voire soit rentable) sur le plan financier d'autant que les investissements à consentir doivent s'opérer dans l'immédiat.

Nos questions

1) les chaudières SOL sont-elles effectivement plus résistantes que leur petite sœur murale ? Si, oui, pourquoi ?

2) Est-il vrai que la condensation provoque le dépôt à l'intérieur de la chaudière d'une couche de saleté (salpêtre ?) très nuisible à la chaudière?

3) Peut-on sans problème espacer l'entretiens des chaudières HR+ Gaz (1 fois tous les 2 ou 3 ans, par exemple)

4) la condensation provoque-t'elle vraiment un dépôt à l'intérieur de la chaudière d'une couche de saleté (salpêtre ?) susceptible de rendre ladite chaudière inutilisable à très court terme si l'entretien annuel n'est pas fait ?

5) le tubage "PVC" d'une cheminée est)il fiable pour une chaudière Gaz à condensation ?

6) certains d'entres vous, connaissent-ils des problèmes avec leur chaudière gaz à condensation ou l'évacuation des "fumées" (auréole, humidité,…) ?

7) auriez-vous connaissance d'un changement en cours au niveau des normes légales pour le choix des endroits pour l'évacuation des "fumées" ?

8) est-il vrai qu'il n'est plus aussi important de faire attention à la puissance de la chaudière au KW près du fait de la présence de la flamme modulante ?

9) est-il vrai que certaines marques de chaudières auraient remplacés des éléments internes anciennement en cuivre ou autre alliage par des durites ?

10) est-il vrai qu'il est plus intéressant d'avoir 2 circulateurs séparés plutôt qu'1 circulateur et vanne à trois voies ? Si oui, pourquoi ?

11) pour les conduites, quelles sont les différences entre les marques Alupex, Multiskin, et Henco et laquelle me conseilleriez-vous et pourquoi ?

12) les fumées des chaudières à condensation, du fait de leur très basse température ne risquent-elles pas de rapidement provoquer des dépôts sur ma nouvelle toiture ?

13) Une bonne partie des chauffagistes est unanime sur la qualité et le service après vente de RADSON mais avez-vous l'expérience (positive ou négative) d'autres marques ?

14) Pensez-vous que notre raisonnement concernant l'emplacement de la chaudière, le type de chaudière ainsi que notre approche financière de ce poste soit correcte ?

Merci à tous pour vos réactions

Bonne journée

Dernière modification par arthur9-9 29/02/2008 à 14h09.
01/03/2008 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Comme quoi, surfer sur Bricozone est intéressant à plus d'un titre.

Un aspect auquel je n'avais pas penser du tout et traiter dans un sujet ouvert par Kenshin, le circulateur et sa consommation électrique

http://www.bricozone.be/fr/chauffage...ht=circulateur

Merci Kenshin pour toute ces infos
05/03/2008 Vieux  
  41 ans, France
 
Actuellement dans la même démarche de rénovation de chauffage, nous avons rencontré et discuté avec un certain nombre d'artisans pour le remplacement de notre chaudière gaz. Nous souhaitions rencontrer un maximum d'intervenants afin de récupérer un maximum d'informations sur les types de chaudières et les différentes approches de chacun sur le choix du modèle qu'ils nous proposent. Nous voulions être maitre de notre choix.

Notre cahier des charges :
Chaudière gaz au sol avec évacuation par ventouse
Puissance : entre 20 et 30 kW
Rendement d'au moins 109% (sur papier)
Production d'eau chaude accumulée dans ballon interne - minimum 50 litres
Bruleur modulant au maximum
Régulation modulante sur sonde extérieure (pas thermostat)

Tout comme vous, nous en avons tiré quelques conclusions qui n'engagent que nous.
Tout d'abord, concernant les marques :
A éviter : Chaffoteaux & Maury, ACV, Junkers, ELM Leblanc, Ariston
Milieu de gamme : Renova-Bulex, Saunier Duval, Chappée, Saint-Roch, De-Dietrich, Zaegel-held
Haut de Gamme : Buderus, Geminox, Vaillant
Très haut de gamme : Viessmann, Frisquet, Weishaupt
Sais pas ou connais pas : Auer Gianola, Elco, Nestor Martin, Atlas, Ferroli, Rapido
Quand nous parlons de chaudière "à éviter", c'est uniquement pour dire que le produit est une entrée de gamme, on peut difficilement penser investir tranquillement pour 10 ans minimum.

Toujours concernant les marques, nous nous sommes aperçus que finalement pas mal de produits sont clonés :
Chaffoteaux = Ariston
Renova-Bulex = Saunier Duval
Saint-Roch = Chappée
ELM Leblanc = Junker

Conernant les préférences des installateurs, nous avons remarqué que les grandes enseignes et grosses entreprises d'installation proposent principalement des produits "à éviter". Lorsque nous souhaitons des produits plus haut de gamme, leurs prix explosent carrément.
Quand aux artisans, ils penchent plutôt vers des marques de type : Geminox, Viessman, Vaillant, Frisquet et refuse presque l'installation de Chaffoteau, ELM... Chaque artisan rencontré nous a au moins proposé une de ces 4 marques.

Pour faire notre choix, nous avons orienté nos recherches sur ces 4 produits. Chacun a ces avantages et inconvénients.
Geminox THRi 5-25 : Très bon produit, modulant de 4.8 à 24kW avec ballon de 120 litres
Défaut : chaudière encombrante car mesure + de 1,70m de haut, ballon à serpentin.
Prix français : 5200€ installé

Viessmann Vitodens 333F : Super top produit, modulant de 3.8 à 26kW avec ballon de 86 litres. Hauteur : 1,35m
Défaut : chaudière complexe (dixit artisans), régulation sur la chaudière (pas très pratique si elle est située au sous-sol).
Prix français : 5000€ installé

Vaillant EcoCompact : Très bon produit, existe en 20kW et modulant de 7 à 20kW avec ballon de 100 litres. Hauteur : 1,35m. Régulation super top, très orienté "utilisateur".
Défaut : quelques pièces en plastique.
Prix français : 4600€ installé

Frisquet Prestige : Super top produit, modulant de 4 à 20kW avec ballon de 80 litres. Corps cuivre et inox pour une condensation maxi. Régulation radio.
Défaut : chaudière encombrante 1,70m de haut.
Prix français : 5500€ installé

Notre choix irait plus vers la Frisquet, seulement son prix est assez excessif. Nous sommes donc en cours de négociation pour la Vaillant et attendons également un autre prix pour la Frisquet.
L'entretion de ce type de ces chaudières est facturé entre 65 et 90€/an chez les artisans.

Enfin, pour répondre à une question d'arthur9-9, plus la chaudière est puissante, moins elle module sa puissance au plus bas. Donc une chaudière de 20kW arrivera à moduler + bas qu'une chaudière de 35 ou 40kW. Une chaudière avec une puissance plus faible consomme donc moins à la mi-saison.
Nous avons également trouvé des chaudières au sol de marque Zaegel-Held avec des durites souples qui remplace le cuivre (le modèle Unigaz C30.30 en autre).
Nous essaierons de vous informer si nous avons d'autres infos.
05/03/2008 Vieux  
 
  30 ans, Liège
 
Frisquet pour du chauffage, ça le fait pas trop...

ok, je sors...
05/03/2008 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
bonsoir Fouiny,

Merçi pour ta réponse ainsi que les informations que tu nous livres.

Je pense que certaines des marques que tu cites ne sont pas disponibles en belgique mais il n'en demeure pas moins que tes infos sont intéressantes à plus d'un titre.

Encore merçi et A +
05/03/2008 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Bonsoir

Arthur : à ta question de ''chaduière mural ca dure ?'' chez mes parents dans les 2 logements qu'ils ont eu équipé Saunier Duval (Renova Bulex en Belgique) aucun problème, entretient annuel ... car obligé par les contrats d'assurance, vérifie sur le tient car entretient tous les 2 3 ans je suis pas sur que tu sois couvert.
chez mes grand parents chaduière mural Chaffoteau et Maury, maison construite en 1980, ils ont changés la chaudière et 1994 et en 2007, en 2007 ils ont pris une à condensation, donc en gros une chaudière pour 13ans.

Donc pourquoi sol et pourquoi mural, disont y a 10 ans tu aurais acheté une belle chaudière au sol à 4000€ ... et non une mural à 2000€ (prix de l'époque) et bien aujourdhui en voulant passé à une chaudière plus économique à condensation ... tu serais perdant de 2000€ du surplus que t'aurais couté la chaudière au sol qui est dépassé technologiquement.

Personnellement après divers tergiversation sur le choix de la chaudière, le surcout d'une au sol m'a fait opté pour une mural avec possibilité de changé pour une au sol si dans le futur je devais revoir ma position.

Une Renova Bulex Thermomaster F24 E, condensation mural ventouse 24Kw m'est proposé posé pour 1739€ ht (placé tva 6%) sachant que l'entretient annuel tu dois le faire vis à vis de l'assurance et que la chaudière coute plus de la moitié de ce qu'on t'a proposé ... et si on dit que la chaudière durera que 13ans ... j'en ai pour 37 ans de chaduière mural du même type (en changeant tous les 13 ans) avant d'atteindre le coût de ta chaudière à 5000€ ...
Dans 37 ans ... tu auras changé depuis longtemps ta chaudière ... ou revu ta position sur la question énergétique.
06/03/2008 Vieux  
  41 ans, France
 
Hoover, ta réflexion est très bonne concernant la rentabilité d'une chaudière à 4 ou 5000€ et je m'étais également posé la question.
Il est clair que la décision n'est pas évidente. Difficile de se dire : je prends une Chaffoteau à 2400€ ttc posée et j'en changerai dans 10 ans pour un autre modèle pas cher ou l'autre choix est une Vaillant à 4500€ ttc posée et il faudra penser à la changer dans 15 ans pour éviter les pannes.
Il y a également le coté confort qui prime et là le service rendu n'est plus comparable : une Vaillant au sol avec ballon de 100l et régul ou une Chaffoteau murale instantannée avec regul basique.
Le compromis vaut-il 2100€ ?

Dernière modification par fouiny 06/03/2008 à 00h12.
06/03/2008 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
fouiny : franchement j'ai longtemps eu des chaudière à chauffage d'eau instanné ... et j'ai jamais été décu ... les chaudière avec micro accumulation (pour les mural 60L) ou les chaudière avec une vrai boiler de 120L ... j'ai pas vu un grand plus à l'usage.

Je te rassure le chaffoteau et maury c'est pas une muavaise marque c'est juste de l'entrée de gamme et ca dure quand plus de 10 ans ... environ 15 ans, dans mon exemple de chaudière changée à 13 ans, c'est que mes grands parents n'ont jamais attendu d'être en rade total pour changé, ca vieillit un peu hop ils changent donc elle aurait pu tenir sans problème les 15 ans. Une chaudière au sol tient le double mais le prix ...
Après si ton budjet te permet aisément de payé une au sol pourquoi pas ... dans mon cas il faut économiser sur les superflue pour payé d'autre chose plus important plus cher, dans mon cas je préfère mettre plus cher dans une carrelage qui durera longtemps. Et 2100€ je crache pas dessus , ca peut aussi te servir à payer une VMC double flux, très bon pour les économies de chauffage
17/03/2008 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
pas d'autre réaction ?

Je sais, je pose beaucoup de questions (faut dire que les avis sont tellement divergents entre chauffagistes que c'est difficile de s'y retrouver !) mais bon les réponses apporteront des informations également aux autres bricozoners !

merçi de vos réactions et réponses.

A +
17/03/2008 Vieux  
 
  67 ans, Namur
 
Arthur,
Ariston (Belgique), Chafffoteaux et Maury (France) , Daalderop (Hollande) , Elco (allemand, pas Suisse) , et encore quelques autres appartiennent au grand groupe italien M.T.S. (Merloni Technici Systemi, de la taille, si pas plus grand que Cockeroill, avec ses propres fonderies etc...)) qui rachète les entreprises intéressantes, potentiellement rentables, mais parfois mal gérées, et les remet en selle convenablement.

Dernière modification par intègre 17/03/2008 à 17h35.
17/03/2008 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Arthur,
Ariston (Belgique), Chafffoteaux et Maury (France) , Daalderop (Hollande) , Elco (allemand, pas Suisse) , et encore quelques autres appartiennent au grand groupe italien M.T.S. (Merloni Technici Systemi, de la taille, si pas plus grand que Cockeroill, avec ses propres fonderies etc...)) qui rachète les entreprises intéressantes, potentiellement rentables, mais parfois mal gérées, et les remet en selle convenablement.
Merci pour l'info.

Je sais que je pose beaucoup de question pour ce post mais les avis divergent tellement entre chauffagistes qu'il m'est difficile de dépatouiller ce poste et de juger de ce que l'on me propose car n'y connaissant absolument rien.

La seule chose qui reviennent régulièrement est la marque Renova Bulex comme étant un choix intéressant pour ce qui est du rapport qualité/prix.

d'autres réactions ?
Avis aux avis !

Bonne soirée
18/03/2008 Vieux  
 
  33 ans, Liège
 
Comme tjrs avec toi, c'est franchement complet !
Excellent, je m'en inspire
18/03/2008 Vieux  
 
  67 ans, Namur
 
Mon chauffagiste, depuis près de 10 ans ne place plus que du Vaillant, car c'est d'après lui, la marque sur laquelle il ne doit jamais intervenir sous garantie.
C'est son choix et il est dicté par la logique. Beaucoup de chauffagistes placent ou vantent le matériel qui leur rapporte le plus mais quand il faut envoyer un ouvrier pendant une journée entière, pour réparer des bêtises sous garantie, il a perdu son bénéfice.
je ne suis pas pro l'un ou l'autre, je constate tout simplement.
A lire également sur BricoZone...
Chauffage central au gaz Par MuRDoCK dans Chauffage, +4 04/05/2010
chauffage au gaz ou electrique Par joyjoy dans Construction, +70 01/03/2010
Gaz Ou Chauffage A Inercie Par ALDO3316 dans Electricité, +7 07/02/2008
Rénovation installation élec : questions? Par Math007 dans Electricité, +13 28/12/2007
entretien chauffage gaz ventouze Par lolo121276 dans Chauffage, +4 03/12/2007


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Publicité
Visitez aussi : BZ France, les Petites Annonces, nos Blogs, et l'annuaire. On aime Astel, JardiZone, GamerZ et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Partenaires
Ixina, Sponsor 2014 de BricoZone! Gamma, Sponsor BricoZone

Publicite