test étanchéité tuyaux chauffage

( dans

» Plomberie » Chauffage

)
Chercher:    

test étanchéité tuyaux chauffage

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


28/04/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
J'aurais bien voulu savoir quelle est la pression idéale pour mettre à l'épreuve d'étanchéité des raccords défectueux après leur réparation. En fait, l'installateur défaillant ne reconnaît qu'une seule fuite parmi plusieurs et il échangera jeudi prochain le raccord qui, selon lui serait le seul en cause. Quel sont les tests fiables pour vérifier

1° l'étanchéité du nouveau raccord

2° s'assurer qu'il ny a pas d'autres fuites

sous quelle pression et pendant combien de temps?

L'expert judiciaire viendra chercher le raccord démonter avec des bouts de 15cm du tuyaux de chaque coté pour rechercher la cause, notamment l'absence de biseautage????

MERCI de m'éclairer!

tschoultz

MERCI de m'éclairer
29/04/2009 Vieux  
  Liège
 
donc, si je comprends bien, il y a plusieurs fuites mais l'installateur vous dit "la mienne, c'est celle-là; les autres, c'est pas de ma faute" ?

29/04/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
MERCI de te soucier de mon problème! En fait, il sera plus facile d'obtenir gain de cause si je peux prouver qu'il n'y a pas actuellement qu'une seule fuite - je dis actuellement, parce qu'avant d'engager une procédure en justice, il y en avait déjà eu deux avec ouverture au sol et deux avec injection de produit anti-fuite qui, sans doute ne fait plus d'effet. Demain, l'expert judiciaire rempotera le raccord défectueux, une fois déterré, pour analyser la cause de la fuite et entretemps la firme HENCO a proposé de faire de même. Il faut savoir que nous avons découvert sur la partie reliant le sol à la chaudière qu'on a utilisé des tubes et raccords de marques diffférentes... Ce que j'aurais voulu savoir est si, lorsque le nouveau raccord sera mis, il faut le mettre à l'épreuve d'étanchéité et si cela se fait sous pression supérieure à la normale - à ce moment-là les autres fuites apparaîtront directement.... qu'en est-il avec ce test d'étanchéité??? Si je mets la pression habituelle à 1,2 bar, il faudra 2 à 3 semaines pour le savoir - c'est plutôt embêtant de mettre le chauffage à 25° pour le faire marcher.....lorsqu'il fait bon dehors!

tschoultz
30/04/2009 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
Un test a 3 ou 4 bar doit pouvoir être fait sans problème. Il faut juste pouvoir isoler la chaudière afin que la soupape ne se mette pas a cracher le surplus de pression.
Ce type de tuyauteries doit pouvoir résister a +/- 8 bar, mais trop élevé pour les radiateurs.
30/04/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
MERCI ordynas, c'est exactement la réponse que j'attendais et ce au bon moment -à l'heure que sont attendus installateur et expert judiciaire - j'ai l'impression qu'avec une pression pareille de 3 à 4 bar tous les autres raccords - en tout cas les plus faibles - vont sauter... je n'ai jamais réglé la pression au delà de 1,8 bar!!

te tiendrai au courant du feuilleton....

tschoultz
30/04/2009 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
Quand on j'ai installé mon chauffage sol, une société est venue pour tester le systeme. Ils se sont branchés à l'entrée du collecteur, on femré le circuit après celui-ci ( donc juste avant la chaudière ) ils ont mis un mano, et ont mis 4 bars d'air dans le systèem, pdt une après-midi. Comme je devais chapper par la suite, et pour eviter de remplir mes circuit, ils m'ont indiqué que je pouvais laisser l'air dedans, donc il y a eu 4 bar pdt 3 semaines, et tout c'est bien passé. J'espère que ça peut aider.

Bonne journée
30/04/2009 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
pour mon chauffage sol il me conseil un test à 6 bar.


mais maintenant que je lis vos post, je me demande si les tuyaux flexible 1/2 que j'ai branché pour remplir le circuit d'eau vont tenir ?
30/04/2009 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
6 bars, c'est enorme. Faut quand même savoir que ton système tournera entre 1.2 et 1.8 bars en permanence. mais bon, s'ils le précaunisent.....
30/04/2009 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
Pour un chauffage sol si vous faite l'essai avec de l'eau, bien faire circuler l'eau afin d'évacuer tout l'air contenu dans le circuit. Puis seulement monter en pression.
Effectivement 6 bar ce n'est pas nécessaire 4 bar largement suffissant
30/04/2009 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
heureusement que j'avais pas encore installé mon reducteur de pression de 3 bar juste après le compteur

Merci pour les info.
30/04/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
bonsoir,

juste pour info si ma memoire ne me joue pas des tours,
les DTU en france impose un test de pression de toute tuyauterie a 1.5 fois sa pression maximale de service
il se peut que chez vous aussi il existe une telle norme cachée quelque part

la soupape de chauffage declenchant a 3bar on en deduit a 4.5bar pour le test
et c'est la ou tout le monde commence a ne plus trop l'appliquer pour le sanitairesi vous prenez une soupape sanitaire a 7bar cela donne un test a 10.5bar et pour tout reseau en PER on commence a atteindre les limites du systeme par exemple...
enfin on a encore de la marge, mais nos bon vieux boiler ont une pression admisssible de 7 - 10 bar en temps normal...
mais prenez un reseau de colonne seche pour les pompiers (a 16 bar en pression de service) cela donne un test a 25bar

donc il n'y a pas de raison de faire un test super haut pour du chauffage 4bar c'est amplement suffisant

cordialement,
04/05/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
MERCI à tous! la pression habituelle est de 1,2bar et a été réglée à ce degré après le remplacement de deux raccords fuyants au corridor de mon appart - qui depuis toujours ont été considérés comme étant LA cause d'humidité à des endroits où se trouvent d'autres raccords. L'installateur n'a pas fait le test d'étanchéité à une pression plus forte et de ce fait, pour réactiver les autres fuites présumées, j'ai laissé tourner le chauffage avec un thermostat d'ambiance à 28 dégré ce qui a provoqué une perte de pression de 0,5 bar/24 heures, sans pour autant tremper le plafonnage aux endroits sensibles, plafonnage qui a eu le temps de sécher pendant plusieurs mois d'arrêt de chauffage. Toutefois, avec mon testeur j'ai pu constater un dégré d'humidité de 36% - la partie adverse va surment retorquer qu'il s'agit d'humidité résiduelle!!! L'expert reprendra les pièces défectueux pour les analyser et je lui demanderai d'exiger un test d'étanchéite des nouveaux raccords et d'être présent, faute de quoi je ne pourrai pas prouver les pertes d'eau, puisqu'on peut manipuler la pression en purgeant les radiateurs - à moins d'apposer des scellés sur les vannes????

Avez-vous une idée comment convaincre et l'installateur et l'expert de la persistance de fuites?

MERCI!

tschoultz
04/05/2009 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
le chauffage étant en circuit fermé, votre expert et l'installateur doit effectuer un test d'étanchéité non à 1,2 bar mais a 4 bar max. en statique
Le chauffage n'étant pas en fonctionnement. Pour être valable il y a lieu de poser un manomètre indépendant de celui de la chaudière et ce pendant au moins trois heures.
Il faut rappeler a votre expert ( si il en est un !!! ) qu'il devrait savoir l'abc d'un test de pression, a votre installateur par la même occasion.
Si tel n'était pas le cas vous pourriez toujours recourrir auprès de l'AIB Vinçotte ( organisme indépendant ) pour effectuer ce genre de test et par la même occasion une vérification et approbation de votre installation. Ces frais étant bien entendu pris en charge par votre assurance ou défense en justice.
Il vaut mieux prendre un organisme neutre et indépendant pour effectuer ce genre de test, et là, ni votre expert ni votre installateur ne pourraient s'y opposer.

Dernière modification par ordynas 04/05/2009 à 12h10.
04/05/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
merci ordynas - renseignements très utiles!

suite (et certainement pas encore fin) du feuilleton à + tard...

tschoultz
04/05/2009 Vieux  
  Liège
 
Citation:
Posté par tschoultz Voir le message
... une perte de pression de 0,5 bar/24 heures ...
Ce n'est pas normal, mais cela ne provient pas d'office des raccords. La vanne de sécurité (désolé, je ne connais pas le terme exact - j'ai eu ce cas chez moi) de la chaudière peut etre en cause, par exemple.
06/05/2009 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par coco_ Voir le message
Ce n'est pas normal, mais cela ne provient pas d'office des raccords. La vanne de sécurité (désolé, je ne connais pas le terme exact - j'ai eu ce cas chez moi) de la chaudière peut etre en cause, par exemple.
La vanne de sécurité c'est la soupape de sécurité taré a trois bar
Mais dans le cas présent ce n'est pas le cas puisque cet organe est apparent donc on pourrais voir si elle coule ou pas
06/05/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
la vanne de sécurité est apparente en dessous de la chaudière murale - lorsque, pour relancer la fuite au niveau d'autres raccords défectueux, fait contesté par les parties défaillantes (architecte et installateur) et l'expert judiciaire, j'ai réglé la pression à 1,8 et que l'aiguille a affiché jusqu'à 2,5 bar à une température de 30°, il y a 2 à 3 gouttes qui ont coulé de la soupape... actuellement la pression est de 0,8bar et je compte ne plus rien y bouger avant une nouvelle visite technique que j'ai demandée via mon avocat. Que penser d'exiger d'apposer des scellés sur les purgeurs des 7 radiateurs au cas où on me soupçonnerait de manipuler la pression par des purges??? J'ai aussi demandé le test d'étanchéité à min 3 bar - à laisser pendant qq heures (?).

MERCI pour tout renseignement complémentaire, le cas échéant!

tschoultz
06/05/2009 Vieux  
 
  67 ans, Bruxelles
 
Je reste sur mon idée de faire faire le test par un organisme indépendant ( AIB ou autres )
La pose de scellés sur les purgeurs n'étant pas simple a réaliser.
06/05/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
MERCI! Oui, j'aurai certainement recours à un organisme indépendant si, lors de la nouvelle visite technique demandée, les parties défaillantes etl'expert judicaire continuent de contester la présence d'autres fuites.

bonne journée!
tschoultz
07/05/2009 Vieux  
  77 ans, Namur
 
j'ai demandé à Vinçotte un test d'étanchéité et ils ont proposé une détection de fuites par caméra thermique - je leur ai posé la question, si un simple suintement était décelable et si d'autre part ils prévoient une augmentation de la pression pour augmenter le débit d'eau aux raccords défectueux. j'attend leur réponse et vos commentaires éventuelles.....une détection de fuites par caméra est-elle aussi efficace qu'un test d'étanchéité??

tschoultz
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Circulateur d'eau (chauffage) - remplacer ! Par Kenshin dans Chauffage, +42 07/11/2014
Type de tuyaux chauffage central Par jfmulquin dans Chauffage, +26 02/02/2012
Isolation vieux tuyaux de chauffage. Par AJM dans Plomberie, +23 02/11/2010
styrodur et tuyaux electricité et chauffage Par stam dans Isolation, +4 16/03/2009
Température des tuyaux de chauffage Par Forfun dans Chauffage, +1 22/03/2008


Forum Chauffage : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles

Ajoutez votre société