Achat Terrain - Conseils

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Achat Terrain - Conseils

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


22/02/2008 Vieux  
  45 ans, Namur
 
Bonjour,
Je vais commencer la recherche d'un terrain pour faire construire. Je vise un terrain entre Andenne et Namur de plus ou moins 10a.
Le montant hors frais devrait tourner aux alentours de 75000€.
Je me pose quand même la question de l'étude de sol. Celle-ci est-elle habituellement effectuée par le vendeur ?
Sinon, avez-vous des astuces pour pouvoir la faire et partager les frais avec le vendeur ?
Merci d'avance pour vos conseils !
Thibault
22/02/2008 Vieux  
 
  53 ans, Brabant Wallon
 
Je ne pense pas qu'il y ai une astuce quelconque, soit le vendeur fait l'étude et vous la compte dans son prix de vente, soit il n'en fait pas, c'est à vos risques et périls bien que vous pouvez mettre une clause suspenssive à la vente en cas d'essais non concluant (CàD engendrant de trop gros frais de stabilité et autre). Bien définir (montant €) la clause suspenssive dans votre offre. Bonne recherche
22/02/2008 Vieux  
  45 ans, Namur
 
Merci pour la réponse !
A quoi correspond le montant de la clause suspensive, le cout additionnel si on fait batir, et cela à cause du terrain (du style budget d'un radier...) ?

Thibault
22/02/2008 Vieux  
 
  53 ans, Brabant Wallon
 
Difficile à chiffrer, cela dépendra vraiment de la nature du sol et de la construction qui vous avez l'intention d'y mettre, radier complet, vide ventilé, cave, pieux,...
Seule l'étude du sol liée aux prescriptions urbanistiques et calculé par un entrepreneur vous le "dirons". Dans notre cas, mais là ce sont les prescriptions urbanistiques (2/3 de la façade au niveau de la chaussée) un surcout de 25.000€
22/02/2008 Vieux  
  45 ans, Namur
 
C'est bien ce qu'il me semble... Et même en cas de clause suspensive, faut savoir prouver qu'il y a dépassement du montant indiqué dans la clause. D'ou délais et tracas...

Merci pour cet éclairage...
Thibault
22/02/2008 Vieux  
 
  53 ans, Brabant Wallon
 
des essais de sol +- 700€ TVAC, ca vaut la peine si le terrain est LE TERRAIN et puis cela dépend aussi du vendeur, lui faire comprendre que si il les fait, ce n'est pas à fond perdu.
22/02/2008 Vieux  
 
  50 ans, Hainaut
 
A l'époque où je cherchais un terrain pour construire (il y a dix ans), les cahiers des charges de la plupart des constructeurs clés sur porte se basaient sur un terrain plat au niveau de la voirie et avec un sol présentant une stabilité de l'ordre de 1,5Kg/cm2 ou supérieur (je ne pense pas que cela ait beaucoup changé !)

Jusqu'à 1,2 kg/cm2, l'architecte pouvait, en fonction du projet, juger de l'opportunité de faire des fondations spéciales mais en dessous de 1,2kg/m2, on n'y coupait pas.

L'avis d'Intègre serait le bienvenu.

Je pense qu'en collaboration avec votre architecte, il serait plus judicieux de fixer un seuil de stabilité de votre terrain en deçà duquel la vente serait subordonnée à une évaluation chiffrée du supplément que cela entrainerait pour votre projet et ce, en fonction de votre étude de sol.

L'étude de sol n'étant pas obligatoire en wallonie pour vendre un terrain, je doute que vous trouviez beaucoup de vendeurs disposés à attendre la réalisation de vos conditions pour vendre leur terrain (d'autant que ce sont pas les amateurs qui manquent vu la pénurie de terrain)

Un dernier conseil, n'hésitez pas à interroger les voisins sur les problèmes que ces derniers auraient rencontrés pour construire leurs propres maisons.

Contactez également le service travaux de la commune qui pourra parfois vous renseigner sur la qualité des terrains (les travaux de voiries et d'égouttage permettent à ces services de régulièrement se rendre compte de la qualité des terrains rencontrés).

Si un chantier est en cours tout près, n'hésitez pas à aller discuter avec le chef de chantier.

Un autre post qui pourrait aussi vous être utile

http://www.bricozone.be/fr/trouver-u...rrain-286.html

Bonne continuation dans vos recherches.
22/02/2008 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
le problème à l'heure actuelle est la rareté des terrains , nous n'avons pas tjs le temps de réaliser les études des sols avant l'achat !!!
22/02/2008 Vieux  
 
  53 ans, Brabant Wallon
 
d'ou mettre une option sous condition
22/02/2008 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
peut etre mais si qq'un met le meme prix ou un peu plus que vous sans option le vendeur va p******* lui vendre à lui !!
23/02/2008 Vieux  
 
  53 ans, Brabant Wallon
 
ce sont les risques en effet
23/02/2008 Vieux  
 
  37 ans, Brabant Wallon
 
Pour vous dire, lorsque nous recherchions un terrain dans le BW, nous avions fait une offre pour un terrain en incluant une clause suspensive en cas de non octroi du prêt par la banque. Le vendeur nous a dit qu'il ne voulait pas d'offre avec clauses suspensives !!!
La demande est tellement plus forte que l'offre que les vendeurs peuvent désormais tout se permettre...
23/02/2008 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Soyez réaliste, le vendeur n'en a rien à cirer de vos état d'âme quant à la nature du sol.
Lui, il vend.
Ce genre de clause suspensive est refusée à 99 %.
Une des seules causes suspensives acceptables, c'est l'obtention d'un prêt hypothécaire.
La demande pour des terrains est tellement forte, que le vendeur criera "Au suivant" quand vous discuterez de ce genre de problème.

Maintenant, il y a des indices naturels qui permettent de supposer la présence ou l'absence des problèmes.

Merci Arthur de me renvoyer la patate chaude !!!

Pourquoi ne pas prendre rendez vous avec un pro qui pourra vous guider.
Sans engagement !

Mon grand principe est que si un pro renseigne bien et honnêtement un client dès le départ, qu'il répond avec précision à toutes les questions, la confiance sera établie et le client n'aura plus beaucoup envie d'aller voir ailleurs pour la suite.
24/02/2008 Vieux  
 
  50 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message

Merci Arthur de me renvoyer la patate chaude !!!
Sorry, le ferai plus !

Bonne fin de soirée
24/02/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Une petite enquête (de quartier ou autre) peut permettre de détecter certains problèmes. Type de consistance des terrains du coins (bâtir sur du chiste c'est hard), présence de sources ou de nappes d'eau, éventuellement type d'activité exercé sur le terrain (exemple les anciens de mon village savent dans quels terrains, on a par le passé, extrait de la marne et du phosphate), une visite à la maison communale peut s'envisager aussi...

Je dis pas que ça remplacera une étude de sol en bonne et due forme, mais ça peut déjà faire apparaître certaines choses.
24/02/2008 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Je connais un voisin qui a tellement dénigrer le terrain à côté de chez lui qu'à ce jour personne n'en veut.. et pour cause, ce voisin ne veut absolument pas de voisin.
Alors la rumeur de voisinage sur tel ou tel terrain , il faut s'en méfier.
Dans des quartiers, on voit la venue de nouveaux bâtiments comme la peste mais surtout des nuisances..
24/02/2008 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Bien vu Nono. j'ai le cas dans le village aussi, 8 ans que ce terrain est à vendre. Et les voisins font tout pour qu'il ne se vende pas.
Adressez vous à un pro, neutre, qui n'a aucun intérêt sur le terrain.
Il y a des signes qui ne trompent pas:
aulnes, saules, peupliers = arbres d'eau et d'humidité.
prêles, joncs, iris, roseaux, massettes, sagitaires, = plantes d'eau et d'humidité

Pour le schiste, pas d'accord avec Rider, j'habite une région de schiste et de poudingue, le condroz namurois, très rarement des problèmes. Ce sol est très dur du point de vue résistance à la pression, mais relativement friable à la grue (une vrai grue, pas un bobcat !!). Dans pas mal d'endroits, on pourrait bâtir un immeuble de 10 étages, quasi sans fondations, tellement c'est stable.
Par contre, les bords de Meuse, là, c'est calcaire et ça, c'est une autre paire de manches.
Bien que, nous avons construit à Sclayin, près des carrières, et le client n'a quasi pas eu de supplément (1 dent du bac de la grue à rembourser, c'est tout !) . Un peu dur à la grue, mais un bon grutier, ça vaut de l'or
27/02/2008 Vieux  
  39 ans, Hainaut
 
Je ne suis pas d'accord avec vs concenant la vente des terrains. Certe les amateurs sont plus nombreux que les terrains mais il ne faut surtt pas hésiter à donner de la pression aux agences.

mon ami regarde pr acheter un terrain il est 43 000 pr 4 ares.
en se renseignant il a remarquer qu'il faut remettre le relief de ce terrain au même niveau que les habitations voisines, il y a encore je ne sais quels sont autres soucis.

Pas de panique il recontacter l'agence, en disant je ne donnerais ps plus pr ce terrain que 35000 euros et à expliquer les problèmes de ce terrain. L'agent est fâché mais lui rien à foutre. L'agent a contacté son client afin de lui faire cette offre. le vendeur est ok pr le vendre à 40 000. A ce jour tjs pas d'acheteur autre que mon ami. Mais c'est rien il attend et si c'est pas ce terrain se sera un autre.

Tt cela pour vs dire qu'il faut aussi leur mettre la pression. et qu'il n'y a pas de cadre légal à refuser une ou des clauses suspensives ca il faut également leur rappeler. et aussi qu'ils sont là pour vendre et non freiner les ventes.

Dernière modification par stephy 27/02/2008 à 15h32.
27/02/2008 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
à l'heure actuelle il faut y aller au culot et ne pas hésiter à mettre la pression quitte à se renseigner sur des terrrains meme s'ils ne sont pas à vendre et si ils sont à bâtir aller voir gentillement le proprio qui C ?
27/02/2008 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Mais je suis entièrement d'accord avec vous deux, seulement dans certaines régions, il y a une telle pénurie de terrains que le vendeur ou l'agent immobilier s'en fout. Pour moi, le mieux, c'est de faire une offre écrite, valide pendant 15 jours, bien en dessous du prix demandé par l'agent, de lui envoyer par recommandé avec accusé de réception, avec mission de la remettre au propriétaire.
Ou encore mieux, se renseigner au cadastre pour connaître le propriétaire et lui envoyer, sans passer par l'agence, l'offre d'achat.
Ce sera à lui alors de se débrouiller pour la commission de l'agent.
Toutes les manières sont bonnes à essayer, qui ne risque rien n'a rien.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Achat via le NET Par gégé dans Divers, +18 13/02/2010
transformer un terrain agricol en terrain a batir Par delewrocks dans Trouver un terrain, +14 29/04/2008
achat rainureuse Par Charlot dans Electricité, +8 27/12/2007
Achat Makita Par ponpon dans Outillage, +4 10/07/2007
terrain à bâtir ou terrain agricole Par Petiote dans Trouver un terrain, +4 29/04/2007


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc

Ajoutez votre société