Assurance Chantier

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Assurance Chantier

- Page 4
Page 4 sur 4 Première page - Résultats 1 à 20 sur 72 Page precedente 23 4


27/01/2012 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Nous l'avons prise chez Fidea. compétitif niveau prime, niveau franchise (il n'y en a pas pour certains sinsitres) mais nous l'avons souscrité au début du chantier (le terrassement était commencé depuis 2 jour mais vu qu'il y avait 600 m³ à terrasser, ce n'était nin fini donc il n'y avait aucun matériau sur le terrain).

Cette assurance couvre également la défaillance ou la faillite de l'entrepreneur...
11/05/2013 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous, je suis dans le même situation que plusieurs personnes ici.
En cours de construction, chassis presque posés. Je suis chez Fortis/Ag insurance.
Mon banquier m'avait indiqué qu'on pouvait commencer avec une TOP-Habitation (incendie, catastrophe naturelle), chose que nous avons faite, et rajouter au fur et à mesure d'autres éléments.
Lorsque j'ai voulu récemment ajouter le vol sur chantier une fois le gros œuvre fermé, on m' indiqué que c'était trop tard.
Je suis en train de faire pression en indiquant que je vais retirer toutes mes autres assurances si ils ne me trouvent pas une solution mais je ne pense pas que ça marchera pour autant.

Avez-vous des conseils à donner ou des références d'assurances qui acceptent en cours de chantier d'assurer celui-ci contre le vol?

11/05/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Non, quasi aucune assurance n'assure en cours de chantier.
Il ne faut jamais croire un banquier qui ne fait pas un écrit, signé, sur du papier à en-tête de la banque.

Quant à faire pression, votre banquier (excusez l'expression) n'en a "rien à cirer". Il a ses chefs et actionnaires au dessus de lui et il est peut être déjà sur un siège éjectable, vu les restructurations.
11/05/2013 Vieux  
Xas
  42 ans, Liège
 
Bonjour,

En tant que professionnel dans le secteur de l'assurance, je vois beaucoup de choses dites qui sont imprécises, et je souhaite clarifier la situation pour vous tous qui vous posez des questions.

L'assurance incendie de base se compose de deux volets principaux: l'assurance du bâtiment et l'assurance du contenu.

L'assurance du bâtiment couvre plusieurs garanties: incendie et explosion, tempête, bris de vitres, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, heurt d'un véhicule, mais aussi le vandalisme.

L'assurance du contenu couvre vos objets personnels qui ne sont pas du bâtiment. Quand on souscrit une assurance vol, c'est pour le contenu uniquement.

Si on pénètre dans votre maison en construction et qu'on vient décrocher les radiateurs incorporés à l'habitation, la chaudière déjà placée, la cuisine déjà montée, c'est la garantie vandalisme qui intervient (car les objets ont déjà été incorporés à l'habitation et sont devenus du bâtiment, ils ne rentrent donc plus dans la catégorie "contenu" mais dans la catégorie "bâtiment")
Si par contre vous faites appel à un cuisiniste qui vient vous livrer la marchandise le lundi mais que l'installateur vient la monter le jeudi, si on vient vous dérober le contenu des boîtes, l'assurance normale habitation n'interviendra pas (impossibilité d'assurer le vol dans un bâtiment non-occupé sauf moyennant des normes de sécurité très élevées) et les matériaux de construction (dont fait partie ce genre de contenu spécifique) est généralement exclu des conditions générales. Il est donc nécessaire, si on peut se retrouver dans ce cas de figure, d'assurer le "risque de construction" avec une garantie vol sur chantier.

Pour parler de ma propre expérience, je conseille généralement à mes clients de souscrire l'assurance habitation au moment du début des travaux, car quand la maison est en construction on paie une prime réduite la première année. En parallèle, on peut prendre une assurance risque de construction dont la surprime sera souvent égale au prix total de l'assurance de la 2e année (en gros, on paie 150 % la première année pour le bâtiment en construction ainsi que l'assurance du chantier et 100 % la 2e année)
La compagnie avec la quelle je travaille en majorité n'a jamais empêché un client dont le chantier était déjà en route de s'assurer que ce soit pour l'assurance de base ou pour la garantie risque de construction.

Attention que l'assurance chantier a aussi un volet "responsabilité" qui peut être souscrit, qui est très cher si la maison est mitoyenne. Mais si vous faites les travaux vous-même et que vous risquez de provoquer des dommages à la maison voisine, il peut être intéressant d'y souscrire.

L'assurance risque de construction ne peut être faite, pour un particulier, sans l'assurance de l'habitation. C'est un volet spécifique de l'assurance habitation. Mais dans le cadre d'un promoteur qui construit un building, il existe une assurance spécifique "tous-risques chantier" que ce dernier peut prendre, et qui couvre tous les risques (aussi bien incendie qu'erreurs de conception) On parle ici de primes de plusieurs milliers d'euros.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas, je répondrai sur le fil.

Et je précise également que je ne fais pas ma pub, de toute façon la plupart des personnes empruntant pour faire construire sont liées pour l'assurance avec la banque qui fait le crédit...
12/05/2013 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
Merci pour ta réponse XAS.

Dans mon cas ce que je souhaite c'est assurer les matériaux une fois qu'ils sont placés (installation électrique, châssis, Pompe à chaleur, etc...) contre le vol/la dégradation et ce avant d’emménager dans le bien. Si je comprends bien ça doit être dans le module vandalisme de l'assurance bâtiment.

L'approche serait elle alors d'ajouter spécifiquement au contrat d'assurance du bâtiment l'installation électrique ou la PAC dès qu'ils sont placés ?

Maintenant dans les conditions générales sur le vandalisme:
Article 10
Dégradation du bâtiment par vandalisme, malveillance ou par des voleurs ainsi que le vol de parties du bâtiment; sauf les dommages:

4. au bâtiment en construction ou libre d’occupation depuis plus de 90 jours au moment
du sinistre;


Même si le bâtiment est fermé, si on est encore en train d'y ajouter des éléments j'imagine qu'on le considère toujours comme étant en construction? De plus non occupé.
12/05/2013 Vieux  
Xas
  42 ans, Liège
 
Simshaka: il semblerait effectivement, au vu des conditions générales, que ce ne soit pas couvert dans ton contrat. Peux-tu me dire de quelle compagnie il s'agit ?
Lundi, au bureau, je regarderai dans les conditions générales de plusieurs compagnies pour voir ce qu'il en est.

En tout cas, je suis assez étonné, car pour moi c'était couvert d'office par toutes les compagnies (expérience faite sur certaines compagnies, mais pas sur toutes apparemment)

Merci de ton apport en tout cas, tu m'auras appris quelque chose.
12/05/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
En fait, shimshaka , vous avez voulu minimiser les primes à payer dès le départ du chantier pour une assurance chantier complète, et ensuite, vous vouliez rajouter à moindre coût, l'assurance vol sur les risques les plus importants et les plus fréquents ????

Je ne suis pas dans l'assurance, mais j'ai déjà eu beaucoup de contacts avec des assureurs, en recherchant des solutions pour mes clients, aucun n'accepte l'assurance en cours de chantier. On prend tout ou rien, dès avantr le début de chantier.
Mais parfois, attention à la franchise !!!!
J'ai, un jour, eu une proposition "intéressante" jusqu'au moment où l'assureur m'a annoncé la franchise : 2.400 €
Au revoir Monsieur !!!

Si xas ( à qui je souhaite la bienvenue) connaît une assurance qui accepte ce genre de solution, avec une franchise raisonnable, il serait bien qu'il en informe tout le monde. Et moi-même en détail en MP.
Ce serait un fameux plus pour tous les ocnstructeurs.

Dernière modification par intègre 12/05/2013 à 14h16.
12/05/2013 Vieux  
  52 ans, Liège
 
LOI BREYNE :

Art. 4. Par la convention, les droits du vendeur sur le sol et sur les constructions existantes, afférents à la maison ou à l'appartement à construire ou en voie de construction, sont immédiatement transférés à l'acheteur.

Art. 5. Le transfert de propriété des constructions à ériger s'opère au fur et à mesure de la mise en oeuvre des matériaux et de leur incorporation au sol ou à l'immeuble en construction.
Dans le cas tant de vente que de contrat d'entreprise, le transfert des risques visés par les articles 1788 et 1789 du Code civil ne peut s'opérer avant la réception provisoire des travaux, ou, lorsqu'il s'agit d'un appartement, avant la réception provisoire des parties privatives.

CODE CIVIL

SECTION III. - DES DEVIS ET DES MARCHES.

Art. 1788. Si, dans le cas où l'ouvrier fournit la matière, la chose vient à périr, de quelque manière que ce soit, avant d'être livrée, la perte en est pour l'ouvrier, à moins que le maître ne fût en demeure de recevoir la chose.

Art. 1789. Dans le cas où l'ouvrier fournit seulement son travail ou son industrie, si la chose vient à périr, l'ouvrier n'est tenu que de sa faute.

Art. 1790. Si, dans le cas de l'article précédent, la chose vient à périr, quoique sans aucune faute de la part de l'ouvrier, avant que l'ouvrage ait été reçu, et sans que le maître fût en demeure de le vérifier, l'ouvrier n'a point de salaire à réclamer, à moins que la chose n'ait péri par le vice de la matière.

CONCLUSION:

A) Contrats soumis à la loi Breyne

Le transfert des risques de l'entrepreneur au maître de l'ouvrage s'opère à la réception provisoire des travaux, ou, lorsqu'il s'agit d'un appartement, à la réception provisoire des parties privatives.

B) Contrats non soumis à la loi Breyne

- Le transfert des risques entre l'entrepreneur et le maître de l'ouvrage s'opère à la réception provisoire des travaux ou à défaut dès que le maître de l'ouvrage est mis en demeure de recevoir la chose. Toutefois, lorsque le maître de l'ouvrage fournit les matériaux, l'entrepreneur ne répond pas de la perte occasionnée par le vice de la matière.

Voilà pour les principes et dans les grandes lignes.

Pour éviter toute discussion en cas de problème, on ne peut que conseiller au maître de l'ouvrage de prendre les assurances suivantes :

- Une police dite «tous risques chantier» qui couvre au moins le vol des matériaux, les dommages matériels causés aux ouvrages y compris par la force majeur ainsi que ceux causés aux bâtiments voisins y compris le trouble de voisinage (art 544 du code civil).
- Une police «globale décennale» qui garantit une intervention rapide de l'assureur en cas de dommage susceptible d’engager la responsabilité décennale des bâtisseurs.
- Une police «dommages corporels» qui couvre le maître d'ouvrage et sa famille ainsi que les autres visiteurs en cas d'accident sur le chantier.
12/05/2013 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
Intègre, non je n'étais simplement pas au courant du fait qu il fallait la prendre avant. Mon ancier banquier m avait dit qu on pouvait ajouter au fur et à mesure dès qu on voulait des composantes. Comme je ne voyais pas de risque de vol (non couvert pas l assurance de l entrepreneur) avant la fermeture du gros oeuvre, Je l ai demandée maintenant mais si j avais su, je l aurais pris dès le début et je suis même pret à payer le même montant que si j avais du le faire dès le début.

Xas, il s agit de la top habitation chez Ag insurance.
12/05/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Une assurance est toujours trop chère, jusqu'au moment où il y a un sinistre.
Et là parfois on n'a plus que ses larmes pour pleurer.

Prenez l'habitude de ne pas croire les banquiers, surtout ceux qui combinent assurance et banque. Regardez la crise dans laquelle nous sommes, ce sont les banquiers qui nous ont mené là.
Si vous voulez une assurance, passez par un courtier indépendant des banques et assurances, en qui vous avez confiance (si cela existe encore ??) lui peut vous dégotter l'assurance qui correspond le mieux à vos attentes. Il a accès à toutes les offres et conditions de toutes les banques et assurances.
12/05/2013 Vieux  
  50 ans, Namur
 
Pour ma part j'ai pris une tout risques chantier chez et hi as et j'ai payé 1100 euros pour 250000 euros assuré. compris le vol .... et franchise de 625 euros.j'ai eu d'autre devis d'assurance qui était 2 foi moins cher, seul hic elle couvraient rien.
Page 4 sur 4 Première page - Résultats 1 à 20 sur 72 Page precedente 23 4


A lire également sur BricoZone...
crédit hypothécaire - assurance solde restant dû (ASRD) - informations générales Par arthur9-9 dans Construction, +216 29/10/2013
Assurance et responsabilité civile Par onap dans Construction, +14 02/11/2008
Assurance Par Loriot dans Lois, Règlements, Primes, +1 21/01/2008
Assurance touts risques Chantier Par pfuse dans Construction, +3 29/11/2007
Puissance chantier Par mozet dans Electricité, +3 15/08/2007


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société