avis sur hors équerre important dans une nouvelle construction

( dans

» Construction

)
Chercher:    

avis sur hors équerre important dans une nouvelle construction

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


18/10/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Bonjour

Je me permet de vous envoyer ce mail pour avoir votre avis sur un soucis de hors équerre asser important de notre maison qui se situerais selon les différentes versions de l'entrepreneur, de l'architecte et du gestionnaire de chantier entre 6 et 11 cm entre la façade avant et arrière, vous pourrez vous faire une idée de la maison qui est reprise sur notre avatar
les façades sont en partie en brique et d'autres en cèdre avec une partie cart port intégré qui lui est complètement en cèdre, plafond compris( c'est lors de la pose du plafond que nous avons constater définitivement le problème et que les langues ce sont déliées suite a nos questions insistantes)

Selon certaines versions, le géomètre qui a implanter la maison aurais tout implanter sur de la brique sans tenir compte des parties en cèdre d'ou le problème du hors équerre, je ne sais pas si cela a de l'importance mais je précise aussi que l'implantation c'est faites sans les bornes qui viennent seulement d'ètre posées la semaine passée

Ma question est d'avoir un avis neutre car mon architecte ne nie pas ne pas ètre au courant du soucis ainsi que tout les intervenants, ils ont simplement essayé de corriger le tir aux mieux en espérant que nous ne le voyons pas, pour notre part nous avons réellement remarquer le problème malheureusement trop tard pour faire démonter lors de la mise en place de la brique sur le dernier pignon a la fin de la pose des briques ou les 3cm de vide d'air se rétrécissais a rien d'un cote a l'autre du pignon

La chose positive est que le problème a été acté dans la réception provisoire mais aucune mesure précise de l'erreur n'a encore été prise, que l'architecte se dis perdu face a un problème pour lui encore jms rencontré

Maintenant nos questions concernent les tolérances ? , les responsabilités de chacun mèmes si l'erreur est reconnue, le seul qui ne c'est pas exprimer est comme par hasard le géomètre ......

Il est trop tard pour rectifier le tir vu que le batiment est terminé sauf que l'erreur se répercute en toiture ( constaté lors de la pose de l'isolant par nos soins) au niveau du carrelage avec une différence de 6 cm sur une longeur de 4m dans la cuisine, dans la finition du plafond du cart port ainsi que dans la pose d'une baignoire d'angle dans la salle de bain et également dans le vide d'aire entre la brique et l'isolant qui deviens quasi inexistant a certain endroit (photos disponible)

Une compensation financière devrais nous ètre proposée mais cmt l'évaluer , sur quel base ?
Nous nous attendons a un minimum de la part de l'entrepreneur ....

Nous estimons que notre batiment subira une - value en cas de revente et moralement il ne nous semble pas normale que ce genre de chose arrive

Voila, nous espérons ne pas avoir été trop long

Si vous avez des questions pour vous éclairer et nous aider , pas de soucis

Dans l'attente de votre réponse

Bien à vous
18/10/2010 Vieux  
 
  42 ans, Liège
 
Habitant une vieille maison, le hors équerre est fréquent... (différence de 30 cm sur la longueur du couloir (moins de 6m)... Je pense donc que ta maison ne subira pas une -value...

Maintenant, que dis l'archi concernant une compensation, a-t-il déjà donné un chiffre ?
18/10/2010 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
pas d'isolant → on paye toute sa vie → à faire estimer par l'architecte indépendant, mieux par un thermicien
18/10/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Impulson Voir le message
Habitant une vieille maison, le hors équerre est fréquent... (différence de 30 cm sur la longueur du couloir (moins de 6m)... Je pense donc que ta maison ne subira pas une -value...

Maintenant, que dis l'archi concernant une compensation, a-t-il déjà donné un chiffre ?

Oui , à la différence que ici c'est une nouvelle construction de 2010 avec des plans d'architecte et une implantation qui aurais du ètre nickel

Justement l'architecte reconnais les tords mais dis ne pas savoir gérer un problème jms encore rencontrer à son niveau , l'entrepreneur reconnais l'érreur et parle de compensation financière mais personne ne prend la peine de mesurer exactement le hors équerre et encore moins de l'évaluer
18/10/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Citation:
Posté par boubanstik Voir le message
pas d'isolant → on paye toute sa vie → à faire estimer par l'architecte indépendant, mieux par un thermicien
Le batiment a été bien monter et l'isolant bien placer, le problème n'est pas la
simplement la facade avant et arrière ont une différence de 6 a 11 cm ce qui fais qu'il est tordu et que cela se répercute dans les pièces de vie ainsi que dans le vide d'air du pignon droit
18/10/2010 Vieux  
Musicseby
 
 
S'il y a un problème dans le vide d'air -> si cela se touche, vous perdez le bénéfice de l'isolant.
18/10/2010 Vieux  
Fly
 
  45 ans, Hainaut
 
Dès prise de connaissance du problème, vous auriez dû en parler à votre architecte et, lui, en aurait avisé l'entrepreneur. Il aurait fallu stopper la construction et voir comment y remédier, quitte à démonter une partie et refaire correctement !
Qui a pris la responsabilité de l'implantation du bâtiment ? Y a-t-il eu un rapport d'implantation ?

Autre question, point de vue légalité, avez-vous fait la réception provisoire ? définitive ?
Avez-vous un rapport de l'architecte et/ou de l'entrepreneur mentionnant ce problème ?
Vous avez tacitement marqué votre accord pour que la construction continue puisque vous ne l'avez pas fait stopper... mais avez-vous demandé une compensation financière suite à cela ?

Si la construction est terminée et que la réception a été acceptée par toutes les parties, je ne vois pas trop ce que vous pourrez faire..

A vos yeux, quelle est l'importance du dommage subit ?
Parce que, si c grave et que vous n'acceptez pas, pourquoi avoir laissé continuer ?
C'est là que je ne vous comprends pas
18/10/2010 Vieux  
 
  42 ans, Liège
 
Une de mes connaissances a eu le même problème (hors équerrage) et sa compensation a été que l'entrepreneur lui fasse sa terrasse... Peut-être une idée à suivre...
18/10/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Fly Voir le message
Dès prise de connaissance du problème, vous auriez dû en parler à votre architecte et, lui, en aurait avisé l'entrepreneur. Il aurait fallu stopper la construction et voir comment y remédier, quitte à démonter une partie et refaire correctement !
Qui a pris la responsabilité de l'implantation du bâtiment ? Y a-t-il eu un rapport d'implantation ?

Autre question, point de vue légalité, avez-vous fait la réception provisoire ? définitive ?
Avez-vous un rapport de l'architecte et/ou de l'entrepreneur mentionnant ce problème ?
Vous avez tacitement marqué votre accord pour que la construction continue puisque vous ne l'avez pas fait stopper... mais avez-vous demandé une compensation financière suite à cela ?

Si la construction est terminée et que la réception a été acceptée par toutes les parties, je ne vois pas trop ce que vous pourrez faire..

A vos yeux, quelle est l'importance du dommage subit ?
Parce que, si c grave et que vous n'acceptez pas, pourquoi avoir laissé continuer ?
C'est là que je ne vous comprends pas

Le soucis est qu'il étais déja trop tard pour faire démonter quand nous nous en sommes rendu compte, mais après avoir discuter avec les ouvriers à la fin du chantier, eux étaient bien au courant du problème dès la pose des hourdis du premier étage, je suppose que l'architecte et l'entrepreneur en ont été avisé mais pour éviter des frais , ils ont sans doute pris la décision de continuer le chantier en essayant de tricher un maximum en èspérant que cela ne se vois pas de trop, d'ailleurs quand j'ai soulever le problème, personne n'a été étonné de mes questions à ce sujet

Pour la responsabilité de l'implantation, ce sont 2 "jeunes" géomètres d'une société namuroise qui sont venu le faire, j'ai bien reçu un procès verbal d'indication d'implantation ou il est stipulé en bas de page qu'il n'a pas été prévu de vérifier l'implantation du projet par rapport aux limites de propriétés

Après cela c'est le gestionaire de chantier et non l'architecte qui est venu donner les quotes avant le début du terrassement

Nos questions en fait comme écrit dans notre message sont de savoir quel dédomagements nous devons demander vu qu'ils sont d'accord sur ce point en rapport au dommage subit suite a cette erreur et fixer les responsabilités de chacun ainsi que de savoir pour ce que nous devons faire face à l'architecte qui a chaque fois que je le vois me dis qu'il ne sais pas cmt évaluer le dommage mais ne fais rien ne fus ce que de prendre les mesures exacte pour évaluer le hors équerre , ce qui me semble le minimum

Je pense qu'il laisse trainer les choses en espérant que nous laissions tomber car a mon sens ça responsabilité ainsi que celle du géomètre sont clairement engagée

La réception provisoire a été faites et il est bien inscrit dans le pv de l'architecte : équerrage du batiment , suite à différence entre façade avant et arrière, voir pour une compensation financière suite a notre demande

Maintenant personne ne prend le risque de l'évaluer , pourquoi ?
18/10/2010 Vieux  
Fly
 
  45 ans, Hainaut
 
La question reste la même : quel est pour vous le dommage subit ?
Quelle serait pour vous une compensation correcte ?
Avant d'aller en justice, essayez de trouver un accord avec votre architecte ou tout au moins, parlez-en avec lui
18/10/2010 Vieux  
Fly
 
  45 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Impulson Voir le message
Une de mes connaissances a eu le même problème (hors équerrage) et sa compensation a été que l'entrepreneur lui fasse sa terrasse... Peut-être une idée à suivre...
Voilàààà..... par exemple.
18/10/2010 Vieux  
Fly
 
  45 ans, Hainaut
 
Perso, des ouvriers ont cassé des tablettes d'un muret qu'il fallait démonter.
Il était bien indiqué dans le cahier des charges que les tablettes devaient être démontées et stockées.
Nous avons trouvé un accord avec l'entrepreneur, après en avoir parlé avec l'archi, il nous a offert d'autres tablettes qui nous convenaient et les a placées le moment venu. C'était moins bien que nos anciennes tablettes mais voilà, il vaut mieux trouver un accord qui arrange au mieux tout le monde
18/10/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Fly Voir le message
La question reste la même : quel est pour vous le dommage subit ?
Quelle serait pour vous une compensation correcte ?
Avant d'aller en justice, essayez de trouver un accord avec votre architecte ou tout au moins, parlez-en avec lui

Cmt pourais je évaluer cela alors que mème l'architecte n'en a aucune idée
Quand je lui en parle vu que le dialogue a tjrs été excellent il ne sais quoi me dire

1000 , 2000 , 5000 euros, ou est la fourchette résonable en rapport au rendu visuel anormal dans les différentes pièces de vie et aux rendement quasi nul de l'isolant en PU que nous avons payer bien cher ou le vide d'air est nul
18/10/2010 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
Moi je ne comprends pas pourquoi vous discutez avec des personnes qui, d'après vos propos
Citation:
"eux étaient bien au courant du problème dès la pose des hourdis du premier étage, je suppose que l'architecte et l'entrepreneur en ont été avisé mais pour éviter des frais"
, ont essayé de cacher les erreurs alors qu'ils pouvaient démonter quand il était encore possible à moindre frais.


Allez voir un avocat pour conseil et voir quels sont les dédommagements possibles afin
de chiffrer.
18/10/2010 Vieux  
 
  36 ans, France
 
Joyeux Anniversaire !
Prenez un architecte qui fait des audits énergétiques et demandez lui de calculer la consommation de chauffage:
-avec le mur isolé comme çà aurait du être le cas
-avec le mur non (ou mal) isolé comme c'est la cas ici.

Multipliez le montant annuel par 30-40 ou 60 ans (à voir) et montrez ce montant à l'entrepreneur ET l'Architecte.

Demandez à l'entrepreneur plutôt des travaux en plus gratuitement, il acceptera un montant plus élevé qu'en cash. Il faut encore avoir des travaux à lui faire faire.

L'architecte est tout aussi responsable, vu qu'il n'a pas bien surveillé le chantier et n'a rien vu OU qu'il a vu mais n'a rien dit. Il devrait donc revoir ses honoraires à la baisse.
24/10/2010 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
L'architecte et les géomètres, qui en plus ont implanté sans bornes, sont grandement responsables de ce problème.
24/10/2010 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Musicseby Voir le message
S'il y a un problème dans le vide d'air -> si cela se touche, vous perdez le bénéfice de l'isolant.
faut pas exagerer non plus.... si l'isolant est bien placé, à plat sur le mur porteur et bien jointif, le contact avec la brique ne va pas engendre un pont thermique. D'ailleurs, il est tout à fait possible de construire sans coulisse, mais la brique et l'isolant sont choisis en connaissance de cause.... Par contre, il est possible que la brique reste humide, avec les conséquences que cela suppose en hiver....
Quel est le type d'isolant utilisé? XPS, PUR, LM?
24/10/2010 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
L'architecte et les géomètres, qui en plus ont implanté sans bornes, sont grandement responsables de ce problème.
je pense que l'entrepreneur ne peut pas se cantonner à son rôle de simple exécutant.... La responsabilité est partagée par tous, à des degrés divers
24/10/2010 Vieux  
 
  47 ans, Namur
 
Citation:
Posté par agent-vert Voir le message
faut pas exagerer non plus.... si l'isolant est bien placé, à plat sur le mur porteur et bien jointif, le contact avec la brique ne va pas engendre un pont thermique. D'ailleurs, il est tout à fait possible de construire sans coulisse, mais la brique et l'isolant sont choisis en connaissance de cause.... Par contre, il est possible que la brique reste humide, avec les conséquences que cela suppose en hiver....
Quel est le type d'isolant utilisé? XPS, PUR, LM?

PUR en 8 cm recticell
29/10/2010 Vieux  
 
  43 ans, Bruxelles
 
Bha si tu es convaincu que tu n'auras de problèmes au niveau de l'isolation et que ton vrai souci c'est "Combien vaut ce dommage?"... A partir du moment où personne ne se prononce, demande une somme dont tu es certain qu'elle est à la limite du "pas raisonnable" genre 20.000 euro! Tout ça avec un sourire, tout le monde va bien rigoler et à ce moment la discussion sera ouverte. Tu auras lancé le pavé dans la marre. Aux autres de réagir, et si tu es comme tu le dis en bon terme avec les corps de métier en 20 minutes sur chantier vous trouverez un accord tous ensemble sur le principe des enchères à la baisse...

C'est ce que JE ferai!
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Peinture primaire qui s'écaille dans une nouvelle construction Par rickyguff dans Peinture, +3 14/01/2010
Prévoir le Photovoltaique dans une nouvelle construction? Par brush dans Solaire Photo Voltaïque, +11 26/03/2009
VIDE VENTILE dans une nouvelle construction Par MICHEL11 dans Gros Oeuvre, +2 23/10/2008
Pose de plafond dans une nouvelle construction Par Steve-Austin dans Finitions, +3 06/05/2008


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société