Avis sur modification de charpente

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Avis sur modification de charpente

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


29/07/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Bonjour Fradeco,

Merci pour ces information. Pour votre information, le BE n'avait proposé de placer des solives intermédiares de 50*200, ce qui est bien inférieur à ce que vous préconiser et qui ne semble de toute facon compliqué à mettre en oeuvre avec la hauteur de 215 mm des solives existantes.

En tout cas, ca fait plaisir d'avoir un calcul avec des valeurs chiffrée et l'appelation des différents termes.

Si je comprend bien votre calcul, la fléche maximale aprés fluage (le fameux Wcreep ?) est de 10,9 mm, ce qui me semble acceptable sur la portée de 4,38 m

Pour mon information, l'inertie que vous avez prise en compte est partout celle d'une section de 63*215 ? Ou avez-vous tenu compte d'une inertie différente pour les solives actuelles renforcées ?

Lorsque vous indiquez que la configuration oblige de partir sur des solives de h = 215 mm, est-ce pour une question de calcul théorique ou pour une question de géométrie de pose ? Je pose cette question car je ne sais pas si la section de 63*215 est un standard facilement disponible. Je trouve du 68*215 qui semble être du 75*225 raboté

Je continue mon analyse et reviens surement vers vous avec d'autre question si je peux me le permettre, mais qui seront plutot d'aspect "pratico-pratique" de la mise en oeuvre

Merci déja pour l'aide actuelle

Dernière modification par pcolleye 29/07/2015 à 12h42.
29/07/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
pcolleye,

La section de 63 * 215 mm est la résultante de la hauteur des solives existantes et de la possibilité que l'on peut sortir cette section d'une 73 x 223 mm rabotée.

Dans le calcul, l'inertie des solives espacées de 30 cm est basée sur une 63 * 215 mm. Ceci est également valable pour les entraits renforcés que j'ai considérés être sur le même pied.

Les calculs sont basés sur une flèche Winst. de 1/400 et une Wnet.fin. de 1/350 de la portée.
Il est évident que si on part sur une Winst. de 1/350, la section de 50 * 200 mm est d'actualité. Mais ceci augmentera la Wnet. fin. par rapport au 1/300 de la portée, ce qui donnerait une flèche maximum admise de 14.6 mm. Ceci étant, je pense que 1/350 de la portée est un minimum pour des locaux d'habitations privées. Tout dépend si on considère ce paramètre en Wint, ou en Wnet.fin.

Dans le calcul, sur la base de la charge prise en compte, la qualité du bois, le lieu de sa mise en oeuvre, et les critères de flèches, c'est la section minimum qui, selon moi, devrait être mise en œuvre.

Dernière modification par fradeco 29/07/2015 à 12h55.
29/07/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Bonjour pcolleye,

Je dois également faire une etude de charge de ma charpente préfabriquée.
2 amis du métier sont venu et j'ai 2 avis différents donc je veux avoir une vraie étude.

Pourrais tu me conseiller sur une entreprise sérieuse qui fait cela ? En MP bien sur.
29/07/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Bonjour Nico.

Soyez trés prudent avec les BE pour une étude de charpente préfabriquée. De mon expérience, j'en ai fait 2, avec 2 Be différent, et je suis trés décu du résultat.

Le mieux est, je pense, de consulter le fabricant des fermetes si vous avez les références. Car en théorie les fabricant de fermettes ont un bureau d'étude. Dans mon cas, je ne les avais pas donc impossible de le faire.

J'a une référence d'un Bureau d'étude qui ne m'avait pas remis pris car trop de travail et trop loin de chez moi, mais ils m'vait paru hyper sérieux dans les contact que j'avais eu avec eux. Je vous envoie par MP le nom de cette société et aussi celui des deux autres que je vous déconseille
29/07/2015 Vieux  
  31 ans, Hainaut
 
Merci pcolleye j'ai bien recu ton MP. Par chance la société que tu conseilles est prés de chez moi.

Je suis vraiment dans le même cas car je n'ai ni les plans ni la société qui a fabriqué ma charpente. Fradeco s'était déjà penché sur le sujet (encore merci à lui) mais ca devient trop technique pour moi. Donc je préfère faire les choses dans les règles de l'art.

Tu as une idée de combien coute une telle étude ?
29/07/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Citation:
Posté par fradeco Voir le message
pcolleye,

Dans le calcul, sur la base de la charge prise en compte, la qualité du bois, le lieu de sa mise en oeuvre, et les critères de flèches, c'est la section minimum qui, selon moi, devrait être mise en œuvre.
Quand vous dites ca, c'est par rapport à la section de 63*215 ou de 50*200 ? Je ne compte de tout facon pas mettre de 50*200, je ne veux pas prendre de risque.

Donc je partirait - au minimum - sur des solive centrale de type 63*215 partout, autant sur la partie 3,58 m que la partie 4,32m. Autant faire plus costaud que l'inverse.

Que pensez-vous de l'utilisation de bois plus technique comme le KVH (bois massif abouté) ? Il me semble qu'il est plus sec et donc un peu moins lourd à manipuler. Plus cher aussi, mais au prix de la main d'oeuvre, cela peut se justifier.
29/07/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
C'est évidemment sur la base de la section de 63*215 mm. Section déterminée sur la base de mon approche de calculs. A la base je ne connais pas la section du BE. (50*200 mm)

63*215 mm partout. Qui peut le plus peu le moins.

Le KVH, doit répondre à la classe C 20.
Pour info, une classe de bois C 20 n'est pas le top du marché.
Je base les calculs sur cette classe, car on est jamais sûr de la qualité qui sera fournie et mise en œuvre.

Le KVH doit être supérieurs à un résineux de classe C 20. Ce bois doit avoisiner la classe C 24, ce qui améliore sa résistance en flexion et diminue les valeurs de flèches.
04/10/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Fradeco,

Depuis nos dernières conversation, mes réflexions ont bien avancé et mardi je reçoit les nouvelles solives. Partant du principe que qui peut le plus peut le moins, j'ai pris du KVH 80*220 sur la portée 4,38 m et du 60*220 sur la porté plus courte.

Au niveau de la pose de ces nouvelles solive, elle seront sur les mêmes sablières que les entrait actuels.

Je me demande s'il serait utile de prévoir une surépaisseur sur les sablièresde de sorte que le bas des nouvelles solive ne touchent pas le plafon du rez actuel.
Petit schéma (à gauche sans cales, à droite avec cales) :
Avis sur modification de charpente

Tout ça dans le but que la fléché (que vous m'avez calculée à environ 10 mm, en full charge) n'est presque aucune influence sur le plafond du rez de chaussé.

tout ça dans le but d'éviter les fissures éventuelles.

Si oui, quelle type de plaque utilser ? Il faut quelque chose qui tienne bien à la compression. Du contre plaqué en 9 mm épaisseur ?
05/10/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Bonjour pcolleye,

Effectivement, cette solution évitera vraisemblablement les fissures dans le plafond existant. Je pense aussi que placer un contre plaqué est une bonne idée pour maintenir les solives à un niveau qui évitera le contact entre les nouvelles solives et le plafond existant.
05/10/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Merci de cet avis.

Du contre plaqué de 9 ou 10 mm, est-ce suffisamment résistant pour tenir les effort de compression ?

Ou faut-il prévoir un type de bois plus "dense" ou "dur" (Je suppose que l'osb n'est pas une bonne solution pour cela ?)
05/10/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Pour moi, si vous avez la possibilité de placer des lames de bois exotique de 10 mm d'épaisseur du type IPE, WENGE, BAKERAI, PADOUK ou similaire, c'est encore mieux
14/10/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Je reviens encore avec une question/demande d'avis sur mon renforcement.

Au final, on a préféré prendre également appuis sur la structure existante. cela se justifie notamment par le fait que les cloisons extérieure prendrons appuis sur la structure existante. Donc autant que le plancher en sois solidaire.

Donc, étant donné que je rajoute des solives (KVH 80*220) avec entraxe de 300 mm au lieu de 600 mm actuellement, j'ai donc une solive centrale et une solive placé (en théorie) contre une existante.

Cependant, c'est compliqué d'être totalement contre de part la présence des jambes de forces (petit schémas) :
Avis sur modification de charpenteAvis sur modification de charpente

La seule possibilité pour être contre est de faire sauter la plaque d'OSB, mais ce n'est pas si simple car elle clouée (clous torsadés) et en plus collée...On a essayé avec une, ça passe mais chipoterie....

Voila ma question : si je suis presque contre et que je veux rendre solidaire de la structure actuellement, il faut visser la nouvelle solive à la structure existante.
on a testé deux cas :

1) Soit on retire la plaque OSB, on est vraiment contre (aux défauts de planéité des bois prés...), on serre aux serre-joint et on place les vis qui serrent le tout ensemble. Bien entendu CETTE PLAQUE OSB SERT DE LIAISON ET IL FAUDRA ABSOLUMENT REFAIRE CETTE LIAISON PAR LA SUITE. l'avantage de cette méthode est qu'elle permet de coller aussi les bois en plus des vis....(mais ça va couter en colle...)

2) Soit laisse les plaques OSB, est on place quelques cales de même épaisseur, on serre aux serre-joint et on place les vis qui serrent le tout ensemble, mais avec un espace creux de 18 à 22 mm entre la nouvelle solive et l'existante. --> Dans ce cas, les vis transmettent-elles correctement les effort ? J'utilise des vis filetage total 7 ou 9 mm de diamètre (visserie pro marque ROTH***AAS) L'avantage de cette solution est sa simplicité et le fait que je ne dois pas refaire la liaison par la suite, mais transmet-elle les efforts rasants de la flexion ?
Avis sur modification de charpente

Au niveau rigidité, on ne sent pas la différence entre les deux cas (mais bon, je suis peut-être un peu surdimensionné....)

3) solution autre mais non testée : plutôt que des cales, mettre un planche continue entre les deux, mais une planche aussi fine (22 mm sur 220 mm de haut), fera-t-elle vraiment la différence ?

Merci de vos avis.

Dernière modification par pcolleye 14/10/2015 à 01h28.
14/10/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Bonjour pcolleye,

Perso j'opterais pour la solution d'une ''planche de 22 * 220 mm (multiplex) sur la longueur utile en gardant la pièce d'Osb en place. Posée collée vissée.

Ensuite placer la solive de renfort.

C'est dommage que vous avez probablement déjà vos KVH 80 x 220 mm, car dans ce cas, des 60 x 220 mm aurait également convenu.

Bonne réflexion.
14/10/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Bonjour Fradeco,

Pour le type de KVH, oui des 60*220 était valables, mais qui peut le plus peut le moins....

Il ya deux choses qui me "tracasse" avec la solution d'une "planche"
1) Cette planche saura prendre auppuis d'un coté sur le mur porteur, mais vu qu'elle s'arrête au niveau de la plaque OSB, elle ne portera à niveau pas sur le mur porteur. Mais étant donné qu'elle sert de renfort complémentaire, ca ne devrait pas être un probléme.

2) La longueur de cette planche devra faire d'un coté un peu moins de 4 m et de l'autre un peu plus de 3 m.....--> Ca se trouve ce type de longueur ? Sans devoir passer par du KERTO refendu bien entendu....
--> Sauf si cette "planche" peut être en deux partie, car dans ce cas des panneaux multiplex standard en 2,4 ou 2,5 m de long conviendront parfaitement


Citation:
Perso j'opterais pour la solution d'une ''planche de 22 * 220 mm (multiplex) sur la longueur utile en gardant la pièce d'Osb en place. Posée collée vissée.

Ensuite placer la solive de renfort.
Pourquoi ne pas plutot placer directement les trois ensemble en encollant les deux faces de la planche 22*220 mm (ou 22*175mm car les renfort actuels ne font que 175 mm de haut), et viser le tout ensemble avec des vis filetage total de 7 mm * 200 mm ? (100 + 20 + 80)

La solution des cales, je suppose donc que vous ne la conseillez pas. La solutiond de retirer la plaque OSB, on doit la rejeter aussi ou cela reste une option si sont démontage peut s'avérer plus simple que prévu (par exemple en travaillant avec un outil oscillant comme le Fein Multimaster) ?

Dernière modification par pcolleye 15/10/2015 à 13h21.
15/10/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Encore un info complémentaire vu que je ne peux plus éditer le post du dessus :

Les plaques d'OSB sont un élément identifié comme un point faible par ma seconde étude de stabilité. Donc l'idéal et l'optimum reste de les renforcer. Si je la laisse, je peux renforcer cette liaison en y rajoutant une autre par la suite (cas 1). Si je l'enléve, je peux la remplacer le même type de nouvelle liaison (cas 2), ou je la remplace par une plaque acier à connecteur AVANT de mettre la nouvelle solive de 80*220 et je réalise un petit défoncement dans la nouvelle solive (qui me fera perdre un peu en inertie) --> cas 3
Avis sur modification de charpente

Que pensez-vous de ces 3 schémas ?
15/10/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Bonsoir pcolleye,

Pour moi, les planches de multiplex ne participaient pas au renforcement des ''solives'' Ces planches ne font que combler un espace entre l'existant et le renfort et contribuent au parfait serrage des pièces en évitant de démonter la pièce de liaison en OSB.

Maintenant si l'enlèvement de la pièce d'OSB serait plus aisé, et n'a pas d'incidence sur la stabilité, effectivement une plaque connecteur métallique est une solution. Celle-ci permettrait de réduire l'épaisseur du complexe. La réduction d'épaisseur de la plaque métallique (+/- 3 mm je pense) n'altèrera pas le renfort.

Dernière modification par fradeco 15/10/2015 à 22h11.
26/10/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Hello,

Je revient sur ce sujet aprés mes essais d'enlévement des plaque OSB....même avec un outil multfonction, c'est vraiment la galére.....

Citation:
C'est dommage que vous avez probablement déjà vos KVH 80 x 220 mm, car dans ce cas, des 60 x 220 mm aurait également convenu.
Alors dans ce cas, une autre option pourrait être de "défoncer" les KVH de 18 à 22 mm là ou se trouve la plaquette OSB, ce qui permet de fixer donc le KVH directement contre l'entrait.

Je me demande si ce cas, malgré le déforcement, ne reste pas meilleur étant donné que l'on sera contre l'entrait, ce qui permet en plus de coller les deux ensemble (par exemple avec de la RECTA-VIT Structuran en cartouche)

On ne déforce que sur une petite zone, proche de l'appuis. Donc l'incidence sur la fléche ne pourra qu'être faible...


Par contre, cette solution est plus délicate à mettre en oeuvre de l'autre coté : si vous vous souvenez bien , j'ai d'un coté une portée de 4,38 m (hors appuis), c'esr sur cette zone que je travaille actuellement. de l'autre coté, la portée est de 3,52 m

Sur cette porté de 3,52 m, j'avais prévu des KVH 60*220, histoire de ne pas exagérer. Vu que j'ai le même probléme de plaquette OSB de ce coté, déforcer des KVH de 60*220 de 18 à 22mm, ca va par contre être plus conséquent. Faisable ?


Apparement, ca doit passer car vous m'aviez déja préconisé par le passé :
Citation:
Pour une charge uniformément répartie de 271 kg/m² dont 200 kg/m² de charge d'exploitation, Il faudrait mettre en œuvre pour une classe de service 2 :
Des solives, de résineux du type SRN ou similaire, de classe C 20 dont la résistance en flexion serait de 20 Mpa minimim,

Pour une portée de 3.52 m une section de 38 x 215 mm espacées de 30 cm d'axe en axe avec les entraits renforcés existants.
Je sais que le calcul serait loin de la réalité, mais que donnerait un calcul de la fléche dans le cas d'une porté de 3,52 mm avec du KVH de 40*220 (60 mm -18 à 22 mm) ?

Qu'en pensez-vous ?
26/10/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Bonjour pcolleye,

Je n'archive pas tous les calculs, mais si j'ai dis cela un jour, c'est que cela résultait d'un calcul sur la base de données précises.

Ceci étant, la feuillure d'encastrement de la plaque d'OSB dans les KVH se situe près de l'appuis (Croquis #32). En flexion simple, les contraintes sont moins importantes près des appuis. Compte tenu de la somme des sections de bois assemblés à cet endroit cela ne devrait pas avoir d'incidence sur la flèche selon moi.
26/10/2015 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
RE,

C'est vrai que je pense que j'ai tendance à surdmensionner.

J'ai vérifié avec quelques abaques de solivage et le petit calcul disponible sur Houtinfobois.com, ca semble être bon.

Il va falloir maintenant que je trouve comment "défoncer" mes madrier en KVH facilement de 18 à 22 mm en profondeur sur une surface de +/- 22 cm * 15 cm.
J'ai soit comme possiblité :

Soit passer de nombreux trait avec ma DEWALT DWS780 en réglant la profondeur + finir au ciseau à bois et rape
Soit passer à la défonceuse

Je vais tester la défonceuse ce soir,
26/10/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Tout dépend de ses performances de bricoleur, mais selon moi, la défonceuse effectuera le meilleur travail.
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Modification charpente Par s.p.14 dans Toiture, Charpente, +4 20/03/2011
modification de charpente Par regis dans Toiture, Charpente, +8 22/11/2009
Modification charpente Par Winslow dans Toiture, Charpente, +4 28/09/2009
Avis sur charpente Par SlowHand dans Toiture, Charpente, +2 16/07/2009
Votre avis sur ma charpente préfabriquée Par Laetitia2008 dans Toiture, Charpente, +18 28/08/2008


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société