conflit architecte : faut il le payer

( dans

» Construction

)
Chercher:    

conflit architecte : faut il le payer

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


17/01/2013 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par snezana Voir le message
je vous rappelle avoir consenti à votre demande à restreindre sans indemnité aucume ma mission au gros oeuvre fermé, par conséquent et afin d'être en mesure d'effectuer ma mission j'ai expressément fait acter à la dernière réunion de chantier qu'il était imptératif de me convier aux réunions de chantier concernant la couverture, l'égouttage et le parement.

qu'en pensez vous?

Je pense que sans savoir ce que vous avez convenu par écrit entre vous on parle tous dans le vide.

Mais si ce que vous écrivez est vrai l'architecte n'est pas en faute. Si vous lui avez demandé restreinte ça mission, c'est logique qu'il fasse moins de visite que prévu non ?
Pour palier a cela il vous demande et acte qu'il faut le prévenir pour certaine réunion si cela n'est pas fait il n'est pas en tord.

Il faut savoir ce que vous avez convenu exactement pour pouvoir vous aidez clairement le reste c'est que du vent ( sauf article de loi mais pour ça il faut encore qu'il s'applique a votre situation ).
17/01/2013 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par sbalintegro Voir le message
et tant qu'on y est c'est SA (à l'architecte) maison, mais que racontez-vous snezana, paye et ferme la

Ce n'est pas sa maison mais bien ses plans qu'il faut lui payé pour pouvoir les utilisés.
17/01/2013 Vieux  
  38 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

Y a quand même des mariols!!!Votre histoire m'énerve au plus au point parce qu'il y en a de plus en plus ds votre cas. (je parle pas spécialement des architectes)

Le gars, il a une mission à faire (visité le chantier et donner sa responsabilité par après) pour laquelle il est payé. C'est son métier dc il sait comment ca marche. Il vient au début du chantier pr faire bouger qques briques (dc il est au courant que le chantier est commencé) et puis plus rien du tout. Il débarque à la fin et demande son pognon....mais en plus il a le culot de dire qu'il a rien foutu, que c'est pas sa faute: on a oublié de le prévenir et que donc il n'engagera pas sa responsabilité ds les travaux.

Mais mon dieu dans quel monde on vit!!!! A sa place, je ferais profil bas, je m'excuserais de mon non-implication ds le chantier, j'assume mon attitude non-professionnelle, j'assume la responsabilité du chantier et je fais un rabait sur la facture pr montrer ma bonne volonté.

Je ne commence surtout pas à faire le malin, à prendre mon client de haut et à me couvrir derrière le conseil de l'ordre des architectes.

Mais bon le respect du client et la conscience professionnelle sont des choses qui se font de plus en plus rare de nos jours.

Pr conclure, je pense que vous n'aurez pas d'autres choix que de payer mais lui par contre devra assurmer sa responsabilité du chantier: vous le payer entre autre pr cela.

Courage en tout cas pr la gestion du dossier.

François
17/01/2013 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
franccote votre explication serait tout a fait logique pour une mission d'architecte et je suis d'accord avec vous, mais ici le client a LUI MÊME demandé a restreinte la mission de l'architecte donc sans savoir ce que veut dire restreinte on ne sais pas jugé de la situation.
17/01/2013 Vieux  
  30 ans, Hainaut
 
Je comprend que cela vous énerve, mais soyons réalistes quelques instants.
Lorsque vous avez entamé la construction, le budget pour l'architecte était prévu! Il vous demande donc de payer ce qui reste. Payer, vous aurez moins de problèmes.
De plus comme vous ne parlez ici que de l'architecte, je suppose que la maison ne souffre pas de malfaçons?
Et d'un autre point de vue, cet architecte n'a certainement pas que vous comme client. Il ne pense donc pas forcément à se dégager quelques heures pour aller voir par surprise votre chantier. Et quel est l'intérêt de bloquer quelques heures pour aller visiter un chantier si il ne s'y passe rien, que rien a bouger ou que rien est visible, c'est du temps de perdu.
17/01/2013 Vieux  
  36 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par jona1202 Voir le message
Ce n'est pas sa maison mais bien ses plans qu'il faut lui payé pour pouvoir les utilisés.
tu blagues ??
Il n'est pas question de ne pas payer les plans mais des heures non prestées!!
17/01/2013 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Comment tu sais que des heures non pas été prestée ?

Tu a lu la convention qu'il ont passé concernant le restriction ?

Au dire du client l'architecte a bien stipulé qu'il devais être prévenu le client a accepté, l'archi n'est pas prévenu donc il est dans son droit.

Plus bas le client dit lui même qu'il n'y a pas eu de réunion concernant certain point litigieux donc il est logique que l'archi ne soit pas venu puisque pas de réunion.

Pour évité cela il fallait prendre une mission complete a partir de ce moment la on peu attaqué un archi qui ne fais pas son boulot mais demandé de reduire la mision ( ce qui a été fait ) et ensuite se plaindre qu'il y a des truc qui n'ont pas été fait c'est pas la bonne option.
17/01/2013 Vieux  
  36 ans, Hainaut
 
Inutile de faire dévier, descend de ton chariot:
Citation:
Posté par jona1202
Ce n'est pas sa maison mais bien ses plans qu'il faut lui payé pour pouvoir les utilisés.
Il ne discute pas du prix des plans mais des prestations après. Donc le prix des plans payés, il peut les utiliser d'après votre phrase citée!!
17/01/2013 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
C'est une vision un peu simple de la chose.

En cas de probleme plan non respecté c'est la signature de qui qui apparait sur les plans ?


De tout façon le probleme n'est pas la on est ici sur un litige qui pourrait se terminé en justice, et je ne connait aucun avocat ( plus qualifier que nous pour ce genre de probleme) dire a son client ne paye pas tu est en droit simplement sur base de quelques ligne avec des infos incomplète ( on ne sais toujours pas de quoi parle la restriction ).

je reprend une de tes phrase
Citation:
Posté par sbalintegro Voir le message
Tu lui envois une lettre disant comme il n'a pas contrôlé et qu'il n'est pas responsable, bah
il n'aura pas de sous sous.
Si ca va en justice et qu'il perd a cause de ce conseil qu'il aura suivit, tu va lui payé les frais et autre dédommagement ?

Il vaut arrêté de donné des conseils de ce genre ( c'est une réaction normal ) mais comme vous ne connaissez pas la personne fasse a vous qui vous dit qu'il ne va pas le faire mot pour mot et ensuite avoir des problèmes.

Le meilleur conseil a donné c'est celui d'essayé de réglé le probleme a l'amiable et si ca ne va toujours pas d'aller voir un avocat. Mais certainement pas de ne pas payé en donnant des arguments qui ne tiendrons jamais la route devant un juge.
17/01/2013 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Citation:
Posté par gchaud Voir le message
Revoir votre contrat avec l'architecte, normalement il est la maître d'œuvre et c'est lui qui doit organiser les réunions de chantier.

Sauf si vous et l'entreprise avez volontairement refusé les réunions de chantier, cet architecte ne doit rien vous demander. De toute façon il admet qu'il n'a rien fait, de fait il ne peut pas vous demander de payer un travail qui n'a pas été fait.
Ce n'est pas l'architecte qui est "maître d'oeuvres" mail le client!!
17/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par keeper Voir le message
oui et non, le gros oeuvre fermé c'est explicitement ce que l'urbanisme impose.

Le reste (la finition intérieur) :
1) n'est pas l'affaire de l'urbanisme
2) n'engage en rien la stabilité

limiter la mission ça serait travailler au forfais ou juste le suivi maçonnerie
Vous faites une interprétation personnelle.

Celle-ci ne correspond pas à celle de l'ordre des architectes (voir argumentation du conseil de l'ordre #5) et ne correspond pas à la jurisprudence belge.

Pour un architecte, accepter ce genre de mission, c'est jouer avec le feu.
17/01/2013 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Entièrement d'accord avec l'avis de Benlan2000.
Il est clair que l'architecte, pour faire plaisir à son client, prend des risques vis à vis de la déontologie de son ordre et sa responsabilité future en cas de problème.
17/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par rabot Voir le message
Ce n'est pas l'architecte qui est "maître d'oeuvres" mail le client!!
L'architecte est bien le "maître d'oeuvres", le client est le "maître de l'ouvrage".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%AEtrise_d'%C5%93uvre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%AEtrise_d'ouvrage
17/01/2013 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Exact benlan,j'ai confondu,toute mes excuses.
17/01/2013 Vieux  
 
  42 ans, Liège
 
Perso pour mon projet d'extension, mon architecte m'a proposé quelques entreprises et je lui en ai proposé aussi... Nous nous mettions d'accord sur les jours de réunion (+ si besoin urgent ou en cas de question de l'entrepreneur). Je comprends très bien l'architecte qui a une part de responsabilité dans la construction et qui a été écarté du chantier (le fait de ne pas l'inviter aux réunions de chantier, c'est l'écarter...)... Le conseil d'Anémone semble judicieux... Reprenez contact avec lui afin d'essayer de discuter...

PS: Si j'étais l'archi en question, je n'aimerais pas que ma prose qui vous est adressée soit publiée sur le net...
17/01/2013 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
[quote=Impulson;664997]Perso pour mon projet d'extension, mon architecte m'a proposé quelques entreprises et je lui en ai proposé aussi... Nous nous mettions d'accord sur les jours de réunion (+ si besoin urgent ou en cas de question de l'entrepreneur). Je comprends très bien l'architecte qui a une part de responsabilité dans la construction et qui a été écarté du chantier (le fait de ne pas l'inviter aux réunions de chantier, c'est l'écarter...)... Le conseil d'Anémone semble judicieux... Reprenez contact avec lui afin d'essayer de discuter...

PS: Si j'étais l'archi en question, je n'aimerais pas que ma prose qui vous est adressée soit publiée sur le net...[/quote]

Son nom n'est pas cité, et il ne faudrait pas le faire.
Que le texte soit reproduit sans allusion à qui que ce soit, je trouve cela très formatif et doit pouvoir servir d'expérience à d'autres.
Il serait intéressant que l'archi puisse lire ce blog et donner son avis et ses arguments.
J'invite donc l'auteur du post à le faire savoir à son architecte qui jugera s'il est ou non opportun de donner suite.
18/01/2013 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Citation:
Posté par rabot Voir le message
Ce n'est pas l'architecte qui est "maître d'oeuvres" mail le client!!
Maitre d'ouvrage : le(s) client(s)
Maître d'oeuvre : l'architecte
18/01/2013 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par sbalintegro Voir le message
tu blagues ??
Il n'est pas question de ne pas payer les plans mais des heures non prestées!!
Quelles heures non prestées? Il demande d'être prévenu lors de la pose de la toiture, des égouttages, et du parement. Il n'a pas été prévenu. Ce genre de travaux peuvent très bien se faire en une semaine.
Donc, dès son passage suivant, il remarque qu'entre deux de ses passages (car on ne signale nul part qu'il ne vient pas sur le chantier hein), il constate que le chantier a évoluer sans l'avoir prévenu.

Bref, non seulement, il prouve qu'il passe sur le chantier (vu qu'il a vu l'évolution), mais en plus, il prouve que la convention n'a pas été respectée.

Faut pas croire, mais l’architecte n'est pas un esclave, il lui est impossible de venir tous les jours sur un chantier, ni même toutes les semaines, suivant sa charge de travail.

Bref, j'ai l'impression que l'on aime taper sur les autres, sans savoir réellement pourquoi on tape dessus.
18/01/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Ne connaissant pas les détails précis ni la chronologie de l'affaire, il est impossible de dire si l'architecte doit être ou non remis en question pour son travail. C'est snezana qui doit faire appel à son bon sens en toute objectivité pour tenter de résoudre ce conflit...
18/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par anémone Voir le message
Ne connaissant pas les détails précis ni la chronologie de l'affaire, il est impossible de dire si l'architecte doit être ou non remis en question pour son travail. C'est snezana qui doit faire appel à son bon sens en toute objectivité pour tenter de résoudre ce conflit...
Voici une réaction assez juste et mesurée.

Il y a tout de même certains élements objectifs qui doivent être pris en compte:

-L'architecte a fait acter dans un PV de chantier qu'il devait être convié pour le contrôle de différente phases.
-Snezana reconnait qu'il n'a pas tenu compte de cette demande de l'architecte.
-L'entrepreneur n'en a pas non plus tenu compte.

D'un autre côté, l'architecte à l'obligation LEGALE de contrôler (pas de suivre) la bonne exécution des travaux. A ce titre, il ne peut pas simplement se décharger de cette responsabilité comme il tente de le faire.
Et donc je ne cautionne pas le courrier que l'architecte a écrit.

Dans le strict respect de la loi, je ne vois que 3 possibilités pour l'architecte.

-soit il réceptionne les travaux, il déclare alors que le bâtiment est conforme au permis et que la construction a été réalisée dans le respect des règle de l'art. (cette position est très difficile à tenir après le courrier qu'il a envoyé).
-soit l'architecte impose une série de contrôle supplémentaires (ceux-ci sont évidement à charge du client qui n'a pas informé l'architecte tel que prévu).
par exemple endoscopie de l'égoutage pour vérifier les pentes ou réouverture du réseau d'égoutage, endoscopie derrière le parement pour vérifier le bon placement de l'isolant et des crochet de liaison, la couvertue peut facilement être contrôlée visuellement.
-soit l'architecte met un terme au contrat pour non respect des conditions. En considérant que Snezana est le principal responsable de la situation, l'architecte pourrait réclamer des indemnités de ruptures équivalente au bénéfice qu'il pouvait attendre sur le travail restant à réaliser.
En l'abscence d'architecte, il faudra désigner un nouvel architecte pour reprendre la suite. Ce nouvel architecte devra alors confirmer la bonne excécution des travaux et assumer la responsabilité dont le premier c'est "déchargé".

Vous noterez que la plupart des options sont nettement en défaveur de Snezana!

On ne sait pas non plus comment la situation en est arrivée à ce point.
Pourquoi l'architecte a t'il rajouter avec insistance les demandes de visites dans le PV précédent? Il le fait systématiquement ou il y a avait déjà eu un soucis? (par exemple chantier démarer sans avertir l'architecte?).
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Facturation/Conflit Electricien Par mikamic dans Electricité, +31 26/04/2013
Conflit architecte Par NikoBe dans Construction, +21 26/08/2011
conflit de voisinage Par BenjiBxl dans Galères et Horreurs, +15 27/05/2011
Cherche avocat pour conflit de voisinage - Liège Par Raclette dans Lois, Règlements, Primes, +4 10/06/2010


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !

Ajoutez votre société