conseils généraux 'détaillés' pour le suivi d'une nvlle construction

( dans

» Construction

)
Chercher:    

conseils généraux 'détaillés' pour le suivi d'une nvlle construction



04/12/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,
Voilà on vient de terminer la construction de notre maison. Comme nous avons suivi nous-mêmes le second oeuvre ça nous a fait bcp de boulot mais c'était une super expérience. Du coup, comme plusieurs potes s'y mettent aussi je leur ai fait une liste de conseils généraux par poste et +/- détaillés. Alors si ça peut servir à qqun d'autre...Cela concerne donc la construction d'une maison traditionnelle en blocs avec comme spécificité une quasi autonomie énergétique. C'est donc une maison basse énergie mais je ne vais pas m'étendre là-dessus car c'est déjà assez long comme ça. Si qqun a des questions par contre , n'hésitez pas.

J'ai repassé notre cahier des charges en revue et ai noté dans l'ordre chrono donc les trucs à ne pas oublier même si votre architecte vous en dira sûrement pas mal.

- normalement ds le cahier des charges (que les entrepreneurs ne lisent jamais) il doit être marqué que c'est l'entrepreneur qui est responsable du matériel et des matériaux en cas de vols ou de détériorations depuis le début des travaux jusqu'à la réception provisoire. Comme il y a pas mal de vols, c'est tjs bon à savoir.
- pr tous les entrepreneurs le mieux est de travailler via des forfaits (prix global et invariable) car si tu travailles en régie (à l'heure) tu vas te sentir obligé de vérifier tout le tps et tu y es très souvent perdant par rapport au forfait
- pr tous les entrepreneurs, bien vérifier que le transport est compris dans leurs prix
- les quantités indiquées dans le métré de l'archi le sont toujours à titre indicatif. L'entrepreneur est censé avoir établi son métré avant de donner son prix (et ne pourra donc plus rouspéter plus tard qu'il avait besoin de plus de ça ou de ça).
- tous les entrepreneurs sont censés nettoyer le chantier tous les soirs et évacuer eux-mêmes leurs déchets. Certains te demanderont un supplément pr les évacuer. Tu peux le payer ou, si tu as le tps, aller toi-même au parc à conteneurs apporter bouts de tuyaux, bouts d'isolant, etc.
- même si des indemnités de retard (+/- 40€ par jour calendrier de retard) sont stipulées dans ton cahier des charges, c'est très rare quand elles sont appliquées...faut pas rêver
- pas mal d'entreprises travaillent avec des sous-traitants...ça peut être bien mais c'est souvent mieux d'éviter car ils sont toujours moins bien rémunérés que des indépendants donc sont beaucoup moins impliqués dans ce qu'ils font
- pour tout travail supplémentaire, bien demander le prix avant et si possible mettre ça par écrit
- l'archi vous choisira aussi un ingénieur en stabilité (sauf si il/elle est lui-même ingénieur/e), un contrôleur Performance En Bâtiment (peut être l'archi aussi) et un Coordinateur sécurité. On ne les voit pas bcp ms ils sont obligatoires et le PEB est super important pr les primes en fin de construction.
- premier poste: terrassement: c'est tjs mieux de double-checker les niveaux des fondations en fonction des coupes de l'architecte. Il y a souvent des erreurs ce qui fait que le niveau fini de ta maison n'est pas celui attendu.
- citerne d'eau de pluie: c'est obligatoire mnt. Pensez à y raccorder wc, robinets ext, buanderie et plus si vs le voulez
- fouilles pour les impétrants: pour amener élec etc dans la maison, le terrassier fera une tranchée et y mettra des gaines. Chaque poste aura sa gaine. Si vous voulez un jour un parlophone ou une grille élec ou quoi, le mieux est d'en mettre une petite en plus, on sait jamais. Attention que chaque poste entrant dans la maison devra bien reboucher le trou fait dans la maçonnerie avec de la mousse adéquate (chez nous cela a dû être refait par la société des eaux car il y avait des fuites).
- poste maçonnerie: un point plus important est la protection contre l'humidité. Ils mettent normalement un DIBA sur la semelle de fondation + des couches plus hauts + tous les murs des caves sont goudronnés / hydrofugés + une membrane type PLATON (noire avec des petites bosses) est collée sur les murs de caves ext
- pr la maçonnerie hors terre, les blocs les plus isolants sont les briques en terre cuite, ensuite tu as les blocs en argex (petites billes dedans) et enfin les blocs de béton. Epaisseur de +/- 39cm + panneau d'isolant + lame d'air + brique de parement. Pour le crépis il existe des panneaux isolants spéciaux sur lesquels on 'laque' le crépis. Meilleur isolant thermique: les panneaux de polyuréthane -PUR- mais c'est du pétrole et c'est cher. Epaisseur de min 8 cm.
- si vous avez une partie en bois/bardage - demandez en mp
- si vous avez des seuils/tablettes de fenêtres ext en pierre. Attention à prévoir une pierre avec goutte d'eau pour que l'eau s'évacue correctement sinon tu auras des traînées brunâtres sur ton revêtement de façades en-dessous des fenêtres
- il y aura des poutrelles à plusieurs endroits ds la maison. Le mieux est, avant de plafonner, de mettre 2 couches d'anti-rouille blanc dessus car sinon chez bcp de gens il y a de la rouille qui ressort dans le plafonnage
- entre chaque étage ils placeront des hourdis. Point important: quand l'architecte commande les hourdis, le mieux est d'avoir déjà fait les plans de votre ventilation pour savoir où passeront les gaines. Vous pourrez alors demander que les hourdis soient déjà pré-troués. Ca ne coûte rien en plus et c'est bcp moins cher que de faire venir les gens de la ventilation qui viennent faire les trous alors que les hourdis sont déjà mis et du coup ne veulent pas aller dans les coins de la toiture et font passer les gaines au milieu du grenier! Il y a des hourdis lisses (bien pr les caves) et des rugueux (plus faciles pr le plafonneur).
- une chape de compression est coulée sur les hourdis OU ce sont des hourdis spéciaux qui possèdent déjà une résistance mécanique poussée. Perso nous on a pas eu le choix et l'archi a choisi la deuxième option ms je suis pas convaincue (bcp de fissures même si elles sont saines)
- linteaux: au-dessus de chaque porte, il y aura des linteaux. Le linteau définit donc la hauteur de la porte. Si vous voulez une porte jusqu'au plafond à un endroit, le spécifier avant!
- escalier: si vous voulez éviter de vous trimbaler sur des échelles pdt tout le chantier, le mieux est de couler un escalier un béton (sauf si vous voulez un métallique ou flottant bien entendu) et puis de le recouvrir (bois, carrelages, pierre). C'est génial question facilité et sécurité mais attention: c'est très cher et au contraire de ce que certains disent, le recouvrement sera aussi très cher car il faudra suivre parfaitement celui déjà posé en béton. Bien prévoir de la place pr les pieds sur les marches car les escaliers plus modernes font des mini marches belles ms pas pratiques du tout
- cheminée: si vous avez déjà une idée de poêle, bien veiller à ce que le maçon installe le conduit de la dimension adaptée (20/20 ou autres)
- toiture: remarque: les gouttières. Le couvreur vous mettra d'office les moins chères (comme tt le monde). Si vous voulez des particulières (noires, carrées, etc) précisez-le dès qu'il arrive sur le chantier
- les bois de charpente est vert car prétaité. Il y a deux types de charpentes principales: la traditionnelle où le couvreur met poutre après poutre en V inversé. Ca prend du temps mais ça laisse plein de place dans le grenier. Ou les charpente en ferme qui sont des espèces de gros triangles qui arrivent préfabriqués. Si vos chambres sont légèrement mansardées vous opterez sans doute pr la solution plus rapide des 'fermes' car votre grenier sera trop bas pr être aménageable, sinon le mieux question place c'est la charpente traditionnelle
- pr l'isolation du toit: il y a mille solutions. Bcp de gens font ça eux-mêmes en laine de verre/roche. C'est pas compliqué à faire et ça prend un gros w-e à 2-3 pr un maison normale, ms c'est chiant et ça gratte La meilleure isolation de toiture c'est celle par l'extérieur dite de sarking ms il faut trouver un artisan qui le fait et c'est cher. Sinon il y a les solutions de la mousse ou des flocons qui sont souvent plus efficaces thermiquement mais plus chères. Attention: dans ce cas-ci il faut demander au couvreur un lattage en plus au bas de la charpente pr tout bien fermer! Si tu veux tu peux faire ça plus tard aussi. Remarque aussi sur le pare-vapeur: certains isolants nécessitent un pare-vapeur en plus. A voir au cas par cas.
- pr joindre les tuiles du toit aux pignons maçonnés de ta maison, les couvreurs radins te mettront un simple tuile avec une planche de bois en haut de ton pignon. C'est pas cher ok sauf que cette planche de bois doit être entretenue et à 5m de haut, vas-y! Pr éviter ça le couvreur honnête te mettra des tuiles de rives (en L). Esthétiquement ça fait une différence aussi. Certains aiment, d'autres pas.
- toiture plate: boulot délicat car doit être bien fait. Plein de couches: bitume, panneaux isolants, étanchéité etc. Bien veiller à ne pas abîmer/trouer cette couche en y mettant des objets pointus (pieds d'échelle par exemple) avant le revêtement définitif.
- égouttage et canalisations: boulot sale et pas marrant que fait souvent le terrassier en fin de gros œuvre ou plus tard. Bien prévoir des regards en suffisance. Le drain de cailloux et bidime qu'il fera autour de la maison est important pr évacuer les eaux.
- menuiserie extérieure: choix le plus difficile à faire pr bcp. Il y a plein de styles différents. Les châssis en PVC et Alu ont mnt le même pv isolant. Les alu sont plus fins et légers ms ne sont pas dispo en toutes les couleurs et ont un aspect plus froid ET sont +/- 30% plus chers que les PVC! Les PVC sont très biens ms ont un aspect moins contempo. Lors du choix des châssis: on va vous demander de quelle couleur vous voulez aussi les châssis côté intérieur! Attention que le blanc en alu devient jaunâtre au fil du temps. On va aussi vous demander quelle poignées vous voulez: alu ou couleur châssis? Double ou triple vitrage (très peu de gens prennent des triples ms c'est mieux, bien sûr ? Lisse ou texturé? Qques notes importantes: un châssis fixe (sans ouverture) a de nombreux avantages: plus isolant thermiquement, plus fin car pas de deuxième cadre pour ouvrir, moins cher, plus sécurisant. Il n'est pas tjs utile d'avoir tous ses châssis ouvrants surtout avec une VMC. Aussi pensez à demander gratos qques moustiquaires sur mesures, c'est tjs utile. Dernier point: l'écoulement des eaux: bcp de châssis ont un petit capot dans le bas du châssis pr cela. Chez certains fabricants il est aussi possible de l'avoir intégré dans le châssis. Attention au délai de livraison qui est tjs plus long que prévu (3 mois +/-).
- pose de châssis: le châssis sera posé avec des pattes en acier (2 par côté) et l'espace entre le châssis et le mur sera moussé. C'est à ces endroits-là que les maisons perdent le plus d'énergie (avec le toit) car souvent il reste des trous autour du châssis ou la couche est très mince. C'est pr ça que "ça tire" svt quand on est devant une fenêtre. Ne pas hésitez à acheter une bombe PU (attention: super collant et gonflant, ne part ni des fringues ni des châssis!) et à combler vous-mêmes. Si tu veux qqch de parfaitement étanche à l'air, tu peux aussi te lancer dans l'étanchéité compète de te châssis avec la pose d'un gros 'autocollant' (la marque sig* est super) reliant parfaitement maçonnerie et châssis de l'intérieur. Les poseurs de châssis proposent de la faire pr +/- 1000-1500€ pr une maison 4 façades. Je pense que ça deviendra même obligatoire d'ici qques années. Ms si tu as le tps, c'est pas vmt compliqué à faire... Enfin un joint devra être réalisé côté extérieur entre le châssis et les maçonneries. Bcp de poseurs ne le font pas et c'est alors le rejointoyeur/maçon qui le fera (moyennant supplément).
- attention à bien vérifier la commande plusieurs fois et à vérifier que la garantie s'applique aussi à la quincaillerie!!!

- la réception provisoire aura lieu +/- à ce moment-là ou un peu plus tard. C'est le maçon qui vous le dira. Attention cela veut dire que la garantie décennale de l'entrepreneur commence à ce moment-là aussi! Ne pas hésiter à faire un max de remarques pour ne pas regretter après et se dire "il me suffira plus qu'à installer le sterfput"...oui oui... et tout le reste
- dès que le gros œuvre est fermé vous devez prendre un assurance incendie (et si vous voulez ajouter dedans le vol, ça coûte pas bcp plus)

- élec:
couches du sol pr info:
-----------carrelages
-----------chape
-----------chauffage par le sol
-----------mousse isolante
-----------techniques: eau et élec
-----------hourdis
l'archi a prévu une gaine technique qui partira de la cave (près du compteur de préférence) jusqu'au grenier. Si manque de place, on peut aussi la faire passer derrière les WC suspendus.
- l'électricien vous demandera assez vite un plan elec càd un plan par pièce avec dans toutes les pièces 3 points: les interrupteurs, les prises et les luminaires. Ca prend du tps de faire ça correctement et de réfléchir pièce par pièce où on allume quand on entre, où on mettra une table avec une lampe dessus, cb de spots ds la cuisine, où vs mettrez votre lit pr les tables de nuit etc ms vaut mieux bien le faire directement convenablement comme ça il fait toutes les saignées et la poussière d'un coup et vs ne regretterez rien après
- svt l'électricien travaille avec un fournisseur du coin. Si vous achetez vos luminaires chez lui, l'électricien vous les place gratuitement: ça vaut vmt le coup car c'est du chipo mais attention au budget luminaires qui grimpe très vite. Tout se qui est encastré comme les spots sera obligatoire dès le début donc autant le faire faire par l'élec
- pr les modèles d'interrupteurs, l'électricien travaille avec une marque et svt, c'est comme ça qu'on le choisit. Attention que les interrupteurs et prises sont chaque fois composés de deux parties (le cache et le bouton poussoir) et donc deux prix à additionner par interrupteur. Si vous ne les prenez pas en blanc classique, il faut pour chaque pièce ajouter le supplément couleur qui fait +/- 10€ chez nik*.
- le poste élec peut être fait par le particulier, c'est avec la plomberie, le plus facile. Ou alors juste faire les saignées et s'arranger avec l'électricien pr décompter qques centaines d'€
- prendre contact le plus tôt possible pr le raccordement (sedilec chez nous?), ça vs évitera (si possible) de louer un compteur de chantier ou d'emmerder le voisin tout le tps
- même chose pr l'eau et le net (attention belga* sont super lents (7 mois ds notre cas) donc on a pris Vo* (15 jours) ms ce qui compte vraiment c'est l'endroit de la maison par rapport à la ligne. Aussi le raccordement eau coûte bonbon (+/-1400€) via la société wallonne des eaux (dépend pe de la région aussi)!
- si vs prévoyez un système d'alarme, le mieux est de faire la câblage directement ms attention au budget aussi (+/- 500€ juste pr le câblage)
- plomberie: poste rapide par rapport aux autres, eau froide, eau chaude, eau de pluie. Juste savoir si vous préférez mettre un boiler dans la cuisine pr avoir l'eau chaude directement (si vs êtes juste à côté de la chaudière ça vaut pas le coup). Et ce qui ira sur l'eau de pluie. Le plombier installera et raccordera aussi la pompe de la citerne à eau qui se déclenche, entre autres, à chaque chasse. Ca coûte cher ms vaut mieux prendre une de bonne qualité. Attention au bruit de cette pompe car ça en fait, même les bonnes marques. Il mettra les filtres de la citerne et vous proposera un système de bypass qd la citerne est vide. A discuter avec lui. Le plus important est de ne jamais mélanger eau de ville et eau de pluie!
- mousse isolante sol: en fn de votre chauffage et isolation, on va isoler la dalle du rdc voire plus avec une belle couche de mousse PU. Du vrai chimique ms c'est quasi le seul moyen efficace pr les sols. C'est un spécialiste qui vient le faire sur svt 5 cm de H.
- chauffage: là tout dépend de ce que vous choisissez. Ds un budget raisonnable pr moi le mieux c'est au gaz à condensation. Mais j'en sais pas plus. Chez nous c'est une PAC géothermique horizontale. MP si plus de renseignements. Je sais juste que le chauffage par le sol, ça change la vie. On en est fan. Les tuyaux sont placés sur la mousse pu sur un plastique.
- ventilation: Le fait est que si tu as une maison bien isolée et bien étanche à l'air, tu dois prévoir un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) pr qu'elle respire. Les deux qui sont encore permis (C et D) sont bons ms ont leur avantages et inconvénients. Pr le C (C+Evo de Rens* est super bien coté) tu n'as que des extractions ds les pièces humides ms du coup tu dois mettre des aérations ds certains de tes châssis. C'est moche, ça amène de la poussière et du bruit. ms le système est +/- bon, transporte moins de bactéries que le D car moins de conduits et est moins cher. Le D tu as en plus des extractions, des amenées d'air dans les pièces sèches. C'est très performant ms ça veut dire que tu as des bouches ds presque toutes tes pièces, une super machine (au grenier de préférence) qui ronronne et des entretiens à faire. Par contre ton air est sain. Attention à bien vérifier que ta machine n'assèche pas trop l'air car c'est un problème fréquent qui oblige les gens à mettre des humidificateurs ds leurs pièces... Si tu y es sensible, le mieux est de prendre un système où tu pourras ajouter ou directement mettre un système dit anthalpique pr réguler l'humidité de ton air.
- quand tu as choisi il faut (voir plus haut) faire ton plan pr voir par où passe tes conduits (attention tjs en galva, jamais en pvc pr les bactéries). Le but est de faire un max de lignes droites et un minimum de coudes tout en perdant un minimum de place. Si tu as une petite mansarde à l'étage, on va pe te proposer de faire un L ds cque chambre...c'est chiant car ça va te faire perdre bcp de place car le plafonneur lui il mettra son caisson autour +/- correctement et du coup, tu sais déjà que tu pourras pas mettre d'armoire à cet endroit-là. Le mieux ce sont les coins intérieurs des pièces comme ça tu as encore de la place pr des armoires de rangement etc ds la pente du grenier. Tt ça est à voir avec la société de ventilation bien entendu.
- plafonnage: gros poste important. Deux techniques principales: des plaques de gyproc: rapide et facile mais souvent moins solide que le plafonnage traditionnel et surtout méthode bourrée de colle et dans certains cas si fins qu'on voit les lignes de blocs derrière. La méthode traditionnelle est donc plus à conseiller ms prendra au moins 2 semaines pr une maison 4 façades. Points super importants: bien vérifier la couche de plafonnage! Si vous avez prévu des endroits 'niches' de précisément X cm avec un plafonnage de 1,5cm, bien le dire au plafonneur qui ne lésine pas sur la couche (endroits avec 3 cm chez nous, gaspillage + perte d'espace). Ensuite: le plafonneur DOIT protéger la chape avec de vieux tissus, couverture. S'il ne le fait pas, vous allez devoir passer tout un w-e à gratter le sol pr l'avoir propre et sec pour la couche de mousse isolante suivante qui refuse de travailler sur du plâtre car la mousse ne colle pas dessus. Plusieurs amis ont été dans le cas et nous aussi et c'est vmt très chiant car c'est de la pure perte de temps (et vive le mal de dos) quand il suffit de mettre de vieilles couvertures (pas de plastique car ça glisse).
- tablettes de fenêtre: plusieurs corps de métier comme le plafonneur proposent de le faire. Si vous voulez économiser: prendre les dimensions vs-mêmes, aller commander les tablettes chez bric* à la bonne dimension, les peindre ds la couleur souhaitée et les coller avec du mastique vs-même. Mini budget ms bcp de boulot. Attention: le bois est plus fragile aussi donc les traces de canettes posées etc resteront. Sinon choisir une pierre, la hauteur et le dépassement des tablettes avec celui qui propose de le faire.
- douche: il mettra une couche de cimentage hydrofuge. Attention de bien veiller à faire la douche légèrement plus grande si vous voulez y mettre du carrelage car le cimentage + la plaque hydro + la carrelage font perdre de la place.
- protéger les poignées de vos châssis et portes pdt qu'il travaille!
- il y aura des caissons (gaines de ventilation, wc suspendu, faux plafond) à faire. C'est pas dur à faire soi-même ms ça prend un peu de tps tandis que lui le fait en 10min.
- chape: dernière grosse étape 'sale'. Là en gros tu sais rien faire toi-même. Seul point important: donner au chapiste les hauteurs précises de tes revêtements de sol. Ce qui veut dire avoir tout choisi avant... Si vs n'êtes pas certains, c'est svt: entre 10 et 15mm pr le carrelage + 2mm de colle - entre 15 et 20 mm pr le bois + 2mm de colle - 3mm pr les résines, mortex etc. Attention au niveau de l'escalier si déjà bétonné pr ne pas avoir un marche de moitié de hauteur comme ça arrive parfois. Le bois de recouvrement permettra de gommer ça normalement. Enfin devant la porte d'entrée, c'est super pratique de prévoir un cadre de paillasson (si vous avez un paillasson fétiche, juste prendre ses dimensions) comme cela il sera au niveau du carrelage et ne gênera jamais quand on ouvre la porte.
- juste une remarque point de vue des sanitaires: il est tjs mieux d'installer les pieds des toilettes suspendues avant la chape pr qu'ils soient fixés dedans. Bien veillé avant la chape à imaginer et régler la hauteur finale des toilettes car quand le chape est coulée, c'est souvent trop tard. Et avoir un wc super bas qd on est grand, c'est chiant Même chose si vs voulez un tub de douche à fleur du sol, bien le spécifier en donnant la hauteur de votre tub au chapiste.
Après ça c'est dodo pdt qques semaines car la chape doit sécher pdt min 3 semaines.
- pose carrelage/parquet: à partir d'ici on en reparlera si vs avez besoin de conseils car on y est pas encore . Poser un parquet flottant n'est pas difficile mais prend du temps et de la patience pr les calculs de L afin que ça donne bien. Détails importants: qd vs avez choisi les carrelages et le parquet il faut aussi choisir les plinthes et les joints. On met svt les joints couleur du carrelage mnt et les plinthes sont plutôt neutres surtout pr le parquet où on les prend en blanc. Pr les hauteur de plinthes il y a la mode super haute et la mode super basse. C'est une question de goût.
- installation cuisine et sanitaires: ça prend tjs plus de tps que prévu. Tt dépend de ce que vous choisissez et de qui installe. Chez les cuisinistes il y a svt 3 à 4 étapes: livraison meubles - pose meubles - pose plan de travail séparément si pierre - pose électro et raccordements. Le tout pouvant prendre du tps si il y a des erreurs ou retard. Pr le montage, perso et ayant entendu pas mal d'histoires, je ne m'y risquerais pas car il y a bcp de petits détails à gérer ms c'est cher donc à voir à ce moment-là où en est le budget. Même chose pr les sanitaires: ex: pr installer le bouton de chasse d'eau Geber* il y a 19 étapes à suivre... et ça c'est juste le bouton! Encore une fois, si vous avez le tps, ça vs fera une belle économie et de l'expérience ms sinon le plombier le fera volontiers
- menuiserie intérieure: bcp de 'petits boulots' qu'on peut faire soi-même (caisse de la hotte, caisson pour éclairage indirect, etc). Il est aussi possible de poser le portes soi-même. Mais perso c'est un poste qui est en cours et qui pose bcp plus de problèmes que les autres donc on va faire appel à la société qui ns a vendu les portes. Attention aux 3 parties importantes qd on commande des portes: la panneau (plein, tubulaire ou alvéolaire-du plus lourd au plus léger), l'ébrasement (en fonction de l'épaisseur de tes blocs) et les chambranles (à coller si possible pr éviter les trous des clous et bcp de design différents). A ce stade-ci, on prend svt des portes à peindre ms il existe bien entendu de très belles portes pré-peintes en bois massif...

Vous emménagez

La date d'emménagement que vs donnerez à la commune sera importante pr la suite des papiers à rendre: revenu cadastral, déclaration TVA et rapport PEB.


Conseil général: faire un max par écrit! Tjs mieux si la mémoire flanche ou en cas de pépin + prendre un max de photos et surtout entre chaque corps de métiers pr pv prouver chaque fois ce qu'il y avait avant leur passage pièce par pièce.

Enfin, en ce qui concerne les corps de métiers choisis, tjs demander des recommandations, aller voir un travail fini et demander plusieurs devis...ms ça prend du temps et bcp d'énergie. Si vous voulez des recommandations, nous avons travaillé avec un bon terrassier, un bon maçon, un bon couvreur, un bon menuisier ext, un super électricien, un super plombier, une super ventilation, un bon menuisier intérieur, une super cuisiniste, un bon carreleur etc... donc n'hésitez pas à demander.

Bonne lecture...et surtout bon boulot!
04/12/2013 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Merci pour ce post intéressant!

Concernant ceci: "- si vous avez une partie en bois/bardage - demandez en mp"

Je demande en mp

14/12/2013 Vieux  
  50 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Un grand merci pour ce post super intéressant.

Une petite remarque par rapport à l'isolation :

Citation:
Posté par NikoBe Voir le message
- poste maçonnerie: ...Meilleur isolant thermique: les panneaux de polyuréthane -PUR- mais c'est du pétrole et c'est cher. Epaisseur de min 8 cm.
L'épaisseur minimum sera de 10 cm pour les demandes de permis de bâtir rentrées à partir du 1er janvier 2014. C'est en tout cas ce que m'ont dit les entrepreneurs avec qui je suis en contact actuellement. Si je me lance, j'intégrerai donc certainement plusieurs points de votre post dans ma checklist, et je vérifie d'ailleurs directement 2 ou 3 points auxquels je n'avais pas pensé dans leur cahier des charges ;=)
15/12/2013 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
Tout ça m'intéresse grandement aussi.
Un énorme merci d'avoir pris le temps de partager tout ça !
24/09/2014 Vieux  
  Brabant Wallon
 
Nico Be bravo!c est une précieuse aide que je viens de découvrir grâce à ta patience prise pour informer les briconautes.Nous construisons à Wavre et sommes largués en ce moment par des gros soucis de chantier. Faut te dire que nous avons 66 et 68 ans!!La société a sous- traité et l entrepreneur est un " amateur".Notre confiance envers l entreprise HCR est ébranlée.Hors forum si tu en connais un ,pourrais- tu nous renseigner un ingénieur en stabilité fiable et pas trop gourmand( on a eu un devis de 2800€) .La partie habitation fait 140m2 et il y a en plus sur la façade latérale un grand garage pour un mobil home .On construit en Ytong.les travaux ont démarrés en mai et on en est tjs au rez!
24/09/2014 Vieux  
  37 ans, Luxembourg
 
super post
10/10/2014 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Bonjour NikoBe,

Un tout, tout grand MERCI pour toutes ces info et les conseils qui vont avec.

C'est un peu par hasard que j'ai trouvé votre post : un jour de chance donc !
Je recherche des informations concernant le placement de carrelage mais là, moins de chance, car c'est un point peu développé car vous n'y étiez pas encore.

Je suppose , et espère pour vous, que maintenant le carrelage est posé !
: aussi, si vous avez des conseils, c'est avec beaucoup d'intérêt que je les découvrirais.
Etes- vous toujours disponible pour un MP ?

Encore bien merci
24/10/2014 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Merci pour vos encouragements
C'est avec plaisir en tout cas, Bricozone nous a bien aidé pendant notre construction quand on se retrouvait seuls face à l'inconnu donc ce n'est que normal de rendre la pareille.

Tjs dispo en MP oui.

Désolé du retard pr les autres demandes, une maison, c'est jamais fini en fait!

Je reviens donc avec les dernières infos demandées même si c'est déjà loin pour moi tout ça:

- pose carrelage/parquet: pour le parquet, il y a plusieurs solutions qui vont dépendre du budget et de l'aspect fini recherché. Si on prend le moins cher et le plus rapide à poser et le plus facile d'entretien, on se tournera vers un stratifié càd du plastique/aggloméré sur lequel on a collé une image imprimée d'un beau bois fini. Pour info, une marque belge Bal* avec un service après-vente super et plus de motifs/variations d'impressions existe aussi pour changer de la fameuse marque bien connue mais qui appartient maintenant à une boîte américaine. Deuxième solution: quasi la même chose sauf qu'il y a une fine couche de qques millimètres de bois noble sur le dessus. Ca évite l'effet un peu plastique du stratifié et sent vmt le bois, ms est plus fragile! Ensuite il y a les "vrais parquets", le massif et le semi-massif qui consiste en une couche de bois composite ou non (mdf, sapin etc) avec une couche de bois plein au-dessus. Le massif est déconseillé pr les CPLS car cela prend trop de temps à chauffer et bloque la chaleur. Le semi-massif par contre est ok mais il vaut tjs mieux vérifier sur les indications du fournisseur. Dans le cas des 'vrais' parquet, on les met en pose collée souvent, sans sous-couche. Point de vue entretien long-terme, on peut huiler le parquet (à refaire théoriquement tous les ans + c'est moyennement résistant) ou le faire vitrifié pr les pièces de grand passage. On peut mnt avoir une vitrification mate assez contemporaine et pas seulement du brillant. Attention que le bois doit être super sec quand il est posé sinon il risque de bouger après la pose, prendra plus vite les coups et s'abîmera plus vite en général. Il faut donc vérifier l'humidité de la pièce avt la pose, ce que le parquetiste fera si vous le faites faire. Si pas idéal il laissera le parquet quelques semaines pour qu'il prenne l'humidité de la pièce.
C/C de ce qu'il y a au-dessus également: Poser un parquet flottant n'est pas difficile mais prend du temps et de la patience pr les calculs de L afin que ça donne bien. Attention à bien laisser le long de chaque mur un jour de 8mm pr la dilatation du bois (ptts cales nécessaires). Il faut également penser à la sous-couche (plusieurs sortes: pare-vapeur, acoustique etc-certaines combinent les deux) que vous poserez avant votre parquet. Pr les hauteur de plinthes il y a la mode super haute et la mode super basse. C'est une question de goût. Pr la pose il y a la méthode clou ou la méthode colle. Les clous se verront un peu plus mais seront plus facile à retirer le jour où.
Carrelage: vous avez tous les choix, toutes les provenances et tous les prix en carrelage. Ce qu'il faut retenir c'est que la pose coûte cher et le prix au m² peut même être supérieur au prix du carrelage. A la commande, il faut prendre +/-15%/20% de carrelage en plus (en fn de votre carrelage, si petites dalles pas nécessaire) car il y a de la casse, des chutes non réutilisables, ou une ligne esthétique qu'on veut garder. Pour faciliter la pose, il est important que la chape soit parfaitement plate, aussi dans les coins. Si vous avez un chauffage par le sol et des dalles +/- gdes, il est conseillé de mettre une couche de Ditra (couche épaisse de 3mm de plastique orange avec petits carrés). Elle sert à désolidariser la couche de carrelages pour ne pas qu'ils sautent avec la chaleur. Attention: c'est super cher et peut revenir avec pose de 25 à 35€/m²! Si les carrelages sont rectifiés (recoupés pour être super droits et permettre des joints très fins), la pose sera plus chère également. Lors de la pose, le carreleur va lui-même mettre des joints de dilatation aux entre-portes au-dessus des joints de dilatation que le chapiste a mis. Si vous souhaitez que vos carrelages tombent pil poil (4 dalles plus tôt que 3 + 2 petits bouts) il faut donc y penser même avant la chape!! Et mettre le joint de dilation en fonction. Même chose si vous avez une porte intérieure entre votre sam à votre cuisine placée côté cuisine dans la baie par exemple, le plus esthétique est d'avoir votre joint qui tombe juste en-dessous de la porte fermée, et pas 10 cm plus loin. L'idéal est de mentionner l'emplacement des portes dans les baies directement au chapiste.
Si vous joignez un carrelage à un autre revêtement de sol, et si vous avez bien mentionné les hauteurs de ces revêtements au chapiste (voir plus haut), la jointure devrait donc être parfaitement plate. Il faut donc déjà connaître les différents revêtements et leur épaisseurs (ditra, colles, etc inclues) AVANT de faire la chape. Un fin joint entre les deux surfaces donne très bien mais il est également possible de mettre un profilé en alu qui est plus solide que le simple joint mais moins esthétique. Si les deux revêtements n'arrivent pas à la même hauteur, le poseur de carrelage pourra jouer avec qques mms de colle en plus ou en moins, ou il faudra poncer la chape (sale boulot) ou si c'est du parquet qui est trop haut, il est possible de poncer les lattes sur le dessous.
Attention à la pièce WC qui doit être parfaite car c'est celle où l'on a le plus le temps de bien regarder les carrelages
Si vous avez prévu un emplacement pour un paillasson dans votre chape, vous aurez besoin d'un cadre en alu qui l'entourera dans le carrelage. Il est possible de la faire avec un simplement profilé classique ou d'acheter un tout fait. Attention aux dimensions non standard.
Pose de carrelages dans la douche: étape délicate car il arrive très souvent que l'étanchéité ne soit pas parfaite et qu'il y ait de l'humidité dans les murs et des fuites. Surtout avec la mode des douches à la l'italienne. 1. sol: Bien vérifier la pente de vos évacuations (1°/m) avant tout recouvrement bien entendu Le chapiste ou le carreleur vous proposeront un avaloir également (carré, rond, allongé). Si vous avez une préférence, mentionnez-le sinon il apportera ce qu'il a de stock (et vous le fera payer bien sûr). Si vous avez un tub normal, il faudra simplement mettre le siphon, ajuster la pente et poser le tub sur le sol en réglant bien les pieds. 2. mur: chez nous on nous proposé d'enduire les murs d'un ciment noir rugueux et ensuite d'y coller des panneaux hydrofuges et enfin d'y coller le carrelage. Attention que tout cela vous fera perdre quues mms d'espace dans votre douche. 3. la partie importante consiste à bien faire les joints entre les dalles et surtout entre le tub/sol et les carrelages avec un silicone de qualité.
Si vous souhaitez une robinetterie intégrée, il faut y penser avant toutes ces étapes bien sûr

- bardage: comme d'hab, il y en a pour tous les goûts et les portefeuilles. Point de vue bois, il y a le bois plus fragile comme le pin qui est bon marché et il a le padouk qui est très solide mais plus foncé et bcp plus cher. Entre les deux mais quand même plus cher que moins, il y a le mélèze (européen) et le cèdre (américain) qu'on voit beaucoup (le mélèze est plus dense donc plus résistant que le cèdre). Le site: http://www.woodforum.be/fr aide énormément pour faire son chox en donnant les caractéristiques de chaque bois. Point de vue pose, il y a le bardage plein qui ressemble un peu à un parquet posé verticalement. Il y a le faux ajouré qui a de plus en plus l'effet ajouré/espacé recherché mais est beaucoup plus facile à poser que l'ajouré. Enfin il y a le 'vrai' ajouré ou à clair-voie. D'autres variantes existent aussi mais sont moins courantes et donc plus difficile d'avoir des infos, surtout quand on veut le poser soi-même Point de vue entretien, ou vous laisser le bois tel quel et il grisera +/- vite selon le bois ou vous l'huiler rapidement après la pose -2 couches- afin de garder sa couleur originale. Ce sera à refaire tous les 2 ans.
Dans mon cas j'ai opté pour du cèdre ajouré, que je trouvais plus beau et donc je ne pourrai vous parler que de celui-là. Point forts: super beau, contempo comme look, chaleureux, j'adore. Points faible: la pose, plutôt compliquée et les bestioles qui se font de petits nids douillets derrière le bardage. Car cela se présente comme ça:
- maçonnerie
- isolant en panneaux
- lattage pour y fixer le pare-pluie
- le pare pluie/vent (couche épaisse de plastique del* facade, attention à bien prendre un noir vu qu'on le verra si vous faîtes à clair-voie)
- contre-lattage à peindre en noir
- bardage
L'isolant en panneaux doit être bien placé, sans trous et les panneaux reliés entre eux avec un autocollant prévu à cet effet. Bien encadrer les baies des châssis. Les lattages et le Del* se placent assez vite. Par contre le bardage représente beaucoup de chipo surtout au niveau des châssis car un retour doit être fait sur toute la longueur des châssis avec un bel angle et donc une belle découpe entre les deux planches OU une petite latte carrée. Le long des châssis on mettra de petits lattes carrées de finition. Il faudra aussi prévoir des planches du même bois + même épaisseur pour le dessus des baies des châssis entre autres. Pour la fixation bien veiller à prendre des clous inoxydables.


Maintenant, bien installés, nous sommes en plein dans la déclaration de TVA de notre maison et ça, ça demande pas mal de temps et de patience également. Le mieux est d'avoir l'ensemble de ses factures (matériaux et entrepreneurs) + tickets de caisse rassemblé dans une farde. Le plus simple est de faire un tableau excel avec le nom de l'entrepreneur, adresse, num. de TVA, date, object de la facture, explication/détail/quel poste cela concerne-t-il, montant HTVA puis avec TVA. Il sera nécessaire de faire une copie du cahier des charges et des plans en grand format. Attention à bien faire une copie/scan de vos factures si on vous les demande. Il faudra préciser ce qui n'est pas terminé et si tout correspond bien aux plans + tous les travaux fait par soi-même et quelle matériaux cela concerne.

Enfin nous venons d'installer des portes 'invisibles' après un étude de marché assez poussée vu le prix donc si qqun est intéressé, me contacter en mp.

Bonne continuation à toutes et tous

Dernière modification par NikoBe 24/10/2014 à 20h30.
24/10/2014 Vieux  
 
  29 ans, Luxembourg
 
Merci beaucoup pour toutes ces infos, ca me sera bien utile dans quelques temps je pense.
25/10/2014 Vieux  
  Brabant Wallon
 
Merci NikoBe pour tous ces détails et merci pour ton message.Nous avons trouvé un ingénieur en stabilité compétant,sympa,rapide et pratiquant un prix honnête.
Nous ne sommes liés à HCR que pour le gros oeuvre fermé (heureusement!!!)ensuite nous reviendrons vers toi pour des infos car nous coordonnerons tous les corps de métiers nous-mêmes et ne les avons pas encore.Vu que tous les soucis avec HCR nous ont amenés à pas mal de frais supplémentaires la suite du chantier va être très serrée financièrement.
25/10/2014 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Merci beaucoup d'avoir, à nouveau pris de votre temps, pour donner tous ces conseils précieux; c'est fort gentil à vous de les partager.

Merci aussi de pouvoir toujours vous contacter en MP.
Je le ferai certainement car le système de portes "invisibles" m'intéresse mais vu les prix proposés, j'ai reculé , peut-être avez-vous trouvé la perle rare ... ce qui me conviendrait fort bien.

Enfin (oui, j'abuse ) : avez-vous eu des frais de "traitement des déchêts" et d'"installation de chantier" et si oui, sur quelle base, leur calcul se fait.

Encore un grand merci
Profitez bien de votre nouvelle installation qui, vu le sérieux de votre suivi, doit être bien agréable à vivre.
27/10/2014 Vieux  
  32 ans, Bruxelles
 
Merci pour ces précieux conseils.
27/10/2014 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par NikoBe Voir le message
- menuiserie extérieure: choix le plus difficile à faire pr bcp. Il y a plein de styles différents. Les châssis en PVC et Alu ont mnt le même pv isolant. Les alu sont plus fins et légers ms ne sont pas dispo en toutes les couleurs et ont un aspect plus froid ET sont +/- 30% plus chers que les PVC! Les PVC sont très biens ms ont un aspect moins contempo. Lors du choix des châssis: on va vous demander de quelle couleur vous voulez aussi les châssis côté intérieur! Attention que le blanc en alu devient jaunâtre au fil du temps. On va aussi vous demander quelle poignées vous voulez: alu ou couleur châssis? Double ou triple vitrage (très peu de gens prennent des triples ms c'est mieux, bien sûr ? Lisse ou texturé? Qques notes importantes: un châssis fixe (sans ouverture) a de nombreux avantages: plus isolant thermiquement, plus fin car pas de deuxième cadre pour ouvrir, moins cher, plus sécurisant. Il n'est pas tjs utile d'avoir tous ses châssis ouvrants surtout avec une VMC. Aussi pensez à demander gratos qques moustiquaires sur mesures, c'est tjs utile. Dernier point: l'écoulement des eaux: bcp de châssis ont un petit capot dans le bas du châssis pr cela. Chez certains fabricants il est aussi possible de l'avoir intégré dans le châssis. Attention au délai de livraison qui est tjs plus long que prévu (3 mois +/-).
Pas du tout d'accord avec le fait que tu es limité au choix des couleurs avec l'alu. Je dirai meme que c'est l'inverse. Tu as un choix quasi illimité en alu et plus limité en PVC. Le prix de 30% de différence, il faut préciser que c'est uniquement sur la menuiserie (profils) et donc que globalement sur l'entièreté des chassis, ça représente 5 à 10% §pour ma part j'avais meme reçu des devis pvc plus cher que l'alu. Pour ce qui est de la couleur blanche qui change et devient jaunatre, je ne sais pas te le dire pour l'extérieur mais pour l'intérieur, aucun changement après 5-6ans. Attention aussi sur la couleur rouge/bordeau (aussi bien pvc que alu), j'ai déjà entendu que la couleur change avec le temps (5 à 10 ans).
28/10/2014 Vieux  
 
  41 ans, Brabant Wallon
 
Merci pour ces conseils très précieux!

Pour compléter cela, une référence sur les tolérances en constructions, histoire de tout retrouver dans le même sujet :
http://www.cstc.be/homepage/download...10.pdf&lang=fr
A lire également sur BricoZone...
Conseils pour le suivi d'une construction TPALM Par jcn12 dans Construction, +8 04/10/2013
Suivi et contrôle d'une nouvelle construction : les points impotants Par Rubix dans Construction, +10 03/03/2013
Conseils généraux peinture Par popoulos dans Peinture, +21 11/12/2009
Volets traditionnels VS volets monoblocs (HAROL) - nvlle construction Par ultranur dans Chassis, fenêtres, velux, +1 06/05/2009


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...

Ajoutez votre société