Exemple calcul de descente de charges

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Exemple calcul de descente de charges

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


18/01/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
doublejef, Selon Nachtergal, Sous 50° de pente, il faut tenir compte de deux éléments vent et neige.
En considérant l'action simultanée du vent et de la neige, la pression du vent peut-être ramenée à 60% de sa valeur
Région de Namur : Neige +/- 50 kg/m². Vent extrême maison isolée 165 kg/m².

Résultantes verticales :
Vent : P= 100 kg sin²(35°+10°) = 33 kg/m².
Neige : P= 50 kg cos 35° = 41 kg/m²
Poids des couvrants, isolation, liteaux et finit. intérieures. Pds propre : +/- 100 kg/m² cos 35° = 82 kg/m². (Ceci pour info à titre indicatif)

Si +/- 20 fermes, sur 10.00 m de long, ces charges peuvent pour moi être considérées comme uniformément réparties par la sablière.

Pour ce qui est de la reprise des charges sur les hourdis, perso, je placerais deux poutrelles métalliques de 8.30 une à 3.33 m et l'autre à 6.66 m. Ces poutrelles reprendraient le poids et charges des planchers et les contraintes de toiture ramenées par les sablières. Elles seraient moins ''maousse''

Bonne réflexion.
18/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Namur
 
Super.
Merci beaucoup.

21/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Namur
 
Citation:
Posté par fradeco Voir le message
doublejef, Selon Nachtergal, Sous 50° de pente, il faut tenir
Pour ce qui est de la reprise des charges sur les hourdis, perso, je placerais deux poutrelles métalliques de 8.30 une à 3.33 m et l'autre à 6.66 m. Ces poutrelles reprendraient le poids et charges des planchers et les contraintes de toiture ramenées par les sablières. Elles seraient moins ''maousse''

Bonne réflexion.
En ce qui concerne ceci.
C'est plus ou moins ce qui est prévu pour le plancher du premier étage mais, vu que le plancher du grenier ne sera pas utilisé, ne pensez-vous pas qu'il serait préférable de chercher une solution plus légère pour diminuer les coûts ?

Je pense plutôt à du bois avec, par exemple, des fermes préfabriquées dont les solives seraient prolongées au-delà du nœud d'intersections avec les chevrons.
Je ne sais pas vraiment si ça existe mais je peux simplement poser la question à une société qui fabrique des fermes. L'autre avantage est que ça diminuera de beaucoup l'inertie calorifique des pièces de l'étage qui seront sous ce plancher. Pour les chambres et surtout la salle de bain (qui sera chauffée très fort sur une période très courte) ça a une influence non négligeable sur le confort et la consommation.

C'est un peu pour intégrer ce genre de réflexion que j'ai envie de faire moi-même les calculs au final ils passeront quand même par un bureau d'étude (notamment pour le dimensionnement du radier dans lequel je ne m'aventurerai pas). Pour le reste, je n'ai pas envie de payer pour une page de résultat sans avoir une idée de la précision des calculs.

Dernière modification par doublejef 21/01/2013 à 10h36.
21/01/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour doublejef,

Dans mon esprit je voyais déjà cela avec des fermes préfabriquées avec un faux entrait.
C'est vrai qu'avec un entrait prolonger sur les murs porteurs cela économiserait deux poutrelles et des hourdis en béton.
Pour les charges elles sont toujours réparties sur la sablière.
21/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Namur
 
Ok cool, je vais en toucher un mot à mon archi et demander un prix et un dimensionnement chez un fabriquant.
J'espère pouvoir boucler ma note pour demain (sauf précisions sur la toiture).

Encore merci pour le coup de main.
22/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Namur
 
Encore une ou deux chtites questions:

Pour dimensionner une poutre qui support un plancher en hourdis, la charge induite par ce plancher = poids propre + charges d’exploitation (2kN/m² pour un étage d’habitation). Doit-on appliquer des coefficients à ces charges selon la formule P = 1.35 x charges constantes + 1.5 x charges variables ?
J’imagine que non vu comment ces charges sont présentées dans les tables que l’on trouve un peu partout.

Même question pour la descente des charges vers les fondations.

Pour ce qui est de la répartition d’une charge ponctuelle depuis le sommet d’un mur jusqu’à sa base. J’ai lu plusieurs fois que la charge doit être diffusée vers le bas selon un angle de 45°. Donc elle ne descend pas verticalement pour s’appliquer sur les fondations. Quelqu’un pour me confirmer cette info ?
22/01/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonsoir,
  1. Charges permanentes = Poids propre dalle + chape + revêtement de sol + cloisons (+/- 50 kg/m²).
  2. Charge d'exploitation = (200 kg/m²)
1+2 = Charge uniformément répartie.

Je ne connais pas la pratique d'application des coefficients sorry .

Oui une charge ponctuelle se diffuse verticalement selon un angle de 45°
22/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Namur
 
En fait je pense quand même que pour le dimensionnement d'une poutre à la rupture (ELU) on doit appliquer ces coéfficients.

Merci pour la réponse.
Je pense que je touche au but.
22/01/2013 Vieux  
  36 ans, Hainaut
 
1,35 et 1,5 sont des coefficients utilisés par les ingénieurs.
22/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Namur
 
Citation:
Posté par sbalintegro Voir le message
1,35 et 1,5 sont des coefficients utilisés par les ingénieurs.
J'ai vu que tu les avais utilisé pour le calcul de tes poutres et c'est vrai que pour un calcul d'une poutre je pense qu'il faut les utiliser. Pour ce qui est des descente de charges, je ne l'ai vu dans aucun calcul et je pense que, par exemple, les 2kN/m² à appliquer en charge d'exploitation sont une données standard à prendre tel quel et donc déjà pondérée.
22/01/2013 Vieux  
  36 ans, Hainaut
 
Oui uniquement pour les poutres.
25/01/2013 Vieux  
  Bruxelles
 
Citation:
Posté par doublejef Voir le message
En fait je pense quand même que pour le dimensionnement d'une poutre à la rupture (ELU) on doit appliquer ces coéfficients.

Merci pour la réponse.
Je pense que je touche au but.
Je confirme pour l'ELU tu appliques les coefficients. Pour l'ELS, aussi (mais les coefficients valent 1).
26/01/2013 Vieux  
 
  26 ans, Liège
 
Faux ! On applique les coefficient à ELS (état limite de service) 1.35 pour les charges permanentes et 1.5 pour les charges variables. Cette méthode s'appelle la méthode au états limites
26/01/2013 Vieux  
 
  26 ans, Liège
 
Je dois vérifier mais un plancher je pense que ce n'est pas 2kN/m2 mais bien 3. Les coefficient sont TOUJOURS appliqués sauf si on travaille en contraintes admissibles. Je veux bien vous donnez d'autres renseignements et même jeter un œil sur votre note de calcul mais part pité, méfiez-vous des "il parait", "on dit que",...
26/01/2013 Vieux  
  Bruxelles
 
Citation:
Posté par kev003 Voir le message
Faux ! On applique les coefficient à ELS (état limite de service) 1.35 pour les charges permanentes et 1.5 pour les charges variables. Cette méthode s'appelle la méthode au états limites
ELU : Etat limite Ultime => On dépasse, ça casse => Application des coefficients 1,35 et 1,5 (en général car ce ne sont pas les seuls facteurs)
ELS : Etat limite de service => On dépasse, ça rend inutilisable le bâtiment (pire cas) ou forme de jolies fissures => Application de coefficients 1 et 1 (et encore, c'est uniquement pour les cas caractéristiques de charge)

Preuve ?
http://www.bbri.be/antenne_norm/euro..._EN1990_fr.pdf (Page 2)

Maintenant le CSTC peut se tromper et moi aussi.
26/01/2013 Vieux  
 
  36 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Loetheri Voir le message
ELU : Etat limite Ultime => On dépasse, ça casse => Application des coefficients 1,35 et 1,5 (en général car ce ne sont pas les seuls facteurs)
ELS : Etat limite de service => On dépasse, ça rend inutilisable le bâtiment (pire cas) ou forme de jolies fissures => Application de coefficients 1 et 1 (et encore, c'est uniquement pour les cas caractéristiques de charge)

Preuve ?
http://www.bbri.be/antenne_norm/euro..._EN1990_fr.pdf (Page 2)

Maintenant le CSTC peut se tromper et moi aussi.
C'est ce que j'ai fait.
Dans mon cas c'était pour le calcul de poutre acier HEA de 6m de portée. J'ai pris les coéfficient 1.35 et 1.5 pour le calcul à la rupture ELU et sans coéfficient pour le calcul de la flèche (<1/500 de la longueur de la poutre), ELS donc. En fait c'est la flèche qui determine la section de la poutre parce que vu qu'elle doit être de max 1,2cm, ça n'est pas grand chose et elle est très loin de risquer une déformation plastique à ce stade de flexion, donc je pourrais même me passer du calcul de l'ELU.

A part ça j'ai présenté mon calcul à l'archi ce qui m'a permis de mettre le doigt sur plusieurs points difficiles et de suggérer quelques modifications de conception pour diminuer les coûts de réalisation. Je pense que le message est passé et sera bien transmis à la personne qui s'occupera officiellement de l'étude.
J'attends de voir ses calculs et de les comparer aux miens mais je suis assez satisfait de ce que j'ai fait merci à tous ceux qui m'ont aidés j'ai apprécié tous les conseils.

A suivre...

Dernière modification par doublejef 26/01/2013 à 12h01.
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
calcul des charges sur toiture en pnx isolé Par electron dans Toiture, Charpente, +3 24/10/2012
Coffret exemple Par interma01 dans Electricité, +63 17/09/2012
Descente d'eau pluviales? Vous avez dit descente d'eau pluviale? Courbe ou carrée? Par Géronimo dans Galères et Horreurs, +5 27/08/2010
Descente de charges Par thone dans Gros Oeuvre, +1 09/06/2009


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société