Largeur living

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Largeur living

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


15/10/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
L'énergie pour arriver à température est négligeable par rapport aux pertes. Ce sont donc bien les surfaces de déperditions qui comptent.

Les surface ne se limitent pas aux sols et plafonds; Je n'ai pas dit cela. Et si les fenêtres sont plus grandes, les pertes seront plus grandes parce que les pertes par les fenêtres sont plus grandes que les pertes par les murs.

Mais la perte n'est pas proportionnelle au volume. Elle est proportionnelle aux surfaces. Si vous augmentez la hauteur de 25%, vous n'augmentez pas la surface de 25%. Donc pas les pertes de 25%. Donc pas la consommation de 25%.

Pour ce qui est des apports de chaleur par de grandes baies vitrées bien orientées, je vous laisse faire le calcul. Personnellement, je sais qu'elle nous coutent très cher. En effet pour éviter la surchauffe au moindre rayon de soleil, on a dû installer des stores extérieurs qui nous ont coûté une fortune...

Mais franchement, de larges et hautes baies vitrées, c'est top!
16/10/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Géronimo Voir le message
L'énergie pour arriver à température est négligeable par rapport aux pertes.

Désolé, mais sur ce point, je ne suis pas d'accord du tout. Je suis en conflit avec notre constructeur depuis trois ans, car il pense qu'un simple calcule théorique est suffisant pour connaître le besoin énergétique d'une maison.

Je suis cependant convaincu que l'énergie nécessaire pour arriver à la bonne température dépend très fortement de TOUTES déperditions, car plus il y en a, plus longtemps il faut produire cette énergie, et dans certaines circonstances extrêmes on n'arrive jamais à la température souhaitée, si l'énergie produite dans un laps de temps, est inférieur aux pertes pendant la même période.

Il faudrait dans ce cas là soit produire plus d'énergie, soit mieux la garder. Donc, l'énergie n'est pas du tout négligeable, sauf si les pertes sont très faibles.

Citation:
Posté par Géronimo Voir le message
Les surface ne se limitent pas aux sols et plafonds

Là, je suis d'accord avec vous, mais depuis le début vous parliez seulement des déperditions, alors que je parlai des besoins d'énergie, et les deux sont strictement liés.

En vous lisant, j'ai l'impression que vous êtes un expert en énergie, alors vous (ou un autre expert) pourriez peut-être réponde à ma question :

Quel est le besoin énergétique d'une pièce (salon, salle à manger et cuisine) de +/- 60 m2 au sol (si j'ai bien compris, la hauteur est négligeable) délimitée par quatre murs froids, avec des grandes portes fenêtres et baies vitrées (d'où une importante déperdition surtout la nuit, ou journée sombre) ?
16/10/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Il manque beaucoup trop de donnée pour effectuer un calcul sensé. 60m2 ne veut rien dire du tout. C'est bien les surfaces de déperditions qui comptent: mur compris!

Ensuite, quelle est la composition et l'isolation des 4 murs de la pièce?
Quelle est la composition du sol de la pièce? Isolation? Contact au sol? Vide ventilé? Cave?
Qu'est-ce qu'il y a au dessus de la pièce? Isolation? Pièces chauffées? Pièces non chauffées?
Quelle est la dimension et la composition des châssis? Alu? Bois? PVC?
Avez-vous des volets?
Quelle est la composition des vitres? Simple vitrage? Double vitrage des années 80? Double vitrage récent avec un K=1.1?
Quelles sont les pièces adjacentes? Sont-elle chauffées?

En tout cas, vous pouvez savoir que les cacluls ne tiendront aps compte du volume, mais uniquement des surfaces de pertes de chaleur.
16/10/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Merci de votre réponse, vous confirmez ce que je pense depuis des années, un calcul est très complexe.

* Sol: VV de 60 cm, +/- 6 de cm de mousse de polyuréthane + chape
* L'étage est chauffé, mais il y a des combles perdues à cause de la charpente.
* Trois murs sont en argex et briques de parment, avec 4 cm d'isolant de panneaux de polyuréthane avec une lame d'air, et il n'y a pas de pièce adjacentes chauffées (seulement couloir, buanderie et garage sur l'autre coté).
* Fenêtres PVC, K=1.1 sur plus de 20m2
* Volets sur 3 portes fenêtres orientées nord, et rien coté sud.

Merci, et bonne journée !
16/10/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Encore une dernière chose avant que M. BricoZone efface nos postes :

Pour moi, plus on augmente le volume d'une pièce, plus les surfaces de déperditions augmentent, mais peut-être pas d'une manière linéaire.

Mais, il y a certainement une différence de besoin énergétique entre une hauteur de 3.5 (donc plus de volume d'air à chauffer) et 2.5 m, alors à titre d'information, chez nous, on est à 2m60.

ps. fin de mes "off"
16/10/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Avec les données que vous me donnez, impossible de faire le calcul:vous ne donnez pas toutes les infos nécessaires.
16/10/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Flappi Voir le message
Pour moi, plus on augmente le volume d'une pièce, plus les surfaces de déperditions augmentent, mais peut-être pas d'une manière linéaire.
C'est ce que je dit depuis le début.

Citation:
Posté par Flappi Voir le message
Mais, il y a certainement une différence de besoin énergétique entre une hauteur de 3.5 (donc plus de volume d'air à chauffer) et 2.5 m, alors à titre d'information, chez nous, on est à 2m60.
A 3m50, il y a plus de hauteur qu'à 2m50... donc plus de surface de déperdition pour la même surface et dimensions au sol.

Par contre, une pièce de 2m sur 5m sur 2m50 aura 50m2 de mur, 10m2 de sol et 10m2 de plafond.

Alors qu'une pièce de 3m33 sur 3m sur 3m50 aura 44m2 de mur, et aussi 10M2 de plafond et sol. Donc, pour une même surface au sol, moins de surface de déperdition de mur malgré la hauteur de mur supérieur.

Cette pièce de 3m5 sera moins énergivore que la pièce de 2m5 de haut. Malgré un volume supérieur de 40%...

Ce n'est donc pas le volume qui compte, ce sont les surfaces de déperditions.
16/10/2011 Vieux  
 
  37 ans, Luxembourg
 
Ha ce coup si j'ai bien compris où geronimo voulait en venir

16/10/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Géronimo Voir le message
Avec les données que vous me donnez, impossible de faire le calcul:vous ne donnez pas toutes les infos nécessaires.
Bonsoir Géronimo, j'ai fourni toutes les informations que vous aviez demandé, mais si cela ne suffit pas, demandez tous ce qu'il faut, je n'ai rien à cacher.

Vous avez bien entendu raison dans votre raisonnement avec cet exemple concret, mais ici, nous avons parlé d'un scénario de remonter la hauteur du plafond sans changer la configuration initiale, et dans ce cas là, il y aurait très certainement une augmentation de surface de déperdition, une augmentation de volume, donc une augmentation de consommation de l'énergie par conséquent.

Vous (comme Intègre) avez donc raison et je l'ai dit aussi dès le début, mais je cherche quelqu'un qui serait capable de faire un calcul qui tient la route, donc un expert en la matière.

Dernière modification par Flappi 17/10/2011 à 00h33.
16/10/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
OK, pour simplifier les choses, prenons une surface de 13m X 4,6m au sol et au plafond, donc +/- 60 m2 au total, avec une hauteur de 2,6.

Donc, si on compte 2 fois 13m et 2 fois 4,6m pour une pièce rectangulaire avec une hauteur de 2,6m, on aura 91,5 m2 de surface de déperdition pour les murs (dont 20 m2 de double vitrage avec K1.1), et 2 fois 60 m2 pour sol et plafond.

Quel sera le besoin énergétique approximative de cette pièce ?
05/11/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Flappi Voir le message
Quel sera le besoin énergétique approximative de cette pièce ?

Je relance ce sujet. Personne n'aura une idée ?

Merci d'avance !
05/11/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Les estimations des pertes par un logiciel PEB donnent une perte par transmission de 3500MJ pour janvier (mois avec le max de perte sur l'année)

Sans connaître les spec de votre batiment, les orientations des ouvertures, les espaces voisins et les détails de votre installation, je ne peux en dire plus.

Le logiciel PEB n'est pas non plus un logiciel de dimensionnement. Et je ne suis pas expert en la matière.

Quelle est la puissance installée pour la chaudière? Quelle est sa température de fonctionnement?
Quelle est la puissance des radiateurs? Pour quelle température?
06/11/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Un grand merci Géronimo, c'est déjà ça !

La chaudière est réglée pour un départ d'eau de 75 °C, et elle est assez puissante pour alimenter nos radiateurs. Les radiateurs produisent cependant suffisamment d'énergie à l'étage, mais pas au REZ. Vu que les températures très négatives sont prélevées durant la nuit, l'orientation n'a pas d'importance.

Selon le cahier des charges, il faudrait avoir 22° au salon par -10° à l'extérieur, mais nous n'arrivons pas à dépasser 21° même par -5 ou -6°. Le chauffagiste est venu avec une estimation de besoin énergétique de moins de 9 KW, qui ne tient absolument pas compte des paramètres réels de la maison, alors que moi, suivant la méthode de calcul conseillé par le fabriquant des radiateurs, j'arrive à 12 KW au moins. Je pense donc que nos radiateurs sont sous dimensionnés.

En constatant qu'il y a une différence entre l'estimation de besoin calorifique pour les radiateurs et les températures relevées, je pense que l'explication se trouve dans une déperdition plus importante que celle prise en compte pour cette estimation.

Les deux choses sont donc étroitement liées, mais s'agissant d'un phénomène éphémère, je ne peux pas mettre en évidence cette faille par des températures positives.

Y aurait-il quelqu'un (expert) sur ce forum qui pourrait venir chez nous en janvier pour prélever les températures ? Notre avocat nous a conseillé de faire cette vérification par temps très froid avant de remettre le dossier au tribunal.

Je n'ai pas besoin d'une étude compète (on a déjà fait une thermographie), juste une constatation. Nous ne sommes pas très loin d'Enghien, vous pourriez me contacter en MP aussi (ce n'est pas un travail gratuit que je cherche, mais un expert en la matière).

Merci d'avance !
06/11/2011 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Un truc pas gratuit :
http://www.thermexcel.com/french/ressourc/bilanth.htm

Et comme d'hab un tour sur energie +
http://www.energieplus-lesite.be/ene...0993.htm#c4078

Maintenant, faire constater quoi ? que la t° est insuffissante ? avec quel vitesse de vent, quel tx d'humidité intérieur/extérieur, avec quel calibrage de sonde et à quel hauteur et quel distance par rapport à la fenêtre ? Un brin complexe quoi.

Avant de ce lancer dans ce débat, vous signalez que le fonctionnement à l'étage est satisfaisant. Votre réseau hydraulique est-il correctement équilibré, c'est-à-dire les calories vont-t-elle au bonne endroit ? La différence de t° entre l'entrrée et la sortie des différents radiateurs est-elle la même pour chaque émetteur ?

Si vos besoins sont bien de 9kW par -10°C ext pour 22°C int, mais que hydrauliquement vous n'apportez que 5 kW, cela ne va pas.

Quel est votre consommation, quel nombre d'heure tourne votre chaudière par an ? Il faut égalemen vérifier que par -10°C ext la puissance de cette dernière est suffisante.

Je vous conseil vivement une bonne lecture du site energie + afin d'être parés à tenir en compte l'ensemble des éléments qui rentrent en compte pour qu'une installation fonctionne correctement.

Et je crois que le titre choisi du poste ne reflète pas bien votre problème.

Liste des auditeurs énergétique agréé région walonne sur le site de la RW. (Prime possible)

Dernière modification par LED3 06/11/2011 à 09h20.
06/11/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Merci pour l'info, je vais regarder ces links. Vous avez raison, le titre ne reflète pas le problème, mais c'est ici que nous avons commencé à discuter des pertes...

Vous savez, je ne cherche plus à comprendre après 3 ans "pourquoi" ni "comment" (c'était le rôle de notre constructeur), je voudrai juste apporter la preuve à présent que notre installation n'est pas conforme au cahier des charges, et à nos attentes.

Bzone ! Pourriez-vous déplacer svp. ce sujet au bon endroit ? Merci !
06/11/2011 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Avant de vouloir démonter par A + B que votre installation n'est pas conforme, soyez certain que la distribution hydraulique se fait correctement.

Et si vous voulez aller en justice, laisser le tribunal choisir l'expert car seul celui-ci sera neutre (car pas payer de votre poche).
06/11/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Merci LED, oui, la distribution hydraulique fonctionne correctement, de plus, nous avons un circuit bi-tube.

Le problème est évident, il y a trop peu de surface de chauffe, il en manque au moins un radiateur.

Nous avons signalé le problème avant la RP mais pour Blavier c'est bon, mais pas pour nous. Il a alors été décidé de faire un contrôle par -10° à l'extérieur, mais il n'a plus fait aussi froid depuis 2 ans.
07/11/2011 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Faire un contrôle par -10°C, c'est du grand n'importe quoi.
Si vous n'avez pas le confort désirer de +20 à -10°C, vous avez un problème.

Je me répète, quelque soit le système de distribution hydraulique êtes vous sûr d'avoir le bon débit dans chaque radiateur ? Quel est le rapport départ/retour ambiance pour chaque radiateur ?
07/11/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par LED3 Voir le message
Faire un contrôle par -10°C, c'est du grand n'importe quoi.
Si vous n'avez pas le confort désirer de +20 à -10°C, vous avez un problème.

Bonsoir, en effet, cela marche très bien jusque -2 -3°, mais quand il fait plus froid, on n'arrive pas à atteindre 20-21° au salon. Je sais qu'il y a problème, mais pour le SAV de notre constructeur c'est OK. Nous allons entamer notre troisième hiver, et il faut savoir qu'à cause de ce problème, nous n'avons pas encore accepté la réception définitive, donc tout est sous garantie, et les réparations doivent se faire par l'entrepreneur.

Citation:
Posté par LED3 Voir le message
Je me répète, quelque soit le système de distribution hydraulique êtes vous sûr d'avoir le bon débit dans chaque radiateur ? Quel est le rapport départ/retour ambiance pour chaque radiateur ?

L'installation doit fonctionner selon les normes EN 442, donc la température de départ est 75° C. Je n'ai pas mesuré chaque radiateur, mais en les touchant à la main, c'est très chaux, et partout.

Ma théorie est la suivante: quand il fait très froid, la chaleur produite par nos radiateurs (d'où le sous-dimensionnement) est inférieur à la déperdition. Donc, si la différence de température est plus que 25° entre intérieur - extérieur, nous n'arrivons pas à la température demandée par le thermostat.
07/11/2011 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Je pense qu'il faudrait contacter avec ce problème Dr House (maison) .
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Architecture intérieure - living Par tavi dans Gros Oeuvre, +10 01/07/2011
Que mettre au sol dans le living ??? Par Lysanne dans Maconnerie, Chape, +4 17/11/2010
Un sol en liège dans le living? Par CelineBxl dans Sols, Carrelage, Parquet, +4 19/03/2010
Parquet living, hall, chambres Par morpheus dans Divers, +14 08/11/2008
Carrelage Living Par balneoman dans Construction, +8 18/05/2008


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société