Litige avec un architecte

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Litige avec un architecte

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


10/09/2013 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par zzebra Voir le message
Voilà, on a envoyé ce matin à l'architecte un courrier recommandé soft qui pointe les "soucis": non suivi du chantier et encaissement de la moitié de l'habitation de 40cm sous la terre... On n'a rien demandé, pas menacé, juste signifié!
Et je dépose ce midi l'ensemble des pièces du dossier à l'assistance juridique.
A priori, ils vont probablement mandaté un expert; puis tenter une conciliation à l'amiable, mais je doute que ça suffise...
Quand le dossier sera bien ficelé, je transmettrais à l'ordre mais à priori, d'après ce que j'ai lu, ils ne s'occupent que des litiges strictement financiers... Ben voyons!
Le litige sera financier puisque vous n'allez pas la payer...
10/09/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Attention à ne pas tomber dans la diffamation, cela peut vous revenir en pleine figure par voie judiciaire.
Surtout n'utilisez pas les médias quand l'affaire est en justice. Cela se retournera contre vous.

12/09/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Pour la réception provisoire, je pense qu'il a un document à signer et à faire signer par tous les entrepreneurs. Nos amis architectes pourront probablement confimer.
12/09/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Si ce n'est pas elle qui est en charge de la peb, il n'y a pas vraiment de document obligatoire qui pourrait bloquer la situation. Il ne faut pas se leurrer, il y a plein de chantiers qui se font sans suivi de l'architecte et qui se terminent sans souci et sans devoir retourner vers l'architecte "responsable".
Par contre si les choses s'enveniment beaucoup avant la fin du chantier, elle risque de stopper sa mission, auquel cas il vous faudra trouver qqun d'autre pour pouvoir terminer le chantier. Mais vu qu'elle n'a pas suivi le chantier, elle ne sera pas en position de force vis-à-vis de l'ordre.
Concernant ses prestations, y a-t-il certaines précisions dans votre contrat? De toute façon, le suivi est obligatoire et il y a donc un manquement de ce point de vue là. Mais probablement que ses honoraires étaient calculés relativement bas, sachant qu'il s'agissait d'un csp et qu'elle estimait pouvoir leur faire confiance pour l'exécution.
Pour donner du poids à vos revendications, il serait bien d'avoir l'une ou l'autre preuve que vous lui ayez signalé votre mécontentement pendant le chantier.

Pour ce qui est de l'ordre des architectes, je suis à peu près sûre que l'ordre des architectes se rangera de votre côté. Le manque de suivi est totalement à l'encontre des valeurs qu'il prône. Et oui les lions se mangent entre eux, et encore plus lorsqu'ils ont des avis divergents.
12/09/2013 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Citation:
Posté par zzebra Voir le message
Des preuves nous en avons:
- Un rapport PEB initial présentant un K37 et un Ew 51 (cherchez l'erreur! );
Une erreur de calcul admettons. Mais là, le pire c'est qu'apparemment le résultat n'a pas eu l'air de lui sauter aux yeux )
12/09/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
C'est qui votre architecte?
Par contre, les preuves que vous mentionnez sont plutôt des erreurs de conception et non de manque de suivi il me semble... Tentez peut-être une discussion avec elle pour voir si elle estime avoir rempli pleinement sa mission.
5,5 %, c'est le pourcentage courant chez les architectes de csp (souvent entre 4,5 et 5,5%) et la plupart assurent un suivi plus light que pour les missions complètes traditionnelles (juste pour info, sans aucune forme de jugement de ma part).
12/09/2013 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
oui, je suis aussi de votre avis

Ne pas rompre la mission tant que le chantier n'est pas terminé.
je connait un ami qui à vécu le cas de la rupture de mission , ( de la part de l'architecte) , le lendeman scélés sur la maison avec interdiction d'accés pour aucun coprs de métier ainsi que le maitre d'oeuvre si il a des outils .
12/09/2013 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
D'autant que je ne veux pas dire, mais un boulot d'échevin n'est pas un travail à temps plein. Mon patron est échevin à l'urbanisme et il est 4 jour et demi (voir 5) par semaine au bureau. Il ne s'absente qu'en cas de collège...
12/09/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Comme quoi, il suffit parfois de demander "gentiment"
16/09/2013 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Perso, un rythme light je dirais que ce serait à chaque étape. Terrassement et semelles, Fin Vides ventilés, fin maçonnerie, fin toiture, ...

Ca serait déjà pas mal...Même si ça veut dire que la mise en oeuvre des différents éléments n'est pas surveillée et qu'une fois que c'est vu c'est déjà trop tard.
17/09/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
A mon avis, une "visite consignée" est un rendez-vous de chantier avec un rapport de chantier rédigé par l'architecte et reprenant les principales discussions et décisions.
Quand à savoir ce qu'est un rythme "lignt"... il n'y a vraiment pas de règle et tout est relatif, chaque architecte a vraiment son mode de fonctionnement. Mais j'ai l'impression que bcp d'architectes de csp, vu les honoraires plus faibles, "délèguent" (ou plutôt laissent faire) une partie du suivi de chantier au responsable de projet de l'entreprise csp et ne viennent que quelques fois sur le chantier (souvent moins de 10 fois à mon avis).
17/09/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Le mien, quand j'ai construit avec Durabrok, n'est venu qu'une ou deux fois. Il faut dire qu'il n'avait que 3%. C'est pourquoi je prône de ne pas lésiner sur les tarifs de l'architecte si on veut un service convenable.

Dernière modification par intègre 17/09/2013 à 09h52.
17/09/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Zzebra, si l'architecte n'envoie pas d'office le rapport de chantier, vous pouvez lui demander qu'il le fasse..
17/09/2013 Vieux  
  43 ans, Liège
 
Citation:
Posté par anémone Voir le message
A mon avis, une "visite consignée" est un rendez-vous de chantier avec un rapport de chantier rédigé par l'architecte et reprenant les principales discussions et décisions.
Quand à savoir ce qu'est un rythme "lignt"... il n'y a vraiment pas de règle et tout est relatif, chaque architecte a vraiment son mode de fonctionnement. Mais j'ai l'impression que bcp d'architectes de csp, vu les honoraires plus faibles, "délèguent" (ou plutôt laissent faire) une partie du suivi de chantier au responsable de projet de l'entreprise csp et ne viennent que quelques fois sur le chantier (souvent moins de 10 fois à mon avis).
moi mon arcitecte une reunion chantier toutes les semaines avec le responsable du chantier de chez dome et tous est notifier et signer par les trois partis
17/09/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Bien sûr qu'il y a aussi des architectes qui suivent régulièrement...
D'où l'importance de discuter lors de l'établissement des honoraires, pour fixer l'étendue des prestations (ou comparer différentes offres d'honoraires en rapport avec le service proposé par chacun).
17/09/2013 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Citation:
Posté par anémone Voir le message
Bien sûr qu'il y a aussi des architectes qui suivent régulièrement...
D'où l'importance de discuter lors de l'établissement des honoraires, pour fixer l'étendue des prestations (ou comparer différentes offres d'honoraires en rapport avec le service proposé par chacun).
Oui mais dans certaines CSP, on te fait un contrat de "Mission d'étude" qui comprends diverses choses dont un architecte pour la réalisation des plans, de la demande de permis, et du suivi de chantier.

Pour quelqu'un de lambda ça reste difficile de savoir ce qui se fait en généralité par rapport au pourcentage payé. D'autant qu'on dit : "Ca coûtera autant". Faut encore penser à calculer le pourcentage en sachant qu'à côté de l'architecte, il y a l'étude de sol, le calcul peb,...

Ca reste dommageable que des situations pareilles arrivent.
28/09/2013 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Je vois qu'une solution a été trouvée. Pouvez-vous préciser la chose. Ont-ils pris le décaissage à leur frais ?

On est dans une situation similaire. Le terrain était aussi un faux plat mais ils l'ont vu au moment du terrassement du coup on a été forcé de rehaussé pour une question de permis de bâtir. Lors d'une réunion avec l'architecte, il nous a précisé que si l'entrepreneur l'avait appelé il aurait pu trouver un arrangement avec la commune.

En attendant, pour le moment on supporte les frais. Donc ça m'intéresserait de savoir comment cette histoire s'est résolue
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Litige architecte et reception provisoire Par kellerman dans Divers, +4 08/12/2012
Litige avec mon entrepreneur Par Elie dans Toiture, Charpente, +37 23/05/2011
Cherche expert architecte sur Liège pour avis et médiation ou litige Par sternleto dans Construction, +4 31/08/2010
Litige avec un verandaliste Par froof dans Galères et Horreurs, +5 14/05/2009
litige avec mon installateur gaz - que faire ??? Par Fred35 dans Plomberie, +4 12/03/2009


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !

Ajoutez votre société