ma future maison

( dans

» Construction

)
Chercher:    

ma future maison

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


26/11/2011 Vieux  
  57 ans, Luxembourg
 
bonjour je vais contruire une maison osature bois mon architecte me dit que je dois mettre un chauffage mazout ,moi je voullais me chauffer au pelets et la simulation qu il a fait(le peb) dit que je peu pas, si une quelqu un peu m aider a comprendre pourquoi! je sais pas quoi faire j y connais rien merci de me répondre
26/11/2011 Vieux  
  40 ans, Luxembourg
 
Probablement trop puissant d'utiliser une chaudière à pellets pour une MOB bien isolée.
Sinon il n'y a pas que le mazout, vous pouvez penser à une pompe à chaleur, une chaudière au gaz, voire même un poele-bouilleur (buche ou pellets), couplé à des panneux solaires thermiques.
Bonne chance
26/11/2011 Vieux  
 
  31 ans, Luxembourg
  dexter236 est connecté maintenant
Bonjour,

Je me permets de réagir car un ami (mon voisin actuel) à une maison avec un K de 19 et il se chauffe à l'aide d'un poele à bois (6 stères par an). Les niveaux sont ouverts et le poele chauffe en direct du bas et un serpentin qui allimente un ballon d'eau chaude.

Il a dans la cuisine un chauffage par le sol et en complément de l'ECS via panneaux solaires.

Donc comme quoi, c'est faisable sans mazout!!!!
26/11/2011 Vieux  
  31 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par jacqueslam Voir le message
bonjour je vais contruire une maison osature bois mon architecte me dit que je dois mettre un chauffage mazout ,moi je voullais me chauffer au pelets et la simulation qu il a fait(le peb) dit que je peu pas, si une quelqu un peu m aider a comprendre pourquoi! je sais pas quoi faire j y connais rien merci de me répondre
soit l'architecte est con, soit il en a dit plus que "je peux pas" et ce serait bien de savoir le reste dans ce cas.
26/11/2011 Vieux  
  57 ans, Luxembourg
 
merci pour vos reponses et je demande lundi plus de details a l architecte et vous les transmets via cette discussion
27/11/2011 Vieux  
 
  37 ans, Brabant Wallon
 
Il n'y a clairement aucune raison objective. Adressez-vous à un architecte compétent car celui-ci raconte clairement n'importe quoi.
Il existe des chaudières pellets de très petites puissances comme la mienne (8 à 10 kW) donc aucune raison de préférer le mazout à un autre combustible.
Je trouve cela vraiment scandaleux que des gens qui se disent professionnels tiennent ce genre de discours !
27/11/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Il n'y a aucune interdiction, ni aucune obligation de se chauffer au mazout ou avec un autre moyen de chauffage !!
Tout à fait d'accord avec l'avis de Banu et Ombrenoire sur l'architecte.
Le choix du chauffage peut être"conseillé", auquel cas, il doit s'expliquer sur ses raisons, mais en aucun obligé/forcé par un architecte.
Qu'en dit l'accompagnateur/facilitateur PEB, qui est, je le rapppelle, obligatoire actuellement et qui doit suivre le dossier depuis la conception du bâtiment ????
28/11/2011 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
à l'heure où on parle de la raréfaction des énergies fossiles, pourquoi ne pas passer aux panneaux photovoltaïques et utiliser son propre courant pour se chauffer à l'électrique? Ce serait gratos en frais mensuels...
28/11/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Les panneaux donnent moins en hiver, alors que c'est à cette saison qu'on consomme le plus de chauffage. Le problème de l'électricité, c'est le stockage.
Et puis aussi, quelques zouaves à la RW font tout pour "casser" le chauffage électrique.
28/11/2011 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Les panneaux donnent moins en hiver, alors que c'est à cette saison qu'on consomme le plus de chauffage. Le problème de l'électricité, c'est le stockage.
Et puis aussi, quelques zouaves à la RW font tout pour "casser" le chauffage électrique.
oui mais en été quand ça donne, on peut produire plus que sa conso.
du coup le compteur tourne à l'envers.
on ne stocke pas l'élec, mais on engrange en négatif pour l'hiver.
28/11/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Oui, tout à fait d'accord. Mais il faut déjà une solide installation pour assumer le chauffage tout l'hiver. Est-ce vraiment rentable et y a-t-il un ROI rapide (-de 10 ans) ???
28/11/2011 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Euh ... pas sûr que le chauffage électrique soit compatible avec la déclaration PEB à remplir ...
28/11/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
C'est ça le problème !!
28/11/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Il n'y a aucune interdiction, ni aucune obligation de se chauffer au mazout ou avec un autre moyen de chauffage !!
Tout à fait d'accord avec l'avis de Banu et Ombrenoire sur l'architecte.
Le choix du chauffage peut être"conseillé", auquel cas, il doit s'expliquer sur ses raisons, mais en aucun obligé/forcé par un architecte.
Qu'en dit l'accompagnateur/facilitateur PEB, qui est, je le rapppelle, obligatoire actuellement et qui doit suivre le dossier depuis la conception du bâtiment ????
Dans le cas présent, je pense que c'est l'architecte qui a pris le rôle de responsable PEB (ce qui est tout à fait autorisé par la règlementation).

Par contre, je pense qu'il ne maitrise absolument pas ce domaine...
Si Jacqueslam veut plus d'infos, il peut me contacter par MP.
28/11/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par abstract Voir le message
Euh ... pas sûr que le chauffage électrique soit compatible avec la déclaration PEB à remplir ...
Le chauffage électrique alimenté par le réseau est ce qu'il y a de pire en matière de consommation énergétique. Tout simplement parceque les centrales de productions présente de très mauvais rendement.

En moyenne, un centrale électrique consomme en énergie fossile ou nucléaire 2.5 fois l'énergie électrique qu'elle produit . A l'heure actuelle les énergies alternative représente environ 1% de la production globale.

De par cette constation, la PEB pénalise le chauffage électrique par un facteur de 2.5.

La règlementation PEB autorise de compenser l'électricité consommée par de l'électricité produite par une source renouvelable. Cependant, le chauffage represente généralement une consommation colossale par rapport au reste de la consommation énergétique d'un ménage.

Petite simulation chiffrée:

descriptif résumé

- maison 4 façades
- 11m70 sur 10m80
- volume chauffé 777,05 m³
- niveau d'isolation K31
-surface de planchers chauffés 252,72 m²

estimation des besoins en énergie pour maintenir l'ensemble du bâtiment à 18°c (t° standardisée) pendant l'année et produire l'eau chaude sanitaire.

Avec l'électricité (chauffage direct avec régulation) 25522,03 kWh/an en énergie finale. (énergie consommée localement)
Si le pondère avec le facteur de pénalité attribué au mauvaises performences des centrales électrique, on arrive à 63805,08 kWh/an d'énergie primaire.

Pour rester en dessous du Ew 100 (valeur d'un bâtiment fictif de référence pour la règlementation PEB des permis introduit entre le 01/04/2010 et le 01/09/2011), il faudrait que la consommation théorique d'énergie primaire soit inférieure à 42018,32 kWh/an. Ce qui nécessite de ramené la consommation en énergie finale en dessous de 16807,33 kWh/an.

Simplement pour reste conforme à la règlementation, il faudrait placer une installation capable de produire 8714,7 kWh/an. Soit approximativement 9600 kWc pour un budget d'approximativement 36000€ tvac. Cela représente approximativement 43m² de panneaux hautes performances.

Sachant que cela ne couvre que les besoins pour reste conforme à la règlementation.

Si l'on veut conpenser tout les besoins pour maintenir le bâtiment à 18°c et produire l'ecs, il faut alors prévoir une installation capable de produire plus de 25522,03 kWh. Soit plus de 28000 kWc pour un budget d'approximativement 10500€. Cela représente approximativement 126m² de panneaux hautes performances.

Le problème, c'est que le bâtiment n'a que 2 pans de toiture de 71m², dont un seul est évidement bien orienté. De plus, aucun gestionnaire de réseau n'accepterai ce type d'installation.

Bref, le chauffage électrique classique en nouvelle construction. On oublie!!!!
28/11/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Par contre, pour le gaz, le mazout, le pellet... pas de problèmes avec mon exemple.
28/11/2011 Vieux  
  31 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Et puis aussi, quelques zouaves à la RW font tout pour "casser" le chauffage électrique.
Et ils ont raison... n'en déplaise aux zouaves qui ont l'électricité pour rien! (en tout cas pas assez cher que pour faire attentions!)

Celui qui veut se chauffer à l'électrique, qu'il aie au moins la bonté de créer une entreprise de tartine rôtie ! quand à chauffer avec des grilles pains, autant que ça soit utile !
28/11/2011 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Le chauffage électrique alimenté par le réseau est ce qu'il y a de pire en matière de consommation énergétique. Tout simplement parceque les centrales de productions présente de très mauvais rendement.

En moyenne, un centrale électrique consomme en énergie fossile ou nucléaire 2.5 fois l'énergie électrique qu'elle produit . A l'heure actuelle les énergies alternative représente environ 1% de la production globale.

De par cette constation, la PEB pénalise le chauffage électrique par un facteur de 2.5.

La règlementation PEB autorise de compenser l'électricité consommée par de l'électricité produite par une source renouvelable. Cependant, le chauffage represente généralement une consommation colossale par rapport au reste de la consommation énergétique d'un ménage.

Petite simulation chiffrée:

descriptif résumé

- maison 4 façades
- 11m70 sur 10m80
- volume chauffé 777,05 m³
- niveau d'isolation K31
-surface de planchers chauffés 252,72 m²

estimation des besoins en énergie pour maintenir l'ensemble du bâtiment à 18°c (t° standardisée) pendant l'année et produire l'eau chaude sanitaire.

Avec l'électricité (chauffage direct avec régulation) 25522,03 kWh/an en énergie finale. (énergie consommée localement)
Si le pondère avec le facteur de pénalité attribué au mauvaises performences des centrales électrique, on arrive à 63805,08 kWh/an d'énergie primaire.

Pour rester en dessous du Ew 100 (valeur d'un bâtiment fictif de référence pour la règlementation PEB des permis introduit entre le 01/04/2010 et le 01/09/2011), il faudrait que la consommation théorique d'énergie primaire soit inférieure à 42018,32 kWh/an. Ce qui nécessite de ramené la consommation en énergie finale en dessous de 16807,33 kWh/an.

Simplement pour reste conforme à la règlementation, il faudrait placer une installation capable de produire 8714,7 kWh/an. Soit approximativement 9600 kWc pour un budget d'approximativement 36000€ tvac. Cela représente approximativement 43m² de panneaux hautes performances.

Sachant que cela ne couvre que les besoins pour reste conforme à la règlementation.

Si l'on veut conpenser tout les besoins pour maintenir le bâtiment à 18°c et produire l'ecs, il faut alors prévoir une installation capable de produire plus de 25522,03 kWh. Soit plus de 28000 kWc pour un budget d'approximativement 10500€. Cela représente approximativement 126m² de panneaux hautes performances.

Le problème, c'est que le bâtiment n'a que 2 pans de toiture de 71m², dont un seul est évidement bien orienté. De plus, aucun gestionnaire de réseau n'accepterai ce type d'installation.

Bref, le chauffage électrique classique en nouvelle construction. On oublie!!!!
C'est bien ce que je disais ... mais en version condensée
Belle démonstration tout de même
28/11/2011 Vieux  
JSK
  31 ans, Namur
 
Les panneaux photovoltaiques sponsorisés par le contribuable sont quand même assez inégaux pour ce dernier, s'il n'a pas la possibilité d'en installer... Il va payer les panneaux de son voisin, mais également l'utilisation que fera ce dernier du réseau électrique, indispensable pour une installation PV (vue la variabilité de la production) mais facturée au kWh annuel... Merci qui?
Si on ne change pas le mode de facturation pour le transport, les frais des intercommunales et d'Elia vont continuer à être réparties sur de moins en moins de consommateurs, et donc de plus en plus chers pour ceux qui payent.

Alors aller jusqu'à se chauffer avec cette énergie 'gratuite'...
28/11/2011 Vieux  
 
  37 ans, Brabant Wallon
 
100% d'accord avec Abstract.
Le chauffage électrique est une abération écologique. Ce n'est pas un avis mais une constatation scientifique.
Il est donc tout à fait normal qu'il soit pénalisé au niveau PEB.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Future maison , attention danger ? Par billbrouette dans Rénover, +25 05/04/2011
prédispositions future terrasse Par abstract dans Terrasse (Pavés, Bois), +2 24/08/2010
Mono ou triphasé pour future maison? Par Fred-M dans Electricité, +9 08/12/2008
Ma future maison et son électricité Par zipio dans Electricité, +12 11/10/2007


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société