Maison "Clé sur porte" - A prévoir ?

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Maison "Clé sur porte" - A prévoir ?

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


12/02/2014 Vieux  
  33 ans, Liège
 
Bonjour,

Je m'intéresse à un gros œuvre construit qu'on me propose en version "clé sur porte".

A priori, si j'ai bien compris, ça ne comprend pas les revêtements au sol des étages et les lampes. Y a t'il d'autres chose qu'il faudra voir par nous même que ces deux postes ?

Questions subsidiaire :
Pour la pose + achat matos (Quick step + sous-couches), je devrais compter quel budget pour plus ou moins 110m² ?

Merci d'avance
Philippe
12/02/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Généralement, il faut également prévoir les peintures.
12/02/2014 Vieux  
  34 ans, Liège
 
un extra pour les prises de courant supplémentaire car en général c'est vraiment basique.
12/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Et si vous regardiez le cahier des charges de ce bâtiment en clé sur porte ??
Ce ne serait pas plus simple ????
12/02/2014 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Il faut aussi faire attention aux suppléments relatifs à tout ce qui peut être choisi (faïences murales, sanitaires, menuiseries, prises, ...)

Généralement, celles proposées par les "clé sur porte" sont les plus basiques et pour peu que tu veuilles autre chose, les prix explosent.


Pour le parquet, tout dépend de ce que tu veux.
Tu peux trouver du parquet flottant à 5€/m² ou à 90€/m²
12/02/2014 Vieux  
  33 ans, Liège
 
Peinture, oui, ça je m'en doutais aussi.

Pour le cahier des charges, il est assez basique on va dire.
Beaucoup de "selon", "dans le cas de", donc je vais je pense devoir mettre pas mal de choses par écrit en plus (pour éviter toute surprise).

Mais c'est aussi pour ça que je pose la question : que j'ai bien tous les éléments à demander en main pour le rendez-vous que j'ai avec le vendeur pour qu'on mette tout au clair (j'ai déjà demandé plusieurs ajouts quand au cahier des charges initial)
12/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Rien ne vaut les écrits signés par les deux parties.
12/02/2014 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Vous parler d'un ""GROS OEUVRE "" un clé sur porte est une maison finie normalement. Un gros œuvre ce n'est que la maçonnerie, un gros œuvre fermer c'est la maçonnerie, le toit, les chassis. Renseigner vous bien !!!!
12/02/2014 Vieux  
  33 ans, Liège
 
En l'état actuel, c'est un gros oeuvre.

Mais la "finition" sera faite par la suite (après signature) ce qui me donne l'avantage aussi de pouvoir donner mes choix (j'ai par exemple, doublé le nombre de prises et demandé d'aménager le grenier et d'y placer un escalier fixe au lieu d'une trape).
12/02/2014 Vieux  
 
  31 ans, Brabant Wallon
 
En effet, lisez bien le cahier des charges. Des sociétés, comme Eco H*me par exemple, ne vous disent pas clairement que l evacuation des terres n'est pas comprise, que les raccords aux impetrants non plus... a 8€ le mcube ca augmente vite la note..
Certes c'est marqué qq part, mais rare sont ceux qui y font attention.
Faites egalement attention si la société CSP est une société qui a une responsabilité ou une société uniquement DE COORDINATION. (societe qui pour moi ne devrait pas se permettre de se definir une mission de A a Z,puisque la gestion des responsabilités n'est par exemple pas comprise. A à Y serait plutot le mot).
Donc bien faire attention a la responsabilité de la societe CSP en cas de faillite de l'entrepreneur.

Dernière modification par Didi107 12/02/2014 à 23h40.
13/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Droit de réponse: Je réfute vos accusations. C'est clairement ECRIT ET EXPLIQUE dans le cahier des charges (près de 50 pages avec métré et tout) que je lis au moins deux fois AVEC mes clients, au premier entretien et encore à la signature du contrat. C'est même écrit 2 fois. Si ils n'écoutent pas, si ils ne le lisent pas, ce n'est pas de ma faute.
Je suis une société de construction, pas d'accompagnement psychologique, ni d'apprentissage de la lecture.
Tout est clair dans mes contrats que les gens ont des semaines, parfois des mois, pour les lire, les analyser ou les faire analyser par des gens compétents, avant de les signer.
Jusqu'à présent, 95% de mes clients (70 chantiers environ) ont évacué leurs terres par eux mêmes et souvent sans frais, avec des agriculteurs et/ou des gens qui ont besoin de terre. Mais actuellement les gens ne cherchent même plus à évacuer par eux mêmes, pour faire quelques économies.
Je me présente dès le début, au premier entretien, comme une entreprise de coordination de chantier. Les raccordements ne sont jamais compris, car quand on fait le devis initial de l'avant projet, on ne sait pas où on va devoir se raccorder, ni à quelle distance. Comme chez la majorité des entreprises de construction. C'est quand le constructeur vend "terrain et maison" qu'on peut prévoir cela, c'est en général dans un lotissement pré-équipé.
Dans un jugement récent, suite à un client qui ne voulait pas me payer mes honoraires, la juge a bien précisé que la clarté de mes contrats ne pouvait pas être mise en cause. Le client a été débouté et condamné à payer les factures, les intérêts et les frais de justice. Mais il a fallu 3 ans pour en arriver là. Et je n'aime pas ces situations, croyez moi. Cela n'enrichit que les avocats.
J'ai construit une quinzaine de maisons dans la commune où j'habite et les gens viennent encore chez moi pour construire. Si mon travail n'était pas convenable, cela se saurait vite dans un petit village.
Il est facile de dire n'importe quoi en se cachant sous un pseudo.

Dernière modification par intègre 13/02/2014 à 01h13.
13/02/2014 Vieux  
  39 ans, Hainaut
 
Il faut effectivement compter l'évacuation des terres, les raccordements gaz/éléctricité/téléphone ainsi que les tranchées, le raccordement aux égouts... Voici des postes non prévus qui au final coutent quelques milliers d'euros...
13/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Tout à fait d'accord, mais il est difficile de chiffrer à l'avance, le volume précis de terres à évacuer, qui n'est pas toujours le volume extrait du sol.
Mais si il est écrit clairement dans le contrat que cela n'est pas compris, où est le problème ??
Ne pas en parler, et ensuite dire que, "comme ce n'est pas dans le contrat, ce n'est pas compris" serait plus malhonnête. Mais mes contrats sont très explicites à ce sujet.

Le raccordement aux égouts ne peut pas être chiffré non plus, au moment de l'avant projet nous ne savons pas où il est, ni à quelle distance ni à quelle profondeur et nous ne savons pas qui peut le réaliser. Certaines communes le font elles-mêmes, d'autres laissent faire n'importe qui, d'autres imposent un entrepreneur agréé.
Pour les impétrants, tout va dépendre de la compagnie, de la puissance électrique demandée, de la distance par rapport au poteau d'alimentation, si il faut traverser la route ou pas, si il y a un borgné ou pas, etc... etc... <
Mais encore une fois, c'est écrit en toutes lettres que ce n'est pas compris.

C'est devenu une sale habitude, à la moindre occasion, de taper sur les sociétés de construction, en général, alors que c'est VOUS qui venez nous trouver et nous demander de construire, très souvent avec un budget très/trop limite pour la surface/volume demandé.
Si vous n'appréciez pas les CSP, c'est votre choix, et nous el respectons, mais trouvez vous un architecte et travaillez avec des corps de métier indépendants, que vous devrez vous débrouiller pour trouver vous-même, et vous verrez que c'est beaucoup plus compliqué, plus long et plus cher qu'avec une CSP.
Ou alors vous construisez vous-même avec tous les inconvénients que cela comporte, le seul avantage étant que c'est moins cher en argent. Mais combien y ont laissé leur couple, ou leur santé et on du vendre avant la fin du chantier.

On pourrait aussi faire les aménagements de jardin, le kot à outil, l'abri de jardin, les terrasses, l'émangement de jardin, les pelouses, les plantations (c'est même un hobby chez moi) , etc... Mais cela ne fait pas partie de la "maison" que je m'engage à construire. C'est au client de faire cela lui-même ou de choisir de nous confier cela, mais moyennant finances supplémentaires.

Dernière modification par intègre 13/02/2014 à 12h15.
13/02/2014 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Le plus simple reste d'analyser et comparer le cahier des charges.

Maintenant, je pense que le principal a déjà été dit. Pour l'évacuation des terres, il y a toujours moyen de trouver un repreneur ou un fermier du coin qui viendra les chercher ! ;)
13/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Le plus simple reste d'analyser et comparer le cahier des charges.

C'est le bon sens même, mais même cela, les clients ne prennent plus la peine de de le faire.

Mais j'ai identifié l'auteur de l'attaque ci dessus, #10, contre ma société et moi, qui n'est même pas client chez moi, qui n'a jamais lu mes contrats et cahiers des charges.
13/02/2014 Vieux  
  33 ans, Liège
 
J'ai lu le cahier des charges, mais quand on est pas du métier, ce n'est pas toujours un jargon simple pour nous

Il y a aussi pas mal de choses qui seront normalement faite dans mon cas, mais non noté dans le cahier des charges : bien entendu, dans mon offre, je noterai tous les points par écrit de manière à ce que tout soit clair.

Donc a ma charge :
- Peinture
- Lampes
- Sols étages

A priori, le rez est carrelé ainsi que les escaliers dans le cahier des charges. Et selon l'agent immobilier, les raccordements seront fait et les terres déblayées (juste une mise a niveau - et évacuation) avec empierrement de l'arrivée de garage.

Avec ce genre de propositions, vous estimeriez la marge de discussion de prix ?
A ce que m'a dit un collègue, on peut assez aisément négocier 5000/10000 euros de réduction. Ici rien qu'à un premier contact, ils m'offriraient déjà l'escalier en béton d'une valeur de 1500 euros, mais je pense pouvoir négocier un peu plus (sans abuser)
13/02/2014 Vieux  
  39 ans, Hainaut
 
Personnelement, j'ai eu une remise de 4 ou 5% (plus le chiffre en tête) sur le prix total, donc oui, on peut négocier
13/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Je me méfierais de ceux chez qui on peut négocier. C'est qu'ils ont déjà augmenté le prix de base afin de pouvoir lâcher quelque chose, sans perdre.
Une société sérieuse dont le prix de départ est bien calculé ne négocie pas.
Aucune société ne vendra à perte, d'ailleurs, c'est interdit pas la loi.
En fait, les gens achètent une ristourne, et après s'étonnent de s'être fait avoir.
Si ils vous lâchent 5%, c'est peut être qu'ils on prévu de 10% en supplément pour pouvoir négocier.
Cette habitude uniquement belge, est ridicule.
14/02/2014 Vieux  
 
  31 ans, Brabant Wallon
 
Un bien long texte pour dire la même chose que moi ^^ : "Certes c'est marqué qq part, mais rare sont ceux qui y font attention. "

De plus, il ne faut pas confondre constatations et accusations.

"Il est facile de dire n'importe quoi en se cachant sous un pseudo" ha bon, qq un a dit n'importe quoi ? ces gens qui se sentent attaqués !! ^^

Citation:
Posté par intègre Voir le message
Droit de réponse: Je réfute vos accusations. C'est clairement ECRIT ET EXPLIQUE dans le cahier des charges (près de 50 pages avec métré et tout) que je lis au moins deux fois AVEC mes clients, au premier entretien et encore à la signature du contrat. C'est même écrit 2 fois. Si ils n'écoutent pas, si ils ne le lisent pas, ce n'est pas de ma faute.
Je suis une société de construction, pas d'accompagnement psychologique, ni d'apprentissage de la lecture.
Tout est clair dans mes contrats que les gens ont des semaines, parfois des mois, pour les lire, les analyser ou les faire analyser par des gens compétents, avant de les signer.
Jusqu'à présent, 95% de mes clients (70 chantiers environ) ont évacué leurs terres par eux mêmes et souvent sans frais, avec des agriculteurs et/ou des gens qui ont besoin de terre. Mais actuellement les gens ne cherchent même plus à évacuer par eux mêmes, pour faire quelques économies.
Je me présente dès le début, au premier entretien, comme une entreprise de coordination de chantier. Les raccordements ne sont jamais compris, car quand on fait le devis initial de l'avant projet, on ne sait pas où on va devoir se raccorder, ni à quelle distance. Comme chez la majorité des entreprises de construction. C'est quand le constructeur vend "terrain et maison" qu'on peut prévoir cela, c'est en général dans un lotissement pré-équipé.
Dans un jugement récent, suite à un client qui ne voulait pas me payer mes honoraires, la juge a bien précisé que la clarté de mes contrats ne pouvait pas être mise en cause. Le client a été débouté et condamné à payer les factures, les intérêts et les frais de justice. Mais il a fallu 3 ans pour en arriver là. Et je n'aime pas ces situations, croyez moi. Cela n'enrichit que les avocats.
J'ai construit une quinzaine de maisons dans la commune où j'habite et les gens viennent encore chez moi pour construire. Si mon travail n'était pas convenable, cela se saurait vite dans un petit village.
Il est facile de dire n'importe quoi en se cachant sous un pseudo.
17/02/2014 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Si ils vous lâchent 5%, c'est peut être qu'ils on prévu de 10% en supplément pour pouvoir négocier.
C'est ce que j'allais dire. Si ils accordent 10 000€ de réductions, ils essaieront de les récupérer voir plus avec des suppléments à gauche et à droite. Il vaut mieux ne pas négocier de trop, c'est le meilleur moyen de se faire offrir des choses.

Dans mon cas, une palette de brique presque pleine, une taque 70*70 à la place de 60*60, des filtres triplex (la partie pour la machine à lessiver du moins), le plafonnage de la buanderie, des finitions qui demandent plus de travail,...

Je n'avais négocié qu'une chose : le carrelage de la buanderie. Et encore c'était un geste commercial suite à un mal entendu.

Pour revenir à ce que Intègre disait, les Belges ils veulent des réductions et les français veulent des "gestes commerciaux" :p
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Plaque gravée "eau" sur la facade de la maison. Par MikaDecor dans Gros Oeuvre, +2 30/11/2010
"Crochets" à prévoir sur toiture plate Par JeffB dans Gros Oeuvre, +1 19/05/2010
poignee sur porte "carton alvéolé" Par larapat dans Portes, Escalier, Menuiserie, +3 16/09/2009
Comment prevoir de visser dans "du creux" ? Par morpheus dans Divers, +4 19/11/2007


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société