Maison passive sociale et électricité

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Maison passive sociale et électricité

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


03/02/2013 Vieux  
  42 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par lepasserelle Voir le message
J'ai été tenté par ces blocs coffrants néopor, j'y ai renoncé car il n'y a justement aucune inertie thermique ou alors il faut arracher les 5 cm intérieurs d'isolant ce qui est un peu stupide. Je pense que ce n'est pas si facile que cela à mettre en oeuvre, il y a 2 maisons qu'on a construite comme cela dans le coin, dans les 2 cas, ou les blocs se sont cassés lors du coulage du béton, ou les équerres étaient mal placées ce qui fait que les murs n'étaient pas droits,...ou le mur est tombé par terre à cause du vent. Je ne sais pas qui montera ces blocs, mais ça parait toujours simple à monter. Pour un prix moindre et tout aussi facile (si pas plus) , je préfère le système stabobloc (ou équivalent) + isolant si tu veux rester en dur.
Pour info, on trouve du triple vitrage 0.6 à 100 EUR/m2 (mais sans chassis bien sûr), à peine plus que le 1.0.

Pour ce qui est de l'inertie intérieure, je viens déjà d'y répondre au dessus, la partie intérieure altère un peu l'Inertie mais de manière négligeable. Le chaleur emmagasinée restant bien dans le volume isolé par les 25cm extérieur, de plus le béton est en contact avec la dalle et avec les planchers.

Pour les problèmes de chantiers, certains fabricants ont voulus faire croire que c'était très simple et à la portée de tous mais cela reste une technique à maîtriser. Il faut les poser selon les règles, coffrer certains points fragiles, veiller à ce que la centrale de béton livre le béton ad oc, qu'il ne soit pas trop liquide et que le pompiste possède le matériel adéquat.
De toute manière un des derniers points que je suis en train de régler est la mise en place d'un centre de formation. Ce n'est pas parce que des techniques sont simplifiées qu'il ne faut pas qu'elle soient maîtrisées avant de se lancer.
03/02/2013 Vieux  
  42 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par vanma Voir le message
Tout à fait d'accord avec toi.

Moi, ma position est claire : proposer du passif certifié en ossature bois et isolation écologique au même prix que du csp de base.

Mes chiffres s'affinent de + en + et là je pense être arrivé au prix de vente définitif : je serai en dessous de 1000 € /m² htva. Personne ne propose un tel produit à un tel prix aujourd'hui. Il faut quasi le double !
On sera deux alors Tant mieux

Remarque ma volonté serait de marier les deux procédé (en béton pour le rez de chaussée et la dalle d'étage, en osb pour l'étage et la toiture).

Mais il me reste la crainte (surtout dans le cas d'une population peu éduquée) de la fragilité des pare-vapeur. Un perçage mal venu des locataires (installation d'équipement intérieur par exemple et c'est la catastrophe). Dans le cas des logements sociaux c'est un point très important, je ne voudrais avoir des soucis d'humidité dont les responsabilités pourraient être difficiles à déterminer. Ce serait aussi embêtant de se voir critiquer sur des forums par des acheteurs n'ayant pas conscience qu'ils sont responsables des altérations. Un buzz négatif est très vite parti et après ce n'est jamais simple de ramener la vérité.

Mon côté écolo partage donc ta prise de position mais le malheur c'est que je dois traiter avec des investisseurs pour qui seul l'aspect financier compte. Je suis donc amené a être pragmatique, je peux être écolo à condition d'amener des gains financier.
Heureusement la plupart du temps le deux éléments se rejoignent.

Dernière modification par bucheco 03/02/2013 à 22h22.

03/02/2013 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par bucheco Voir le message
Pour ce qui est de l'inertie intérieure, je viens déjà d'y répondre au dessus, la partie intérieure altère un peu l'Inertie mais de manière négligeable. Le chaleur emmagasinée restant bien dans le volume isolé par les 25cm extérieur, de plus le béton est en contact avec la dalle et avec les planchers.

Pour les problèmes de chantiers, certains fabricants ont voulus faire croire que c'était très simple et à la portée de tous mais cela reste une technique à maîtriser. Il faut les poser selon les règles, coffrer certains points fragiles, veiller à ce que la centrale de béton livre le béton ad oc, qu'il ne soit pas trop liquide et que le pompiste possède le matériel adéquat.
De toute manière un des derniers points que je suis en train de régler est la mise en place d'un centre de formation. Ce n'est pas parce que des techniques sont simplifiées qu'il ne faut pas qu'elle soient maîtrisées avant de se lancer.
Oui nos messages se sont croisés.
Je me répète, j'ai été très tenté par ces blocs coffrants, j'ai même été voir une maison en construction avec cette méthode, et puis à la réflexion, le prix de ces blocs, ses avantages-inconvénients, j'ai fini par aboutir à la conclusion qu'on faisait mieux pour moins cher et plus écologique. C'est ma réflexion personnelle appliquée à mon projet.
03/02/2013 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Je comprends et partage totalement ta position par rapport à une location. C'est très différente d'une construction-vente visant un public déjà "converti" au passif.

Tiens nous informé des développements futurs car le sujet est très intéressant !

Bonne continuation !
03/02/2013 Vieux  
  42 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par lepasserelle Voir le message
Oui nos messages se sont croisés.
Je me répète, j'ai été très tenté par ces blocs coffrants, j'ai même été voir une maison en construction avec cette méthode, et puis à la réflexion, le prix de ces blocs, ses avantages-inconvénients, j'ai fini par aboutir à la conclusion qu'on faisait mieux pour moins cher et plus écologique. C'est ma réflexion personnelle appliquée à mon projet.
Tout à fait, leur rapport qualité prix (surtout celle des marques anciennes qui ont longtemps tablé sur la méconnaissance des auto-constructeurs) est parfois peu compétitif. Par contre le rapport qualité prix peut être grandement amélioré si on intègre le bloc dés le départ dans la démarche architecturo-financière. Je pense être arrivé à un compromis intéressant, les facilités de mise en oeuvre sur des projets bien pensés devrait limiter leur surcoût à un niveau négligeable dans le budget global (et peut être même être très compétitif sur ce poste si les fabriquants jouent le jeu).

Pour ce qui est du côté écologique, il faut quand même signaler que le polystyrène est produit par valorisation d'un déchet de raffinage du pétrole et que son processus de fabrication ne demande pas d'utilisation de produits chimiques supplémentaires et que le produit n'est pas toxique. Sa neutralité est donc intéressante en qualité de vie.
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Oritentation maison passive Par Joffrey060383 dans Gros Oeuvre, +23 16/09/2014
maison passive - ça marche ? Par vanma dans Divers, +6 18/11/2009
Maison passive Par bZone dans Construction, +4 04/12/2007


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société