montant contrat csp modifiable après signature?

( dans

» Construction

)
Chercher:    

montant contrat csp modifiable après signature?

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


31/08/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Bonsoir à tous,

J'aurais besoin de vos lumière, car j'ai des problèmes suite à des ajouts après la signature d'un contrat csp (clé sur porte).

J'ai fait faire un devis par le commercial du csp, la première fois, le prix était raisonnable, mais les volumes pas suffisant, donc j'y suis retourné, il a fait une nouvelle proposition pour le supplément de volume, toujours raisonnable, donc comme le prix me convenait j'ai signé l'avant projet.

L'architecte qui travaille avec l'entreprise mais est indépendant prend rendez-vous avec avec nous, regarde les prescriptions urbanistiques, et s'aperçoit que la maison doit avoir 4,50m sous corniche, mais à partir de la hauteur su seuil, ce qui fait 28 cm de plus, donc, je lui demande si le commercial en a tenu compte dans son devis, elle me répond qu'elle n'en sait pas plus, donc, je demande qu'elle lui sonne car lorsque j'ai signé, j'ai bien signifié que je voulais un prix définitif sans surprises, pour en être sur, j'ai même fait rajouter un radier de 20 cm car j'ai été me renseigné auprès des villas voisine dont celle qui sera mitoyenne à la mienne, et il ont du tous mettre ce même radier.

le commercial me dit que je ne lui ai pas donné les prescriptions urbanistiques et que si je lui avais donné, il me l'aurait directement signifié qu'il fallait un supplément pour ces mêmes 28cm.

Il fait preuve de mauvaise fois, car c'est pas le premier constructeur que je vais voir, et les autres ne voulaient même pas me faire un devis si j'avais pas ceux-ci, donc je les prends toujours avec, j'ai même comparer le prix d'un renforcement par radier de son concurrent, qui me demandait nettement moins cher pour une surface plus grande (c'est bien la preuve que j'avais tout les documents, dont les prescriptions) .

Lorsque j'étais en rendez-vous à la maison témoin du constructeur, je lui ai demandé s'il fallait compter un supplément pour la jonction entre les deux toitures, et il m'a dit que c'était inclus, il m'a dit oui à toutes les fois que je lui ai demandé, "c'est en cadeau", au téléphone, il me dit que si la jonction demande trop de travail, il faudra prévoir des suppléments.

Le seul endroit ou je trouvais logique qu'il fasse prévoir un supplément après essai de sol, c'est pour cela que j'ai inclus préalablement dans le devis.

je me sens floué et j'ai pas envie de continuer avec une entreprise qui me prend pour une vache à lait et qui me prend pour un menteur.

Que puis-je faire pour casser le contrat ou alors rester avec eux mais au prix du devis initial, c'est le commercial qui fait des erreurs ou fait exprès de faire des erreurs pour mieux me sucrer après avec les suppléments.

Bref, je suis dégouté, merci d'avance pour votre aide.

Dernière modification par armando21 31/08/2012 à 02h20.
31/08/2012 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
A vous lire, il semble que vous avez juste signé une remise de prix / convention préalable à un contrat CEPI qui impose quant à lui à sa signature un cahier des charges, un métré et des plans établis par un architecte...ainsi que le versement d'un acompte de max 5% qui vous lie alors véritablement à l'entreprise. Il ne doit donc rien y avoir de conséquent à "casser" cette promesse d'autant plus que votre habitation s'avère non constructible au prix défini pour des raisons indépendantes de votre volonté.
De plus, cette "remise de prix" doit comporter des clauses suspensives dont "non acceptation du permis de batir"...etc, ce qui est bien le cas de la maison envisagée au prix donné par l'entrepreneur...N'avez-vous pas aussi une petite phrase style "la présente convention peut être annulée sans frais par le MO jusqu'à un mois avant le contrat CEPI ?
Si vous doutez, le mieux est sans aucun doute de demander conseil à un avocat qui vous rassurera / vous guidera. Cela ne me semble pas être grand chose de payer quelques 10aines, voire une bonne 100aine d'€ pour ne pas se retrouver lié à une entreprise dont vous doutez déjà...Et la route est longue...

31/08/2012 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
...Si c'est le contrat CEPI, là, c'est autre chose...Et il vous faut absolument un avocat dans ce cas !
31/08/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Ersa Voir le message
A vous lire, il semble que vous avez juste signé une remise de prix / convention préalable à un contrat CEPI qui impose quant à lui à sa signature un cahier des charges, un métré et des plans établis par un architecte...ainsi que le versement d'un acompte de max 5% qui vous lie alors véritablement à l'entreprise. Il ne doit donc rien y avoir de conséquent à "casser" cette promesse d'autant plus que votre habitation s'avère non constructible au prix défini pour des raisons indépendantes de votre volonté.
De plus, cette "remise de prix" doit comporter des clauses suspensives dont "non acceptation du permis de batir"...etc, ce qui est bien le cas de la maison envisagée au prix donné par l'entrepreneur...N'avez-vous pas aussi une petite phrase style "la présente convention peut être annulée sans frais par le MO jusqu'à un mois avant le contrat CEPI ?
Si vous doutez, le mieux est sans aucun doute de demander conseil à un avocat qui vous rassurera / vous guidera. Cela ne me semble pas être grand chose de payer quelques 10aines, voire une bonne 100aine d'€ pour ne pas se retrouver lié à une entreprise dont vous doutez déjà...Et la route est longue...
je ne saurais vous dire si c'est un contrat cepi, mais je n'ai versé aucun acompte pour l'instant, même si l'entreprise me demandait de verser 2% avant de lancer l'essai de sol et faire les plans définitifs, je me répète, la maison et le prix me convenait jusque l'architecte appuie sur un point délicat que le commercial a voulu ou certainement caché par rapport aux prescriptions, et me prends pour un menteur.
dans ces conditions, je ne verserais aucun acompte, de plus, j'ai signifié que je devais revenir avec ma femme afin qu'elle signe également car le terrain a été acheté a deux et la maison également construit à deux, il m'a répondu que cela n'était pas nécessaire, bizarre soit.
Pour l'instant la patate chaude est de leur coté, car le commercial a demandé à l'architecte de faire un rapport, et qu'il m'enverrait un mail pour voir la suite, je pense qu'il n'est pas droit dans ces bottes pour me dire cela.

Bref, je ne payerais aucun acompte tant que je n'aurais pas un prix ferme et définitif quitte à faire faire moi même l'essai de sol afin qu'il ne m'entube pas aussi sur les fondations car je n'ai plus confiance.

je pense rédiger une lettre recommandée au siège de l'entreprise pour expliquer mon cas et les agissements pas correctes de leur commercial, et que je ne payerais pas un euros et ne ferais rien tant que le prix dont j'ai signé le montant soit respecté.

merci pour votre aide.
31/08/2012 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Ça a l'air d'être du "grand n'importe quoi" que vous pouvez quitter sans problème puisque le vrai maître de l'ouvrage (càd vous et votre épouse) n'a pas signé !
Et ce n'est manifestement pas le contrat CEPI que vous avez signé "à vous tout seul" sinon il serait frappé de nullité d'office

Dernière modification par Ersa 31/08/2012 à 02h56.
31/08/2012 Vieux  
  38 ans, Liège
 
la différence de montant s'élève à combien?

une maison est prévue pour une hauteur sous corniche prévue

si vous apportez une modif à ce niveau, eux ne peuvent pas la prendre à leur compte.

j'ai du faire augmenter la hauteur de ma maison de 70cm, prescriptions ainsi.
c'est à ma charge, l'entrepreneur n'assure pas un prix pour 4m sous corniche jusque 5m.

chez moi ce fut 30€ de supplément par mètre courant et par 20cm de haut

imaginons 70 mètres de périmètre.

pour tout remonter de 20cm ça coûte 70x30
s'il faut remonter de 40 cm 70x30x2

dans mon cas c'était Xmètre X30x3.5(70cm de hauteur à rajouter)

pour la jonction faut négocier
gratos c'est gratos, si pas d'accord, aurevoire !

dans votre cas, il semble que ça soit l'archi qui n'ait pas communiqué la différence de hauteur

le supplément est de combien?
31/08/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
Il y a donc déjà eu rencontre avec l'architecte ? Chez l'architecte.
Et l'architecte de ce CSP s'est donc déjà penché sur le problème .
Rien que cette prestation peut coûter 2000 euros.
Et l'architecte peut se contenter de la présence d'un des conjojnts.
Cet architecte pourrait encore vous envoyer sa facture .
Il faut d'urgence agir et écrire par recommandée.
31/08/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
la différence de montant s'élève à combien?

une maison est prévue pour une hauteur sous corniche prévue

si vous apportez une modif à ce niveau, eux ne peuvent pas la prendre à leur compte.

j'ai du faire augmenter la hauteur de ma maison de 70cm, prescriptions ainsi.
c'est à ma charge, l'entrepreneur n'assure pas un prix pour 4m sous corniche jusque 5m.

chez moi ce fut 30€ de supplément par mètre courant et par 20cm de haut

imaginons 70 mètres de périmètre.

pour tout remonter de 20cm ça coûte 70x30
s'il faut remonter de 40 cm 70x30x2

dans mon cas c'était Xmètre X30x3.5(70cm de hauteur à rajouter)

pour la jonction faut négocier
gratos c'est gratos, si pas d'accord, aurevoire !

dans votre cas, il semble que ça soit l'archi qui n'ait pas communiqué la différence de hauteur

le supplément est de combien?
bonjour,

Il me parle de 4000 e de différence, ce qui me fait exploser mon budget car je ne suis pas churchill et je n'ai pas un arbre à billet de 500 e planté dans mon jardin.

De plus, il y a aussi le principe, je lui dis que la hauteur sous corniche est de 4,50m indiqué sur les prescriptions urbanistiques lors de notre première rencontre, lors de notre deuxième rencontre, je lui donne ces même prescriptions, il les consulte devant moi, et au téléphone hier lorsque j'étais devant l'architecte, il me dit que je ne lui ai pas remis, je suis plus que dépité.

De même, c'est lui le commercial qui vend des maisons, c'est à lui à vérifier si les prescriptions correspondent bien au prix du devis, pour preuve, il n'y a aucun écrit de ce montant sur le devis, de plus, il me garanti sur sa parole que la jonction entre les toitures est à charge de l'entreprise car j'avais bien insisté sur ce point, et hier au téléphone devant l'architecte , il me dit que si il y a trop de complications pour cette jonction, il faudra compter sur des suppléments.

l'architecte n'a rien à voir dedans, je l'ai rencontré pour la première fois hier, une dame correcte et connaissant bien son job, c'est elle même qui a appuyé sur ces différences, donc je dois justement l'en remercier.

De plus, il aurait été plus logique que je la rencontre préalablement, car au moins elle aurait directement exigé et décortiqué les prescriptions urbanistiques et m'aurait tout détaillé comme elle me l'a fait hier.

Je ne suis pas du genre à lancer la faute à l'autre lorsqu'il y a quelque chose qui ne va pas, je prends toujours mes responsabilités, et j'analyse toujours tout à fond avant de prendre une décision, c'est même pour cela que j'ai fait ajouter un un supplément conséquent pour un renforcement de fondation par un radier de 20 cm, pour que je n'ai pas de surprises.

j'ai vraiment l'impression qu'il m'a pris pour un poulet pour que je signe sa convention, je lui ai bien signifié que j'appartenais au corps et métiers de la construction et que je contrôlerais tout.

Rien n'a été fait par hasard, j'ai choisis un modèle de maison qui avait une hauteur sous corniche de 4,50 m sous corniche exprès, jamais il ne m'a dit qu'il fallait compter 28 cm de supplément car la hauteur sous corniche était compté pour la maison commençait au niveau du sol et non à la hauteur du seuil, c'est son job de me le dire et de compter les suppléments si il doit en avoir.
C'est comme vous achetez une nouvelle voiture, pour 20 000 euros et qu'après avoir signé, le vendeur vous disait il faut compter l'abs, les plaquettes de freins, et les feux anti brouillard en plus, et que sur la photos et le catalogue c'est écrit nulle part part que c'est en option, ou alors le vendeur doit le dire.

Le vendeur qui me rajoute en plus, je vous ai fait confiance lorsque que vous avez dit la première fois que c'était 4,5 m sous corniche, ce qui est la réalité, sur le catalogue de leur maison c'est bien cette hauteur sous corniche indiqué, et sur mes prescriptions aussi.
Vous avez déjà vu une maison dont le seuil est au niveau du sol, non moi no plus, logique car on auraient tous des problèmes d'humidité, c'est pour cela qu'il faut la maison entre 10 et 30 cm plus que le sol, il n'en a jamais parlé, il a fait semblant d'occulter cela pour que je signe et ensuite, compter un supplément de ceci, de cela ......

Non jamais au non jamais, je me ferais plumer ou me prendre pour un menteur.
Je vais écrire ce wekend une lettre que je vais envoyer au siège central par recommandé (c'est une grosse entreprise), je vais attendre leur réaction, je ne suis pas pressé.
31/08/2012 Vieux  
  Hainaut
 
Bienvenue dans le monde des CSP qui vous attirent avec un prix de base mirobolant...
et vous fusillent à la moindre modification...
31/08/2012 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Fredconstruct Voir le message
Bienvenue dans le monde des CSP qui vous attirent avec un prix de base mirobolant...
et vous fusillent à la moindre modification...
d'où plus que jamais s'inspirer de ceci avant TOUT engagement ==> http://www.batirensecurite.info/Natu...re_contrat.htm ...;=)
31/08/2012 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
Fredconstruct : C'est généraliser ça...

armand21 : 4000€, c'est peu, fort peu... Personnellement, j'avais prévu 20.000€ en plus pour les surprises... Et pour cela, j'ai revu à la baisse ma maison. J'ai vu large, mais pas tellement.

Sur le coût total d'un maison, 4000€ cela fait 2% ou 4% du prix total. Sur autant de possibilité d'erreur ou de problème, c'est même se mettre la corde au cou. Prévoyez plus, beaucoup plus, je vous le conseille.
31/08/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Geraven Voir le message
Fredconstruct : C'est généraliser ça...

armand21 : 4000€, c'est peu, fort peu... Personnellement, j'avais prévu 20.000€ en plus pour les surprises... Et pour cela, j'ai revu à la baisse ma maison. J'ai vu large, mais pas tellement.

Sur le coût total d'un maison, 4000€ cela fait 2% ou 4% du prix total. Sur autant de possibilité d'erreur ou de problème, c'est même se mettre la corde au cou. Prévoyez plus, beaucoup plus, je vous le conseille.
Peut-être cette somme est faible pour vous, mais pour moi qui n'ai pas un salaire mirobolant, c'est deux mois de salaire, de plus, c'est pas la somme qui me dérange en soi, c'est le principe, si vous achetez une machine à laver 500 e, vous savez que ça va vous couter cette somme, si ensuite, le vendeur revient et vous dit qu'il faut ajouter l'omium, l'assurance contre les insectes ou bien l'assurance contre les tsunamis, et que ça va vous couter 150 e en plus, est-ce que vous allez prendre cette machine ou alors vous allez vous dire qu'il vous prend pour un pigeon?
31/08/2012 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Citation:
Posté par armando21 Voir le message
Peut-être cette somme est faible pour vous, mais pour moi qui n'ai pas un salaire mirobolant, c'est deux mois de salaire, de plus, c'est pas la somme qui me dérange en soi, c'est le principe, si vous achetez une machine à laver 500 e, vous savez que ça va vous couter cette somme, si ensuite, le vendeur revient et vous dit qu'il faut ajouter l'omium, l'assurance contre les insectes ou bien l'assurance contre les tsunamis, et que ça va vous couter 150 e en plus, est-ce que vous allez prendre cette machine ou alors vous allez vous dire qu'il vous prend pour un pigeon?
Dans ce cas pour éviter TOUTE surprise, le plus sûr est d'exiger un contrat à forfait RELATIF. cf. réf. ci-dessus

Dernière modification par Ersa 31/08/2012 à 12h09.
31/08/2012 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
armando21 : n'est pas une question de salaire. Je dois avoir un salaire identique, voir moindre que le vôtre. J'ai voulu avoir une marge de fond suffisante, et pour cela, j'ai diminuer le prix de la maison. Concession, diminution de la taille, etc...

A ajouter dans les "surprises" et surcoût, les exigences de la commune !!! Ce n'est pas parce que vous respectez les prescriptions que la commune n'exigera pas quelque chose de bien précis. Et cela, on ne le sait qu'au permis, et donc, après le contrat. C'est pour cela que je trouve que 4000€, c'est se mettre la corde au cou en cas de pépin.

Ersa : qui accepterait de travailler par contrat à forfait absolu? A part en mettant plein de clause qui au final rend le forfait inutile...
Aucune entreprise ne prendra le risque, rien que pour les fondations par exemple. Si jamais il y a de la roche, et qu'une excavatrice plus puissante soit requise? Où comme je le dis, la commune exige un changement, ou une erreur sur les plans obligent un changement de dernière minute, etc...
31/08/2012 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Lire relatif et pas absolu.
Une démarche sensée et non implusive est :

- choisir/ avoir un terrain
- faire réaliser une étude de sol (+-500€ chez V...ke à Gblx par exemple) ==> on sait déjà à quoi s'attendre niveau radier et autres "surprises
- obtenir les PU de la commune, voire dialoguer avec l'agent en charge de l'urbanisme, c'est le mieux placé ==> on a déjà une idée de ce vers quoi on doit s'orienter
- AVOIR UNE IDEE DE CE QU'ON VEUT la plus précise possible en s'informant de ce qui existe, voire en passant par des connassances, ce genre de site
- partant de là, soit passer par un architecte qui connaît son boulot et qui fera jouer la concurrence
- soit quand on sait exactement ce qu'on veut, passer par un csp et bien donner toutes les contraintes urbanistiques et de sol...et obtenir un prix fixe (avec bien sûr évent. des clauses protectrices de part et d'autre si besoin) et avant de signer quoi que ce soit avec eux...Les données "imprévisibles" indépendantes du choix du candidat constructeur sont dès lors fixées et un vrai professionnel est capable de réaliser un devis correct partant de là.

...Le GROS problème au départ je pense, c'est de savoir lutter contre la force de persuasion des commerciaux qui sont payés pour vous engager tout de suite en vous faisant des propositions "hors concurrence", et qui ne seront pas tenues.

==> je ne vois pas dès lors où est le problème...C'est sûr, ça prend du temps mais ça en vaut la peine...Et si tout le monde agissait comme ça, le monde de la construction ferait moins "marchand de tapis où on vous attire par un prix de départ "fantaisiste", voire des panneaux solaires offerts ou encore une pompe à chaleur si vous vous engagez avant telle date...


Citation:
Posté par Geraven Voir le message
armando21 : n'est pas une question de salaire. Je dois avoir un salaire identique, voir moindre que le vôtre. J'ai voulu avoir une marge de fond suffisante, et pour cela, j'ai diminuer le prix de la maison. Concession, diminution de la taille, etc...

A ajouter dans les "surprises" et surcoût, les exigences de la commune !!! Ce n'est pas parce que vous respectez les prescriptions que la commune n'exigera pas quelque chose de bien précis. Et cela, on ne le sait qu'au permis, et donc, après le contrat. C'est pour cela que je trouve que 4000€, c'est se mettre la corde au cou en cas de pépin.

Ersa : qui accepterait de travailler par contrat à forfait absolu? A part en mettant plein de clause qui au final rend le forfait inutile...
Aucune entreprise ne prendra le risque, rien que pour les fondations par exemple. Si jamais il y a de la roche, et qu'une excavatrice plus puissante soit requise? Où comme je le dis, la commune exige un changement, ou une erreur sur les plans obligent un changement de dernière minute, etc...
31/08/2012 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
...et aussi fuir les cahiers des charges style "quantité présumée"...càd choisir un entrepreneur qui sait se servir d'un mètre, calculer des volumes et des surfaces...;=)
31/08/2012 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
Cela n'exclut pas des surprises. Une erreur de l'architecte, un désir une fois la construction commencée, etc...

Et l'étude de sol n'exclut pas les surprises. Personnellement, j'avais fait l'étude, et donc, pas de possibilité de faire des caves sans vider le portefeuille, mais personne n'avait pensé à la citerne, qui elle devait se trouver bien dessous, et donc, le terrassier a eut du mal. Mais bon, heureusement, le csp a supporté le problème.

Après, reste le problème du permis. C'est rare, je suis d'accord. Mais bon, suffit d'une fois.
31/08/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Geraven Voir le message
armando21 : n'est pas une question de salaire. Je dois avoir un salaire identique, voir moindre que le vôtre. J'ai voulu avoir une marge de fond suffisante, et pour cela, j'ai diminuer le prix de la maison. Concession, diminution de la taille, etc...

A ajouter dans les "surprises" et surcoût, les exigences de la commune !!! Ce n'est pas parce que vous respectez les prescriptions que la commune n'exigera pas quelque chose de bien précis. Et cela, on ne le sait qu'au permis, et donc, après le contrat. C'est pour cela que je trouve que 4000€, c'est se mettre la corde au cou en cas de pépin.

Ersa : qui accepterait de travailler par contrat à forfait absolu? A part en mettant plein de clause qui au final rend le forfait inutile...
Aucune entreprise ne prendra le risque, rien que pour les fondations par exemple. Si jamais il y a de la roche, et qu'une excavatrice plus puissante soit requise? Où comme je le dis, la commune exige un changement, ou une erreur sur les plans obligent un changement de dernière minute, etc...
Je n'est pas dit que je comptais 4000 e pour les suppléments, je voulais juste dire que lorsque vous établissez un devis pour votre future construction, vous devez calculer un prix définitif sauf si différence dans le sondage, ce qui est pour moi logique et qui a été tenu compte lors de l'élaboration de celui-ci.
Dans mon cas, c'est différent, c'est une différence de niveau omis par le commercial et qui fait qu'après la signature, et la remarque judicieuse de l'architecte, le commercial nie le fait que j'ai remis les prescriptions et qu'il m'accuse de l'avoir induit en erreur lorsque c'est lui qui doit vérifier convenablement afin d'établir un devis complet sauf changements de ma part ou sol mauvais, et ensuite, ajouter des suppléments en veux-tu en voilà, ben non, je suis une poire pour la soif, je paye sur ce que j'ai signé, erreur ou pas erreur de la part du commercial.


Heureusement que je n'ai renvoyé aucun documents signé qu'ils m'avaient envoyé dans une grande enveloppe, et payé aucun acompte.

je vais attendre la suite, après avoir envoyé un mail au commercial avec mes doléances et envoyé une lettre recommandée au siège de la firme.
01/09/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
comme je m'y l'attendais, hier j'ai reçu un mail du commercial,que suite au passage de l'architecte, il fallait compter 4503 e de suppléments pour la réhausse de 30 cm de la maison, honteux, et pas gêné du tout, de plus, il m'a dit à plusieurs reprises que la jonction entre les deux toitures avec la maison mitoyenne était en cadeau, maintenant, il me dit autre chose, si l hauteur du pignon et égale ou inférieure que celle du voisin, c'est offert mais si la hauteur de ma maison est plus haute, il faut compter des suppléments, c'est vraiment honteux d'agir de la sorte.
j'ai déjà envoyé un mail au commerciale et lundi, une copie sera envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception au siège de l'entreprise, je vous posterais la lettre. Je suis dégouté par ces agissements indignes, qui font paraître les entrepreneurs pour des escrocs, mais comme je connais le secteur, je m'abstiendrais de la faire car je sais qu'ils ne sont pas tous pareils.
01/09/2012 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
ce qu'il ma envoyé:


Mme et Mr ******,
Pour donner suite à votre rdv avec Mme ******* ainsi qu’a votre demande de paiement de tranche et acompte :

Le prix pour rehausser votre villa de 30 cm revient à 4503 euro ttc ( pour être conforme à vos p.u.)

Il n’y aura pas de supplément de prix pour les raccords de toiture avec votre voisin si votre hauteur pignon est égale ou inférieure à votre voisin ( supplément uniquement si votre hauteur pignon est plus haute que celle de votre voisin) comme cela a été convenu entre nous. (ce n'est pas ce qui a été convenu, il a changé selon ses humeurs ou ses erreurs)


Le mail avec lettre qui suivra:



Monsieur *******,
Lors de notre première rencontre dans la maison témoin d'houdeng, lors de votre journée porte ouverte, nous nous sommes rencontré brièvement car beaucoup de monde attendaient, vous m'avez fait une simulation par rapport à votre maison "club", celui-ci était bref et non structuré et avec des incohérences dont lors de notre seconde rencontre ont pu être réglé en bon père de famille, je confirme lors de notre première rencontre, je n'avais pas les prescriptions urbanistiques (je confirme vos dires).

Lors de notre deuxième rencontre j'affirme et reconfirme que je vous ai apporté et donné les prescriptions urbanistiques avec d'autres documents dont une copie du plan du cadastre, ainsi que le devis d'un de vos concurrent car votre forfait en supplément pour radier était beaucoup plus grand que ce même concurrent en ayant une superficie moindre.
Vous avez consulté les prescriptions, pris des annotations et m'avoir posé des questions (je le confirme et je j'appuie ces confirmations), car ce la est très important pour la suite de cette lettre et de notre situation.

Vous m'avez fait un devis, lors de notre seconde rencontre, le prix était raisonnable, mais les volumes pas suffisant, donc j'y suis retourné une troisième fois, vous m'avez fait une nouvelle proposition pour le supplément de volume, toujours raisonnable, donc, comme le prix me convenait j'ai signé votre devis.

L'architecte qui travaille avec vous, mais qui est indépendant a pris rendez-vous avec nous, a regardé les prescriptions urbanistiques, et s'est aperçu que la maison doit avoir 4,50m sous corniche, mais à partir de la hauteur du seuil, ce qui fait 28 cm de plus, donc, je lui ai demandé si vous aviez tenu compte dans son devis, elle me répond qu'elle n'en sait pas plus, donc, j'ai demandé qu'elle vous sonne car lorsque j'ai signé, j'ai bien signifié que je voulais un prix définitif sans surprises, pour en être sur, j'ai même fait rajouter le supplément un radier de 20 cm car j'ai été me renseigné auprès des villas voisine dont celle qui sera mitoyenne à la mienne, et il ont du tous mettre ce même radier.

Vous avec dit à l'architecte que je ne vous ai pas donné les prescriptions urbanistiques, et que si je vous les avais fourni, vous m'auriez directement signifié qu'il fallait un supplément pour ces mêmes 28cm.

Monsieur ********,

je ne suis pas venu chez vous pour que par la suite, me faire traiter de menteur devant une dame (architecte), et encore moins perdre mon temps et mon crédit envers celle-ci.

J'ai toujours été droit et je ne mens pas, je veux bien avoir la faiblesse de croire que vous ayez "oublié" que je vous ais remis les prescriptions, surtout que vous les avez consulté en détail, mais ayez la politesse de ne pas me faire passer pour celui que je ne suis pas (menteur), devant une personne importante pour la construction de la maison.

De plus, que je sache, c'est vous le professionnel, et c'est vous qui faite le devis, c'est vous qui devez savoir ou se situe les différents suppléments, donc, s'il fallait un supplément pour la hauteur car la hauteur sous corniche des prescriptions urbanistiques et celle de votre maison "club" avait une différence, il fallait me l'indiquer et l'ajouter dans votre devis, et ne pas me faire signer celui-ci.
De plus, me demander de rencontrer l'architecte et ensuite gonfler le devis de 4503 E par rapport au devis que j'ai signé.

Lorsque j'étais en rendez-vous dans votre maison témoin, je vous ai demandé s'il fallait compter un supplément pour la jonction entre les deux toitures, et vous m'avez répondu que c'était inclus dans le prix, vous m'avez répondu à chaque fois oui à toutes les fois que je vous l’ai demandé, "c'est en cadeau", telle a été à chaque fois votre réponse.
Hier au téléphone vous avez changé de discours en me disant que si la jonction demande trop de travail, il faudra prévoir des suppléments.
Jamais, vous m'avez signifié cela lors de la signature du devis, et vous avez, par la suite, confirmé vos dires d'hier au téléphone par votre email de cet après-midi.

Le seul endroit ou je trouvais logique qu'il fasse prévoir un supplément après essai de sol, c'est le supplément pour le radier, c'est pour cela que je l'ai inclus préalablement dans le devis, un supplément pour un radier de 20 cm égal à ceux de mes voisins proches et surtout la maison qui est mitoyenne à ma future construction.

Je n'ai pas l'intention de continuer dans cette voie, je continuerais avec votre entreprise que si vous respectez le devis initial que j'ai signé.
J'ai également le désir d'effectuer moi même les essais de sol, car j'ai perdu confiance, et au moins je serais sur de ce que je dois mettre pour mes fondations.

Bref, je ne paierais aucun acompte tant que je n'aurais pas un prix ferme et définitif quitte à faire faire moi même l'essai de sol afin que je sois sur les fondations à placer.

Je vais rédiger une lettre recommandée qui sera envoyé au siège de l'entreprise pour expliquer mon cas et les agissements qui ne sont pas corrects de votre part (me prendre pour un menteur au sujet des prescriptions urbanistiques), et votre changement de discours au sujet de la jonction toiture), je ne paierais pas un euro et ne ferais rien tant que le prix dont j'ai signé le montant soit respecté sans aucun suppléments connus ou non connus que ce soit avant ou pendant ou après la construction (pour les fondations, les suppléments sont déjà calculés) .

Je vous fais part également de la décision prise de consulter un avocat spécialisé car je me sens floué par vos agissements.

Par la présente, j'attends de vos nouvelles le plus rapidement possible avec un délai de 30 jours maximum, au delà, j'estimerais le devis comme nulle (par courrier postal).

En attente de vos nouvelles, je vous souhaite une bonne fin de journée

Bien à vous, ****************




Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Vice caché après signature du compromis de vente. Par Justice12345 dans Galères et Horreurs, +28 21/03/2011
Comprendre son contrat avec CSP Par Torpedo dans Divers, +22 24/11/2010
Modification prix des poste de construction après signature contrat Par Olilo85 dans Construction, +8 07/03/2009


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société