notre projet

( dans

» Construction

)
Chercher:    

notre projet

- Page 2
Page 2 sur 7 Page precedente 1 2 34 Page suivante Dernière page - Résultats 121 à 122 sur 122


19/09/2012 Vieux  
 
  41 ans, Hainaut
 
Hello ,


Vous avez des nouvelles de l'entrepreneur ?


Bises à vous deux
22/10/2012 Vieux  
  32 ans, Bruxelles
 
Bonjour à tous,

Voici les dernières nouvelles. Lors du terrassement ils ont trouvés des déchets de briques dans le sol. Il n'en a pas fallu plus pour qu'ils remettent en doute notre contre-expertise de sol et demande que la société qui l'a effectué se déplace pour constater les "bricaillons" et assurer que cela ne change en rien les résultats de leur esssai.

Conclusion on doit repayer un déplacement et ils ne feront plus rien tant qu'ils n'auront pas reçu un nouveau rapport de Verbeke.

Je dois bien dire que je commence à l'avoir mauvaise et que j'hésite à tout arrêter avec eux mais il y a quand même certaines sommes en jeu :s
22/10/2012 Vieux  
 
  41 ans, Hainaut
 
Oh ben m*rde alors !! et tu as pu avoir des infos du côté de Verbeeke ??

Bises à vous deux
23/11/2012 Vieux  
  32 ans, Bruxelles
 
Chers amis,

Nous revenons vers vous car nous ne savons plus quoi faire, nous sommes complètement perdus.

Baijot a donc commencé les fondations fin septembre et depuis, plus rien ne bouge.
Ils veulent que Verbeke leur notifie que les semelles sont OK, ce que Verbeke refuse car
1) elles sont fissurées ++
2) Verbeke considère que ce n'est pas son travail, ce en quoi nous sommes tout à fait d'accord.

Quand j'ai appelé JP Baijot, celui-ci m'a grossièrement répondu : "mettez un radier et tout rentrera dans l'ordre, mes hommes reprendrons le chantier à ce moment-là"

Verbeke nous a conseillé de faire un carottage pour s'assurer que la qualité du béton était en règle. Le carottage a été effectué mercredi dernier par la société Orex.

Voici le résultat et la réponse de Verbeke:

"D'après ce rapport on peut conclure que les semelles mises en place ne correspondent pas à ce qui est prévu dans le cahier des charges (votre mail du 05/11/12) : la qualité du béton mesurée par Orex est un C16/20, inférieur à celui prévu par le construction C20/25.

On observe aussi des variations importantes de hauteur de semelles.

En plus le cahier des charges demande une résistance du sol d'au moins 1.5 kg/cm². Dans notre avis nous avons donné une charge admissible hors gel de 1.2 kg/cm².
Les semelles sont donc non conforme à ce qui est prévu.

Il semblerait, selon Orex, que l'origine des fissures proviendrait d'un phénomène mécanique. Si c'est bien le cas, c'est qu'il y a eu une charge appliquée sur les semelles fraichement coulées. Est-ce que les palettes de blocs de béton ont été déposées sur les semelles? Vu les caractéristiques du sol, il est impossible que ces semelles se fissurent sous leur propre poids."

En attendant, Baijot nous a envoyé une facture pour les fondation, facture que nous ne vouons pas régler tant que cette histoire n'est pas rentrée dans l'ordre!

On ne sait plus vers quel saint nous vouer. Les menacer de prendre un avocat n'a pas l'air de les faire bouger.
Et pour couronner le tout, lorsqu'ils ont creuser pour les fondations, ils ont mis à nu celles de nos voisins, les laissant à la merci des intempéries et du gel!

Merci de votre aide
23/11/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Je pense que dans un cas pareil, il serait peut être bien de consulter un avocat, car il y a tromperie sur la marchandise, prouvé par une expertise d'un organisme neutre.
Cela pourrait être considéré comme une escroquerie. (je parle bien au conditionnel)
Demandez des explications écrites sur cette différence entre le cahier des charges et ce qui a été utilisé. Peut être conseiller à vos voisins de faire valoir leurs droits.
Un ingénieur a-t-il étudié les fondations en fonction de l'analyse du sol par Verbeke.
24/11/2012 Vieux  
 
  32 ans, Luxembourg
 
Quelle honte... Courage Luwi!

Cela me fait penser à une de mes connaissance. Je vais le voir sur son chantier et il me dit qu'il doit faire un radier, surcoût imprévu. Je lui demande comment a fait le voisin et il me répond "Maison B*ij*t, elle fissure à plusieurs endroits". Leurs maisons sont presque mitoyennes et le voisin avait peur en voyant le terrassier creuser près de son mur...
24/11/2012 Vieux  
  32 ans, Bruxelles
 
Pensez-vous que nous avons raison de ne pas payer la facture, par crainte qu'en la réglant cela implique que nous acceptons les travaux tels quels ( mal réalisés )?
24/11/2012 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Bonjour Luwi,
c'est avec grand intérêt que je prends connaissance de ta mésaventuve. Nous sommes de futurs nouveaux bâtisseurs et nous en sommes à l'étape d'essai de sol. Nous n'avons encore rien signer avec une société et nous comptons faire les tests par l'INISMa de l'Université de Mons. En te lisant, je pense qu'il faut s'entourer de vrais pros car on rencontre de plus en plus de personnes qui font un peu tout et n'importe quoi. C'est avec intérêt que nous suivons ta mésaventure mais courage avec tu seras heureux chez toi. Bon week-end à toute ta famille
24/11/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Luwi, dans ce cas ci, je pense qu'il vaut mieux ne pas payer la facture et envoyer un recommandé avec accusé de réception pour signifier la raison du non paiement. Mais à votre place, je me ferais assister par un avocat, pour ne pas commettre d'erreur dans la rédaction de ce recommandé.
Ne pas payer sans expliquer pourquoi, risque de vous mettre en tort.
Une absence de réaction dans un délai d'un mois, peut être considéré par la partie adversse comme une acceptation.
Faites très attention, c'est une affaire délicate, et ils attendent que vous vous mettiez en tort.
24/11/2012 Vieux  
 
  41 ans, Hainaut
 
Coucou les voisins ,

Je n'ai pas de conseils à vous donner , sauf vous dire que les conseils de Integre nous ont bien aidés dans notre projet de construction , en plus c'est un pro du batiment il sait de quoi il parle .

Courage à vous deux , bises .
24/11/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
Consigner la somme sur le compte tiers de l'avocat est une solution.
La somme sera débloquée dès résolution du litige.
C'est un moyen de pression très courant.
24/11/2012 Vieux  
  32 ans, Bruxelles
 
Merci à tous!

Nous pensions, comme Intègre nous le conseille leur envoyer un recommandé leur stipulant que la facture ne serait réglée que lorsque les fondations correspondront au cahier des charges que nous avons signé.
Est-il encore possible à ce stade de rompre le contrat qui nous lie sans perdre notre culotte? Tout prouve qu'ils sont de mauvaise foi et qu'ils essaient de nous rouler dans la farine...
Avez vous un avocat spécialisé dans ce domaine à me conseiller en mp?

Encore un grand merci à tous
24/11/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
Un conseil général , ne vous placez jamais dans la position du demandeur en justice.
Vous honorez vos "obligations ", vous "payez" sur compte avocat et vous laisser l'avocat écrire le recommandée avec ordre de poursuivre l'exécution du contrat construction dans les 8 jours, ordre de prendre position et de s'expliquer.
24/11/2012 Vieux  
  32 ans, Bruxelles
 
@ vazbiene : je ne saisi pas très bien pourquoi nous ne devons pas "nous placer dans la position du demandeur en justice"?
24/11/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
Si vous restez dans la logique de votre post 32, vous vous déclarez "arnaqué", vous refusez de payer , vous désigner un avocat pour attaquer (être demandeur en justice) et vous souhaitez casser le contrat aux tords des adversaires.

Donc, vous allez financer la procédure judiciaire, les expertises , et assigner les adversaires devant le Tribunal. C'est à vous à apporter la preuve.
Ca va durer, ca vous bloque, et vous devez attendre le jugement.
Et vous donnez l'argument massue aux adversaires devant le juge " vous voyez Monsieur le Président, ce client refuse de payer, il nous assigne pendant qu'on essaye de lui trouver une solution !"
Pendant ce temps, vos adversaires continuent le petit business ailleurs et ils
s'en remettent à la justice.
24/11/2012 Vieux  
  50 ans, Namur
 
@luwi, avez-vous signé un contrat loi breyne?
25/11/2012 Vieux  
  32 ans, Bruxelles
 
@ macase2012: oui oui, un contrat loi breyne a bien été signé.
@ vazbiene: si je comprends bien, vous nous conseillez de continuer à travailler avec eux au risque de les voir bâcler leur travail?

Nous avons eu les coordonnées d'un avocat spécialisé dans la construction. Nous allons le contacter demain pour savoir quoi faire.
Bon dimanche à tous!
25/11/2012 Vieux  
  50 ans, Namur
 
Luwi, tu as recu la preuve du cautionnement, si non c'est une raison pour casser le contrat...lis correctement ton contrat...
25/11/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Arrêtez de donner des conseils sans fondements qui peuvent se retourner contre Luwi.

On ne casse pas un contrat comme ça, en claquant des doigts, sans risquer de devoir payer des dédommagements qui peuvent chiffrer asseZ haut.
C'est un cas délicat, laissez faire Luwi par avocat.
Et surtout oubliez les conseils de Vazbiene, il doit avoir à nouveau fumé quelque chose de bizarre aujourd'hui.

Suivez UNIQUEMENT les conseils de votre avocat dans votre cas.
25/11/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
Intégre,
pourquoi surtout oublier, réfuter mon conseil de consignation de la somme sur le compte tiers avocat ? C'est une pratique courante.
Qu'est-ce qui vous permet cette remarque et votre impudence ?
Et répondre à la question de notre ami "c'est quoi le costume du demandeur en justice ?", que ca vous plaise ou non, je réponds à la question de Luwi.

Une année de graves déboires !
Pour encore subir aujourd'hui le diktat de l'entrepreneur "cher client, payer les semelles pourries ou non, financer le radier et mes hommes reviennent sur le chantier ".
Donc il reconnait verbalement l'abandon de chantier ?

Perso, je rédigerais une lettre de ce style à ce csp ( j'ai dit perso, hein !, et je suis encore bisounours de croire à un revirement de sa part )

"Monsieur l'entrepreneur,
Je vous accorde 8 jours pour définir PAR ECRIT la qualité des semelles pourries que vous avez posées sur mon terrain.
Le non-paiement de cette prestation ne vous autorise pas à abandonner le chantier, les termes exactes de vos menaces verbales exprimées lors de notre dernier entretien téléphonique.
Vous avez pour mission de réaliser les fondations ad hoc et dans les règles conformément au contrat qui nous lie.
A défaut d'un revirement total d'attitude de votre part , je désigne un avocat qui aura pour instruction de vous assigner devant le Tribunal des Référés. Je n'attendrai de l'ordonnance qu'un prononcé actant la dissolution du contrat à vos tords exclusifs.
Pour garantir l'exécution de nouveaux travaux dans les règles de l'art par une autre entreprise, je procéderai aux saisies conservatoires qui s'imposent à votre égard . "
Page 2 sur 7 Page precedente 1 2 34 Page suivante Dernière page - Résultats 121 à 122 sur 122


A lire également sur BricoZone...
notre projet Sibomat Par michou dans Construction, +39 03/11/2011
Notre projet de terrasse rentre-t-il dans notre budget? Par newMember dans Gros Oeuvre, +18 09/08/2011
Notre projet à Hondelange Par panda31 dans Construction, +43 06/10/2010
Notre projet Par 4murset1toit dans Construction, +12 04/04/2010
Notre projet de construction Par Géronimo dans Construction, +12 02/06/2008


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société