Résistance poutre pour sdb

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Résistance poutre pour sdb

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


01/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
Bonjour à tous,


Je rénove un ancien bureau pour en faire une sdb.

La pièce mesure 415cm/354cm.

Les poutres en bois sont placées dans le sens de la longueur (415cm).
Celle-ci font 65mm de large sur 160 de haut. Les poutres sont espacées de 30cm.
Résistance poutre pour sdb


Je ne sais pas dire de combien de cm les poutres rentrent dans le mur. Et je ne connais pas le type de bois utilisé...

Sauriez-vous me dire si cette disposition est suffisante pour supporter une sdb?
Je compte y installer une baignoire + une douche + évier +...
Et si possible j'aimerais carreler le sol...en espérant qu'un chaînage correcte rigidifie le sol.

Sinon, je serais intéressé par le calcul de résistance. Existe-t'il des sites et/ou logiciel pour celà?


Merci,

Durant
01/08/2011 Vieux  
  47 ans, Liège
 
tu peux executer ta salle de bain sans problème sur ce type de structure, pour le carrelage du sol faites attention au deformation des matériaux et de l'humidité de la salle de bain pour ne pas avoir un décollement des carreaux apres 1-2 ans.

Demandez bien conseille sur la colle et les panneaux à utiliser
01/08/2011 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
bonjour,
je déconseilleré le carrelage car les poutres en bois risque toujours de travaillé un peu donc les joints de carrelage fissurée les carreaux se décollé
par contre pour la baignoire douche évier il n'y a pas de problème
01/08/2011 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Pour info, selon moi : En l'état, vos solives, d'une portée de 415 cm d'une section de 65x160 mm espacées de 30 cm, s'appuillant librement sur les murs, reprennent une charge uniformément répartie de 280 kg/m² dont 225 kg de charge d'exploitation.
Le chainage améliorera vraissemblablement les performences de votre plancher, mais pas au point de reprendre les charges supplémentaires d'un dallage (+/- 35 kg/m²) et d'une charge ponctuelle de +/- 180 kg (baignoire remplie d'eau + 1 ocupant) sans altérer la charge d'exploitation.

Le meilleur conseil que l'on puisse vous donner c'est de prendre l'avis auprès d'un ing. en stabilité.
02/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
Bonjour,


Merci pour vos réponses...même si elles sont différentes.

Fradesco, sauriez-vous me dire quelle est la différence entre "charge uniformément répartie" et "charge d'exploitation" ?

Je comprends bien que vous citez des montants estimés puisque vous ne pouvez pas deviner l'essence du bois ou encore son état général (bon à mes yeux).
Mais donc pour vous, une charge de 280kg/m² est insuffisante pour une sdb?
Je pense qu'une baignoire peut déjà peser 250kg+poids personne...

Il faut savoir qu'en dessous de cette pièce se trouve mon salon et que le plafond est fixé aux poutres (fines lattes de bois + plâtre). Ce qui fait également du poids.
Pour alléger cela, je pourrais retirer le plafond et en faire un suspendu en gyproc.

Si dans tous les cas, les poutres sont insuffisantes. Que me conseilleriez-vous comme solution? Peut-on renforcer les poutres sans devoir tout démolir?


Merci pour vos conseils
02/08/2011 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Bonjour BeDurant,

Pour info, la charge uniformément répartie/m², est la charge maximum que peut reprendre votre plancher. C'est à dire 280 kg/m² qui comprend les charges permanentes comme par exemple : (+/-) 15 kg de plancher + 15 kg de faux plafond + 10 kg d'isolation + 20 kg de poids propre des solives, soit 60 kg/m² auxquelles s'ajoutent les charges d'exploitations soit 220 kg/m² qui comprend les charges mobiles + le mobilier et autres cloisons... Pour le succès de votre projet, je pense qu'il faudrait renforcer le plancher, plus particulièrement à l'endroit de la SdB. Pour ce renforcement j'imagine de placer des solives supplémentaires de même section entre les solives existantes.
02/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
Merci pour les précisions, je comprends mieux

Doubler les solives voudrait dire une toutes les 15cm...cela ne risque pas de fragiliser les murs porteurs ?

Est-ce que je dois tout doubler si je veux carreler? Je sais qu'il existe des systemes de désolidarisation (dirta).

Sauriez-vous me dire quelle est la flèche des poutres? Je pourrais alors voir si un systeme type dirta est compatible...
02/08/2011 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Vous pouvez éventuellement placer entre deux solives existantes une entretoise fixée dans le mur avec des tirefonds et chevilles diam. 10 mm et ensuite poser les solives intermédiaires avec des étriers (sabots) ce qui vous éviterait de désolidariser la maçonnerie porteuse. L'encastrement des entretoises peut être complèté par des équerres métalliques fixées sur les solives existantes.
En cas de doublage des solives, la flèche au centre serait de 4,4 mm.
La réaction sur appuis en cas d'espacement de 30 cm est de 174 kg. En supposant que les solives soient ancrées de 10 cm dans les murs, la réaction sur appuis est de 2,68 kg/cm² ce qui est acceptable. (Résitance d'appuis des maçonneries 10 kg/cm²)

Perso je doublerais les solives sur la surface carrelée.
05/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
Bonsoir,


Je viens de passer 2h à essayer de comprendre tout ce qui tourne autour des solives...et finalement c'est plus complexe que je ne pensais

Enfin, je comprends mieux votre solution (sauf les chiffres qui me dépassent).

J'ai trouvé un site qui reprend beaucoup de notions et schémas (trop petits):
http://boisphile.over-blog.com/4-categorie-508552.html
Sur cette page, on parle de "muralière", cela correspond +- à votre proposition d'entretoises fixées dans le mur.

Le seul soucis que je risque de rencontrer est le fait que les solives de la pièce voisine sont "collées" aux solives actuelles:
Résistance poutre pour sdb

Comme vous le voyez, il ne reste plus beaucoup de place pour fixer une entretoise...Je devrais presque l'ancrer dans le mur à gauche et dans la solive de la pièce voisine à droite...ce qui n'est pas correcte.
En plus les solives dépassent très légèrement du mur...la surface n'est donc pas plane.


Pensez-vous que votre solution est tout de même réalisable malgré ce problème? Ou auriez-vous une autre solution ?

J'ai appris que certains labourdais leurs solives mais si j'ai bien compris, cela est surtout utile pour les solives qui sont espacées de + de 40cm... pas utile dans mon cas?

Dernier point...je reviens sur vos chiffres: auriez-vous un ouvrage ou un/des sites à me conseiller pour mieux comprendre ces chiffres et les calculs qui se cachent derrière? (je ne compte pas devenir ingénieur mais cela m'intéresse)


Désolé pour toutes ces questions, j’essaie vraiment de ne pas poser des questions déjà posées. En esperant que vous (ou quelqu'un d'autre) aura le courage de tout lire.


Merci,

BeDurant
05/08/2011 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Ouwai, c'est pas évident. Compte tenu de l'état des solives et de la réalité du complexe, je pense que les conseils d'un Ing. en stabilité seraient les bien venus.

En ce qui concerne les charges prises en compte, comme indiqué sous #6, sont les charges courantes.
Ne sont pas pris en compte les charges ponctuelles du type pieds de piano, et/ou autre d'aquarium... Ceci dit, si vous souhaitez que ce genre de charges soient prises en comptes il faut certainement renforcer les solives et l'avis d'un Ing. est plus que conseillé,
07/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
Bonsoir,


Je vais demander dans mes connaissances s'ils connaissent un Ing.

En attendant, j'ai bien réfléchi au problème.
Le + gros poids sera la baignoire. Hors celle-ci pourrait être posée perpendiculaire aux solives et le long du mur.
De cette façon, la baignoire reposerait sur 6, voir 7 solives. La flèches serait limitée du fait que la force serait appliquée près des points d’encrage des solives.

Une baignoire remplie d'eau et personne peut peser grand max 400Kg / 6 = 66Kg/solive.
Évidement pour cela je devrais trouver une solution pour répartir au mieux la charge (plaque métalique sous la baignoire?) car en général, les baignoires reposes sur de minuscules pieds.

Est-ce que mon raisonnement est correct?
07/08/2011 Vieux  
 
  48 ans, Bruxelles
 
moi je conseille de mettre des panneaux sur les poutres et puis de couler une chape de beton de 7 centimetres et de mettre un treillis en acier ,la chape et le treille doivent penetrer au moins 10 centimetres dans le mur pour une fixation permanente de sorte que la chape supporte elle meme tout le poid et puis carreler directement.
07/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
C'est en effet une solution, je pourrais passer par là mais alors je devrais faire réaliser le boulot...
En sachant que j'ai 3 murs porteurs, le 4ème est du colombage qui repose sur une poutre.
07/08/2011 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
En plaçant une chape sur vos solives, vous ajoutez +/- 130 kg/m² de charge que vous devez déduire de la charge d'exploitation.

En effet la baignoire est la charge la plus contraignante, en la plaçant le long d'un mur porteur, vous diminuez les contraintes. Ceci étant, une baignoire vide pèse +/- 40 kg + 100 litres d'eau + 1 ocupant +/- 80 kg cela fait 220 kg. Si même un deuxième occupant vous serez toujours qu'a 300 kg.
10/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
Bon je n'ai pas d'amis d'amis qui sont Ing. en résistance des matériaux

En effet, couler une chape de 7cm me donnera un sol tout plat...mais cela représente un poids non négligeable.

Je compte faire le tour de quelques "spécialistes". J'habite Namur et pour l'instant, je ne vois que "Carlier bois" qui serait capable de me conseiller.

Si vous avez d'autres bonnes adresses, je suis preneur.
Je vous donnerai leurs conclusions/solutions...
12/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
De retour de mon expédition...voici les conclusions.
Evidement les conseils (bon ou mauvais) n'engage que la personne qui me les a donné et pas l'entreprise qui les emploie...

Carlier Bois:
La charge autorisée est bien trop faible, vous pouvez faire un toit plat avec cette structure, pas plus...

Je lui explique alors que je n'ai pas envie de tout casser.

Ce qui est important dans les solives est plus la hauteur que la largeur. A votre place, je doublerais les solives avec du 38*175 et je fixerais avec des souliers de poutre

BigMat:

Très bonne structure, l'espacement des solives est bon, il faudra juste chainer en quinconce (tous les 40cm) et mettre de l'OSB 22 par dessus.


Bref, tout comme sur ce forum, jer retrouve les 2 "extremes"

J'aurais plus tendance à croire les conseils de Carlier Bois, mais avec une "solive" de 38*175...peut-on encore parler de solive? pour moi c'est une planche.

Je vais chercher d'autres magasins dans la région...si vous avez des commentaires, tous les conseils sont les bienvenus
12/08/2011 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Les 6/4 175 dont vous parle Carlier bois,seront placer en renfort contre vos madriers,vous devrez les fixer entre eux ( madrier existant et nouveaux 6/4 ) et vous n'aurez plus de probléme.Le chaînage reste nécessaire tout les 1;50m.
Ce genre de travail a été expliquer sur le forum de nombreuse fois.
14/08/2011 Vieux  
 
  Luxembourg
 
Citation:
Posté par Pygmalion Voir le message
tu peux executer ta salle de bain sans problème sur ce type de structure, pour le carrelage du sol faites attention au deformation des matériaux et de l'humidité de la salle de bain pour ne pas avoir un décollement des carreaux apres 1-2 ans.

Demandez bien conseille sur la colle et les panneaux à utiliser
pas faux mais voila comment on pourrait procéder sans risquer des problemes:

placer la baignoire perpendiculairement aux solives, de préférences pres d un mur ...

placer un panneaux OSB 18 mm R+L sur vos solives, attention les joints des petits côtés entre les panneaaux doivent être placés sur les solives, pas de joint de panneaux dans le vide ... si vous voulez vous pouvez placer des bandes de fibres de bois sur vos solives pour l isolation acoustique.( dans ce cas les panneaux ne sont pas fixés aux solives, les emboitement sont collés avec une colle type PU)

idelament vous remplirez le vide entre vos solives avec de la ouate de cellulose, sauf si vous avez des spots encastrés en dessous ... dans ce cas du flocage en laine de verre ou de roche pourrait convenir

http://www.isover.be/insul_safe_11_fr.html

tous les réseaux ( eau, elec, gaz) doivent passer par des trous de 22 forés au milieu de la hauteur de vos solives et de préférences au milieu de la portée de celle ci ( moment max, efforts tranchants nul)

vous faites une chape type sottopronto min 5cm en placant un visqueen sur vos panneaux OSB

http://www.edilteco.it/index.asp?ind...tto=pr odotto

collage du carrelage avec une colle type flex genre

http://www.knauf.be/fr/produits/gamm..._5_kg-info.htm

ou

http://www.weber.fr/pose-du-carrelag...rcol-flex.html

Dernière modification par blanche 14/08/2011 à 18h28.
14/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
Bonsoir,


rabot: Honnêtement, j'ai vraiment cherché partout une solution...Et je n'avais jamais lu que l'on pouvait renforcer ses madriers par des "6/4 175".

Enfin je suis bien heureux qu'une solution existe...reste à savoir comment la mettre en place.

J'ai lu qu'il fallait utiliser des tire-fond pour fixer 2 bois ensemble. Par contre, pour que mon 6/4 175 aie une réelle utilité, il doit être fixé au mur...et c'est à ce niveau que cela pose problème...Petit dessin:

Résistance poutre pour sdb

En saumon: le mur porteur
En gris: le madrier de la pièce voisine (65/160)
En brun: le madrier à renforcer (65/160)
En vert: Le renfort (6/4 175)

Si je souhaite utiliser un "soulier", càd un "U" qui se fixe dans le mur et qui supportera la poutre, je ne vois vraiment pas comment je pourrais le placer.

Le placer autour du vert est impossible car collé au brun, le placer autour du vert et brun, impossible à cause du gris...Et de plus la hauteur des bois ne sont pas les mêmes...(160 - 175)

Auriez-vous une solution pour fixer correctement le bois vert?


blanche: Merci pour toutes ces infos. Je comptais faire passer toutes les arrivées et sorties sous les madriers existant (faux plafond en dessous...à créer).
Puisque cette pièce possédera un WC (PVC 9cm), je me voyait mal forer des trous de 9cm ;)
En plus, cela ne fragilisera pas mes madriers.
14/08/2011 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Vous fixer un 6/4 entre vos madriers contre le mur,et pour cela des vis de 8/100 peuvent suffire.Et les 6/4 qui vont doubler vos madriers vous les refixer dans ce chaînage mural avec des vis en oblique.Pour liaisonner vos 6/4 a vos madriers des vis de 5/80 peuvent également convenir.Lorsque tout cela sera fixer un a l'autre,vous aurez une vraie masse qui ne bougera plus.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Résistance poutre 8-23 Par fredo46 dans Gros Oeuvre, +67 28/05/2013
calcul de resistance de poutre "I" Par Regis V dans Construction, +30 06/12/2011
résistance poutre en chêne Par rbert dans Gros Oeuvre, +3 19/01/2011
resistance poutre en chene 22/21 Par marjogilmont dans Gros Oeuvre, +3 11/11/2008


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société