Salpetre ??? Solution ???

( dans

» Construction

)
Chercher:    

Salpetre ??? Solution ???

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


27/06/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Bonjour à tous,

Pour commencer je voudrais féliciter Bricozone et ces participants pour les infos et conseils que j'ai pu trouver en parcourant le forum de long en large.

Je fais actuellement construire ma maison par TP et en me rendant sur le chantier , j'ai constaté la présence de salpêtre (enfin je pense que c'est du salpêtre) en grand nombre sur le pignon droit et sur la façade arrière. Je suis conscient que la présence de salpêtre est inévitable mais ici c'est excessif. Sur une vingtaine de rangées de briques, on en compte beaucoup trop. Je vous joint une photo afin d'en juger par vous même.

Je viens d'envoyer un mail à mon conducteur de chantier mais j'aurais bien voulu avoir un avis extérieur.

Ceci est bien du salpêtre ou un défaut dans la brique ?

Dois je me tracasser ou cela part facilement ?

Merci d'avance

Salpetre ??? Solution ???
27/06/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
le salpêtre...
tu n'arriveras pas à t'en défaire

ma maison à bientôt 10 ans, j'en ai toujours

j'entends parfois que ce sont les sels contenus à la cuisson de la brique qui ressortent après une pluie

d'autres parlent d'une réaction entre le mortier et la brique, pareil ça ressort après une pluie.

cela dit, je vois toujours que ça ressort au niveau de la brique pas du joint

si c'est vraiment une réaction mortier-brique, il faudrait alors couvrir les tas qui ont été maçonnés

même près de 10 ans plus tard, j'ai toujours un voile blanchâtre
sans compter des coins où c'est comme toi.

les pluies acides aideront peut-être

jamais entendu parler d'une solution miracle

on voit ça dans toutes les marques de briques

27/06/2016 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
j'ai ce probleme sur une brique que j'ai maconne sous la pluie... difficile de ne pas maconner sous la pluie, en Belgique...
Cependant, je comptais quand meme peindre ma brique.
il y'a des risques que la peinture cloque ou s'abime avec ce salpetre ?
Merci.
27/06/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Merci pour ta réponse browning, même si celle-ci ne me rassure pas du tout.
27/06/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
chaque fois, tu entends toujours des versions différentes

les fabricants vont renvoyer la faute sur les maçons
les maçons sur les fabricants
l'architecte c'est selon...

je n'ai jamais croisé une maison où les maçon couvraient les murs.

ce qui est "marrant" c'est que ce n'est que la brique qui suinte
jamais le joint
s'il y a réaction mortier-brique c'est fou ce que les sels produits migrent uniformément dans la brique.


je pense qu'il existe des traitements.

il faudrait dans un premier temps nettoyer les efflorescences, une fois bien sec et nettoyé, appliquer un hydrofuge.
ainsi l'humidité ne rentre pas dans la brique.

mais bon... l'humidité ne sort pas non plus de la maison...
27/06/2016 Vieux  
 
  Liège
 
A première vue je ne crois pas que se soit le mortier qui provoque cette réaction. J'ai l'impression que la brique était déjà comme ça avant d'être placée (Ce qui me fais encore plus râler).
Concernant l'hydrofuge j'ai lu pas mal de choses et certaines personnes le déconseille fortement sur une brique neuve car le salpêtre ne sait pas s'évacuer.
27/06/2016 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Pour moi, il ne faut pas se tracasser. Faut dire qu'on est pas gâté avec la météo pour le moment. J'ai la même chose sur les piliers que je suis en train de maçonner.

Ps : Je sais que durant un chantier on veut toujours trouver une situation à tout tout de suite et on s'inquiète vite pour tout te n'importe quoi (je suis passé par là), mais avant de s'emballer ,j'attendrais déjà la fin de ma maçonnerie. De toute façon là c'est déjà trop tard. Après quelques grosses pluies, les briques seront lavées.

Je passerais plus vite du temps à mesurer les dimensions des baies, vérifier le placement du diba et l'étanchéité de l'isolant que sur l'apparition de salpêtre.

Ps : Tant qu'il est encore temps, placez une membrane nopée sur votre coaltar. Ca évitera que celui ne soit abimé lors du remblaiement. Faites le vous même, ça vous coutera 5 fois moins cher que ce qui sera demandé par votre constructeur.

Dernière modification par Plumy 27/06/2016 à 15h51.
27/06/2016 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Il faut arrêter de raconter n'importe quoi.
Le salpêtre apparaît lorsqu'on maçonne sous la pluie. Il provient d'une réaction brique humide/ciment humide pendant la pose.
Le seul responsable est la maçon, ou surtout le chef de chantier et le client qui veulent tous les deux que cela avance vite. Il y a des maçons consciencieux qui couvrent leur maçonnerie en cas de prévisions défavorables. Mais cela prend plus de temps en fin de journée et à ce moment tout le monde est pressé de rentrer. Il suffit de voir la vitesse à laquelle roulent les camionnettes de TP et de tous les autres. Ce n'est pas LEUR matériel , alors ils roulent comme des cowboys souvent à plus de 140-150 km/h. Je les vois souvent sur la E411 et sur la N4, à Naninne à la Station service sortie Wierde, pour se ravitailler en Jupiler et autres remèdes contre la soif.
27/06/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Merci pour tes conseils Plumy,
C'est clair que d'un côté j'ai envie que tout soit nickel et de l'autre j'ai pas envie de me faire passer pour l'enmerdeur de service.
En ce qui concerne l'étanchéité et l'isolation j'ai rien a redire pour le moment.
Le salpêtre est vraiment le seul point "noire". De toute manière c'est trop tard, j'ai plus qu’ a patienter pour voire comment ça évolue et surtout prendre toutes les précautions pour ne pas en avoir ailleurs.
27/06/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Il faut arrêter de raconter n'importe quoi.
Le salpêtre apparaît lorsqu'on maçonne sous la pluie. Il provient d'une réaction brique humide/ciment humide pendant la pose.
Le seul responsable est la maçon, ou surtout le chef de chantier et le client qui veulent tous les deux que cela avance vite. Il y a des maçons consciencieux qui couvrent leur maçonnerie en cas de prévisions défavorables. Mais cela prend plus de temps en fin de journée et à ce moment tout le monde est pressé de rentrer. Il suffit de voir la vitesse à laquelle roulent les camionnettes de TP et de tous les autres. Ce n'est pas LEUR matériel , alors ils roulent comme des cowboys souvent à plus de 140-150 km/h. Je les vois souvent sur la E411 et sur la N4, à Naninne à la Station service sortie Wierde, pour se ravitailler en Jupiler et autres remèdes contre la soif.
n'étant pas spécialiste je ne te contredis pas

mais du mortier, c'est plein de flotte
les briques sont rarement sèches
rien que le contact mortier brique initie la réaction rien qu'au contact.
j'ai même envie de dire qu'un brique sèche c'est pire, elle est avide de flotte

c'est un peu comme l'ytong, il pompe la flotte

donc la brique va pomper l'humidité et faire la réaction que tu cites.

si la brique est déjà humide, la réaction se passera à la surface de celle-ci

donc réaction il y aura d'office systématiquement

si c'est donc la conjonction mortier-brique, la réaction sera localisée ou plus généralisée

comme je l'ai dit, je n'ai jamais vu un seul chantier de ma vie où la maçonnerie est couverte.

je reste quand même convaincu que ce sont des sels présents dans la brique, dès le départ à la cuisson, qu'ensuite, l'humidité qui pénètre se charge en sels

lorsque l'humidité ressort, elle emporte avec elles les espèces présentes
seul hic, ces substances ne sont pas volatiles.
il y a donc précipitation au lieu du siège de l'évaporation

Dernière modification par browning 27/06/2016 à 17h50.
27/06/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
les sources que je lis, ça parle de remontée humide par capilarité
certaines sources parlent de bactéries qui forment ces composés

une brique de maison étant battue pas les pluies, il y a migration de la flotte.

après savoir si les sels sont déjà présents à l'origine, formé ou ajouté par réaction du mortier avec la brique... on revient au même problème.

j'ai vu un autre source où ils parlaient simplement d'un transfert des sels présents dans le mortier vers la brique .

à mon avis, les sources sont multiples.
27/06/2016 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Effectivemen les efflorescences sont les nitrates et sulfates qui ressortent des matériaux avec l'humidité. Sècher / brosser (brosse dure) et éventuellement traiter avec un produit anti eflorescences si les stigmates sont costauds.
ça risque de revenir sur les murs exposés aux pluies ou humidité.

Le salpètre est une version plus hard de ces phénomènes plutôt rencontrés dans les caves ou les remontées capilaires dans les vieux bâtiments. ça bouffe les plafonnages à l'infini, le traitement par l'intérieur (pièces de vie) est tout autre.
27/06/2016 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Browning, le mortier ne doit pas "plein de flotte". Un mortier de maçonnerie convenable doit avoir une certaine consistance et surtout ne pas couler. Les briques ne doivent pas être maçonnées mouillées. Un peu d'humidité ne nuit pas , mais mouillées , la réaction fusionnelle ciment/brique ne se fera pas et la maçonnerie de brique sera fragile.
Brosser quand tout est vraiment bien sec, est une première intervention possible, mais jamais avec une brosse métallique, ni avec machine, ce sera pire et la brique risque de noircir. Préférer une brosse en chiendent. Le mieux est de laisser lessiver la façade par les pluies et cela disparaîtra avec le temps.
Sur internet en général, il y a plein d'avis qui ne sont pas du tout professionnels et n'importe qui peut écrire n'importe quoi.
27/06/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Tu m'as compris ... c'est pas sec

Humide ou mouillé pour une réaction chimique ça ne fait pas de différence

Encore que ici je lis que ce n'est qu'une migration du mortier vers la brique avide d'eau
Elle pompe donc.
27/06/2016 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Juste au cas où. On ne maçonne pas non plus une brique sèche de chez sèche. On conseille d'ailleurs des les mettre dans la flotte avant de maçonner sinon comme tu le dis plus haut, la brique va pomper l'eau du mortier et celui-ci n'aura pas le temps de sécher correctement.


Voir page 21 et ailleurs (8 occurrences) : http://www.holcim.be/uploads/BE/Guid...t_Belgique.pdf
27/06/2016 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Désolé, Plumy, mais après plus de 80 chantiers réalisés sans problèmes, et toutes les réunion techniques, notamment avec des maçons,chez V**dersanden et N*elissen avec qui je travaille depuis plus de 16 ans je crois savoir de quoi je parle. H*lcim se défend afin de ne jamais être mis en cause dans ce genre de problème.
27/06/2016 Vieux  
 
  28 ans, Liège
 
Mouais...Et que dire des briques plongées dans les bariques d'eau sur les chantiers ? Je n'en suis pas à 80 mais à quelques uns quand même et j'ai toujours vu les maçons plonger les briques dans l'eau (on ne les y laisse pas 30 min mais quelques dizaines de secondes pour rendre la brique plus facilement "travaillable").

Et pour le coup Wienerberger me donne raison. Je pourrais aussi chercher chez Nelissen, mais ma brique est une Nelissen et elle a été mise en oeuvre comme ça.

Salpetre ??? Solution ???

Ps : Pour avoir une brique humide à coeur, il faut l'immerger. Il suffit de voir pendant combien de temps des bulles sortent d'une brique pour s'en rendre compte.

Edit : ici aussi on dit qu'il faut les humidifier la veille. http://batiments.wallonie.be/files/l...ment_6682.html

Dernière modification par Plumy 27/06/2016 à 19h51.
28/06/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Voici la photo d'une brique qui n'a été en contact qu'avec de l'humidité (pluie).Salpetre ??? Solution ???
A mon avis elle est fort poreuse et rejette pas mal de salpêtre.
Visiblement ça s'enlève tout seul en grattant un peu.
28/06/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
 
ce n'est qu'une précipitation légère
ça part oui
mais il y en a toujours derrière

ma façade a un voile blanchâtre 10 ans après sa construction

tu n'as pas fini de frotter

une brique est très poreuse, elle boit littéralement l'eau

quand l'eau ressort, elle déplace les sels vers la sortie

sauf que ces sels en sont pas des espèces volatiles, elles ne savent pas migrer avec la vapeur d'eau => précipitation à la surface
28/06/2016 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
les sels restent fixés dans le matériaux et se propagent par effet d'osmose dès qu'il y a une nouvelle source d'humidité. ça devrait s'estomper avec le temps.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
humidité et salpêtre Par ludo68 dans Humidité, +6 12/03/2015
Salpêtre Par Zippy dans Maconnerie, Chape, +3 13/04/2012
Salpetre Par pipo58 dans Maconnerie, Chape, +5 12/04/2010
salpetre Par vagabond dans Maconnerie, Chape, +7 12/08/2009
Salpêtre Par cassimini dans Finitions, +7 28/05/2009


Forum Construction : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société