bulle immobilière en Belgique ?

( dans

» Divers

)
Chercher:    

bulle immobilière en Belgique ?

- Page 3
Page 3 sur 15 Page precedente 12 3 4513 Page suivante Dernière page - Résultats 281 à 285 sur 285


27/02/2009 Vieux  
  54 ans, Namur
 
Pas de panique Bzone,
Restons optimiste.
Pas tous à fait d'accord avec tes propos
D'abord le prix du mazout est à la baisse et idem pour les taux Hypotécaire
Un principe simple à toujours été dans ma vie et celle de ma femme
Ne pas faire confiance à l'état-aux banques -aux assureurs
En ce qui concerne l'immobilier et l'économie en général: La Belgique est un pays "pondéré" c-à-d économie, immobilier, emplois et le reste on TOUJOURS évoluer doucement et actuellement régresse doucement.
A l'instar des pays comme l'Espagne, Chine ou autres qui ont affiché des taux de croissance exponenciel se retrouve aujourd'hui dans une situation proche de la cata
Je travaille avec la Chine et les chiffres de croissance avoué pour 2009 c'est du pipeau du partis communiste jaune.
N'écoutez surtout pas les pseudos "expert" payé cher et vilain qui en juin 2008 prédisait un baril à 200$ pour fin 2008. Comme d'habitude il se sont fourré le doigt dans l'oeuil.
Je ne suis ni économiste ni expert, mais observez n'importe quel graphique traitant d'économie et vous constaterez que tous les graphique on une symétrie remarquable. Ce n'est pas de l'économie ou des mathématique c'est bêtement physique.
Lorsqu'une balle tombe sur le sol, elle rebondit a une hauteur quasi identique.
Pareil pour le pétrole qui à "expolsé" en 2007-2008 (conséquences de 2006-2007 remarquable) se plante la tronche en 2008-2009.
Cela va être pareil pour la crise. On va se viander en 2008-2009 et rebondir pareil en 2009-2010.
Courage et ténacité
27/02/2009 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Citation:
D'abord le prix du mazout est à la baisse
Le baril est passé de 35$ à 45$ en trois jours. Accrochez vos ceintures, on est reparti. Remplissez vos citernes.

Il ne m'inspire pas une baisse à venir ce graphique...
http://www.wtrg.com/daily/brentcrudeoilprice.html

L'apocalypse pétrolier nous guète. Je le dis comme je le pense.

27/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
En réponse à Speculoos sur PS :
si on traduit les faits plus haut en terme économiques :
1. moins d'argent disponible
Sans les prêts hypothécaires, les banques ne font pas beaucoup d'argent. Elles font les difficiles, mais ils ont besoin de clients qui empruntent. Les gérants ont deqs quotas à atteindre. Il suffit d'insister un peu et de dire que si, on trouve mieux ailleurs, on déménage tous ses comptes et ses assurances.

2. plus(+) d'offre sur le marché
Il y a un moment déjà que l'offre est plus grande. Bien avant la crise. Beaucoup de gens vendent des vieilles maisons pour construire du neuf bien mieux isolé, plus rationnel et plus fonctionnel. mais beaucoup de prix étaient largement surfaits et pas mal de bien restent sur le carreau. Là, il devrait (il y a déjà eu !) y avoir une baisse de prix, et on devrait se rapprocher de valeurs réelles et pas surfaites. Les gens rêvent tous de vendre leur maison 20 à 30 % au dessus de leur valeur et les immobiliers font tout pour les persuader que cela vaut plus, pour avoir le mandat (et la comm!)

3. moins de demande
Je peux vous dire que, pour la construction, les demandes ne manquent pas. Mais les gens font plus attention au choix de leur partenaire pour construire. On commence à comprendre que les cadeaux ça n'existe pas.
Les gros qui pendant longtemps ont pris les gens pour des cons, (briques, tuiles, cuisines, voitures gratuites) ressentent la crise et doivent (ou en profitent) pour licencier

4. prix qui tardent à baisser
Entre les prix affichés et ceux où les affaires se vendent réellement, il y a une très grosse différence. Négociez!!!
Dans le bâtiment ne vous attendez pas à un baisse des prix, certains matériaux baissent très légèrement mais ces baisses sont compensées par un augmentation des couts de personnel, donc les prix vont plutôt stagner que baisser.

J'ai passé la journée hier à Batibouw, à chercher des nouveautés et des nouveaux fournisseurs, à poser des tas de questions (souvent les mêmes ) à tout le monde (wallons comme flamands) et surtout aux gens que je connais depuis des années.
La réponse est unanime, tout le monde dit "oui, c'est la crise, etc......"
et en parlant un peu plus, en collègue, en disant que moi je ne la ressens pas pour le moment , et en re-demandant "est-ce que vous, personnellement," vous ressentez la crise" la réponse est unanime aussi : NON .
Comme le disait quelqu'un dans un post plus haut, et je le dis depuis longtemps : les médias jouent un très sale rôle dans la crise en de diffusant que le négatif, que le dramatique bien sanglant , la peur fait vendre.
Une grosse boite perd 20 emplois, avec les syndicats, ça fait un bruit énorme,
100 pme engagent chacune une personne , cela fait 100 emplois, on n'en parle pas.
Encore faut il trouver 100 courageux qui ont envie de travailler et cela c'est nettement plus dur.

Dernière modification par intègre 27/02/2009 à 14h40.
27/02/2009 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Au risque de me faire allumer par intègre, la construction est un micro monde de gens qu'on peut qualifier d'aisés, qui n'est absolument pas représentatif de la majorité des citoyens. En aucune façon le belge moyen n'est en mesure de construire ; encore moins ceux qui perdent leur emploi ( 40000 chomeurs en plus en Janvier )

Soit une progression de 9% en un mois - (rapidement commentée au JT avant de passer à autre chose. Consternant)

D'autre part, l'essentiel des nouvelles faillites de fin d'année 2008 sont du secteur du batiment, si vos collègues au salon ne voient pas la crise, c'est car les autres sont au tribunal du commerce et pas a batibouw...

Les gens présents sont donc les boites les plus fortunées d'un secteur qui travaille pour des gens peu affectés par la crise, et il n'est donc guère étonnant que la "crise" ne frappe pas "fort" a Batibouw.

Celui qui a 30 ans, un boulot stable, et possède 200,000 EUR devant lui n'est pas touché par la crise. Maintenant allez dire ca a une veuve pensionnée qui doit faire ses courses que la crise c'est du pipeau des médias.
27/02/2009 Vieux  
  54 ans, Namur
 
Pour te remonter le moral "bzone", je travaille dans le secteur du transport, et d'ici 6 mois, je vais passer mon effectif de 22 à 30 personnes.
Mais comme le souligne "intègre" je ne m'appelle pas Arcelor-Mittal ou Ford genk!
27/02/2009 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Allez, ca me remonte un peu le moral...
27/02/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Pour répondre à Intègre :
1. Les banques ont besoin de clients mais n'accordent plus de prêts à des gens dont la situation était autrefois acceptables pour eux car certains de se récupérer sur la vente du bien en cas de non paiement par l'emprunteur. Oui, ils ont besoin de clients mais ils vont faire la fine bouche pour se concentrer sur les clients plus 'solvables' et 'rentables'.

Ensuite, le secteur de la construction ne peut pas connaître la crise au même moment que les autres simplement parce que les délais de livraison sont assez long et donc, tout mouvement sur le marché est à retardement. A l'heure actuelle, cela joue certainement en faveur du secteur.

Je pense qu'il serait utopique de croire que la crise ne nous touchera pas. Il y a une combinaison entre bulle immobilière, crise financière et crise structurelle (surtout du marché de l'automibile) qui tôt ou tard aura des impacts personnels. Bien entendu, l'ampleur sera différente selon chacun mais en nier l'impact personnel comporte des risques.

Enfin, on parle de petites pme qui engagent, tant mieux, mais les chiffres du chômage sont là pour prouver que la perte nette d'emploi est réelle et sensible. Je ne veux pas vous miner le moral mais il ne faut pas prétendre son contraire.

PS @ attilafifi : vous engagerez dans 6 mois donc pas maintenant, or la crise c'est maintenant. Et dans 6 mois, qui sait où nous en serons tous?
27/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
bZone pas question d'allumer qui que ce soit, mais je vois simplement le même problème de l'autre côté de la lorgnette.....
J'ai cette année quasi triplé mon nombre de ventes.
Je l'avoue en partie grâce à ce site. Mais en retour je donne mon expérience et énormément de temps, sans compter, pour aider un maximum de membres. Je pense que l'échange est honnête et je le fais dans la plus grande discrétion.

J'ai signé récemment avec un membre du site, un petit couple super sympa, dont je ne donnerai pas les coordoonées, et à qui je demande de ne pas se faire connaître pour des questions de respect de leur vie privée. Mais lui, est manutentionnaire (mais intelligent !) et elle, (bien dans sa tête aussi) elle fait des ménages dans le cadre des titres services.
Tu vois, pas des gros salaires, pas d'aide de papa et maman, mais du courage, on mouille sa chemise, on fait des sacrifices, mais dans moins d'un an, ils sont chez eux.
Et j'en ai beaucoup des histoires comme ça !
Il ne faut pas être riche pour construire, ou acheter, mais il faut savoir mener sa barque.
Il y a des chômeurs ?? oui, je ne le conteste absolument pas, ce serait ridicule.
Mais à côté de cela , il y a des tas d'entreprises qui cherchent du personnel et qui n'en trouvent pas .....
Mais pour trouver un boulot, il faut un peu se casser le cul et ne pas rester assis sur sa chaise à attendre que cela tombe tout seul.
Je ne dis pas qu'ils sont tous comme cela, mais il y en a beaucoup ne veulent pas se recycler (c'est pas à mon âge, que je vais apprendre un nouveau métier !)

Pourquoi pas ??
Je l'ai fait à 50 ans, après trente ans d'informatique. Et je n'ai aucun diplôme.
Et comme je ne pense pas descendre de Superman, ce que moi je peux faire, d'autres peuvent le faire aussi, non ???? Il faut se secouer un peu

Dernière modification par intègre 27/02/2009 à 16h04.
27/02/2009 Vieux  
 
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par bZone Voir le message

Celui qui a 30 ans, un boulot stable, et possède 200,000 EUR devant lui n'est pas touché par la crise. Maintenant allez dire ca a une veuve pensionnée qui doit faire ses courses que la crise c'est du pipeau des médias.
A moins que je ne me trompe, les penssions n'ont pas diminuées, donc la veuve reçoit toujours la même penssion qu'avant la crise, et dans les magasins, certains prix ont diminué avec la crise (dont le prix du pain), le prix de l'essence à diminué ...

Donc, j'ai envie de dire que pour elle la crise est une bonne chose, sont pouvoir d'achat à augmenté (si je me trompe n'hésitez pas à me reprendre ).

La crise elle est juste dans les médias, et pour les malheureux ouvriers qui se retrouvent au chomage économique (ou total), je l'admet que pour eux ça doit vraiment être difficile, mais pour toutes les autres personnes qui ont un emplois, la crise n'existent pas, et c'est à nous, qui avont un emplois (qu'on gagne 800 € ou 3000 € par mois), de continuer à consommer, afin de sortir de cette poisse ces personnes qui se retrouvent malheureusement au chomage.

Par contre pour les autres, les assistés de la sociétés qui ne foutent rien de leur journée, et qui profitent du système, c'est leur problème si ils sont dans la dèche à présent, et c'est certainement pas moi qui vais venir les aider ça c'est certain.

Faites un tour sur le site du forem (ou autre site de recherche d'emplois), et regardez un peu le nombre d'annonces, bah ça n'a pas énormément diminué depuis la crise.
Pour celui qui est à la recherche d'un emplois, un cv ça coute rien, si ce n'est un peu de votre temps, et il faut pas vous contentez d'en envoyer un seul, élargissez votre champ de recherche pour optimiser les chances d'optenir un emplois.
Si un jour je devrais perdre mon emplois, je ne resterai pas à rien faire, je retournerai faire des hamburger chez Mac'Do (ils sont quasi toujours à la recherche de personnel), en attendant de trouver mieux.
Les relations c'est important aussi, j'ai peut-être trouvé un nouvel emplois grace au bouche à oreille (je précise que j'ai un emplois actuellement mais j'en ai marre de ce patron péssimiste qui parle de crise sans arret et traite ses ouvriers et commerciaux comme de la m...de, vive la motivation de l'équipe).

Celui qui veut sortir de cette crise s'en sortira (en faisant peut-être des concessions c'est certain mais avec une réelle motivation), quand aux autres qui se reposent sur leur laurrier (et là je parle entre autre de certaines grosses sociétés de construction), bah là ils risquent de se prendre une bonne claque en pleine poire, ça va faire mal pour eux, mais en même temps ils en auront bien profités pendant les années précédentes.

Donc pour conclure et revenir un peu dans le sujet, achetez, ou faites construire, mais choisissez bien votre partenaire(s), demandez vous si c'est normal d'avoir une voiture gratuite pour la construction d'une maison, ou un lave vaisselle gratuit à l'achat d'une cuisine, cherchez l'erreure et vous pourrez choisir votre partenaire en toute tranqulité.

Dans le cas d'un achat, éviter le coup de coeur, car là le vendeur aura toutes les cartes en mains et il risque bien de vous offrir le sac de graine avec la maison, en voyant arriver le pigeon de loin.
Visitez en nombre les maisons, ne vous contentez pas de visiter une seule maison.
Quand vous aurez visitez une bonne dizaine ou vingtaine de maison, vous saurez déjà plus facilement juger des vendeurs qui sur-estimme leur bien et saurez faire le tri plus facilement, et négocier, ne dépassez pas votre budget sur un coup de tête, prendre chaque décission à froid.

Certaines maisons que nous avions visitées il y a un an sont toujours en vente, idem pour les terrains (qui dans la région sont vraiment sur-évalués).
J'ai vu le prix de certaines maisons mises en vente dans la région diminués de façon significatives, et c'est par pour autant qu'elles sont vendues, c'est pour vous dire les prix exagérés qui sont appliqués dans le secteur immobilier.
Et les biens qui sont à des bon prix ou prix raisonnable, vous ne les verrez peut-être pas, car ces derniers partent rapidement, et ce sont ceux qui se renseignent le plus et suivent le marché de pret qui tombent les premiers sur ces bonnes affaires.

Les agences immobilière, j'y pense même pas (pourtant j'ai acheté mon terrain vendu par une agence, mais trouvé sans passer par cette agence), ce sont pour bon nombres des vendeurs de tapis, certains vous vendraient même leur mère.
A nouveau, les relations et le bouche à oreille peuvent être une bonne piste, les promenades aussi, vous pouvez avoir la chance de tomber sur une affiche d'un particulier qui n'a mis son annonce dans aucun autre support que sur la fenêtre de son salon.
Internet, là c'est la caverne d'Ali-Baba, et c'est via ce support que j'ai trouvé mon terrain (vendu le jour de la mise en ligne).
Pour moi internet à l'avantage de pouvoir bien souvent se faire une première impression du bien via des photos, même si aussi bien souvent c'est la déception lors de la visite

Bon je m'arrete ici, j'ai l'impression de dévier du sujet initial
27/02/2009 Vieux  
  Brabant Wallon
 
et je rajouterais juste que la majeure partie des veuves pensionées ou veufs ou pensionnés tout court ont fini de payer leur maison ...
02/03/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Pour répondre à Loony, celui qui conserve son emploi ne perçoit pas directement les effets de la crise. Cependant, il faut constater que la flambée du chômage est réelle, et pas seulement dans les moyens de production (même Microsoft en profite pour licencier).

Donc en moyenne, on ne peut pas dire qu'il n'y a pas de crise et les répercution sur le logement seront bel et bien là, simplement à retardement (dans 6 mois/1 an on en reparlera sans doute). Pourquoi à retardement ? Parce que :
- ca prend du temps de construire une maison, entre le moment de la commande et la fin du chantier... on sait ce qu'il en est ;) Donc les maisons construites actuellement sont celles ayant été commandée bien avant la crise (pas encore d'effet visible)
- pour que quelqu'un soit forcé de vendre son logement, il faut beaucoup de procédures longues.
03/03/2009 Vieux  
 
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Speculoos Voir le message
Pour répondre à Loony, celui qui conserve son emploi ne perçoit pas directement les effets de la crise. Cependant, il faut constater que la flambée du chômage est réelle, et pas seulement dans les moyens de production (même Microsoft en profite pour licencier).
Oui, mais comme je l'ai déjà dit, à coté de ça il y a bon nombre d'entreprises qui recherchent du personnel et ne trouvent pas, tout simplement parce que les gens ne sont pas motivés ou ont peur de se mouiller la chemise.

Mon meilleur ami est gérant d'une société de titres services, et il à vraiment du mal à trouver du personnel, il est à la recherche continuelle d'aides ménagères ou repasseuses, et celles qui sont engagées partent après quelques semaines ou se mettent en maladie parce qu'elles se sont cassé un ongle ou ont leur nez qui coule un peu.
Et franchement elles ont des super conditions de travail, un salaire plus élevé que le mien et tous les avantages supplémentaires que je n'ai pas, et pas de stress.

Et ce n'est pas le seul secteur qui engage, mais comme toujours, Belgique = pays d'assistés, et on ne change pas les mentalités comme ça.

Les gens qui avaient une situation confortable, n'en touchaient pas une de leur journée au boulot (toute la journée à la machine à café), et se retrouvent à présent au chomage, sont certainement dans le merde car soit il restent au chomage, soit ils devront se mouiller la chemise et suer au travail (ce qu'ils ne feront pas).
Bah désolé mais on ne peut pas plaindre ces personnes.

Pour les autres qui n'y peuvent rien, là c'est triste, mais si ils sont motivés ils retrouveront autre chose, faut savoir se recycler aussi et changer de branche si il le faut
03/03/2009 Vieux  
  48 ans, Namur
 
Citation:
Posté par cchris Voir le message
et je rajouterais juste que la majeure partie des veuves pensionées ou veufs ou pensionnés tout court ont fini de payer leur maison ...
que voila un préjugé.
03/03/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Pour le cas des titres-services et plus généralement de beaucoup d'emplois peu qualifiés, la différence entre être au chômage et travailler (déclaré) est bien trop faible en Belgique. Je comprends leur manque de motivation, si c'est pour gagner des clopinettes en plus...

Il faut également faire attention aux offres d'embauche annoncée (un peu comme dans l'immobilier). Toutes ne sont pas 'fair' non plus malheureusement.

Mais cela dit, il y a effectivement un écart entre le besoin de main d'oeuvre qualifié et la qualification de cette dernière. Mais ca ne date pas d'hier malheureusement.


PS : Loony, je ne sais pas dans quoi tu bosses, mais si tu gagnes plus en tant qu'employé titre-service, change de voie ;)
03/03/2009 Vieux  
 
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Speculoos Voir le message
Pour le cas des titres-services et plus généralement de beaucoup d'emplois peu qualifiés, la différence entre être au chômage et travailler (déclaré) est bien trop faible en Belgique. Je comprends leur manque de motivation, si c'est pour gagner des clopinettes en plus...


PS : Loony, je ne sais pas dans quoi tu bosses, mais si tu gagnes plus en tant qu'employé titre-service, change de voie ;)
Là je suis d'accord, actuellement je gagne à temps plein à peu près la même chose que pourrais "gagner" un chomeur.
La seule différence c'est que quand je me lève le matin je peu me regarder dans la glace, et pas me dire que je suis un assisté de la société.
Je n'ai peut-être pas eu l'occasion de faire de grandes études mais je suis fier de travailler, quelque soit le boulot en question, je ne suis redevable de rien à personne.

Pour le ps, effectivement je vais changer de voie, c'est en cours pour ce courant de semaine
03/03/2009 Vieux  
  54 ans, Namur
 
Tracasse pas Loony2005,
à 16 ans je sortais les poubelles dans un hotel, j'ai aucun diplômes.
aujourd'hui je suis General Manager de la filiale belge d'une multi nationale
03/03/2009 Vieux  
 
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Attilafifi Voir le message
Tracasse pas Loony2005,
à 16 ans je sortais les poubelles dans un hotel, j'ai aucun diplômes.
aujourd'hui je suis General Manager de la filiale belge d'une multi nationale
Je ne me tracasse pas, j'ai de l'ambition, et je n'ai pas peur de mouiller ma chemise.

Et je pense que tu en es un bon exemple, que tout le monde peut s'en sortir, suffit d'être motivé, et même sans diplome, on peut arriver à quelque chose de bien, suffit de s'accrocher, faire des petits boulot et ne pas hésiter à suivre des formations, et aussi pouvoir accepter ce qui se présente à nous

Si seulement tout le monde pouvait penssez comme ça et avoir un peu d'ambition, il y aurait beaucoup moins de chomeurs en Belgique
03/03/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Atilafifi, je suis content de ne pas être le seul avec un parcours pareil.
à 17 ans hotellerie (réception), ensuite parcours comme une bille de billiard, hotellerie, banque, informatique, au chômage à 42 ans, créé ma propre boite pour repésenter un logiciel américain dans le textile, cassé la pipe après 6 ans, reconversion dans la construction, à 48 ans, et création de ma boîte, il y a neuf ans, après la faillite de mon employeur, avec un trou de 500.000 francs, dû par cet employeur malhonnête.
Je suis chef d'entreprise, je donne du boulot à entre 20 et 30 personnes, et tout ce que j'ai appris, je l'ai appris tout seul. En lisant, en écoutant, en osant, mais je n'ai jamais compté mes heures de travail, et je n'ai jamais arrêté de mouiller ma chemise.
Bon Courage, Loony. Tu y arriveras. Et ta femme aussi. Avec de la volonté on arrive à tout.
05/03/2009 Vieux  
 
  49 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous....

Merci à vous tous avec vos expériences et vos interpellations.

J'ai 41 ans au compteur et je me pose beaucoup de questions. A la fois je fais construire une belle petite maison. A la fois, je trouve que la vie dans la manière dont je la vis (stresse perpétuel, connerie de décision managériale, etc... etc... ) et heureusement je me rends compte que ma vie est aussi auprès des miens et donc je me préserve des heures sup, du moins quand je dois travailler un peu plus, j'essaye d'allier l'utile et l'agréable, la vie de famille tout en travaillant un peu. Soit.

Donc j'aimerais me lancer dans une aventure... Mais les choses doivent suivre car pas mal d'engagement. Je dois certes prendre le temps... ceci dit, il faut commencer qqpart. Donc me lancer mais dans quoi ? Et la j'ai pas d'idées "innovantes". Si qqn a des idées....
05/03/2009 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
Exactement Loony! "...il est écrit en lettres d'or sur du marbre noir: "Ne compte jamais que sur toi-même"...

Perso, je ne ne connais pas beaucoup de juristes qui ont pu faire bâtir une énorme baraque en empruntant 30.000 € à 35 ans...Mon électricien bien...et à 50 ans il sait qu'il pourra se permettre d'arrêter

Pas de sots métiers, que des sottes gens!
Page 3 sur 15 Page precedente 12 3 4513 Page suivante Dernière page - Résultats 281 à 285 sur 285



Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société