ESSENT.be, à la limite d'une pratique frauduleuse?

( dans

» Divers

)
Chercher:    

ESSENT.be, à la limite d'une pratique frauduleuse?



21/05/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Je dois dire que je me pose sincèrement la question au vu des factures officielles de ce fournisseur de gaz!!!
Je vous explique en quelques mots.
En février 2014, la veuve d'une personne décédée, début février, envoie à ESSENT.be les papiers officiels demandant de passer le contrat de feu son mari, à son nom.
A la mi-mars 2014, elle reçoit une feuille pré-remplie pour un nouveau contrat à son nom... Avec un prix au KWh supérieur de +/-50%, par rapport à l'ancien contrat. Cette personne demande donc le pourquoi de cette augmentation "abrupte". AUCUNE REPONSE DE ESSENT.be!
La personne décide donc de faire un tour des fournisseurs et en choisi un nouveau au prix beaucoup plus attractif.
Elle le fait savoir à ESSENT... Et, c'est là que!
Attention, il faut suivre!!!!
Dès réception du renom de cette veuve, ESSENT.be envoie une facture de clôture, datée du 23/03/2014 et au nom du défunt, sur base d'un indice compteur estimé. Le prix du KWh est de 3.7389 eurocents KWh.
Comme chacun le sait, lorsqu'on change de fournisseur, l'intercommunale relève le compteur. Ceci permet de faire la facture de clôture chez l'ancien fournisseur et de démarrer la facturation chez le nouveau.
Alors pourquoi cette facture de clôture, sur base d'une estimation, alors que le nouveau contrat ne commencera qu'en mai 2014?
Et bien, notre veuve a eu la réponse aujourd'hui.
ORES est venu relevé le compteur le 06/05/2014 et, comme de bien entendu, ESSENT a envoyé une nouvelle facture de clôture pour la période courant depuis le 23/03/2014(leur facture avec consommation estimée) et le 06/05/2014.
Quoi de plus normal, me direz-vous. ESSENT facture la différence entre l'estimation et la consommation finale.
Oui, mais il y a un hic!.
ESSENT considère sa facture du 23/03/2014 comme étant une facture de clôture de contrat. la facture reçue ce jour, par la veuve, mentionne " facture à l'attention de l'habitant du(suit l'adresse). et porte mention de "contrat ESSENT INOCCUPATION".
Et, dans ce "contrat", le prix du KWh est facturé: 6.3619 eurocents le KWh, contre 3.7389 eurocents KWh, s'ils avaient suivi la procédure normale.
Ajoutez à cela, mais qui en douterait, que leur estimation du 23/03/2014 était très basse et notre veuve se retrouve avec un supplément à payer de plus de 50% par rapport à la situation normale.

Comme cela m'étonnerait que ESSENT.be ait mis au point une stratégie spécifique pour cette veuve, je crois qu'on est en droit de s'interroger sur une pratique qui est à la limite de l'escroquerie organisée.
Il suffit à ESSENT de clôturer un contrat quand ils le désirent et puis de faire une facture sous couvert d'un contrat d'inoccupation et à un prix 50% supérieur au contrat pour empocher le pactole.
Belle pratique commerciale, non?
21/05/2014 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Si vous voulez je peux retweeter votre message auprès de essent et on peut surement compter sur eux pour s'inscrire dans l'heure et intervenir

21/05/2014 Vieux  
 
  37 ans, Brabant Wallon
 
Si ça se confirme je trouve cette pratique véritablement honteuse !
21/05/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Ca ne m'étonne qu'à moitié - même si c'est encore plus gros qu'habituellement.
J'ai personnellement du me battre 2 ans avec Essent pour des pratiques douteuses chez eux également !
(Double facturation suite à des doubles prises en compte du même index... Surestimations en tout genre... Changement tarifaires "par erreur"...)

Je suis toujours dégouté actuellement, quand je pense aux milliers de personnes qui ne vérifient jamais leurs factures en détail, à tous nos vieux qui font confiance, etc. etc.
21/05/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par bZone Voir le message
Si vous voulez je peux retweeter votre message auprès de essent et on peut surement compter sur eux pour s'inscrire dans l'heure et intervenir
Pour moi, vous pouvez sans aucun problème. La personne dont question tient tous ces papiers!

Une petite précision:
La facture du 23/03/2014 est faite sous la dénomination "régularisation annuelle".
Il faut savoir que la facture de régularisation du contrat était habituellement établie en mai.
ESSENT, sans prévenir, change la date de la régularisation, mais aussi, la considère comme une facture de fin de contrat... Alors qu'il n'y a aucune mention en ce sens sur la facture, ni aucun courrier qui l'annonce.
Je rappelle que la personne, cliente depuis plus de 15 ans, a, en tout et pour tout, reçu une feuille de contrat pré-établie à son nom avec un prix de 4.48 eurocent/KWh. Même pas une lettre d'accompagnement, ni d'explication.
Lorsqu'elle a téléphoné et écrit chez ESSENT pour demander pourquoi un changement de titulaire de contrat faisait passer le prix du KWh de 3.7389 à 4.48 eurocents, ESSENT ne lui a jamais répondu.
Et lorqu'elle décide de changer de fournisseur, on le lui fait payer "chèrement".

Je suis outré de telles pratiques.

Dernière modification par john steeds 21/05/2014 à 16h28.
21/05/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Une GRAVE erreur dans votre raisonnement: ce n'est pas au GRD de donner les indices, c'est au client.

Il existe un document prévu pour cela, identique pour tous les fournisseurs: le Document de Reprise des Energies.

Il faut savoir que peu de fournisseurs comprennent comment cela se passe en Wallonie. A croire qu'ils le font tous exprès.

S'ils ne se basent pas sur le "document de reprise des énergies", ils devraient aller se faire foutre.

Dans de nombreux cas, les fournisseurs se trompent. Font n'importe quoi. Mélangent "maison vide" et autres contrats. Ne répondent pas aux mails. Annulent leur factures de cloture et en font une nouvelle.

Mais sans un relevé exact signé par l'ancien et par le nouveau, vous vous retrouvez dans un no-man's-land.

Bon courage.
22/05/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
Citation:
Posté par geronimo
Une GRAVE erreur dans votre raisonnement: ce n'est pas au GRD de donner les indices, c'est au client.
Il existe un document prévu pour cela, identique pour tous les fournisseurs: le Document de Reprise des Energies.
Merci de l'intérêt que vous portez au désarroi de cette veuve. Je vous rappelle le début de mon premier message:
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
En février 2014, la veuve d'une personne décédée, début février, envoie à ESSENT.be les papiers officiels demandant de passer le contrat de feu son mari, à son nom.
Pour les fournisseurs d'eau et d'électricité, le passage c'est effectué sans aucune anicroche. Plus même, le fournisseur d'électricité, BELPOWER, a joint une lettre de condoléances, à sa réponse.

Je ne comprends pas votre phrase:
Citation:
Posté par geronimo
Une GRAVE erreur dans votre raisonnement: ce n'est pas au GRD de donner les indices, c'est au client.
Les indices sont relevés par l'intercommunale. On ne parle pas d'une passation de contrat entre deux personnes vivantes(un sortant et un entrant). Auquel cas, l'indice relevé convient aux deux parties pour continuer la fourniture à l'adresse mentionnée et à partir de l'index renseigné.
Ici, on est dans le cas d'une reprise de contrat d'un défunt vers sa veuve. Difficile de signer un accord commun entre une personne décédée(le sortant) et une personne vivante(l'entrante).
Le plus simple, effectivement, eût été de simplement changer le nom du preneur de contrat et de le continuer. C'est ce que les deux autres fournisseurs ont fait sans aucun problème.

ESSENT par "je m'enfoutisme" commercial a préféré ignorer la demande officielle de février 2014 et a préféré imposer un nouveau contrat avec un prix revu largement à la hausse. Ils espéraient, certainement, que la personne allait leur signer le dit contrat sans sourciller. Ceci explique, à mon avis, leur facture de décompte annuelle du mois de mars 2014. Ils partaient du principe que leur nouveau contrat prendrait cours immédiatement après(voir la proximité des dates l'envoi du contrat et la facture de décompte).
Pas de bol, la personne n'a pas suivi leur raisonnement.
Et comme, ils ont certainement annulé le contrat du défunt en date du 23/03, ils se rattrapent en faisant un contrat provisoire sous dénomination "ESSENT INOCCUPATION" pour le double du prix de base.
La personne est victime du système ESSENT bien qu'elle ait rentré les papiers officiels pour une passation de contrat vers le conjoint survivant... en février 2014.

Citation:
Posté par geronimo
Mais sans un relevé exact signé par l'ancien et par le nouveau, vous vous retrouvez dans un no-man's-land.
Si vous avez une solution pour faire signer une personne décédée, faites moi signe

Dernière modification par john steeds 22/05/2014 à 02h22.
22/05/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
J'ai pas dit que c'était facile. Et mon but n'est certainement pas de vous ennuyer, mais de vous apporter des arguments pour vous défendre. Ne prenez pas mes commentaires assez abrupts, je le reconnais, pour des attaques personnelles, au contraire!

Mais il ne faut pas compliquer plus que cela ne l'est.

La chose à bien retenir, c'est que ce n'est pas le GRD (Ores par exemple) qui vient faire le relevé entre deux contrats. Même si votre fournisseur vous dit que les relevés sont transmis par le GRD, insistez bien, et dites lui qu'il se trompe.

Si Essent ne vous a pas envoyé les papiers conformes, c'est à Essent de corriger les erreurs. Et pas à vous de payer les pots cassés.

J'ai déjà fait des corrections pour des contrats PLUS D'UN AN APRES le début du contrat.

Donc, pas de stress.

Personnellement, j'ai du "éduquer" mon fournisseur, qui ne savait pas comment cela devait se passer en Wallonie. J'y ai passé une vingtaine d'heure au téléphone, en une dizaine d'appel. Je ne compte pas les échanges de mail.

Au bout du compte, j'ai eu un coup de fil de remerciement, et un geste commercial de 500kWh pour remerciement des services rendus dans l'organisation (alors que je n'avais rien demandé...)

Tout cela pour dire que je sais pour l'avoir souffert comment cela doit se passer. Et pour avoir viré un fournisseur qui faisait n'importe quoi, avec 100% des factures incorrectes concernant les relevés de départs et de fin de contrat.

Je sais que les fournisseurs ne connaissent pas les procédures et racontent n'importe quoi.

NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE. EXIGEZ DES NOTES DE CREDIT!
22/05/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
Si vous avez une solution pour faire signer une personne décédée, faites moi signe
Les héritiers signent pour la personne décédée. Ce n'est pas un problème. Et c'est logique, ils sont aussi responsable des dettes!
22/05/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par john steeds Voir le message
Oui, mais il y a un hic!.
ESSENT considère sa facture du 23/03/2014 comme étant une facture de clôture de contrat. la facture reçue ce jour, par la veuve, mentionne " facture à l'attention de l'habitant du(suit l'adresse). et porte mention de "contrat ESSENT INOCCUPATION".
Et, dans ce "contrat", le prix du KWh est facturé: 6.3619 eurocents le KWh, contre 3.7389 eurocents KWh, s'ils avaient suivi la procédure normale.
Ajoutez à cela, mais qui en douterait, que leur estimation du 23/03/2014 était très basse et notre veuve se retrouve avec un supplément à payer de plus de 50% par rapport à la situation normale.
Vous avez parfaitement compris où se trouvait le problème. Ce n'est pas une politique commerciale, ni un je-m'en-foutisme institutionnalisé, c'est simplement du crétinisme congénital, assez commun auprès des fournisseurs d'énergie. N'y voyez aucune volonté de leur part, ils ne le font pas exprès, ils sont nés comme cela.

Le fait qu'ils facturent "à l'occupant" démontre parfaitement qu'ils n'ont pas adapté la facturation précédente correctement.

AU lieu de corriger la facturation entre le nouveau et l'ancien, ils créent un 3e client, à un tarif maison vide, le plus désavantageux.

Ne vous laissez pas faire. Ils ont toutes les infos pour faire correctement. Forcez les à faire les notes de crédits et factures correctes.
24/05/2014 Vieux  
 
  63 ans, Namur
 
C'est un fait certain que la personne dont je parle, ne va pas se laisser faire.
J'ai pu voir le dossier de la personne. Il est certain, dans le chef de ESSENT, qu'on est face à "un je m'en foutisme" de la plus belle espèce. Il semble évident que le management commercial de cette société est réalisée par des "branquignols", peut être bardés de diplômes, mais sans aucune notion de service commercial!

Suite de l'affaire, après lecture du dossier.
1. Le 01/02/2014, le mari décède. Sa veuve envoie, dans la 2ème semaine de ce mois de février, les papiers officiels demandant de bien vouloir passer le contrat à son nom. L'adresse de fourniture, facturation et le N° de compte restent les mêmes.
2. Après de nombreux appels à ESSENT, ceux-ci lui assurent qu'il n'y a pas de problème et qu'elle va recevoir un papier à signer pour la nouvelle domiciliation.
3. Effectivement, la deuxième semaine de mars(soit un mois après sa demande), elle reçoit une lettre de ESSENT ne contenant qu'une feuille pré-établie à son nom de jeune fille. Cette feuille est en fait, un nouveau contrat basé sur une période de 3 ans et un prix au KWh supérieur de plus de 1 eurocent. Comme le ménage a consommé pour 30.000 kwh, la veuve a vite fait le calcul. Ce nouveau contrat, si sa consommation ne change pas, va lui coûter plus de 360 euros en plus par an!!!
4. Elle contacte ESSENT pour demander pourquoi ce nouveau prix et surtout, ce contrat de 3 ans... Vu qu'elle a un contrat d'un an. Réponse de ESSENT, par téléphone, "Pas de problème, renvoyez nous le papier signé et on arrangera cela après"(sic!).
5. Chat échaudé craint l'eau froide, la veuve décide, via votre serviteur, de faire un tour des fournisseurs(comparateur de la CWAPE). Elle voit que chez OCTA+, le KWh est à 3.34 eurocent contre les 4.48 chez ESSENT. Comme elle commence à en avoir assez de l'attitude de ESSENT, elle conclut un contrat avec OCTA+ pour la fourniture de gaz, à partir de la fin du contrat(au nom de son défunt mari) qui se situe début mai.
6. Le 23/03/2014, soit un peu peu plus d'une semaine après l'envoi du "nouveau contrat", ESSENT envoie une facture de régularisation annuelle sur base d'un indice compteur de X.
7. Ca, je l'ai découvert lorsque cette dame m'a montré son dossier.
Le lendemain de la réception de la facture de ESSENT, citée plus haut, la dame a reçu 2 lettres de ORES. La première au nom de son mari(décédé s'il fallait le rappeler) et la deuxième à l'attention de l'occupant de l'adresse xxx. Ces lettres mentionnent que le contrat ESSENT n'est plus en cours et qu'il n'y a pas de nouveau fournisseur renseigné. Sans réponse, ORES viendra couper le gaz.Nous sommes en mars 2014.
La dame téléphone chez ORES et explique la situation. En résumé: fin du contrat chez ESSENT prévue pour début mai et passage chez OCTA+. Elle peut même déjà citer son N° de client et de contrat chez OCTA+. La personne chez ORES lui fait savoir que, suivant ce qui est noté sur son écran, ESSENT a fait savoir que le contrat était terminé. Interloquée, notre veuve ne comprend pas bien l'attitude de ESSENT qui ne lui a rien dit ou écrit, sur le sujet.
La personne chez ORES, puisqu'un nouveau contrat doit démarrer, lui dit de ne pas s'en faire et de garder les papiers dont question. Il n'y aurait pas de fermeture de compteur.
7. La dame téléphone à ESSENT qui répond:"on va regarder...". Elle écrit et attend toujours une réponse sur la question.
8. le 06/05/2014(date normale de la fin du contrat chez ESSENT(celui au nom du défunt), ESSENT envoie une facture de fourniture de gaz couvrant la période du 23/03/2014 au 06/05/2014 sous le libellé "contrat ESSENT inoccupation" et au prix de 6.3619 eurocents le KWh Soit le double du prix prévu dans le contrat initial(3.7389).

Conclusion:
1. Pendant 3 mois, ESSENT a baladé sa cliente en lui racontant n'importe quoi et surtout pas ce qu'ESSENT faisait réellement. Il est clair, au vu des dates, que la clôture du contrat du défunt a été faite avant même que le nouveau contrat ait pu être signé.
2. ESSENT a caché la vérité à sa cliente, puisque la facture du 23/03/2014 ne porte AUCUNE MENTION de clôture de compte ou de contrat(faux en écriture?), alors qu'ESSENT s'en sert pour justifier un contrat d'inoccupation entre cette date et la date de fin de contrat contractuelle.
3. Aucun courrier de ESSENT n'a été envoyé pour expliquer ou décrire la procédure employée par ESSENT... qui a, quand même, envoyé un courrier à ORES pour signifier la fin du contrat en date du 23/03(méchanceté gratuite?).
C'est la politique du fait accompli qui est de mise chez ce fournisseur et le client n'a droit à aucune considération.
4. La personne ne va pas se laisser faire et va entamer une procédure contre ESSENT... Puisqu'ils ne répondent pas aux lettres, ni au recommandés.

Conclusion de la conclusion:
Si vous êtes chez ESSENT, vérifiez bien vos contrats et vos factures et surtout les prix mentionnés et les taux de conversion M3/KWh.
Personnellement, comme cette veuve, je suis très heureux d'avoir quitté ce fournisseur qui me prenait aussi pour une vache à lait!

Je signale, au passage, que le changement de titulaire de contrat s'est passé sans problème et en 15 jours maximum, chez BELGACOM et BELPOWER qui ont fait preuve de politesse et de professionnalisme .

Dernière modification par john steeds 24/05/2014 à 19h21.
24/05/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Je crois qu'il ne faut jamais signer de domiciliation à ce genre de fournisseur. Et je suis de plus en plus content d'être resté chez les "institutionnels" pour toutes mes fournitures d'énergie et de services. Je n'ai jamais, depuis 17 ans que j'habite où je suis, eu le moindre problème avec Electrabel, Belgacom, et tous les autres.
24/05/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Les institutionnels ne valent pas mieux. Electrabel m'a envoyé une facture de 22000€... pour une maison vide. Ils ne valent donc pas mieux.

Essent était venu à la maison pour offrir des contrats "verts" bien avant la libération. J'avais passé plusieurs contrats dont j'avais la gestion pour diverses raisons. Un seul était passé. Tous les autres, à la trappe.
24/05/2014 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Rien de tel que Luminus, p
24/05/2014 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Petite erreur, je disais, rien de tel que Luminus, jamais le moindre problème.
24/05/2014 Vieux  
 
  Autre pays
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Electrabel, Belgacom
Benh moi c'est juste ceux là que je fuis comme la peste.
25/05/2014 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
En ce qui mon concerne c'est Lampiris avec qui j'ai eu des soucis... Sincèrement je ne crois pas qu'il y en ai un qui sorte du lot! Ce qui est certain c'est qu'une domiciliation est hors de question.
A lire également sur BricoZone...
Pratique Par REMYNOTE dans Divers, +4 03/11/2013
Prix de l'NRJ chez Essent : aubaine ou arnaque ? Par fred_vdc dans Electricité, +5 28/02/2010
Quitter Essent pour Belpower: judicieux? Par Damiend dans Electricité, +65 22/10/2009
Proposition contrat trois ans Essent Par yapluka dans Electricité, +6 24/02/2009


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société