Le problème épineux du chauffage et ECS

( dans

» Divers

)
Chercher:    

Le problème épineux du chauffage et ECS

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


08/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Bonjour à tous,

Je parcours depuis plusieurs semaines (merci pour vos posts antérieurs qui regorgent d'informations) les différentes solutions possibles pour chauffer une nouvelle habitation et la production d'eau chaude ECS, et je dois dire que j'en ai fait quelques cauchemards (problèmes non résolus en cours de journée donc reproduits pendant la nuit). Voici ma réflection sur le sujet:

Le problème se posait en partant d'une construction en bloc de cellulose de 36.5, bonne isolation du sol, du plafond et du toit et comportant 1 étage, orientation est/ouest, surface habitable 120m².

Entre gain d'argent, facilité, simplicité des systèmes, indépendance énergétique, écologie, affection quand à l'usage du bois de chauffage, ma tête ne s'y retrouve plus mais mon coeur lui sait ce qu'il veut... encore faut-il que cela soit réalisable et cohérant.

Mon point de dépard est et restera le bois, vivant en Ardennes et en connaissance des manipulations que ce mode de combustible imposent, je reste sentimentalement attaché à ce dernier, mais voilà quand est-il de la cohérance du sytème.

1° Partant de l'installation de panneaux solaires pour la production ECS, on en revient à l'appoint nécessaire à cette installation pendant les journées maussades et le peu de performances en hivers. Sachant que je mettrais un pêle dans le salon, il était logique d'envisager une installation DDG, qui règlerait la question du chauffage et compenserait le manque de performance des panneaux solaires.

Réponse d'un chauffagiste: ce système est fortement déconseillé. Ses arguments sont que outre le problème des goudrons lors des chauffes dans le pêle à terme, se pose le problèmes du ballon tampon, de l'électronique des échangeurs, et de l'attention à apporter au boiler car l'eau montrait vite au dessus des 75° et nécessiterait une régulation manuelle trop importante. Il prend l'exemple d'une panne de courant, l'électronique ne fonctionnant plus, les risques des dégâts sur ces derniers seraient inévitables --> réparations couteuses... Dès lors il semblerait qu'une installation ECS (panneaux solaires + DDG (chauffage central + compensation ECS solaire) est un système trop périlleux.

2° Vient alors l'idée d'une PAC + panneaux solaires. Là je trouve le concept intéressant en théorie. Mais quand est-il pratiquement?
Pour qu'une PAC soit performante (comme une PAC air/eau) je dois avoir une production de calories, soit une chaudière existante ou la prise d'air d'un salon où j'aurais placé un poêle ou un feu ouvert par exemple ce qui se traduit par une consommation de bois?!
Je comprends l'idée de faire des économies en récupérant la chaleur du sol et l'air chaud de certaines pièces... Mais ce concept me laisse une gêne et pourrait être exprimée tel que pour faire des économies d'énergie, je dois en consommer! Donc une PAC qui fonctionne sur l'électricité et par la même consommer du bois me paraît être contraire à mes ideaux...

3° Alors l'idée d'une chaudière à bois fait son appartition, si on tient compte qu'une consommation de 20-30 stères de bois par année est nécessaire alors je trouve que ce système pose quelques limites. Brûler du bois en été dans le seul but d'avoir une production ECS me semble être du gâchi. On me propose dès lors une pose de panneaux solaires ou une petite PAC, mais on revient à la problématique du point 1 et 2.

4° Dès lors, l'idée s'impose à moi, et si je construisais une maison passive? J'oublie les blocs de cellulose en 36.5 et je place des blocs de cellulose en 50 cm?

Un problème dans ce concept semble s'éliminer, c'est celui du chauffage. Puisqu'une chose est certaine, je préviligerais le bois, une question de coeur, d'ambiance et de disponibilité du combustible.

L'élément à résoudre est donc l'ECS. Les panneaux solaires semble être une solution mais incomplète. Le coupler à une resistance ne me convient que dans le cas ou je serais absent pendant plusieurs jours. J'en reviens donc à l'idée d'une installation type DDG mais ce qui diffère avec le point 1° c'est que ce sytème ne compenserait que la perte de perfromance des panneaux solaires. Je ne rencontrerais donc pas la problématique de compatibilité du réseau chauffage avec ballon tampon et le réseau ECS.

La question que je me pose dès lors est la suivante:

Dans ce sytsème panneaux solaires ECS + DDG ECS, y-a-t'il moyen d'avoir un système qui se regule de lui même, comme les chaudières? Où serais-je toujours tributaire des fortes pressions engendrées par une trop grande production d'eau chaude quand le poêle est allumé <-- donc obliger de faire des manipulations quotidiennes afin d'éviter que le boiler ne pete comme une cocotte minute?

Vos retours d'expériences avec les différents systèmes sont les bienvenus,

Idnira

Dernière modification par indira 08/06/2012 à 13h13.
08/06/2012 Vieux  
Musicseby
 
 
Désirez-vous un chauffage sol ou de simples radiateurs ?
08/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Si la maison n'était pas passive, je pensais m'orienter vers un chauffage au sol. Maitenant que j'envisage une passive, j'oserais espérer laisser tomber le chauffage central pour un pôele et un feu ouvert.
08/06/2012 Vieux  
Musicseby
 
 
Dans le cas d'une passive alors ... -> pas de chauffage sol

Un poele ou insert bouilleur ECS + chauffage via une batterie de chauffe sur la VMC et c'est fini
08/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Mouais, votre affirmation me semble plutôt simple.

J'en reviens à mon idéal: pourquoi réduire sa consommation en consommant de l'énergie? Installer une VMC engendrera des frais continus en électricité, un entretient des filtres, peut-être du bruit et ce dans le but de chauffer une habitation qui ne demandrait qu'une source de chaleur d'appoint.

Un poêle hydroconvecteur ok mais uniquement pour chauffer l'eau? Bonjour les jours ensoleillés avec un poêle qui brule dans une maison passive uniquement pour prendre un bain!

J'opterais plutôt pour un panneau solaire, production d'eau chaude printemps/été, moins après octobre. Mais celui-ci serait compensé avec une poêle hydroconvecteur lors des périodes moins lumineuses et automne/hivers. Cela me semble être un bon couplage.
Maintenant, est-ce réellement compatible? Comme je posais la question plus haut, est-il possible avec ce système pour des fins d'ECS de garder un indépendance comme les chaudières? C'est à dire une autorégulation? Et non de devoir rester à proximité du boiler dès que j'allume le poêle car la pression augmente avec la t° de l'eau?

Le chauffage de l'habitation serait uniquement produit par le poêle et un feu ouvert à l'étage. Est-ce également pensable et confortable?

Dernière modification par indira 08/06/2012 à 20h09.
08/06/2012 Vieux  
Musicseby
 
 
La VMC DF devient obligatoire avec un concept passif !

Le feu ouvert est exclu mais un insert étanche est permis.

Attention que passif signifie un besoin très limité en température. Ok pour panneaux solaires + tampon (ECS + chauffage)
08/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Merci Musicseby,

Devient obligatoire? Est-ce une obligation légale ou une recommandation? Est-ce imposé lors du contrôle PEB avec obligation administrative de corriger?

Une feu ouvert exlclu? Suivant un principe de précaution ou une interdiction légale?

Dites-moi Musicseby, pouvez-vous me répondre en ce qui concerne le système sanitaire? Est-ce qu'un système panneau solaire couplé à un poêle hydroconvecteur pose des problèmes techniques comme mentionné plus haut? Est-il possible dans cette configuration d'avoir un système autorégularisateur ou la présence et l'attention d'une personne est indispensable?

Bon maitenant si une VMC est vraiment imposée, est-il encore nécessaire d'utilisé un système Panneau solaire couplé hydroconvecteur ou le système panneau solaire + VMC suffit pour avoir une quantité d'eau chaude disponible tout au long de l'année à 60°?
08/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
De fait, voici ce que j'ai pu trouver sur www.maisonpassive.be

Citation:
La VMC DF devient obligatoire avec un concept passif!.
Je n'ai rien trouvé sur cette obligation mais une ventilation naturelle comme des grilles de ventilation ne sont-elles pas suffisantes bien que plus difficile à réguler?

Citation:
Le feu ouvert est exclu mais un insert étanche est permis.
Peut-on installer un foyer au bois dans une habitation passive ?

Il est possible d’utiliser un poêle à bois comme appoint de chauffage pour les jours les plus froids de l’année. Néanmoins, il faut être conscient que la demande en chauffage est très faible et que la mise en régime de ce type d’appoint est lente. La température peut être élevée et provoquer un risque d’inconfort difficile à réguler. Pour installer ce type de système dans une maison passive, il faut veiller à l’étanchéité à l’air de l’ensemble. Le poêle doit être de petite puissance, sa porte doit présenter une étanchéité à l’air parfaite et la prise d’air frais nécessaire à la combustion du bois doit se faire directement à l’extérieur de manière indépendante. Un feu ouvert ou tout poêle alimenté par l’air ambiant de la pièce est totalement proscrit pour des raisons d’étanchéité à l’air mais également pour des raisons de sécurité : la combustion ne peut pas être assurée (risque de CO) par l’air s’infiltrant dans la maison, car celle-ci est extrêmement étanche à l’air.
08/06/2012 Vieux  
Musicseby
 
 
A vérifier mais si aération par des grilles dans les chassis -> perte d'étanchéité -> perte du passif !
08/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Tout à fait Musicseby

D'ailleurs voici quelques lignes qui résument bien l'utilisation d'un poêle à bois + VMC et qui rejoint ce qui vous disiez plus haut.

Citation:
Le poêle à bois au centre de l’habitat peut être une idée particulièrement judicieuse si l’on a un accès au bois. Dans le cadre d’un logement basse consommation un seul poêle à bois suffit pour chauffer tout le logement. En effet la ventilation double flux a pour particularité de répartir de façon homogène la chaleur dans tout l’habitat. Les avantages écologiques et économiques du poêle à bois sont multiples.
Reste cette question sans réponse. Le problème du chauffage central serait réglé: AUCUN!

Maitenant pour profiter au maximum du pouvoir calorifique d'un poêle, quand est-il du couplage Panneau solaire + hydroconvecteur? Existe-t'il des systèmes autorégulés?
08/06/2012 Vieux  
Musicseby
 
 
Il existe des systèmes de vannes 3 voies et des vannes motorisées donc oui ... mais voir avec un pro de la régulation ...
08/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Mmmh c'est une bonne nouvelle ça. Auriez-vous quelques marques ou nom de systèmes que je puisse investiguer cette technologie. Je google système 3 vannes et je vois ce que je peux trouver.

Merci Musicseby!
08/06/2012 Vieux  
Musicseby
 
 
DDG fait des cassettes hydro mais le soucis est que les commerciaux n'y connaissent rien ...

J'étais parti de ce côté et ils n'ont pas su me renseigner correctement.

Le plus dur va être de trouver un pro compétant. Voir peut-être avec Lillimaiden sur ce forum qui pourra vous renseigner car elle a un DDG mais pas satisfaite du SAV
08/06/2012 Vieux  
  38 ans, Luxembourg
 
perso je suis content de mon DDG. Il est branché sur un ballon tampon de 1000 litres sur lequel les chauffages sols viennent se servir via une vanne 3 voie motorisée.
Petit bémol du DDG c'est qu'en entre saison, il faut un minimum de chauffage, et en cas d'absence prolongée (varie suivant le taux de charge du tampon), pas de chauffage. Donc j'ai commandé une PAC air-eau de 8kw mais j'envisage dès que possible de palcer des panneaux thermiques.
Tout ce petit monde raccordé sur le tampon.
09/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
J'ai parcouru plusieurs forums et débats sur le système hydroconvecteur DDG, le système semble vraiment bien mais comporterait plusieurs faiblesses au niveau du système serpentin. D'après ce que j'ai pu lire, le serpentin du système produit par DDG aurait une durée de vie entre 3 ans et 7ans suivant les cas. Avec à la clef un remplacement de ce dernier, que ce soit dû à l'encrassement, l'oxydation ou tout simplement perçé et ce en fonction de l'utilisation du poêle (bon tirage, tirage moyen, combustion lente). Il semblerait que la combustion lente encrasserait rapidement le serpentin avec une accumulation de goudron.

Un point important qu'il faudrait prendre en considération sont les frais liés aux réparations. Le serpentin étant fixé au monstre, le remplacement nécessiterait de disqué ce dernier, retour du serpentin à la firme, commande, réception et remplacement, durée moyenne de réalisation: 10 jours?. Coût du serpentin 600€??? + main d'oeuvre??? avec une moyenne de remplcement disons tous les 5 ans?

Bon, là je commence à déchanter.

Vos expériences m'intéressent...
09/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
A côté de ça, je me rends compte qu'envisager une maison passive impose bien d'autres problèmes, je vous ferai part de ma réflexion. Et que décidemment, rien n'est simple en construction, mais quel bonheur de parcourir toutes ces matières
09/06/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Dès que vous envisagez une maison passive, il est nécessaire d'oublier tous les vieux concepts !

Le chauffage dans une maison passive se règle très vite via de simple batterie de chauffe sur la pulsion vmc.

Mais le VRAI problème est l'ECS car il n'y a pas de chaudière.

Mon expérience me pousse à dire ceci :

chauffage : batterie électrique sur la pulsion.
eau chaude : ballon solaire et appoint électrique OU ballon avec pac

L'idéal serait ballon avec pac relié à des panneaux solaires, mais ça commence à faire très très cher !
09/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
De fait Vanma, L'ECS devient a elle seule un problème important et comme vous le dites, un ballon tampon, panneau solaires + PAC devient très cher et la dépendance à 3 systèmes en comptant le VMC risque de poser des soucis à terme...

La maison passive devient un casse tête sans compter les coûts supplémentaires (même si à long terme on gagne sur la basse consommation d'énergie) et que j'aimerais garder de vieilles habitudes aussi comme un feu ouvert par exemple ou un four à pain traditionnel. Dès lors je me demande si une maison semi passive ne serait pas une solution qui se rapprocherait de mon mode de vie... Je continue l'investigation.
10/06/2012 Vieux  
Musicseby
 
 
De par les critères constructifs actuels, le fait de ventiler est obligatoire de par l'isolation.

Une VMCDF devient obligatoire dans une maison étanche à l'air (maison aux normes actuelles avec un bon constructeur, pour résumer).

Si vous désirez un feu ouvert (senso scripto), il faut penser rénovation car c'est un fameux risque de refoulement (VMCDF) et de perte d'isolation (si ventilation classique).
Pour le feu, il faut partir sur un insert ou poele étanche. Pour le four à pain idem ...

Maintenant il existe le Tulikivi ... poele de masse muni d'un four ... cela peut être la solution mais cela risque d'être disproportionné pour le concept passif.

Pour l'ECS, je regarderais sur des modèles thermodynamiques à mettre sur la sortie de VMC ... cela peut être porteur
10/06/2012 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Indira,
Si vous envisagez une maison passive, je vous conseille de rechercher les sites ou blogs , qui sont généralement très instructifs , de différents propriétaires et d'éventuellement prendre contact avec eux. Si vous suivez ce forum régulièrement, vous aurez remarqué que celui-ci en compte quelques uns (dont entre autres Vanma) qui se feront un plaisir de vous conseiller

Je crois aussi qu'il est très important que votre architecte ne soit pas un néophyte en matière d'habitat passif.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Chauffage et ECS : choix et coût ? Par BenjiBxl dans Chauffage, +31 21/04/2012
Circulateurs sur retour Chauffage & ECS ? Par Amigo8 dans Plomberie, +10 18/05/2011
Problème ECS avec chaudière combi Vaillant VCW 240 Par magostinho dans Chauffage, +2 04/03/2011
Reglage vitesse circulateur chauffage et production ECS Par fievel dans Chauffage, +6 10/12/2010
Besoin d'aide raccord circulateur ECS +chauffage Par quicherchetrouv dans Plomberie, +8 24/08/2010


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société