Le problème épineux du chauffage et ECS

( dans

» Divers

)
Chercher:    

Le problème épineux du chauffage et ECS

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


11/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Merci beaucoup pour vos récations,

Je continue mes recherches et plus j'investigue les technologies plus la problématique prend de l'ampleur. J'en arrive néanmoins à une conclusion: "il n'y aura pas de système parfait" et je vais devoir faire preuve de plus de tolérance, accepter les compromis et accepter que l'indépendance énergétique soit une agréable utopie.

La maison passive est une tendance louable car investir dans l'isolation afin d'abolir le chauffage central semble être intelligent. Si j'ai envisagé une maison passive, force est de constater que la démarche doit rester cohérente.
C'est-à-dire que les matériaux choisis doivent être adaptés à ce genre d'habitation. D'où la pose de chassis triples vitrages, isolation du toit avec 40 cm de laine de roche, un système de ventilation performant, des volets pour les jours très ensoleillés l'été, une étude de l'utilisation des appareillages quotidiens afin de répartir ces calories dans l'habitation, une source de chaleur minimale <-- un poêle deom turbo deviendrait presque ingérable.

<-- mon impression est (cela reste un point de vue personnel avec les limites qu'il comporte) qu'une maison passive, bien qu'un concept intéressant, exprime d'avantage un mode de vie... Ce qui me paraît implicite aux vues de la cohérence que ce système impose. L'étanchéité à l'air que produit une isolation performante, impose à elle seule des comportements qui doivent respecter la logique de l'habitation, donc oublions les portes grandes ouvertes pendant les jours ensoeillés, fini les cuisinières à bois, fin les poêles et feux ouverts. J'entends par poêles, les poêles non étanches à l'air <-- d'où la nécessité d'investir dans des inserts (fonctionnant sur secteur pour la soufflerie, obligatoire pendant la chauffe car l'électronique est mise à mal si la chaleur n'est pas expulsée) ou des poêles étanches (plus chers à l'achat).
A côté de ça, quand est-il du revenu cadastral? N'est-il pas justement supérieur du fait même de la performance énergétique de la maison?

<-- prix de matériaux, nécessité de cohérence = triple vitrage, forte isolation des plafonds et toit, VMC obligatoire, feu d'appoint étanche, Revenu cadastral élevé, tout cela pour une réduction des coûts énergétiques du chauffage central? Dès lors, serais-je encore vivant quand les coûts de la construction passive seront rentabilisés? Je me demande même si nous n'arrivons pas à un extrême et que toute pertes énergétiques même minimes devraient nous rendre coupable. Est-ce sincèrement si dramatique d'utiliser 10 stères de bois au lieu de 4? Et l'état veut généraliser les maisons passives pour 2020?

Avec cela, reste toujours le problème qu'est l'ECS. Panneaux solaires insuffisants, donc l'obligation de le coupler à un sytème de compensation qui peut être électrique, gaz, PAC, bois, pellets?! Dès lors tout se complique:

Panneaux solaires thermiques + appoint électrique = installation bi-horaire (plus honéreux), quand est-il des panneaux solaires thermiques avec les jours nuageux et massades de ce derniers jours (nous sommes en juin)?

Panneaux solaires + appoint gaz = necessite une citerne sous-terraine (prescriptions urbanistiques) = coûts d'installation + dépendance au marché russe pendant les périodes les plus critiques, forte volatilité des prix.

Panneaux solaires +PAC = installation coûteuse, durée de vie limitée, technologie, fonctionne sur réseau électrique.

Panneaux solaires + chaudières bois = installation d'un ballon tampon, vannes 3-4 voies, fonctionne sur réseau électrique. Pour être dispensé des problèmes lors de pannes de courant (assez fréquentes en Ardennes) nécessité d'installer des accus dans le système.

Cela devient un vrai casse tête
11/06/2012 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Le blog très complet et bien fait d'un propriétaire de maison passive : http://www.messitert241.be/ (ce n'est malheureusement pas chez moi) . Et vous remarquerez qu'il laisse ses portes et fenêtres ouvertes en été.

11/06/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Et j'ouvre les miennes aussi ...

La vie dans une maison passive se fait sans aucune contrainte.
11/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Les fenêtres ne sont qu'un point... mais dites moi vanman, à combien a été évalué votre revenu cadastral?
11/06/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Le revenu cadastral n'est pas impacté par le niveau d'isolation.

Si tu veux tout savoir, mon RC non-indexé est de +/- 1650 €, soit un RC normal pour une maison à LLN
11/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Bien sûr que le type de construction et les matériaux choisis entre en ligne de compte pour l'évaluation du RC. Voici ce que j'ai pu trouver sur le site Service Fédéral des Finances.

Quelle est la superfici habitable de votre habitation? Plusieurs salles de bain? Baignoires?


Valeur locative normale nette

La valeur locative normale nette d’un immeuble bâti est établie compte tenu:des éléments propres à l’immeuble en question,des loyers normaux afférents à l’ensemble des parcelles comparables.De manière plus spécifique, la valeur locative d’un immeuble bâti est influencée par:des éléments liés au bâtiment,des critères d’environnement.


Exemples d’éléments liés
au bâtiment
Exemples de critères
d’environnement
caractéristiques constructivesmaison entre pignons ou nonl’âgefacilités d’accèsl’évolution de la conception des constructionssituation du bien dans la communela distribution et la composition des locauxsituation du bien dans l’artèrele nombre de pièces habitablesetc.l’existence ou non de cave, grenier, garage l’équipement etc.
11/06/2012 Vieux  
 
  Liège
 
Je suis dans les mêmes interrogations : que choisir pour la production de chaleur.

N'envisageant pas le passif mais la basse énergie l'émission de chaleur se fera par chauffage sol.

Les calculs faits par mon responsable PEB sont éloquents, sans ou avec VMC il y a une différence d'environ 6700 kWh en déperditions par ventilation.

J'envisageais une chaudière bois, avec tampon(s), soutien solaire, ECS instantanée par échangeur à plaques sur l'eau morte du tampon. Mais là aussi les chiffres parlent: 25kWh de puissance nominale pour la chaudière, 4h de fonctionnement avec une charge de bois (soit environ 100kWh à stocker en tampon), des déperditions dues au tampon, du solaire à dimensionner généreusement. Le tout pour un besoin en chauffage d'environ 8kWh (sans VMC) ou moins de 6kWh (avec VMC).

La débauche de technique (chaudière, relève t°, ballons, vannes motorisées, solaire, ECS via échangeur à plaques), l'encombrement (sans compter le stock de bois), le "boulot", la nécessité de prévoir un appoint électrique (pour tenir hors gel si absence, maladie, coup de tronçonneuse dans les guiboles, ...).
En autoinstallation et en faisant son shopping en Allemagne le prix tient encore la route face aux autres solutions, mais si on fait installer le boulot est conséquent et donc onéreux (sans compter qu'il faut trouver quelqu'un qui maitrise son sujet).

Bilan : je renforce mon isolation, améliore mon étanchéité à l'air, conforte le choix de la VMC et j'opte pour une PAC de petite puissance, pour les temps plus rudes (point de bivalence PAC) ou pour avoir un "coup de chaud" et donc palier à l'inertie du plancher chauffant : poële (pellet ou bois) de petite puissance et étanche.
11/06/2012 Vieux  
  46 ans, Luxembourg
 
Merci Juniorbe de relancer de donner un nouveau souffle au sujet,



J'ai pris contact avec la société DEOM dont j'ai reçu la liste des prix catalogue.
Pour une installation complète ECS + ballon tampon 2 serpentins 800l, chaudière DEOM trubo n°4 15-20 kw,on en arrive à 6879€ (htva 21% 1445) donc 8324€. Je peux éventuellement vous détailler la liste des éléments pris pour le calcul? A compter les coûts d'installation supplémentaires dont je n'ai aucune idée.

Avez-vous évalué les coûts du matériel ainsi que celle de la main-d'oeuvre pour l'installation que vous mentionnez? VMC + PAC+ ballon tampon, Poêle d'appoint?

Dernière modification par indira 12/06/2012 à 01h16.
12/06/2012 Vieux  
 
  Liège
 
J'attends plusieurs devis pour me prononcer définitivement.
J'ai bien quelques devis détaillant des solutions Gaz (propane), Mazout et PAC géothermique, mais de plus grosse puissance.

Question main d’œuvre le calcul sera en grosse partie faussée car nous prévoyons de réaliser une grosse partie nous même, du moins tout ce qui n'est pas hyper-technique et possible sans altérer les garanties.

Difficile de trouver le juste milieu, ce poste chauffage/ECS me fait réfléchir un peu tous les jours et le compromis qui se dessine aujourd'hui se retrouve parfois balayé le lendemain
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Chauffage et ECS : choix et coût ? Par BenjiBxl dans Chauffage, +31 21/04/2012
Circulateurs sur retour Chauffage & ECS ? Par Amigo8 dans Plomberie, +10 18/05/2011
Problème ECS avec chaudière combi Vaillant VCW 240 Par magostinho dans Chauffage, +2 04/03/2011
Reglage vitesse circulateur chauffage et production ECS Par fievel dans Chauffage, +6 10/12/2010
Besoin d'aide raccord circulateur ECS +chauffage Par quicherchetrouv dans Plomberie, +8 24/08/2010


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société