Les maisons passives sont très dangereuses en cas d’incendie

( dans

» Divers

)
Chercher:    

Les maisons passives sont très dangereuses en cas d’incendie

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


14/07/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
pourquoi ne pas imaginer un système d'injection de secours d'un gaz tel que le CO2.
ceci coupé à une sirène spécifique.

le proprio peut ainsi savoir que l'injection va se faire, il peut donc sortir et laisser agir son système de secours
14/07/2010 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
contrairement au detecteurs d'incendie, ces système à gaz nécessitent tout une infrastructure (stockage de bouteilles, tuyauteries, etc.)
14/07/2010 Vieux  
  33 ans, Bruxelles
 
sans parler du risque d'asphyxie en plus de la fumée... sympa pour les piégés - au moins c'est plus propre au ramassage...

Dernière modification par superchiwawa 14/07/2010 à 11h22.
14/07/2010 Vieux  
 
  37 ans, Liège
 
Moi ce qui me titille la dedans c'est que c'est en 2010 soit environ 40ans après l'apparition du concept passif que (cocorico?.?.?) on découvre les dangers du passif. Ce qui signifierait que ni les allemands ni les nordiques n'avaient fait de tests la dessus auparavant....Je suis assez sceptique là... Il faudrait également comparer le danger de la maison passive par rapport aux constructions traditionnelles, histoire d'avoir une idée du danger réel.
14/07/2010 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Je crois qu'il faut remettre l'église au milieu du village...

Est-ce qu'une maison qui brule est dangereuse ? Oui
Est-ce qu'une maison "normale" qui brule est dangereuse ? Oui
Est-ce qu'une maison passive qui brule est dangereuse ? Oui

Le fait qu'une maison passive présente certains risques spécifiques potentiels est, théoriquement, possible. Tout comme quelqu'un qui entrepose des produits inflammables chez lui présentera d'autres risques spécifiques potentiels, tout comme un immeuble de 25 étages ou bien encore un immeuble qui a une pompe à essence ou rdc. On se trouve dans le même ordre d'idée pour les panneaux photovoltaïques. Pas dit qu'il y aura électrocution mais c'est une possibilité (à tout le moins théorique).

Que les pompiers soient attentifs aux risques potentiels et théoriques me semble donc tout à fait normal. Mais pas de quoi non plus remettre en cause un type de construction pcqu'il présente des spécificités.
14/07/2010 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par jack333 Voir le message
-> BenjiBxl
Tu peux expliquer quel est le risque électrique d'un panneau photovoltaïque ???????
Si la lance incendie entre en contact avec les connecteurs du panneaux lorsque le panneau est ensoleillé, il peut y avoir électrocution.
14/07/2010 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par boubanstik Voir le message
mais alors, comment le détecteur va détecter la fumée si la vmc fonctionne ?
Les débit d'une VMC ne sont pas plus important dans une maison passive que ce qui est imposé dans toute les construction de maison depuis 1996.

Il s'agit d'une ventilation hygiénique et non d'une ventilation intensive.
14/07/2010 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par bornslicky Voir le message
Moi ce qui me titille la dedans c'est que c'est en 2010 soit environ 40ans après l'apparition du concept passif que (cocorico?.?.?) on découvre les dangers du passif. Ce qui signifierait que ni les allemands ni les nordiques n'avaient fait de tests la dessus auparavant....Je suis assez sceptique là... Il faudrait également comparer le danger de la maison passive par rapport aux constructions traditionnelles, histoire d'avoir une idée du danger réel.


Mais là je suis tout à fait d'accord avec toi.

Si réellement il y avait un danger, je pense que les grands normatifs que sont les allemands auraient déjà réagi.

Soit en interdisant les maisons passives, soit en modifiant la manière de les construire.

Et il faut tout de même mettre des chiffres sur ce que l'on affirme :

ma maison foit 540 m³
Le blower door est de 0.22

Ca veut tout de même dire que 120 m³/heure d'air peut rentrer dans la maison pour alimenter le feu.

Je pense que ceux qui ont jeter ce pavé dans la marre ne savent pas ce qu'est une maison passive.
14/07/2010 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par laurent.be Voir le message
Les maisons passives sont tellement bien isolées qu’il arrive que le coeur d’un incendie s’éteigne de lui-même. Mais le feu qui couve peut être à l’origine d’un retour de flamme ou d’une explosion si on ouvre une fenêtre ou une porte.

Les maisons passives sont tellement bien isolées qu’il est déjà arrivé à plusieurs reprises que le coeur d’un incendie s’éteigne de lui-même en raison d’un manque d’oxygène. « Mais le feu continue à couver, ce qui peut avoir des conséquences si quelqu’un ouvre une fenêtre ou une porte », indique-t-on chez les pompiers de Knokke. Le SPF Intérieur a demandé qu’une étude soit réalisée sur la sécurité des maisons passives en matière d’incendie, rapporte mardi Het Nieuwsblad.
Les maisons passives utilisent un minimum d’énergie. « C’est bien pour le porte-monnaie, mais pas si un incendie se déclare », explique Jérôme Glorie, directeur-général Sécurité et Prévention au SPF Intérieur.
« La fumée qui se dégage à l’intérieur ne peut sortir et un feu qui à première vue semble éteint peut être à l’origine d’un retour de flamme ou d’une explosion si on ouvre une fenêtre ou une porte. Cela conduit à des situations très dangereuses, tant pour les habitants que pour les pompiers. » Comme la chaleur ne sait pas non plus sortir dans les maisons passives, la température autour du coeur de l’incendie est dès lors beaucoup plus élevée que pour un incendie « normal ». « S’il y a une ventilation suffisante, 35 pc de la chaleur s’échappe par le haut et 65 pc par les côtés. Dans une maison passive toute la chaleur est renvoyée au coeur de l’incendie », explique Jean-Claude Vantorre, lieutenant chez les pompiers de Knokke-Heist.
Le SPF Intérieur doit décider fin 2010 si les architectes et entrepreneurs doivent construire différemment les maisons passives
Je tiens à saluer la pertinence de ce poste. On entend souvent critiquer les maisons passives avec des arguments tel que:

ça ne respire pas, c'est bcq plus cher, ça ne marche pas...
Ces arguments là ne sont pas pertinent.
la ventilation est assurée par un système avec contrôle des débit qui offre une ventilation optimal, le surcoût est assez vite récupéré avec les économies d'énergies, les maisons réalisées et certifiées selon des méthode développée en allemagne prouve que ça fonctionne et il y a une maélioration constante depuis des années.

En ce qui concerne le risque en cas d'incendie. Cela va certainement amené à revoir certains éléments de la conception. Peut être avec des système de sprinkleur automatique comme dans les grands immeubles ou par des systèmes de détection incendie plus performant.
Quoi, qu'il en soit, c'est un élément à prendre en compte. Mais ce n'est pas pour autant que le concept maison passive est à jeter à la poubelle.

De nombreuses évolutions technique se sont révélée catastrophique, il n'y a cas observer le cas de l'amiante. Mais sans c'est évolutions, nous habiterions toujours dans des maisons contruite avec les méthode du début du siècle.
14/07/2010 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par vanma Voir le message
Mais là je suis tout à fait d'accord avec toi.

Si réellement il y avait un danger, je pense que les grands normatifs que sont les allemands auraient déjà réagi.

Soit en interdisant les maisons passives, soit en modifiant la manière de les construire.

Et il faut tout de même mettre des chiffres sur ce que l'on affirme :

ma maison foit 540 m³
Le blower door est de 0.22

Ca veut tout de même dire que 120 m³/heure d'air peut rentrer dans la maison pour alimenter le feu.

Je pense que ceux qui ont jeter ce pavé dans la marre ne savent pas ce qu'est une maison passive.
120m³/heure pour un volume de 540 m³, c'est fort peu, mais c'est justement suffisant pour alimenter en oxygène un feu qui couve. à l'intérieur d'une parois.
Ce type de feu peut se développer pendant plusieurs heures et lorsqu'il y a un apport important en oxygène, il se produit une sorte d'explosion. (retour de flamme)

On peut retrouvé ce phénomène avec un feu dans un local mal ventilé (buanderie, débarras...) le feu couve pendant longtemps et lorsqu'on ouvre la porte, une grande flamme jaillit et embrase tout ce qui est combustible.

Il faut aussi noté qu'il n'y a pas plus de risque de déclenchement d'incendie dans une maison passive et comme cela a été mentionné, un incendie est dangereux dans n'importe quel type de maison.
14/07/2010 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Si la lance d'incendie entre en contact avec les connecteurs du panneaux lorsque le panneau est ensoleillé, il peut y avoir électrocution.
Pas tant que ça. Le panneau n'ayant pas de terre, le courant ne peux pas suivre le trajet panneau -> lance -> pompier -> terre -> panneau. Comme mentionné dans un lien ci-dessus, le risque n'existe que si un des cables du panneau touche le sol, le courant risquant alors de faire panneau-> lance -> pompier -> flaque d'eau au sol -> cable -> panneau.

Il y a peut-être des risque spécifiques à une maison passive mais les pompiers, il me semble, ne demandent pas d'arrêter ou supprimer ces risques, ils demandent juste à en être informé. Et il est vrai que quand tu interviens sur une maison, t'as aucun moyen de savoir qu'elle est passive avant d'intervenir. Alors qu'un immeuble, t'es au courant qu'il fait approximativement 25 étage, ça se voit ;) Donc ouais, une indication du risque spécifique à l'entrée de la maison, pourquoi pas. On dois bien indiquer sur les voitures qu'elles sont équipée au LPG étant donné qu'en cas d'incendie l'intervention est spécifique....
14/07/2010 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
120m³/heure pour un volume de 540 m³, c'est fort peu, mais c'est justement suffisant pour alimenter en oxygène un feu qui couve.
Renouvellement +- toutes les 5h de la totalité. Je suis a peu près certain que ma vieille maison mal ventillée et absolument pas passive fait circuler moins d'air que ça. Le problème déjà mentionné c'est qu'en cas d'incendie, il y a fort à parier que la VMC va s'arrêter (défaillance électrique, suie dans les filtres, etc)
14/07/2010 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par tchize_ Voir le message
Renouvellement +- toutes les 5h de la totalité. Je suis a peu près certain que ma vieille maison mal ventillée et absolument pas passive fait circuler moins d'air que ça. Le problème déjà mentionné c'est qu'en cas d'incendie, il y a fort à parier que la VMC va s'arrêter (défaillance électrique, suie dans les filtres, etc)
On peut être surpris de la quantité d'air qui rentre dans nos maison (même quand toutes les fenêtres sont fermées).

Il faut aussi savoir que le débit calculé lors d'un test blower door est réalisé en créant une dépression de 50 Pa entre l'intérieur et l'extérieur. Le débit ne peut donc pas être pris comme référence pour calculer un taux de renouvellement de l'air puisque cette "dépression" ne correspond pas à une situation réelle.

otre maison mal isolée, mal ventilée aura certainement un débit + de 20 fois supérieur dans les même conditons de calcul.
14/07/2010 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
me semblait que ce que vous aviez donné est le débit assuré par VMC. Surpression ou pas, la VMC fonctionne, tandis que sur une vieille maison, sans courant d'air, l'air ne bouge pas ;) Bref tout ça pour être relatif, dans une vieille baraque aussi, (et souvent plus, y a qu'à voir les intoxications au CO) l'air stagne et le risque existe de retour de flamme.
14/07/2010 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
On peut être surpris de la quantité d'air qui rentre dans nos maison (même quand toutes les fenêtres sont fermées).

Il faut aussi savoir que le débit calculé lors d'un test blower door est réalisé en créant une dépression de 50 Pa entre l'intérieur et l'extérieur. Le débit ne peut donc pas être pris comme référence pour calculer un taux de renouvellement de l'air puisque cette "dépression" ne correspond pas à une situation réelle.

otre maison mal isolée, mal ventilée aura certainement un débit + de 20 fois supérieur dans les même conditons de calcul.
J'avais expliqué dans un poste que le test blower door ne représente pas grand chose
(stat → on fait dire ce qu'on veut) un peu comme le taux de cholestérol. Autrefois un taux x qui ne permettait pas de diagnostiquer le problème de cholestérol aujrd'hui
le permet, pq? → le fric. Mais bon le poste s'est volatilisé.
De même pour le test bd, suffit de changer la manière d'interpréter et les tables
théoriques pour dire que votre maison est une passoire.


Je suis très sensible au courant d'air, et il m'est impossible de rester dans une maison
avec vmc double flux. Donc me dire que la vmc ne génère pas de courant d'air est assez subjectif. Chez moi je ne ressens rien par contre chez maman si.
15/07/2010 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Voila la réponse de la Plate-forme Maison Passive.

Citation:
Posté par Plate-forme Maison Passive Voir le message
La lettre d'information de la Plate-forme Maison Passive

PMP news - express / Un peu de fumée sans feu...



En réponse aux articles parus dans les médias ces derniers jours concernant le risque présumé de grave incendie dans les maisons passives, la Plate-forme Maison Passive (PMP) tient à contribuer au débat et fait le point avec M. Hervé Breulet, de la Direction des risques accidentels de l'ISSeP et promoteur de l'étude commanditée par le SPF Intérieur.

De quoi s'agit-il ? Constatant l'étanchéité à l'air quasi parfaite qui fait la réputation de ces maisons, les pompiers se demandent s'il n'existerait pas un risque qu'un feu couvant par défaut d'oxygène à l'intérieur du bâtiment ne puisse déclencher une explosion lors d'un apport brutal d'oxygène, par exemple au moment où des pompiers en intervention entreraient en brisant une vitre ou la porte d'entrée. Ce phénomène, connu des services de pompiers, porte le nom de backdraft.

Voilà plus d'un an que la PMP s'intéresse à la question, faisant suite à l'inquiétude formulée par un pompier formateur spécialisé dans ce phénomène (M. PL. Lamballais).

Pour apporter des réponses à ces questions légitimes, la PMP a participé à un travail réalisé par des étudiants de l'université de Mons et plus récemment, en tant qu'expert du standard passif, à une étude commanditée par le SPF Intérieur à l'association ISSeP / UMons, dont l'expérience est reconnue depuis plus de 40 ans dans le domaine de l'incendie des bâtiments et couvre un large champ d'action (tests en laboratoire, expertises, prévention, enseignement, simulations, études post sinistre…). La PMP a interrogé M. Hervé Breulet, de la Direction des risques accidentels de l'ISSeP et promoteur de la recherche précitée, dont les conclusions devraient être livrées pour la fin de l'année.

Pour M. Breulet, une maison passive n'est pas spécifiquement plus dangereuse pour ses habitants ou pour les pompiers qu'une maison traditionnelle. Si la crainte du backdraft est bien compréhensible, elle ne semble pas vérifiée dans les premières simulations réalisées. L'étude dirigée par M. Breulet, intitulée « Passive House and Fire = Inferno ? », part de l'hypothèse que « s'il n'y a pas de risque plus élevé » avec les maisons passives, alors on peut également écarter ce risque avec les maisons basse-énergie et autres nouvelles constructions relativement bien isolées et étanches.

Selon M Breulet, il faut se rappeler que le point de départ du foyer d'incendie est d'abord lié au contenu (mobilier, objets, etc.) d'une habitation, ce qui n'a rien à voir avec son éventuel caractère passif et est beaucoup plus important que l'épaisseur d'isolant disposé dans ses murs.

Ensuite, les premiers résultats montrent que le temps d'évacuation pour les habitants d'une maison passive est équivalent à celui d'une maison dite « traditionnelle ». Un autre point important est que les phénomènes de backdraft et de flashover (extension du foyer de l'incendie à l'ensemble des matières combustibles présentes dans le local à cause d'une température trop élevée) ne sont visiblement pas directement liés à l'étanchéité à l'air du bâtiment car on constate en effet que ces phénomènes se produisent aussi dans des bâtiments non isolés.

Enfin, pour M. Breulet, un bâtiment soumis à une température supérieure à 200°C, qu'il soit passif ou non, ne peut sans doute plus être considéré comme réellement étanche à l'air…

Pour résumer, si on comprend l'inquiétude des corps de pompiers face à de nouvelles performances constructives, il semble qu'on fasse actuellement beaucoup de fumée, mais qu'on manque en réalité de faits alarmants. Certes, les habitudes des équipes d'intervention devront sans doute évoluer pour plus de sécurité (d'où l'étude en cours) et chacun reste conscient du risque que cela comporte. Il ne faut donc pas minimiser l'importance de la sécurité des occupants et des pompiers.

Mais à ce jour, aucun incendie n'a pu être signalé dans une maison passive, même dans des pays comme l'Allemagne ou l'Autriche. Ceci peut signifier plusieurs choses : soit l'information n'a pas été relayée, soit il n'y a réellement pas encore eu d'incendie dans une maison passive (ce qui est peu probable, au vu des statistiques de l'ISSeP), soit les pompiers ne se sont tout simplement pas rendu compte qu'ils intervenaient sur une maison passive…

Finalement, la prévention reste le plus important. Seule une maison sur dix est aujourd'hui équipée d'un système de détection conforme à la réglementation… Ce serait pourtant sans aucun doute la moins coûteuse des interventions.

Benoit QUEVRIN, Coordinateur PMP.
15/07/2010 Vieux  
 
  37 ans, Brabant Wallon
 
En conclusion, encore une fois, la presse fait du foin pour remplir les pages des journaux où les cases du JT sans prendre la peine de recouper ses sources.

En conclusion, tout ceci n'est qu'une NON-INFO de plus.
15/07/2010 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
La plateforme maison passive se protège (si besoin est), rien d'anormal.

Mais bon si les allemands ne disent rien c'est qu'il n'y a pas de problème.
19/07/2010 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Je viens de lire les topics ci-avant. Ma concluision: Si une maison passive brûle, n'arrêtez surtout pas l'incedie vous augmentez vos chances d'être indemnisé par votre assureur.

BàVs
20/07/2010 Vieux  
 
  70 ans, Namur
 
bonour a tous.
il me semble que je ne suis pas assez assidu à suivre les interventions, celle-ca m'avait échappé.

j'en ai parlé ailleurs http://maisonpassive.choppin.be/?p=781 (excusez la pub pour mon blog, je ne vais pas recopier)
il faut bien se dire que les réactions qui viennent de personnes n'ayant pas habité ni étudié les système de contruction "lmaison passive" sont avant tout cchargées d'émotions: peur aversion, inquiétude, etc.

on pourrait répondre point pas point à tout ce qui a été dit contre ce système de construction, sans réussir à convaincre ses détracteurs. ma seule réponse sera: dès qu'elle sera finie (attendez un peu quand même!), ma maison de vacances passive sera visitable et habitable.

chiche
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
les cuisines à la mode ne sont pas les nôtres. Par dimdes dans Cuisine equipée, +67 15/09/2010
Les plaques Fermacell sont-elles conseillées dans les SDB? Par PeterMacGonagan dans Finitions, +2 06/04/2010
Cas particulier d'isolation : toit en tuiles très pentu Par Ministre dans Isolation, +2 15/07/2008


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société