Limiter la durée des prêts hypothécaires

( dans

» Divers

)
Chercher:    

Limiter la durée des prêts hypothécaires

- Page 3
Page 3 sur 5 Page precedente 12 3 45 Page suivante


09/11/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
  intègre est connecté maintenant
Pour sortir de l'assistanat, il faut travailler.
Dans les métiers du bâtiment, et les métiers directement liés à ceux-ci, il manque près de 40.000 personnes en Belgique. Mais on ne trouve personne. Pourquoi ??
Parce qu'une bonne partie, (je dis bien pas tous), des assistés se trouvent confortablement installés dans leur assistanat. Une partie fait un petit boulot au noir à côté de son salaire d' "assisté à ne rien faire".
" Pourquoi se casser le cul à travailler, se lever à 6 heures du mat, alors qu'on peut vivre cool avec le chômage et en chipotant à droite et à gauche" . Réponse authentique reçue d'un jeune qui vivait chez ses parents, à Charleroi, quand j'étais vendeur chez Durabrik.
Quand je reçois des coup de téléphone de mères qui cherchent un emploi pas trop dur pour leur "petit" qui ne sait pas bien comment s'y prendre pour trouver du boulot, moi ça me fait grimper au mur. Quand on vient sonner en me demandant si je veux bien signer un papier prouvant qu'on est venu se présenter pour un emploi, sans prendre rendez vous et en sachant bien que je n'engage personne. Je trouve cela révoltant.
Du boulot, il y en a, mais faut mouiller sa chemise pour sortir de l'assistanat.
Et ça, il n'y en plus beaucoup qui savent le faire.

Si il y avait moins de fainéants, et de faux assistés, on pourrait mieux assister ceux qui en ont vraiment besoin.
09/11/2009 Vieux  
 
  35 ans, France
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Pour sortir de l'assistanat, il faut travailler.
Dans les métiers du bâtiment, et les métiers directement liés à ceux-ci, il manque près de 40.000 personnes en Belgique. Mais on ne trouve personne. Pourquoi ??
Parce qu'une bonne partie, (je dis bien pas tous), des assistés se trouvent confortablement installés dans leur assistanat. Une partie fait un petit boulot au noir à côté de son salaire d' "assisté à ne rien faire".
" Pourquoi se casser le cul à travailler, se lever à 6 heures du mat, alors qu'on peut vivre cool avec le chômage et en chipotant à droite et à gauche" . Réponse authentique reçue d'un jeune qui vivait chez ses parents, à Charleroi, quand j'étais vendeur chez Durabrik.
Quand je reçois des coup de téléphone de mères qui cherchent un emploi pas trop dur pour leur "petit" qui ne sait pas bien comment s'y prendre pour trouver du boulot, moi ça me fait grimper au mur. Quand on vient sonner en me demandant si je veux bien signer un papier prouvant qu'on est venu se présenter pour un emploi, sans prendre rendez vous et en sachant bien que je n'engage personne. Je trouve cela révoltant.
Du boulot, il y en a, mais faut mouiller sa chemise pour sortir de l'assistanat.
Et ça, il n'y en plus beaucoup qui savent le faire.

Si il y avait moins de fainéants, et de faux assistés, on pourrait mieux assister ceux qui en ont vraiment besoin.

+1

Intègre Président! Intègre Président!
09/11/2009 Vieux  
 
  32 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Du boulot, il y en a, mais faut mouiller sa chemise pour sortir de l'assistanat.
Et ça, il n'y en plus beaucoup qui savent le faire.
Tout à fait d'accord et il ne faut pas spécialement être universitaire pour en trouver.
Mon patron m'a donné mon préavis le 1 novembre, bah aujourd'hui 9 novembre je viens de démarrer un nouveau boulot.
Comme quoi il y a moyen de trouver du boulot très rapidement (j'ai pas été un seul jour au chomage vu que mon préavis courrait jusqu'a fin novembre normalement), évidemment c'est pas le boulot super passionnant qu'on pourrait rêver mais bon ça dépanne, et je préfère ça à l'assistanat.
09/11/2009 Vieux  
  49 ans, Liège
 
Citation:
Posté par benoit17 Voir le message
Penser dans l'intéret collectif plutot que pour sa petite personne
L'intéret collectif je le vois tous les mois sur ma feuille de paye... Et je n' ai aucun cas de concience avoir un quelques faire la manche... Du travail y en a plein, dans ma profession, il ya des offres d'emploi un peu partout mais évidement faut se taper 12 a 15 heures par jours puis ca peut sont près a le faire...

Charité bien ordonée commence par sois même
10/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
je répondrais libre à vous de devenir riche.

Mais il faut avoir la volonté d'avancer, il ne faut pas tout attendre de la "société" qui devrait tout prendre en charge, comme certains le croient.
Je suis tout à fait d'accord avec GaP.
Il faut savoir s'adapter, gérer en fonction de son budget, se délocaliser si nécessaire..... et ne pas attendre qu'on vienne tout vous apporter sur un plateau.
Donnez la même somme à chacun, après un an, il y aura de nouveau des pauvres et des riches.
Certains savent gérer, d'autres claquent tout stupidement.

Je n'accepte pas les gens qui se plaignent tout le temps.

Libre à eux de réagir, mais il faut avoir des c...illes pour cela.
Mais beaucoup ne font aucun effort à l'école, il faut déjà au départ quand on est jeune, apprendre, ne pas glander à l'école jusqu'à l'âge de la quitter.
Ensuite, il faut continuer à apprendre toute sa vie.
Un jour où je n'apprends pas est un jour où je vieillis !!

Oui, ça demande des efforts et beaucoup n'aiment pas ça.
Mais c'est la seule manière d'avancer.
Il ne faut compter que sur soi-même, mais quand on préfère faire la java que de travailler, il n'y a pas grand chose qui bouge.
J'avais rien au départ pour démarrer dans la vie, j'ai quitté l'école à 17 ans sans aucun diplôme.
Je suis un mec bêtement normal, je ne suis pas du tout apparenté à Superman ,
J'ai subi quatre ou cinq fusions et délocalisations d'entreprises avec des chaises musicales de 1600 personnes et 800 chaises à l'arrivée.
J'ai aussi eu divorce, séparation, redémarrage à zéro à 33 et à 55 ans.
(plus des petites fois entre les dates)
Je me suis retrouvé, suite à la faillite de Multi Home, au chômage à 52 ans avec un trou de 500.000 francs.

Plutôt que de pleurer sur mon sort et d'aller au chômage, j'ai démarré ma propre affaire, et maintenant 10 ans après, ça marche raisonnablement bien, à force de travail et de persévérance.

Et je pense avoir des références sur le forum/site, qui peuvent vous prouver qu'il y a moyen de faire des affaires honnêtement, sans escroquer les gens.

Je ne serai jamais riche personnellement (je n'en ai pas les moyens !!) , mais avec la "richesse économique" générée par mon entreprise, je donne du boulot à une quarantaine de personnes chez mes sous traitants durant une bonne partie de l'année.
Alors arrêtez de vous lamenter et bougez, travaillez, activez vous, les 35 heures semaines en tant qu'indépendant, je les fais en trois jours, et je travaille 6 jours semaine.

Et j'ai aussi éduqué 2 gosses (+ 2 à temps partiel), et qui s'en sont bien sorti car on leur a aussi inculqué les principes que j'ai appliqué moi même.

L'honnêteté et le travail, le travail, le travail.

Integre, je suis d'accord dans l'ensemble avec toi - mais avec quelques nuances toutefois.

J'ai bosse toute ma vie aussi, meme si je n'ai que 32 ans. Je n'ai jamais chome, j'ai deux diplomes (une licence et un graduat), je bosse dur et gagne ma vie honnetement.
A cote de ca, l'an 2009, c'est pas comme il y'avait 40 ans.
Aujourd'hui, avec un salaire moyen de 1500 euros nets, tu vis comment ? Quand tu bosses encore plus dur, et que tu demandes une augmentation a ton boss qui lui s'enrichit bien, il te repond texto: "si t'es pas content, va voir ailleurs, y'en a des dizaines qui font la file devant le batiment pour se faire engager". Le pire la dedans, c'est qu'il a raison... aller ailleurs pour la meme miserable paie ? On se sent en situation de semi-precarite. Au moins, il y'a 50 ans, quand tu rentrais dans une boite, tu y faisais tres souvent toute ta carriere... Aujourd'hui on vire partout et tu te demandes si demain c'est pas ton tour.
Je vois bien le comportement stresse de beaucoup de collegues de 45 ans. Des qu'on parle de licenciements dans la societe, ils ont litteralement les mains qui tremblent ! Ils ont souvent des familles, enfants, prets hypothecaires, etc etc a gerer, et perdre son boulot a 45 ans, ca doit pas etre facile aujourd'hui - meme pour les plus courageux d'entre nous.
De mon cote, je ne me plains pas. Je bosse apres mes journees, je suis independant complementaire (informatique) et je ne declare rien.. Je vole l'etat, en gros. C'etait pas ma vie revee, pour etre sincere - mais gagner a peine 300 euros de plus que le chomage, c'est pas le reve non plus

Et a cote de ca, pour ce qui est de notre projet immobilier (ma femme et moi), nous avons choisi de faire construire notre maison a ossature en bois par une societe Tcheque. C'est plus de deux fois moins cher que chez nous pour un niveau de qualite souvent superieur et toutes normes respectees. Au moins, la bonne chose qui ai change en 40 ans, c'est l'ouverture a la concurrence au niveau mondial - ce qu'on ne connaissait pas avant... (enfin, si, on connaissait ca mais d'un autre angle: l'etat a bien fait venir des travailleurs etrangers pour ses mines et son metro bruxellois)

J'espere que tout se passera bien. Pour le moment, nous cherchons un petit terrain dans le namurois. On va faire certainement petit, mais bien
Et ce qui sera encore plus certain, c'est qu'on va retrousser nos manches et y mettre la main a la pate aussi !

Dernière modification par Damdidam 10/11/2009 à 13h22.
10/11/2009 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Pour sortir de l'assistanat, il faut travailler.
Dans les métiers du bâtiment, et les métiers directement liés à ceux-ci, il manque près de 40.000 personnes en Belgique. Mais on ne trouve personne. Pourquoi ??
Parce qu'une bonne partie, (je dis bien pas tous), des assistés se trouvent confortablement installés dans leur assistanat. Une partie fait un petit boulot au noir à côté de son salaire d' "assisté à ne rien faire".
" Pourquoi se casser le cul à travailler, se lever à 6 heures du mat, alors qu'on peut vivre cool avec le chômage et en chipotant à droite et à gauche" . Réponse authentique reçue d'un jeune qui vivait chez ses parents, à Charleroi, quand j'étais vendeur chez Durabrik.
Quand je reçois des coup de téléphone de mères qui cherchent un emploi pas trop dur pour leur "petit" qui ne sait pas bien comment s'y prendre pour trouver du boulot, moi ça me fait grimper au mur. Quand on vient sonner en me demandant si je veux bien signer un papier prouvant qu'on est venu se présenter pour un emploi, sans prendre rendez vous et en sachant bien que je n'engage personne. Je trouve cela révoltant.
Du boulot, il y en a, mais faut mouiller sa chemise pour sortir de l'assistanat.
Et ça, il n'y en plus beaucoup qui savent le faire.

Si il y avait moins de fainéants, et de faux assistés, on pourrait mieux assister ceux qui en ont vraiment besoin.

De part mon job, je côtoie tous les jours des professionnels de l'assistanat.

Pour ne pas mâcher mes mots, ce sont ,pour les trois quarts, des chômeurs ou émargeant du CPAS ou de la vierge noire...

Certains sont un peu plus courageux que d'autres et bossent un peu black...

Pendant que les honnêtes travailleurs que nous sommes cotisent pour leur payer :
- le complément du loyer ridicule qu'ils paient, ou pas, à la société de logement.
- le complément de leur "forfait" gaz-élec qui ne dépassera jamais un certain montant... même si on chauffe à 30° toute l'année avec le fenêtres ouvertes.
- des employés qui viennent tondre leur pelouse.
- une quasi gratuité des soins de santé.
- des tarifs au ras des paquerettes pour les transports en commun.
- des réductions sur les taxes tv.
- des "amnisties" sur certaines dettes cumulées à travers différents organismes de crédit.
-... et ce ne sont que quelques exemples, certains ne peuvent figurer sur un forum et relève du secret professionnel...malheureusement.

In fine, ces personnes n'ayant pas tous les frais qu'un travailleur se voit infliger par le simple fait de travailler (frais de voiture et déplacement, frais de crèche, taxation)... ont plus dans leur poche à la fin de mois que le travailleur qui preste des heures au détriment de sa qualité de vie et de sa vie de famille... vous trouvez ça normal ???

Un jour, révolté par ce système, je me suis permis de reprocher cette complaisance dans l'assistanat à l'un d'eux... on m'a répondu :" rien en vous empêche de le faire" !!!

Ma compagne et moi n'avons pas d'enfant...
Nous avons calculé avec l'arrivée d'un enfant, qu'il est plus intéressant que ma compagne arrête de travailleur et se mette au chômage en qualité de mère isolée....plutôt que de continuer à travailler.... chercher l'erreur !!!! (une voiture en moins, pas de frais de crèche, et gain de la qualité de vie)

Notre pays ferait mieux de lorgner sur le système de certains pays nordiques qui sont des années lumières en avance sur la gestion de leur pays... aussi bien en terme d'économie, de taxation, de gestion de l'immigration, ou encore de soins de santé.

Il est grand temps que le citoyen belge prenne conscience du problème de l'assistanat, et qu'il agisse en conséquence devant les urnes en votant pour certaines valeurs prônées, et pas pour le parti du tonton du voisin ou encore du politicien qui a promis une réduction de taxe qui est susceptible de toucher à court terme son portefeuille !

D'un côté, une partie des électeurs a bien compris qu'il ne faut pas scier la branche sur laquelle ils sont assis...
Et de l'autre, certains...que dis-je... beaucoup (trop) d'électeurs font tout pour interdire la vente de scies....
10/11/2009 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
Je suis dans la même situation que toi damdidam, 22 ans pour la même société
en tant qu'employé et mon salaire tourne autour des 1450.00 net, j'ai des semaines de 38h00 mais j'en fait facilement 10 de plus que je récupère bien entendu (1h=1h même après des 21h00 et w-e. quasiment jamais malade et j'ai beau demander une augmentation c'est "niet" la crise et toujours la crise. Avec ce salaire j'arrive à vivre modestement sans accoter mais c'est la garantie d'un emploi qui pose problème vis à vis d'une banque vous devez être crédible durant le temps d'emprunt ou sinon vente forcée.
C'est évident qu'il y a du boulot qu'on peut en trouver facilement mais avec 45 ans
trop vieux déjà en plus un handicap grave à la main droite (non fonctionnelle)non indemniser car je gagne de trop et de plus une surdité moyenne. C'est pourquoi
je fais tout pour garder mon boulot toujours dispo mais jusqu'à quand il y a des gens prêt à travailler pour 30% moins cher dans les mêmes conditions.
Je ne demande aucune charité,je ne me plaint absolument pas car il y a pire
que nous, je ne demande pas d'avoir un chateau ou vacances aux 4 coins du monde, mais quand on vit à 4 et quand on se serre la ceinture, d'être honnête
ça paie pas
10/11/2009 Vieux  
  54 ans, Namur
 
Ben dis donc Damdidam, sort ton mouchoir!
je n'ai aucun diplôme, licence ou même graduat!
Actuellement, je suis à l'aise. Propriétaire d'une villa & d'un appart, et franc de toutes hypothèques. (et je ne suis pas gosse de riche)
Cette crise, il y a très longtemps que je l'attend et je m'y suis bien préparé.
Aujourd'hui, même si j'étais au chômage, mon train de vie resterait pareil.
2 AVIS (ou conseils)
Vivez toujours EN DESSOUS de vos moyens et ne vous laisser pas tenter par les "miroirs aux alouettes"
En cas de crédit hypothéquaire, mutipliez vos mensualités par le nombre de mois total, et comparez au prix de la maison! Ca va en faire réfléchir plus d'un
Cordialement
10/11/2009 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
Je suis dans la même situation que toi damdidam, 22 ans pour la même société
en tant qu'employé et mon salaire tourne autour des 1450.00 net, j'ai des semaines de 38h00 mais j'en fait facilement 10 de plus que je récupère bien entendu (1h=1h même après des 21h00 et w-e. quasiment jamais malade et j'ai beau demander une augmentation c'est "niet" la crise et toujours la crise. Avec ce salaire j'arrive à vivre modestement sans accoter mais c'est la garantie d'un emploi qui pose problème vis à vis d'une banque vous devez être crédible durant le temps d'emprunt ou sinon vente forcée.
C'est évident qu'il y a du boulot qu'on peut en trouver facilement mais avec 45 ans
trop vieux déjà en plus un handicap grave à la main droite (non fonctionnelle)non indemniser car je gagne de trop et de plus une surdité moyenne. C'est pourquoi
je fais tout pour garder mon boulot toujours dispo mais jusqu'à quand il y a des gens prêt à travailler pour 30% moins cher dans les mêmes conditions.
Je ne demande aucune charité,je ne me plaint absolument pas car il y a pire
que nous, je ne demande pas d'avoir un chateau ou vacances aux 4 coins du monde, mais quand on vit à 4 on se serre la ceinture et d'être honnête
ça paie pas grand chose.Par contre vis à vis des institutions banquaires on doit être solvable ne prendre aucun risque alors qu'eux n'ont rien à foutre des gens
qui se battent tous les jours avec pleins de questions sans réponse et on verra.
c'est sûr s'il y a danger on agit parfois dans des directions non voulues.
Mais je garde espoir pour l'avenir, j'ai pensé qu'avec la crise cela aurait déjà changé
mais je me suis gourré sur tout la ligne, pas que je souhaite la misère à l'aute mais
un refondement sociale. pas tout le monde peut étudier très loin et pas
10/11/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
  intègre est connecté maintenant
Tout ce que tu cites, j'y suis passé personellement. Perte d'emploi à 42 ans, création de ma propre boîte en informatique textile, après 6 ans la clé sous le paillasson (produit trop haut de gamme pour le Bénélux), navigué un peu, représentant en librairies, en articles cadeau, en matériel de boulangerie (jamais payé) puis employé chez Durabrik........ puis Multi Home >>faillite, pas payé, chômage et démarrage de ma propre boîte en construction. Tu vois je n'ai pas été épargné, mais je ne me plains pas pour cela. Et je n'ai même pas de diplôme en quoi que ce soit.

Mais c'est le niveau des dépenses non indispensables qui a augmenté. Pas l'immobilier seulement.
On nous habitué à un tel confort qu'on ne sait plus s'en passer et qu'on dépense l'essentiel à des bien de confort.
Additionne les notes de téléphone, de GSM, d'internet, de pc, d'abonnement télévision, l'acquisition tous les 3-4 ans d'une nouvelle télé, le nombre de télé dans la maison, les deux ou trois voitures du ménage, les électroménagers de luxe (frigo amériain, séchoir,etc ....) et de leur consommation, la note d'électricité globale, etc... etc....
Tu verras que si tu déduis cela, il y a moyen de payer un loyer déjà convenable pour rembourser une maison.
En plus, si tu compares avec les pays limitrophes, tu verras que nous ne sommes pas si mal lottis que cela. Ce qu'il y a c'est que chez nous tout le monde veut sa maison, et que la surface des logements en Belgique est largement supérieure à celle des autres pays européens. Alors que dans d'autres pays, beaucoup moins de gens sont propriétaires de leur logement.
Je n'essaie pas ici de démontrer que l'un ou l'autre à tort, j'essaie simplement d'expliquer pourquoi les choses sont comme elles sont actuellement.
10/11/2009 Vieux  
  49 ans, Liège
 
Je crois que beaucoup de monde vise trop haut ou voit trops grand par rapport a leur revenu...
Il est certain que les salaires sont trop bas par rapport au cout de la vie, et par rapport aux allocations de chomage, mais il est aussi certain que pour beaucoup de gens ca doit tomber tt cuit...

J' en connais beaucoup qui ne veulent pas travailler plus de 38 heures, surtout pas le week end, ou qui préfere appeler le plombier pour changer un joint de robinet parce que le faire soit même c'est chiant, mais ce sont souvent les même qui chialent ou jalousent les autres...

Quand je vois ma soeur et son bouf... de mari, voila des années qu'ils vienent de la mutuelle, déménage tt les ans et demi parce qu'ils ne payent pas leurs loyer, mange des pates et du riz a longueur d' année, mais en contre partie ils jouent les m' a tu vu dans les bistro chic du centre ville, se paye un cheval et des heures karting tt les week end pour leur gamin... Et c'est des gens comme ca qui viennent jalousé la réussite des autres et vont essayé de donner des leçons... cherchez l' erreur...
10/11/2009 Vieux  
 
  33 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Pour sortir de l'assistanat, il faut travailler.
Dans les métiers du bâtiment, et les métiers directement liés à ceux-ci, il manque près de 40.000 personnes en Belgique. Mais on ne trouve personne. Pourquoi ??
Parce qu'une bonne partie, (je dis bien pas tous), des assistés se trouvent confortablement installés dans leur assistanat. Une partie fait un petit boulot au noir à côté de son salaire d' "assisté à ne rien faire".
" Pourquoi se casser le cul à travailler, se lever à 6 heures du mat, alors qu'on peut vivre cool avec le chômage et en chipotant à droite et à gauche" . Réponse authentique reçue d'un jeune qui vivait chez ses parents, à Charleroi, quand j'étais vendeur chez Durabrik.
Quand je reçois des coup de téléphone de mères qui cherchent un emploi pas trop dur pour leur "petit" qui ne sait pas bien comment s'y prendre pour trouver du boulot, moi ça me fait grimper au mur. Quand on vient sonner en me demandant si je veux bien signer un papier prouvant qu'on est venu se présenter pour un emploi, sans prendre rendez vous et en sachant bien que je n'engage personne. Je trouve cela révoltant.
Du boulot, il y en a, mais faut mouiller sa chemise pour sortir de l'assistanat.
Et ça, il n'y en plus beaucoup qui savent le faire.

Si il y avait moins de fainéants, et de faux assistés, on pourrait mieux assister ceux qui en ont vraiment besoin.
ENTIÈREMENT RAISON
J'ABONDE DANS CE SENS
10/11/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
  intègre est connecté maintenant
Ben apparemment, il y encore en Wallonie une majorité de gens qui croient aux revenus du travail. Je me sens moins seul.
Merci pour cette solidarité, parfois je me prenais pour un vieux dinosaure en voie de disparition.
10/11/2009 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
je pense qu'il y a plus de gens honnêtent que des assistés forcés ou voulus!!!
mais bon quand on en rencontre on se demande pourquoi ont trime et de deux ceux
qui se la coule facilement parce qu'ils ont leché le cul dont je ne sais qui et de ceux ce sont les pires car c'est eux qui prennent des décisions parfois dangereuses
(je pense au gens titré manager
10/11/2009 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Ben apparemment, il y encore en Wallonie une majorité de gens qui croient aux revenus du travail. Je me sens moins seul.
Merci pour cette solidarité, parfois je me prenais pour un vieux dinosaure en voie de disparition.
Une majorité, visiblement non...

Pas contre sur un site de bricolage, où les gens n'hésitent pas à se retrousser les manches pour gagner quelques euros et se battent pour réaliser leur projet, oui...
10/11/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
  intègre est connecté maintenant
Ha, non, Shara, po va, heu, non, pas vous !
ne viens pas saper mon moral à nouveau !!!
10/11/2009 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
allez integre on est avec toi, sois y sans crainte tu es un Grand Sage parmis d'autres mais deviennent rare.
J'ai une proposition à te faire laisse ta société à qui ta confiance et monte en politique pour saper le moral de bcps de profiteurs et incapables.
tu sais ce que c'est travailler, chomage, être duppe, problèmes de familles, et je pense que tu peux cerner un menteur d'un sincère.
à méditer si tu devrais y arriver ce sera le buldozer raze motte et on reconstruit fiablement. J'en rêve déjà.......
11/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Attilafifi Voir le message
Ben dis donc Damdidam, sort ton mouchoir!
je n'ai aucun diplôme, licence ou même graduat!
Actuellement, je suis à l'aise. Propriétaire d'une villa & d'un appart, et franc de toutes hypothèques. (et je ne suis pas gosse de riche)
Cette crise, il y a très longtemps que je l'attend et je m'y suis bien préparé.
Aujourd'hui, même si j'étais au chômage, mon train de vie resterait pareil.
2 AVIS (ou conseils)
Vivez toujours EN DESSOUS de vos moyens et ne vous laisser pas tenter par les "miroirs aux alouettes"
En cas de crédit hypothéquaire, mutipliez vos mensualités par le nombre de mois total, et comparez au prix de la maison! Ca va en faire réfléchir plus d'un
Cordialement
sortir mon mouchoir ? je suis pas en train de chialer, a ce que je sache...
tu sais, je suis heureux dans la vie. Je n'essaie pas de vivre au dessus de mes moyens. J'ai grandi dans une cite de logements sociaux de la louviere. Quand je gagne 100 euros, je n'essaie pas d'en depenser 150, tout simplement.
La crise, elle a bon dos, tu sais. Surtout quand tu travailles pour une boite americaine. Des patrons virent, reduisent les salaires, limitent les couts, etc etc ... tout ca en prenant la crise comme pretexte. Faut pas essayer d'argumenter, c'est la meme chose partout.
Moi, perso, je m'en fous aussi pas mal de la crise. J'ai egalement achete un tout petit appartement il y'a 3 ans. Je suis occupe a le retaper moi-meme, et c'est pourquoi je suis inscrit sur bricozone. Si j'etais riche paresseux, je me serais adresse a un plombier pour installer ne fut-ce qu'un joint de robinet.
Je cherche aussi un terrain pour y construire un petit nid et y fonder une famille avec ma petite femme (qui travaille dur aussi).

Ce qui me frustre, pour revenir au debat de depart, ce n'est pas non plus qu'il y ai des riches et des pauvres... ca a toujours existe. Tu peux etre riche le matin et etre pauvre le soir de la meme journee, comme l'a explique Integre.
Ce qui me frustre, c'est que la Belgique devient de moins en moins le pays ou la propriete est accessible a tous, a cause de la speculation.
C'est un jeu parfois hilarant, la speculation. Je veux acheter une maison dans le hainaut, mais comme a 200 metres de sa rue y'a un panneau qui indique "nivelles 12km", le vendeur de l'agence gonfle le prix de 70.000 euros de plus.
C'est tristement burlesque, vous ne trouvez pas ?
Les bruxellois qui ne peuvent plus acheter a bruxelles se rabattent sur les provinces avoisinantes et font gonfler les prix.
t'as des ruines qui se vendent a prix d'or... et on me parle de "prendre des risques" ?! Moi, je pense que la vie, c'est autre chose qu'une loterie. Prendre des risques, tu le fais a 12 ans, quand tu roules a velo sans tenir le guidon
Quand tu deviens adulte, tu essaies de baser ta reussite sur autre chose que le facteur chance.
Quand j'ai choisi de devenir independant complementaire, il y'a 2 ans, je me disais pas non plus qu'il fallait signer des contrats en black, en prenant des risques. Peut-etre suis-je trop reveur ou simplement trop honnete.

Je n'aime pas les chomeurs qui se complaisent dans leur situation en pleurant sur leur sort.
J'aime le bon sens.
En matiere d'immobilier, aujourd'hui, le bon sens a tendance a SE PERDRE.

J'ai aussi parle des promoteurs qui achetent des hectares de terres de culture et les revendent 45 fois le prix.
J'ai aussi parle des abus, des logements insalubres, etc etc etc...

Franchement, faut pas se voiler la face, ca commence a bien foirer.
C'etait le meme cas en espagne. Maintenant, pour acheter un appartement minuscule a madrid (qui n'est pas une ville riche comme barcelone), tu dois emprunter 400.000 euros sur deux generations. Ce n'est pas acceptable, et c'est ce qui va se passer en belgique si ca continue. Pour info, le salaire moyen en espagne se situe entre 1100 et 1200 euros.
C'est le debat de depart qui a ete lance par benoit17.

Allez dire a un espagnol moyen qui ne travaille pas moins que vous de "prendre des risques", ou dites-lui "vous n'avez qu'a devenir riche"; je crois que vous allez partir en vous tenant la joue avec la larme a l'oeil

Bien cordialement.

Dernière modification par Damdidam 11/11/2009 à 00h39.
11/11/2009 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Bonjour Damdicam,
Vous citez justement le problème : les logements sont nettement plus cher ailleurs qu'en Belgique - dès lors pourquoi voudriez-vous que les prix baissent ? En matière de capitale européenne , Bruxelles est la moins chère des capitales de l'ancien bloc de 15 pays 'européens'. Des francais -parisiens- s'établissent même à Bruxelles en profitant du TGV (pour aller bosser tous les jours à Paris ou Lille s'entend).
En Belgique on refuse de se présenter à un emploi, parceque c'est à 5km dans le village d'à coté.

Maintenant la spéculation est une lame à double tranchant. Dans le cas ce cette maison dont vous pensez que le prix est surévalué , rien ne vous empeche de faire une offre à votre prix avec une validité de quelques jours. Si l'offre est refusée - passez tous les jours suivant en faisant des remarques "Alors pas encore vendu ? Evidemment quand on refuse une offre ..".

Ses nerfs craqueront avant les votres.
11/11/2009 Vieux  
  42 ans, Luxembourg
 
Bien d'accord avec toi Damdidam
Il y a eu les années de ce que j'appelle "euphorie économique"
avec une croissance incroyable,les banques "lachaient" des crédits quasi sans limites
On voit ou cela a mené.Fortis USA une branche de Fortis belgique,ça me fait bien rire,ils se sont pris une trempe la bas.Ils pensaient etre plus intelligents que les américains.
Mais bon y a toujours ces prix trop élevés ici,ce sont les notaires qu'il le disent(+-20%
Tant que les gens n'oseront négocier a la baisse les prix d'achats ?
Avant d'acheter la mienne j'en ai vu pas mal et j'ai toujours tirer leurs prix vers le bas,jusqu'au moment ou un a "cédé"
Les grands complices de cette spéculation ce sont les agences immo qui enjolivent les biens (cest leurs fonds de commerce),voyez dans la région de Jodoigne et aussi les promoteurs (Perwez),c'est fou ,ils construisent partout,avec de l'argent emprunté aux banques.Et alors celui qui achète paye plein pot
Mais pire encore et regrettable c'est le changement de plan de secteur qui passe de zone agricole en zone d'habitat.Ca c'est la faute au politique(leur fond de commerce électoral sachant qu'un nouvel habitant vote pour son bourgmestre qu'il ne connait que rarement)
Mais les gens avec peu de revenus et de pensions qui doivent louer a la capitale,c'est pas tenable éternellement.Faut que cela s'arrête.On va avoir de plus en plus de personnes vers les cpas.Alors on augmente les impots ,et qui gagne la dedans,personne
Faudrait trouver des systèmes de régulation,pour les loyers
Et pour les maisons augmenter les frais lors de l'achat (une taxe de 50%)les maisons de plus de 250000€.Je crois que cete limite correspond bien au capacités de remboursement moyen d'une maison
Au plaisir de vous lire
Page 3 sur 5 Page precedente 12 3 45 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
éco-prêts: mythe ou réalité? Par BenN dans Lois, Règlements, Primes, +68 11/09/2009
durée de conservation des plâtres et enduis de finition Par beber001 dans Finitions, +10 19/07/2009
Annexes dans nouvelle construction pour limiter la surface totale Par Choupi dans Construction, +4 19/06/2009
Conseils pour changement chassis + Vitre pour limiter BRUIT Par beegees dans Chassis, fenêtres, velux, +19 27/03/2008


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société