L'impôt sur le revenu locatif va-t-il être doublé?

( dans

» Divers

)
Chercher:    

L'impôt sur le revenu locatif va-t-il être doublé?

- Page 2
Page 2 sur 12 Page precedente 1 2 34 Page suivante Dernière page - Résultats 221 à 229 sur 229


30/09/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par calimerobix Voir le message
Qu'on donne aussi les moyens aux proprios de se protéger de locataires merdiques, destructeurs, insolvables quand la justice arrive (enfin !).
Ca serait sûrement une bonne manière de faire baisser les loyers ça, par contre.
Car si on élimine un facteur risque important, les loyers diminueront d'autant pour les locataires 'normaux'.
(Suis peut-être utopique, mais je le crois qd même )
30/09/2014 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Kenshin Voir le message
A Pékin, il "suffirait", mais en Belgique, je trouverais ça franchement intrusif de limiter à ce point la libre jouissance d'un bien.

Ton exemple parait effectivement disproportionné. Et je suis certain qu'il y a des abus. Mais était-ce un loyer en lien avec la valeur locative réelle ou pas (600 € trop faible, 740 trop haut ?...)

Et quand bien même, chacun fixe le prix voulu, et l'acquéreur paye le prix qu'il veut bien aussi. C'est pareil partout.
Je trouve ça aussi anormal de payer un luminaire 300 € sans comprendre d'où vient ce montant, mais c'est le prix fixé, et je choisis de le prendre ou non.


Sincèrement, quand je vois mes clients, la toute grande majorité est presque "trop" honnête.
C'est justement ce genre de raisonnement qui produit la hausse ! ( le "je demande et on accepte où pas" !) on ne parles pas de lustre hein ici mais de se loger, des choses OBLIGATOIRES, le lustre on peut s'en passer !

Quant a la valeur réel (600 /740) on s'en fou, la question n'est pas là, il louait bien sa maison a 600, pourquoi le lendemain elle est a 740 sans rien faire ? >>> mettre du blés dans sa poche . /

30/09/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
fgalette, je comprends ce point de vue. (Pour info, je travaille gratis pour une association d'aide au logement sur mes WE...)
Mais c'est un raisonnement purement logique dans une société démocratique. Chacun dispose de ses biens librement...
Le public ne sait pas répondre aux besoins en logement. Le privé est très majoritaire, et ça me parait plus qu'une mauvaise idée de tirer ainsi ce besoin vers le bas.
C'est donc bien une question d'offre et de demande.
Les conditions sont déjà compliquées pour disposer d'une offre en logement suffisante. Et on augmente la difficulté d'accès et de gestion par ces mesures. Ca me parait plus intelligent de favoriser la mise en location, et de contrôler derrière la bonne gestion d'un logement (sécurité, salubrité, bail type, ...)

Pour la valeur réelle, on ne s'en fout pas, non. Il faut bien financer les besoins à court, mais aussi à long terme. Quand on doit remplacer sa toiture, il faut bien avancer l'argent, et ça doit s'amortir sur une longue période, d'où l'intérêt de respecter un plan financier pour rester viable.
30/09/2014 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
On augmente pas un loyer lors du changement de locataire de 23 %, rien ne le justifie ici dans mon cas, sauf gagner plus .

Et ça se passe très souvent comme cela, oui c'est un droit du proprio, mais ce comportement rend très difficile l’accès au logement pour pas mal de gent, et ce n'est pas normal désolé, car c'est uniquement pour "s'enrichir" .
30/09/2014 Vieux  
  44 ans, Luxembourg
 
Je ne connais pas le bien en question, mais sur le principe je ne vois ce qu il y a de scandaleux. Personne n oblige personne a prendre ce bien en location, comme dis plus haut l offre et la demande, le propriétaire devra d ailleurs peut être revoir ses prétentions a la baisse si il ne trouve pas preneur...
30/09/2014 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par alfie Voir le message
Je ne connais pas le bien en question, mais sur le principe je ne vois ce qu il y a de scandaleux. Personne n oblige personne a prendre ce bien en location, comme dis plus haut l offre et la demande, le propriétaire devra d ailleurs peut être revoir ses prétentions a la baisse si il ne trouve pas preneur...
Encore une fois le bien n'a rien avoir la dedans, c'est uniquement le fait de grimper les loyers comme ils veulent, cela conduit a moins d'accès pour trop de gents, mais apparemment nous n'avons pas la même vision des choses et des besoins, donc je vous laisse.
30/09/2014 Vieux  
  44 ans, Luxembourg
 
En fait, on pourrait considérer le point de vue inverse: votre fils a fait une très bonne affaire a 600 euro pendant des années au détriment de ce pauvre proprio, maintenant il veut toucher le juste cout de son labeur
30/09/2014 Vieux  
 
  35 ans, France
 
Le marché locatif n'est comme tout marche qu'un marché de l'offre et de la demande. Si on veut diminuer les prix tout en gardant la même qualité et surface de logement, il faut réduire la demande, ce qui est impossible sauf à imposer la politique de l'enfant unique ou obliger les gens à vivre ensemble. Ou il faut augmenter l'offre en construisant des logements. Publics? (Oui, mais l'état n'a plus les moyens de le faire). Reste donc le privé qui va investir dans une construction si c'est rentable. Tous les pays qui ont tenté de limiter les loyers se sont cassé les dents. Le jour où il y aura assez de logements les prix arrêteront de baisser. Tant qu'il n'y aura pas assez de logements, les prix monteront car il y aura toujours quelqu'un pour accepter de payer plus. Le jour où les locataires auront le choix, les propriétaires ne pourront plus augmenter les prix.

Dans la région ou je suis ici, il y a beaucoup de demande pour des petits (sous entendu pas cher)logements, résultat un appartement deux chambres mal foutu et en mauvais état se loue plus de 500 euros. Tandis qu'une maison de 250 m2 en bon état avec 4 chambres jardin se loue 700 euros. Tout ça parceque il n'y a pas de demande pour une maison "chère" tandis qu'il y a une forte demande pour les appartements "pas chers".
30/09/2014 Vieux  
dd1
  40 ans
 
Au prix de location de cette maison , ca peut faire mal la taxe oupss

http://www.be-at-home.be/portefeuill...ollines-29?p=2

Loué en moins de 15 jours la baraque
30/09/2014 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
Je sens que je vais faire le stage IPI en prévison...juste au cas ou
01/10/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Je sens que je ne vais pas me faire des amis, mais je ne peux pas rester sans intervenir pour remettre certaines pendules à l'heure.

Pour ceux qui ont regardé mes différents posts, ils se seront rendu compte que j'ai des questions dans de nombreuses techniques: chaudière bulex, chauffage électrique, toiture plate, ascenseur, etc. Et même sur des questions techniques d'apéro en regardant Caroline... En clair: je suis un "gros proprio". Je loue de nombreux biens, et j'exploite la misère humaine. D'un autre côté, si je ne l'exploitais pas, elle dormirait à la rue, la misère humaine, et elle ne serait pas mieux lotie.

A vous lire tous, je fais forcément des bonds. Ma femme me demande pourquoi je kangouroute comme cela!

1. Les loyers vont flamber
Oui, les loyers vont flamber. C'est une évidence. Mais le mécanisme est mal connu. Les prix vont flamber, mais pas tout de suite.

En réalité, le mécanisme va être le suivant: Les investisseurs vont se retirer du marché. Le nombre de construction va arrêter d'augmenter, alors que le nombre de ménage est en perpétuelle augmentation. Si la population n'a augmenté que de 10% en 40 ans en Belgique, le nombre de ménage augmente en permanence.

En caricaturant, il y a 40 ans, on avait des ménages de 6 personnes (papa-maman et 4 enfants - éventuellement le vieux papy de 65 ans en mauvaise santé au lieu de le mettre en maison de repos). Aujourd'hui, ce ne sont que pensionnés fringants de 90 ans et plus, et familles monoparentale avec un enfant. Toujours pour 10 millions d'habitant.

Alors, l'offre de logement vide arrête d'augmenter, la demande augmente par l'augmentation du nombre de ménage. Il est évident que les prix vont flamber. On appelle ce la loi de l'offre et de la demande.

Les investisseurs reviendront une fois que les rendements seront suffisants, et que les loyers auront augmenté suffisamment. Quels salauds, ces investisseurs. Ils se goinfrent avec des rendements à deux chiffres! (Ah bon, ils sont après la virgule, ces deux chiffres?)

2. Ya qu'à bloquer les loyers
Bloquer les loyers n'aura qu'un résultat, à moyen terme: le désinvestissement.
Dans tous les pays où les loyers ont été bloqués durablement, cela a été la pénurie grave de logement. Avec destruction de logement dont les propriétaires ne pouvaient plus investir pour la simple maintenance.
Dans tous les pays où on a bloqué provisoirement les loyers, les loyers sont revenus immédiatement à la "normale" après le blocage.

Citation:
Posté par vulcaingeo Voir le message
Une mesure socialiste prise par un gouvernement de droite !
Etant donné que ce sont les locataires qui vont in fine payer la note, soit en n'ayant plus de logement, soit en payant un loyer plus cher, il n'y a pas plus antisocial comme mesure.
Et comme ce sont les proprios qui vont se retrouver avec un patrimoine invendable, impossible à maintenir vu les charges, c'est effectivement une mesure très anticapitaliste.
Sans compter les fermeture d'entreprise du batiment et la faillite de nombreux petits indépendants. C'est une mesure qui attaque de front la classe moyenne.
En fait, c'est une mesure qui va s'attaquer à tous, et au patrimoine le plus important des belges: leur habitation! C'est une destruction de valeur complètement imbécile et contreproductive.

Citation:
Posté par standard Voir le message
Entièrement d'accord pour taxer les gros proprios (par ex: > 5 maisons, > 10 maisons) mais le mec qui dépense ses économies pour s'acheter une seconde résidence à louer afin d'assurer ses vieux jours là je ne suis pas d'accord.
D'une part, c'est un comportement très égoïste de dire "faut taxer les gens qui ont plus de sous que moi"

D'autre part, si on taxe plus uniquement les gros proprios, soit ils arrêteront d'investir dans l'immobilier (et on aura le phénomène décrit ci-dessus), soit ils se mettront en société. Et s'ils se mettent en société, ils pourront délocaliser leur bénéfices...

Et si il devient plus rentable de se mettre en société, les banques pourront titriser le logement du locataire belge, et le mettre à la merci des coup de blues de la bourse. Et ça, c'est pas une bonne nouvelle. Que la valeur de ma brique soit fonction d'une crise boursière en Asie ou aux USA, cela ne me plait pas du tout. C'est le meilleur moyen d'inviter toutes les crises mondiales, que nous avons pu éviter sur le marcher immobilier résidentiel grâce à notre système belge favorisant l'investissement par des privés en personne physique.

Citation:
Posté par rers Voir le message
En France tout le monde paye des impots sur les revenus locatifs.
Et en Belgique, on ne paye pas d'impôts sur les loyers, peut-être?
D'une part, on paye le précompte immobilier (qui n'est pas un "précompte", mais un vrai impôt, de 5 à 15% du loyer selon les régions et les précomptes), et d'autre part, on paye aussi à l'IPP, sur base du revenu cadastral.

Certes, ce revenu cadastral indexé et majoré de 40% représente mal le loyer, et est plus avantageux que la taxation sur le loyer réel.

Mais quand j'entends dire "il n'y a pas d'impôt sur les loyers" et "on peut doubler l'impôt sur le loyer, cela va rapporter 17 milliards et cela ne coûtera à personne" dans la même phrase, je me dis qu'on nous prend vraiment pour des crétins finis.

Tiens, vous savez qu'en Belgique, la taxation en général sur l'immobilier représente 3% du PIB? Contre 0.9% en Allemagne? Qu'on ne vienne pas me dire qu'on est pas taxés, merci!

Citation:
Posté par fgalette Voir le message
J'ai vu le cas avec mon fils: maison qui se libère avec des rénovations légères a faire depuis des années (600 euros de loyer). Je préviens mon fils qui cherchais, il va voir et surprise 740 euros a la location ! (le proprio ne veut toujours pas faire les rénovations).

Ce n'est PAS NORMAL d'augmenter ainsi le loyer !
Les loyers sont indexés sur base de l'indice santé.
Les travaux sont indexés sur l'indice Abex. Vous avez déjà comparé l'Abex et l'indice santé, pour rigoler?
L'indexation du revenu cadastral est indexée sur l'index général. Pas sur l'indice santé.
Le coût de construction augmente sur l'indice Abex ou sur l'index général.

Il est donc parfaitement logique qu'à un moment ou un autre, le loyer subisse un rattrapage. Ce n'est pas pour "s'en foutre plein les poches", mais pour rattraper ce qu'on a pas pu indexer précédemment.

Actuellement, je loue 350€ un appart 2 chambres à une dame qui y est depuis près de 25 ans. Le même appart, sur le même palier, est loué à 520€. J'ai donc une "perte" de loyer de 23% parce que c'est un vieux bail...

A son décès, il sera NORMAL de mettre le loyer au prix du jour, soit 48% d'augmentation, même sans travaux lourd. (Et on me baisera les pieds pour pouvoir le louer à ce prix là...)

Vous aurez compris que je rejoins le point de vue de Vété. Il n'y a pas moyen de jouer sur la demande (et encore, mais c'est un autre débat), il faut jouer sur l'offre. Il faut faciliter l'offre. Il faut faciliter les permis de construire. Il faut faciliter les investissements. Et pas les taxer.

En facilitant la construction, on baissera les coûts financiers de la construction. Le temps entre le début du projet et la fin du projet absorbe, rien qu'en intérêt, 10 à 20% du coût de construction. Supprimons ces frais, et pour le même rendement, le loyer sera 10 à 20% plus bas.

En facilitant l'investissement immobilier, on favorisera tous les métiers du batiments, les plus difficiles à délocaliser (quoi qu'on arrive maintenant à importer la main d'oeuvre, mais c'est un autre débat...) Et "quand le batiment va, tout va"

Dernière modification par Géronimo 01/10/2014 à 00h27.
01/10/2014 Vieux  
 
  35 ans, France
 
Geronimo président! Geronimo president!
01/10/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par vété Voir le message
Geronimo président! Geronimo president!
D'accord. Un petit bout de Président avec du raisin pour accompagner l'apéro, je suis pas contre...
01/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par fgalette Voir le message
Les loyer ne sont pas indexés ? donc limités à la hausse !

Il "suffit" de mettre cette même limite lors d'un changement de locataire, pour éviter une augmentation !

Au besoins si nécessaire, effectuer une demande d'augmentation de loyer au près de sa commune, et justifier !
J'ai bien cette idée.

Pourquoi pas cette procédure ?

- nécessité d'un permis de location pour tous biens.
- visite du bien par un agent de la commune qui donne (ou pas) le permis et qui fixe le prix maximal autorisé (liberté est laissée au prorio de louer moins cher)
- indexation des loyer au même rythme que les salaires

- visite obligatoire à chaque changement de locataire et en tous cas tous les 5 ans

...


Changer les choses ne demande que de la volonté politique !
01/10/2014 Vieux  
  Brabant Wallon
 
Entièrement d'accord avec Geronimo, l'investissement locatif est bien largement taxé:
- A l'achat: environ 20% de frais de notaire, enregistrement et autres joyeusetés.
- Annuellement: PI + RC dans la decla IPP.
- TVA: tous les frais d'entretien ou de reparations relatifs au bien mis en location sont soumis a la TVA (6 ou 21%)
- Succession: sous la forme de frais de succession.

Donc que l'on arrête de penser que les propriétaires bailleurs se font de l'argent sans rien faire. C'est entièrement faux et même diffamatoire.
01/10/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Super Vanma. Et tu calcule comment le "prix maximal"? Cette idée n'est rien d'autre qu'un blocage des loyers déguisés, et habillé d'une énorme lourdeur administrative.

La visite, elle sera payante, je suppose. Et sera à charge du proprio. Qui la répercutera par la loi de l'offre et de la demande sur le locataire, au bout du compte.

Jamais le blocage (ou le contrôle) des loyers ne battra la loi de l'offre et de la demande.

Dégoute les proprios, et ils arrêteront d'investir. Et le manque de logement fera que les loyers augmenteront, c'est inévitable. Et quand tous es dégoûtés seront partis, il ne restera plus que les dégoûtants. (Comme en politique, mais ce n'est pas le débat...)

Le seul moyen de faire baisser les loyers, c'est d'augmenter l'offre et de baisser le coût de production de logement.
01/10/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par wspboy Voir le message
Donc que l'on arrête de penser que les propriétaires bailleurs se font de l'argent sans rien faire. C'est entièrement faux et même diffamatoire.
Je n'irais pas jusque là
01/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Pourquoi une visite payante ?

Le prix "maxi" serait fonction de la qualité du bien dans un périmètre défini (d'où l'idée de l'agent communal et pas le gars qui débarque d'une administration centrale à BXL)

Le sujet nous a déjà mené à débattre. Je n'ai aucun problème avec le fait qu'un propriétaire gagne sa vie en louant des biens, mais il est nécessaire d'encadrer des abus.

Enfin, comme déjà dit, je suis pour une taxation sur base des loyers perçus, avec en contrepartie déduction de tous les frais, y compris TOUS les travaux de rénovation ...
Cette mesure serait très bénéfique au secteur de la construction.

Je connais personnellement des propriétaires qui voudraient isoler leurs batiments, mais aujourd'hui ces travaux ne leur rapportent rien. C'est totalement anormal !
01/10/2014 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
Dans ma région, il y a de la demande pour des loyers à 4 chiffres.
Une personne viendrait m'interdire cela? Faut pas tomber dans la dictature non plus!

Qu'on commence déjà par la salubrité des biens mis en location, conformité électrique, ce sera déjà pas mal!
01/10/2014 Vieux  
  48 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par Kenshin Voir le message
(Suffit de lire l'écho ) Trop fiscal pour moi, mais la conclusion était claire

Relis le texte de l'Europe. Ils ne parlent pas de disproportion du marché ! Mais uniquement d'harmonisation fiscale.
Le système belge repose sur un système taxatoire pour l'immobilier qui n'est pas reconnu par l'Europe, en gros. Et ce qu'ils demandent, c'est de se conformer à une taxation des revenus locatifs.
Entre les lignes, ça signifie : abandonner le système actuel de taxation sur base du RC, et taxer sur les revenus réels. (donc revenus - dépenses)


C'est d'ailleurs un point important, car le projet tel que mentionné dans l'article repose sur le même principe qu'actuellement, avec un coéfficient démultiplié.
Il y aurait donc des chances que l'Europe persiste à taper sur le système belge.
Oui d'accord, harmonisation car le système belge est bcp plus avantageux que les autres de par son système actuel.
Page 2 sur 12 Page precedente 1 2 34 Page suivante Dernière page - Résultats 221 à 229 sur 229


A lire également sur BricoZone...
Investir dans l'immobilier locatif aux USA Par makidam dans Divers, +12 17/08/2012
Declaration à l'impôt des personnes physiques... Par NO72 dans Divers, +3 30/05/2012
Avis sur bail locatif: indemnité de rupture Par HeAndy dans Divers, +36 05/01/2012
Prime double vitrage et revenu cadastral Par Mandine2712 dans Chassis, fenêtres, velux, +23 08/10/2010


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société