L'impôt sur le revenu locatif va-t-il être doublé?

( dans

» Divers

)
Chercher:    

L'impôt sur le revenu locatif va-t-il être doublé?

- Page 9
Page 9 sur 12 Première page - Résultats 1 à 20 sur 229 Page precedente 78 9 1011 Page suivante Dernière page - Résultats 221 à 229 sur 229


05/10/2014 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Citation:
Posté par calbe Voir le message
Sinon j'ai une solution simple, on élargit l'euthanasie à tout ceux qui coutent encore de l'argent à la société 5 ans après la fin de leurs études, et on sera enfin débarrassé des bons à rien et de ces salauds de pauvres.
05/10/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par calbe Voir le message
L'assistanat, encore un beau mot à la mode...

Quand il n'y a plus de poisson, que va-t-on leur apprendre à pêcher ?
Peut-être qu'on peu leur apprendre à planter?

Pas de travail pour tous? Ouais. On peut se poser la question du "pourquoi", et du "comment faire" plutôt que du "comment on va s'en foutre plein les poches tout en faisant tout pour faire semblant de travailler sur le problème"

Et il n'y a pas qu'à Charleroi qu'ils sont champion à ce jeu là.

Le logement social est un leurre. Un piège à la pauvreté. Il devait être un filet de sécurité et un régulateur de la spéculation, mais il a failli, et de loin, à cet objectif.

Et ce piège est très coûteux pour la collectivité.
05/10/2014 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Géronimo Voir le message
Peut-être qu'on peu leur apprendre à planter?

Pas de travail pour tous? Ouais. On peut se poser la question du "pourquoi", et du "comment faire" plutôt que du "comment on va s'en foutre plein les poches tout en faisant tout pour faire semblant de travailler sur le problème"

Et il n'y a pas qu'à Charleroi qu'ils sont champion à ce jeu là.

Le logement social est un leurre. Un piège à la pauvreté. Il devait être un filet de sécurité et un régulateur de la spéculation, mais il a failli, et de loin, à cet objectif.

Et ce piège est très coûteux pour la collectivité.
Même avec un travail, beaucoup d'allocataires de logement sociaux ont un travail.
A ton avis, de quel budget logement dispose une femme élevant seule ses 3 enfants et gagnant 1200 euros par mois ?
05/10/2014 Vieux  
  31 ans, Liège
 
Citation:
Posté par calbe Voir le message
Même avec un travail, beaucoup d'allocataires de logement sociaux ont un travail.
A ton avis, de quel budget logement dispose une femme élevant seule ses 3 enfants et gagnant 1200 euros par mois ?
Tu mets en avant le gros du problème à mon sens. Quelqu'un travail a du mal a joindre les deux bouts. Il faut rester réaliste c'est finit le temps ou un seul salaire suffisait à couvrir les besoins d'une famille et il y a peu de chance qu'on y revienne un jour.
Il faut noter qu'il arrive que travailler donne moins d'argent que rester au chômage dans certain cas. C'est une aberration.

Si en diminuant certaines aides, on peut diminuer la taxation sur le travail. Je pense que ce serait bénéfique. ( PS : je n'ai pas dis de supprimer purement et simplement le chômage )

Le travail serait plus intéressant. Les patrons de PME pourraient se permettre plus facilement d'engager, etc. ( Tu l'auras compris je suis plutôt pour une politique de droite mais axée sur les PME et pas sur les grandes entreprises ).

Et pour terminer, la formation : Il faudra faire comprendre au jeunes que faire ce qu'on aime c'est bien, que faire une formation qui débouche sur un boulot c'est mieux. Commu, psycho, tout ce qui est artistique, il n'y a quasi pas de débouchée. On le sait tous, il faut être prêt a assumer de ne pas trouver de boulot après et se rediriger sur autre chose.
05/10/2014 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par calbe Voir le message
Même avec un travail, beaucoup d'allocataires de logement sociaux ont un travail.
A ton avis, de quel budget logement dispose une femme élevant seule ses 3 enfants et gagnant 1200 euros par mois ?
Avec un net de 1200€/mois et 3 enfants, elle bénéficie en plus d'allocations familiales mensuelles de 600€ et une réduction de précompte immobilier de 375€/an en Wallonnie.

Avec 3 enfants, elle aura besoin d'un appart de 2, 3 ou 4 chambres selon le sexe et les ages des enfants.

Et oui, c'est pas facile... et j'ai pas dit que le système ne devait pas être corrigé.

Mais est-ce en taxant plus le logement qu'on arrivera à mieux loger les gens? Poser la question, je pense que c'est y répondre.
05/10/2014 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Citation:
Posté par TribesTom Voir le message
Et pour terminer, la formation : Il faudra faire comprendre au jeunes que faire ce qu'on aime c'est bien, que faire une formation qui débouche sur un boulot c'est mieux....
C'est là le problème: Rares sont eux qui ont envie d'aller jusqu'au bout de leurs études générales.
Les jeunes, surtout les 13-16 ans, aiment ne RIEN faire, à part communiquer via Facebook et autres... Ils passent d'office de 1ère "rénové" en 2ème commune et on est en train de mettre en place le système qui les fera passer d'office de 3ème en 4ème sans examen au bout de la 3ème. L'écrémage se fera après la 4ème (passage vers le technique ou le professionnel). Donc, pas d'effort, tout va bien Madame la Marquise, la voie royale vers l'assistanat est toute tracée.
05/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par lamy Voir le message
C'est là le problème: Rares sont eux qui ont envie d'aller jusqu'au bout de leurs études générales.
Les jeunes, surtout les 13-16 ans, aiment ne RIEN faire, à part communiquer via Facebook et autres... Ils passent d'office de 1ère "rénové" en 2ème commune et on est en train de mettre en place le système qui les fera passer d'office de 3ème en 4ème sans examen au bout de la 3ème. L'écrémage se fera après la 4ème (passage vers le technique ou le professionnel). Donc, pas d'effort, tout va bien Madame la Marquise, la voie royale vers l'assistanat est toute tracée.
Et utilisation des filières techniques et professionnelles comme d'une poubelle où l'on jette les rebus de notre mauvais système scolaire. Alors que c'est exactement l'inverse qu'il faudrait faire : relever très fortement le niveau de ces filières !!!
05/10/2014 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Bien d'accord vanma!
Le problème, bien souvent, ce sont les parents qui refusent de voir leur progéniture "descendre" en technique ou qualification...

Ils n'ont pas l'air de savoir qu'un diplôme de secondaire général ne fait qu'ouvrir toutes les portes des universités et hautes écoles. Et comme la moitié au moins ne réussira pas ces études-là, ils n'ont rien en poche pour leur parcours professionnel.
Tandis qu'avec un diplôme de 6TQ ou 6P (quelle que soit la section), ils ont déjà en main un diplôme qui vaut quelque chose sur le marché du travail. Avec une petite formation en plus, un intérim et hop! ils sont partis dans la vie!
05/10/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Et utilisation des filières techniques et professionnelles comme d'une poubelle où l'on jette les rebus de notre mauvais système scolaire. Alors que c'est exactement l'inverse qu'il faudrait faire : relever très fortement le niveau de ces filières !!!

Tout à fait d'accord avec Vanma.
Pour les logements sociaux, j'ai eu l'occasion pour une amie de faire une évaluation d'un "logement social" neuf à Marchin, il y a quelques années. C'était à pleurer.
Des arrivées de chauffage sans retour, des prises placées en dépit du bon sens, certaines non raccordées, chapes coulées et plafonnage fini, plus moyen de réparer cela, des seuils de fenêtres de 6-7 cm d'épaisseur au lieu des 5 cm classiques, une isolation fantaisiste, plein d'aberrations, mais une chaudière mazout Wiessmann de luxe et deux ou trois trucs très chers pour lesquels il y avait des solution bien plus "économiques. La société de logements sociaux lui avait également fait miroiter une tva de 6 ou 12 %, alors que le réductions de tva étaient terminées depuis longtemps.
Quand on voit aussi attribuer des logements aux copains d'abord ou aux membres du personnel communal (j'avais un ami (décédé maintenant) dans ce cas) ayant la carte du bon parti, cela me répugne. Quand on voit le nombre d'administrateurs (lisez copains de parti) de ces logements sociaux qui touchent des jetons de présence pour des réunions auxquelles ils n'assistent quasi jamais, tout cela m'a fait perdre confiance dans ce que certains partis appellent "faire du social" (remplir la poche des amis , oui !!)
05/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par lamy Voir le message
Bien d'accord vanma!
Le problème, bien souvent, ce sont les parents qui refusent de voir leur progéniture "descendre" en technique ou qualification...

Ils n'ont pas l'air de savoir qu'un diplôme de secondaire général ne fait qu'ouvrir toutes les portes des universités et hautes écoles. Et comme la moitié au moins ne réussira pas ces études-là, ils n'ont rien en poche pour leur parcours professionnel.
Tandis qu'avec un diplôme de 6TQ ou 6P (quelle que soit la section), ils ont déjà en main un diplôme qui vaut quelque chose sur le marché du travail. Avec une petite formation en plus, un intérim et hop! ils sont partis dans la vie!

Mais pourquoi "descendre" en professionnel.

Je déteste parler de moi, mais allez, juste parce que c'est nécessaire ici.

Elève brillant dans un collège réputé de Liège, j'ai décidé à 13 ans (fin de 2eme) de quitter l'enseignement général pour apprendre un métier. Je voulais devenir ardoisier.

La seule voie possible était l'enseignement professionnel.
Là, j'ai du me battre pour rester car le PMS ayant constaté que mon QI s'élevait à 139, il fallait que je retourne dans la filière générale.

J'ai terminé mon parcours haut la main (meilleur élève ardoisier de la Province)
Ensuite ce fut 7eme type C, graduat compta-fisca et enfin, juste pour régler certains compte, une candidature en droit réussie avec distinction en première session.

Ce qui est regrettable c'es le très bas niveau des cours généraux dans les filières techniques ou professionnelles. Ne pourrait-on pas imaginer que des cours techniques puissent devenir l'option de filières générales ? De fait, la transition par la suite vers l'enseignemement supérieur serait facilité. Car je me dois d'être honnête, je n'ai eu aucune difficulté à réussie en 1ere droit, mais je n'aurais jamais pu entamer des études plus "scientifiques" car le niveau de mes math est beaucoup trop faible.

Je suis persuadé que si on créait des filières qualifiante mais avec un bon bagage général, on pourrait y attirer des élèves motivés, désireux d'apprendre un métier, mais pas de se retrouver dans une filière poubelle.

Au delà de tout ça, bien entendu, c'est le regard que pose la société sur les métiers manuels qui pose problème ...
05/10/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Vanma, Est-ce qu'un bon professionnel dans une matière va perdre son temps à enseigner ?? Il gagnera mieux sa vie en pratiquant son métier, il ne devra pas se confronter quotidiennement avec des élèves difficiles, des parents qui n'acceptent pas la médiocrité de leurs enfants et de leur éducation, etc...
Que trouve-t-on souvent (je ne dis pas toujours)?? Des enseignants qui sont médiocres dans le métier qu'ils enseignent, et après on s'étonne de la médiocrité des cours techniques professionnels. La boucle est bouclée. J'ai connu personnellement des cas de médiocres, un peu fainéants, qui se sont tournés vers l'enseignement, moins dur que les chantiers et plus de congés. Et il n'y pas d'inspecteurs capables de juger leur travail, car les inspecteurs eux-mêmes n'y connaissent rien dans les métiers techniques.
Je vais encore me faire aimer après cette affirmation, et pourtant c'est la vérité.
05/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Vanma, Est-ce qu'un bon professionnel dans une matière va perdre son temps à enseigner ?? Il gagnera mieux sa vie en pratiquant son métier, il ne devra pas se confronter quotidiennement avec des élèves difficiles, des parents qui n'acceptent pas la médiocrité de leurs enfants et de leur éducation, etc...
Que trouve-t-on souvent (je ne dis pas toujours)?? Des enseignants qui sont médiocres dans le métier qu'ils enseignent, et après on s'étonne de la médiocrité des cours techniques professionnels. La boucle est bouclée. J'ai connu personnellement des cas de médiocres, un peu fainéants, qui se sont tournés vers l'enseignement, moins dur que les chantiers et plus de congés. Et il n'y pas d'inspecteurs capables de juger leur travail, car les inspecteurs eux-mêmes n'y connaissent rien dans les métiers techniques.
Je vais encore me faire aimer après cette affirmation, et pourtant c'est la vérité.
Tu soulèves un autre problème Intègre : trouver des gens pour transmettre le savoir.

Je dois te dire que j'y pense parfois. Il faut être réaliste, à 60 ans, je ne serais plus à même de construire mes maisons passives ou adapter des logements pour des personnes à mobilité réduite comme je le fais aujourd'hui. Mon expérience dans l'industrie et les 38 ouvriers que je devais "diriger" m'a vacciné à vie d'engager du personnel ...

Modestement, je pense avoir un paquet de connaissance à transmettre. Au-delà de la théorie, j'ai une assez longue pratique derrière moi. Ce qui aujourd'hui me freine, c'est le niveau des élèves dans ces filières. C'est catastrophique ! La plupart sont là par dépit, en attendant 18 ans et la possibilité de toucher le chômage ...

Le travail pour changer les mentalités est énorme !
05/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Et pourtant, il y a parfois des élèves motivés.

Nous étions 3 en sixième année et nous nous sommes fait un cadeau pour notre examen de qualification : nous avons acheté avec notre argent de poche 1 kilos de clous en cuivre ... Le chef d'atelier trouvait cela trop cher ...
05/10/2014 Vieux  
  53 ans, Flandre
 
Mon fils est en 7 ieme mécanique (moteur diesel et hydraulique). Ses cours de pratiques se résument a faire l'entretien des voitures des profs. Bien souvent des profs amènent des voitures qu'ils ont achetées, les élèves les retapes, ensuite les profs les mettent en vente sur 2 main. Un beau buisness pour les profs. C'est dégueulasse!
05/10/2014 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Citation:
Posté par vanma Voir le message
...Ce qui est regrettable c'es le très bas niveau des cours généraux dans les filières techniques ou professionnelles. Ne pourrait-on pas imaginer que des cours techniques puissent devenir l'option de filières générales ? De fait, la transition par la suite vers l'enseignemement supérieur serait facilité. ...
@vanma: l'idée est intéressante mais peu réalisable.
Ici, c'est le prof (d'anglais) que je suis qui réponds: j'enseigne dans la section générale, mais j'ai aussi enseigné en technique et en professionnel; j'ai apprécié particulièrement les techniques (gestion) où les élèves étaient motivés, dociles et ... conscients de leurs limites, il ne faut pas le cacher.

Actuellement, force est de constater que les élèves du général qui sont dirigés vers du technique après la 4ème n'ont pas les aptitudes pour suivre les cours des 2 années supérieures, et ne sont pas en mesure de fournir ce qui est attendu d'eux. C'est un ensemble fait de logique, de raisonnement, de mémoire et d'esprit d'analyse qui leur fait défaut. C'est flagrant en français, math et surtout sciences.

Vanma, vous avez eu parcours brillant, mais ce n'est pas donné à tout le monde, hélas ...
05/10/2014 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
(suite)...

Oui, le fait de mettre un peu plus de technique ou de pratique dans les filières du général serait intéressant: par ex. apprendre aux filles à cuisiner, plutôt que de réchauffer des plats tout faits qui coûtent très cher; ou apprendre à faire un budget se révélerait très instructif.

Mais là, on se heurte au nombre d'heures de cours. On ne peut pas dépasser 36 h/sem. et c'est là que ça coince.
05/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par lamy Voir le message
@vanma: l'idée est intéressante mais peu réalisable.
Ici, c'est le prof (d'anglais) que je suis qui réponds: j'enseigne dans la section générale, mais j'ai aussi enseigné en technique et en professionnel; j'ai apprécié particulièrement les techniques (gestion) où les élèves étaient motivés, dociles et ... conscients de leurs limites, il ne faut pas le cacher.

Actuellement, force est de constater que les élèves du général qui sont dirigés vers du technique après la 4ème n'ont pas les aptitudes pour suivre les cours des 2 années supérieures, et ne sont pas en mesure de fournir ce qui est attendu d'eux. C'est un ensemble fait de logique, de raisonnement, de mémoire et d'esprit d'analyse qui leur fait défaut. C'est flagrant en français, math et surtout sciences.

Vanma, vous avez eu parcours brillant, mais ce n'est pas donné à tout le monde, hélas ...


A la relecture, je me rends compte que j'ai mal rédigé ...

Ne pourrait-on pas, dans le cadre de la filière générale, proposer des options qualifiantes dans des secteurs porteurs ? Ces filières permettant au terme des 6 années soit de commencer une carrière professionnelle dans le secteur concerné, soit de poursuivre des études supérieures, éventuellement en passant par une 7 eme année permettant de compléter certains acquis trop superficiel ?

Mes filles sont dans une excellente école secondaire de Louvain La Neuve. Il y est organiser une filière artistique qui permet toutefois aux étudiants d'accéder à l'Université par la suite.


Le problème c'est de penser : métier manuel = pas de cerveau !

Non, on peut être très intelligent et aimer travailler de ses mains. Il est dommage de devoir quitter les filières traditionnelles pour assouvir cette envie.
05/10/2014 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par zigou Voir le message
Mon fils est en 7 ieme mécanique (moteur diesel et hydraulique). Ses cours de pratiques se résument a faire l'entretien des voitures des profs. Bien souvent des profs amènent des voitures qu'ils ont achetées, les élèves les retapes, ensuite les profs les mettent en vente sur 2 main. Un beau buisness pour les profs. C'est dégueulasse!
Ces procédés ont toujours existé, quand je vous dis que seul le pognon compte

Les études techniques où professionnels ne sont pas des poubelles, ce sont les parents qui les rendent des poubelles. Le problème de base est les parents, qui désinvestissent de leur enfants, on les fait comme des poupées, et après comme cela se complique un peut, fini ! Ils demandes aux profs de les éduquer totalement et viennent leur gueuler dessus si ça ne leur plait pas !

Dans ma belle famille, tous voulais faire de leur enfants des "cadres" médecin et autre...., je leur ais demandé qui allait réparer leur caisse en cas de panne, leur robinets, etc.... ?
05/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par lamy Voir le message
(suite)...

Oui, le fait de mettre un peu plus de technique ou de pratique dans les filières du général serait intéressant: par ex. apprendre aux filles à cuisiner, plutôt que de réchauffer des plats tout faits qui coûtent très cher; ou apprendre à faire un budget se révélerait très instructif.

Mais là, on se heurte au nombre d'heures de cours. On ne peut pas dépasser 36 h/sem. et c'est là que ça coince.

Aux filles et aux garçons ...

Et à l'occasion, leur mettre des outils dans les mains.

Quand je vois des gens incapables de forer un trou dans un mur et y fixer un cadre, je trouve cela très triste

Dernière modification par vanma 05/10/2014 à 21h49.
05/10/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Et n'oublions pas que les chirurgiens sont des travailleurs manuels ...

La théorie est longue à apprendre, mais après c'est avant tout du manuel ...
Page 9 sur 12 Première page - Résultats 1 à 20 sur 229 Page precedente 78 9 1011 Page suivante Dernière page - Résultats 221 à 229 sur 229


A lire également sur BricoZone...
Investir dans l'immobilier locatif aux USA Par makidam dans Divers, +12 17/08/2012
Declaration à l'impôt des personnes physiques... Par NO72 dans Divers, +3 30/05/2012
Avis sur bail locatif: indemnité de rupture Par HeAndy dans Divers, +36 05/01/2012
Prime double vitrage et revenu cadastral Par Mandine2712 dans Chassis, fenêtres, velux, +23 08/10/2010


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc

Ajoutez votre société