On vit une époque formidable

( dans

» Divers

)
Chercher:    

On vit une époque formidable

- Page 2
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


24/10/2011 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
J'abonde aussi , un etage plus haut.
Je peux vous assurer que fournir un entrepreneur batiment en Belgique n'est pas une synecure et que s'assurer des ses paiements releve du sport a haut risque.

Dans le secteur automobile, les garages ont-ils aussi tant de difficultes a payer les fournisseurs de pieces detachees et autres fabricants ?
24/10/2011 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Zapjack Voir le message
je ne comprend pas bien le monde du bâtiment. tout est bon prétexte pour du retard de chantiers (RTT, intempéries, mato's pas livré et que-sais-je-d'autre)
Je travaille chez un concessionnaire camion. Ben si il gèle -20° et qu'il y a 20Cm de neige, ben un camion en panne faut le dépanner même si on doit patauger dans la mouise. Idem au garage, si le transporteur n'as pas un rendez-vous dans les 3 jours je vous assure qu'on chie du boulon.
Même chose si un camion est bloqué au delà d'un délai "raisonnable" on peu prêter gratos un camion de rechange ou alors payer des indemnités d'immobilisation.
On ferme sa gueule et on bosse, et il ni à pas intérêt que le camion soit mal réparé, car là on peut tout de suite faire une MàJ de son CV.
Je ne me plaind pas, il y a d'autre secteur ou c'est pire encore. j'aime mon métier même si le client est difficile. La TVA est à 21% et aucune facilité fiscale dans notre secteur.
Je ne veux pas critiquer le bâtiment, mais j'ai parfois l'impression que c'est Clubmed
LeZap
Je suis tout-à-fait d'accord avec vous, mais le particulier en construction, c'est un peu comme aller chercher ses pièces chez Auto5 et hurler parce que la pièce n'est pas bonne.
25/10/2011 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Zapjack Voir le message
je ne comprend pas bien le monde du bâtiment. tout est bon prétexte pour du retard de chantiers (RTT, intempéries, mato's pas livré et que-sais-je-d'autre)
Je travaille chez un concessionnaire camion. Ben si il gèle -20° et qu'il y a 20Cm de neige, ben un camion en panne faut le dépanner même si on doit patauger dans la mouise. Idem au garage, si le transporteur n'as pas un rendez-vous dans les 3 jours je vous assure qu'on chie du boulon.
Même chose si un camion est bloqué au delà d'un délai "raisonnable" on peu prêter gratos un camion de rechange ou alors payer des indemnités d'immobilisation.
On ferme sa gueule et on bosse, et il ni à pas intérêt que le camion soit mal réparé, car là on peut tout de suite faire une MàJ de son CV.
Je ne me plaind pas, il y a d'autre secteur ou c'est pire encore. j'aime mon métier même si le client est difficile. La TVA est à 21% et aucune facilité fiscale dans notre secteur.
Je ne veux pas critiquer le bâtiment, mais j'ai parfois l'impression que c'est Clubmed
LeZap


Tu compare 2 choses totalement différente, tu te compare toi ouvrier et des patrons.

Alors il faut resté logique aussi si il fais -20°c le béton n'est pas livrable et ça c'est pas le bâtiments qui le décide mais les central qui ne sont pas reprise dans le bâtiment mais dans l'industrie, si il y a de la neige on peut faire du terrassement sans problème.

Apres je ne compare pas deux domaine différent parce que dit moi qu'elle mécano est dehors en hiver dans le froid pendant presque 9heure par jour ( dans la baraque de chantier il fais pas spécialement chaud non plus.


Alors aussi le RTT ca existe pas dans le bâtiments ( on a des compensatoire qui sont fixé bien souvent en hiver pendant les intempéries )

Le client qui accepte un retard de chantier parce que le matos est pas livré c'est de ça faute nous si le matos est pas livré on a des amendes de la part des commune et ce même si on est toujours dans les délais ( ça s'appel un pv de carence ).

Dans la bâtiments aussi on a des mission qui doivent se faire sous n'importe qu'elle temps même de nuit. ( réparation gaz, eau, électricité,) ( j 'en est encore fais une aujourd'hui je travaillé ma journée hier et j'ai été faire des recoupe d'eau cette nuit ).

Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac comme vous le faite parce que le milieu de la mécanique ne sont pas des anges non plus ( certain ne ce gène pas pour changez des pièces encore valable, ou oublie de faire des vidange mais le compte quand même ( marquage des boulots on l'appuie)). Mais c'est pas pour autant que je généralise a tout les garages voir même a tous le secteur comme vous le faite.
25/10/2011 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
le noeud du problème est toujours le même ; dealer avec des gens n'ayant pas vocation commerciale. Moi qui reviens du garage, je parle a un type propret qui fait de la vente, répond aux mails, et me servirai une tasse de café si je l'estimais nécessaire. Il est surement incapable de prendre mon niveau d'huile. Si je devais compter sur le type qui connait de Aà Z ma voiture pour répondre à mes mails, à mon avis, je pourrais encore attendre longtemps.

Dans le bâtiment et contrairement à l'automobile, il est possible de parler au mécanicien directement.

Ce qui m'amène a dire qu'il faut aussi faire un choix de client ; s'orienter vers des structures plus grandes (sociétés de rénovation générale, CSP, etc) et pas vers un corps de métier unique pris au hasard dans le botin.
Au risque, si on est pas du sérail et qu'on a pas l'habitude ni les manières pour parler avec les pros directement, d'être taxé d'emmerdeur ou de ne jamais avoir de réponse.

La deuxième face de cette pièce étant, comme je le disais plus haut, que vu la très faible concurrence, ceux qui sont d'un naturel bourru peuvent envoyer gaiement chier le prospect, puisque de toute façon "le bouche a oreille suffit". Cette attitude, sincèrement, va a l'encontre de l'esprit d'entreprise. Mais c'est un autre débat.
25/10/2011 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour,
D'accord, et ... pas d'accord.
Si je ne prend que mon cas, j'ai toujours évité les "gros" chantiers de manière à être plus disponible pour mes clients.
Le maximum d'ouvriers que j'ai eu étaient ... 1, pour la même raisons.
Mes devis ont toujours étés gratuit ainsi que mes déplacements dans Bruxelles et alentours.
Et de ce fait j'ai toujours étés concurrentiel dans la qualité, la rapidité, la disponibilité ainsi que sur les prix par rapport aux plus grande sociétés et/ou surtout des sociétés d'entreprises générales.
Et du travail je n'ai jamais manqué et j'en ai refusés plusieurs.
Et pourtant je ne me sens pas être une exception.
Cory, qui conseille les petites entreprises.
25/10/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Aujourd'hui, les gens abusent tellement du "devis gratuit", que, quand quelqu'un me demande au téléphone si mes devis sont gratuits, je n'en fais pas et j'envoie les gens sur les roses poliment.
Un devis prend au total, dans mon boulot, une semaine de "travail homme".
2-3 jours complets chez l'architecte, indépendant, que je paie pour cela, (avant projet et métré), quelques heures chez le fournisseurs de châssis, et environ deux jours pleins pour moi (tous les autres métrés, cahier des charges, contrats, offre détaillée, etc...).
Moi, j'en ai ras le bol de travailler pour rien.
Lorsqu'un devis est gratuit, cela n'a pas de valeur réelle pour le client, "puisque c'est gratuit".
J'ai un jour eu un client qui m'a, dans la conversation, dit qu'il avait déjà une douzaine de devis. Je lui ai dit "ne comptez pas sur moi pour faire un treizième. Au revoir."
Le client honnête ramasse mmalheureusement parfois les abus d'autres clients moins honnêtes en pleine figure, mais nos journées ne font que 24 heures aussi.
25/10/2011 Vieux  
 
  54 ans, Namur
 
dans un garage camion on fait environ une petite dizaine de devis gratuit par jour.
Un devis c'est une heure de boulot en moyenne. Et de toute façon le devis est "in fine" discuté, a la baisse évidement. L'autre jour "pour faire plaisir" a un client on a fait une réparation "a l'économie" parce que s'était soit disant le dernier voyage du camion. 15 jours après lettre d'avocat, le client nous attaque pour "malfaçon" cela nous à coûté 5000€ HTVA de réparation, et ce genre d'abus est légion dans notre secteur.
En ce qui concerne le froid, les ateliers sont moyennement chauffé et lorsqu'on ouvre/ferme une porte de 16M² c'est comme mettre sa tête dans un frigo.
Lorsqu'il gèle et on rentre un camion, en hiver c'est un bloc de glace de 19T à -10° qui entre dans l'atelier (dans les cas extrême bien sûr) et lorsqu'il y a 10Cm de neige sur le bestiau, et ben le mécano "au chaud" prend sa douche en bossant.
Pour les dépannages sur route, outre la solitude, le noir, le froid il y a aussi le danger, pour rappel la survie sur la bande des pneus crevé est de 20". Et personne ne recoit de prime de risque.
De nouveau, je me plaind pas et les mécanos pour rien au monde ne voudraient bosser sur une voiture fût-elle une Porsche. Nous sommes passionné par notre métier. Sûr que l'herbe est plus verte ailleur, mais le bâtiment ils feraient bien d'avoir une once de respect envers le client
LeZap
25/10/2011 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Il reste des gens du bâtiments qui on le respect des gens et des clients mais c'est toujours le plus vereux qui sont mit en avant forcément on rale sur les mauvais mais on ne parle pas des bons.

Après c'est comme dans chaque domaine il y a du bon et du moins bon, pour ma part j'ai fais des particuliers ( en contact avant le client ) et des travaux public et bien je me suis rendu compte que le particulier se croyait aussi tout permis ( retenue sur facture disproportionnée pour un petit oubli. ), des oublie de payement sont légion, des oublie de rendez vous, des gens qui se gare n'importe ou et nous dise on en a pour 2 minutes.

On a aussi des mécanos chez nous et il n'ont pas d'hangar il interviens toujours sur chantier et bien souvent le soir ou de nuit pour que tout soit opérationnel au matin c'est un boulot qu'on cotoye très souvent et avec qui je discute souvent donc je connait.

Et pour ce qui est de la survie sur autoroute je le connait aussi j'ai roulé avec un défilant pour chantier mobile et je constate que même sur des petite route on est aussi vulnérable.

Ce qui me fais ragé c'est de lire LE BÂTIMENT ne respecte pas le client ou est de mauvaise foi, mais je suis d'accord qu'une partie du bâtiment ne respecte rien n'y personne, mais il y en a dans tout les domaines et c'est les généralité qui me pose problème. Combien de pro du bâtiments sont sur ce forum gratuitement simplement la pour donné des conseils ou une approche sur un problème ( si on me montre des photos d'un boulot mal fais je le dit cache je ne cherche a protégé personne ), et c'est pas agréable de lire qu'un nous généralise a tous les escrocs possible et inimaginable.
25/10/2011 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
@jona

Je suis dans plusieurs milieu, pour l'instant c'est le
bâtiment qui est leader et de loin dans le non respect etc.....

Mais ce constat, ne dois pas permettre une généralisation, tant qu'il y a une personne
honnête il y a de l'espoir.
25/10/2011 Vieux  
 
  32 ans, Hainaut
 
Bon ben je vais aussi vous parler de mon expérience.
Nous avons demandé un devis pour un plafonnage à une nouvelle société. Le gars est venu voir, et il nous a dit qu'il allait nous envoyer le devis.
Après plusieurs rappels, toujours rien (cela date de + d'un mois maintenant).
Nous avons fait appel à un autre ouvrier qu'on connait, et il est venu dans la semaine ...
Désormais, je prends l'habitude de ne pas insister auprès d'un indépendant qui ne veut pas travailler...
Autre cas: j'ai téléphoné à plusieurs chauffagiste pour l'installation d'une nouvelle chaudière + installation gaz + ...
Deux chauffagistes m'ont répondu ... sur 10.
Le pire, c'est qu'il y a une société dans ma rue, j'ai laissé deux messages sur le répondeur ... et jamais eu d'appel.
Et après, ils se plaindront qu'ils n'ont plus de boulot...
25/10/2011 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
J'adore lire les positions tranchées de certains

Dans la construction (comme dans les garages et des tas d'autres métiers) il y a de tout.
Le petit indépendant bosseur, le petit indépendant qui arnaque, la pme ou la grosse boite qui bosse comme il faut ou l'inverse.

il est logique pour qqu'un qui veut faire faire des travaux pour des milliers d'euros de demander un devis et de comparer. Personne ne contestera que les réponses peuvent varier du simple au ... (triple, quadruple, ... ?). Et je parle ici d'une demande détaillée et précise.

Mais il est tout aussi logique que des tas de pros en aient leur claque de répondre à des demandes de devis loufoques !

Après tout, qui fait le tour de 10 garages pour demander des devis pour réparer une petite (ou grande) griffe sur sa tuture ?
26/10/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Le bon sens reviendrait-il à la surface ??
Dans la construction, les bons sont submergés, ils ne courent pas après le travail , c'est le travail qui court après eux.
Si vous voulez des devis, soyez clairs, précis et laissez leur le temps de les faire, ces devis. Aujourd'hui tout le monde veut tout, tout de suite. Leur boulot,ce n'est pas de faire des devis, c'est de faire leur boulot, et ils font les devis, le soir après et en plus de leur boulot, quand ils ont le temps. Beaucoup semblent oublier que les entrepreneurs sont aussi des êtres humains, avec une famille et des devoirs envers leur famille également. Ce ne sont pas des esclaves qui doivent être prêts, 24h/24, à sauter dès que vous claquez des doigts.
Un devis prend beaucoup de temps si vous voulez qu'il soit bien fait. Que diriez vous, si votre patron vous demandait de travailler gratuitement 2 heures tous les jours, chez vous, après le boulot???
Et bien les indépendants, c'est ce qu'on attend d'eux. Alors, parfois, ils ne répondent pas.
26/10/2011 Vieux  
 
  33 ans, Bruxelles
 
Je comprends parfaitement la position des indépendants qui doivent effectivement gérer le côté administratif et professionnel et qui n'ont que deux mains comme tout le monde... Par contre, ce serait tellement plus simple pour tout le monde si, quand on les contacte et qu'on leur dit que c'est urgent, qu'ils répondent simplement qu'ils n'auront pas l'occasion de réaliser le devis et qu'on devrait s'adresser à quelqu'un d'autre... Du côté du particulier, ça évite d'attendre inutilement et du côté du professionnel, ça lui évite de perdre son temps à faire un devis... on peut comprendre qu'ils n'aient pas le temps... mais alors qu'ils le disent!
26/10/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
qu'ils répondent simplement qu'ils n'auront pas l'occasion de réaliser le devis et qu'on devrait s'adresser à quelqu'un d'autre

Là, je suis entièrement d'accord.
Mais tous les indépendants n'ont pas fait des études de psychologie, certains n'osent pas dire non, certains oublient (ça arrive à tout le monde) et d'autres pensent pouvoir le faire et puis sont débordés, et n'arrivent pas à le faire dans les délais impartis.
26/10/2011 Vieux  
  Namur
 
Fiscalement chouchouter et on exagere sur les intemperies dans le batiment?
ben merde alors, j'avais jamais remarquer.
c'est vrais que travailler en toiture avec de la neige ou par -10 ou à la drache (mais ca, c'est le client qui veut pas un petit peu d'eau dans son salon lors du demontage, sont difficile les clients^^), on exagère
fiscalement privilegier? ben oui tu as peut etre raison, on n'a que 108 % de charge sociale en couverture.
26/10/2011 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
ben oui tu as peut etre raison, on n'a que 108 % de charge sociale en couverture.
... et pas de congés payés, et pas de remplaçant en cas de maladie ou accident...
Toutes "petites" choses que la plupart des clients oublie.
Cory
26/10/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Quand il n'y aura plus d'indépendants, quand ils seront tous morts, écrasés par les pressions fiscales de tout genre et les clients qui ne paient pas, on pourra toujours importer des maisons gonflables de Chine et d'Inde. Ou des yourtes (nature, de préférence !). Et laisser repousser nos poils pour remplacer les vêtements, passer des poêles de masse, aux masses de poils. Avec quelques fourrures aussi. On ira chasser dans nos forêts avec un gourdin. Les gens ne se rendent pas compte que la plus grosse industrie ou entreprise en Belgique, ce sont les indépendants.
Les fonctionnaires et les administratifs qui travaillent dans les services, quels qu'ils soient, ne "produisent" rien. Sans les indépendants (les agriculteurs sont aussi des indépendants), le pays crèvera de faim et de froid.
Alors un peu de respect pour ceux qui tiennent l'économie du pays à bout de bras. Toutes les entreprises qui vous fournissent du travail sont issues un jour d'un boulot d'indépendants.

Dernière modification par intègre 26/10/2011 à 19h50.
26/10/2011 Vieux  
  69 ans, Hainaut
 
Bonsoir,
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Quand il n'y aura plus d'indépendants, quand ils seront tous morts, écrasés par les pressions fiscales de tout genre et les clients qui ne paient pas, on pourra toujours importer des maisons gonflables de Chine et d'Inde. Ou des yourtes (nature, de préférence !). Et laisser repousser nos poils pour remplacer les vêtements, passer des poêles de masse, aux masses de poils. Avec quelques fourrures aussi. On ira chasser dans nos forêts avec un gourdin. Les gens ne se rendent pas copmpte que la plus grosse industrie ou entreorise en Belgique, ce sont les indépendants.
Les fonctionnaires et les administratifs qui travaillent dans les services, quels qu'ils soient, ne produisent rien. Sans les indépendants (les agriculteurs sont aussi des indépendants), le pays crèvera de faim et de froid.
Alors un peu de respect pour ceux qui tiennent l'économie du pays à bout de bras. Toutes les entreprises qui vous fournissent du travail sont issues un jour d'un boulot d'indépendants.
Tout à fait d'accord avec ce point de vue, car si un jour ils disparaissaient, qui donnerait du travail aux ouvriers salariés??.
Je compatis "un peu" pour le problème d'ARCELOR MITAL, qui met à mal quelques 500 emplois.
Mais que dire des indépendants qui doivent mettre la clé sous le paillasson, non pour mauvaise gestion, mais pour toutes autres raisons (pex: mauvais clients, administration qui tarde a payer...).
Si par calcul simple et tout à fait hypothétiquement, 10 emplois de salariés sont perdus par jour ouvrable et cela 200 jours/an, faites le compte = 2.000 emplois minimum perdus pour un an!!!!
Et dans ce cas, cela se passe tout les ans dans l’anonymat le plus total.
Et ces indépendants et salariés ne sont nullement soutenu par la "région Wallonne, ni les médias", comme c'est le cas actuellement pour ARCELOR.
Cordialement.
26/10/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Si la vie d'indépendant est si formidable comme le croient certains, pourquoi ne se font-ils pas indépendants eux-mêmes???
D'ailleurs, ce n'est pas toujours un choix de devenir indépendant.
26/10/2011 Vieux  
 
  54 ans, Namur
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Mais tous les indépendants n'ont pas fait des études de psychologie, certains n'osent pas dire non, certains oublient (ça arrive à tout le monde) et d'autres pensent pouvoir le faire et puis sont débordés, et n'arrivent pas à le faire dans les délais impartis.
Comme d'habitude, des excuses, toujours des excuses...
J'en revient à mon secteur, les camions. Le transporteur, ce genre d'excuses il s'en tamponne le coquillard. Son camion il DOIT rouler. POINT c'est tout.
Et je vous assure il roule, même si on doit aller chercher les pièces en Enfer.
Les taxes & impôts: on paye comme tout le monde et sans facilité aucune.
Répondre 24H/24. Ben oui ont a nos rôle de garde, environ 8 personnes de Stand-by permanent pour les dépannages, pièces de rechanges.....pour couvrir la moitié de la Belgique par tout temps. Et par réflexe, on répond au GSM même lorsqu'on n'est pas de garde. Je ne voit pas ce qu'il y a de rédibitatoire à répondre à un client, Je trouve cela normal voir élémentaire pour ne pas dire polis.
çà, j'appelle un service. Nos clients peuvent compter sur nous.
Dans le bâtiment, le client est juste un mouton à tondre. Et les garantie sont valable jusqu'au payement de la dernière facture.
D'autre part à entendre geindre ceux qui bossent dans le bâtiment, je n'ai pas l'impression que vous êtes passionné par votre job - changez-en alors -
LeZap
Page 2 sur 3 Page precedente 1 2 3 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Brique belle époque de Namur Par ThomasBr dans Gros Oeuvre, +8 13/07/2015
Quel prix pour remettre une borne sur une parcelle ? Par cariboulex dans Lois, Règlements, Primes, +24 17/10/2010
Comment suspendre une pompe avec une corde dans une chambre de relevage ? Par Levure dans Plomberie, +3 09/03/2010
chassis alu-pvc db vit non isoler ?? Par jardinier dans Construction, +1 20/01/2010


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société