Reconversion dans la batiment

( dans

» Divers

)
Chercher:    

Reconversion dans la batiment

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


13/01/2015 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Armizael Voir le message
Merci de votre réponse.
Je suis "content" de savoir que je ne suis pas seul dans ce cas (dans ce genre de situation, on se sent toujours un peu seul).

Mon diplôme me donne accès à la gestion, cependant, j'aimerais faire mes armes dans une société avant de me lancer comme indépendant dans un secteur où je n'ai pas "les connaissances requises" ni des contacts.

De plus, je vise deux métiers où il est nécessaire d'avoir un accès à la profession. J'ai plusieurs choix pour ça, soit étudier des cours comme sur www.formationadistance.be (où d'autre, je ne connais que lui), faire du par coeur, passer le jury central et me lancer comme indépendant sans aucune pratique, soit suivre des cours qui vont me prendre 2-3 ans pour avoir le diplôme nécessaire.

C'est pour celà que j'aimerais bien trouver une position "au-bas de l'échelle". Afin de pouvoir avoir une approche pratique du metier et me forger une experience avant d'envisager la possibilité de l'indépendance ;)

Je pense que pour être au service d'une société, comme manoeuvre, je n'ai pas besoin de l'accès à la profession (mais je me trompes peut-être)
Pourquoi ne prends-tu pas une pause carrière, pour avoir le temps de faire les formations que tu souhaites suivre? Voir le site de l'Onem. Bonne chance en tout cas.

Dernière modification par lepasserelle 13/01/2015 à 23h38.
14/01/2015 Vieux  
  Namur
 
Pour la formation à distance vous n'aurez pas de formation pratique.
Il en est de meme pour le jury central, un examen theorique uniquement avec des question sur les obligations des entrepreneur, la legisation sociale, la realisation d'un metre et un calcul de cout horaire.
Perso j'ai commencé sur le tard sans aucune experience (mis a part des petits bricolages
dans mon enfance avec des boites a outils reçu à la st nicolas (sans rire))
j'ai commencé comme manoeuvre dans une entreprise generale et me suis installé comme independant 5 ans plus tard.

Par contre des domaines comme la menuiserie ou l'electricité, on cherche souvent des gens avec ne fusse qu'une petite qualification à la base.
en ce qui concerne les formations (2 à 3 ans) vous en avez qui se donne en cours du soir ce qui permet de continuer à faire bouillir la marmite. la convention de stage n'est pas obligatoire mais il vous sera alors simplement demandé d'effectuer un stage d'environ 500h repartis sur la duree de la formation (les samedis ou pdt les vacances p ex) à l'issue de cette formation vous aurez en plus l'acces à la profession. (au cas ou...)

ex pour la formation de charpentier
http://www.centrenbw.ifapme.be/forma...ntreprise.html

14/01/2015 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Tu ne serais pas le premier et pas le dernier a changer de job à 30 ans. Il faut juste être conscient que de bosser dans le bâtiment du moins pour certains corps de métiers c'est dur, si tu as une bonne constitution alors lance toi puisque tu aimes ça.
Et n'oublie pas ceci, la main d'un ouvrier n'est jamais sale !!!
14/01/2015 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Haaa, ça fait plaisir à voir qu'on est pas le seul dans cette situation...

En 2011, j'ai démissionné de mon boulot de bureau (pharmaceutique - très bien payé ) car j'en avait ras le bol de tout ça, je suis parti en voyage pendant quelques mois et ensuite, j'ai tenté une reconversion en proposant mes services sous forme de stage non rémunéré dans la construction... Après 6 mois, je n'avais toujours rien de concret donc retour dans le pharma (madame avait le ventre qui commençait à gonfler et du coup, il était temps de retrouver un vrai boulot).

Ça fait 3 ans que je suis de retour dans le domaine dans lequel j'ai été formé. Je gagne toujours aussi bien ma vie mais je m'emmer*e toujours autant...

Je rêve de me mettre à mon compte dans la menuiserie mais maintenant, j'ai une maison à payer et surtout des travaux dans celle-ci à financer... Du coup, je me laisse jusqu'à mes 40 ans avant de changer. D'ici là, une bonne partie des travaux devraient (en principe) être terminé...

Je me réconforte en me disant que c'est mon boulot de merd* qui me permet de prendre mon pied tout les week-end en faisant des travaux chez moi !

Bon courage et tient nous au courant !

Palo
14/01/2015 Vieux  
 
  31 ans, Luxembourg
 
Un de plus...moi aussi j'y ai pensé plusieurs fois!

Pareil que vous...faut payer tout ce qu'il y a et je suis déjà bien content d'avoir ce que j'ai (payé normal moi ).

En complémentaire, je pense que c'est encore le mieux à faire dans un premier temps!
14/01/2015 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
j'ai toujours aimé l'electricité, alors je profite de la rénovation de ma maison, j'ai repris les cours du soir en elec, et je compte bien faire independant complémentaire apres.
je bosse dans l'informatique et je n'en peux plus de rester assis 10 h par jour.
si ca marche bien, on envisagera le mi-temps ...
mais je garde mon emploi, c'est une sécurité.
15/01/2015 Vieux  
  26 ans, Luxembourg
 
Bonjour,
j'apporte un feed back pour la formation à distance sur formationadistance.be J'ai fait celle de gros œuvre.
Comme dit précédemment, il n'y a aucune pratique. Ce qui est forcément un petit inconvénient pour un métier manuel
Concernant le contenu du cours, je vais dire que ça apporte quelques connaissances du genre " c'est toujours bon à savoir" mais ça ne constitue certainement pas une base suffisante pour se lancer indépendant comme ils le prétendent.
Je trouve que le cours n'est parfois pas très clair cependant ça reste plutôt rare sur les 900 pages fournies.
Concernant la forme du cours, cela est imprimé en noir et blanc, il y a parfois des images qui sont tout simplement impossible à comprendre ...
En résumé, ce genre de cours peut être vraiment pas mal pour des métiers qui ne nécessitent pas " le coup de main" comme électricien par exemple. Par contre, pour des métiers comme couvreur ou menuisier, ces cours sont, à mon avis, une dépense inutile... Des cours de 3500 pages, ne remplaceront jamais la pratique ...
15/01/2015 Vieux  
  35 ans, Namur
 
allé, et un de plus qui va suivre ce fil car il voudrait voir ce qu'il construit au lieu de pisser du code ou de faire des maintenance de serveur
et j'ai le même souci que beaucoup de personnes, l'emprunt hypo et les travaux à venir et autre font que mon salaire aide énormément...
15/01/2015 Vieux  
  26 ans, Luxembourg
 
Actuellement, j'ai également fait des formations d'un an en cours du soir ( 1x semaine) en promotion sociale. J'ai fait maçonnerie, électricité et puis couverture. Ces formations sont intéressantes, presque exclusivement pratiques. C'est une bonne base pour apprendre...
Il reste les formations IFAPME qui donnent accès à la profession + la gestion. A mon avis, ce sont les plus complètes... Elles sont plus longues mais je pense que c'est le prix à payer pour être un minimum compétent.

En clair, pour les formations permettant l'accès à la profession, deux choix s'offrent à toi ;
- soit avec l'IFAPME 2 cours / semaine en soirée, durant 2 ou 3 ans.
- soit une formation de 6 mois avec le FOREM ( tous les jours de la semaine) cependant tu dois être demandeur d'emploi ( Vive la Belgique )

Les autres formations sont trop light à mon gout pour être crédible ...
15/01/2015 Vieux  
  26 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par mojerry Voir le message
allé, et un de plus qui va suivre ce fil car il voudrait voir ce qu'il construit au lieu de pisser du code ou de faire des maintenance de serveur
et j'ai le même souci que beaucoup de personnes, l'emprunt hypo et les travaux à venir et autre font que mon salaire aide énormément...
Kèsskidit ? Lol
15/01/2015 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Pareil que vous, marre d'être assis 8h derrière mon écran et ne fournir au final que du virtuel (informatique). Sans compter les heures passées dans les bouchons de m**** entre Nivelles et Anderlecht...
J'aime la menuiserie et je me suis déjà renseigné pour passer les cours à l'IFAPME ou assimilé.
Mon père est ébéniste, ce qui va pas mal m'aider dans ma démarche de changement de vie.
15/01/2015 Vieux  
  31 ans, Namur
 
+1 pour commencer comme indépendant complémentaire.
Je l'ai fait il y a trois ans et demi. Avec deux amis, on s'est lancé dans notre passion commune (pas le bâtiment, mais le vin ) et pas grand chose dans les poches.
Maintenant, on est en société, on a un entrepôt.. Bref on grandit.

Donc oui, pour moi commencer comme complémentaire permet de zapper la pression financière du salaire à ramener chaque mois et de se donner le temps de construire la relation avec les fournisseurs et les clients..

Se trouver un "mentor", quelqu'un chez qui tu peux aller chercher l'expérience est aussi une plus value non négligeable je pense..

Bon cheminement
15/01/2015 Vieux  
 
  36 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

Même remise en question en 2010...

Sauf que comme dis plus haut, un crédit sur le dos et contrairement à certains, j'aime mon travail. Ce dont j'avais surtout envie, c'était de me réaliser...

Pour ce qui est de se "lancer" comme indépendant, rien d'impressionnant. Finalement, beaucoup de formation donne la "gestion".

Pour ce qui est de l'électricité, c'est effectivement une protection "protégée" mais je trouve le terme abusif en ce sens que ça ne signifie pas qu'il faille s'y connaître mais simplement que ton diplome soit reconnu... Il y a une liste disponible ici de tous les diplome reconnu pour donner "accès à la profession" en électricité.

Le mien (graduat en électronique appliquée) n'y était pas

J'ai donc écrit au Service Public Fédéral (comme c'est indiqué de le faire sur le site) en donnant une copie de mon diplôme et la grille des matières étudiées chaque années.... Pour finir, il a été accepté pour l'accès à la profession en électricité. Ils l'ont ensuite ajouté dans la liste :
http://www.diplodb.be/search_fiche.p...&lg=F&niv =n3

(la base de donnée à changé depuis 2010 et surtout avec le transfert de compétence aux régions)

C'est bien beau ça mais...

ça ne fait pas de moi un électricien. Ce ne me dit pas c'est quoi la différence entre un XVB et un VAVB, ni si je dois mettre un fusible de 16A ou de 20A sur un câble XVB3G1.5. Ca ne me dit rien de tout ça...

J'ai appris beaucoup en lisant les conseils de Cory (et bien d'autres dont le pseudo ne me vient plus comme ça)...

J'ai appris beaucoup en discutant avec le Contrôleur de l'organisme agréé.
J'ai appris beaucoup avec les documentation des grossistes (sur les câbles notamment)...
Wikipedia
et puis... mes collègues au boulot, forcément.

J'ai appris UN PEU quand j'avais le courage de lire le RGIE (petite édition) que je trouve assez rébarbatif.

J'ai surtout encore beaucoup à apprendre

Finalement, je suis toujours indépendant complémentaire, je n'ai jamais osé faire le grand saut car quand j'ai failli le faire en 2012, ma femme m'a annoncé un heureux évènement... Je suis content d'être toujours employé car plutôt que de réclamer une augmentation, j'ai demandé un aménagement horaire très très très souple avec la possibilité de travailler de chez moi etc...

Mais un jour, je ferai comme vous, une reconversion

Je suis ce post avec attention et j'espère que mes infos vous seront utiles.

Bàv,

Dernière modification par iann_ash 15/01/2015 à 17h44.
04/03/2015 Vieux  
  40 ans, Bruxelles
 
Bonjour à tous,

Je voudrais juste apporter mon témoignage car je me suis reconverti dans le chauffage centrale et la plomberie il a bientôt trois ans. J'ai 38 ans, je dispose d'un diplôme universitaire et j'ai fait beaucoup de choses avant, j'ai aussi eu ma propre société comme indépendant.

En gros je recommande de reprendre le cursus complet de trois ans avec l'année préparatoire car c'est indispensable pour avoir une formation "complète". Sachez surtout que ce ne sont ni l'école, ni le patron lors du stage qui vont vous former correctement. Vous devrez prendre ce qui est bon à gauche, à droite et surtout rejeter le pire...et il y en a !! Allez sur internet, dans les bibliothèques, faites-vous un réseau (très important car les artisans ne sont pas très solidaires).

De plus essayez de changer de patron à chaque année de votre cursus pour accumuler le plus de connaissances et formez-vous (presque tout seul en volant avec les yeux aussi) aux métiers connexes comme l'électricité, domotique, etc.

En conclusion, c'est pas facile, c'est très dur physiquement, ça demande d'énormes connaissances, mais c'est tellement bon de prendre du plaisir dans ce que l'on fait.

Dernière modification par dagobert 04/03/2015 à 09h21.
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
fissure dans le batiment Par kevin1604 dans Maconnerie, Chape, +10 17/10/2014
Règle électrique dans un bâtiment public Par electron dans Electricité, +1 02/12/2009
reconversion professionnelle: recherche temoignages Par whynot dans Divers, +4 04/11/2009
douche dans un ancien batiment Par lebestbigdil dans Gros Oeuvre, +6 06/06/2009


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société