Travailler chez H*LT*

( dans

» Divers

)
Chercher:    

Travailler chez H*LT*

Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


08/09/2016 Vieux  
 
  32 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,

En parcourant des offres d'emploi, je remarque que la société d'outillage professionnel H*LT* est à la recherche de commerciaux.

Cette opportunité d'emploi me tente bien. (envie de changement professionnel et l'amour de l'outillage de qualité)

Cependant, j'aimerais avoir quelques retours d'expérience via des témoignages d'employés ou d'ancien employés, de professionnels du bâtiment ayant des contacts avec les commerciaux de chez eux, ....

Principalement au niveau de la sécurité de l'emploi, des conditions de travail, ambiance, ...

Je suis ouvert à tous les avis des Bricozoneurs à ce sujet

Dernière modification par Ivecoceg 08/09/2016 à 13h34.
08/09/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
renseigne toi d'abord sur la fonction de commercial

la traque permanente du client, du chiffre à faire, des objectifs, la compétition entre commerciaux, le salaire lié à la performance

n'est pas commercial qui veut
faut un profil type: présentation qui passe bien, savoir parler, savoir vendre, capter l'attention du client, connaître ses produits
08/09/2016 Vieux  
  31 ans, Namur
 
Je confirme ce que dit browning.

J’ai pu discuter avec un ancien de chez eux. Une partie du salaire est variable avec évidemment les objectifs revus à la hausse d’année en année.

Si tu fais une bonne année tu devras encore faire mieux l’année d’après si tu ne souhaites pas perdre niveau salaire.
08/09/2016 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
C'est tout à fait juste en ce qui concerne le boulot de commercial, (cela s'apprend aussi), mais il peut être très démoralisant/démotivant de sortir de chez les clients sans bon de commande remplis après avoir "bagouiller" pendant des heures.

J'en ai souvent accueilli dans mon entreprise, il changeait souvent et j'achetais rarement, car étant du bon matériel tu n'achètes pas souvent. Mon rachat chez eux avait été provoqué par un vol de 2 Hilti, donc rachat obligatoire.

Dernière modification par fgalette 08/09/2016 à 18h11.
08/09/2016 Vieux  
 
  32 ans, Hainaut
 
Merci pour vos retours.

Pour ma part, l'idée de commercial me trotte dans la tête depuis un bon moment.
J'en ai vraiment marre de mon boulot de bureau.
J'ai besoin de challenge et de contact.


Citation:
Posté par fgalette Voir le message
mais il peut être très démoralisant/démotivant de sortir de chez les clients sans bon de commande remplis après avoir "bagouiller" pendant des heures.
Ca, je le conçois très bien et je sais que ça doit être monnaie courante

Citation:
Posté par fgalette Voir le message
J'en ai souvent accueilli dans mon entreprise, il changeait souvent
C'est bien cela qui m'inquiète.
D'après la campagne de recrutement de commerciaux qu'ils font et tout le blabla sur leur site, je pense que les candidats doivent défiler et ne pas rester longtemps dans la boite.
C'est pour cela que je pose la question.

Citation:
Posté par fgalette Voir le message
et j'achetais rarement, car étant du bon matériel tu n'achètes pas souvent.
Je me faisais exactement la même réflexion.
Un client qui achète quelques outils en a pour toute sa carrière....
08/09/2016 Vieux  
  40 ans, Liège
 
Les outils ne s'achètent plus forcément. Il y a aussi le leasing dans ce secteur.
Tous les 4-5 ans, on change d'outils ... et/ou de marque.

Ledeutsch.
08/09/2016 Vieux  
 
  27 ans, Hainaut
 
Salarié au statut d'indépendant... Là est le gros piège des commerciaux généralement...
09/09/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
oublie cette idée.

tu ne feras pas carrière là.
faut être jeune et avoir des dents de requin.
09/09/2016 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Faut arrêter de dénigrer le métier de technico-commercial et son statut. Je l'ai été pendant quasi toute ma carrière (qui est derrière moi, je le dis avant que d'autres ne s'en chargent gentiment) et j'ai été bien plus heureux et libre sur le terrain, sans horaires précis, avec les bons et les mauvais côtés de la chose, avec chaque fois un challenge, et des salaires qui varient, oui, c'est vrai, mais le plus haut que j'ai eu, c'est quand même en 1985, un mois de 480.000 francs brut, soit plus de 12.000 €., à cette époque là, c'était quelque chose. Cette année là, j'ai fait 192% de mon quota, j'ai été élu meilleur vendeur d'Europe pour la gamme de produits dont je m'occupais et j'ai été invité 3 semaines au States, aux frais de la princesse, avec les meilleurs vendeurs de chaque division de Tektronix, à Colorado Springs.
La grande majorité des vendeurs ont avant tout un salaire fixe, souvent très corrects dans les grosse boîtes et Hilti en est une, et aussi des commissions. Travailler pour une boîte comme Hilti, ouvre des portes dans les milieux de la construction. je ne vois pas pourquoi démolir la profession de technico commercial, qui n'a rien à voir avec celle de marchands de tapis ou de vins sur les foires.
Maintenant, il est clair que je vois mal des gens comme Browning devenir commercial avec le caractère carré et même épineux qu'il affiche dans toutes réactions sur le forum. Ce n'est pas donné à tout le monde d'être commercial, surtout technico commercial, ce qui est le cas dans cet emploi chez Hilti.
Il y a des choses à apprendre et pas nécessairement ce que dit Browning plus haut, ni dans le même ordre.
Ivecoceg, j'ai 53 ans d'expérience en la matière, et si vous le souhaitez, je suis prêt à vous recevoir gracieusement pour vous parler de ce métier et vous en remémorer le B.A. BA. et les rudiments indispensables.

Dernière modification par intègre 09/09/2016 à 10h40. Motif: cieusement
09/09/2016 Vieux  
  38 ans, Hainaut
  Dehix est connecté maintenant
Quand je les reçois (j'en décline au maximum) , j'ai toujours un sentiment de gêne ou de malaise , une espèce d'empathie malvenue. Simplement parce que je me met à leur place , et j'ai toujours l'impression qu'ils viennent quémander une commande ou mieux, une "belle commande" (dans mon job c'est plutôt du placement produit mais peu importe).

C'est injuste comme raisonnement, je le sais bien , mais ça me couperais totalement l'envie d'être commercial , je les vois comme des "mendiants" de notre société très axée sur le profit. Et malgré les belles bagnoles et les beaux costume , je ne peux m'empêcher d'avoir très très peu de considération pour eux.

Mais je sais que mon raisonnement est parfaitement injuste. Je n'ai rien contre les personnes en tant que telles , mais plutôt contre la "fonction", je les vois comme des évangélistes de notre société de consommation et ça me gêne.

Mais encore une fois je n'ai rien contre les personnes , ils ont tous un pti café et biscuit
09/09/2016 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Intègre, je ne pense pas que ce soit toujours rose non plus.
Puis 85 c'est loin. Un ouvrier de la sidérurgie, avec ses horaires de nuit et ses WE faisait surement de très jolis mois y a 25 ans, c'est moins le cas aujourd'hui (j'veux dire que c'est moins un boulot qu'on conseillerait de prime abord).
Y a tout un tas de métier où c'était "mieux avant" et c'est dépendant des secteurs et de la période. L'outillage (petit ou gros [Caterpilar ?] ) est dépendant de la conjoncture, il est probablement plus compliqué de vendre des outils pro maintenant que dans les années 90.

Par contre pour gonfler le chiffre d'affaire, fgalette, a donner une piste :

Citation:
Mon rachat chez eux avait été provoqué par un vol de 2 Hilti, donc rachat obligatoire.
Comme dans les sous-doués (le film) avec la mobilette
09/09/2016 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Fgalette, dans le milieu professionnel, on sort rarement de la première visite avec un bon de commande. La première chose à faire est d'inspirer la confiance, ensuite faire preuve de ses propres connaissances techniques de son matériel et du métier du client. Il faut aussi tenir compte de la tenue du client. On ne va pas habillé de la même manière sur un chantier, que dans le bureau du responsable des achats d'une grosse boîte ou dans celui du patron.
Il faut savoir tenir un langage en adéquation avec la personne en face de vous.
Il faut détecter rapidement à quels arguments l'acheteur potentiel est sensible:
le prix, la fiabilité du produit, la pérennité de votre société pour le suivi du matériel, vos connaissances techniques de son métier et du vôtre, enfin plein de choses qui font qu'on est un bon technico commercial, qui peut lui apporter quelque chose de plus que bêtement le produit qu'il achète, comme par exemple un bon service après vente.
09/09/2016 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Dehjix, des commerciaux comme ceux que vous dépeignez n'ont rien à foutre dans le métier de commercial. Un commercial doit durant tout l'entretien rester persuadé que son produit est le meilleur et que le client va l'acheter parce qu'il lui convient. Le gars qui mendie un contrat ressortira toujours les mains vides, partout.

Guigui, c'est un exemple, mais aujourd'hui encore, dans ma septantième année, je vends des projets, ce qui est plus difficile encore que de vendre un produit usiné bien défini et qu'on peut voir ou prendre en main.
09/09/2016 Vieux  
 
  32 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
oublie cette idée.

tu ne feras pas carrière là.
faut être jeune et avoir des dents de requin.

Je demande plutôt des avis objectifs de gens du métiers plutôt que de personnes ayant un esprit "fermé" sur le métier de commercial; même s'il y a un fond de vérité dans ce que tu dis.



Citation:
Posté par intègre Voir le message
La grande majorité des vendeurs ont avant tout un salaire fixe, souvent très corrects [...] et aussi des commissions.
Le salaire fixe sera déjà plus élevé que ce que je gagne pour le moment, même si - je le conçois bien - le stress, les horaires et la charge de travail seront plus conséquents. Cependant, cela fait partie de ce que je recherche

Citation:
Posté par intègre Voir le message
Travailler pour une boîte comme Hilti, ouvre des portes dans les milieux de la construction.
C'est une des idées que je me fais sur ce poste; ouvrir des portes et avoir une possibilité d'évolution que je n'ai pas dans mon boulot actuel

Citation:
Posté par intègre Voir le message
Ivecoceg, j'ai 53 ans d'expérience en la matière, et si vous le souhaitez, je suis prêt à vous recevoir gracieusement pour vous parler de ce métier et vous en remémorer le B.A. BA. et les rudiments indispensables.
Merci pour l'invitation !
09/09/2016 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Fgalette, dans le milieu professionnel, on sort rarement de la première visite avec un bon de commande. La première chose à faire est d'inspirer la confiance, ensuite faire preuve de ses propres connaissances techniques de son matériel et du métier du client. Il faut aussi tenir compte de la tenue du client. On ne va pas habillé de la même manière sur un chantier, que dans le bureau du responsable des achats d'une grosse boîte ou dans celui du patron.
Il faut savoir tenir un langage en adéquation avec la personne en face de vous.
Il faut détecter rapidement à quels arguments l'acheteur potentiel est sensible:
le prix, la fiabilité du produit, la pérennité de votre société pour le suivi du matériel, vos connaissances techniques de son métier et du vôtre, enfin plein de choses qui font qu'on est un bon technico commercial, qui peut lui apporter quelque chose de plus que bêtement le produit qu'il achète, comme par exemple un bon service après vente.
D'accord Intègre, j'en connais aussi un bon bout (pas autant que toi), car dans mon entreprise de réfrigération, en plus d'être technicien dépanneur/monteur, j'assurais aussi le commerciale, et pas pour vendre de petites machines mais des installations commerciales à gros budget, meubles frigorifiques super marchés, chambre froide et tout le bazar, avec évidement de la concurrence.

Il était parfois démoralisant de sortir sans bon de commande, cela fait partie du métier de commerciale, mais je n'ai jamais baissé les bras et toujours bien mené ma barque.

Il faut en vouloir, et bien connaitre ce que l'on vend.
09/09/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
j'ai un oncle qui a vendu des camions presque toute sa carrière

aussi des commissions, des voyages tous les ans, 3 à 4 fois par an en 4 étoiles partout dans le monde.
grosse voiture payée par la société... de restos à gogo

ouai... c'était avant !
il y a 15 ans, les mentalités ont changé. il a été débarqué comme un mal propre ,malgré une très bonne carrière derrière lui

avec son expérience il a chercher à nouveau dans le domaine

on ne voulait plus de lui
ils veulent de jeunes requins

le métier est à l'image de l'industrie aujourd'hui
du chiffre tout de suite, beaucoup.

ça a nettement évolué par rapport à il y a 20 ans, 30 ans où pépère tu faisais 30 ans de commercial dans la même boite

j'achète une voiture tous les 2 ans
je fais le tour des garages.
hé bien ça défile chez les vendeurs.
on préfère afficher un jeune de 25 piges fringuant plutôt qu'un cinquantenaire bien rodé à ses produits

voilà ce que j'en pense

un métier où la compétition règne, on le chiffre importe sur tout.
les compétences? essentiellement du bagout

carré certainement, épineux, parfois.
ma vision des choses est stricte, nette, définie.
pas une histoire sans fin sinueuse, sans contours définis
mais je te retourne le compliment. tes propos comportent souvent plus d'épines qui piquent les autres que moi

allé Ivecoceg, lance toi! passe déjà l'examen d'entrée puis on en reparle
09/09/2016 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Browning, je ne cherchais nullement à "piquer", tu es probablement très bien dans tes compétences, je ne sais pas en juger, et je n'ai pas à le faire, mais comme commercial, tu ne serais pas à ta place. Tu attaques trop directement de front quand quelqu'un n'est pas d'accord avec toi. Qualité ou défaut, je ne sais pas, cela dépend du boulot que tu fais, mais tes réactions braquent parfois l'autre en face de toi et en tant que commercial, chez ce client là, tu es mort.
09/09/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
je ne voudrais jamais être commercial! jamais
mais bizarrement on m'a déjà dit que j'aurais du l'être

on me dit que je suis quelqu'un qui se donne à fond dans ses passions, c'est le cas.
du coup, je sais convaincre argumenter venter
je t'envoie pas femme pour t'expliquer le don que j'ai à la convaincre de m'acheter toute les lubies qui me passent par la tête ;=)

autre chose, un forum ce n'est pas une relation de clientèle
j'suis pas ici pour plaire.
tes propos, comme les miens, attirent régulièrement la contestation.

j'aide quand je peux et je défends mon point de vue.

on m'a souvent dit que j'aurais du faire avocat

commercial? JAMAIS! pas au sens stricte du gars qui vend un produit, salarié au service d'un patron

par contre, avoir ma boutique, vendre l'objet d'une de mes passions, être à mon compte, ça j'adorerais
09/09/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
je ne voudrais jamais être commercial! jamais
mais bizarrement on m'a déjà dit que j'aurais du l'être

on me dit que je suis quelqu'un qui se donne à fond dans ses passions, c'est le cas.
du coup, je sais convaincre argumenter venter
je t'envoie pas femme pour t'expliquer le don que j'ai à la convaincre de m'acheter toute les lubies qui me passent par la tête ;=)

autre chose, un forum ce n'est pas une relation de clientèle
j'suis pas ici pour plaire.
tes propos, comme les miens, attirent régulièrement la contestation.

j'aide quand je peux et je défends mon point de vue.

on m'a souvent dit que j'aurais du faire avocat

commercial? JAMAIS! pas au sens stricte du gars qui vend un produit, salarié au service d'un patron

par contre, avoir ma boutique, vendre l'objet d'une de mes passions, être à mon compte, ça j'adorerais
En tout cas, tu n'as toujours pas réussi à vendre ton nucléaire à quiconque, je dirais même qu'à force de te lire, c'est le contraire, ça renforce l'idée que ce truc doit disparaitre du sol belge au plus vite
Perso je pense qu'un bon commercial doit justement faire dans la nuance, ne pas être obtu....le commercial qui me raconte que son truc n'a pas de défaut, et peut tout faire, perso, c'est illico 'buiten'....le bon commercial va réussir à démontrer que ce qu'il vend a exactement les qualités qu'il faut pour l'application du client et réussi à faire en sorte que les défauts de ce qu'il vend ne soient pas trop visibles, mais ne va jamais les cacher, car c'est vraiment prendre les gens pour des cons...
Donc la qualité première d'un commercial, c'est comprendre ce que veut le client, l'écouter, pour vanter ensuite que ce qu'il vend a les qualités requises...
09/09/2016 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
Ton industrie lourde de la chimie dont tu évités de parler... c'est encore plus révélateur

Je n'hésite pas à parler de mon secteur puisque je le connais.

Après. .. celui qui ne veut de rien... Le commercial aura vite fait de le laisser en plan et passer à autre chose qu'un borné
Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Travailler / renforcer solives en douceur? Par sonyagiova dans Toiture, Charpente, +3 20/04/2016
travailler avec un artisan Par noobie dans Electricité, +2 20/09/2012
travailler avec metal stud Par Seba_Fontenoill dans Isolation, +3 21/01/2012
travailler sur chape de finition Par m_vincent dans Finitions, +5 18/10/2011
travailler le dimanche Par steven-filo dans Divers, +17 26/07/2011


Forum Divers : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime GamerZ, Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles

Ajoutez votre société