Domotique Siemens s7-300

( dans

» Electricité » Domotique

)
Chercher:    

Domotique Siemens s7-300

- Page 19
Page 19 sur 21 Première page - Résultats 1 à 20 sur 401 Page precedente 91718 19 2021 Page suivante


23/11/2014 Vieux  
  49 ans, Luxembourg
 
Ok merci
J ai actuellement quelques lm35 en intérieur mais j aurais voulu mettre un lm35 à l extérieur donc t• negative aussi
Je voulais donc profiter de votre expérience pour le montage a faire
25/11/2014 Vieux  
 
  48 ans, Luxembourg
 
Salut,

Pour les lectures avec lm35 dans le nigatif, il faut travailler avec un LM35CZ +110/ -40°c
pour le "forcer" à envoyer une tension négative il faut utiliser une résistance connectée entre la borne de sortie du LM et une tension négative par ex -5 v après ce p'tit montage tu auras la t° + et -
valeur de la résistance Rest = -Vs/50 MicroA
A+
05/01/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Tout d'abord... Bonne année 2015 à tous !

Je sais que ce que je vais écrire est un peu hors sujet, mais je pense qu'ici il y a des connaisseurs qui sauront me répondre ou donner leur avis.

Partant du constat qu'une profusion d'appareils domotique cela consomme de l'électricité (genre 40W pour mon armoire électrique au repos et sans rien connecté), je me suis dit qu'il fallait pouvoir éteindre tout cela. Et le réactiver.

Donc je suis en train d'élaborer un échelonnement de l'alimentation électrique de mon système.
A l'aide de relais, de télérupteurs et de disjoncteurs programmables et réarmables, je pense pouvoirs gérer différents niveaux de fonctionnement de mon installation.

Du côté domotique :
Niveau 0 : sur UPS. Un S7-1200 qui gèrera les trois lock-box de l'armoire électrique principale. Il prendra aussi les tensions des trois alimentations 24VDC (1 pour la CPU S7-300 et sa carte ethernet, 1 pour les cartes de sorties et 1 pour les appareils et capteurs sur le terrain). Il pourrait aussi reprendre les infos d'autres alarmes diverses (genre l'alarme anti-voleur).

Niveau 1 : sur UPS. Le S7-300 de la domotique à proprement parlé et sa périphérie de capteurs, etc.

Niveau 2 : Le serveur informatique pour l'interface domotique.

Du côté informatique :

Niveau 0 : sur UPS. Ma PDU (Power Distribution Unit), voir photos ci dessous. Le modem ADSL et l'un ou l'autre trucs (genre Rpi dans un boîtier comme celui ci)

Niveau 1 : sur UPS. Switchs ethernet en rack 19" et points d'accès wi-fi, serveur de vidéosurveillance et ses caméras, serveur de fichiers, KVMs. Gestion via la PDU ou par Wake-On-LAN, prise de contrôle via le réseau.

Niveau 2 : Différents disques dur de backup allumés que lors du backup qui leur est destiné.

Globalement, dans la maison :

Niveau 0 : sur UPS, les moyens de gestion électrique des autres niveaux.

Niveau 1 : sur UPS, la domotique et les appareils critiques de sécurité et sensibles à une coupure de courant prolongées comme les frigos et congélateurs.

Niveau 2 : sur UPS. Le réseau et les serveurs informatique.

Niveau 3 : le divertissement (télé, radio, magnétoscope, enregistreur câble numérique) et le reste ...

Plusieurs questions me viennent en tête :
- est-ce vraiment utile d'échelonner ainsi une installation domotique/informatique ?
- est-ce que ma répartition par niveau est bien ? Ai-je oublié quelque chose ?
- pour faire tenir plus longtemps les frigos sur UPS, puis-je les alimenter genre 1 min toute les 5 minutes ? Je sais que durant cette minute ils consommeront pour se refroidir, mais ils ne consommeront pas le reste du temps.

Pour la PDU (budget de moins de 350€), voici ce que j'ai bricolé durant mes vacances :

Le concept était de pouvoir gérer l'alimentation électrique d'appareils tout en pouvant, par câblage, choisir une des trois sources d'alimentation pour chaque prise.
Ces trois sources sont l'UPS1, l'UPS2 et une source directement de la prise murale sans UPS. Le S7-1200 bascule d'un UPS à l'autre via son relais d'alimentation.

Premier jet. Un S7-1200 1212 DC/DC/DC associé à un multiplexage à relais pour aboutir (avec 5 sorties et 1 entrée) sur 16 sorties pouvant fournir une impulsion aux télérupteurs.





Deuxième jet. Cette fois, c'est un S7-1200 1214 AC/DC/RLY qui gère le multiplexage.



Et en plus, cela fonctionne ! La lampe au fond est sur la prise 2 gérée par le télérupteur 2.



les télérupteurs permettent une consommation minimale du système du niveau 0. En plus de pouvoir avoir le dernier mot sur le système.



J'admets qu'une fois câblé, c'est moins joli.
Le tout est géré par une interface web home made très basique et hébergée par le S7-1200.



Et voilà.
08/01/2015 Vieux  
 
  48 ans, Luxembourg
 
Slt et meilleurs voeux

Franchement beau travail la MAIS....
l'aspect finance est il justifié par rapport au 40w consommé ???
pour les frigos oui l'ups va tenir plus longtps mais le compresseur du frigo lui va pas apprécié ....
sinon pour le reste ca tiens la route apparement
j'aurai fais plus simple mais bon question de goût ca
moi j'ai opté pour des panneaux photo donc je ne gère pas les alim

a+
08/01/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Y'a pas que l'aspect finance qui compte, il y a l'aspect plaisir de faire moi-même un appareil qui réponde à mes besoins.

Pour l'aspect finance, c'est pas par rapport au 40W qu'il faut le voir, c'est par rapport à tout ce que peu consommer chaque niveau géré. La PDU s'occupera de l'informatique (serveurs, disques de backup) et la domotique s'occupera de la maison.

Et il y a encore un autre aspect, celui de pouvoir avoir un contrôle quasi total sur les appareils distants. Avec un KVM-IP et une PDU, il faudrait vraiment un très gros problème pour que je doive aller à la cave pour une intervention manuelle.

Et puis si un jour des panneaux photovoltaïques venaient à être placés mais que l'on doit payer pour remettre l'électricité sur le réseau (qui sait ce que peut encore nous pondre le pouvoir politique) ca sera bien pratique de pouvoir gérer les alimentations.
Au plus je produis, au plus je peux faire tourner des appareils (genre lancer un backup).

Autres questions :
Pour une nouvelle construction, est-ce bien de tout de suite demander un compteur bi-horaire ?
Peut-on récupérer facilement l'information du passage d'un mode à l'autre ? Via une sortie contact je crois.
09/01/2015 Vieux  
  38 ans, Hainaut
  moustic999 est connecté maintenant
Citation:
Posté par EoleServeur Voir le message

Et puis si un jour des panneaux photovoltaïques venaient à être placés mais que l'on doit payer pour remettre l'électricité sur le réseau (qui sait ce que peut encore nous pondre le pouvoir politique) ca sera bien pratique de pouvoir gérer les alimentations.
Au plus je produis, au plus je peux faire tourner des appareils (genre lancer un backup).

un nuage qui passe, la production qui chute, l'alimentation se coupe .... et le backup qui plante ... lol
va falloir que tu puisse detecter qu'un backup est en cours afin d'eviter de couper l'alimentation trop tot !
09/01/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Mais non évidement, je me suis exprimé de manière simplifiée.
La condition du niveau de production n'entre que dans l'équation du lancement du backup. La coupure de l'alimentation se fera uniquement à la fin du backup, même s'il devait se terminer en pleine nuit.
17/02/2015 Vieux  
 
  48 ans, Luxembourg
 
Salut ...
suis sur un nouveau projet afin d'améliorer et simplifier la lecture des capteurs de t° et éviter le multiplexage. je vais utiliser des capteurs dallas ds18b20 avec sortie digital et lecture avec un raspberry qui fera l'interface entre les 18b20 et le s7 .... des amateurs ??
a+
17/02/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Moi ça m’intéresse de savoir comment interfacer un raspberry avec un S7-300.
Par Ethernet pour par le GPIO ?
02/03/2015 Vieux  
 
  48 ans, Luxembourg
 
Salut,
dans un premier tps je vais utiliser le gpio il existe une librairie linux pour maitriser la bête en mpi mais ca coince donc voila le gpio et qlques lignes de code coté s7 et ils pourront dialoguer ....
05/03/2015 Vieux  
NeS
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,

Voici un sujet que je vais suivre et participer activement.
Comme beaucoup, je souhaite me lancer dans une installation domotique.
Voici mon analyse, n'hésitez pas à la commenter.

Contrainte
- Maison partiellement rénovée : Etage 1
- Le REZ sera rénové mais en plusieurs phases
- Budget.... (comme toujours ^^)

Les installations domotiques que j'ai pu voir sont souvent basées sur deux catégories:
Centralisée ou bus

L'avantage de la première est que tout est géré au même endroit mais demande une réflexion profonde sur ce que l'on souhaite. L'évolution étant difficile par la suite et longueur de câble....... ^^
Le bus permet une évolution plus facile mais je suis pas fan ^^

Mon principe
J'envisage de partir sur une architecture en "étoile" (pour les informaticiens ;) ).
- un contrôleur principal et divers module déporté.

Mon contrôleur principal serait un automate S12xx ou B&R x20
Dans chaque pièce, je souhaite installer un module "I/O deporté" en B&R.
La liaison entre les modules automates sera sous profinet (profibus sur support RJ45).
En général, j’ai une ligne par pièce de la maison.
J’envisage donc d’amener TOUS les fils électrique au coffret (?) qui se trouvera dans la pièce.

Avantage
- Pas d’obligation de tout réaliser le jour J
- Modification facile en cas de nouveaux besoins
- Financièrement étalé
- Evolution avec la maison (nouvelle pièce, etc, on apporte la tension et un fil pour la com)

Inconvénient

- Bruit du relais (relais statique?)
Un coffret par pièce

Voici pour l'idée, je vous soumettrez mes réflexions sur les coffrets locaux.
Législation? Coffret ou ouverture dans le mur? 24VDC? Bornier pour lier les élémens non contrôles? ...
28/03/2015 Vieux  
 
  48 ans, Luxembourg
 
Salut,
Je pense que de placer un coffret dans chaque pièce, n'est pas idéal ... emplacement etc ... par contre placer un coffret par niveau me semble mieux. a voir ...
04/04/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Je pense comme 2mande, un coffret par pièce, c'est pas l'idéal.
Moi je vais en placer un pour 2 niveaux, donc deux coffrets au total.

Comme NeS l'a bien compris, il faut une réflexion profonde sur ce que l'on veut.
Si ça peut aider, voici les étapes que j'ai suivies pour établir mon "cahier des charges" :
- décider, pour chaque élément type (volets, lampe, prise) les fonctions voulues.
- dessiner le schéma de câblage (logique en étoile) pour chacun de ces éléments type.
- dessiner le schéma d'implantation de tout les éléments domotisés dans la maison.
- compter grâce aux schémas de câblage et d'implantation le nombre total d'entrées et de sorties (E/S).
- choisir un automate adapté à la densité d'E/S.
- programmer les fonctions voulues dans l'automate et tester sur maquette.
- et pour l'instant, je prépare l'armoire électrique en attendant d'avoir la maison qui ira autour.

Pour ce qui est de l'évolutivité du système en étoile, si on laisse un peu de place dans les blochets, quitte à mettre des caches, on peut toujours ajouter des fonctions ensuite. Et dans l'installation centralisée, si il faut changer par exemple l'automate, il ne faut pas changer tout les boutons poussoirs. Dans le cas du bus, c'est différent.

Selon la rénovation, peut-être est-ce le moment de revoir le passage des fils dans la maison ?

Perso j'ai une assez mauvaise expérience avec les relais statiques : incompatibilité avec des dimmers, tension résiduelle aux bornes, instabilité de l'état ON ou OFF...
07/04/2015 Vieux  
NeS
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,

Lors de mon premier message, j'avais volontairement "exagéré" en proposant 1 coffret par pièce. Même si le principe me plaît....

Je pense partir sur une solution à 3 ou 4 coffrets.

1 coffret IO déporté - Etage (dans le futur vu que l'étage est déjà rénové...)
1 coffret IO déporté - Garage (physiquement distant de la maison (20m))
1 coffret Main - REZ + cave
???1 coffret IO déporté - pour cuisine et bureau ???
Comme vous vous en doutez, ce dernier coffret serait intégré au principal si je le supprime.

La volonté est de pouvoir garder une facilité d'évolution et que syndrôme du "si j'avais pensé à ce câble" ne devienne pas une fatalité mais un soucis "raisonnablement" rectifiable.

Au niveau de l'armoire "grand format ^^", vous êtes parti sur des modèles industriels? Rittal? Legrand? Quid de l'homologation domestique dans ce cas?
Ou alors, il existe des modèles homologués pour le domestique?

Au niveau automate, je pense partir sur B&R X20- très modulable, compacte et rapport qualité/prix très bien. Mais le couple S1200 et/ou ET200SP est toujours en analyse...
Je dois encore vérifier si les variables B&R peuvent être lues par un webserver...

Comme vous, je vais réaliser l'entièreté de mon projet dans un bon dossier qui contiendra les plans, schémas de câblages, liste de raccordement, etc. Dossier qui sera bouclé avant les travaux.

NeS
07/04/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Si tu part sur du B&R, tu pourras créer un topic "Domotique B&R".
19/12/2015 Vieux  
 
  48 ans, Luxembourg
 
Salut les Amis "Siemensien" vous avez quitté le monde des automates ??
19/12/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Non, au contraire. Moi je suis en plein dedans. Mais je me diversifie aussi avec du matériel Phoenix contact,des switchs Netgear etc.
En fait, mon projet de maison est beaucoup plus vaste et ne s'arrète pas à l'automate.
J'ai par exemple dévellopé un programme python qui tourne sur un raspberry et qui ping toutes les 255 IP d'un sous réseau en /24 en moins de 20 sec. Puis il transmet la table des présences des appareils (255 x "0" ou "1") à un S7-1200 via la connection ethernet.
Selon ce qui est programmé dans l'automate (1 routine/appareil surveillé), l'automate est en mesure de commander l'extinction/rallumage de l'appreil planté.
C'est un truc parmi plein d'autres (redondance de réseau par STP, routage avancé pour protéger et contrôler l'accès aux automates).

Et bien sûr, les travaux d'électricité dans ma maison auxquels je passe des heures chaque w-e.
19/12/2015 Vieux  
 
  48 ans, Luxembourg
 
Salut, idem pour moi je chipote également avec raspberry

pour le moment je calcul le volume transmit par ma connexion satellitaire (internet) par le raspberry qui le transmet à l'automate afin de faire .. payé cette connexion aux locataire de mon gite

puis y a pas vraiment de limite avec ce "budule" lol
19/12/2015 Vieux  
  26 ans, Brabant Wallon
 
Qu'est-ce qu'un automate industriel vient faire dans une facturation de connexion Internet ?
23/12/2015 Vieux  
Kfx
  25 ans, Hainaut
 
Bonjour, niveau budget le mieux est de partir en domotique avec la centrale niko ou autre marque ou partir sur l'industrielle avec le s7 300 ou du logo?
Page 19 sur 21 Première page - Résultats 1 à 20 sur 401 Page precedente 91718 19 2021 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Siemens Logo Par KenedA dans Domotique, +18 il y a 2 semaines
Siemens Logo! Par laurentm dans Domotique, +89 26/07/2015
choix marque domotique (niko, domintell, siemens) Par hyzteric dans Domotique, +41 31/03/2011
domotique sans fils/radio : Legrand-Siemens-Chacon ? Par Nemesy18 dans Domotique, +3 24/12/2009
30 ou 300 mA Par bass dans Electricité, +6 24/11/2009


Forum Domotique : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société